Présentation au Conseild’Administration
Sommaire1 – Évolution de notre stratégie2 – Résumé de notre performance3 – Nos erreurs stratégiques4 – Erreurs stratégique...
1 – Évolution de notre stratégieStratégie Générale– Se focaliser sur les segments premium (Pros / Hi-Earners / Buffs)– Con...
2 – Résumé de notre performance
2 – Résumé de notre performance
2 – Résumé de notre performance
2 – Résumé de notre performance
2 – Résumé de notre performance
2 – Résumé de notre performance
2 – Résumé de notre performance
3 – Nos erreurs stratégiques– SIRE : Contexte hyperconcurrentiel dans un marché mature– SIRE : Production démesurée pour l...
4 – Erreurs stratégiques de la firme U• La firme U, un concurrent direct– Ventes volumes ≥ ventes valeur– Avance sur les S...
4 – Erreurs stratégiques de la firme U• Dépenses R&D irrégulières– Choix de ne pas acheter toutes les études marketing : d...
5 – Perspectives d’avenir à court terme• Marché des Sonites– Maintenir notre positionnement premium.– Mettre nos produits ...
6 – Perspectives d’avenir à long terme• Marché des Sonites– Pénétrer le marché des Pros (pour se démarquer, jouer sur le p...
7 – Conseils stratégiques pour la future équipe de gestion• Commencer par une analyse approfondie de l’environnement exter...
8 – Bilan et apprentissages• Valoriser un comportement proactif au détriment d’un comportement réactif.• Une prise de risq...
MERCI POURVOTREATTENTIONThere is an i in teamMerci devotre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation Marketing Stratégique, Jorge Martins, MBA Marketing, Montreal

815 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
815
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation Marketing Stratégique, Jorge Martins, MBA Marketing, Montreal

  1. 1. Présentation au Conseild’Administration
  2. 2. Sommaire1 – Évolution de notre stratégie2 – Résumé de notre performance3 – Nos erreurs stratégiques4 – Erreurs stratégiques commises par la firme U5 – Perspectives d’avenir à court terme6 – Perspectives d’avenir à long terme7 – Conseils stratégiques pour la future équipe de gestion8 – Bilan et apprentissages
  3. 3. 1 – Évolution de notre stratégieStratégie Générale– Se focaliser sur les segments premium (Pros / Hi-Earners / Buffs)– Constamment mettre nos produits à jour– Pénétrer le marché des Vodites avant la concurrenceÉvolution de la stratégie• Marché des Sonites– Peu de modifications  cohérentes avec la stratégie initiale– Dissociation des segments Pros et Hi-Earners dans l’offre.– Pénétration latente du marché des Pros• Marché des Vodites– Cohérence avec stratégie initiale  First mover– Modification  Choix de pénétrer un segment non-premium (les Followers)– Adaptation à la conjoncture concurrentielle
  4. 4. 2 – Résumé de notre performance
  5. 5. 2 – Résumé de notre performance
  6. 6. 2 – Résumé de notre performance
  7. 7. 2 – Résumé de notre performance
  8. 8. 2 – Résumé de notre performance
  9. 9. 2 – Résumé de notre performance
  10. 10. 2 – Résumé de notre performance
  11. 11. 3 – Nos erreurs stratégiques– SIRE : Contexte hyperconcurrentiel dans un marché mature– SIRE : Production démesurée pour le lancement du produit– VITA : Lancement tardif– Trop de confiance aux On-line Query– Trop de prudence sur la publicité dans les premières années
  12. 12. 4 – Erreurs stratégiques de la firme U• La firme U, un concurrent direct– Ventes volumes ≥ ventes valeur– Avance sur les Sonites (22,3 %) mais entrée tardive sur Vodites à P4(8,1 % vol)• Toujours en concurrence serrée sur ses segments– SIGH, leader sur le marché de Buffs (68,2 %) et SELL sur celui desOthers (67,2 %)– Sur les Singles: SURF (42,2 %) vs. SEZI (52,8 %)– Pour les HiEarners: SURE (24,7 %) vs. SOLI (28,6 %) et SAKE (27,6 %).
  13. 13. 4 – Erreurs stratégiques de la firme U• Dépenses R&D irrégulières– Choix de ne pas acheter toutes les études marketing : dépensescumulatives 3,157 k$ vs. 6,397 k$ pour E.– Coupure de budget R&D sur les périodes 4, 6 et 7: pas d’améliorationcontinue• Baisse importante des ventes à la dernière période– Succès de E– Baisse de -28,5 % du budget de la force de vente (2 745 k$)– Suppression des produits SUNY et VUZO à P7– Prévision pour les VUFO trop optimistes d’où coûts d’inventaire(2 210 k$)
  14. 14. 5 – Perspectives d’avenir à court terme• Marché des Sonites– Maintenir notre positionnement premium.– Mettre nos produits à jour  être au diapason de nos segments cibles.– Regagner notre statut de leader sur les Hi-Earners.– Opter pour une gestion de la production plus stricte.• Marché des Vodites– Conserver notre statut de leader sur les Early-Adopters– Pénétrer de façon plus importante le segment des followers.
  15. 15. 6 – Perspectives d’avenir à long terme• Marché des Sonites– Pénétrer le marché des Pros (pour se démarquer, jouer sur le prix, ladistribution, et la communication)– Perte de notre segment des Buffs, considérer le segment des Others.– Possible repositionnement stratégique.– Fin du « tout premium »?• Marché des Vodites– Consolider nos parts de marché sur les followers (segmentpossiblement saturé)– Être leader sur les deux segments premium (Innovators et EarlyAdopters)
  16. 16. 7 – Conseils stratégiques pour la future équipe de gestion• Commencer par une analyse approfondie de l’environnement externe et interne.• Prendre avantage des forces que nous avons développées au cours des 7périodes.• Ne pas se baser uniquement sur les online queries pour attribuer le budget enR&D.• Se diviser les taches (un département par personne ou pour deux personnes)• Avoir une bonne maitrise des projections de ventes et de croissances desegments.• Envisager un repositionnement si les segments premium viennent à décliner.
  17. 17. 8 – Bilan et apprentissages• Valoriser un comportement proactif au détriment d’un comportement réactif.• Une prise de risque maitrisée  Bon ROI.• Ne pas être frileux quant aux investissements dans de nouveaux marchés.• La stratégie du « first mover »  Avantages concurrentiels à court terme et souventà long terme.• Une synergie des différents départements : Clef du succès.• La communication interdépartementale :– Compréhension de la stratégie– Établissement d’une vision commune.• Meilleure appréhension de l’univers concurrentiel via le benchmarking.
  18. 18. MERCI POURVOTREATTENTIONThere is an i in teamMerci devotre attention

×