IntroductionDéfinition de « l’internet des objets »Pour faire simple l’internet des objets peut se définir comme un réseau...
IntroductionInternet des objets et web 3.0On pourrait définir le Web 3.0 comme la conjonction de l’Internet des objets et ...
BenchmarkAujourdhui : à létranger (USA)         Pub dans la villeGrâce à l’avènement de nouvelles technologies (QR codes, ...
BenchmarkAujourdhui : à létranger (Corée du Sud)         Faire ses courses dans le métroEn Corée du Sud, les supermarchés ...
BenchmarkAujourdhui : à létranger (New-York et San Franciso)         Ebay et sa vitrine interactiveAvec la même stratégie ...
BenchmarkAujourdhui : à létranger (Corée)         Maison intelligenteLa domotique se développe de plus en plus et consiste...
BenchmarkAujourdhui : à létranger (Espagne)         LautomobileFiat EvoPour faire découvrir son modèle, Evo, Fiat propose ...
BenchmarkAujourdhui : à létranger (Shanghai)Le projet Clean Wings est un système de « poubelles intelligentes et autonomes...
BenchmarkAujourdhui : à létranger         Finger ReaderLe Finger Reader est un objet développé pour les personnes non-voya...
BenchmarkAujourdhui : en FranceLe QR Code est un code barre à 2 dimensions qui permet de stocker des informations numériqu...
BenchmarkAujourdhui : en France    Paris 2.0 : 40 projets de dispositifs urbains intelligentsDes abri-voyageurs interactif...
BenchmarkAujourdhui : en France    CitywallIl existe déjà un projet de mur interactif à Helsinki et repris en France par «...
BenchmarkAujourdhui : en France    Surface de MicrosoftSurface de Microsoft vient d’arriver en Europe pour la modique somm...
BenchmarkAujourdhui : en France    Phoenics RD7Phoenics Creative Studio présente le Moniteur vidéo Phoenics RD7 – 360°, un...
BenchmarkAujourdhui : en France    AbribusLes dix-neuf abribus du 2ème arrondissement de Paris deviennent des lieux d’info...
BenchmarkAujourdhui : en France    Des puces pour une ville intelligenteDécongestion du trafic, organisation des transport...
BenchmarkAujourdhui : en France    Détecteur de chutes pour les personnes âgées, handicapées,...CogVis Gmbh présente un dé...
BenchmarkDemain   Tablette IrisLa tablette Iris de Fujitsu est un concept de tablette transparente avec un écran OLED. La ...
BenchmarkDemain   Space 3 phoneLe Space 3 est un téléphone mobile inventé par Wenhing Chu & Kok Keong Won qui combine 2 éc...
BenchmarkDemain   Aeon ProjectLAeon Project est un projet dexploration réfléchie utilisant les applications ainsi que la t...
BenchmarkDemain   IlluminetsysImaginé par le designer Hanyoung Lee, le « Virtual Wall » est un concept innovant visant à p...
BenchmarkDemain   U-citiesSongdo City est une ville actuellement en construction (prévue pour 2015) où le plus d’objets po...
BenchmarkInternet des objets : des initiatives partout en France !On remarque que les projets d’aménagements numériques da...
BenchmarkInternet des objets : et Bordeaux ?      Application de transportFait par un bordelais et pour les bordelais : un...
Critère du projetEnjeuxLa communication est aujourd’hui marquante dans tous les champs de la vie sociale, le domaine des p...
Critère du projetObjectifs          Créer un service utile aux citoyens afin de les rendre acteurs dans une ville 2.0,   ...
Critère du projetCiblesDifférentes possibilités pour la cible de notre projet :   –   Soit toute la population citadine où...
Critère du projetAttendus vis-à-vis des liens sociaux➢     Faire sortir l’homme de son train train quotidien et surtout de...
Thématiques à suivre  ➢ Informations pratiques et culturelles : trouver tout ce qu’on peut faire en temps réel autour d’un...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Benchmark internet des objets

1 766 vues

Publié le

Résultats benchmark : l'internet des objets. Présentation Master CPEAM et Design, ISIC Bordeaux 3 - 2012

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 766
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
53
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Benchmark internet des objets

  1. 1. IntroductionDéfinition de « l’internet des objets »Pour faire simple l’internet des objets peut se définir comme un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électroniquenormalisés et unifiés, et des dispositifs mobiles sans fil, didentifier directement et sans ambiguïté des entités numériques et des objetsphysiques et ainsi de pouvoir récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les donnéess’y rattachant.Dans certaines définitions de l’Internet des Objets, « il est parfois suggéré que lobjet deviendra unacteur autonome de lInternet, cest-à-dire capable de percevoir, analyser et agir par lui-même dansles contextes des processus dans lesquels il sera engagé. Le couple "objet physique" / "Intelligencevirtuelle associée", quelle soit embarquée, distribuée ou hébergée dans le Cloud, y est alorsmentionné sous l’appellation "cyberobjet". Les cyberobjets sont des acteurs potentiels des chainesde valeurs qui agissent sous le contrôle des opérationnels ou en partenariat avec eux.L’internet des objets se compose d’une série de nouveaux systèmes indépendants fonctionnantavec leurs propres infrastructures qui reposent en partie sur les infrastructures existantes del’internet. Celui-ci peut être mis en relation avec des services. Il couvre trois types decommunications qui peuvent être établies dans des zones restreintes (« intranet des objets ») oupubliques (« internet des objets »): • d’objet à personne; • d’objet à objet; • de machine à machine (M2M)Sources :CITC Contactlesstechnologies.EuraRFIDhttp://www.polenationaldetracabilite.com/docs/fr/telechargements/Analyse_et_perspectives_d_avenir_de_l_internet_des_objets.pdfhttp://www.voxinternet.fr/IMG/pdf/IdO.pdf
  2. 2. IntroductionInternet des objets et web 3.0On pourrait définir le Web 3.0 comme la conjonction de l’Internet des objets et du web sémantique.A l’origine, l’Internet des Objets est un concept dans lequel on identifie des objets de façon unique. Ces identifiants sont inscrits sur des codesbarres, des tags RFID, NFC… qui sont apposés sur les objets physiques. Lors de leurs cycles de vie d’objet, des lectures d’évènements sontfaites via des technologies sensorielles : capteurs, caméras, positionneurs GPS, GSM ou Wi-Fi, saisies manuelles, etc.Ces évènements sont ensuite collectés et enregistrés dans des bases de données, puis agrégés, consolidés ou utilisés avec d’autresinformations déjà traitées dans les systèmes informatiques en place pour des besoins de traçabilité, de gestion logistique, de vente, etc.Des techniques et standards divers sont apparus pour pouvoir publier puis rechercher ces informations, dont certains sont hérités dessystèmes statiques de résolution en vigueur : c’est le cas d’ONS - ou Object Naming System - qui s’inspire de DNS et qui fut repris du MIT parEPCGlobal.La capacité de réaction de façon contextuelle qu’auront certains objets et qui constitue une « intelligence ambiante » rejoint desdéveloppements menés autour du Web sémantique. Source : www.youtube.com/watch?v=IFLmLMSwmyY
  3. 3. BenchmarkAujourdhui : à létranger (USA) Pub dans la villeGrâce à l’avènement de nouvelles technologies (QR codes, RFID, réseaux sociaux, géolocalisation,...), les marques nhésitent pas àdévelopper de nouvelles relations entre le consommateur et le produit.Adidas, par exemple, innove avec son AdiVerse, mur interactif permettant au passant de visualiser en 3D toute la gamme de chaussure de lamarque. La reconnaissance visuelle de lAdiVerse permet didentifier immédiatement le sexe de lutilisateur et dadapter son contenu. Leconsommateur potentiel peut ensuite personnaliser sa futur chaussure selon différents critères et accéder aux discussions Twitter pour sefaire conseiller.http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NKbsfOAVu3Y#! http://vimeo.com/18499643Sources : http://publigeekaire.com/2011Mots clé : général/ société/ pub/ ville 2.0
  4. 4. BenchmarkAujourdhui : à létranger (Corée du Sud) Faire ses courses dans le métroEn Corée du Sud, les supermarchés Tesco proposent de faire ses courses à partir de la station de métro où on se trouve grâce à sonsmartphone.Des présentoirs de produits en cartons sont positionnés dans les rames de métro (à la place des publicités) et il suffit à l’utilisateur de scannerle QR Code du produit correspondant pour passer commande en précisant la quantité et le lieu de livraison. http://www.youtube.com/watch?v=nJVoYsBym88&feature=player_embeddedSource : http://www.le-furet-du-retail.com/article-comment-faire-ses-courses-dans-le-metro-coreen-avec-son-smartphone-78660449.htmlMots clés : qr code, internet, objet.
  5. 5. BenchmarkAujourdhui : à létranger (New-York et San Franciso) Ebay et sa vitrine interactiveAvec la même stratégie de scan de QR Code, on trouve ce système de vitrine interactive urbaine du « Give-A-Toy Store » (magasin « donnezun jouet ») par eBay. Le principe : télécharger l’application, scanner le QR code du jouet désiré dans la vitrine et passer commande pour l’offrirà un enfant défavorisé.Source : http://creativecriminals.com/mobile/ebay-donate-a-tool/Mots clés : interactive, qr code
  6. 6. BenchmarkAujourdhui : à létranger (Corée) Maison intelligenteLa domotique se développe de plus en plus et consiste à créer un habitat où les machines communiquent entre elles afin de simplifier lequotidien de ses habitants. Elle s’applique à différents domaines : Ø la santé (capteurs sensoriels pour suivre un rythme cardiaque, la température avec alertes des urgences pour les séniors, adaptabilité aux personnes handicapées) Ø la sécurité (système d’alarmes avec détecteur de mouvement, détection fuite de gaz, fumée, ouverture de portes et fenêtres…) Ø les économies d’énergie (régulation intelligente du chauffage, éclairage, consommation d’eau…) Ø le confort (création d’une ambiance, réglage de la luminosité en fonction des dispositions physiologiques en temps réel de l’habitant, faire ses courses directement du frigo)De nombreuses innovations en la matière sont utilisées en Europe (Luxembourg, Suisse) mais le pays de référence reste la Corée du Sud :leur gouvernement a mit en place un programme politique entre 2003 et 2007 pour augmenter le nombre de maisons intelligentes. Plusd’infos sur leur programme ici http://www.01net.com/article/208116.html. Les recherches et innovations se poursuivent. Plus sur la domotique ici :http://domotique-news.com/Mots clefs : Corée maisons intelligentes.Source : http://www.web2solidarite.org/profiles/blogs/taudis-et-maisons
  7. 7. BenchmarkAujourdhui : à létranger (Espagne) LautomobileFiat EvoPour faire découvrir son modèle, Evo, Fiat propose une application mobile qui utilise les panneaux signalétiques comme des QR Code.L’utilisateur lit avec son smartphone un panneau, qui grâce à une reconnaissance visuelle et une correspondance définie dans l’application luidonne accès à une liste d’informations sur la voiture dont ses caractéristiques. Source : http://creativecriminals.com/mobile/fiat-traffic-sign-app/ Distributeur de Mini Cette campagne de promotion interactive pour l’Austin mini au Canada projette un distributeur automatique géant de Minis et propose aux utilisateurs, par l’envoie dun code par SMS, de choisir leur modèle. Le distributeur se met alors en route et distribue la voiture choisie.
  8. 8. BenchmarkAujourdhui : à létranger (Shanghai)Le projet Clean Wings est un système de « poubelles intelligentes et autonomes » qui peut être mis en place sur des conteneurs existants. Ilpeut détecter le poids et le volume des déchets, la température, lhumidité, le niveau de CO2...Toutes les données sont transmises par réseau sans fil (satellite) et permettent une gestion optimisée de la collecte des déchets. Avec lalocalisation des conteneurs, le logiciel planifie litinéraire des camions.Présenté à lexposition universelle de Shanghai en 2010, il a été mis en place dans la région de Pudong en Chine. Il est le fruit dunecoopération internationale entre la Chine et lItalie.Source :http://www.lettreducadre.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/55766/TPL_CODE/TPL_ACTURES_FICHE/PAG_TITLE/Des+poubelles+intelligentes+test%E9es+en+Chine/2072-actualite.htm
  9. 9. BenchmarkAujourdhui : à létranger Finger ReaderLe Finger Reader est un objet développé pour les personnes non-voyantes ou malvoyantes. Le principe est simple : un petit appareil fixé audoigt et une oreillette. Lorsque lusagé scanne un code barre (lors de ses achats dans un magasin par exemple) lappareil transmet toutes lesinformations relatives au produit dans loreillette.Source : http://www.yankodesign.com/2011/09/02/the-reading-finger/
  10. 10. BenchmarkAujourdhui : en FranceLe QR Code est un code barre à 2 dimensions qui permet de stocker des informations numériques (textes, adresses de site web, etc.). Il peutêtre déchiffré à partir dun téléphone mobile équipé dun appareil photo et du lecteur approprié. Imprimé sur un support ou placé danslenvironnement urbain, il permet de relier lespace physique et lespace numérique.Le QR code fait parti des outils majeurs dans linteraction entre lindividu et lobjet 2.0. Il est le prémisse dun environnement urbain où lobjet etlindividu peuvent interagir.On peut déjà le retrouver dans de nombreux endroits (Musées, magasins, affiches, publicités,...).Source : http://qrcode.fr/
  11. 11. BenchmarkAujourdhui : en France Paris 2.0 : 40 projets de dispositifs urbains intelligentsDes abri-voyageurs interactifs, des panneaux d’affichage offrant des informations en temps réel, des potelets de sécurité lumineux etdéformables... : Paris va mettre son territoire à la disposition de plus de 40 projets expérimentaux, testés pour 6 mois à un an, par lesentreprises qui ont répondu à son appel à projets pour un mobilier urbain intelligent.Exemple : Concept n°36 « ABRIBUS »Une préfiguration innovante et multiservice de l’abribus intelligent du futur pour connecter les voyageurs au réseau de transport et à la ville par informationdigitale.En fonction des avancées technologiques, la glace de fond pourrait diffuser des informations graphiques, via un écran transparent.Sources : http://www.paris.fr/mobilierurbainhttp://www.paris.fr/pratique/paris-ville-numerique/mobilier-urbain-intelligent/rub_8627_stand_101997_port_20393Mots clé : mobilier/ intelligent/ ville
  12. 12. BenchmarkAujourdhui : en France CitywallIl existe déjà un projet de mur interactif à Helsinki et repris en France par « Villes 2.0 » qui propose une carte murale interactive.Le principe de ce mur fonctionne par brique d’écran qui se connecte avec d’autres briques similaires. Il est ainsi possible de choisir lagrandeur du mur. Le système reste exclusivement multi-touches (avec possibilité de reconnaître une main gauche d’une main droite maisimpossibilité de reconnaître un objet comme un téléphone).Les projets actuels sont tournés vers une utilisation touristique où les informations (photos, vidéo et autres) sont récupérées grâce aux tagslaissés sur les sites.Source : http://villeetnumerique.over-blog.com/categorie-10763810.htmlSite du projet français : http://www.villes2.fr/Experimentation-2-City-wall,-nouveau-media-urbain-de-communication,-de-service-et-d-echange_a271.html?PHPSESSID=5b39ec776e3d1c16e0684484ad61f7fc
  13. 13. BenchmarkAujourdhui : en France Surface de MicrosoftSurface de Microsoft vient d’arriver en Europe pour la modique somme de 11000 euros. Surface est une table tactile mais à la différence de cequi existe actuellement, c’est plus qu’un simple écran tactile mais un écran à reconnaissance de formes qui permet de faire beaucoup plus dechoses comme la reconnaissance d’un livre si celui-ci est posé dessus. Il peut aussi communiquer avec les téléphones bluetooth posés sur latable, payer avec sa carte bleue posée sur la table (en démonstration, donc à relativiser pour l’instant).Un hôtel casino utilise déjà Surface et permet d’offrir plusieurs services avec cette table high tech comme la possibilité de commanderdirectement les boissons ou repas, jouer à des petits jeux comme sur la DS, visionner des vidéos de présentation des spectacles de l’hôtel, oumettre à disposition virtuelle des dépliants d’excursion téléchargeables sur le téléphone portable. Source : http://villeetnumerique.over-blog.com/categorie-10763810.html
  14. 14. BenchmarkAujourdhui : en France Phoenics RD7Phoenics Creative Studio présente le Moniteur vidéo Phoenics RD7 – 360°, une colonne multimédia pour l’affichage, le promotionnel et le divertissement(un outil de communication, de divertissement, etc).Source : http://www.futur-en-seine.fr/fiche/vienne/
  15. 15. BenchmarkAujourdhui : en France AbribusLes dix-neuf abribus du 2ème arrondissement de Paris deviennent des lieux d’informations pratiques, culturelles et historiques grâce à un nouveau conceptqui les relie à l’écran d’un téléphone mobile.Le concept est simple : l’utilisateur pointe la caméra de son téléphone mobile vers un code barre 2D situé de part et d’autre de la vitre arrière de l’abribuspour accéder à un site culturel et historique dont le contenu exclusif a été conçu avec Les Guides Gallimard et la Mairie de Paris. Une bonne façond’attendre le bus pour tous. En effet, chaque jour une nouvelle histoire propose de découvrir ou redécouvrir le quartier.Avec le soutien de la Mairie de Paris, JCDecaux et le Quartier Numérique ont voulu mettre à la disposition des usagers un portail mobile pour leur fairedécouvrir les alentours immédiats de l’endroit où ils se trouvent : Le Quartier Montorgueil, La Bourse, Opéra… tant de lieux dynamiques et chargésd’histoire, comme les usagers pourront le découvrir sur les lignes de bus n° 20, 29, 38, 39, 47, 67, 74, 75, et 85.Ce service est proposé pendant 6 mois dans Quartier Numérique, de mai à octobre 2009.Source : http://quartiernumerique.org/public/qnv3/index.php?page=00_le_quartier_numerique
  16. 16. BenchmarkAujourdhui : en France Des puces pour une ville intelligenteDécongestion du trafic, organisation des transports, diffusion dinformations pratiques ou touristiques en temps réel, etc. : lutilisation despuces communicantes dans la ville ouvre de nouvelles perspectives pour sattaquer aux problèmes de lespace urbain. ● Se garer plus rapidementCauchemar de lautomobiliste, le stationnement en ville peut bénéficier du sans contact : dans cet exemple, des puces communicantesplacées à lintérieur de détecteurs de véhicules installés directement sur les places de parking renseignent les automobilistes, directement surleur smartphone, sur les emplacements disponibles. ● Echanger linformation locale avec vos voisinsPetites annonces, offres promotionnelles des commerces de proximité : via des panneaux multimédia reliés en réseau, les habitants peuventéchanger des informations très locales, à léchelle dun quartier par exemple. (Ici, le projet EchoLink mené par les sociétés Abstrakt, Visionoret Nimos pour la Mairie de Paris)D’autres exemples du même genre ici: http://solutionsauxentreprises.lemonde.fr/innovations/quand-les-puces-rendent-la-ville-plus-intelligente_a-34-316.html?position=0#diapo
  17. 17. BenchmarkAujourdhui : en France Détecteur de chutes pour les personnes âgées, handicapées,...CogVis Gmbh présente un détecteur de chutes basé sur un système visuel et destiné aux personnes âgées ou handicapées.http://www.cogvis.at/Lien vers la vidéo du système : http://www.youtube.com/watch?v=zbY9Ouw-e14Source : http://www.futur-en-seine.fr/fiche/vienne/
  18. 18. BenchmarkDemain Tablette IrisLa tablette Iris de Fujitsu est un concept de tablette transparente avec un écran OLED. La tablette peut numériser des documents, servir detablette graphique et offre également toutes les fonctionnalités dune tablette classique (navigateur, applications,...).Iris offre aussi la possibilité de scanner un texte pour le traduire ensuite. Lécran peut être utilisé en partagé et servir de GPS en temps réelgrâce à google map.Source : http://www.yankodesign.com/2011/08/25/iris-my-kinda-tablet/
  19. 19. BenchmarkDemain Space 3 phoneLe Space 3 est un téléphone mobile inventé par Wenhing Chu & Kok Keong Won qui combine 2 écrans partagés transparents. Ce téléphoneest encore à létat de concept mais on peut déjà imaginer les possibilités que proposent ces 2 écrans transparents tactiles reliés ensemble.Source : http://www.yankodesign.com/2011/09/13/the-mother-of-split/
  20. 20. BenchmarkDemain Aeon ProjectLAeon Project est un projet dexploration réfléchie utilisant les applications ainsi que la technologie 3D. Il intègre un système de navigationainsi que les contrôles principaux de lautomobile, mais crée également une expérience dimmersion et dapprentissage interactif au travers dedifférentes applications : lutilisateur peut se renseigner sur lenvironnement en un glissement de doigt ou spécifier une thématiquedinformation (histoire, architecture,...).Source : http://www.yankodesign.com/2011/08/02/going-beyond-augemented-reality/
  21. 21. BenchmarkDemain IlluminetsysImaginé par le designer Hanyoung Lee, le « Virtual Wall » est un concept innovant visant à protéger les piétons.Le principe ? Deux poteaux et un rayon laser plasma. Lorsque le feu passe au rouge, le laser forme une sorte de mur virtuel rouge pour attirerl’attention des automobilistes.Le concept n’existe pour l’instant qu’au travers des images de synthèse !Illuminetsys présente un dispositif luminaire autonome pour la rue, qui comporte un système de capteurs modulant l’intensité lumineuse selonle contexte, ce qui réduit la pollution visuelle et la consommation énergétique au minimum.Lien vers la vidéo de présentation du projet : http://www.illuminetsys.com/Source : http://www.yankodesign.com/2008/04/21/cant-cross-a-virtual-wall/
  22. 22. BenchmarkDemain U-citiesSongdo City est une ville actuellement en construction (prévue pour 2015) où le plus d’objets possibles seront connectés avec des «télécommandes » que chaque citoyen de la ville possédera. Ce dispositif centralise toutes les données de l’utilisateur et de nombreux servicesliés à la ville. Il représentera « la clé de votre maison, un point d’accès immédiat à votre dossier médical, un moyen de vous repérer ou devous joindre, votre principal moyen de paiement, votre titre de transport et de manière générale votre unique moyen d’être reconnu par lesystème ubiquitaire qui vous entoure ». Les services que la U-city propose se divisent en U-Home, U-Work, U-Trafic, U-Health, U-Environnement (mesure de pollutions par exemple), services U-Public (prévention du crime, des incendies, service administratif) et U-Education. La ville est donc pourvue de routes et de bâtiments intelligents.Site internet du projet Songdo : http://www.songdo.com/#Source : Blog TIC Grandes Villes : http://blog.grandesvilles.org/1785/haut-debit/tres-haut-debit/ville-numerique-peut-on-sinspirer-du-%C2%AB-modele-%C2%BB-coreen/
  23. 23. BenchmarkInternet des objets : des initiatives partout en France !On remarque que les projets d’aménagements numériques dans les villes dites « numériques » tournent autour dune même optiquedamélioration urbaine. On trouve parmi ces villes : Bordeaux, Caen, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse qui sont plusaxées sur l’usage du mobile.Voilà ce que qertaines proposent dans ce domaine :Lille : Bordeaux : o « Carte de Vie Quotidienne » dans laquelle une puce RFID o QR Code aux abords des monuments qui fournissent des intégrée donnera accès à la cantine scolaire, au service de informations historiques et culturelles, dans les parkings, sur photocopie, aux bibliothèques, piscines, transports (bus, métro, les horodateurs et panneaux d’affichage. parking, location de vélib ou de voitures en autopartage) et o Carte de transport TBC Bus, VCub et Tramway. autres services municipaux (identification pour l’état civil, o En projet : la technologie sans contact NFC : grâce au mobile allocations familiales…). on pourra lire un menu, une direction, s’informer de la vie de la o Billet « sans contact » de transport intégré dans les tickets des ville, payer un service. supporters du LOSC par exemple Source : http://www.francematin.info/Bordeaux-ville-numerique-vit-son- o Application smartphone pour centraliser les informations sur les printemps-digital-_a22523.html transports.Présentation du projet de carte : http://hors-sol.herbesfolles.org/wp-content/uploads/cvq_presentation_digiport.pdfRennes : Nice : o Application qui permet à tous types de mobile (toute paiement sans contact via carte à puce spécifique ou mobile : plateforme et même des anciennes générations) de se Source : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-paiement-sans- déplacer dans les transports et recevoir des informations en contact-un-vrai-succes-a-nice-33441.html temps réel (horaires, perturbations etc.)Source:http://www.gfi.fr/fr/shareholders/communiques/2011/communique_05072011_b.php
  24. 24. BenchmarkInternet des objets : et Bordeaux ? Application de transportFait par un bordelais et pour les bordelais : une application iphone permet aux utilisateurs de trouver une place de parking en temps réel, delocaliser les arrêts de transports en commun, les parcs relais pour les locations de voiture en libre service (avec nombre de place en tempsréel) ou renseigne encore sur la disponibilité de VCub. Cette application n’est pour le moment disponible que pour les smartphone et lestablettes d’Apple.Source : le 20minutes : http://www.20minutes.fr/article/828578/cliquer-garer CzameDepuis le 9 février 2009, la société C Zame teste un nouveau système de protection des places de stationnement pour les personneshandicapées à Bordeaux, ville très impliquée dans les problèmes des personnes handicapées.Le système développé par cette société utilise des capteurs au sol qui, lorsque la voiture d’une personne à mobilité réduite arrive sur uneplace équipée de ce système, téléphone à un numéro vert pour valider son stationnement, sinon la police municipale est prévenue del’occupation illicite.Le test est actuellement fait sur deux places mais si cela fonctionne, celui-ci sera étendu à d’autres places réservées de la ville de Bordeauxqui compte 789 emplacements réservés.A plus long terme, il existera la possibilité d’être guidé par autoguidage de son téléphone GPS jusqu’à la place libre la plus proche.Une autre expérimentation est menée conjointement. Celle-ci consiste à fournir à des personnes à mobilité réduite un terminal qui disposed’une carte d’un parking souterrain avec indication des places avec arceaux qui s’abaisse à l’approche de la voiture équipée de ce matériel.A noter que la disponibilité des places est consultable sur Internet en temps réel : http://82.240.37.7/tourny.phpSource : http://villeetnumerique.over-blog.com/article-28355649.html
  25. 25. Critère du projetEnjeuxLa communication est aujourd’hui marquante dans tous les champs de la vie sociale, le domaine des politiques publiques, et plusprécisément, de l’action publique en matière d’aménagement du territoire. La nécessité de communiquer sur les actions et opérations menéessur un territoire apparaît légitime et utile au regard du principe démocratique.Nos enjeux sont donc : ➢ Identifier les contenus pratiques qui sont susceptibles d’intéresser les populations urbaines et/ou qui répondent à un besoin de communication des villes. ➢ Développer un outil qui permettra de nouveaux usages sur des éléments de la ville qui n’ont pas encore été pensés (les informations sur les transports sont déjà largement traitées par exemple) ➢ Rendre la ville interactive, la faire exister en tant que ville 2.0. et donc la rendre attractive en la présentant comme une ville à la pointe du développement.
  26. 26. Critère du projetObjectifs  Créer un service utile aux citoyens afin de les rendre acteurs dans une ville 2.0,  Faciliter la vie de la population (ex : handicapés, personnes âgées, enfants…) par un nouveau dispositif, mais sans la rendre dépendante.  La conception d’un dispositif numérique faisant appel aux TIC (technologies de l’information et de la communication)  Faire en sorte que le dispositif soit facile d’utilisation et accessible à tous,  Exploiter la communication entre les objets : ne pas oublier que notre thématique est basée sur l’interaction homme-machine mais surtout machine-machine puis avec l’homme.
  27. 27. Critère du projetCiblesDifférentes possibilités pour la cible de notre projet : – Soit toute la population citadine où notre dispositif sera mis en place. – Soit restreindre la cible pour développer un concept spécifique visant : ➢ Les touristes de la ville (aspects culturels mais aussi économique (magasins etc.) et pratique) ➢ La population jeune (aspects culturels) ➢ La population âgée (accompagnement à l’accès aux nouvelles technologies dans la ville) ➢ Les personnes handicapées (amélioration de leur quotidien dans la ville)
  28. 28. Critère du projetAttendus vis-à-vis des liens sociaux➢ Faire sortir l’homme de son train train quotidien et surtout de lui faire découvrir la ville sous un autre angle.➢ Faire en sorte que l’homme ait envie de se divertir dans la ville et non chez soi.➢ Faire en sorte que les utilisateurs soient curieux de tous les domaines actuels et qu’ils soient au courant de ce qu’il se passe dans laville (expositions diverses, activités culturelles, rencontres sportives, débats politiques, repas de quartier etc.…).➢ Une nouvelle interaction entre les personnes (partage de sa propre expérience sur une des activités, débats entres les utilisateursetc.…).➢ Réconcilier les citoyens avec la ville en en faisant un immense terrain d’échange.➢ Développer un lien entre les populations, les communautés, faire se rencontrer les personnes qui ont des points communs(associations par exemple), ne pas les enfermer dans des usages isolés.Critère du projet
  29. 29. Thématiques à suivre ➢ Informations pratiques et culturelles : trouver tout ce qu’on peut faire en temps réel autour d’un lieu en particulier (intégration d’événements culturels, politiques et économiques triés par thématiques et/ou profils d’utilisateurs). Penser au « ici et maintenant ». ➢ Penser à d’autres outils que les smartphone et les QR Code déjà bien répandus : bornes ? objets personnels ? ➢ Faire un point sur les attentes du consommateur envers une application urbaine (quels sont les points à développer ? faut-il une meilleure communication dans la ville ? La signalétique est-elle intuitive ?) ➢ Interaction entre le projet et les outils personnels (lien entre l’objet urbain et nos smartphones, MP3, oreillette bluetooth, tablette tactile etc…) ➢ Accessibilité du produit (mise en service location ? bornes wifi se connectant automatiquement à un des supports cités plus haut ? Libre service d’un produit utilisable à tout moment ?) ➢ Développer une interface « intelligente » permettant de développer de nouveaux services urbains.

×