ÉVALUATION DES
APPRENTISSAGES
Prof. Dr. Maria Inês
VASCONCELOS-FELICE
2e. Semestre 2013
Historique : Réformisme
(1800 – 1900)
• Siècle des lumières et révolution industrielle
• • Dans l’éducation (laïque)
• – 1...
Historique : Efficience et « testage »
(1900 – 1930)
• Quantification, uniformité, précision dans
le
• domaine du travail
...
Historique : 2- Age de l’innocence
(1930 – 1972)
• Deuxième génération de l’évaluation
– Action organisée en vue d’objecti...
Historique : 3- Professionnalisation
(1973 – 1989)
• Information rentre en conflit avec les
intérêts, les pouvoirs et les ...
Historique : 4- Les doutes (> 1990)
• Evaluer =
– Mesurer, contrôler, gérer, prédire, établir des priorités, choisir et
cl...
LA COMPETENCE
• un ensemble de savoir-faire
conceptualisés dont la maîtrise implique la
mise en oeuvre combinée de savoirs...
TACHE
(ou but, environnement, opérations)
• C'est l'activité prescrite à un sujet en vue
d'atteindre un but (produire tel ...
EVALUER
• c'est porter un jugement de valeur, à partir d'un outil de
mesure, dans le but de prendre une décision.
LES 3 QU...
AUTRES QUALITES :
• Pertinence
• Clarté
• Reproductible
• Equité
L'évaluateur peut être une personne
extérieure, un pair, ...
CONTROLE
• mesure des écarts entre des produits, des
démarches et une norme extérieure, préétablie;
est monoréférentiel; s...
EVALUATION
• pluri-référentielle, englobe et dépasse le contrôle; privilégie
le qualitatif sur le quantitatif.
• Au-delà d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Évaluation des apprentissages - prof. Maria Ines

503 vues

Publié le

Historique-Réformisme, Historique : Efficience et « testage » , Age de l’innocence, professionalisation, evaluation

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
503
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Évaluation des apprentissages - prof. Maria Ines

  1. 1. ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Prof. Dr. Maria Inês VASCONCELOS-FELICE 2e. Semestre 2013
  2. 2. Historique : Réformisme (1800 – 1900) • Siècle des lumières et révolution industrielle • • Dans l’éducation (laïque) • – 1843 : JS. Mill • • Evaluation des élèves et du système d’éducation • – 1897 : Tests standardisés à 33 000 élèves • – 1873 : F. Galton en Angleterre et Wurndt en Allemagne
  3. 3. Historique : Efficience et « testage » (1900 – 1930) • Quantification, uniformité, précision dans le • domaine du travail Taylor, Fayol et Max Weber • Dans l’éducation Thorndike, Alfred Binet (QI) • Mots équivalents : mesure = évaluation
  4. 4. Historique : 2- Age de l’innocence (1930 – 1972) • Deuxième génération de l’évaluation – Action organisée en vue d’objectifs – Avec une information nécessaire pour améliorer les actions – Tout vers le progrès social, éducatif et sanitaire • Banque mondiale, ONU, OMS • aspects qualitatifs des relations au travail • – La mesure est au service de l’évaluation • • Expansion et développement
  5. 5. Historique : 3- Professionnalisation (1973 – 1989) • Information rentre en conflit avec les intérêts, les pouvoirs et les institutions • Elaboration de normes – Evaluation normative • Persiste une allégeance des évaluateurs aux professions dont ils sont issus • Etude des contraintes de ressources
  6. 6. Historique : 4- Les doutes (> 1990) • Evaluer = – Mesurer, contrôler, gérer, prédire, établir des priorités, choisir et classer les entités • Doutes sur la relativité des principes – Les gestionnaires considèrent l’évaluation au service de stratégies politiques – L’objectivité des jugements est sans doute présomptueuse (pluralité des valeurs) – Mesures quantitatives et relations directes de causalité empêchent de saisir la complexité des éléments contextuels, politiques, et culturels • Formation « participative » – Processus de négociation entre acteurs – Pour les questions, les priorités, les objectifs et les méthodes.. – Approches pluralistes
  7. 7. LA COMPETENCE • un ensemble de savoir-faire conceptualisés dont la maîtrise implique la mise en oeuvre combinée de savoirs formalisés (connaissances scientifiques et techniques), de savoirs pratiques et comportementaux, d'opérations mentales. • suppose un "savoir agir dans une situation professionnelle [ou scolaire] complexe en vue d'une finalité"
  8. 8. TACHE (ou but, environnement, opérations) • C'est l'activité prescrite à un sujet en vue d'atteindre un but (produire tel objet observable), dans un environnement donnée au moyen d'actions ou d'opérations; • définie par des critères qui définissent l'attendu par rapport à un ou plusieurs objectifs; • suppose des consignes qui finalisent l'activité (le but / la production demandée), indiquent éventuellement des éléments de méthode, et les conditions de réalisation.
  9. 9. EVALUER • c'est porter un jugement de valeur, à partir d'un outil de mesure, dans le but de prendre une décision. LES 3 QUALITES ESSENTIELLES D'UN OUTIL D'EVALUATION : • Validité : Degré de précision avec lequel l'instrument mesure ce qu'il a pour objet de mesurer. • Fiabilité : (fidélité) Constance avec laquelle un instrument mesure une véritable donnée. • Objectivité : Degré de concordance entre les jugements portés par les examinateurs indépendants et compétents sur ce qui constitue une bonne réponse pour chacun des éléments d'un instrument de mesure.
  10. 10. AUTRES QUALITES : • Pertinence • Clarté • Reproductible • Equité L'évaluateur peut être une personne extérieure, un pair, un formateur, un usager.
  11. 11. CONTROLE • mesure des écarts entre des produits, des démarches et une norme extérieure, préétablie; est monoréférentiel; suppose un avant, un après; est régi par des critères de conformité, de logique, de cohérence; vérifie pour valider ou rejeter, corriger ou sanctionner; vise à normaliser. Les procédures de contrôle ne sont pas annoncées. Il y a extériorité de l'apprenant, qui ne participe pas à l'élaboration des procédures de contrôle.
  12. 12. EVALUATION • pluri-référentielle, englobe et dépasse le contrôle; privilégie le qualitatif sur le quantitatif. • Au-delà du contrôle analytique, elle est conçue comme un processus intervenant dans un système ouvert, en évolution, en vue d'en élucider le fonctionnement et l'évolution. • Les référentiels s'élaborent dans le processus même de l'évaluation. En ce sens, elle ne peut être que partagée par les acteurs. Saisir la réalité à travers des procédures de contrôle ou la saisir plus largement à travers une évaluation qui cherche à comprendre sont des attitudes révélatrices d'un système explicatif du Monde qui met en jeu les valeurs profondes du sujet. • L'apprenant participe à l'élaboration des procédures d'évaluation.

×