Habiter rome

1 564 vues

Publié le

Le regard du touriste déforme un croquis de géographie.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 564
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 227
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Habiter rome

  1. 1. Habiter Rome. La réalité de l’apprenti géographe et la perception du touriste.
  2. 2. Habiter Rome Centre : ville historique ancienne (monuments) et touristique (hôtels) ; capitale politique (siège du gouvernement italien) ; concentration des emplois et des services Périphérie proche : quartiers d’habitats collectifs, zones d’activités, quartier d’affaire (EUR), infrastructures de transports, parcs urbains. Périphérie lointaine : espaces ruraux, parcs naturels, villages occupés par une majorité d’urbains liés à l’agglomération romaine. Aéroport international. Flux migratoires quotidiens (travail, services). Littoral balnéaire. Le Tibre. Mer Méditerranée.
  3. 3. Habiter Rome : la perception du touriste déforme et transforme le croquis. Tivoli Rome Fiumicino Ostie Aéroport international. Centre : espace de découverte consommation et de logement. touristique, de Le Tibre, un fleuve touristique mis en scène au cœur de Rome. Littoral balnéaire, un espace de détente entre deux visites. La Méditerranée, un décor balnéaire. Périphérie : quartiers d’habitats collectifs rapidement perçus depuis la voie ferrée ou l’autoroute. Périphérie lointaine : un décor posé sur l’horizon (les Apennins) recelant quelques excursions touristiques possibles (Tivoli). Flux touristique principal (trafic aérien, circulation dans Rome). Flux touristique occasionnel. liaison aéroport-ville,

×