Seminaire minier le 14 mai 2013

827 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
827
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Seminaire minier le 14 mai 2013

  1. 1. MAI De projet minier à réalité... 14 2013 La performance sans compromis. Un projet de développement minier est une aventure semée d’embûches et d’inconnues. Venez découvrir comment la réduction de l’incertitude des coûts capitaux et des flux de trésorerie rassure les investisseurs pour que le projet aille de l’avant. CONFÉRENCIERS Denis Williams, Directeur général, Ressources Québec Survol et défis des juniors pour obtenir du financement Andy For n, Directeur des procédés et services de surface, GoldCorp Réalisations, risques et défis opérationnels du projet Éléonore Alain Pellegrino, Spécialiste en fiabilité, Contrôles Lauren de Concevoir les usines de demain, pour la fiabilité Michael Schaffer, Président, Portage Technologies Augmenter le taux de rentabilité interne avec des solutions de contrôle innovatrices Jean Rainville, Président et directeur général, Métaux BlackRock Mise à jour du projet Métaux BlackRock, statut marché du fer et impact des redevances sur les minières du QCDATE : Le mardi 14 mai 2013 de 12 h à 19 hLIEU : Club Saint James de Montréal - Le Grand SalonCOÛT : 0 $ - Dîner et cocktail inclusRSVP : À l’attention de M. Philippe Gravel pgravel@laurentide.com • Cell : 438-862-7843 • Bureau : 514-697-9230 poste 516 ou 333.Organisé par 1-800-728-9230 • www.laurentide.com Montréal • Québec • Saguenay • Saint John • Halifax • St. Johns
  2. 2. AU PROGRAMME - Le mardi 14 mai 2013 Le Grand Salon • Club St-James 12 h - 13 h Dîner / Inscription / Réseautage 13 h - 13 h 15 Mot de bienvenue Contr les Lauren de 13 h 15 - 13 h 55 Survol et défis des juniors pour obtenir du financement Denis Williams - Ressources Québec 13 h 55 - 14 h 35 Réalisations, risques et défis opérationnels du projet Éléonore Andy For n - GoldCorp 14 h 35 - 15 h Pause / Réseautage 15 h - 15 h 40 Concevoir les usines de demain, pour la fiabilité Alain Pellegrino - Contr les Lauren de 15 h 40 - 16 h 20 Augmenter le taux de rentabilité interne avec des solu ons de contrôle innovatrices (Présenté en anglais) Michael Schaffer - Portage Technologies 16 h 20 - 17 h Mise à jour projet BlackRock Jean Rainville - Métaux BlackRock 17 h - 17 h 15 Conclusion Contr les Lauren de 17 h 15 - 19 h Cocktail / Réseautage 1-800-728-9230 • www.laurentide.com Montréal • Québec • Saguenay • Saint John • St. Johns
  3. 3. De projet minier à réalité...CONFÉRENCIERS : Survol et défis des juniors pour obtenir du financement. De 13 h 15 à 13 h 55 • Le 14 mai 2013 Rôle d’Investissement Quebec, les enjeux de financement des minières juniors, vos critères de sélection pour investir, évaluation des risques d’un projet minier. Présenté par : Denis Williams, Directeur général, Ressources Québec M. Williams a été nommé Directeur général de Ressources Québec en juin 2012. Le 1er avril 2011, il avait été nommé au poste de Directeur principal, Développement des affaires, ressources naturelles d’Investissement Québec. Depuis 2007, il était vice-président, Investissements, Mines, Matériaux, Énergie et Environnement, à la Société générale de financement du Québec. Denis Williams a obtenu son diplôme en finances de lUniversité de Sherbrooke en 1981 et son parcours professionnel sétale sur plus de 25 années en financement dentreprises. Il a débuté sa carrière en financement à la BDC en 1981 jusquà ce quil joigne les rangs de Desjardins Capital de risque en 1988 dans le cadre des activités dinvestissement de ce groupe. Réalisations, risques et défis opérationnels du projet Éléonore. De 13 h 55 à 14 h 35• Le 14 mai 2013 Présenté par : Andy Fortin, Directeur des Procédés et Services de Surface, GoldCorp Andy Fortin détient un Bacc. en génie des matériaux et de la métallurgie de l’Université Laval. Il a commencé comme métallurgiste Junior pour le Projet Troilus de la compagnie Corporation Minière Inmet où il a travaillé pendant près de 12 ans. Au cours de cette période, M. Fortin occupa les postes de Chef Métallurgiste, Chargé de Projets, Contremaître Général Opération et Directeur d’Usine tout en étant un membre important dans les 2 projets d’expansion : 10 000tpj à 15 000 tpj en 1999 et de 15 000 à 18 500 tpj en 2004. En 2008, M. Fortin relève un nouveau défi en acceptant un poste pour les mines Agnico-Eagle pour la construction et le démarrage de leur nouveau projet Meadowbank situé au Nunavut. En 2011, M. Fortin a joint l’équipe de Goldcorp comme Directeur des procédés et services surface pour le projet Éléonore. En plus, d’être responsable des procédés métallurgiques, il est responsable de l’ensemble des activités de surface incluant l’aéroport, la maintenance des équipements mobiles, la maintenance des routes, etc… à travers une équipe de plus de 250 employés. D’ici les exploitations prévues au quatrième quart de 2014, il fait partie de l’équipe de construction pour les étapes de préfaisabilité, d’ingénierie détaillée, de la construction et des vérifications pré-opérationnelles. Son équipe sera responsable du démarrage du concentrateur et des 20 prochaines années dactivités. 1-800-728-9230 • www.laurentide.com Montréal • Québec • Saguenay • Saint John • Halifax • St. Johns
  4. 4. De projet minier à réalité...CONFÉRENCIERS :Concevoir les usines de demain, pour la fiabilité.De 15 h à 15 h 40 • Le 14 mai 2013Cette présentation portera sur les éléments essentiels à considérer lors de la conception d’une usine afind’atteindre les objectifs de performance financière du projet.Les sujets suivants seront couverts lors de la présentation :- L’identification des contraintes et les éléments critiques d’une usine- Les coûts du cycle de vie des équipements- La maintenabilité des équipements- Les stratégies d’acceptation des équipements critiques- Les stratégies d’entretien sur la gestion de risques Présenté par : Alain Pellegrino, Spécialiste en fiabilité, Contrôles Laurentide Alain Pellegrino est un professionnel certifié en fiabilité de la maintenance (CMRP) par l’Association professionnelle de maintenance et fiabilité (SMRP), ainsi qu’un Analyste en lubrification de machines (MLA) niveau III et un Technicien en lubrification de machines (MLT) niveau II certifié par le Conseil international de lubrification de machines (ICML). De plus, il est Analyste certifié en vibrations de machines niveau II par l’Association Canadienne en Vibrations de Machines (ACVM). Alain Pellegrino travaille chez Contrôles Laurentide Ltée depuis 2002 en tant que Consultant technique sénior et il possède une expérience de 15 ans en maintenance prédictive. Il s’emploie activement à faire la conception et limplantation de programmes de fiabilité avec ses clients canadiens tout en travaillant à leur amélioration.Augmenter le taux de retour interne avec des solutions de contrôles innovatrices.Présenté en anglais • De 15 h 40 à 16 h 20 • Le 14 mai 2013Plusieurs applications de transformation des minerais sont difficiles à contrôler à laide des contrôles réglementairestraditionnels. Cela affecte la variabilité, le rendement, le taux de production et les coûts de production. Des technologiesde contrôle plus efficaces et plus robustes parviennent à répondre à ces difficultés ce qui se traduit par une hausse destonnes produites, une meilleure uniformité au niveau de la qualité des produits et une plus grosse marge de profit.De telles solutions de contrôle sont maintenant mises en œuvre dans le cadre de projets en zone verte et générerontdes millions de dollars au cours de la durée de vie de la mine. Cet exposé présentera les limites des contrôlesréglementaires traditionnels, les meilleures pratiques ainsi que des exemples de mise en œuvre et de résultats. Présenté par : Michael Schaffer, Président, Portage Technologies Michael Schaffer dispose dune vaste expérience dans loptimisation de la transformation des minéraux, du désengorgement et de lingénierie de contrôle dautomatisation. Il se concentre surtout sur le Système Plant Intelligence pour lindustrie minière et de la transformation des métaux et a développé une approche usine de classe mondiale dans le but daméliorer le rendement opérationnel. Président sortant de MinnovEX Technologies, il est aujourdhui à la tête de Portage Technologies, à Toronto. 1-800-728-9230 • www.laurentide.com Montréal • Québec • Saguenay • Saint John • Halifax • St. Johns
  5. 5. De projet minier à réalité...CONFÉRENCIERS :Mise à jour projet Métaux BlackRockDe 16 h 20 à 17 h • Le 14 mai 2013Mise à jour du projet Métaux BlackRock, statut marché du fer et impact des redevances sur lesminières du Quebec. Présenté par : Jean Rainville, Président et directeur général, Métaux BlackRock M. Rainville a plus de 35 ans d’expérience dans l’industrie minière et les marchés financiers. II a travaillé comme ingénieur, gestionnaire de fonds et directeur au financement corporatif. Il a aussi été administrateur de plusieurs sociétés privées et publiques. M. Rainville détient un bac en génie minier et métallurgique et un bac en administration de Université McGill. Club Saint James de Montréal Le Grand Salon - 1145, avenue Union Montréal, Québec, H3B 3C2 T. 514.866.7474 F. 514.866.3123 Stationnement Club St-James : 10 $/voiture au frais du participant selon la disponibilité Métro : Square Victoria ou McGill 1-800-728-9230 • www.laurentide.com Montréal • Québec • Saguenay • Saint John • Halifax • St. Johns
  6. 6. Indications vers le stationnement du CLUB SAINT-JAMESArrivant de l’EST de Montréal, sur Sherbrooke, tourner à gauche sur la rueUnion.Arrivant de l’OUEST de Montréal, sur le boulevard René Lévesque, tourner àdroite sur la rue Union.Sur l’avenue Union, à l’angle SUD EST du boulevard René Lévesque, lepremier édifice à bureaux à gauche de la rue (1145, Union ) est le Club SaintJames.Il faut longer l’édifice jusqu’à la petite ruelle qui sépare l’édifice du club SaintJames et le suivant. Comme point de repère, il y a un contenant à déchet rougeau bord du trottoir. Tournez à gauche dans cette petite ruelle et suivez le cheminen allant vers la gauche pour revenir vers l’édifice du Club Saint James.Vous verrez alors une porte de garage blanche qui s’ouvrira automatiquement envous approchant de l’œil magique. Le stationnement du Club est celui du 1erniveau seulement. Un préposé vous indiquera où stationner votre voiture.

×