Panorama de l’intégration desnouvelles technologies dans les services à la personne en France, Belgique et                ...
Plan1. Introduction2. Le maintien à domicile3. La professionnalisation des services et des   travailleurs4. L’inclusion so...
1. Introduction• Présentation des résultats d’une étude que nous  avons réalisée sur le degré d’utilisation des TIC dans  ...
2. Le maintien à domicileTechnologies les plus utilisées:• Les systèmes de prévention et de détection des chutes• Les disp...
2. Le maintien à domicileTechnologies les plus innovantes: elles sont en réalitédes évolutions des TIC déjà mentionnées (a...
3. La professionnalisationTechnologies les plus utilisées:• TIC utilisées par les intervenants:   - Call center (utilisati...
3. La professionnalisationTechnologies les plus innovantes:• TIC utilisées par les intervenants   - Dossier médical électr...
4. L’inclusion socialeTechnologies les plus utilisées:• Visioconférence• Téléphone adapté• Technologies très en retrait pa...
4. L’inclusion socialeTechnologies les plus innovantes:• En France et en Belgique, la tablette est considérée  comme techn...
10
5. Les obstacles de développement• Le coût comme obstacle principal• Un investissement important à court terme...   - Pour...
5. Les obstacles de développement• En marge du coût, 7 barrières ont été identifiées par  les structures interrogées dans ...
6. Les possibilités de financement                européen• Différents programmes européens offrent des  financements util...
Ambient Assisted Living Joint Program• Programme créé en 2007• 20 Etats membres de l’UE et 3 Etats associés y  participent...
7. Conclusion• Le coût reste l’obstacle le plus important à court  terme (pallier au manque de personnel est bien  souvent...
Merci de votre attention !fanny.cools@pourlasolidarite.eu                                  16
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Innovation Numérique pour les Services à la Personne - Presentation Fanny Cools (pourlasolidarite.eu)

1 255 vues

Publié le

Panorama de l'usage des TIC pour les services à la personne en Belgique, France et Suède.

Etude produite par le think tank belge Pour la Solidarité.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 255
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Innovation Numérique pour les Services à la Personne - Presentation Fanny Cools (pourlasolidarite.eu)

  1. 1. Panorama de l’intégration desnouvelles technologies dans les services à la personne en France, Belgique et Suède Journée « Innovation numérique pour les services à la personne » Marseille 21 septembre 2012 1
  2. 2. Plan1. Introduction2. Le maintien à domicile3. La professionnalisation des services et des travailleurs4. L’inclusion sociale des personnes âgées5. Les obstacles à de nouveaux développements6. Les possibilités de financement européen7. Conclusion 2
  3. 3. 1. Introduction• Présentation des résultats d’une étude que nous avons réalisée sur le degré d’utilisation des TIC dans les services à la personne en France, Belgique et Suède• Les résultats se dressent comme un état des lieux de l’intégration des TIC• Deux niveaux d’analyse pour trois thématiques: les TIC les plus utilisées et les TIC les plus innovantes, et ce dans les 3 pays• Etude qui se veut davantage qualitative que quantitative 3
  4. 4. 2. Le maintien à domicileTechnologies les plus utilisées:• Les systèmes de prévention et de détection des chutes• Les dispositifs de rappel des tâches• Dans une moindre mesure: les montres de géolocalisation et la domotique (qui reste très coûteuse)• Constat identique dans les 3 pays même si ces TIC ont été d’abord introduites en Suède• Ces TIC peuvent être plus ou moins développées et alors offrir des fonctions supplémentaires (Notamment en Suède, généralement en avance par rapport à la France et la Belgique) 4
  5. 5. 2. Le maintien à domicileTechnologies les plus innovantes: elles sont en réalitédes évolutions des TIC déjà mentionnées (ajout denouvelles fonctionnalités)• Plusieurs exemples: - Les piluliers électroniques (Bonne pratique: Wit-Gele Kruis van Antwerpen, Belgique) - La télévigilance en dehors du domicile (Bonne pratique: MAMBO Alarm, projet européen)• Enjeux du maintien à domicile grâce aux TIC - Une autonomisation des personnes âgées - Un environnement sécurisé 5
  6. 6. 3. La professionnalisationTechnologies les plus utilisées:• TIC utilisées par les intervenants: - Call center (utilisation généralisée) - GPS avec planning de travail intégré (utilisation généralisée) - Personal Digital Assistant remplacé progressivement par le smartphone ou la tablette (France et Suède surtout)• TIC de management: - Divers logiciels - Télégestion (très répandue en France et Suède, assez peu en Belgique) 6
  7. 7. 3. La professionnalisationTechnologies les plus innovantes:• TIC utilisées par les intervenants - Dossier médical électronique (Flandre) - Le smartphone comme clé pour entrer au domicile (Suède)• TIC de management - La télégestion considérée comme innovante en Belgique• Enjeux de professionnalisation des SAP grâce aux TIC - Rationaliser l’ensemble des procédures - Assurer une meilleure qualité de service - Coordonner et mettre en réseau tous les acteurs 7
  8. 8. 4. L’inclusion socialeTechnologies les plus utilisées:• Visioconférence• Téléphone adapté• Technologies très en retrait par rapport aux TIC qui favorisent le maintien à domicile et la professionnalisation (France et Belgique)• La sécurisation de l’environnement reste l’élément prioritaire, les TIC qui favorisent le maintien des liens sociaux n’interviennent que de manière secondaire 8
  9. 9. 4. L’inclusion socialeTechnologies les plus innovantes:• En France et en Belgique, la tablette est considérée comme technologie la plus innovante• Mais la Suède atteint un niveau de développement bien supérieur: - Souris ergonomique, trackball, etc. - La Giraff, système de visioconférence extrêmement développé qui illustre une approche globale de la prise en charge où l’inclusion sociale n’est pas qu’un objectif secondaire• Enjeux: renforcer durablement le lien social et lutter contre la fracture numérique 9
  10. 10. 10
  11. 11. 5. Les obstacles de développement• Le coût comme obstacle principal• Un investissement important à court terme... - Pour les services - Pour les usagers• Mais rentable à long terme• L’expérience suédoise démontre une économie d’argent sur le long terme et une très bonne rentabilité• Nécessité de penser l’investissement à moyen et long terme en se détachant des coûts initiaux 11
  12. 12. 5. Les obstacles de développement• En marge du coût, 7 barrières ont été identifiées par les structures interrogées dans le cadre de cette étude: - La formation aux technologies - La réticence des travailleurs et usagers - Le facteur temps - Les problèmes techniques - Le manque d’information sur les possibilités existantes - Le contact avec les sociétés commerciales - Les problèmes juridiques et éthiques (Suède) 12
  13. 13. 6. Les possibilités de financement européen• Différents programmes européens offrent des financements utiles: - FP7: recherches fondamentales (très éloigné du marché) - Ambient Assisted Living Joint Program (avant l’entrée sur le marché) - FSE, FEDER et INTERREG (phase d’implémentation)• Rôle d’incitateur et de stimulateur des autorités européennes, nationales et régionales 13
  14. 14. Ambient Assisted Living Joint Program• Programme créé en 2007• 20 Etats membres de l’UE et 3 Etats associés y participent• Activité principale: financer des projets de R&D dans le domaine de l’assistance à l’autonomie à domicile• Structure indépendante de la Commission mais qui bénéficie de son soutien financier• Fonctionnement par appels à proposition (1/an) 14
  15. 15. 7. Conclusion• Le coût reste l’obstacle le plus important à court terme (pallier au manque de personnel est bien souvent prioritaire)• Mais les TIC renforcent la qualité et l’efficacité des services• Le facteur de réussite ne réside pas tant dans la technologie mais plutôt dans son intégration socio- culturelle et organisationnelle 15
  16. 16. Merci de votre attention !fanny.cools@pourlasolidarite.eu 16

×