MEMENTO, DISCIPULE…
509 avant JC…
Tarquin, dernier roi de Rome, règne en maître absolu et despotique.
Botticelli, Histoire de Lucrèce 
Le peuple, usé par la tyrannie de Tarquin et choqué par les frasques de son fils, 
chasse...
Et la République est proclamée. 
SENATUS POPULUS QUE ROMANUS
Pour éviter une restauration monarchique, on divise le pouvoir royal. 
A la place d’un roi à vie, on crée deux consuls élu...
Les consuls sont, par leurs pouvoirs et leurs prérogatives, les successeurs des 
rois : ils en portent les insignes. 
Lict...
Jacques-Louis David, Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils, 1789 
Mais la méfiance à l’égard du pouvoir a...
-508 / - 350 
Conquêtes et angoisses
508 
505 
503 
500 
495 
495 
Rome, libérée de ses rois, mais affaiblie, doit résister aux attaques répétées de 
ses voisi...
Peter Paul Rubens (1577 - 1640) 
Mucius Scaevola devant Porsenna 
Friedrich BRENTEL (1580-1651) 
Horatius Coclès 
Impressi...
Patricien romain tenant 
le portrait de ses 
ancêtres, dite statue 
"Barberini" (exemple du 
jus imagum des 
patriciens) 
...
«Un jour les membres, ne voulant 
pas travailler pour l'estomac 
séparèrent leur cause de la 
sienne, et lui refusèrent le...
La concorde ramenée entre les 
citoyens, Rome reprend sa 
politique d’expansion. 
Mais en -390, des Gaulois venus 
d'Itali...
- 350 / -265 
A la découverte du Sud
Vers 350 commence un conflit très 
grave avec des montagnards des 
Abruzzes, pillards et braves, les 
Samnites. 
Rome conn...
Il lui reste à conquérir Tarente, dernier bastion survivant de la Grande Grèce. 
Pyrrhus, roi d’Epire, résiste aux côtés d...
En 272, Rome est maîtresse de toute l'Italie, « jusqu’au fond de la botte ».
Préteur rendant une sentence. 
Or les institutions romaines avaient été créées pour une cité réduite. 
Au fur et à mesure ...
- 264 / -202 
Le duel avec Carthage
En 264, Carthage possède une bonne partie des rivages de l’Afrique du Nord et 
de l’Espagne, ainsi que de nombreuses îles ...
La bataille de Mylae, par Vincentius BELLOVACENSIS 
Les Romains engagent la première guerre punique. 
En 260, contre toute...
Le supplice de Regulus, par Boucicaut 
En 255, forts de leur succès, les Romains tentent de débarquer en Afrique. 
Et sur ...
La traversée du Rhône par Macfarlane. 
Rome continue de s'étendre, en Corse et en Sardaigne, où les Carthaginois 
possèden...
Hannibal écrase de prime abord les légions romaines, plaçant ainsi la voie vers 
Rome libre.
Hannibal comptant les anneaux des chevaliers 
tués à la bataille de Cannes. Sébastien SLODTZ. 
Buste de Scipion l’Africain...
La bataille de Cannes : 52 000 morts. 
La seconde guerre punique reste comme un cauchemar dans le souvenir des 
Romains. 
...
- 201 / -133 
Les horizons démesurés
« Delenda est Carthago ! » 
Après la seconde guerre punique, Rome, victorieuse, forte, et riche aussi, entend 
jouer dans ...
« MARE NOSTRUM » 
En 133, Rome conquiert l’Espagne au cours de combats très sanglants. 
Toute la Méditerranée est romaine.
Pièces de monnaie représentant la Fides. 
Les territoires sont organisés en provinces, gouvernées par des proconsuls ou 
d...
« Graecia capta ferocem 
Rome est transformée, elle abandonne ses valeurs : même si la Grèce est 
soumise, Rome s’hellénis...
Or les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres : 
les inégalités sociales s'accentuent e...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire de la république romaine

1 543 vues

Publié le

Histoire romaine

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 543
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
163
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire de la république romaine

  1. 1. MEMENTO, DISCIPULE…
  2. 2. 509 avant JC…
  3. 3. Tarquin, dernier roi de Rome, règne en maître absolu et despotique.
  4. 4. Botticelli, Histoire de Lucrèce Le peuple, usé par la tyrannie de Tarquin et choqué par les frasques de son fils, chasse le roi de Rome, qui perd de sa superbe…
  5. 5. Et la République est proclamée. SENATUS POPULUS QUE ROMANUS
  6. 6. Pour éviter une restauration monarchique, on divise le pouvoir royal. A la place d’un roi à vie, on crée deux consuls élus pour un an. Publius Valerius Publicola
  7. 7. Les consuls sont, par leurs pouvoirs et leurs prérogatives, les successeurs des rois : ils en portent les insignes. Licteurs Faisceaux de verge Chaise curule
  8. 8. Jacques-Louis David, Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils, 1789 Mais la méfiance à l’égard du pouvoir absolu reste un trait constant de la mentalité romaine. Quand Brutus, premier consul de la République romaine, découvre que deux de ses fils font partie d’un complot pour rétablir la Royauté, il décide d’arrêter et d’emprisonner les traîtres, et d’exécuter les conspirateurs. Brutus assiste à l’exécution de ses fils et va même jusqu’à récompenser son informateur.
  9. 9. -508 / - 350 Conquêtes et angoisses
  10. 10. 508 505 503 500 495 495 Rome, libérée de ses rois, mais affaiblie, doit résister aux attaques répétées de ses voisins immédiats qui redoutent son expansion.
  11. 11. Peter Paul Rubens (1577 - 1640) Mucius Scaevola devant Porsenna Friedrich BRENTEL (1580-1651) Horatius Coclès Impressionnés par le courage et la pugnacité des Romains, les ennemis renoncent. Rome installe un peu partout des colonies : en -494, elle est maîtresse du Latium.
  12. 12. Patricien romain tenant le portrait de ses ancêtres, dite statue "Barberini" (exemple du jus imagum des patriciens) Patriciens: vieilles et riches familles garantes de tous les droits. Plébéiens : grande masse des habitants libres de la ville sans droits politiques. Sortie vainqueur des combats, Rome doit faire face à d’autres difficultés. Suite aux nombreuses guerres, l’appauvrissement général rend plus aiguës les luttes sociales. En 494, les plébéiens ont le plus souvent tout perdu et sont parfois réduits à l’esclavage pour dettes. Ils tentent d’obtenir des réformes, sans succès.
  13. 13. «Un jour les membres, ne voulant pas travailler pour l'estomac séparèrent leur cause de la sienne, et lui refusèrent leur ministère. Cet accord imprudent les fit bientôt tomber dans la langueur. Comprenant alors que l'estomac distribuait à chacun d'eux la nourriture qu'il avait reçue, ils se réconcilièrent avec lui. Ainsi, le sénat et le peuple, qui ne forment qu'un seul corps, périssent par la discorde, et deviennent forts par la concorde». Les plébéiens organisent alors une grève générale : ils refusent de défendre Rome plus longtemps. Les patriciens sont réduits à l’impuissance. Ils acceptent la création d’une nouvelle magistrature chargée de protéger les intérêts des plébéiens : le tribunat de la plèbe.
  14. 14. La concorde ramenée entre les citoyens, Rome reprend sa politique d’expansion. Mais en -390, des Gaulois venus d'Italie du Nord envahissent Rome et mettent la ville en péril. Les Romains, épuisés au terme de plus de 7 mois de siège, achètent le départ des Gaulois. Pendant des siècles, les Gaulois inspireront une crainte durable aux Romains. Brennus posant son épée sur la balance, gravure du XIX° siècle.
  15. 15. - 350 / -265 A la découverte du Sud
  16. 16. Vers 350 commence un conflit très grave avec des montagnards des Abruzzes, pillards et braves, les Samnites. Rome connaît des revers et ne remporte la victoire définitive qu’en perfectionnant sa tactique militaire vers 290. Sa puissance militaire s’étend loin vers le Sud. Manius Curius Dentatus préférant ses navets plutôt que l'or des Samnites, par Jacopo AMIGONI, XVIII° siècle.
  17. 17. Il lui reste à conquérir Tarente, dernier bastion survivant de la Grande Grèce. Pyrrhus, roi d’Epire, résiste aux côtés des Tarentiens, mais il est finalement vaincu au terme de combats sanglants en 272.
  18. 18. En 272, Rome est maîtresse de toute l'Italie, « jusqu’au fond de la botte ».
  19. 19. Préteur rendant une sentence. Or les institutions romaines avaient été créées pour une cité réduite. Au fur et à mesure que grandit l’Empire de Rome, de nouvelles magistratures sont donc créées. Elles sont désormais ouvertes aux plébéiens. Le patriotisme des citoyens romains est renforcé, ce qui aidera Rome à traverser victorieusement la crise qui l’attend… Statue du censeur Questeur Varus Marcus Aemilius Lepidus Préteur chargé de rendre justice. Questeur responsable des finances. Censeur garant de l’ordre moral.
  20. 20. - 264 / -202 Le duel avec Carthage
  21. 21. En 264, Carthage possède une bonne partie des rivages de l’Afrique du Nord et de l’Espagne, ainsi que de nombreuses îles de Méditerranée. Rome, effrayée que Carthage puisse passer facilement en Italie du sud, doit faire en sorte d’écarter cette rivale dangereuse.
  22. 22. La bataille de Mylae, par Vincentius BELLOVACENSIS Les Romains engagent la première guerre punique. En 260, contre toute attente, ils remportent, en Sicile, une éclatante victoire navale.
  23. 23. Le supplice de Regulus, par Boucicaut En 255, forts de leur succès, les Romains tentent de débarquer en Afrique. Et sur terre ferme, ils subissent une lourde défaite, contre toute attente… A force de persévérance, Rome finit par obtenir l'avantage et, en 241, un traité lui assure la domination sur la Sicile.
  24. 24. La traversée du Rhône par Macfarlane. Rome continue de s'étendre, en Corse et en Sardaigne, où les Carthaginois possèdent des bases et de grands intérêts. Hannibal, à la tête de l’armée punique, lève une armée et traverse l’Espagne et la Gaule pour rallier Rome.
  25. 25. Hannibal écrase de prime abord les légions romaines, plaçant ainsi la voie vers Rome libre.
  26. 26. Hannibal comptant les anneaux des chevaliers tués à la bataille de Cannes. Sébastien SLODTZ. Buste de Scipion l’Africain Hannibal en attendant des renforts à Capoue, laisse le temps à Rome de se ressaisir. Petit à petit, les Romains, dirigés par Scipion, portent le conflit en Espagne et en Afrique du Nord. En 202, Hannibal est finalement vaincu. En dehors de l'Afrique du Nord, Carthage est privée de sa puissance maritime et militaire par un traité. Rome est ainsi maîtresse de l'Ouest de la Méditerranée.
  27. 27. La bataille de Cannes : 52 000 morts. La seconde guerre punique reste comme un cauchemar dans le souvenir des Romains. Mais ils avaient réagi avec tant de vigueur que leurs forces s’étaient chaque fois accrues; en 201, leur réputation déborde les limites de l’Italie.
  28. 28. - 201 / -133 Les horizons démesurés
  29. 29. « Delenda est Carthago ! » Après la seconde guerre punique, Rome, victorieuse, forte, et riche aussi, entend jouer dans le monde un rôle à sa mesure. Elle poursuit donc sa politique de conquêtes et d’annexions pour empêcher la formation de nouveaux empires. Carthage, qui avait retrouvé une sorte de prospérité, est rasée en 146.
  30. 30. « MARE NOSTRUM » En 133, Rome conquiert l’Espagne au cours de combats très sanglants. Toute la Méditerranée est romaine.
  31. 31. Pièces de monnaie représentant la Fides. Les territoires sont organisés en provinces, gouvernées par des proconsuls ou des propréteurs qui ont d’immenses pouvoirs (et en abusent parfois).
  32. 32. « Graecia capta ferocem Rome est transformée, elle abandonne ses valeurs : même si la Grèce est soumise, Rome s’hellénise, elle adopte le goût grec du luxe et de l’oisiveté, et se penchent sur certaines théories philosophiques grecques qui prônent une égalité économique entre les hommes. victorem cepit. »
  33. 33. Or les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres : les inégalités sociales s'accentuent et une sorte de culte du grand homme émerge, sur le modèle des monarchies orientales : commencent à poindre les premiers signes de l’évolution qui conduira la cité de la République à l’Empire…

×