Ensemble, vers un tourisme responsable 1
Comment maximiser ses
engagements responsables?
Ensemble, vers un tourisme responsable 2
Carénage écologique 1/2
 SeaWax© (membre de EcoNav)
 Matières premières d’origi...
Ensemble, vers un tourisme responsable 3
Carénage écologique 2/2
 Le coppercoat :
 Combinaison résine époxy avec de la p...
Ensemble, vers un tourisme responsable 4
Nettoyer son bateau avec un impact le plus
faible possible sur l’environnement 1/...
Ensemble, vers un tourisme responsable 5
Nettoyer son bateau avec un impact le plus
faible possible sur l’environnement 2/...
Ensemble, vers un tourisme responsable 6
Nettoyer son bateau avec un impact le plus
faible possible sur l’environnement 3/...
Ensemble, vers un tourisme responsable 7
Labels et associations
 Pavillon bleu
 Adhésion : 20€
 Association ECONAV
 Ad...
Ensemble, vers un tourisme responsable 8
Bonnes pratiques du mouillage
 Eviter les herbiers
 Pour ne pas labourer les fo...
Ensemble, vers un tourisme responsable 9
Autres actions responsables et sites utiles
 Fabriquer son antidérapant.
 http:...
Ensemble, vers un tourisme responsable 10
Ce document est à destination de Jean. Son objectif est de présenter quelques po...
Ensemble, vers un tourisme responsable 11
Prêt à
rejoindre
le mouvement ? H opineo.org
/hopineo.org
@ H opineoTrips
/compa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Entretien responsable d'un bateau, by Hopineo

656 vues

Publié le

Comment entretenir et nettoyer son bateau de manière responsable et écologique? Quels produits utiliser? Quelles sont les bonnes pratiques sur un bateau?

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
656
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
279
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Entretien responsable d'un bateau, by Hopineo

  1. 1. Ensemble, vers un tourisme responsable 1 Comment maximiser ses engagements responsables?
  2. 2. Ensemble, vers un tourisme responsable 2 Carénage écologique 1/2  SeaWax© (membre de EcoNav)  Matières premières d’origine naturelles.  Sans biocide, silicone, solvants, Téflon.  Application en 3 couches.  Durée de vie d’un an.  Temps de séchage 2 fois plus rapide.  Possibilité d’application en basse saison.  Application tout support.  Coût pour l’Intrépid : 630€ d’antifouling + 260€ de primer. TOTAL : 890€ La recommandation Hopineo D’après les informations récoltées sur internet ; Hopineo n’étant en aucun cas un professionnel de la navigation.  Oceoprotec©  Sans solvant ni biocide chimique  Formulation conforme au programme REACH et membre de l’association ECONAV.  Longue durée (garantie 5 ans), barrière additionnelle contre les risques d’osmose, produit un état de surface plus hydrodynamique qu’un antifouling classique.  Ne peut être appliqué que par un centre agréé  coût important L’antifouling représente, comme chacun sait, une source de pollution à cause de sa forte concentration de biocides. Voici quelques alternatives, plus respectueuses de l’environnement. Autres alternatives :
  3. 3. Ensemble, vers un tourisme responsable 3 Carénage écologique 2/2  Le coppercoat :  Combinaison résine époxy avec de la poudre de cuivre.  Au contact de l’eau, la poudre protège la carène de la colonisation en s’oxydant.  Dure une dizaine d’années, s’applique au rouleau en 4 couches, assure une glisse améliorée, améliore la protection contre l’osmose des coques plastiques, demande juste un nettoyage de la couche grasse de la carène, non érodant (contrairement aux antifouling classiques).  Coût : 27€/m² soit 2 160€.  Retour d’expérience : plusieurs utilisateurs dénoncent son manque d’efficacité, tandis que le distributeur avance que ces mauvais résultats sont dus à une mauvaise application ou préparation.  Le Pare-fouling  Installation sur la partie immergée de la coque une sorte de bâche-liner suspendue au moyen d’œillets au garde corps par des boots.  Principe : plutôt que d’utiliser un biocide pour tuer les organismes marins, on met une barrière en eux et la coque.  La protection contre la lumière évite d’activer la photosynthèse, nécessaire pour le développement des algues.  L’antifouling de la coque est confiné dans l’espace résiduel entre le pare-fouling et la coque.  Ce confinement empêche également le renouvellement de l’eau (et donc de l’oxygène nécessaire à la vie des parasites marins).  Limite : on ne peut plus utiliser les évacuations sanitaires du bateau, sauf adaptation particulière sous forme de passe bâche souple.  Prix indicatif : 1330€ TTC pour un 10m … Autres pistes : Nc-Coat, Brai-époxy, M300Antifouling (homologué en Grande-Bretagne et en Allemagne), Antifouling à ultrasons (non adapté aux coques en bois et potentiellement moins efficace pour celles en plastiques).
  4. 4. Ensemble, vers un tourisme responsable 4 Nettoyer son bateau avec un impact le plus faible possible sur l’environnement 1/3  La gamme Clean-Boat proposent des produits biodégradables à 98%.  Le blanc : pour les parties au dessus de la ligne de flottaison.  Le rouge : pour le nettoyage des carènes.  60€ les 5L.  Le savon noir : très dégraissant, idéal pour laver parois, vaigrages, vitres, sols,…  Bicarbonate de soude : pouvoir abrasif, très bonne poudre à récurer.  Le vinaigre blanc : pouvoir détartrant et aseptisant, idéal pour le lavabo, les appareils électroménagers, le frigo.  La pierre d’argile : pâte biodégradable, très bon multi-usage.  Fournisseurs : magasins bio, www.green-plaisance.com Produits d’intérieurs Produits d’extérieurs
  5. 5. Ensemble, vers un tourisme responsable 5 Nettoyer son bateau avec un impact le plus faible possible sur l’environnement 2/3  Prix indicatif : 5€ / kg  Nettoyer : 5L d’eau chaude pour 2 cuillères à soupe de savon noir. Lavage, séchage.  Dégraisser : savon noir pur sur une éponge, lavage, rinçage.  Détacher : savon noir pur sur la tache, délicat frictionnage, laver (en machine ou à la main). Le savon noir Bicarbonate de soude  Prix indicatif : 3 à 10€ / kg  Nettoyer / désinfecter : 2L d’eau chaude pour 2 cuillères à soupe de bicarbonate + dans un verre 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc + huiles essentielles. Verser dans le mélange eau/soude.  Déboucher : dans eau bouillante vinaigrée : 3 cuillères à café de sel + 3 cuillères à café de bicarbonate.  Désodoriser : saupoudrer bicarbonate sur les endroits/textiles à traiter. Pour le frigo : une coupelle de bicarbonate dans un coin à renouveler tous les 3 mois. ZOOM Le vinaigre blanc  Prix indicatif : 1€ / L  Nettoyer : remplir un vaporisateur de 50% de vinaigre blanc / 50% d’eau. Pulvériser. Laisser agir au besoin. Essuyer avec un microfibre  Détartrer : Vaporiser le vinaigre pur sur les surfaces entartrées. Laisser agir au moins 10 minutes. Essuyer avec un microfibre. La pierre d’argile  Prix indicatif : 4 à 5€ / kg  Nettoyer / dégraisser / lustrer / proteger : prendre un peu de pâte avec une éponge humidifiée et frotter la surface. Laisser agir si très sale. Rincer à l’eau claire. Sécher et lustrer avec un microfibre.
  6. 6. Ensemble, vers un tourisme responsable 6 Nettoyer son bateau avec un impact le plus faible possible sur l’environnement 3/3  1L d’eau (non calcaire de préférence)  2 cuillères à café de bicarbonate de soude  4 cuillères à soupe de savoir noir mou (ou liquide)  3 cuillères à soupe de cristaux de soude  Huiles essentielles pour parfumer le produit (facultatif)  Faire bouillir l’eau, la verser sur les ingrédients dans un contenant en verre et mélanger avec un fouet, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps.  Ajouter les éventuelles huiles essentielles après refroidissement complet.  Transvaser le liquide dans une bouteille de récup identifiée. Recette nettoyant WC Les autres gestes  Favoriser les produits naturels avec des éco- labels.  Privilégier les produits avec un minimum d’emballage. ZOOM
  7. 7. Ensemble, vers un tourisme responsable 7 Labels et associations  Pavillon bleu  Adhésion : 20€  Association ECONAV  Adhésion : 50€ (si moins de 5 salariés) ; 15€ pour les particuliers  Evènements, formation, réseau,… La recommandation Hopineo D’après les informations récoltées sur internet ; Hopineo n’étant en aucun cas un professionnel de la navigation.
  8. 8. Ensemble, vers un tourisme responsable 8 Bonnes pratiques du mouillage  Eviter les herbiers  Pour ne pas labourer les fonds  Choisir de préférence une zone de sable pour ancrer  Utiliser une ancre écologique  Rincer sa ligne de mouillage  Afin d’éviter de ramener des algues locales dans une autre zone de mouillage
  9. 9. Ensemble, vers un tourisme responsable 9 Autres actions responsables et sites utiles  Fabriquer son antidérapant.  http://seme.cer.free.fr/plaisance/antiderapant-ponts-bateaux.php  Récupération de l’eau de pluie.  Avoir recours à une marmite norvégienne.  http://fr.ekopedia.org/Marmite_norv%C3%A9gienne  Faire son pain à bord, à l’aide d’une marmite norvégienne pour éviter d’utiliser beaucoup de gaz.  http://seme.cer.free.fr/plaisance/faire-son-pain-a-bord.php Sources :  http://seme.cer.free.fr  http://www.econav.org/  http://www.pavillonbleu.org/
  10. 10. Ensemble, vers un tourisme responsable 10 Ce document est à destination de Jean. Son objectif est de présenter quelques possibilités pour aller plus loin dans son engagement responsable. Que manque t-il ? Quelles améliorations (fond et forme) y apporter ? Nous sommes à l’écoute et construisons avec chaque structure qui le souhaite l’avenir du tourisme responsable.
  11. 11. Ensemble, vers un tourisme responsable 11 Prêt à rejoindre le mouvement ? H opineo.org /hopineo.org @ H opineoTrips /company/hopineo /hopineo Ensemble, contribuons au développement d’un tourisme plus responsable.

×