Eurocroissance arnaud cohen

1 606 vues

Publié le

Eurocroissance arnaud cohen

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 606
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
611
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Eurocroissance arnaud cohen

  1. 1. EURO-CROISSANCE UNIVERSITÉ D’ÉTÉ ARNAUD COHEN FORSIDES ACTUARY 7 JUILLET 2014
  2. 2. L’ASSURANCE VIE + L'assurance vie, avec plus de 1 463 milliards d’encours est un pilier de l’économie française + Plus de 40% de l'encours financier des ménages + Soit 54% de l’épargne longue des ménages. WWW.FORSIDES.FR2 UN POUMON DE L’ ÉCONOMIE FRANÇAISE 16 JUILLET 2014 + Le support en euro dans son format actuel a bénéficié de plusieurs éléments assurant son succès: + Un risque limité + Une liquidité à tout moment + Une rémunération attractive, bien au- dessus de celle de l'inflation et des autres produits d'épargne de même niveau de risque + Une fiscalité favorable
  3. 3. POURQUOI S’INTERROGER ? 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR3 + Couplées à un environnement de marché instable, les nouvelles normes Solvabilité 2 entrainent une volatilité forte du secteur de l’assurance vie. + Ceci réduit d’autant plus la prise de risque au niveau des actifs + Nécessité de commercialiser de nouveaux produits peu couteux en capital au sens de Solvabilité 2
  4. 4. SOMMAIRE WWW.FORSIDES.FR4 + Le concept et les mécanismes + Les enjeux + Analyse sous l’angle ALM + Les enseignements + Sensibilités à l’allocation d’actif + Comparaison avec un produit euro
  5. 5. LE CONCEPT ET LES MÉCANISMES WWW.FORSIDES.FR5
  6. 6. LES PRINCIPES DE L’EURO-CROISSANCE WWW.FORSIDES.FR6 BILAN COMPARÉ + Les principes de l’euro croissance : + Le cantonnement des actifs + La comptabilisation des actifs en valeur de marché + La réduction des engagements de l’assureur : garantie au terme (et non à tout moment) + La création d’une provision de diversification (PD) et d’une provision de lissage
  7. 7. HAUSSE DES TAUX 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR7 Obligations Actions PM PD
  8. 8. BAISSE DE LA VALEUR DE MARCHÉ DES ACTIONS 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR8 Total actif = 100 Total passif = 100 80,00 80,00 20,00 20,00 Année 0 : bilan initial Total actif = 102,4 Total passif = 102,4 81,60 80,70 20,80 21,70 Année 1 : cas central Revalo actions 4,00% Revalo oblig 2,00% dont coupons 2,00% dont var taux 0,00% Var VM actif 2,40 dont var actions 0,80 dont choc oblig - dont Coupons 1,60 Var PM 0,70- PB distribuée 1,70 Revalo part 8,51% Total actif = 100 Total passif = 100 80,00 80,00 20,00 20,00 Année 0 : bilan initial Total actif = 91,6 Total passif = 91,6 81,60 80,70 10,00 10,90 Année 1 : baisse de la VM des actions de 50% Revalo actions -50,00% Revalo oblig 2,00% dont coupons 2,00% dont var taux 0,00% Var VM actif 8,40- dont var actions 10,00- dont choc oblig - dont Coupons 1,60 Var PM 0,70- PB distribuée 9,10- Revalo part -45,49% Obligations Actions PM PD
  9. 9. LES ENJEUX WWW.FORSIDES.FR9
  10. 10. LE « MARKET TIMING » EST ESSENTIEL + Au lancement du produit, le contexte des taux et les plus values latentes du support euro ont un impact majeur. + Le contexte de taux bas est doublement pénalisant pour l’euro-croissance : + Un faible rendement de l’actif : + Actif de diversification limité du fait d’une PD réduite + Actif obligataire avec un rendement bas + La concurrence du fonds euro qui resterait alors attractif. + Le lancement du produit peut avoir une incidence sur le portefeuille euro si la collecte se fait par transfert. + En cas de taux bas, les sorties accroissent le taux de richesse du fonds euro + À l’inverse, en cas de remontée des taux, si le portefeuille obligataire était en moins-values, le transfert massif pourrait engendrer des pertes en cas de cession d’actif. + Optimum pour un transfert Euro vers Euro croissance : une fenêtre d’opportunité pour tous les parties serait celle survenant après une hausse modérée des taux (et des plus values latentes faibles sur le support euro). WWW.FORSIDES.FR10
  11. 11. ANALYSE SOUS L’ANGLE ALM WWW.FORSIDES.FR11
  12. 12. + Hypothèses financières QIS 6 + Réallocation à chaque pas de temps de façon à garder l’allocation cible + Allocation d’actif : + 80% d’obligations, + 20% d’actions + L’obligataire est réparti en : + 30 % souverain + 70% corporate AA + Duration : chaque année, la duration obligataire est égale à 80% de la duration du passif + Choc S2 actions : 39% LES HYPOTHÈSES WWW.FORSIDES.FR12 + Part d’engagement au terme : + Différents niveaux testés (100%/80%) + Durée de l’engagement 10 ans. + Distribution de la PB : revalorisation de la part de PD + Marge sur encours 0,35% : + 1% de chargement + 0,65% de frais + Taux d’actualisation : + Avant 8 ans : 60% du taux 10 ans + Après 8 ans : 60% du taux 10 ans + Sans décès + Pas de clause de retour à meilleure fortune + Sans rachats + Non prise en compte des impôts différés ACTIF PASSIF Courbe des taux : EIOPA 31/12/2013
  13. 13. BESOIN EN CAPITAL SOUS SOLVABILITÉ 2 + Les tableaux ci-dessous présentent les éléments S2 et leur sensibilité aux taux d’intérêt pour deux niveaux d’engagement au terme (100% et 80%) + Pour un engagement au terme de 100%, le besoin en capital est élevé + Une importante sensibilité aux taux d’intérêt + Pour un engagement au terme de 80%, le produit est autofinancé + Coût de la garantie faible + La composition du SCR est différente selon le niveau de garantie + Pour 100% : risque marché 82% / risque de souscription 18% + Pour 80% : risque marché 25% / risque de souscription 75% : permet un gain de diversification avec le fond Euros WWW.FORSIDES.FR13 Les résultats présentés sont hors impact des impôts différés Engagement 100% Engagement 80% Besoin de capital 4,1% -0,4% SCR 5,4% 1,9% NAV 1,3% 2,2% RM 0,8% 1,0% NAV+RM 2,2% 3,2% PD en %PT 11,9% 29,5%
  14. 14. ROE : PREMIÈRE APPROCHE + Le ROE correspond ici à la rémunération du capital initialement immobilisé (besoin en capital) et est ici définie comme la valeur actuelle des profits futurs rapportés au besoin en capital. + Le graphique ci-dessous illustre le ROE apparent pour 2 produits examinés en solo + Produit 1 avec 100% d’engagement au terme + Produit 2 avec 80% d’engagement au terme WWW.FORSIDES.FR14 Les résultats présentés sont hors impact des impôts différés
  15. 15. LA RENTABILITÉ ASSURÉ + Rendement espéré + Compte-tenu du poids de l’obligataire, le bas niveau des taux est pénalisant. + Distribution du rendement : WWW.FORSIDES.FR15 Classe d'actifs Pondération Rendement Obligations souveraines 24% 2,32% Obligations corporates 56% 2,72% Actions 20% 5,00% Rendement brut 3,08% Chargements -1,00% Rendement net 2,08% + La grille d’allocation est fixe au cours du temps, indépendante de l’évolution de la PD et PL + Une seule génération a été simulée + La différence entre les deux densités s’explique par les apports de fonds propres pour le produit à 100% d’engagement
  16. 16. DISTRIBUTION DE LA VALEUR DE PART + Distribution de la performance de la part sur la durée du contrat + En fonction des garanties, les assurés auront une perception de la rentabilité et du risque très différente. WWW.FORSIDES.FR16 Performance Part Engagement 100% Engagement 80% moyenne 10,01% 3,72% ecart type 48,85% 10,09%
  17. 17. SENSIBILITÉS À L’ALLOCATION D’ACTIF WWW.FORSIDES.FR17
  18. 18. SENSIBILITÉ À L’ALLOCATION D’ACTIF + Comparaison allocation cible vs allocation dynamique + Proportion provision de diversification = proportion actions + L’allocation dynamique permet de diminuer le besoin en capital et d’accroître le ROE. + Pour le produit 1 : forte réduction de capital en contrepartie d’une baisse de rendement assurés + Pour le produit 2 : la prise de risque permise par l’accroissement de PD améliore le rendement assurés WWW.FORSIDES.FR18 APPLICATION D’UNE STRATÉGIE DYNAMIQUE Les résultats présentés sont hors impact des impôts différés 100% allocation cible 100% allocation dynamique 80% allocation cible 80% allocation dynamique Besoin de capital 4,1% -0,1% -0,4% -0,3% SCR 5,4% 2,1% 1,9% 1,9% NAV 1,3% 2,2% 2,2% 2,3% RM 0,8% 1,0% 1,0% 1,0% NAV+RM 2,2% 3,2% 3,2% 3,3% PD en %PT 11,9% 11,9% 29,5% 29,5% Rendement assuré attendu 2,1% 1,8% 2,1% 2,3%
  19. 19. QUESTIONS / RÉPONSES WWW.FORSIDES.FR19
  20. 20. 20 ARNAUD COHEN, PARTNER T : 06 78 47 25 39| 01 42 97 91 73 ARNAUD.COHEN@FORSIDES.FR 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR

×