Tic et Paradoxes

1 808 vues

Publié le

Penser paradoxal pour Innover autrement - Une intervention de Philippe MALLEIN

Publié dans : Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 808
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
38
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tic et Paradoxes

  1. 1. Usage des Technologies d’Information et de Communication(TIC)et signaux faibles du changement social Philippe Mallein Conseiller Scientifique Innovation et Usages CAUTIC, CNRS, CEA-LETI, MINATEC IDEAs Lab; Université de GRENOBLE
  2. 2. Evolution de la norme sociale du comportement individuel <ul><li> Années 50 : faire son devoir à sa place </li></ul><ul><li>Années 60-80 : réussir dans la vie </li></ul><ul><li>Depuis Années 90 : réussir sa vie </li></ul>
  3. 3. La double entrave <ul><li>Réussir sa vie = </li></ul><ul><li>Etre à la fois autonome et conforme . </li></ul><ul><li> Injonction contradictoire,«double bind», caractéristique d’une société post-moderne complexe </li></ul>
  4. 4. L’usage des TIC comme enjeu identitaire <ul><li>Dans une société complexe, les individus trouvent des enjeux identitaires partout (métier, ville, famille, objets, activités…) </li></ul><ul><li>En particulier dans l’usage des TIC : les individus expriment et construisent leurs identités (enjeux personnels/ collectifs , autonomie/norme) </li></ul>
  5. 5. Les variables de la construction identitaire <ul><li>Rapport </li></ul><ul><li>au temps </li></ul><ul><li>à soi </li></ul><ul><li>aux autres </li></ul><ul><li>à l’espace / territoire </li></ul><ul><li>à l’action </li></ul><ul><li>à l’organisation </li></ul><ul><li>aux savoirs et savoir faire </li></ul><ul><li>au pouvoir </li></ul>Cf. Le Consommateur au cœur de l'innovation, sous la direction de Jean Caelen, édition CNRS. 2005
  6. 6. Paradoxes et changement <ul><li>On constate sur chacune de ces variables, une manière paradoxale de vivre et concevoir l’usage des TIC </li></ul><ul><li>Ces paradoxes font exister ensemble des phénomènes auparavant contradictoires, opposés, distincts. </li></ul><ul><li>Ils sont des symptômes de changements en cours dans nos manières de vivre en société : vers une vraie société de la connaissance ? </li></ul>
  7. 7. Rapport au temps <ul><li>PERDRE </li></ul><ul><li>DU TEMPS </li></ul>L’usage des TIC pour : GAGNER DU TEMPS &
  8. 8. Rapport à soi <ul><li>RENCONTRER LE SOI INTIME DES AUTRES </li></ul>L’usage des TIC pour : EXPRIMER SON SOI INTIME &
  9. 9. Rapport aux autres <ul><li>VIVRE ENSEMBLE </li></ul>L’usage des TIC pour : VIVRE SEPARES &
  10. 10. Rapport à l’espace/territoire <ul><li>Un « virtuel » enrichi par les perceptions réelles </li></ul>L’usage des TIC pour : Un « réel » augmenté par les potentialités du virtuel &
  11. 11. Rapport à l’action <ul><li>SE CONSACRER A PLUSIEURS TACHES EN MEME TEMPS </li></ul>L’usage des TIC pour : SE CONCENTRER SUR UNE TACHE &
  12. 12. Rapport à l’organisation <ul><li>UNE ORGANISATION DE DERNIERE MINUTE </li></ul><ul><li>(tactique) </li></ul>L’usage des TIC pour : UNE ORGANISATION ANTICIPEE (stratégie ) & APM Novembre 2008
  13. 13. Rapport aux savoirs et savoir faire <ul><li>Support d’un raisonnement par HYPOTHÈSE et vérification </li></ul><ul><li>(déduction) </li></ul>L’usage des TIC : Support d’un raisonnement par ESSAI-ERREUR (induction) &
  14. 14. Rapport au pouvoir <ul><li>UN RAPPORT DE COMPAGNIE À L’OBJET TECHNIQUE </li></ul>L’usage des TIC pour : UN RAPPORT DE MAÎTRISE SUR L’OBJET TECHNIQUE &
  15. 15. Comprendre ces paradoxes et les vivre <ul><li>Dénouer l’injonction contradictoire qui paralyse ou entraîne la fuite: </li></ul><ul><li>soit dans la soumission au collectif (sectes, intégrismes), soit dans l’exaltation de l’individualisme(drogues, addictions) </li></ul><ul><li>>>> Accepter les paradoxes pour concevoir des innovations ambivalentes en phase avec ces changements de norme sociale ! </li></ul>
  16. 16. EXEMPLES <ul><li>Quatre exemples de paradoxes dans l’usage des TICs issus de nos recherches dans UMAN Lab(Usages , Marchés, Attitudes et Nouvelles Technologies) </li></ul><ul><li>CHERCEURS: Valérie Chanal, Fabrice Forest, </li></ul><ul><li>Michel Brun, Jean-Paul Laurencin, </li></ul><ul><li>Magali Cros, Céline Verchère, Timothée Jobert, </li></ul><ul><li>Jonas Hoffmann, Gilles Roehrich, Tiana Delhome </li></ul><ul><li>Marie –Laurence Caron … </li></ul>
  17. 17. Le paradoxe de la mobilité <ul><li>1) Le paradoxe de la mobilité et de l’immobilité, et le paradoxe de l’activité ét de l’inactivité </li></ul><ul><li>L’utilisateur veut des produits/services qui l’aident à être actifs et inactifs,mobile et immobiles quand il veut, quand il en a besoin </li></ul>
  18. 18. Le paradoxe de la personnalisation <ul><li>2) le paradoxe de la personnalisation </li></ul><ul><li>L’utilisateur veut des services mobiles personnalisés adaptés à ce qu’il fait et ce qu’il est et il veut aussi des services personnalisés adaptés à ce qu’il pourrait faire et à ce qu’il voudrait être ! </li></ul>
  19. 19. Le paradoxe de la Géolocalisation <ul><li>3) L’utilisateur veut un service qui l’aide à savoir repérer où il est et il veut aussi un service qui l’aide à se perdre, à partir à l’aventure quand il veut . </li></ul>
  20. 20. L’acceptation passive des nouvelles technologies et des services <ul><li>4)L’utilisateur critique certains aspects des futurs services mobiles proactifs et il considère aussi que la société en général va accepter et rechercher ces nouveaux services mobiles adaptatifs . </li></ul><ul><li>Il exprime ainsi une sorte d’acceptation passive de ces innovations. </li></ul>

×