EXECUTIVE MASTER
Potentiel Afrique
durée :
4 mois
rentrée :
novembre 2013
Toute la richesse de Sciences Po
dans la Formation continue
Sciences Po
Formation continue
14 Executive masters
7 000 cadr...
Profil des
participantsExecutive master
Objectifs
n Décrypter les politiques publiques en Afrique à l’aide des sciences soc...
Session 1
(4-15 novembre 2013)
• Regards croisés sur les réalités africaines
Ce premier module explore les pratiques insti...
Session 3
(8-17 janvier 2014)
• Les financements des projets, la coopération
internationale et les relations avec les bail...
Une équipe pédagogique dédiée
Comité pédagogique
Aux deux directeurs sont associés un conseiller scientifique
et le respon...
Les intervenants (liste non exhaustive)
Stéphanie Balme, Chercheure au CERI/Sciences Po et professeur
à PSIA/Sciences Po, ...
Sciences Po
Direction de la Formation continue
28, rue des Saints-Pères, 75007 Paris
Tél. +33 (0)1 45 49 63 00 l Fax : +33...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

EM-Potentiel Afrique

353 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
353
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

EM-Potentiel Afrique

  1. 1. EXECUTIVE MASTER Potentiel Afrique durée : 4 mois rentrée : novembre 2013
  2. 2. Toute la richesse de Sciences Po dans la Formation continue Sciences Po Formation continue 14 Executive masters 7 000 cadres et dirigeants formés chaque année 100 formations courtes (1 à 6 jours) pour plus de 1 400 entreprises et associations 280 formations sur mesure pour plus de 120 entreprises et organismes des secteurs privé et public Sciences Po quatre missions : formation initiale et continue, recherche, documentation et édition un collège universitaire avec ses 7 campus multiculturels et plurilingues 4 écoles professionnelles (journalisme, communication, droit, affaires internationales) et plus de 20 masters un MPA, un diplôme de grade master en cinq ans, une préparation aux concours administratifs, une école doctorale 10 000 étudiants dont 40% qui viennent de plus de 130 pays 3 400 maîtres de conférence français et étrangers, professionnels évoluant dans le secteur privé ou issus des administrations publiques, françaises et européennes et des organisations internationales 200 professeurs et chercheurs permanents 50 professeurs invités venus du monde entier chaque année 17 langues étrangères enseignées 950 salariés 53 000 anciens élèves Des programmes innovants En réponse aux besoins des entreprises et des administrations, la Direction de la Formation continue de Sciences Po propose des programmes sur mesure, courts, certifiants ou diplômants, destinés à développer les compétences professionnelles de chacun. Lieux d’innovation et de production intellectuelle par excellence, les onze centres de recherche de Sciences Po, ses trois chaires, son école doctorale et son medialab enrichissent l’offre pédagogique. Ils permettent aux enseignements de formation continue de bénéficier directement des dernières avancées de la recherche dans cinq grandes disciplines : l’économie, la science politique, la sociologie, l’histoire et le droit. Une pédagogie orientée vers l’action Le projet éducatif de Sciences Po repose sur l’interactivité, le travail en équipe, la prise de responsabilités et le développement des aptitudes à l’expression publique. Dans la continuité des enseignements dispensés aux étudiants en formation initiale, les programmes pour cadres et dirigeants favorisent ainsi le débat intellectuel, la capacité à affronter les difficultés et la recherche de solutions concrètes et partagées. Ces formations sont animées par un réseau exceptionnel d’intervenants, experts ou acteurs de la vie économique, politique et sociale, cadres supérieurs de grandes entreprises et de banques, hauts fonctionnaires, membres des grands corps de l’État, journalistes, consultants ou chercheurs. Une ouverture territoriale et internationale Les formations peuvent se dérouler sur le site de l’entreprise ou de l’administration concernée, à Sciences Po, à Paris ou en province (Dijon, Le Havre, Menton, Nancy, Poitiers et Reims), ou encore à l’international sur le campus d’une des universités partenaires de Sciences Po. Une bibliothèque exceptionnelle Elle est l’une des bibliothèques phares dans le domaine des sciences sociales en Europe par la richesse de ses collections et par les services qu’elle offre. 930000 volumes et de très nombreuses ressources numériques sont mis à la disposition des étudiants. Les documents des magasins se commandent en ligne et quasiment toutes les ressources numériques sont consultables à distance - la presse du monde entier, 15500 périodiques, plus de 3000 e-books et 16 encyclopédies. Executive master - Potentiel Afrique 1
  3. 3. Profil des participantsExecutive master Objectifs n Décrypter les politiques publiques en Afrique à l’aide des sciences sociales n Maîtriser les grandes évolutions socio-économiques et de gouvernance en Afrique n Mieux comprendre les enjeux et mécanismes de gestion publique actuels, en comparaison avec ceux de la gestion privée n Acquérir ou approfondir les méthodes et outils de pilotage de la performance dans un contexte en évolution n Savoir concevoir des projets et des politiques publiques pour produire du développement n Développer ses compétences en management et négociation afin d’accompagner le changement n Disposer de méthodes et d’outils de gestion mobilisables rapidement et de manière opérationnelle dans son exercice professionnel n Créer un réseau de hauts potentiels en Afrique Atouts n La sociologie de l’action organisée, les sciences politiques, l’économie, les sciences de gestion fournissent le socle transversal des compétences analytiques indispensables pour construire les modes d’action adaptés aux réalités actuelles des politiques publiques africaines. n Les interventions de grands témoins, d’experts ou de praticiens ayant eu à conduire des réformes importantes d’organisations publiques, en France ou dans des pays africains. n Les échanges d’expériences entre les participants. Issus de pays et de secteurs différents, sélectionnés, ils sont encouragés à échanger à partir de leur expérience professionnelle, afin d’enrichir et de concrétiser les apports des enseignants. n L’étude des interfaces entre le secteur public et le secteur privé dans les pays d’Afrique représentés dans la promotion. n Un programme conçu à la suite d’un recueil minutieux des besoins réels de cadres et dirigeants dans plusieurs pays d’Afrique francophone. Potentiel Afrique Cadres africains du secteur public et parapublic (agences, chambres consulaires, etc.) ou du secteur privé en relation avec le secteur public, exerçant des responsabilités de mise en œuvre de politiques publiques et présentant au moins cinq années d’expérience professionnelle. Cadres de tous pays, maîtrisant la langue française, travaillant étroitement avec les pouvoirs publics en Afrique. • La mixité publique-privée est primordiale dans ce cursus, afin de confronter les points de vue, bousculer les idées reçues et trouver les voies et moyens d’un travail commun efficace entre les différents acteurs de la gouvernance d’un pays. 2 Executive master - Potentiel Afrique
  4. 4. Session 1 (4-15 novembre 2013) • Regards croisés sur les réalités africaines Ce premier module explore les pratiques institutionnelles, la gouvernance et les réalités socio-économiques africaines (pays représentés dans la promotion) pour souligner les visions africaines des politiques publiques : - macroéconomie comparée, - institutions et acteurs nationaux, régionaux et internationaux, - climat, gouvernance des ressources naturelles et développement durable, - démographie et migrations, - nouvelles visions du développement économique des territoires (services publics, filières agroalimentaires, numérique, etc.) • Cartographie Ces ateliers de cartographie visent à approfondir les questions de gouvernance et de dynamiques économiques dans les pays et sous-régions représentés dans la promotion. • Étude de statistiques pour décideurs publics Ces séquences visent à faire des étudiants des praticiens plus confirmés des outils statistiques d’analyse des problèmes de politiques publiques afin de renforcer leur capacité à établir un diagnostic et des solutions. L’interaction entre statistiques, analyse de politique publique et prise de décision est mise en lumière. • Analyse stratégique des organisations Cette perspective théorique fondée sur la sociologie des organisations constitue une approche utile pour tout décideur qui doit gérer un collectif, conduire un changement ou introduire une innovation. Session 2 (2-11 décembre 2013) • Stratégie et conception des politiques publiques L’analyse porte sur les contraintes et les valeurs qui pèsent sur les acteurs publics et privés pour mieux comprendre les logiques des uns et des autres, sur les outils les plus utilisés pour identifier les proximités et les langages communs au secteur public et au secteur privé. Dans ce module, les étudiants bénéficieront également d’apports sur le droit OHADA (Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique) et sur la question de la sécurité juridique, sujets qui rapprochent la sphère publique de la sphère privée et qui sont d’une extrême importance pour améliorer le dialogue public-privé. • Le dialogue public-privé Ce module permet d’examiner toutes les formes d’interaction entre l’Etat et le secteur privé qui a trait à l’élaboration des politiques publiques, qu’il s’agisse de l’amélioration de l’environnement des affaires, de la politique macro-économique de court terme, de la stratégie de développement du pays à moyen / long terme, de compétitivité, de régulation sectorielle, etc. Le module déroulera, sur la base de cas très concrets en Afrique francophone et anglophone, les conditions institutionnelles (qualité de la bureaucratie, éthique, organisation et niveau de développement du secteur privé, influence du régime politique) et les facteurs clés de succès d’un DPP qui évite les écueils d’une interaction opaque et économiquement sous-optimale entre l’État et le secteur privé en Afrique. Sera abordée la question de l’économie informelle pour questionner les limites de la régulation publique. • Évaluation des politiques publiques Il s'agit, par la pratique, de permettre aux participants d’acquérir un cadre conceptuel, un guide opérationnel concret, une base de connaissances sur les méthodes et outils de mise en réalisation des évaluations. Le module propose une réflexion sur le rôle possible de l'évaluation dans divers contextes institutionnels et sociopolitiques. • Questions d’éthique et de bonne gouvernance Ce module étudie les initiatives, programmes et pratiques visant à introduire davantage de transparence et d’éthique dans l’action publique en Afrique. L’Executive master se déroule sur quatre mois. Il est divisé en 17 modules répartis sur quatre sessions de novembre à janvier chaque année. Plusieurs conférences en format « master class » animées par un grand témoin expert du sujet seront organisées au cours de la formation. Programme Première journée consacrée à la présentation de l’équipe pédagogique, de la promotion, du programme et de la méthodologie de rédaction du mémoire final. Organisation de la formation 3 Executive master - Potentiel Afrique
  5. 5. Session 3 (8-17 janvier 2014) • Les financements des projets, la coopération internationale et les relations avec les bailleurs internationaux Ce module examine les modes de fonctionnement des agences de coopération en matière d’appréciation des projets. Sont particulièrement mis en évidence et de façon critique les processus d’intervention, les cycles de projets et les exigences de ces différents acteurs. Est également abordée la diplomatie du développement. • Négociation au niveau international L'objectif est de développer les capacités de diagnostic et d’action pour optimiser ses négociations, qu’il s’agisse de la gestion d’un projet avec des collaborateurs, de la mise en place d’un partenariat en mode multiculturel, ou d’une négociation financière internationale. • La gestion par la performance ou le contrôle de gestion en question Il s'agit de présenter, à partir d’un terrain d’expériences et de concepts opérationnels, une définition de la notion de changement, et ce que peut représenter la performance dans un secteur public en plein changement. Ce module développe aussi des thèmes comme le management par le sens et s’appuie sur des exemples concrets de gouvernance et de conduite du changement. Il présente enfin le contrôle de gestion dans les organisations publiques. Il permet d’explorer comment, de simple instrument de suivi, il devient outil d’incitations et instrument d’action. • Politiques et management des situations de crise Le module explore la dynamique des crises au regard des risques majeurs en Afrique (focus sur les catastrophes naturelles et les risques sanitaires). Il insiste sur l’action stratégique à mener, notamment dans son volet pilotage et les pratiques managériales associées. • La Chine Au regard de la présence croissante de la puissance chinoise dans les économies africaines, ce module permet une exploration approfondie du « modèle » chinois pour mieux le comprendre. Session 4 (10-18 février 2014) • Gestion de projet Le module, très interactif, permet de travailler chaque phase d’un projet : sa préparation, sa conception, sa conduite et sa clôture. Les projets sont amenés par les participants et sélectionnés par l’intervenant (domaines recommandés : urbanisme, développement durable, santé, éducation). • La santé en Afrique L’objectif de ce module est d’aider les participants à contribuer à développer une vision politique et des stratégies en matière de santé dont les populations de demain auront besoin. • L’éducation et la formation en Afrique Cette séquence présentera les enjeux de la formation en Afrique, en insistant sur les politiques menées dans les pays africains représentés dans la promotion. Ce module privilégie également la réflexion politique et stratégique sur le sujet. • Convaincre : stratégies et stratagèmes Ce module permet aux étudiants de travailler intensivement leur expression écrite et leur expression orale. Mémoire et soutenance • Le mémoire : Le mémoire professionnel est un travail individuel de réflexion et de recherche destiné à servir un projet professionnel – opérationnel - en cohérence avec le programme de l’Executive master et le parcours professionnel de son auteur. Choix du sujet Le mémoire pourra porter sur : - une étude de l’impact des grands enjeux contemporains sur la stratégie de l’entreprise/administration du participant ; - un projet stratégique d’application des compétences acquises dans le cadre de la formation pour l’organisation du participant (montage et suivi d’un projet, modernisation d’une politique publique, évaluation d’un projet ou d’une réforme etc.) ; - un projet de création d’entreprise ou de service… Validation du sujet Les participants devront rédiger, en amont de la rentrée, une note d’intention répondant aux quatre questions suivantes : - En quelques lignes, quel est votre projet personnel sur lequel vous souhaitez travailler dans le cadre de votre mémoire ? - Pourquoi ce projet vous intéresse-t-il/est-il cohérent avec votre parcours professionnel ? - Quelle est la pertinence de votre projet par rapport au programme de l’Executive master ? - Avez-vous les moyens (accès, disponibilité…) de mener ce projet à son terme? Cette note est soumise à la direction pédagogique pour validation. • Le tutorat et le support de l’Atelier de cartographie Les étudiants bénéficient d’un tutorat individuel pour les aider à élaborer leur mémoire tout au long de la formation, portant sur la méthode de rédaction et sur les techniques de recherches. En particulier, ils pourront bénéficier des nombreuses et riches ressources de l’Atelier de cartographie de Sciences Po en tutorat individuel ou collectif. L’Atelier de cartographie est prestataire de service pour Sciences Po mais aussi pour la Documentation Française, Le Monde, l’ONU, la Délégation aux affaires stratégiques du ministère français de la Défense, l’Agence française de développement, des musées comme la Cité nationale de l’histoire de l’immigration ou encore le Musée du Louvre. • Les soutenances auront lieu en deux sessions : été et automne 4 Executive master - Potentiel Afrique
  6. 6. Une équipe pédagogique dédiée Comité pédagogique Aux deux directeurs sont associés un conseiller scientifique et le responsable du programme pour Sciences Po. Olivier Lafourcade Consultant international spécialisé dans les politiques de développement économique, directeur pendant 30 ans au sein de la Banque Mondiale Direction de la formation Richard Balme Professeur à l’Institut d’Études Politiques de Paris, dirige le master ‘International Public Management’ au sein de l’École des Affaires Internationales (PSIA). Il enseigne aussi à la School of Public Policy and Management de l’Université Tsinghua à Pékin Président d'honneur Michel Rocard Ancien Premier ministre, ambassadeur pour les pôles En Afrique, on a beaucoup essayé, sinon tout : priorité aux infrastructures matérielles, priorité aux services publics, priorité à la création d’entreprises. Tout a un peu marché, rien n’a vraiment réussi, il n’y a pas de potion magique. Tous les analystes, qu’ils soient acteurs ou observateurs sont aujourd’hui d’accord : la clé du développement, c’est la qualification des hommes. Certes il y a des conditions permissives incontournables : sécurité physique, infrastructures de transport, santé publique, stabilité règlementaire, fiscale et contractuelle. Mais seule la qualification des femmes et des hommes peut déclencher le développement, et d’abord sur place, sans croire au parachutage extérieur de règles, de recettes ou de cadres. Il faut saluer et remercier Sciences Po d’avoir été capable de présenter une offre de service qui réponde enfin à cette fort ancienne exigence. Pape Sène Docteur en sciences de l’éducation, diplômé en relations internationales, consultant indépendant spécialisé dans la coopération internationale et le développement Le conseiller scientifique Julie Thinès Responsable des programmes en affaires publiques à la direction de la Formation continue de Sciences Po Le responsable du programme pour Sciences Po 5 Executive master - Potentiel Afrique
  7. 7. Les intervenants (liste non exhaustive) Stéphanie Balme, Chercheure au CERI/Sciences Po et professeur à PSIA/Sciences Po, responsable depuis 2006 du programme de recherche "Law, Justice and Society in China", chercheure associée à l’IHEJ (Institut des hautes études sur la justice) et au think tank ‘China policy’ basé en Chine, consultante Chine et État de droit pour des sociétés et des organisations internationales. Stephen Bensimon, normalien en philosophie, directeur pédagogique de l'Institut de Formation à la Médiation et à la Négociation (IFOMENE) à la faculté des Sciences sociales et économiques de l'Institut Catholique de Paris. Henri Bergeron, sociologue, chargé de recherches CNRS/CSO- Sciences Po, coordinateur scientifique de la Chaire Santé de Sciences Po. Hélène Charton, chargée de recherche au CNRS, laboratoire « les Afriques dans le monde », IEP Bordeaux. Michel Courcelle, consultant indépendant en gestion de projet. Marie-Françoise Durand, professeure agrégée de géographie, responsable de l’Atelier de cartographie de Sciences Po. Patrick Gibert, professeur des universités émérite en sciences de gestion à l’Université de Nanterre, spécialiste du contrôle de gestion et du management public, directeur de la revue Politiques et Management Public. Karine Gilberg, docteur en droit public, chef du bureau de l’expertise et des questions institutionnelles au Service des Affaires européennes et internationales du ministère de la Justice, expert en légistique à la Banque mondiale, consultante auprès de plusieurs gouvernements africains, enseignante à l’Université Panthéon-Assas et à l’Université Aix-Marseille. Elise Huillery, économiste, professeure d’économie à Sciences Po/ Département d’économie, Ph.D. de PSE-École d’économie de Paris. Dominique Kerouedan, docteur en médecine et en sciences, expert indépendant en santé internationale, conseillère scientifique de la spécialisation « Global Health », PSIA Sciences Po, titulaire de la chaire Savoirs contre pauvreté au Collège de France. Pierre Lepetit, inspecteur général des finances Francis Massé, secrétaire général de la Direction Générale de l’Aviation Civile, essayiste, conférencier et membre fondateur du Cercle de la réforme de l’Etat et de l’association pour l’Optimisation du Contrat social. Vice-président d’EuropeCréative et membre expert de l’Association des Villes numériques. Denis Paillard, ingénieur agronome et économiste de formation, consultant international en stratégies de développement / évaluation de politiques publiques et enseignant, directeur de AYNI (cabinet de conseil en innovation et développement durable), professeur associé à Sciences Po Toulouse et membre de la faculty PSIA à Sciences Po. Romain Pérez, économiste à l’OCDE, enseignant en deuxième année du programme Europe-Afrique de Sciences Po. Ricardo Perez-Nückel, consultant, médiateur et formateur, vice- président de la société AlterNego, spécialisée dans la formation et le conseil en négociation et gestion de conflits. Patrick Sevaistre, conseiller du président du Conseil des investisseurs français en Afrique (CIAN), consultant spécialisé dans le développement du secteur privé en Afrique et chercheur associé à l’Institut Thomas More. Ce programme fera également intervenir des experts/chercheurs de la Chaire Développement durable de Sciences Po et de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri). 6 Executive master - Potentiel Afrique
  8. 8. Sciences Po Direction de la Formation continue 28, rue des Saints-Pères, 75007 Paris Tél. +33 (0)1 45 49 63 00 l Fax : +33 (0)1 45 49 63 01 dfc@sciences-po.fr l www.sciences-po.fr/spf Organisation Rentrée : 4 novembre 2013 Durée : l’Executive master totalise 32 journées de formation (256 heures). Calendrier : les enseignements ont lieu pendant la semaine, à raison de quatre sessions de 7 à 9 jours consécutifs, s’échelonnant de novembre 2013 à février 2014. Dates : 4-15 novembre 2013 ; 2-11 décembre 2013 ; 8-17 janvier 2014 ; 10-18 février 2014 Lieu : la formation se déroule dans les locaux de la Formation continue de Sciences Po, 28 rue des Saints-Pères, 75007 Paris. Pilotage et coordination Pour tout renseignement et demande d’inscription : Julie Thinès Responsable de programmes Tél. + 33 (0)1 45 49 63 19 julie.thines@sciences-po.fr Coût de la formation Pays de résidence : Afrique Pays de résidence : tout autre pays Organisations publiques, ONG, entreprises de moins de 1 million € de CA et individuels Entreprises à partir de 1 million € de CA Organisations publiques, ONG, entreprises de moins de 1 million € de CA et individuels Entreprises à partir de 1 million € de CA 9 500 € 12 915 € 10 900 € 14 315 € >> 30% du montant des frais de formation sont requis au plus tard le premier jour de la formation. Option de coaching de 12h : 5 400 € net Option tutorat d’anglais (accompagnement individuel sur mesure de 20h) : 2 700€ net Les inscriptions sont prises pour l’ensemble de la formation Code : 13MPA01 Photographies : Stéphanie Lacombe - Manuel Braun - Nicolas Tavernier - agence Contextes - Fotolia Formation pluridisciplinaire pour intervenir avec efficacité dans l’élaboration stratégique et la mise en œuvre des réformes publiques et le suivi des politiques de développement en Afrique Deux réunions d’information sur les Executive masters sont prévues en 2013. Elles se tiendront à 19h à Sciences Po, 28 rue des Saints-Pères, Paris 7e : le jeudi 12 septembre le jeudi 17 octobre Pour vous inscrire à ces réunions : Tél. +33 (0)1 45 49 63 09 - www.sciences-po.fr/spf Dossier de candidature Téléchargez le dossier de candidature sur : http://www.sciencespo.fr/ formation-continue/ Sélection des candidats 1. Examen du dossier de candidature et validation de son admissibilité 2. Convocation à un entretien individuel devant la commission d’admission 3. Délibération du jury d’admission Patricia Gorgeu Assistante de formation Tél. + 33 (0)1 45 49 63 38 patricia.gorgeu@sciences-po.fr

×