Opération collectivede mesurede la consommation électriquedu parc informatique1
Contexte électrique BretonLa Bretagne produit moins de 10 % del’électricité quelle consomme et c’est une“péninsule électri...
Le Pack Electrique BretonC’est un engagement partenarial qui repose surtrois piliers indissociables et complémentairesqui ...
Consommation informatiqueDans les entreprises, le parc informatique représentede 10% à 50% du bilan énergétique.4Les techn...
La bureautique5Allumé : 30-150WVeille : 3-10 WEteint : 1-3 WEn France, la consommation de la totalité des appareils électr...
Les serveurs6Entre 2005 et 2010, la consommation descentres de données à augmenté de 56 %pour atteindre 1,5% de la consomm...
Objectifs de l’opérationMesurer la consommation du parcinformatique pour mieux la gérer.7Sensibiliser les entreprises de l...
L’opérationUne démarche concrète et pragmatique8Sonde physique pour la bureautique Sondelogicielle pour tous les serveursU...
SensibilisationDes sessions d’éco-usage de l’outilinformatique seront assurées à la suite del’audit.9Le sondage et les mes...
Exemple de livrables10Analyse des habitudesdes utilisateursAnalyse de l’utilisationdes serveursInformations détailléessur ...
Les porteurs11Le soutien de l’ADEMELe pilotage d’ADN’Ouest : Association desDécideurs du numériques de l’OuestL’expertise ...
Informations pratiquesCoût de 5 350 € par structure avec subventionde l’ADEME de 50 %, soit 2 675 €Durée de la campagne de...
Témoignage“ L’Ecole des Mines de Nantes a souvent été précurseur dans ses actions enfaveur du Développement Durable. L’opé...
ContactADN OuestTel. : 02 40 44 61 06Fax : 02 40 44 61 28Mail : Contact@adnouest.fr14
SourcesLes données citées dans ce documentsont issues des sources suivantes :Opération de mesure collective Pays de Loire ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Op collective prez adn ouest bretagne v0 1

756 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
756
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Dans une commune : 1€ par habitant La conso élect nationale c’est 434 TWh/an (1 TWh=1 md de KWh), les TIC entre 4 et 6 % (ave ou sans les DC hors France) 20 TWh presque 2 EPR 4000 éoliennes de 2 MW 20 millions d’installation de panneaux photovoltaique de 10m² 4,4 millions de t de pétrole ou de charbon pr produire de l’électricité
  • Op collective prez adn ouest bretagne v0 1

    1. 1. Opération collectivede mesurede la consommation électriquedu parc informatique1
    2. 2. Contexte électrique BretonLa Bretagne produit moins de 10 % del’électricité quelle consomme et c’est une“péninsule électrique”.2Son réseau électrique est très étendu etalimenté principalement par des sites deproduction éloignés (centrales baséesprincipalement le long de la Loire).D’où la situation d’extrême fragilitéélectrique bretonne et un risque de black-out
    3. 3. Le Pack Electrique BretonC’est un engagement partenarial qui repose surtrois piliers indissociables et complémentairesqui doivent produire des effets aux échéances2012, 2015 et 2020.3SignatairesDiviser par 2, à l’horizon2015 (950 GWh), puis par3, à l’horizon 2020(1 200GWh), la croissance de laconsommation bretonned’électricité.
    4. 4. Consommation informatiqueDans les entreprises, le parc informatique représentede 10% à 50% du bilan énergétique.4Les technologies de l’information sontresponsables de 13,5% de la factureélectrique française.PC Serveurs Réseau ImpressionDe nombreux éléments informatiques sont consommateurs. La répartitiondépends de l’entreprise.
    5. 5. La bureautique5Allumé : 30-150WVeille : 3-10 WEteint : 1-3 WEn France, la consommation de la totalité des appareils électriques à l’arrêtest égale à celle de l’éclairage public métropolitain, soit la production de 2réacteurs nucléaires.Un PC inutilement allumé équivaux à 30euros par employé par an.
    6. 6. Les serveurs6Entre 2005 et 2010, la consommation descentres de données à augmenté de 56 %pour atteindre 1,5% de la consommationélectrique mondiale.Plus de la moitié de laconsommation d’un centrede données est utilisée pourla climatisation etl’alimentation des serveurs.1 watt économisé au niveau serveur permet par effet cascade déconomiser aumoins autant sur le reste de linfra
    7. 7. Objectifs de l’opérationMesurer la consommation du parcinformatique pour mieux la gérer.7Sensibiliser les entreprises de la région surLes coûts écologiques et économiques de l’informatiqueDonner des leviers pour passer à l’action :Des éléments de mesure tangiblesDes préconisations chiffréesUne estimation du retour sur investissementParticiper au Pacte Electrique Breton enEstimant les potentielles d’économiesIdentifiant des moyens d’effacement à la pointeL’intérêt de l’opération collective est de mutualiser les coûts et de bénéficierd’un retour d’expérience partagé sur les bonnes pratiques.
    8. 8. L’opérationUne démarche concrète et pragmatique8Sonde physique pour la bureautique Sondelogicielle pour tous les serveursUne première opération de mesure collective a été réalisée en Pays de laLoire auprès de 12 structures. Des gains économiques jusqu’à 30 000 € parentreprises ont été identifiés.Inventaire du parc (Serveur, PC,imprimantes, réseau)Projection des consommations et desgains sur toute l’entrepriseMise en place d’action concrètesSensibilisation des équipesSondage sur les habitudes des utilisateurs
    9. 9. SensibilisationDes sessions d’éco-usage de l’outilinformatique seront assurées à la suite del’audit.9Le sondage et les mesures permettent d’adapter le message et depréparer le déploiement d’action concrètes. De plus, ces sessions ontun effet positif non seulement au sein de lentreprise mais égalementdans les foyers,1 module d’une demi-journée desensibilisation « bureautique »pour 20 personnes•1session incluse•autres sessions sur demande delentreprise1 module de sensibilisation d’unedemi-journée « serveurs et réseau »pour les équipes informatiques
    10. 10. Exemple de livrables10Analyse des habitudesdes utilisateursAnalyse de l’utilisationdes serveursInformations détailléessur la consommationBonnes pratiques ciblées au contexte etretour sur investissements associés
    11. 11. Les porteurs11Le soutien de l’ADEMELe pilotage d’ADN’Ouest : Association desDécideurs du numériques de l’OuestL’expertise d’EasyVirt :Solutionsdoptimisation des DataCentersL’expertise KaliTerre : Green IT etTechnologies au service du développementdurableDes acteurs régionaux très actifs dans leGreen IT
    12. 12. Informations pratiquesCoût de 5 350 € par structure avec subventionde l’ADEME de 50 %, soit 2 675 €Durée de la campagne de mesure : 3 semainesDurée de l’opération : Mai 2013 – Décembre 2013Nombre de structure maximum : 30Types de structure : Collectivité, PME, Grand groupe…Personnels concernés : Responsable développementdurable, directeurs informatiques…12
    13. 13. Témoignage“ L’Ecole des Mines de Nantes a souvent été précurseur dans ses actions enfaveur du Développement Durable. L’opération de mesure IT menée parKaliTerre et EasyVirt permet d’engager également le service informatique danscette démarche active d’amélioration.Cette opération a été vue comme un préalable indispensable afin de mesurerl’impact des diverses actions susceptibles d’être menées dans le cadre del’optimisation des consommations énergétiques engendrées par le systèmed’information. Ainsi, le périmètre de mesure a visé un panel exhaustifd’équipements informatiques en incluant la téléphonie. La mise en œuvre del’opération s’est déroulée sans engendrer de perturbations sur l’activité, leséléments de mesure ciblés par postes nous apportent une visibilité sur larépartition de nos consommations. Les informations recueillies serviront pourengager les actions prioritaires (actions simples à mettre en œuvre avec unretour sur investissement rapide) et serviront de base pour mener d’autresdémarches sur du plus long terme.Une de nos priorités consistera à vérifier le paramétrage de mise en veille denos imprimantes et à planifier un arrêt automatique des postes de travail dansles salles de formation. Les autres actions à mener a posteriori ne sont pasforcément plus complexes techniquement mais nécessitent la participationactive du personnel et des étudiants. Nous nous appuierons sur les élémentsde mesures factuels réalisés pour faciliter la sensibilisation et l’implication detous.”Christian Janin, Responsable du service informatique de l’EMN13
    14. 14. ContactADN OuestTel. : 02 40 44 61 06Fax : 02 40 44 61 28Mail : Contact@adnouest.fr14
    15. 15. SourcesLes données citées dans ce documentsont issues des sources suivantes :Opération de mesure collective Pays de Loire 2012/2013Groupe La Poste - Green IT : Comment économiser duCO2 (et du stress) grâce à un meilleur usage de votreposte de travail ? 2013Etude Bio IS et ADEME, « Analyse comparée des impactsenvironnementaux de la communication par voieélectronique », 2011Jonathan G. Koomey – Standford University15

    ×