Intérêt de la vidéo dans l’optimisation de la prise de décision en Karaté<br />Nicolas Milazzo & Jean Fournier <br />Journ...
Ancrage théorique<br />Les théories cognitives et perceptives :<br />. Habiletés décisionnelles expertes  = compétences co...
Mieux organisées</li></ul>. Compétences perceptives des experts :<br /><ul><li>Prise d’information rapide
Indicateurs pertinents différents
Stratégie de recherche visuelle efficace</li></li></ul><li>Pourquoi optimiser la prise de décision en Karaté ?<br />. Rôle...
Comment optimiser la prise de décision en Karaté ?<br />Un outil : la simulation vidéo (Franks & Hanvey, 1997 ; Williams, ...
Comment optimiser la prise de décision en Karaté ?<br /><ul><li>Apprentissage explicite : « Un exemple en tennis »</li></u...
Comment optimiser la prise de décision en Karaté ?<br /><ul><li>Apprentissage implicite</li></ul>« L’individu peut apprend...
Problématique<br />.<br />L’entraînement perceptif basé sur la vidéo en l’absence de feed-back sur le résultat peut-il amé...
Hypothèses de travail<br />L’apprentissage implicite basé sur la simulation vidéo<br /> conduit à :<br />Hypothèse n°1 :<b...
Participants<br />. Six karatékas Français<br />. 24 à 28 ans (M=25,67 ; ET=1,37)<br />.Médaillés nationaux et internation...
Construction des films<br />. Images de pratiquants experts (championnat du monde, d’Europe et open internationaux)<br />....
Adversaire fait une attaque
Adversaire se déplace</li></ul>. Montage des clips avec Adode première pro 1.5<br />. Validation de chaque clip par deux c...
Construction des films<br />
Construction des films<br />. Un entraînement = 30 clips<br />. Durée variable de chaque clip (3’’ à 10’’ )<br />. 5’’ ent...
Entraînements<br />. Image projetée contre un mur blanc via un vidéo-projecteur<br />. Grande taille des personnages obser...
Entraînements<br />
Entraînement<br />. 10 séances d’entraînement<br />. 1 séance par semaine<br />. 300 clips au total<br />. Même jour, même...
Variables dépendantes<br />. Temps de réaction (ms)<br />Nombre d’images entre l’écran noir et le premier mouvement de l’a...
Résultats et discussion<br />
Résultats<br />
Résultats<br />
Discussion<br />. Automatisation de l’exécution (Singer, 2002)<br />. Optimisation de la prised’information (Goldstone, 19...
Protocole expérimental<br />Conclusions, limites et perspectives<br />
Conclusions<br />. La simulation vidéo permet d’optimiser la prise de décision en<br /> améliorant les compétences cogniti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Milazzo

503 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
503
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
91
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Milazzo

  1. 1. Intérêt de la vidéo dans l’optimisation de la prise de décision en Karaté<br />Nicolas Milazzo & Jean Fournier <br />Journée « sport et vidéo » 2011<br />
  2. 2. Ancrage théorique<br />Les théories cognitives et perceptives :<br />. Habiletés décisionnelles expertes = compétences cognitives et perceptives exceptionnelles.<br />. Compétences cognitives des experts :<br /><ul><li>Plus de connaissances
  3. 3. Mieux organisées</li></ul>. Compétences perceptives des experts :<br /><ul><li>Prise d’information rapide
  4. 4. Indicateurs pertinents différents
  5. 5. Stratégie de recherche visuelle efficace</li></li></ul><li>Pourquoi optimiser la prise de décision en Karaté ?<br />. Rôle crucial des habiletés cognitives et perceptives dans la<br /> performance sportive (Williams, Davids, & Williams, 1999).<br />. Compétences anticipatrices supérieures chez les experts<br /> (Farrow & Abernethy, 2002). <br />. Anticipation nécessaire en combat (Mori et al., 2002 ).<br />. Temps de réaction > Temps de mouvement = ANTICIPER<br /> (M=350ms) (M= 215 ms)<br />
  6. 6. Comment optimiser la prise de décision en Karaté ?<br />Un outil : la simulation vidéo (Franks & Hanvey, 1997 ; Williams, Ward & Chapman, 2003).<br /><ul><li>Apprentissage explicite</li></ul>« L’athlète apprend en faisant le lien entre les indicateurs pertinents et le résultat de l’action » (Smeeton & al, 2005)<br />
  7. 7. Comment optimiser la prise de décision en Karaté ?<br /><ul><li>Apprentissage explicite : « Un exemple en tennis »</li></ul>. 2 temps de feed-back : <br /> 1er feed-back sur l’exécution<br /> 2ème feed-back sur le résultat<br />
  8. 8. Comment optimiser la prise de décision en Karaté ?<br /><ul><li>Apprentissage implicite</li></ul>« L’individu peut apprendre sans feed-back sur le résultat » (Masters, 1999)<br />. Eviter le phénomène du réinvestissement<br />« En situation de haute pression, la volonté du sportif à s’appliquer dans la réalisation de son mouvement, le conduit à réinvestir ses connaissances explicites » (Maxwell et Masters, 2003).<br />
  9. 9. Problématique<br />.<br />L’entraînement perceptif basé sur la vidéo en l’absence de feed-back sur le résultat peut-il améliorer la prise de décision en Karaté ?<br />
  10. 10. Hypothèses de travail<br />L’apprentissage implicite basé sur la simulation vidéo<br /> conduit à :<br />Hypothèse n°1 :<br /><ul><li>Une diminution des temps de réaction</li></ul>Hypothèse n°2 :<br /><ul><li> Une augmentation de la pertinence des décisions.</li></ul>Hypothèse n°3 :<br /><ul><li>Pas de variation du nombre de règles d’action.</li></li></ul><li>Protocole expérimental<br />Mesures et procédures<br />
  11. 11. Participants<br />. Six karatékas Français<br />. 24 à 28 ans (M=25,67 ; ET=1,37)<br />.Médaillés nationaux et internationaux<br />
  12. 12. Construction des films<br />. Images de pratiquants experts (championnat du monde, d’Europe et open internationaux)<br />. Perspective proche de celle du combattant<br />. 3 situations :<br /><ul><li>Adversaire fait un appel ou feinte
  13. 13. Adversaire fait une attaque
  14. 14. Adversaire se déplace</li></ul>. Montage des clips avec Adode première pro 1.5<br />. Validation de chaque clip par deux coachs experts<br />
  15. 15. Construction des films<br />
  16. 16. Construction des films<br />. Un entraînement = 30 clips<br />. Durée variable de chaque clip (3’’ à 10’’ )<br />. 5’’ entre chaque clip<br />. Durée du film = 8’<br />
  17. 17. Entraînements<br />. Image projetée contre un mur blanc via un vidéo-projecteur<br />. Grande taille des personnages observés<br />. Entrainement collectif (5 personnes maxi)<br />
  18. 18. Entraînements<br />
  19. 19. Entraînement<br />. 10 séances d’entraînement<br />. 1 séance par semaine<br />. 300 clips au total<br />. Même jour, même heure, même temps (en début de séance)<br />
  20. 20. Variables dépendantes<br />. Temps de réaction (ms)<br />Nombre d’images entre l’écran noir et le premier mouvement de l’athlète<br /> 1 image = 40 ms<br />. Pertinence de la décision ( /90 pts)<br />Déplacement (1pt), temps d’attaque (1pt) , hauteur (1pt)<br />. Nombre de règles d’action (questionnaire)<br />« Quel conseil donnerais-tu à un partenaire dans cette situation ? »<br />
  21. 21. Résultats et discussion<br />
  22. 22. Résultats<br />
  23. 23. Résultats<br />
  24. 24. Discussion<br />. Automatisation de l’exécution (Singer, 2002)<br />. Optimisation de la prised’information (Goldstone, 1998;<br />Haider & Frensch, 1996).<br />. Optimisation des stratégies de recherches visuelles (Williams<br /> et al., 2002).<br />. Augmentation du nombre de connaissances (Smeeton et al.,<br /> 2005).<br />. Pas de sollicitation de la mémoire de travail (Masters, 2003)<br />
  25. 25. Protocole expérimental<br />Conclusions, limites et perspectives<br />
  26. 26. Conclusions<br />. La simulation vidéo permet d’optimiser la prise de décision en<br /> améliorant les compétences cognitives et perceptives<br /> (Smeeton et al., 2005).<br />. L’individu peut apprendre sans feed-back sur le résultat<br /> (Maxwell, Masters & Eves , 2004).<br />
  27. 27. Limites<br />. Pratique en groupe.<br />. Pas de vérification du transfert en situation naturelle.<br />. Pas de vérification du phénomène de réinvestissement<br />
  28. 28. Perspectives<br />. Entraînement individuel<br />. Vérifier le transfert des compétences en situation naturelle<br />. Mesurer la variation des stratégies de recherche visuelle <br />. Mesurer les performances en situation de haute pression pour deux groupes d’apprentissage différents<br />. Entraînement spécifique à un adversaire ou une nation<br />
  29. 29. MERCI DE VOTRE ATTENTION<br />milazzo.nicolas@gmail.com<br />

×