Zoom vin cours 6

502 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
502
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
45
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Zoom vin cours 6

  1. 1. Le vin Zoom Cours 6 Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE Les types de vin 1 L’art du viticulteur 2 Dégustation 3  Introduction historique  Doux / Sec  Pétillants / tranquilles  Rouges / Blancs Rosés  Terroir et cépage  Vinification  Régions productrices  Lire une étiquette  La robe  Les arômes  Le palais
  2. 2. Les types de vin Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE Introduction historique Ce sont les Romains qui introduisent en Gaule la culture de la vigne. Leur souci majeur en Gaule est de produire beaucoup afin d’exporter vers l’Italie, la Grande-Bretagne ou le Rhin. Ils plantent donc le vignoble près des voies navigables. Avec eux, la vigne s’implantent progressivement le long de la vallée de la Garonne, en Bourgogne, dans la vallée de La Loire puis en Champagne et en Alsace. Les Romains : l’apogée du vignoble Un insecte venu d’Amérique infeste les vignes. La maladie contraint les vignerons à tout arracher. Seule solution : greffer la vigne française sur des ceps américains, dont l’écorce épaisse résiste à la piqûre de l’insecte. 1863 : Le phylloxéra Avec la chute de l’Empire Romain (472) et les invasions barbares, la vigne retombe dans l’oubli. Vers le XIIème siècle, on remarque une amélioration de la qualité des vins. Le vin était souvent coupé avec de l’eau ou des aromates. A la fin du Moyen-Age, sa consommation ressemble à celle d’aujourd’hui. Moyen-Age : amélioration de la qualité Le phylloxéra, insecte responsable de la destruction de toutes les vignes françaises en 1863 Zoom Cours 6
  3. 3. Les types de vin Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE Faire du vin, c’est transformer le sucre des raisins en alcool par le jeu des levures. S’il reste du sucre après la fermentation, on parlera de vin doux. Si le sucre a été complètement transformé, on parle de vin sec. Les vins doux sont conçus à partir de raisins très sucrés que l’on trouve dans les zones viticoles dotées d’un climat très ensoleillé. Rouge, blanc ≠ Rosé La fermentation provoque du gaz carbonique. Pour obtenir un vin tranquille, on laisse ce gaz s’échapper avant l’embouteillage (la mise en bouteille). Pour obtenir un vin pétillant, on conserve le CO2. Il y a plusieurs degrés de pétillants : Vins perlants (légèrement effervescents) Vins pétillants (moyennement effervescents) Vins mousseux (fortement effervescents) Le jus des raisins est incolore qu’ils soient blancs ou rouges. Ce n’est donc pas le jus qui donne la couleur au vin mais la peau. Pour un vin rouge, on laisse macérer la peau des raisins noirs avec le jus. Pour un vin rosé, on la laisse macérer moins longtemps et pour unn vin blanc, on ne la laisse pas macérer du tout. Explications sur cette petite vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=H C0jY9PEVKc Doux ≠ Sec Pétillant ≠ Tranquille Zoom Cours 6
  4. 4. L’art du viticulteur Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE En fonction de la composition du sol, le système racinaire de la vigne peut plonger jusqu’à une dizaine de mètres à la recherche d’eau. Les racines se chargent d’oligo-éléments qui apportent un certain goût au raisin. Le cépage, c’est le type de raisin (la variété de vigne). En France, on classe les vins par châteaux. Dans les pays anglo-saxons, on utilise plutôt les cépages. Cépages ouges : Cabernet, Merlot, Syrah, Gamay. Cépages blancs : Chardonnay, Sauvignon, Riesling CépageTerroir Vinificatio n Vinification en rouge : http://www.toutlevin.com/u ploads/ckfinder/flash/tlv_vi nif_rouge.swf Vinification en blanc : http://www.toutlevin.com/u ploads/ckfinder/flash/tlv_vi nif_blanc.swf Zoom Cours 6
  5. 5. L’art du viticulteur Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE Champagne : On y fait du vin blanc parce qu’il n’y a pas assez d’ensoleillement pour permettre aux raisins rouges d’atteindre leur maturité. Vallée de la Loire: Vignoble le plus étendu de France. Nombreux cépages. La région est connue pour ses vins blancs et rosés. Bordeaux: Le plus grand vignoble d’appelation contrôlée. 80% de la surface en rouge. Le vin est le produit d’un mélange de cépage. Vallée du Rhône : 2ème vignoble en taille après Bordeaux. Vins corsés. Alsace : Le cépage est mis en avant sur l’étiquette. Pourquoi ? Après le phylloxera, on a attribué un cépage à chaque parcelle et ce classement s’est maintenu. Zoom Cours 6
  6. 6. La dégustation Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE 1 - Zone de production du vin AOC (Appellation d'Origine Contrôlée). Cette appellation doit être répétée s'il est fait mention d'un nom de cru, de marque ou de cépage. 2 - Le nom de l´embouteilleur, ainsi que l´adresse de son principal siège. Cette mention signifie que le vin a été mis en bouteille sous la responsabilité du viticulteur ou du négociant . 3 - Indication de la teneur en alcool. 4 - Cette mention signifie que le vin a été mis en bouteille sous la responsabilité du viticulteur ou du négociant. 5 - Volume du vin contenu dans la bouteille. 7 - Représentation exacte ou stylisée du château, du domaine, de la marque ou du logo concerné. 8 - Nom du château, du cru, du domaine, ou de la marque. 9 - Le millésime ou année de récolte. Lire une étiquette Zoom Cours 6
  7. 7. La dégustation Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE La robe Pour observer correctement la couleur du vin, il faut le mettre face à une source lumineuse ou simplement devant une feuille blanche. Notez si la robe est sombre ou claire, attribuez lui une couleur. Ces deux informations constituent des indices sur le cépage et l'âge du vin. Par exemple un vin jeune, rouge violacé, va évoluer vers le rouge orangé, tandis que les vins blancs vont prendre des teintes dorées avec l'âge. Zoom Cours 6
  8. 8. La dégustation Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE Les arômes On procède en deux étapes : 1er nez : Plongez votre nez au plus près du vin. Essayez de déterminer si l’arôme est fruité, boisé ou intense.... 2ème nez : Faites à nouveau une tentative mais après avoir fait tournoyer le vin dans le verre et déterminez une sensation olfactive dominante : c'est le deuxième nez. Zoom Cours 6
  9. 9. La dégustation Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE Les arômes Epices et aromates : Miel, muscade, cannelle, girofle, etc. Animal : Cuir, gibier, musc, etc. Fruité: Fruits rouges, secs, exotiques, agrumes, etc. Empyreumatique : Cacao, tabac, café, pain grillé, torréfié, etc. Floral : Rose, pivoine, viloette, etc. Végétal : Champignons, fougères, feuilles mortes, etc. Défauts : Bouchon, pourri, soufre, etc. Zoom Cours 6
  10. 10. La dégustation Laurence Freudenreich Dpt Fle ESCE 360° Cours 5 Le palais Appréciez son palais Goûter un vin se fait en trois temps : L'attaque : Prenez en bouche une petite gorgée de vin, maintenez-la en bouche tout en inspirant des petites quantités d'air. Vous devez distinguer si l'attaque est franche, courte ou agressive. La palette : Promenez le vin en bouche et avalez lentement. Votre langue dispose de capteurs dédiés à différentes saveurs - sucré, salé, acidité et amertume - d'où l'importance de bien faire circuler le vin en bouche pour déterminer le degré d'harmonie des saveurs. La caudalie : Une fois le vin avalé, estimez le temps durant lequel les arômes restent en bouche sachant que la bonne moyenne est de 10 à 12 secondes

×