TP 13 L’expansion des fonds océaniques.
A partir de 1960, des campagnes océanographiques de grande envergure comme la
miss...
3. Rechercher la ville de Santarem, état du Para au Brésil et ajouter un repère
Procéder de la même manière et placer un r...
4. Faire une copie d’écran, coller en tant que nouvelle image dans PhotoFiltre puis ne
conserver que le profil que vous lé...
Le magnétisme fossile peut être mesuré à l’aide de magnétomètres. Ces appareils, très
sensibles enregistrent l’intensité e...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tp 13 expansion océanique

421 vues

Publié le

Mise en évidence d'une expansion océanique à l'aide de données exploitées sous Google Earth

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
421
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
80
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tp 13 expansion océanique

  1. 1. TP 13 L’expansion des fonds océaniques. A partir de 1960, des campagnes océanographiques de grande envergure comme la mission Joides vont permettre de mieux connaître la topographie des fonds océaniques en utilisant des sonars tractés par des bateaux. Ces nouvelles données vont relancer l’idée d’une expansion océanique abandonnée depuis le rejet des arguments de Wegener. Problème à résoudre : en quoi les découvertes réalisées dans les années 1960 – 1970 sur les fonds océaniques vont-elles relancer le débat de l’expansion océanique ? Activité 1. A l’aide des fonctionnalités de Google Earth, établir un profil topographique annoté de l’océan Atlantique. 1. Paramétrer Google Earth :  Dans Données géographiques (ou Calques) tout décocher  Dans Affichage, décocher "surface de l'eau " et "atmosphère" 2. A partir de Google Earth ouvrir le fichier « Dorsales.kmz » (Chemin d’accès : Poste de travail/communsur 'Serv/Achouzier) ; une fois le dossier ouvert, développer les sous dossiers puis décocher tout.
  2. 2. 3. Rechercher la ville de Santarem, état du Para au Brésil et ajouter un repère Procéder de la même manière et placer un repère à Bamako (Mali). Cocher le sous-dossier « Cartes topographique et bathymétrique » Choisir l’outil « Ligne » et rejoindre les deux points précédemment repérés. Enregistrer cette « Ligne » A l’aide d’un clic droit sur la ligne tracée, sélectionner Propriétés puis dans dans l’onglet Altitude « Au niveau du fond marin » Un nouveau clic droit sur la ligne tracée puis choisir « Afficher le profil d’élévation » (il faut éventuellement attendre un peu pour un affichage satisfaisant)
  3. 3. 4. Faire une copie d’écran, coller en tant que nouvelle image dans PhotoFiltre puis ne conserver que le profil que vous légenderez avant de le transférer sur un doc texte (mode paysage conseillé). Légendes attendues : Talus continental (TC), dorsale océanique (DO), plaine abyssale PA), plateau continental (PC), marge continentale (MC). Selon la place disponible vous utiliserez le terme complet ou son abréviation. Activité 2. Etude du flux thermique dans l’océan Atlantique. « Le flux thermique est la quantité d'énergie d'origine interne libérée par unité de surface et unité de temps. » 1. Cocher « Flux thermique océanique » 2. En vous déplaçant le long de votre profil, repérez les zones où le flux thermique est élevé et reportez ces informations sur votre document ([100,140], [140,320] et [320, 5000]) Quelles remarques pouvez-vous faire et formulez une hypothèse pour rendre compte de vos observations. Activité 3. Paléomagnétisme et expansion océanique. Les basaltes sont des roches volcaniques formées lors du refroidissent d’une lave. Au cours du refroidissement, les minéraux ferromagnésiens contenus dans le basalte s’aimantent selon les caractéristiques du champ magnétique terrestre. Cette aimantation est conservée tant que la roche n’est pas portée à une température supérieure au point de Curie (585°C pour les magnétites). Ainsi, les basaltes gardent « en mémoire » les caractéristiques du magnétisme terrestre. (On peut essayer de vérifier cela ; je dois pouvoir trouver des échantillons de basalte/gabbros et une boussole…)
  4. 4. Le magnétisme fossile peut être mesuré à l’aide de magnétomètres. Ces appareils, très sensibles enregistrent l’intensité et la direction du champ magnétique fossilisé dans les roches. Les mesures montrent qu’au cours du temps le champ magnétique terrestre s’est plusieurs fois inversé. Des études ont permis d’élaborer un calendrier des inversions du champ magnétique au cours du temps. Les périodes caractérisées par un champ magnétique orienté dans le même sens que l’actuel sont dites normales, celles dont le champ est inversé par rapport à l’actuel sont dites inverses. 1. Décocher le dossier « Dorsales » puis ouvrir le dossier « Magnétisme 1S » 2. Positionnez vous au nord de l’Islande pour obtenir une image voisine de celle-ci- dessous puis zoomer pour ne garder que la zone encadrée 3. Repérez la dorsale océanique. 4. Cochez « Anomalies magnétiques NGDC » 5. Le champ magnétique enregistré dans les basaltes du plancher océanique apparaît en rouge lorsqu’il est normal et en bleu lorsqu’il est inversé. Quelle constatation pouvez-vous faire Bilan : Développez une argumentation s’appuyant sur les documents étudiés pour valider l’expansion océanique.

×