Afficher cette lettre dans votre navigateur internetPar Olivier GUY, édition du 17/12/2012A la uneDans les mois à venir, l...
[Statistiques]Je vous recommande de parcourir la nouvelle version de "Chiffres clés du climat France et Monde",co-éditée p...
Romandie.com met en avant une start-up française, Ideol, qui a conçu un système innovantpermettant déliminer les fondation...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La lettre du climat n°03

173 vues

Publié le

Newsletter hebdomadaire sur le climat et les énergies.
Abonnement gratuit sur overcast.fr .

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
173
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La lettre du climat n°03

  1. 1. Afficher cette lettre dans votre navigateur internetPar Olivier GUY, édition du 17/12/2012A la uneDans les mois à venir, la pression en faveur de lexploration, sinon lexploitation, des gaz de schistepourrait saccentuer sur le gouvernement français. En effet, la Grande Bretagne et lAllemagneviennent tour à tour déclaircir lhorizon pour la fracturation hydraulique.Le ministre britannique de lénergie et du changement climatique, Edward Davey, a annoncé la levéede linterdiction de cette technologie prononcée en mai 2011 (communiqué du ministère et dépêchedétaillée de lAFP). A cette époque, la détection de secousses sismiques dans une zone de forageavait semé le doute sur l’innocuité du procédé. Le ministre assortit lautorisation de contraintes desécurité renforcées. Il fonde sa décision sur les avis dexperts et notamment ceux de la Royal Society,exprimés dans un rapport de juin dernier.Tim Worstall affirme dans Forbes ("How the UK government decided to kill fracking for shale gas")que cette décision constitue en réalité un baiser de judas. La limite dintensité des secoussessismiques autorisée aux alentours des puits lui parait absurde tant elle est faible, et risquedinterdire de fait toute exploitation. Notons quand même que Tim Worstall appartient à The AdamSmith Institute, think tank libertarien londonien. Il naime donc pas beaucoup les règles enéconomie.Le Royaume-Uni est le plus gros consommateur de gaz en Europe. Exportateur net jusquen 2004, ildoit maintenant compenser la baisse continue de sa production intérieur par des importations deNorvège et du Qatar (voir cette analyse de Henning Gloystein sur Reuters.com). Le gaz de schistefait partie des options du gouvernement actuel pour limiter laccroissement de cette dépendance.En Allemagne, le parlement a repoussé une motion des verts visant à interdire le fracking, ce quilaisse le champ libre à une phase dexploration et dévaluation des gisements de gaz de schiste,dimportance modérée, dans ce pays. Dans cet article de Bloomberg, on souligne que la fracturationhydraulique a déjà été mise en oeuvre depuis de nombreuses années en Allemagne sur des champsconventionnels. Cependant, les länder allemands gardent autorité sur les activités minières, ce qui apermis par exemple à létat de Nord-Rhein Westphalen de décréter en 2011 un moratoire sur lesactivités de fracturation hydraulique.Tout le monde marche sur des oeufs, mais linterdiction totale ne semble plus de saison, sauf enFrance, où une proposition de loi encore plus restrictive vient dêtre déposée (Enerzine). La Bulgariequi avait adopté la même position (manipulée par Gazprom selon certains) a finalement autorisé lesforages à fins de recherche.Météo et climat 1
  2. 2. [Statistiques]Je vous recommande de parcourir la nouvelle version de "Chiffres clés du climat France et Monde",co-éditée par CDC Climat et le Ministère de lEcologie, du Développement Durable et de lEnergie.Même si certains chiffres datent un peu (ceux du rapport GIEC 2007), cet opuscule constitue uneexcellente biliothèque de données sur lénergie, le CO 2 et le climat en France et dans le Monde. On yapprend par exemple quen France, le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre est letransport (25%), suivi par lindustrie (20%) puis lagriculture et le résidentiel-tertiaire (18% chacun).La production délectricité et de chaleur ne représente que 9% des émissions, grâce au nucléaire,alors quau niveau européen, elle se situe à 26%.[Fuite]Le brouillon du prochain rapport du GIEC, attendu normalement pour 2014, a été indument mis enligne par un climato-sceptique sétant fait enregistrer comme réviseur du texte. Trahissant sonengagement de confidentialité, celui-ci a publié les documents sur son blog en affirmant que lesauteurs y reconnaissaient limportance prépondérante de lactivité solaire dans le réchauffementclimatique, remettant en cause les conclusions des dernières années sur lorigine humaine de ceréchauffement. Largument a été démonté par plusieurs spécialistes, notamment sur SkepticalScience.Economie et Politique[Cybermenace]La troisième révolution industrielle promue par Jeremy Rifkin et dont lun des piliers est le réseauélectrique intelligent ("smart grid") pourrait-elle apporter son lot de nouvelles menaces ? Sur le siteeuractiv.com, Arthur Neslen relate lattaque informatique dont a été victime 50Hertz, gestionnairede réseau de transport électrique allemand (un équivalent de RTE, sauf quen Allemagne il y en aplusieurs).Cette attaque de type DOS (Denial Of Service) a totalement déconnecté la société de linternet, sansconséquence sur la distribution délectricité. Mais ce qui constitue aujourdhui un problème interne àlentreprise pourrait se transformer en catastrophe économique avec des réseaux électriquesentièrement connectés et automatisés qui ressembleront de plus en plus à des réseauxinformatiques, et seront donc vulnérables aux mêmes types de menaces.Le spécialiste de sécurité informatique McAfee a publié à ce sujet le rapport " Smarter protection forthe smart grid". Même si McAfee nest pas tout à fait neutre, on le comprendra, les problèmessoulevés sont bien réels.[Fukushima]Surprise au Japon où le Parti Libéral Démocrate (PLD) a obtenu la majorité aux élections législativesde ce dimanche. Le PLD, parti conservateur, était le seul grand parti à ne pas promettre la sortie dunucléaire. A lire sur liberation.com .Science et technologie[Eolien] 2
  3. 3. Romandie.com met en avant une start-up française, Ideol, qui a conçu un système innovantpermettant déliminer les fondations des éoliennes offshore, le "Damping Pool System". La base deléolienne repose sur le bord dun bassin flottante dont le contenu oscille en opposition avec lemouvement des vagues, ce qui maintient lensemble stable. Des essais grandeur nature sont prévusen 2014. Deux autres prototypes existent déjà : le Hywind de StatoilHydro et le Windfloat dEDP(Energias de Portugal).Les fondations classiques dinstallations offshore représentent au moins 20% de leur investissementtotal (les différentes configurations possibles sont très bien exposées dans ce document de E.ON). Enoutre, elles limitent les implantations aux zones de profondeur inférieure à 40 mètres.Entreprises[Photovoltaïque]Malgré lenquête anti-dumping des autorités européennes à lencontre des fabricants chinois decellules photovoltaïques, certains dentre eux croient toujours au marché européen. La filiale suisede Jinko Solar, lun des 10 premiers groupes mondiaux de ce secteurs (2,3 milliards $ de chiffredaffaires en 2011) vient dobtenir un financement de 1 milliard $ sur 5 ans, auprès de la ChinaDevelopment Bank, pour développer ses affaires en Europe (ChinaDaily.com.cn). Jinko Solar possèdeégalement une fililale à Montpellier.Photo/vidéo de la semaine"Chasing Ice" est un documentaire que nous navons pas encore pu voir en France. Il nous permet desuivre le travail du photographe James Balog qui a capté image par image la fonte des glaciersarctiques pendant plusieurs années, avec des caméras automatisées. La bande annonce nous endonne un avant-goût spectaculaire.Abréviations:GIEC : Groupe dexperts Intergouvernemental sur lEvolution du Climat (en anglais, IPCC :Intergovernmental Panel on Climate Change)RTE : Réseau de Transport dElectricité, filiale dEDF 3

×