1
LA REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE
Du 7 au11 Mai 2012
Logement : les chantiers de François Hollande
Le 7/5/2012
Encadremen...
2
Pour booster la construction, François Hollande veut avant tout agir sur le foncier. L’idée : modifier la
fiscalité sur ...
3
Location meublée : hausse modérée des loyers à Paris
Le 8/5/2012
Selon Lodgis.com, les loyers des biens loués en locatio...
4
Lodgis.com a également livré son analyse de la clientèle de la location meublée par nationalité :
provinciaux et expatri...
5
La baisse des ventes de logements neufs s’accélère, les
prix vont suivre
Le 10/5/2012
Plus de doute, le marché de l'immo...
6
faible, les prix pourraient reculer de 5 % », nous expliquait récemment Guy Nafilyan, président de
Kaufmann & Broad. L’a...
7
Patrimoine : ce qui vous attend dès cette année
Le 11/5/212
Le barème de l'ISF sera rétabli dès cette année, par l'équip...
8
(1) la partie de patrimoine entre 0,8 et 1,3 million d'euros est taxée à 0,55 % pour les ménages
détenant plus de 1,3 mi...
9
Assurance vie : tour de vis fiscal sur les nouveaux contrats.
Les retraits effectués avant 8 ans, sur les nouveaux contr...
10
Les dispositions prévisibles pour 2013
Dans le projet de loi de finances pour 2013, qui sera discuté au Parlement, cet ...
11
A propos de KYLIA
KYLIA, nouvel acteur du marché immobilier, est un réseau 100% web composé d’une famille
d’enseignes i...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Revue de presse kylia semaine 20

731 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
731
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revue de presse kylia semaine 20

  1. 1. 1 LA REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE Du 7 au11 Mai 2012 Logement : les chantiers de François Hollande Le 7/5/2012 Encadrement des loyers, libération de foncier, amélioration du financement des logements sociaux… François Hollande a multiplié les propositions en faveur du logement. Et il l’a promis : ces mesures devront entrer en vigueur dès les premiers mois de la législature. Encadrement des loyers : Durant la campagne, le sujet n’a cessé d’opposer droite et gauche. Pour stopper la flambée des loyers (+ 35% en dix ans), François Hollande a promis d’encadrer les baux des nouvelles locations dans les grands centres urbains. Concrètement, lorsqu’un bien sera remis sur le marché, le montant du loyer ne pourra plus dépasser le prix moyen constaté dans le quartier. Cette mesure pourrait figurer dans une loi soumise, dès la rentrée, au Parlement. A court terme, l’encadrement des loyers risque toutefois de se heurter à un problème technique de taille. Aucune base de données nationale ne permet de déterminer des loyers référents, ville par ville… Construction de 500.000 logements par an, dont 150.000 sociaux :
  2. 2. 2 Pour booster la construction, François Hollande veut avant tout agir sur le foncier. L’idée : modifier la fiscalité sur les plus-values pour lutter contre la rétention de terrains constructibles. Plus les propriétaires conserveront leurs terrains, plus ils seront imposés. En parallèle, l’Etat s’est engagé à donner des terrains aux collectivités pour y construire des logements sociaux. Cette mesure doit permettre la construction de 100.000 logements sur l’ensemble du mandat. Mais qui va aussi créer une équation difficile à gérer pour le nouveau gouvernement dans le contexte actuel de baisse des déficits… Côté financement, plusieurs mesures sont attendues. Par un simple décret, le futur gouvernement devrait tout d’abord doubler le plafond du livret A, dont les encours servent à financer la construction sous forme de prêts. Un appel d’air : « sauf que seuls 10% des livret A sont remplis », prévient François Geerolf, économiste à Sciences Po. Le nouveau président s’est aussi engagé à doubler les aides à la pierre (subventions accordées par l’Etat) et à renforcer les obligations des communes en matière de construction. Le quota d’HLM sera porté à 25% contre 20% actuellement. Et pour punir les maires récalcitrants, le PS envisage de multiplier le montant des amendes par cinq. En revanche, François Hollande est resté particulièrement flou sur ses intentions de maintenir ou de renforcer les aides à l’achat pour les primo-accédants (PTZ) et les investisseurs… Source : Capital.fr
  3. 3. 3 Location meublée : hausse modérée des loyers à Paris Le 8/5/2012 Selon Lodgis.com, les loyers des biens loués en location meublée ont progressé de + 2,22 % au 1er trimestre 2012 à Paris. (c) Afp Selon Lodgis.com, les loyers des biens loués en location meublée ont progressé de + 2,22 % au 1er trimestre 2012 à Paris. Tandis que la bataille fait rage entre la mairie de Paris, qui veut encadrer la location meublée, et les propriétaires bailleurs et professionnels de la location meublée, le groupe Lodgis.com, spécialisé en location meublée, vient de publier son baromètre de la location meublée dans la Capitale. Alors la municipalité dénonce un effet inflationniste sur les loyers dû à la location meublée (qui raréfie l’offre disponible en matière de location classique et donc renchérit les loyers), le baromètre fait état d’une hausse des prix pratiqués en meublé de 2,2 % au premier trimestre 2012. « Cette augmentation est plus faible que les années précédentes. De 2007 à 2011, les prix ont en effet progressé à un rythme moyen de 3,1 % », remarque Lodgis.com tout en soulignant que « l'augmentation enregistrée par les loyers des locations meublées au 1er trimestre 2012 reste toujours plus faible que celle des locations vides ». A noter toutefois que « la progression est plus forte, s’élevant à + 5,63 %, dans les proches communes de l'ouest telles La Défense, Neuilly, Levallois, Courbevoie, etc., où, en valeur absolue, les loyers sont moins élevés ».
  4. 4. 4 Lodgis.com a également livré son analyse de la clientèle de la location meublée par nationalité : provinciaux et expatriés français représentent toujours la majorité des locataires (30,38 %), suivis des Européens (25,82 %), des Asiatiques (17,87 %), des Nord-Américains (10,04 %) et des Sud- Américains (9,37 %). La fréquentation européenne est en recul de – 8 % par rapport à 2011, mais les locataires brésiliens sont en nette augmentation, avec un bond de + 25 % en un an. Enfin, la majorité des locataires viennent à Paris pour deux motifs principaux : soit dans 42 % des cas pour des raisons professionnelles (42 %), soit dans 39 % des cas ce sont des étudiants. Les autres locataires (19 %) font part de motivations diverses : relogement pendant des travaux, raisons familiales ou tourisme. Source : Challenges.fr
  5. 5. 5 La baisse des ventes de logements neufs s’accélère, les prix vont suivre Le 10/5/2012 Plus de doute, le marché de l'immobilier neuf est bel et bien en train de se retourner. Pour enrayer la chute des ventes, les promoteurs seront amenés à multiplier les promotions au cours de prochains mois. L’horizon s’assombrit pour le marché de l’immobilier neuf. Au premier trimestre, les ventes de logements collectifs ont fondu de 25%, selon la Fédération des promoteurs. Sur la même période, les réservations de maisons individuelles ont reculé de 17%. Promoteurs et constructeurs de maisons individuelles attribuent le repli du marché à la réduction drastique des aides à l’achat (restriction du prêt à taux zéro et du dispositif d’investissement locatif Scellier…). Pour ne rien arranger, les acheteurs doivent aussi faire face à un durcissement des conditions de crédit. Fragilisées par la crise, les banques trient leurs clients sur le volet : rares sont les établissements qui acceptent encore de financer des acheteurs s’ils ne sont pas en CDI. Pour tenter d’enrayer la chute des ventes, de nombreux promoteurs ont commencé à baisser leurs prix.... Et ce, malgré les surcoûts générés par le développement des nouvelles normes de basse consommation énergétique. « En régions, et particulièrement dans les villes où la demande est plus
  6. 6. 6 faible, les prix pourraient reculer de 5 % », nous expliquait récemment Guy Nafilyan, président de Kaufmann & Broad. L’autre géant du secteur, Nexity a promis des ristournes de 3 à 5%. Une récente enquête de Capital montre que les rabais sont d’ores et déjà plus importants sur certains programmes… Exemples de remises relevées en janvier dernier : 10% sur un quatre-pièces, avec terrasse et parking (Icade) à Givors, en Rhône-Alpes ; 11,5% sur un cinq-pièces (Les Nouveaux Constructeurs) à Gif-sur-Yvette, en banlieue parisienne… Les constructeurs de maisons individuelles continuent, de leur côté, d’adapter leur offre. Objectif : se recentrer sur des petites surfaces de 100 à 105 mètres carrés pour des prix ne dépassant pas 110.000 euros… La valse des étiquettes ne fait sans doute que commencer. Source : Capital.fr
  7. 7. 7 Patrimoine : ce qui vous attend dès cette année Le 11/5/212 Le barème de l'ISF sera rétabli dès cette année, par l'équipe Hollande. En principe, il resterait encore quelques semaines pour profiter la fiscalité actuelle du patrimoine et de l'épargne. Revue de détail en matière de dividendes, de donations, d'assurance-vie et d'immobilier. En votant le 6 mai, les Français ont désigné François Hollande comme Président de la République. Mauvaise nouvelle pour les détenteurs de gros patrimoines. L'équipe Hollande souhaite rétablir l'ancien barème de l'impôt sur la fortune dès cet été. ISF : le rétablissement de l'ancien barème Les particuliers détenant un patrimoine compris entre 790.000 et 1,3 m illion d'euros ont été exemptés d'ISF dès l'an dernier. Ils continueront de l'être à l'avenir. Par contre, pour les autres, l'ancien barème de l'ISF ( de 0,55 % à 1,8 %) sera rétabli dès cet été. Ils ne seront plus taxés au premier euro, mais sur la valeur de leur patrimoine dépassant 800.000 euros. Dans la pratique le paiement pourrait s'effectuer en deux temps sous la forme d' un premier chèque avant le 15 juin et d'un deuxième en septembre . A moins que par décret, l'équipe Hollande décide de reporter le paiement de l'ISF en septembre. Le probable barème de l'ISF à régler en 2012 Patrimoine net imposable à l'ISF en millions d'euros Taux de l'ISF en % entre 1,3 et 2,5 (1) 0,75 entre 2,5 et 4 1 entre 4 et 7,6 1,3 entre 7,6 et 16,5 1,65 supérieur à 16,5 1,80
  8. 8. 8 (1) la partie de patrimoine entre 0,8 et 1,3 million d'euros est taxée à 0,55 % pour les ménages détenant plus de 1,3 million de patrimoine Quelle que soit la décision prise en matière de barème et de date de paiement de l'ISF, une réforme fiscale sera présentée après les élections législatives du 10 et du 17 juin. Présentée au Conseil des Ministres du 20 juin et débattue, sans doute dès la reprise des travaux du Parlement prévue à compter du mardi 26 juin. Députés et sénateurs devront voter le nouveau dispositif fiscal avant la fin de la session extraordinaire du Parlement programmée le 2 août. Lors de sa campagne électorale, le candidat Hollande a dévoilé ses mesures en matière fiscale. Bien qu'elles ne soient pas ni débattues ni votées par le Parlement, certaines pourraient s'appliquer dès leur présentation du Conseil des Ministres, soit à compter du 20 juin. Dans ces conditions, il reste, en principe une étroite fenêtre de tir de six semaines pour profiter des dispositions fiscales encore en vigueur. A moins que certaines mesures s'appliquent de manière rétroactive. Voici les principaux changements qui pourraient s'appliquer dès cet été. Prélèvement libératoire forfaitaire sur les dividendes Si l'on est actionnaire de société (s), mieux vaut sortir le plus rapidement possible ses dividendes. Et ce afin de profiter du prélèvement libératoire forfaitaire de 21 %. Avec la nouvelle loi fiscale, il est fort probable que les dividendes soit taxés à l'impôt sur l e revenu. Donations : durcissement du régime L'abattement accordé en cas de donation et de succession devrait passer de 159.326 euros à 100.000 euros par parent et enfants. Résultat : un couple avec deux enfants ne pourrait plus donner en franchise de droits que 400.000 euros au lieu de 637.300 euros. Autre changement en vue : la durée du rappel ou délai pendant lequel l'abattement se reconstitue, passerait de 10 à 15 ans. Déjà pendant la campagne présidentielle, les notaires ont assisté à un afflux de clients souhaitant transmettre leur patrimoine avant le 6 mai. « Si vous n'avez pas fait le plein de l'abattement, il peut être tentant d'effectuer encore des donations avant la fin juin conseille Gilles Etienne, associé chez Cyrus Conseil. Une décision à prendre, sans pour autant se démunir : avec l'allongement de l'espérance de vie, il ne faut sous-estimer ni ses besoins de trésorerie, ni les risques de dépendance ».
  9. 9. 9 Assurance vie : tour de vis fiscal sur les nouveaux contrats. Les retraits effectués avant 8 ans, sur les nouveaux contrats seraient taxés à l‘impôt sur le revenu. Pour éviter cette imposition durcie, mieux vaut prendre date en ouvrant avant fin juin un contrat. Autre possibilité : effectuer des versements sur ses contrats existants. A condition d'effectuer des retraits au cours des prochaines semaines, sur un contrat déjà ouvert, l'assuré pourrait profiter de l'actuelle fiscale : des gains taxés à l'impôt sur le revenu ou au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL). A cela s'ajoutent les prélèvements sociaux de 15,5%. Taxation des retraits en assurance-vie Retraits avant 4 ans 35 % + 15 % de PFL soit 50,5 % Retraits entre 4 et 8 ans 15 % + 15,5 % de PFL soit 30,5 % Retraits après 8 ans 7,5 % (1) +15,5 % de PFL soit 23 % (1) après un abattement de 4.600 euros ou de 9.200 euros pour un couple. Immobilier : exonération au bout de 22 ans Pour la taxation des plus-values immobilières, F Hollande souhaite revenir au régime instauré avant 2004 et assorti d'un abattement de 5% au-delà de la seconde année de détention. Les plus-values liées à la résidence principale resteraient exonérées d'impôt sur le revenu. Dans ces conditions, le régime des plus-values assorti d'une exonération au bout de 30 ans de détention devrait avoir une durée de vie limitée à quelques mois : du 1er février à début août, soit 6 mois ! Pour les vendeurs, la date de signature de l'acte notarié détermine le régime des plus-values. « On peut imaginer que les ventes notariées prévues avant fin juin soient retardées afin de bénéficier du régime des plus-values revu et corrigé » confie en privé un professionnel.
  10. 10. 10 Les dispositions prévisibles pour 2013 Dans le projet de loi de finances pour 2013, qui sera discuté au Parlement, cet automne, l'équipe Hollande introduira sans doute le prochain barème de l'impôt sur le revenu, la taxation à 75 % des revenus supérieurs à 1 million d'euro et la réduction à 10.000 euros et par ménage, le plafonnement des niches fiscales. Source : LesEchos.fr
  11. 11. 11 A propos de KYLIA KYLIA, nouvel acteur du marché immobilier, est un réseau 100% web composé d’une famille d’enseignes immobilières toutes spécialisées dans un domaine de transaction. Le concept KYLIA repose sur 3 idées fortes : • La dématérialisation de l’agence avec vitrine permettant une meilleure rémunération des agents et la pratique de taux de commission jusqu’à deux fois inférieurs par rapport aux agences immobilières traditionnelles. • L’hyperspécialisation des agents engendrant une plus grande réactivité sur le terrain, plus de professionnalisme mais surtout plus d’efficacité vis-à-vis des clients. • La culture du partage permettant de fédérer l’ensemble des équipes autour d’un objectif commun : La croissance ! Plus d’information sur le site Internet : http://www.kylia-immo.com Contact Presse : KYLIA Immobilier Marie LAURENT / pub@kylia-immo.com / 01 46 51 93 39

×