Un croquis du Nord-Pas de Calais 
avec 
Bienvenue chez les Ch'tis
Bergues, une ville du Nord 
qui n'existe pas.
Bergues et les clichés de la « convivialité ch'ti » : 
le patois picard (ou ch'timi), les frites / fricadelles sur la Gran...
Cette séquence a été tournée dans la Cité des Électriciens à 
Bruay-la-Buissière. Après la sortie triomphale de Bienvenue ...
Être « ch'ti », c'est forcément aimer le folklore minier : 
les Corons de Pierre Bachelet chanté par les supporters du RC ...
Le Louvre Lens, nouvel emblème du renouveau culturel de la ville et de 'l'ouest du bassin minier : 
la photographie offici...
L'ancien bassin minier est aussi un espace productif important tourné, par exemple, 
vers l’industrie automobile (la Franç...
Les outils du géographe 
Un lieu (ici, une ville régionale) est représenté par un point de couleur 
Un espace (ici, le bas...
Bergues, sous l'influence 
de la métropole lilloise ?
De Lille à Bergues en cinq minutes ! : 
Julie Abrams rend visite à son mari relégué à Bergues. Pourquoi, dès lors, s'arrêt...
En fait, Dany Boon ne s’intéresse qu'au pittoresque touristique de Lille (ici, le quartier rénové du Vieux-Lille où Abrams...
Les outils du géographe 
Lorsqu'un lieu a plus d'importance que d'autres dans l'espace (ici, une 
métropole régionale), on...
Bergues, un cul-de-sac spatial ?
« C'est le Noooord ! » : 
selon Michel Galabru, un territoire septentrional frappé par la misère sociale et culturelle, so...
Le Nord n'est pas un carrefour mais un cul-de-sac : 
Philippe Abrams prend l'autoroute A 1 pour monter vers le Nord : un c...
Aucune perception des voisins Nord-européens ? 
Dans le film, les habitants de Bergues circulent au sein de la région mais...
Les outils du géographe 
Les axes de communication sont représentés pas des flèches afin de symboliser 
les mobilités qu'i...
Bergues tourne le dos au littoral ?
Une approche ludique du littoral : 
Antoine Bailleul fait découvrir les joies du char à voile à son chef de service sur un...
Dans le film, les habitants de Bergues ne se rendent jamais à Dunkerque. Leur ville appartient pourtant à 
l'aire urbaine ...
Les outils du géographe 
On peut représenter un espace linéaire (ici un littoral) à l'aide d'une ligne de 
couleur. Le ble...
Bergues et l'espace rural.
Une ruralité locale dans l'assiette : 
Le film délaisse les espaces ruraux nombreux autour de Bergues. Mais les deux héros...
Les outils du géographe 
Le choix de la couleur est important : le jaune et le vert symbolisent une nature 
cultivée (jaun...
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Bienvenue croquis 2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bienvenue croquis 2

470 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
470
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bienvenue croquis 2

  1. 1. Un croquis du Nord-Pas de Calais avec Bienvenue chez les Ch'tis
  2. 2. Bergues, une ville du Nord qui n'existe pas.
  3. 3. Bergues et les clichés de la « convivialité ch'ti » : le patois picard (ou ch'timi), les frites / fricadelles sur la Grand place. La culture flamande locale est ignorée. Bergues et la critique des clichés sur la « pauvreté ch'ti » : le coron délabré, habité par une population inculte et vulgaire, se situe à Bruay-la-Buissière, en plein Artois minier et non à Bergues.
  4. 4. Cette séquence a été tournée dans la Cité des Électriciens à Bruay-la-Buissière. Après la sortie triomphale de Bienvenue chez les Ch'tis en 2008, cette cité ouvrière à l'abandon est devenue un lieu d’installation artistique (à droite, le Jardin électrique, 2012) Deux acteurs institutionnels ont contribué à la transformation du site : La municipalité de Bruay-la-Buissière La Communauté d'agglomération Artois.comm
  5. 5. Être « ch'ti », c'est forcément aimer le folklore minier : les Corons de Pierre Bachelet chanté par les supporters du RC Lens. Un cliché renvoyé au visage des Nordistes : Banderole déroulée en mars 2008 par des supporters du PSG lors de la finale de la Coupe de la Ligue PSG / Lens.
  6. 6. Le Louvre Lens, nouvel emblème du renouveau culturel de la ville et de 'l'ouest du bassin minier : la photographie officielle du RC Lens prise dans la Galerie du Temps du Louvre Lens (2014). Le bassin minier devient un espace de loisir (Loisinord – Noeux-les-Mines) et un espace touristique (Centre historique minier de Lewarde). Depuis juin 2012, il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.
  7. 7. L'ancien bassin minier est aussi un espace productif important tourné, par exemple, vers l’industrie automobile (la Française de Mécanique implantée à Douvrin près de Lens à gauche) ou la logistique des transports (la plate-forme multimodale Delta 3 de Dourges à droite)
  8. 8. Les outils du géographe Un lieu (ici, une ville régionale) est représenté par un point de couleur Un espace (ici, le bassin minier) est représenté par un aplat de couleur ou hachuré. Posées sur des couleurs, les hachures permettent de superposer différents types d'espaces.
  9. 9. Bergues, sous l'influence de la métropole lilloise ?
  10. 10. De Lille à Bergues en cinq minutes ! : Julie Abrams rend visite à son mari relégué à Bergues. Pourquoi, dès lors, s'arrête-t-elle en gare de Lille Flandres alors qu'il existe une ligne TGV Paris-Calais et que le train rapide peut même la déposer à Dunkerque ? Pourquoi son mari s'est-il garé Place du Général de Gaulle à plus de 500 mètres de la gare alors qu'Euralille, le quartier d'affaires tout proche, offre de nombreuses solutions de stationnement (parkings) ? Lorsque Julie est « kidnappée » par les postiers farceurs, elle se retrouve à Bergues en à peine quelques minutes...
  11. 11. En fait, Dany Boon ne s’intéresse qu'au pittoresque touristique de Lille (ici, le quartier rénové du Vieux-Lille où Abrams et ses amis vont manger des spécialités du Nord chez Morel). Le dynamisme de la métropole régionale et européenne est laissé de côté. Lille rayonne sur une vaste zone urbaine englobant l'ancien bassin minier et l'Arrageois. Par ailleurs, les habitants fictifs de Bergues, très présents au sein de la métropole régionale, restent indifférents à l’attraction des aires urbaines littorales françaises (Dunkerque, Boulogne, Calais) ou belges (Ostende).
  12. 12. Les outils du géographe Lorsqu'un lieu a plus d'importance que d'autres dans l'espace (ici, une métropole régionale), on peut varier la dimension du point qui le représente. Un aplat hachuré permet une superposition d'espaces : ici, l'ancien bassin minier en reconversion (hachures) se confond avec une région urbanisée structurée autour de l'aire urbaine lilloise (orange). Le choix de la couleur est important : le orange, une couleur chaude, symbolise ici une forte concentration humaine.
  13. 13. Bergues, un cul-de-sac spatial ?
  14. 14. « C'est le Noooord ! » : selon Michel Galabru, un territoire septentrional frappé par la misère sociale et culturelle, soumis aux climats les plus rudes. Un espace de relégation sociale situé au fond d'une impasse, dans un angle mort du territoire national. L'autoroute ou la LGV ont l'air de buter sur la frontière.
  15. 15. Le Nord n'est pas un carrefour mais un cul-de-sac : Philippe Abrams prend l'autoroute A 1 pour monter vers le Nord : un chemin de croix à sens unique. Inquiète, Julie Abrams arrive en gare de Lille Flandres comme arrivée au bout du monde.
  16. 16. Aucune perception des voisins Nord-européens ? Dans le film, les habitants de Bergues circulent au sein de la région mais ne franchissent jamais de frontières. Ils n'ont aucun contact avec la Flandre belge, pourtant toute proche, ni avec le Kent, aisément accessible par ferry ou grâce au Tunnel sous la Manche. La région Nord Pas-de-Calais se situe au carrefour d’infrastructures majeures reliant les grandes métropoles du Nord- Ouest Européen : réseau autoroutier dense, accès TGV, connexion au réseau fluvial à grand gabarit. De plus, la région possède des atouts importants à l’heure de la globalisation : -L’aéroport de Lesquin (1,66 millions de passagers en 2013, en croissance) et, à proximité, ceux de Bruxelles, Charleroi et Roissy Charles de Gaulle ; -Le tunnel sous la Manche ; -Les ports de Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer et la proximité des grands ports belges et néerlandais (Anvers – Rotterdam en particulier). Source : nord-pas-de-calais.developpement-durable.gouv.fr De plus, le patois picard (ou ch'ti) n'est pas la langue régionale dominante dans le Westhoek, ou Flandre flamingante française, à laquelle Bergues appartient. Certaines personnes âgées pratiquent encore le Flamand français, proche du Néerlandais. Bergues veut dire « mont » en Flamand. La ville a donc plus de rapport culturel avec la Flandre belge qu'avec l'Artois par exemple. Or, tous les personnages du film parlent (très mal) le patois picard et ne manifeste aucun attachement à la culture flamande, à l’exception peut-être du beffroi local et de son carillon.
  17. 17. Les outils du géographe Les axes de communication sont représentés pas des flèches afin de symboliser les mobilités qu'ils induisent. On peut jouer sur les symboles, voire en créer, afin de représenter des aménagements ponctuels ou uniques. On peut représenter un espace linéaire (ici une frontière) à l'aide d'une ligne de couleur. Les pointillés montrent que la frontière se franchit aisément.
  18. 18. Bergues tourne le dos au littoral ?
  19. 19. Une approche ludique du littoral : Antoine Bailleul fait découvrir les joies du char à voile à son chef de service sur une plage de la Côte d'Opale. Véritable publicité pour les sports liés au vent et à la vitesse, cette séquence a contribué à renforcer l’attractivité touristique du littoral régional. C’est l'heure de vous initier à une activité un peu moins extrême mais toute aussi sportive : le char à voile. Allez à Berck-sur-Mer sans essayer le char à voile serait comme aller à Paris sans voir la tour Eiffel, une hérésie. Spécialité de la côte d'Opale, ce sport de plage se pratique à bord d'un véhicule à trois roues surmonté d'une voile et peut atteindre une vitesse très élevée. Le char à voile fait d'ailleurs l'objet d'un championnat du monde. L’Éole Club, premier club de char à voile en France vous initiera à cette discipline à nouveau dans le vent depuis le succès de Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon. Source : site 52we.com
  20. 20. Dans le film, les habitants de Bergues ne se rendent jamais à Dunkerque. Leur ville appartient pourtant à l'aire urbaine dunkerquoise. Le spectateur ne verra donc pas la zone industrialo-portuaire. Un acteur institutionnel gère les sites portuaires du littoral : Boulogne, Calais, Dunkerque : ensemble et complémentaires, ces 3 ports constituent la première plate-forme portuaire de France. Avec un trafic de près de 84 millions de tonnes, ces 3 ports régionaux forment le premier ensemble portuaire français qui pourrait être capable de rivaliser avec les grands ports du Benelux. Depuis 2007, la région est propriétaire des ports de Boulogne et Calais. La Région gère, entretient et aménage les infrastructures : construction et entretien de quais, digues, jetées, barrages, écluses, établissement et maintenance des équipements de signalisation... Source : site du Conseil régional Nord-Pas de Calais. Le Conseil régional Nord-Pas de Calais
  21. 21. Les outils du géographe On peut représenter un espace linéaire (ici un littoral) à l'aide d'une ligne de couleur. Le bleu fait référence à la mer. On peut jouer sur les symboles, voire en créer, afin de représenter des aménagements ponctuels ou uniques.
  22. 22. Bergues et l'espace rural.
  23. 23. Une ruralité locale dans l'assiette : Le film délaisse les espaces ruraux nombreux autour de Bergues. Mais les deux héros apprécient les produits alimentaires locaux : Maroilles, chicorée, endives, tarte au sucre, bière, genièvre... Les clichés sont aussi culinaires. Or, le secteur agricole et agroalimentaire est très puissant dans la région et marque l'essentiel des espaces. L'industrie agroalimentaire est le premier secteur industriel du Nord-Pas de Calais par son chiffre d'affaires. Quatrième région agroalimentaire française en termes de valeur ajoutée, le Nord-Pas de Calais est surtout la première région exportatrice. Historiquement, le développement de ce secteur dans la région a pu s'appuyer à la fois sur la présence d'une agriculture productive et performante et sur un bassin de consommation transfrontalier dense. Source : INSEE, Profill(s), 2010.
  24. 24. Les outils du géographe Le choix de la couleur est important : le jaune et le vert symbolisent une nature cultivée (jaune = céréales ; vert = pâtures).

×