Les paronymesLes paronymes sont des mots qui ont des prononciationsproches ou pouvant y faire penser. mais ont des écritur...
Affliger signifie « causer une douleur, notamment une douleur morale ». Il a pour         complément dobjet direct des nom...
de bonnes, de mauvaises intentions. Il nous expose ses intentions dans le document quil vous a remis.On trouve intention d...
8.   Compréhensible, compréhensif     Un écrit, une attitude compréhensible     Compréhensible signifie « qui peut se comp...
11. Décerner, discerner    Décerner un prix, une récompense    Décerner signifie « accorder, donner à titre de récompense ...
Quand il est construit avec un complément dobjet direct, différer, signifie « remettre à plus    tard, reporter dans le te...
Éluder signifie « éviter avec adresse pour se soustraire à ». Il a toujours fait preuve dune   grande habileté pour éluder...
21. Enduire, induire    Enduire une surface    Enduire une surface, cest la recouvrir dune matière plus ou moins liquide. ...
24. Évoquer, invoquerÉvoquer : rappelerÉvoquer signifie « rappeler (un fait passé) » ou « faire allusion à ». Il avait de ...
Infester : envahir   Infester signifie « envahir en grand nombre ». Il semploie surtout à propos danimaux et de   plantes....
30. Perpétrer, perpétuer    Perpétrer : commettre    Perpétrer signifie « commettre, exécuter (un acte criminel) ». Qui dé...
33. Prolongation, prolongement    Prolongation dans le temps    La prolongation, cest le fait de prolonger, de poursuivre ...
36. Tenu, ténuTenu : obligéTenu est le participe passé du verbe tenir. Il semploie comme adjectif dans plusieurs sens.    ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les paronymes

1 718 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 718
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
76
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les paronymes

  1. 1. Les paronymesLes paronymes sont des mots qui ont des prononciationsproches ou pouvant y faire penser. mais ont des écritures etsens totalement différents. 1. À linstar de, à linsu de, à lissue de À linstar de : comme La locution à linstar de signifie « comme ». Leur société a développé ce nouveau produit à linstar de ses concurrents.On emploie à linstar quand on peut le remplacer par à la manière de. Ils prenaient le thé tous les jours à5h, à la manière de nos voisins les Anglais. Instar nest jamais utilisé seul. La locution est une adaptationde la locution latine ad instar de même sens.À linsu de : en cachant àLa locution à linsu de signifie « sans que cela soit su ». Ne prenez aucune décision à linsu duresponsable.À linsu de est en quelque sorte le contraire de au vu et au su de, locution dans laquelle su (participepassé de savoir) est à rapprocher de insu.Insu, tout comme instar, nest jamais employé seul.À lissue de : à la fin deUne décision devra être prise à lissue de la réunion.On retiendra que issue et fin sont synonymes. 2. Affleurer, effleurer Affleurer : sortir de la surface Affleurer signifie « sortir de la surface de leau, du sol, etc. ». Il semploie sans complément dobjet. On voyait au loin les icebergs affleurer. On pourra retenir que affleurer commence par la même lettre que apparaître qui est en quelque sorte un synonyme. Effleurer : frôler Effleurer signifie « toucher à peine, toucher légèrement ». Il semploie toujours avec un complément dobjet direct. Elle sentit soudain une main effleurer son bras (son bras est complément dobjet de effleurer). Effleurer semploie également dans un contexte abstrait pour signifier « aborder, envisager superficiellement ». La question fut juste effleurée au cours de la réunion. Cela ne ma pas effleuré lesprit (ou cela ne ma pas effleuré). 3. Affliger, infliger Affliger quelquun
  2. 2. Affliger signifie « causer une douleur, notamment une douleur morale ». Il a pour complément dobjet direct des noms animés. Son triste sort nous afflige. Une telle conduite ne peut quaffliger son entourage. Infliger quelque chose à quelquun Infliger signifie « faire subir un châtiment à quelquun ». Il a pour complément dobjet direct (COD) un nom qui exprime le châtiment et pour objet second (COS) un nom de personne introduit par la préposition à. On le soupçonnait dinfliger de mauvais traitements à ses enfants (de mauvais traitements = COD et à ses enfants = COS). Lorsque lobjet second est un pronom, il nest pas introduit par à. Il leur inflige de mauvais traitements. 4. Agonir, agoniser Agonir : insulter Agonir quelquun cest linjurier, formuler des insultes à son encontre. Agonir se construit toujours avec un complément qui désigne la personne qui se fait injurier. Le chauffard a agoni dinjures le pauvre piéton. Agonir est un verbe du 2e groupe : il se conjugue sur le modèle de finir. Agoniser : mourir Agoniser signifie « être à lagonie, séteindre ». Il semploie à propos dune personne proche de la mort. Elle limaginait agonisant dans sa voiture accidentée. Agoniser semploie également au sens figuré dans le sens de « décliner, seffondrer ». Lempire industriel du grand-père agonisait lentement. La finale en -iser se retrouve dans ladjectif agonisant. 5. Attention, intentionAttention : soinAttention a plusieurs sens :  « action de concentrer son esprit sur un objet, sur un fait ». Lattention des stagiaires était maintenue durant toute la session. Jattire votre attention sur ce point.  « prévenance, soins attentifs envers autrui ». Il a toujours fait preuve dune grande attention à mon égard.On trouve attention dans plusieurs locutions : Faire attention à : « prendre garde de ». Avec attention : «avec concentration, avec application ». À lattention de : formule administrative figurant en haut dunelettre ou sur une enveloppe pour en désigner le destinataire.Intention : butIntention semploie au sens général de « acte de la volonté par lequel on se fixe un but ». Selon lescontextes, il a pour synonymes : préméditation, but, dessein, arrière-pensée, volonté, objectif, etc. Avoir
  3. 3. de bonnes, de mauvaises intentions. Il nous expose ses intentions dans le document quil vous a remis.On trouve intention dans plusieurs locutions : Avoir lintention de : « avoir le projet de ». Dans lintentionde : « en vue de ». À lintention de…, à son intention : « pour ». Le directeur a prononcé un discours àlintention des nouveaux arrivés.Lusage veut que lon emploie à lattention de pour le destinataire dune lettre, dun document. Mais àlintention de pourrait également convenir puisque la locution signifie « pour ».On veillera de même à ne pas confondre les adjectifs attentionné « plein dattention » et intentionné,qui ne semploie que précédé de bien ou mal au sens de « avec de bonnes, de mauvaises intentions ». Jelai toujours connue très attentionnée à légard de ses proches. Une personne bien intentionnée avaitrapporté mon portefeuille au commissariat. 6. Bribes, bride Bribes : petits morceaux Bribes signifie « fragments, petits morceaux ». Il semploie à propos de souvenirs, de conversations… Il navait entendu que quelques bribes de la conversation. Heureusement, il lui restait des bribes danglais. Aujourdhui, bribes semploie le plus souvent au pluriel. Bribe a sans doute pour origine un radical onomatopéique. Il na donné lieu à aucun dérivé ni composé : il est seul dans sa famille. Bride : courroie La bride est la pièce de harnais qui sert à diriger le cheval et par extension, la bride désigne une courroie qui sert de lien. Le cavalier marchait à côté de son cheval en le tenant par la bride. Bride entre dans de nombreuses expressions notamment pour évoquer de plus ou moins grandes entraves à la liberté. Tenir en bride : « refréner, maintenir ». Lâcher la bride à quelquun : « lui laisser plus de liberté ». Avoir la bride sur le cou : « rester libre dagir ». À bride abattue : « sans aucune retenue, très vite ». Bride a donné lieu aux verbes brider et débrider dans lesquels on retrouve bien la notion de lien. 7. Collision, collusion Collision : accident La collision, cest le choc provoqué par deux corps qui se rencontrent. On emploie collision essentiellement à propos de moyen de transport. Collision entre deux trains, deux voitures. Le train est entré en collision avec la voiture. Collusion : entente Une collusion, cest le fait de sentendre secrètement dans le but de nuire à quelquun. Collusion a pour synonymes complicité, connivence. Nous dénoncerons cette collusion. Dun point de vue étymologie, collusion est à rapprocher de ludique dans lequel on retrouve le u. Collusion vient du latin colludere, lui-même composé de cum « avec » et ludere « jouer ».
  4. 4. 8. Compréhensible, compréhensif Un écrit, une attitude compréhensible Compréhensible signifie « qui peut se comprendre facilement ». Il semploie essentiellement pour qualifier des textes, des paroles ou des attitudes que lon comprend, que lon admet sans difficulté. Nous avons évité le jargon pour que notre texte soit compréhensible par tous. Quand on connaît son passé, sa réaction est tout à fait compréhensible. Le sens de compréhensible se retrouve facilement grâce au suffixe -ible qui signifie « qui peut être » (déductible = « qui peut être déduit », lisible : « qui peut être lu », etc.). Une personne compréhensive Compréhensif signifie « qui peut facilement comprendre ». Il semploie à propos de personnes et a pour synonymes tolérant, bienveillant, indulgent, etc. Elle sest montrée toujours compréhensive à son égard sans pour autant accepter nimporte quoi. On veillera à bien distinguer également les dérivés incompréhensible « que lon ne peut pas comprendre » et incompréhensif (plus rare) « qui ne veut pas comprendre ». Seuls quelques initiés parvenaient à déchiffrer son écriture incompréhensible. Un être intolérant et incompréhensif.9. Conjecture, conjoncture Conjecture : hypothèse Conjecture signifie « opinion fondée sur des apparences ». Cest une simple conjecture sur laquelle on ne peut sappuyer sérieusement. Conjecture est souvent pris en mauvaise part pour évoquer linutilité de ces suppositions, notamment dans lexpression se perdre en conjectures. Ses synonymes hypothèse, supposition, présomption ne sont pas marqués, eux, par cette nuance dépréciative. Conjoncture : situation Conjoncture signifie « situation résultant dun concours de circonstance » et plus largement « situation à un certain moment ». Lentreprise avait su tirer profit de la conjoncture. La conjoncture actuelle ne nous permet pas despérer de meilleurs résultats. On veillera également à ne pas confondre les adjectifs dérivés conjectural « qui est fondé sur des conjectures » et conjoncturel « lié à la conjoncture ». Il avait fondé sa théorie sur des hypothèses purement conjecturales. Des mesures conjoncturelles avaient résolu le problème.10. Consommer, consumer Consommer : utiliser Consommer quelque chose cest en faire usage jusquà sa disparition complète. Consommer semploie plus particulièrement à propos de denrées alimentaires et de sources dénergie. Consommer du pain, de la viande… Un moteur qui consomme peu dessence. Consumer : brûler Consumer signifie « détruire entièrement par le feu ». Consumer est plus fréquent au participe passé ou en tournure pronominale. La cigarette, entièrement consumée, pendait à ses lèvres. La mèche se consume peu à peu.
  5. 5. 11. Décerner, discerner Décerner un prix, une récompense Décerner signifie « accorder, donner à titre de récompense ». On lui décernera la médaille du travail. Le jury a décerné le prix dexcellence à un jeune violoniste. Discerner un bruit, une différence Discerner quelque chose, cest le percevoir distinctement par les sens ou, de façon plus abstraite, par lesprit. Bien quil fasse encore nuit, je discerne au loin la silhouette dune grande bâtisse. Nous pouvons discerner finalement plusieurs questions dans ce problème. Comment discerner le vrai du faux dans toute cette affaire ? On retrouve le préfixe dis- dans le synonyme distinguer.12. Dénudé, dénué Dénudé : nu Dénudé signifie « qui a été mis à nu, dépouillé ». Il semploie à propos de noms concrets. Des épaules dénudées. Lampoule pendait au bout dun fil de cuivre dénudé. On peut sassurer que lon a bien affaire à ladjectif dénudé lorsquil correspond effectivement au verbe dénuder. Des épaules quon dénude. On dénude le fil de cuivre. Dénué de : dépourvu de Dénué signifie « qui manque de, qui est dépourvu de ». Cet adjectif ne peut semployer seul : il est toujours suivi dun complément introduit par de. Je vous déconseille ce film dénué de tout intérêt. La jeune fille nétait pas dénuée de charme.13. Désintéressement, désintérêt Désintéressement : altruisme Le désintéressement, cest lattitude dune personne qui se détache de ses propres intérêts et qui agit pour le bien dautrui. Désintéressement et générosité vont de pair. Tous appréciaient chez lui son entier désintéressement. Désintéressement appartient au registre soutenu. Cest un terme plutôt rare. Désintérêt : ennui Le désintérêt, cest lattitude dune personne qui a perdu de lintérêt pour quelque chose. Nous ne nous expliquons pas son désintérêt pour toutes ces questions. Désintéressement correspond à ladjectif désintéressé (son geste était parfaitement désintéressé), alors que désintérêt correspond au verbe pronominal se désintéresser.14. Différencier, différer Différencier : séparer Différencier signifie « établir une différence, faire apparaître une différence ». Il a pour synonymes distinguer, séparer. Nous devons différencier ces deux espèces bien quelles présentent plusieurs points communs. Cest ce qui différencie la question A de la question B. Différencier semploie également en tournure pronominale. La question A se différencie de la question B sur plusieurs points. On sassure que lon a affaire au verbe différencier en vérifiant quil sagit bien dune question de différence. Différer quelque chose : reporter
  6. 6. Quand il est construit avec un complément dobjet direct, différer, signifie « remettre à plus tard, reporter dans le temps ». Les avocats ont réussi à différer le jugement pour avoir un délai supplémentaire de réflexion. Différer de quelque chose : diverger Quand il est construit avec un complément dobjet indirect (COI), introduit par de, différer signifie « être différent de ». Mon opinion diffère de la sienne (de la sienne est COI de diffère). La situation aujourdhui diffère totalement de celle dhier (de celle dhier est COI de diffère). Ainsi se différencier et différer de sont synonymes. A se différencie de B ou A diffère de B.15. Dissolu, dissous Dissolu : débauché Dissolu est un adjectif qui signifie « propre aux personnes qui vivent dans la débauche » ou « qui mène une vie de débauché ». Il avait mené dans sa jeunesse une vie dissolue. Elle combattait les mœurs dissolues de ce milieu. Dissolu se rapporte parfois à un nom de personne. Elle ne voulait plus fréquenter ce grossier personnage dissolu. Dissous : disparu Dissous est le participe passé du verbe dissoudre. Il semploie souvent comme adjectif. Larôme dissous dans le lait parfume légèrement la boisson. On procédera au renouvellement de lassemblée dissoute. Ladjectif sécrit avec un s au masculin, bien quil prenne un t au féminin. Par souci de cohérence, les Rectifications de lorthographe de 1990 proposent que lon écrive maintenant dissout. Parmi les trois verbes en -soudre, seul résoudre a un participe passé en -olu (résolu) : absoudre et dissoudre ont un participe passé en -ous, -oute (absous, absoute ; dissous, dissoute).16. Effraction, infraction Effraction dune serrure Une effraction, cest le fait de détruire un système de fermeture, de clôture afin de pénétrer dans un lieu pour y commettre un délit. Aucune effraction nayant été constatée, lassurance a refusé dindemniser la victime. Vol avec effraction. Infraction à la loi Une infraction, cest le fait de manquer à un règlement, à une loi. Toute infraction au règlement sera sévèrement punie. Être en infraction.17. Élucider, éluder Élucider : résoudre Élucider signifie « rendre clair ce qui est énigmatique, ce qui présente des difficultés ». Tous ces indices avaient permis délucider le mystère. Le concours consistait à élucider trois énigmes. Élucider est construit sur le radical lucid- qui évoque la clarté, la lumière et que lon retrouve lucide, lucidité. Les expressions synonymes font elles aussi appel à la notion de clarté, de lumière : tirer au clair, faire la lumière sur. Éluder : esquiver
  7. 7. Éluder signifie « éviter avec adresse pour se soustraire à ». Il a toujours fait preuve dune grande habileté pour éluder toutes les questions compromettantes. Éluder est construit sur le radical lud- qui évoque le jeu et que lon retrouve dans ludique. Éluder signifiait en premier lieu « se jouer de, tromper ».18. Émigré, immigré Émigré : expatrié Un émigré est une personne qui sort de son pays, qui le quitte pour vivre dans un autre pays. Les émigrés avaient embarqué clandestinement au port de leur ville. Immigré : accueilli Un immigré est une personne qui est accueillie par un pays qui nest pas son pays dorigine et où elle compte sinstaller. La naturalisation est accordée aux immigrés sous certaines conditions. Le préfixe é- de émigré est à rapprocher de ex-, qui signifie « à lextérieur », lémigré étant celui qui « migre à lextérieur ». Le préfixe im- de immigré se rapproche lui de in-, qui signifie « à lintérieur », limmigré étant celui qui « migre à lintérieur ». Ainsi une même personne est à la fois émigrée (vue de son pays dorigine) et immigrée (vue du pays daccueil). On établira les mêmes distinctions pour les dérivés émigrer/immigrer et émigrant/immigrant. Il voulait émigrer, mais pour aller où ? La loi favorise-t-elle réellement ceux qui veulent immigrer ? (immigrer est plus rare).19. Éminent, imminent Éminent : supérieur Éminent signifie « qui se distingue par sa supériorité ». Il peut avoir pour synonymes remarquable, extraordinaire, supérieur, exceptionnel, très important, etc. Il avait soumis son projet à différents hommes politiques et autres éminentes personnalités. Le é de éminent est à rapprocher de ex- qui signifie « à lextérieur, hors de ». Ce qui est éminent, cest ce qui se trouve hors du commun. Imminent : immédiat Imminent signifie « qui va se produire très prochainement ». Il ne semploie quà propos de noms daction et ne qualifie donc jamais une personne. Nous attendons une réponse imminente. Le im- de imminent se retrouve dans son synonyme immédiat.20. Empire, emprise Bien que empire et emprise aient tous les deux plusieurs sens distincts, ils sont synonymes quand ils signifient « influence intellectuelle ou morale, ascendant ». Quelle est la véritable emprise des médias sur lopinion des jeunes ? Ces doctrines avaient pris à lépoque beaucoup dempire sur les jeunes. On dit cependant dans ce sens plus couramment sous lempire de que sous lemprise de. Il avait proféré ces paroles sous lempire de la colère.
  8. 8. 21. Enduire, induire Enduire une surface Enduire une surface, cest la recouvrir dune matière plus ou moins liquide. Enduire un mur de peinture. Enduire le papier de colle. Enduire a le plus souvent pour complément dobjet direct un nom désignant une surface. Il semploie rarement avec des noms dêtres animés. Induire une personne en erreur Induire était utilisé autrefois dans le sens de « amener ». Aujourdhui, il nest employé avec ce sens que dans la locution induire quelquun en erreur, « le conduire à une erreur, lamener à se tromper ». Cest cet indice qui nous a induits en erreur : nous navons pas su linterpréter correctement.22. Éruption, irruption Éruption : éjection, apparition Une éruption est lapparition soudaine de quelque chose. Éruption semploie plus particulièrement à propos de lésions cutanées, de poussée dentaire ou de volcans. La varicelle se caractérise par léruption de petits boutons rouges. Léruption du volcan na fait heureusement aucune victime. Éruption semploie également au sens figuré à propos dun sentiment. Une éruption de joie, de colère. Irruption : envahissement Une irruption, cest une entrée brusque et soudaine dans un lieu (le plus souvent dun grand nombre de personnes). Le cri provoqua lirruption des forces armées dans la salle du meeting. Irruption est surtout employé dans lexpression faire irruption. Il fit irruption au moment où personne ne sy attendait. Emigré, Immigré23. Esquisser, esquiver Esquisser : ébaucher Esquisser quelque chose, cest le représenter de façon sommaire, sans entrer dans le détail. On emploie esquisser le plus souvent à propos dœuvres artistiques. Lartiste esquissa le portrait de la vedette. Après avoir esquissé le thème de sa sonate, le compositeur la développe. Esquisser semploie également au sens figuré à propos de gestes. Il esquissa un geste pour signaler son refus. Esquiver : fuir Esquiver signifie « éviter adroitement (quelque chose de désagréable) ». Son agilité surprenante lui permettait desquiver tous les coups de son adversaire. Cest une question à laquelle il ne veut pas répondre et quil esquive régulièrement. On emploie également le verbe pronominal sesquiver qui signifie « partir sans le faire savoir ». Il sesquiva à la fin du repas. On distinguera de même les noms esquisse, « ébauche » et esquive (terme de sport). Elle nous présenta quelques esquisses de son œuvre. Lescrime vous enseigne les techniques de lesquive.
  9. 9. 24. Évoquer, invoquerÉvoquer : rappelerÉvoquer signifie « rappeler (un fait passé) » ou « faire allusion à ». Il avait de nombreuses fois évoquécette période de sa vie. Nous avions déjà évoqué le problème lors de notre dernière rencontre. Il peutavoir pour synonymes selon les contextes éveiller, susciter, se souvenir, suggérer.Invoquer : prier, prétexter  Invoquer signifie « appeler (une divinité, un saint) à son aide ». Tante Marie invoquait les saints pour tous les événements importants de sa vie.  Invoquer semploie également dans un domaine plus large au sens de « en appeler à, recourir à, prétexter ». Nous invoquions lheure tardive pour lever la séance. Nous apprécions la pertinence des arguments invoqués.On veillera de même à bien distinguer les dérivés évocation et invocation. La simple évocation de cemoment de sa vie lui redonnait du courage. Linvocation des dieux était soumise à un ensemble de ritestrès précis. 25. Falloir, valoir Falloir : obligation Falloir est un verbe impersonnel : il ne se conjugue quà la troisième personne du singulier. Il signifie « être obligatoire ». Il faut travailler pour réussir. Je vous avais prévenu quil fallait beaucoup de patience. Valoir : valeur Valoir est un verbe qui signifie « avoir la valeur de ». Il se conjugue à toutes les personnes. Je ne sais pas combien vaut leur maison. Vous valez mieux que tous ces chenapans. Valoir semploie en tournure impersonnelle dans lexpression il vaut mieux qui signifie « il est préférable de ». Lexpression peut être proche par le sens de il faut. Cependant on se gardera de confondre les deux tournures. Il vaut mieux envisager une solution de secours ou il faut envisager une solution de secours (mais pas il faut mieux envisager…). On peut retenir que mieux ne peut semployer quavec un verbe exprimant une valeur. 26. Infecter, infesterInfecter : contaminer  Infecter signifie « contaminer, corrompre ». Il semploie surtout dans un contexte médical, à propos dune plaie. Des microbes ont infecté la plaie.  Infecter est surtout courant comme verbe pronominal ou au participe passé. La plaie sest rapidement infectée. Une plaie infectée.
  10. 10. Infester : envahir Infester signifie « envahir en grand nombre ». Il semploie surtout à propos danimaux et de plantes. Les moustiques infestent la Camargue. 27. Méritant, méritoire Méritant et méritoire sont deux adjectifs qui ont le même sens « qui a du mérite, qui est digne déloges ». Mais le premier ne qualifie que des noms animés (noms de personnes) et le second que des noms inanimés (actes, ouvrages…). Les élèves les plus méritants ont reçu les félicitations du conseil de classe. Les professeurs doivent encourager ces efforts méritoires. 28. Paraphrase, périphrase Paraphrase : redite Une paraphrase, cest le fait de dire avec dautres mots, dautres termes ce qui est dit dans un texte, un paragraphe. Paraphrase a pour synonyme redite. Il a une valeur plutôt négative. Vous navez pas fait un commentaire du texte, mais simplement une paraphrase. Dans un emploi plus didactique, moins courant, paraphrase na pas cette valeur dépréciative. Il signifie « développement explicatif, commentaire ». LOpéra de quatsous de Kurt Weil est une e paraphrase dun opéra du XVII siècle. Périphrase : expression Une périphrase, cest le fait dexprimer par plusieurs mots ce qui pourrait être dit en un seul mot. Dans un dictionnaire, les définitions des mots sont des périphrases. Périphrase, contrairement à paraphrase, na pas de valeur négative. 29. Partial, impartial, partiel Partial et impartial Partial signifie « qui se range du côté de quelquun ou de quelque chose, qui est injuste, subjectif ». Il a pour contraire impartial qui signifie donc « qui est juste, objectif ». Larbitre impartial était apprécié de tous les joueurs. Ce jugement partial avait été remis en cause par laccusé. Impartial a un sens positif bien quil soit formé avec un préfixe négatif (im-). Cest sans doute pour cela quil est souvent confondu avec partial. On peut sassurer du sens de impartial en le décomposant im + partial : « qui ne prend pas parti ». On veillera de même à bien distinguer les dérivés partialité et impartialité, partialement et impartialement. Limpartialité est une qualité requise lorsquon est arbitre. Laffaire ayant été jugée partialement, laccusé a fait appel. Partiel : en partie Partiel signifie « qui ne constitue quune partie, qui nest pas entier ». Des élections partielles auront lieu le week-end prochain. Alors que partial et impartial sappliquent aussi bien à des noms animés (personnes) quà des noms inanimés (jugement…), partiel lui ne peut qualifier que des noms de choses.
  11. 11. 30. Perpétrer, perpétuer Perpétrer : commettre Perpétrer signifie « commettre, exécuter (un acte criminel) ». Qui dénoncera ce génocide perpétré depuis tant dannées ? Il fut condamné pour les crimes quil avait perpétrés. Perpétuer : faire durer Perpétuer signifie « faire durer très longtemps ». Il a pour synonymes éterniser, immortaliser. Depuis des siècles, on perpétue la coutume du « poisson davril » dans les pays dEurope. Le u de perpétuer se retrouve dans ladjectif perpétuel, « éternel, continuel ».31. Personnaliser, personnifier Personnaliser un produit Personnaliser signifie « rendre personnel, attribuer afin de mieux adapter des caractères particuliers à ». Vous personnaliserez votre ordinateur pour vos opérations les plus courantes. Lagence de voyages propose des circuits personnalisés : les clients composent eux-mêmes leur séjour. Personnaliser un produit Personnaliser signifie « rendre personnel, attribuer afin de Personnifier une notion Personnifier signifie « donner les caractères humains à ». Marianne personnifie la République française. Les auteurs personnifient le mal en la personne du diable. Personnifier est également employé dans le sens de « avoir en soi les caractères propres à ». Il vous dira toujours ce quil pense : il est la franchise personnifiée. On veillera de même à bien distinguer les dérivés personnalisation et personnification. Lagence vous propose la personnalisation de votre séjour. Il est la personnification même de la franchise.32. Prodige, prodigue Veillez à ne pas confondre le nom masculin prodige et ladjectif prodigue. Le nom prodige Un prodige est un événement à caractère magique, miraculeux. Tout le monde le croyait condamné : sa guérison tient du prodige. Il fait des prodiges avec trois fois rien. Prodige désigne notamment une personne particulièrement douée. Il semploie fréquemment en apposition dans lexpression un enfant prodige. Mozart était un enfant prodige. Ladjectif prodigue Prodigue est un adjectif qui qualifie les personnes qui dépensent exagérément. Il semploie également au figuré dans le sens de « qui donne abondamment ». Lhéritier prodigue a dilapidé la fortune de ses parents. Lui, qui dhabitude ne manifeste jamais sa satisfaction, avait été prodigue de compliments. Prodigue semploie notamment dans lexpression (le retour de) lenfant prodigue par allusion à la parabole de lÉvangile dans laquelle on fête le retour de lenfant qui avait quitté la maison depuis longtemps. On veillera alors à ne pas confondre lexpression avec enfant prodige, « enfant doué ».
  12. 12. 33. Prolongation, prolongement Prolongation dans le temps La prolongation, cest le fait de prolonger, de poursuivre dans le temps. Il a obtenu la prolongation de son contrat pour une durée de six mois. Prolongation est notamment employé dans la langue des sports à propos de la durée supplémentaire dun match pour départager les équipes. Prolongement dans lespace Le prolongement, cest le fait de prolonger, de rendre plus long, plus grand dans lespace. La municipalité a décidé le prolongement de la voie piétonne. Prolongement semploie également dans un contexte plus abstrait comme synonyme de continuation. Ces exercices constituent un prolongement intéressant du cours.34. Subvenir, survenir Subvenir à : fournir à Subvenir à signifie « fournir sous forme dargent, de don en nature, ce qui est nécessaire à ». Subvenir est aujourdhui surtout fréquent dans lexpression subvenir aux besoins de. Lassociation aide les SDF à subvenir à leurs propres besoins. On retrouve le préfixe sub- dans le nom subvention qui désigne bien ce don dargent ou en nature. Survenir : arriver Survenir signifie « arriver à limproviste, arriver brusquement ». La mort est survenue au moment où lon sy attendait le moins. Avec larrivée de la nouvelle direction sont survenus de nombreux changements dans lentreprise. On retrouve le préfixe sur- dans le nom survenue, synonyme de arrivée, venue.35. Tendre, tenter Veillez à ne pas confondre tendre à et tenter de qui peuvent être proches par le sens mais qui sont de construction différente. Quelque chose tend à Tendre à qui signifie au sens général « aller vers, évoluer de façon à », peut également semployer au sens de « conduire à, avoir pour but ». Les chiffres de lannée remontent, ce qui tend à prouver que lentreprise connaît un nouvel essor (et non ce qui tente de prouver…). Dans ce sens tendre est toujours employé avec un complément introduit par à et avec un nom inanimé pour sujet. Quelquun tente de Tenter qui signifie « essayer, tâcher » peut se construire avec un infinitif introduit par de. Il a tenté de nous convaincre en nous montrant le bien-fondé de son projet. Tenter a généralement un nom animé pour sujet.
  13. 13. 36. Tenu, ténuTenu : obligéTenu est le participe passé du verbe tenir. Il semploie comme adjectif dans plusieurs sens.  Être tenu de signifie « être obligé de ». Nous étions tenus de remettre notre rapport à la fin du mois.  Bien, (mal) tenu semploie à propos de lieux, de dossiers… dont on soccupe correctement (ou non). Elle veillait à ce que ses invités soient reçus dans une maison bien tenue.  Une note tenue en musique est une note que lon fait durer.Ténu : faibleTénu est un adjectif qui signifie « très fin, très léger, à peine perceptible ». Lintimidation la faisaitparler dune voix ténue. Il sagit dune différence très ténue dont nous pouvons ne pas tenir compte.Ainsi lorsquon dit quil existe des liens ténus entre deux groupes, cela signifie que les liens ne sont pastrès forts, quils nexistent presque pas (et non le contraire). 37. Vénéneux, venimeux Veillez à ne pas confondre les deux adjectifs de sens proche « qui contient du poison » mais qui ne qualifient pas les mêmes noms. Champignon vénéneux Vénéneux semploie avec des noms de plantes (notamment les noms de champignons). Les plantes vénéneuses contiennent un poison plus ou moins toxique. La planche des champignons vénéneux ne présente pas que les champignons mortels. Serpent venimeux Venimeux semploie avec des noms danimaux (notamment les noms de serpents) qui sécrètent une substance toxique en mordant. Le cobra est un serpent venimeux. Dans ladjectif venimeux, on retrouve le nom de la substance toxique : venin.

×