Objecteering

887 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
887
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Objecteering

  1. 1. Presenté par:Kamel eddine Heraguemi
  2. 2. Quest ce quun atelier de génie logiciel ?  Définitions  Logiciel aidant à la réalisation de logiciels.  Système pour le développement logiciel assisté par ordinateur.  Catégorie de logiciels offrant un environnement complet de développement de logiciels en équipe.  Ensemble d’outils permettant de couvrir le cycle de vie du logiciel  Analyse  Conception  Réalisation  Maintenance, …2 Objecteering
  3. 3. Quest ce quun atelier de génie logiciel ?  Objectif des AGL ?  Améliorer la productivité,  Améliorer le suivi,  Améliorer la qualité  fiabilité,  maintenance,  évolutivité.  Comment ?  En faisant le suivi des différentes phases du processus logiciel  En offrant un cadre cohérent et uniforme de production.3 Objecteering
  4. 4. Quest ce quun atelier de génie logiciel ?  Un AGL intègre des outils  « Case tools »  Adaptés aux différentes phases de la production dun logiciel  Facilite la communication et la coordination entre ces différentes phases.  Un AGL est basé sur des méthodologies pour formaliser  Le processus développement de logiciel  Chacune des phases qui le composent.4 Objecteering
  5. 5. Objecteering  AGL mettant en œuvre la notation UML  Développé par la société Softeam  Version 6.1 (Free & Entreprise Edition).  Analyse, conception UML  Générations de code (C++, Java, SQL, IDL, EJB…)  Rétro-ingéniérie (Java ->UML, C++->UML)  Outil ouvert :  intégration possible d’autres outils  développement de nouveaux modules www.objecteering.com5 Objecteering
  6. 6. Objecteering (suite)  Multi-utilisateurs : échange de données, des modèles entre les projets d ’utilisateurs différents utilisant tous objecteering (Objecteering/MultiUser).  Utilisant des AGL différents utilisant UML (XMI, standard OMG pour les échanges de modèles)6 Objecteering
  7. 7. Installation dObjecteering  2 type d’installation :7 Objecteering
  8. 8. Principes :  Fichiers binaires contenant les informations liées aux objets (*.ofp).  Ensemble de fonctionnalités disponibles dans l ’outil, qu ’un utilisateur peut choisir de charger ou non. (ex : pour un projet choix des modules C++ generation, Oracle generation, documentation generation).  Menus spécifiques pour chacun de ces modules, ensemble de Marques liées aux modules (méthode virtuelle en C++, etc.),8 Objecteering
  9. 9. Principes :  Multi-user : gestion du travail collaboratif et d ’espaces de travail,  XMI : génération et re-lecture de fichiers XMI.  Documentation : Production de documentation spécifiques  C++ : génération de code C++, de Makefiles  C++ Reverse Engineering  Java : génération de code Java, Makefiles, …  Design Patterns pour Java/C++  SQL : génération de code SQL  Metrics : implémentation d ’un ensemble de métriques pour l ’évaluation de la qualité des modèles produits.  gestion de la configuration.  UML Profile Builder : définition de profiles UML, …9 Objecteering
  10. 10. Diagrammes UML disponibles10 Objecteering
  11. 11. Vérifications de cohérence  Entrée de données : aide pendant la tâche de  Modélisation en fournissant la liste des éléments  Possibles selon l ’élément édité.  Gestion de la cohérence : modifications dans une  Vue du modèle (éditeurs graphiques, explorateurs)  Vérification de la cohérence : vérification de la Validité de l’élément entré en fonction du modèle courant.11 Objecteering
  12. 12. Génération de code JAVA Le module Objecteering/Java regroupe :  génération de code Java  compilation du code généré  génération de documentation java  rétro-ingéniérie de bibliothèques existantes,  Java Design Patterns  Nécessité d’étiqueter des éléments du modèle, de définir des notes,  Compilation et correction des erreurs dans le modèle UML.12 Objecteering
  13. 13. Merci Pour Votre Attention13 Objecteering

×