GED à pièce stratégique du SI
GED à référentiel stratégique                            Contact : aec@lascom.com   Il y a quelques années, la GED (Gestio...
GED à référentiel stratégique                          Contact : aec@lascom.comQuel positionnement pour ce nouveau type d’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

De la GED à une pièce stratégique du système d’information

509 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
509
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De la GED à une pièce stratégique du système d’information

  1. 1. GED à pièce stratégique du SI
  2. 2. GED à référentiel stratégique Contact : aec@lascom.com Il y a quelques années, la GED (Gestion Electronique de Documents) était considérée comme un malnécessaire pour partager les données au sein des projets de construction et de gestion d’infrastructures.Mais la donne a changé. Les besoins ont évolué et un simple outil de GED « annexe » n’est plus suffisantpour répondre aux nouvelles méthodes de travail et aux contraintes de volumétrie.Pourquoi cette évolution ? Le marché des grands projets d’infrastructures est en plein transformation depuis plusieurs annéesavec le développement des PPP (Partenariats Publics Privés) qui poussent les sociétés à avoir une visionsur l’ensemble du cycle de vie (étude, construction, exploitation) mais aussi avec la part de plus en plusimportante que prennent les équipements dans les projets et les nouvelles exigences et réglementationcomme les contraintes environnementales. Toutes ces évolutions impliquent le développement de nouveaux savoir-faire, de nouvellestechnologies, de nouveaux métiers, de nouveaux équipements… Ces éléments sont directement créateursde complexité et multiplient le nombre d’intervenants sur les projets. Les spécificités de ces métiersrenforcent les besoins de collaboration mais aussi de confidentialité pour protéger le savoir-faire dans cesdomaines très concurrentiels. En complément, ces compétences clés sont rares et il faut améliorer laproductivité pour permettre aux acteurs de se concentrer sur leur valeur ajoutée. Ces grands groupes ont donc besoin de faciliter l’accès des différents acteurs et de gérer des projetsde plus en plus importants impliquant des processus complexes et un volume de données croissant touten assurant la maîtrise de la confidentialité. La marge des sociétés n’est plus uniquement liée au coût deconstruction mais aussi au coût d’exploitation, d’entretien et de gestion des obsolescences. Ces besoins reposent directement sur la capacité à disposer d’un référentiel métier transverse auprojet et disponible durant tout son cycle de vie. Cette pièce « référentiel » est ainsi devenue un élément stratégique du système d’information et vadonc bien au-delà d’une simple armoire à plans. D’un site de stockage, le besoin est passé à unréférentiel projet. Mais cette évolution ne doit pas se faire au détriment d’une augmentation des coûts et des délais dedéploiement. Elle ne peut donc pas passer par des applications développées spécifiquement pourchaque projet.Un nouveau type d’application devait donc voir le jour pour répondre à ces impératifs : Gérer la continuité entre l’avant-vente, le projet et la maintenance Gérer les exigences et leurs relations avec les données et les documents, Accélérer la gestion des réserves qui correspond à des paiements considérables. Certains industriels et les ingénieristes subissent ces outils comme des contraintes. Il faut pourtantréussir à les voir comme des opportunités, ou même des transformateurs de business. Une gestion dedonnées efficace n’est plus uniquement un passage obligé pour collaborer. C’est devenu, face àl’évolution du marché, un accélérateur de projet et un moyen direct de piloter l’avancement et donc lesrecettes. Dans de nombreux projets la GED est devenu un moyen de garantir les paiements en fournissantles documents, preuve de l’état d’avancement du projet. En effet la maturité des documents est l’exactreflet de l’état du projet et devient la représentation physique de toutes les études et travaux effectués. 2
  3. 3. GED à référentiel stratégique Contact : aec@lascom.comQuel positionnement pour ce nouveau type d’application? Pour répondre à ces nouveaux besoins, on retrouve aujourd’hui 4 briques stratégiques au sein des SIdes grands projets sur les phases de planification, de construction et de maintenance. : Référentiel de données global qui inclut : GED Gestion des conformités et exigences Gestion des configurations Gestion des réserves … Annuaire & Planification Base géographique BI On voit bien que la GED n’est ici qu’une partie du référentiel global, à laquelle viennent s’ajouter denombreux applicatifs métiers nécessaires pour gérer efficacement les données et les processus. Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter : aec@lascom.com 3

×