French connection - hawaii

LA VIE
DE RÊVE
DES FRANÇAIS
DE

Hawaii

Le monde entier fait les yeux doux à Hawaii, symbole, ...
© David Grimb

French connection - hawaii

de la School of Ocean and Earth Science
and Technology de l’Université d’Hawaii...
French connection - hawaii

rues, j’avais l’impression d’être enfin chez moi.
» L’hiver étant la meilleure période pour
ven...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La communauté française de Hawaii

3 469 vues

Publié le

Article publié dans France Amérique, au mois d'avril 2010.

Publié dans : Voyages
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 469
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
47
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La communauté française de Hawaii

  1. 1. French connection - hawaii LA VIE DE RÊVE DES FRANÇAIS DE Hawaii Le monde entier fait les yeux doux à Hawaii, symbole, en plein Pacifique, du paradis sur terre où près de 3000 Français, d’horizons différents, ont choisi de vivre. Chercheurs ou surfeurs, ils sont tous tombés sous le charme de la beauté des îles et nous livrent les secrets de leur quotidien de rêve. Texte et photos de Juliette Dekeyser à Hawaii G rand, très grand même, à l’allure de Dingo et à l’extravagance de Salvador Dali, Pierre Grill joue du « jazz hawaiien aux résonances folk » à Honolulu depuis trente ans. À La brasserie du Vin, il présente son nouvel album en duo avec la chanteuse hawaiienne Ginai. Pierre joue du piano de la main gauche, de la trompette de la main droite et de la batterie avec ses pieds, tout cela synchronisé et improvisé. Un véritable « One Man Band ! » L’artiste a installé son studio dans sa propriété au cœur de la vallée de Manoa où il cultive avocats et papayes, « le bonheur à l’état pur » selon lui. « Hawaii c’est mon paradis et je ne pourrai plus jamais en partir » dit-il avant de rejoindre la scène 28 FRANCE - AMÉRIQUE FA AVRIL 16-37.indd 28 NIHAU KAUAI sous les applaudissements de ses fans. Pierre n’est pas le seul Français à avoir vu sa vie se métamorphoser grâce aux charmes des îles hawaiiennes. Mais Hawaii est avant tout un vrai choc culturel pour les Français qui doivent s’adapter, non pas seulement à la culture américaine, mais également aux cultures asiatique et hawaiienne. Comme l’affirme Patricia Lee, la consule honoraire de France à Honolulu, « Hawaii est bien l’exception américaine. La devise est un peu “on a pris le meilleur de plusieurs cultures pour en faire un état”. » Marie-Christine Garneau, professeur de littérature française à l’Université d’Hawaii, se souvient : « Quand je suis arrivée à Hawaii en 1979, je n’en revenais pas du paréo, du co- Ho AVRIL 2010 3/12/10 8:48:23 PM
  2. 2. © David Grimb French connection - hawaii de la School of Ocean and Earth Science and Technology de l’Université d’Hawaii. Ils se rassemblent tous les vendredis à l’occasion du « TGIF » (Thanks God It’s Friday). « Cette socialisation au travail est très française » explique Lionel Guildi, en post-doctorat en océonographie. « Ce qui fait dire aux Américains de l’Université : Mais il y a des Français partout ! » L’ambiance est à la décontraction, la plaisanterie et aux souvenirs de France. Mais le sérieux refait vite surface quand il s’agit de sciences. Matthieu Dubarry, arrivé il y a cinq ans, explique le merveilleux potentiel de Hawaii, Quant aux énergies renouvelables, « Bien que 5% seulement des énergies soient renouvelables aujourd’hui, elles passeront en 2030 chon qui cuit dans le sable, de ce côté local très exploité, la nourriture asiatique, leurs habitudes, les sourires. J’étais émerveillée ! » « Les clichés disent vrai » « Émerveillement » et « surprise » sont toujours les premiers sentiments éprouvés à leur arrivée par les Francais au pays de « l’Aloha Spirit ». Maëva Losco et Mathieu Milani, deux étudiants fraîchement arrivés à Honolulu, témoignent : « J’ai tendance à penser que les clichés disent vrai », explique Maëva, « les plages sont magnifiques, c’est comme sur les cartes postales, le soleil, les surfeurs, le hula, les chants hawaiiens. C’est vraiment ça Hawaii ! » Mathieu ajoute: « Oahu est certes un endroit paradisiaque, ce n’est néanmoins pas une île totalement sauvage. Honolulu nous le prouve par ses architectures gigantesques et par cette ambiance touristique qui règne jour et nuit. Hawaii possède aussi de très grandes richesses environnementales grâce à son climat et sa diversité topographique marine et terrestre. » Le jeune homme est persuadé que ces éléments seront un très bon support pour ses études en management environnemental. La nature et l’océan sont, en effet, les piliers de l’enchantement hawaiien : forêts luxuriantes, montagnes aux mille couleurs, volcans, terre rouge, l’océan Pacifique et ses vagues gigantesques. Un véritable spectacle visuel et sensoriel. C’est dans ces paysages hors du commun que des chercheurs français s’épanouissent, particulièrement au sein à 70%. Nous y travaillons tous les jours », ditil. « L’océanographie est également très reconnue à l’Université et nous avons bien plus de moyens qu’en France en matière de recherche, » explique Christine Pequignet. Le rendez-vous des surfeurs et de Robby Naish Hawaii est aussi l’endroit idéal pour tous les fanas de sports aquatiques et une communauté française de surfers et windsurfers s’y est développée. Au café des amis, dans la petite ville hippie de Paia, Charles Vandemeulebroucke, 25 ans, raconte sa passion pour la planche à voile. « Cela faisait plus de 12 ans que je rêvais de venir à Hawaii. En sortant de l’aéroport, je connaissais déjà le nom des Pierre Grill et Ginai à La Brasserie du Vin. Les Français de la School of Ocean and Earth Science and Technology de l’Université d’Hawaii. OAHU MOLOKAI Honolulu LANAI MAUI Le chef Mavro dans son restaurant de Honolulu. Maëva Losco et Mathieu Milani en haut du phare de Makapu’u. KAHOOLAWE À SAVOIR HAWAII 21 août 1959 : Hawaii devient « le 50e État » des États-Unis. Hawaii est composée de 122 îles, dont cinq principales, Kauai, Oahu, Molokai, Maui et Big Island (Hawaii). Capitale : Honolulu (Oahu) 1 288 198 habitants dont 39 % sont asiatiques. AVRIL 2010 FA AVRIL 16-37.indd 29 FRANCE - AMÉRIQUE 29 3/12/10 8:48:42 PM
  3. 3. French connection - hawaii rues, j’avais l’impression d’être enfin chez moi. » L’hiver étant la meilleure période pour venir faire du surf à Hawaii, Charles s’y INSTITUTIONS Le Crêpe Café UNIVERSITÉS rend trois mois par an depuis 2007. Il parle 2740 East Manoa Road Consule honoraire de France à de ses amis français Manu, Cyril, Aurélien, University of Hawaii Honolulu, HI 96822 Honolulu, Patricia LEE Michel, Jacques, tous venus à Maui pour 2500 Campus Road 1099 Alakea Street, Suite 1800 Tel. : (808) 988-8400 ses vagues et son vent. « Imagine un peu, Honolulu, HI 96822 www.lecrepecafe.com Honolulu, Hi 96813 dit-il, la première fois que tu vas à Ho’okipa Tel. : (808) 956-8111 Tel. : (808) 547-5625 La Brasserie du Vin (ndlr, le spot de windsurf par excellence), www.uhm.hawaii.edu Alliance Française de Hawaii 1115 Bethel Street tu surfes à côté des mecs les plus forts du monde, Hawaii Pacific University P.O. Box 10249, Honolulu Honolulu, HI 96813 tu es juste à quelques mètres de Robby Naish. 1164 Bishop Street HI 96816 Tel. : (808) 545-1115 C’est tout simplement magique et bien mieux Honolulu, HI 96813-2882 Tel. : (808) 597-8066 www.brasserieduvin.com qu’à la télé ! » Charles s’entraîne tous les Tel. : (808) 544-0200 www.afhawaii.org jours « comme un acharné » pour faire partie www.hpu.edu un jour des plus grands. ARTS ET MUSIQUE Les expatriés français se sont donc fait RESTAURANTS Joëlle C Gallery une place au soleil. « Les touristes dépensent Chef Mavro Restaurant 505 Front Street des milliers de dollars rien que pour passer une 1969 South King Street Lahaina, HI 96761 semaine à Hawaii, moi je profite des mêmes Honolulu, HI 96826 Tel. : (808) 662-0799 choses le week-end, » se réjouit Guillaume Tel. : (808) 944-4714 www.joellecgallery.com Maman, ici depuis 23 ans, directeur géwww.chefmavro.com Rendez-vous Recording, néral de Loco Boutique, la seule entreprise Gerard’s Restaurant Pierre Grill qui produit des maillots de bain made in 174 Lahainaluna Road 3250 Beaumont Woods Pl. Hawaii. « J’adore vivre ici, je peux aller nager Lahaina, HI 96761 Honolulu, HI 96822 en mer n’importe quel jour de l’année, courir à Tel. : (808) 661-8939 www.pierregrill.com Diamond Head sans T-shirt, et puis, quand je www.gerardsmaui.com me retrouve au milieu de l’océan sur mon surf, je remercie le ciel d’être à Hawaii. » « Décontracté » est aussi le secret de la vie de ces Français. Patricia Lee explique : « Au bureau, les hommes ne portent pas de costumes. Pour les avocats la veste est derrière la porte et on la prend uniquement pour aller au tribunal. Sinon, il y a les chemises hawaiiennes... » Mais être à Hawaii, veut aussi dire rentrer en France très difficilement: 11984 kilomètres à parcourir, 24 heures de voyage, 12 heures de décalage horaire et des billets d’avion souvent hors de prix. La distance, la nourriture et le système social sont souvent les éléments les plus décriés par les expatriés. La culture natale n’est tout de même pas oubliée, grâce aux événements organisés par l’Alliance Française et aux bonnes adresses qui circulent de bouche à oreille. Au Gerard’s Restaurant de Maui on peut par exemple déguster une cuisine You are too busy running the show authentiquement française, concoctée par son pointilleux et to worry about Information Technology. chaleureux chef Gerard. Paradoxalement, plus les Français restent à Hawaii plus leur BO ’ -A identité tend à se réaffirmer. Le célèbre chef hawaïen, George w ff ti ti b . Mavrothalassitis, propriétaire du Chef Mavro Restaurant, affirme qu’il est fier d’être français tout en ayant un sentiment  d’appartenance à Hawaii : « Plus je vieillis, plus je me sens français.  J’ai la nationalité américaine mais j’ai gardé mon passeport français.  Je pourrais habiter en France mais je ne pourrais plus y travailler car  je suis habitué au rythme et à l’énergie américaine. Il était question de rentrer en France avec ma femme mais en regardant Honolulu par www.b . le hublot de l’avion, je lui ai avoué : “You know what ? I belong to ( 1 ) 96 this island.” Elle m’a souri. Finalement nous étions soulagés de ne @b . pas partir. » CARNET D’ADRESSES N wY 30 FRANCE - AMÉRIQUE FA AVRIL 16-37.indd 30 S L A AVRIL 2010 3/12/10 8:49:48 PM

×