Réduire les GES de la mobilité routière Pierre Chambard Recherche et développement pour la maintenance du Patrimoine routi...
C’est une loi de la nature, Depuis toujours, l’Homme recherche  des solutions pouvant réduire  le temps consommé et le coû...
Réduire les GES de la mobilité routière Aujourd’hui réduire le coût   économique et demander plus de crédits   conservatis...
Réduire les GES de la mobilité routière La production de GES est de la responsabilité  des 3 piliers indissociables  encad...
Réduire les GES de la mobilité routière L’efficacité énergétique et économique d’une solution pour réduire la production d...
Réduire les GES de la mobilité routière La durée de vie maximum du niveau de service  d’une couche de roulement est donnée...
Réduire les GES de la mobilité routière Dans la réalité, la durée de vie réelle du niveau  de service d’une couche de roul...
Réduire les GES de la mobilité routière Les dégradations responsables de la surproduction de GES  est la dernière étape d’...
Réduire les GES de la mobilité routière Sous les effets de la charge P du trafic, les efforts de compression créent des ef...
Réduire les GES de la mobilité routière 1 - La parole donnée    des Responsables Politiques et des grands Patrons    de ré...
Réduire les GES de la mobilité routière Pour élever les performances de résistance à la traction  d’une structure, le prin...
Le Bitume armé routier Le principe du Bitume armé routier consiste  à intégrer   dans les couches d’accrochage   à base de...
Pour 90 % du réseau routier, le bitume armé routier  -  retarde durablement  la présence de « fissures montantes » - autor...
Le Bitume armé routier La maintenance du patrimoine routier Pour les travaux de renouvellement  de la couche de roulement ...
Le Bitume armé routier La motivation pour son usage L’intégration des fils de verre  pour lutter contre la fissuration de ...
Le Bitume armé routier L’innovation argumentaire <ul><li>Ils démontreront que donner la priorité à l’éradication des fissu...
La maintenance routière  est un capital d’économies de GES pour la mobilité des véhicules. La crise environnementale L’int...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2011 10 06 bar conference pc

1 714 vues

Publié le

Le Bitume Armé Routier - 7 octobre 2011
Conférence de Pierre CHAMBARD

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 714
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 129
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2011 10 06 bar conference pc

  1. 1. Réduire les GES de la mobilité routière Pierre Chambard Recherche et développement pour la maintenance du Patrimoine routier des Collectivités Deuxième génération d’Entrepreneurs pour l’entretien des routes Défenseur du développement durable. Les nouveaux enjeux pour la mobilité routière
  2. 2. C’est une loi de la nature, Depuis toujours, l’Homme recherche des solutions pouvant réduire le temps consommé et le coût économique - de ses déplacements - du transport des marchandises, des idées et des informations. Pour les années à venir, les Responsables Politiques et les Grands Patrons se sont engagés à réduire la quantité de GES produite par cette mobilité au développement exponentiel. Vaste domaine pour l’Innovation technique et financière. Réduire les GES de la mobilité routière Le problème à résoudre
  3. 3. Réduire les GES de la mobilité routière Aujourd’hui réduire le coût économique et demander plus de crédits conservatisme technique libre concurrence économique L’évolution des priorités collectives Le + pour demain réduire la production de GES réduire le besoin de financement motivation sociétale, morale le besoin d’innovation La plus grande réussite collective sera de résoudre ces deux priorités pour le respect des futures générations C’est un devoir !
  4. 4. Réduire les GES de la mobilité routière La production de GES est de la responsabilité des 3 piliers indissociables encadrés par le Monde Politique. La production de GES Le Conducteur Le mode de conduite Son égoïsme naturel Les véhicules La normalisation élève les performances. L’innovation argumentaire L’innovation technique La prise en compte du facteur humain La mesure globale des GES La route Sa première raison d’être est de réduire la production globale de GES du trafic.
  5. 5. Réduire les GES de la mobilité routière L’efficacité énergétique et économique d’une solution pour réduire la production de GES tout au long de la vie d’une chaussée se mesure par: GES (construction + usage + maintenance ) Ko = ----------------------------------------------------------------- Trafic X durée de vie Notre thème se rapporte à l’allongement de la durée de vie des crédits affectés à la maintenance des couches de roulement L’efficacité énergétique
  6. 6. Réduire les GES de la mobilité routière La durée de vie maximum du niveau de service d’une couche de roulement est donnée par la glissance de ses granulats de surface au contact des pneumatiques C’est une réponse aux attentes de sécurité ! La durée de vie du service des couches de roulement Dans la pratique, la probabilité d’atteindre cette performance est actuellement très faible, pour ne pas dire nulle !!!
  7. 7. Réduire les GES de la mobilité routière Dans la réalité, la durée de vie réelle du niveau de service d’une couche de roulement est donnée par la présence de dégradations de surface. La durée de vie réelle des couches de roulement C’est la succession des décélérations et des accélérations des véhicules induites par la présence de qui élève l’inconfort, l’insécurité, la production de GES et la perte d’image des Politiques. C’est une réponses aux attentes de confort ! dégradations de surface
  8. 8. Réduire les GES de la mobilité routière Les dégradations responsables de la surproduction de GES est la dernière étape d’un processus d’érosion commencé dès la présence de fissures significatives d’une perte d’imperméabilité. La perte d’imperméabilité Tout le monde s’accorde a reconnaitre que « L’eau est le premier ennemi de la route » Forte innovation pour la maîtrise des fissures L’innovation pour la maîtrise des fissures est très en retard Les Hommes du béton de ciment parlent de la fissuration comme d’une difficulté à résoudre. Les Hommes des bétons bitumineux ne parlent jamais de la fissuration. C’est un problème honteux « C’est la tuile cassée du toit »
  9. 9. Réduire les GES de la mobilité routière Sous les effets de la charge P du trafic, les efforts de compression créent des efforts de traction et de cisaillement supérieurs à la résistance à la traction des matériaux. Le processus de rupture L’évolution de l’équilibre des forces aura pour effet la « remontée » de la fissure jusqu’à la surface responsable de la perte d’imperméabilité de la couche de roulement et de la structure (le toit). La rupture des couches résulte de l’allongement de l’arc mesuré par la flèche (f).
  10. 10. Réduire les GES de la mobilité routière 1 - La parole donnée des Responsables Politiques et des grands Patrons de réduire le coût énergétique et la production de GES 2 - Le besoin d’allonger la durée de vie des budgets investis pour la qualité de service des routes 3 - L’origine des fissures de surface première étape de la fin de vie >> Maintenant 4 - Eradiquer l’existence des fissures de structure par les innovations du bitume armé Logique de la démarche
  11. 11. Réduire les GES de la mobilité routière Pour élever les performances de résistance à la traction d’une structure, le principe est simple: Il suffit d’intégrer un matériau de haute résistance à la traction. La comparaison entre les bétons <ul><li>Les bétons de ciment Il existe deux inventions très expérimentées: </li></ul><ul><li>le béton armé - les bétons de fibres </li></ul><ul><li> métalliques </li></ul><ul><li>ce qui a changé le monde </li></ul>Les bétons bitumineux Priorité donnée au marketing La solution pour changer ce monde existe …
  12. 12. Le Bitume armé routier Le principe du Bitume armé routier consiste à intégrer dans les couches d’accrochage à base de liant pur une couche de 80 à 120 grammes de fils de verre coupés in situ. L’innovation technique
  13. 13. Pour 90 % du réseau routier, le bitume armé routier - retarde durablement la présence de « fissures montantes » - autorise cette performance avec une réduction de l’épaisseur de la couche de renouvellement. Le Bitume armé routier La maintenance du patrimoine routier Technique = économie globale de BB justifiée par l’apport des fils de verre. Economique = économie de budget supérieure au coût des fils de verre.
  14. 14. Le Bitume armé routier La maintenance du patrimoine routier Pour les travaux de renouvellement de la couche de roulement où un rabotage s ’impose. = économie de rabotage = économie de matériaux pour la construction de la nouvelle couche de roulement Technique = économie globale de matériaux par l’apport des fils de verre. Economique = économie de budget supérieure au coût des fils de verre.
  15. 15. Le Bitume armé routier La motivation pour son usage L’intégration des fils de verre pour lutter contre la fissuration de surface a plus de 20 ans avec des résultats confirmés exceptionnels. Aujourd’hui, ces résultats intéressent tous les responsables d’un patrimoine routier. La lutte contre la fissuration des routes se développe dans le monde. En France s’y opposer, est une lourde faute morale, durable et transgénérationnelle. Il appartient aux Entreprises routières de s’organiser pour réaliser avec profit cette indispensable évolution environnementale. C’est le prix de la parole donnée !
  16. 16. Le Bitume armé routier L’innovation argumentaire <ul><li>Ils démontreront que donner la priorité à l’éradication des fissures au détriment du monopole du « tout enrobé » </li></ul><ul><li>Apporte des réponses de qualité aux besoins de financement des Collectivités. </li></ul><ul><li>Protège l’héritage environnemental que nous transmettrons à nos descendants. </li></ul><ul><li>Nous élèverons l’image de marque de notre Métier, de ses Hommes et des Politiques. </li></ul>La plus importante innovation apportée par le Bitume armé routier sera la gamme d’arguments nécessaires pour assurer son développement.
  17. 17. La maintenance routière est un capital d’économies de GES pour la mobilité des véhicules. La crise environnementale L’intégration des fils de verre est un capital d’économies pour les budgets des Collectivités. La crise du besoin de financement Aux Responsables de décider pour que nos petits enfants voient voler les abeilles. La Crise de l’image des Politiques La maintenance routière

×