1
LES HYPEREOSINOPHILIES MEDICAMENTEUSES :
ETUDE OBSERVATIONNELLE RETROSPECTIVE BASEE SUR LE REGISTRE DE
PHARMACOVIGILANCE...
INTRODUCTION
-Peu d’étude sur le sujet et le plus souvent observationnel sur
un médicament ou une classe précise
-Nécessit...
MATERIELS ET METHODES
-Etude observationnelle rétrospective multicentrique
-Base nationale de pharmaco-vigilance
-Entre 1e...
RESULTATS
-1497 patients (49,6% d’hommes, 58,1 ans d’age moyen)
-64% de cas définis comme grave, 9 décès dont 7 directemen...
RESULTATS
-HPE non isolé dans 84,4% des cas
5
RESULTATS
-Atteinte cutanée (n = 1174, 78,4%)
-Carbamazépine (16,3%), vancomycine (11,3%) et allopurinol (11,2%) (p < 0,00...
RESULTATS
-HPE nue (15,6% des HPE)
-HNF ++ (>40% des cas)
7
CONCLUSION
-Antibiotiques à usage systémique groupe le plus pourvoyeur d’HPE
-HNF principale molécule responsable d’HPE nu...
MERCI !
9
MERCI !
9
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hypereosinophilies médicamenteuses

160 vues

Publié le

Hypereosinophilies médicamenteuses
-Quels médicaments ? Quelles manifestations clinico-biologiques associées ?
#‎snfmi72‬

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
160
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hypereosinophilies médicamenteuses

  1. 1. 1 LES HYPEREOSINOPHILIES MEDICAMENTEUSES : ETUDE OBSERVATIONNELLE RETROSPECTIVE BASEE SUR LE REGISTRE DE PHARMACOVIGILANCE - Nathalie VERNIER, Jérémie DELALEU
  2. 2. INTRODUCTION -Peu d’étude sur le sujet et le plus souvent observationnel sur un médicament ou une classe précise -Nécessité d’une vision d’ensemble ! -Quels sont les médicaments les plus incriminés dans dans les HPE iatrogènes ? -Quelles manifestations clinico-biologiques y sont associés ? -Quels médicaments sont responsables d’HPE nues ? 2
  3. 3. MATERIELS ET METHODES -Etude observationnelle rétrospective multicentrique -Base nationale de pharmaco-vigilance -Entre 1er janvier 1984 et 10 novembre 2014 -Inclusion : -HPE > 500/mm3 -Médicaments avec imputabilité très vraisemblable/ vraisemblable ou plausible -Manifestation clinico-biologique: fièvre, atteintes cutanées, rénales, hépatique, digestives, pulmonaire, hématologique, rhumatologique, DRESS syndrome et hypersensibilité immédiate. 3
  4. 4. RESULTATS -1497 patients (49,6% d’hommes, 58,1 ans d’age moyen) -64% de cas définis comme grave, 9 décès dont 7 directement lié à la iatrogénie -2105 médicaments imputés 4
  5. 5. RESULTATS -HPE non isolé dans 84,4% des cas 5
  6. 6. RESULTATS -Atteinte cutanée (n = 1174, 78,4%) -Carbamazépine (16,3%), vancomycine (11,3%) et allopurinol (11,2%) (p < 0,001) -Fièvre (n = 358, 23,9%) -Carbamazépine (20%), allopurinol (14,8%), vancomycine (9,5%) (p < 0,001) -Atteinte hépatique (n = 401, 26,7%) -Carbamazépine (23,3%), allopurinol (14,8%), AC, vanco, sulfasalazine (8,5%) (p < 0,001) -Atteinte rénale (n= 156, 10,5%) -Vancomycine (21,4%), allopurinol (19,7%) et fluindione (12%) (p < 0,001) -DRESS (n=250, 16,7%) -Carbamazépine (23%), allopurinol (18,7%), vancomycine (14,4%) (p < 0,001) 6
  7. 7. RESULTATS -HPE nue (15,6% des HPE) -HNF ++ (>40% des cas) 7
  8. 8. CONCLUSION -Antibiotiques à usage systémique groupe le plus pourvoyeur d’HPE -HNF principale molécule responsable d’HPE nue -HPE rarement isolée : grandes variétés d’expression clinico-biologique dont certaines peuvent mettre en jeu le pronostic vital -Y penser avec HNF, carbamazépine, allopurinol, vancomycine ++ 8
  9. 9. MERCI ! 9
  10. 10. MERCI ! 9

×