RÉUSSIR
SA CARRIÈRE
EN FINANCEDE BAC +2/3 À BAC +4/5 & JEUNES DIPLÔMÉS
GUIDE 2015
“TOUT SAVOIR DES MÉTIERS, ENTREPRISES ET...
L’ÉDITO
DES CARRIÈRES RICHES
EN PERSPECTIVE…
Le monde de la finance est extrêmement divers et il est parfois difficile de ...
NOTRE MÉTHODOLOGIE
PRÉAMBULE À LA LECTURE
DU GUIDE…
Pour bien utiliser ce guide, nous vous recommandons de bien lire la mé...
SOMMAIRE
linkfinance.fr 6
PRÉFACE
Panorama des carrières en banque, finance, assurance :
Francine Aufray, Manager France, ...
SOMMAIRE
linkfinance.fr 7
BANQUE PRIVÉE ET GESTION
DE PATRIMOINE
Regards croisés sur la profession : Jean-Baptiste Roudill...
PRÉFACE • PANORAMA DES CARRIÈRES
L’analyse de Francine Aufray
“CE SONT DES SECTEURS QUI RECRUTENT
ET VONT RECRUTER DANS LE...
PRÉFACE • PANORAMA DES CARRIÈRES
“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVI-
SAGEABLES ?”
Les métiers sont nombreux avec des
possibi...
AUDIT & CONSEIL
linkfinance.fr 10
AUDIT & CONSEIL
REGARDS CROISÉS
Jean-Marc Mickeler – Associé Directeur des ressources Hu...
AUDIT & CONSEIL • REGARDS CROISÉS
Audit & Conseil, l’interview RH.
“NOUS VALORISONS LA QUALITÉ DE LA
FORMATION DU CANDIDAT...
AUDIT & CONSEIL • REGARDS CROISÉS
Audit & Conseil, l’interview Expert.
“EN CABINET D’AUDIT, L’ÉVOLUTION D’UNE
CARRIÈRE EST...
AUDIT & CONSEIL • REGARDS CROISÉS
Audit & Conseil, l’interview Grande Ecole.
“LES CABINETS CHERCHENT DES TÊTES
BIEN FAITES...
RÉSUMÉ DES AVIS
Recommandé par
97% des professionnels
Note globale :
Intérêt du métier
Diversité des missions
Perspectives...
AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE
L’AVIS DE ROMAIN, AUDITEUR FINANCIER,
CABINET D’AUDIT
linkfinance.fr 15
Pour être recruté...
RÉSUMÉ DES AVIS
Recommandé par
97% des professionnels
Note globale :
Interêt du métier
Diversité des missions
Perspective ...
AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE
L’AVIS DE FRANÇOIS, AUDITEUR INTERNE
linkfinance.fr 17
Après 3 ans d’audit financier, et
...
RÉSUMÉ DES AVIS
Recommandé par
80% des professionnels
Note globale :
Intérêt du métier
Diversité des missions
Perpective d...
AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE
L’AVIS D’EMMANUEL, CONSULTANT
TRANSACTION SERVICES
linkfinance.fr 19
Un consultant du dép...
AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS DE RENAUD, MANAGER M&A, TRAN-
SACTION SERVICES
DELOITTE
linkfinance.fr 20...
AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS DE VINCENT, AUDITEUR
ET CONSULTANT IT
EY
linkfinance.fr 21
BILAN :
J’en s...
AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS DE CHARLOTTE, MANAGER AUDIT
FINANCIER
MAZARS
linkfinance.fr 22
BILAN :
Me...
AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS DE FANNY, AUDITRICE FINANCIÈRE
KPMG
linkfinance.fr 23
BILAN :
Après 3 ans...
AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS DE KADI, AUDITRICE FINANCIÈRE
SENIOR, SECTEUR BANCAIRE
PWC
linkfinance.fr...
Depuis 1995, Huxley Banking & Financial Services s’est imposé comme un des cabinets de
recrutement les plus influents aupr...
FINANCE D’ENTREPRISE
linkfinance.fr 26
FINANCE D’ENTREPRISE
REGARDS CROISÉS
David Brault – Président Fondateur, Objectif C...
FINANCE D’ENTREPRISE • REGARDS CROISÉS
Finance d’entreprise, l’interview RH.
“ON N’APPREND PAS SON MÉTIER
EN 2 ANS. LES EN...
FINANCE D’ENTREPRISE • REGARDS CROISÉS
Finance d’entreprise, l’interview Expert.
“NOUS OBSERVONS UNE LÉGÈRE RECRUDES-
CENC...
FINANCE D’ENTREPRISE • REGARDS CROISÉS
Finance d’entreprise, l’interview Universitaire.
“CETTE DIVERSITÉ EST SOURCE D’EMPL...
LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR
LES PROFESSIONNELS POUR PAR-
LER DE LEUR MÉTIER
FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE
CONTR...
FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE
L’AVIS DE LAURENT, CONTRÔLEUR
DE GESTION
linkfinance.fr 31
Au vu de mon parcours, je...
RÉSUMÉ DES AVIS
Recommandé par
91% des professionnels
Note globale :
Intérêt du métier
Diversité des missions
Perspectives...
FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE
L’AVIS D’ARNAUD, TRÉSORIER
linkfinance.fr 33
Diplômé de DESS Finance d’En-
treprise ...
RÉSUMÉ DES AVIS
Recommandé par
98% des professionnels
Note globale :
Interêt du métier
Diversité des missions
Perspectives...
FINANCE D’ENTREPRISE• MÉTIERS EN VUE
L’AVIS DE SYLVAIN, DIRECTEUR
ADMINISTRATIF ET FINANCIER
linkfinance.fr 35
Le poste de...
FINANCE D’ENTREPRISE • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS D’OLIVIER, CONTRÔLEUR
INTERNE, GDF SUEZ
GDF SUEZ
linkfinance.fr 36
B...
FINANCE D’ENTREPRISE • AVIS SUR LES RECRUTEURS
L’AVIS DE CORENTIN, CONTRÔLEUR DE
GESTION, HENNESSY LVMH.
LVMH
linkfinance....
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance

6 859 vues

Publié le

Le Guide 2015 "Réussir sa carrière en finance" propose un panorama détaillé des carrières en banque, finance, assurance. Le guide « Réussir sa carrière en finance » a été réalisé à partir de plus de 20 000 avis de professionnels. Le guide présente l’ensemble des perspectives de carrières
en audit, finance d’entreprise, expertise comptable, banque de réseau, banque d'investissement & finance, banque privée, gestion d’actifs, private equity,
assurance et IT finance.

Les auteurs du Guide "Réussir sa carrière en finance" ont également sollicité également les meilleurs experts du sec-
teur (chasseurs de tête, directeurs des ressources humaines, responsables de formation) pour avoir leur point de vue sur
les tendances de recrutement et leurs conseils pour bien démarrer sa carrière.

Le Guide Digital "Réussir sa carrière en finance" est édité par le site spécialisé www.linkfinance.fr, 1er site d'offres & d'avis sur les carrières en finance.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 859
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
545
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide 2015 Réussir sa carrière en finance - linkfinance

  1. 1. RÉUSSIR SA CARRIÈRE EN FINANCEDE BAC +2/3 À BAC +4/5 & JEUNES DIPLÔMÉS GUIDE 2015 “TOUT SAVOIR DES MÉTIERS, ENTREPRISES ET OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRES EN BANQUE, FINANCE, ASSURANCE GRÂCE AUX AVIS DE MILLIERS DE PROFESSIONNELS” AUDIT & CONSEIL, FINANCE D’ENTREPRISE, COMPTABILITÉ & EXPERTISE COMPTABLE, BANQUE DE RÉSEAU, BANQUE D’INVESTISSEMENT, GESTION D’ACTIFS, PRIVATE EQUITY, ASSURANCE, IT FINANCE
  2. 2. L’ÉDITO DES CARRIÈRES RICHES EN PERSPECTIVE… Le monde de la finance est extrêmement divers et il est parfois difficile de s’y retrouver quand on est étudiant. Nous espérons donc que ce guide vous aidera dans vos choix et dans votre découverte des métiers et des entreprises. Nous avons essayé de vous présenter la diversité des carrières en banque, finance et assurance avec une sélection de métiers et d’entreprises qui vous donnera un premier aperçu. Vous y trouverez une présentation des carrières pour les métiers de l’audit, de la finance d’entreprise, de la comptabilité, de l’expertise comptable, de la banque de réseau, de la banque de marché, de la banque privée, de la gestion d’actifs, du private equity, de l’assurance et des métiers de l’informatique liés à la finance. Ce guide a été réalisé à partir de 20 000 avis de professionnels déposés sur le site linkfinance qui partagent leurs expériences des métiers et des entreprises en banque, finance, assurance. Tous les avis déposés sur linkfinance sont certifiés. Nous avons sollicité également les meilleurs experts du secteur pour avoir leur point de vue sur les tendances de recrutement et leurs conseils pour bien démarrer sa carrière. Pour chaque grande famille de métiers nous avons interrogé à chaque fois un respon- sable de recrutement, un chasseur de tête et un responsable de formation. Il ressort de ces entretiens d’experts et de ces avis de professionnels que les parcours possibles sont multiples mais que les premiers choix restent souvent décisifs pour réus- sir sa carrière en banque, finance et assurance. Ce guide est en complément de notre site www.linkfinance.fr. Vous pourrez y consulter chaque jour + de 13 000 offres de stages, d’alternance, de 1er emploi et d’emploi prove- nant de milliers d’entreprises et + de 20 000 avis sur les entreprises, les métiers et les formations. Toute l’équipe de rédaction vous souhaite une bonne lecture et un beau parcours en finance ! DOMENICO CATALANO Directeur de la publication DOMENICO CATALANO Directeur de la publication Le guide Réussir sa carrière en finance est publié par : linkfinance, 10, rue saint marc 75002 Paris. Directeur de la publication : Domenico Catalano - Rédactrice en chef : Laura Juliard - Ont collaboré à la rédaction : Astrid Jarry, Damien Mercier, Caroline Chesneau, Alexandra Auden - Chef de projet : Clémentine Wencel - Gra- phiste : Christophe Jacquinet. linkfinance.fr 4
  3. 3. NOTRE MÉTHODOLOGIE PRÉAMBULE À LA LECTURE DU GUIDE… Pour bien utiliser ce guide, nous vous recommandons de bien lire la méthodologie que nous avons suivie. Le guide «Réussir sa carrière en finance» a été réalisé à partir de plus de 20 000 avis dépo- sés sur le site internet linkfinance. Des milliers de professionnels s’inscrivent chaque semaine sur linkfinance et évaluent leurs entreprises, leurs métiers et leurs formations. Tous les avis déposés sur le site linkfinance sont contrôlés par une équipe de modérateurs qui ont accès aux CV des professionnels qui partagent leurs expériences. Ces avis peuvent être diffusés en anonyme ou non. Grâce aux avis des professionnels, nous avons pu faire une sélection des entreprises et des métiers représentatifs des carrières en banque, finance, assurance. Cette sélection ne pré- tend pas être exhaustive. Si vous souhaitez découvrir encore plus de métiers et d’entreprises avec les avis des professionnels, vous pouvez visiter www.linkfinance.fr. Les descriptifs des métiers et des entreprises présentés dans ce guide sont accompagnés systématiquement des notes données par les professionnels et par de nombreux témoi- gnages. Chaque entreprise ou métier évalué se fait sur la base des avis déposés par les professionnels qui ont exercé ce métier ou qui ont travaillé dans ces entreprises. Les notes reflètent donc une moyenne calculée automatiquement à partir des avis déposés par les professionnels sur le site linkfinance. AVIS MÉTIERS Pour les avis déposés sur les métiers, vous pourrez consulter à chaque fois le taux de recommandation des professionnels qui ont exercé ou exercent ce métier. Vous trouverez ensuite une notation sous forme d’étoiles sur un ensemble d’items concernant l’intérêt du métier. Le nombre d’étoiles mentionné correspond pour chaque item à la moyenne des notes données. Note globale : Intérêt du métier Diversité des missions Perspectives d’évolution Responsabilités Equilibre vie pro / privée AVIS ENTREPRISES Pour les avis déposés sur les entreprise, vous pourrez consulter à chaque fois le taux de recommandation des salariés ou ex salariés de l’entreprise. Vous trouverez en- suite une notation sous forme d’étoiles sur un ensemble d’items concernant leur expérience. Le nombre d’étoiles mentionné correspond pour chaque item à la moyenne des notes données. Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée linkfinance.fr 5
  4. 4. SOMMAIRE linkfinance.fr 6 PRÉFACE Panorama des carrières en banque, finance, assurance : Francine Aufray, Manager France, Kelly Services AUDIT & CONSEIL Regards croisés sur la profession : Jean Marc Mickeler, Associé Directeur des Ressources Hu- maines, Deloitte – Romain Werlen, Directeur Senior, Page Personnel – John Kennedy, Professeur émérite et Responsable du Mastère Spécialisé Audit et Conseil, ESCP Europe – P. 11 Métiers en vue : Auditeur financier, Auditeur interne, Consultant transaction services – P. 14 Avis sur les recruteurs : Deloitte, EY, KPMG, Mazars, PwC – P. 20 FINANCE D’ENTREPRISE Regards croisés sur la profession : David Brault, Président Fondateur, Objectif Cash – Bruno Fadda, Directeur, Robert Half – Marc Bollecker, Professeur des Université en sciences de gestion et Direc- teur du département Management, Université de Haute Alsace – P. 27 Métiers en vue : Contrôleur de gestion, Trésorier, Directeur administratif et financier – P. 30 Avis sur les recruteurs : GDF Suez, LVMH, Orange, Pernod Ricard, PSA Peugoet Citroën – P. 36 COMPTABILITÉ, EXPERTISE Regards croisés sur la profession : Anaïs Coquet, Responsable Recrutement et Développement RH, In Extenso – Ludovic Bessière, National Business Director, Hays Finance et Comptabilité – Martial Chadefaux, Responsable du Master CCA et Président du Jury d’Expertise comptable, Université de Bourgogne – P. 43 Métiers en vue : Comptable, Expert comptable, Commissaire aux comptes – P. 46 Avis sur les recruteurs : CERFrance, Fiducial, In Extenso, Primexis – P. 52 BANQUE DE RÉSEAU Regards croisés sur la profession : Annick Verdier, Directrice des ressources humaines, BNP Pari- bas – Frédéric Hatsadourian, Senior Manager division banque, Robert Walters – Jean-Marc Figuet, Responsable du Master « économie, banque et finance » et de la licence « Conseiller clientèle parti- culiers », Université de Bordeaux – P. 59 Métiers en vue : Directeur d’agence, Chargé de clientèle particulier, Analyste crédit – P. 62 Avis sur les recruteurs : BNP Paribas, Crédit Agricole, HSBC, LCL, Société générale – P. 69 BANQUE D’INVESTISSEMENT Regards croisés sur la profession : Jonathan Abikzir, Responsable recrutement, Crédit Agricole CIB – Denis Marcadet, Président et Fondateur, Vendôme Associés – François Quittard-Pinon, Professeur de finance et Responsable du Mastère Spécialisé Finance de Marché de l’EM Lyon – P. 75 Métiers en vue : Trader, Analyste sell side, Analyste risques marchés – P. 78 Avis sur les recruteurs : Crédit Agricole CIB, JP Morgan, Lazard, Natixis – P. 84 08 10 26 42 57 74
  5. 5. SOMMAIRE linkfinance.fr 7 BANQUE PRIVÉE ET GESTION DE PATRIMOINE Regards croisés sur la profession : Jean-Baptiste Roudillon, Directeur marketing, LCL Banque privée – Jérôme Jouanneau-Courville, Directeur, Norman Alex Genève / Paris – Benoît Raynaud, Co-directeur du Master 2 gestion de patrimoine et Avocat au barreau de Clermont-Ferrand, Université d’Auvergne – P. 91 Métiers en vue : Banquier privé, Ingénieur patrimonial, Chargé d’études patrimoniales – P. 94 Avis sur les recruteurs : Banque Palatine, Banque Privée 1818, Barclays, HSBC Private Banking –P. 100 GESTION D’ACTIFS Regards croisés sur la profession : Susanna Warner, Global head of talent acquisition, Axa Investment Managers – Carole Jean-Baptiste, Independant partner Asset Management, Norman Alex – Elyès Joui- ni Directeur du Master Gestion d’Actifs et Vice-Président de l’Université Paris-Dauphine P. 105 Métiers en vue : Gérant, Analyste buy side, Chargé de middle office – P. 108 Avis sur les recruteurs : Amundi AM, AXA Investment Managers, Groupama AM, Lyxor AM, Natixis AM – P. 114 PRIVATE EQUITY Regards croisés sur la profession : Jérémie Delecourt, Membre du comité exécutif et Head of Hu- man Ressources, Ardian – Jérôme Hacquard, Associé Gérant et Responsable du pôle private equity, financement structuré & corporate finance, Singer & Hamilton – Gregory Moscato, Professeur de finance et Responsable Master Hedge Funds & Private Equity – P. 120 Métiersenvue :Analysteenprivateequity,Chargéd’affairescapitalinvestment,Directeurdeparticipation–P.124 Avis sur les recruteurs : Ardian, BPI France, Idinvest, PAI – P. 130 ASSURANCE Regards croisés sur la profession : Matthieu Jacques, Chargé de ressources humaines, AG2R La Mondiale – Djemila Fortas, Manager équipe assurance, Fed Finance – Jean Berard, Professeur en Actuariat et Responsable du DUAS Diplôme Universitaire d’Actuaire de Strasbourg, Université de Strasbourg – P. 135 Métiers en vue : Inspecteur commercial, Gestionnaire de contrats IARD, Actuaire – P. 138 Avis sur les recruteurs : Allianz, AG2R La Mondiale, AXA, Generali, Groupama – P. 144 IT FINANCE Regards croisés sur la profession : Didier Lalanne, Directeur IT Finance et R&D, Aubay – Thierry Bossant, Business Manager, Huxley Banking and Financial Services – Anne-Marie Hugues, Res- ponsable Master 2 Informatique et mathématiques appliquées à la finance et l’assurance, Polytech Nice Sophia – P. 150 Métiers en vue : Consultant MOA, Ingénieur d’Affaires, Assistant Maîtrise d’Ouvrages – P. 154 Avis sur les recruteurs : Altran, CSC, Murex, Sopra Steria – P. 160 89 104 119 134 149
  6. 6. PRÉFACE • PANORAMA DES CARRIÈRES L’analyse de Francine Aufray “CE SONT DES SECTEURS QUI RECRUTENT ET VONT RECRUTER DANS LES ANNÉES À VENIR” “QUEL EST L’INTÉRÊT D’UNE CARRIÈRE EN BANQUE, FINANCE, ASSURANCE ? ” Ce sont des secteurs qui recrutent et vont recruter dans les années à venir. Les comptables et les contrôleurs de gestion sont toujours des profils régu- lièrement recherchés par les entreprises. Il est connu aussi que les banques françaises sont un des premiers em- ployeurs privés. La carrière bancaire propose donc un large panel de mé- tiers qui demande une bonne culture financière. Par ailleurs, l’évolution professionnelle est assez rapide si le candidat fait ses preuves rapidement. Les sociétés d’assurance recrutent également en raison notamment de la pyramide des âges très élevée dans ce secteur. Elles offrent également une grande diversité de métiers et des pos- sibilités d’évolution. C’est un secteur en perpétuelle mutation qui s’adapte à l’actualité et est toujours à la pointe de la technologie : digitalisation, big data… “QUELLES SONT LES TENDANCES DE RECRUTEMENT AUJOURD’HUI SUR CES MÉTIERS & SECTEURS ?” Ce sont des secteurs qui recrutent aussi bien en intérim, qu’en CDD ou en CDI . Les tendances du marché bancaire sont encore fortes sur le recrutement de profils de la Sécurité Financière. En effet, en support de tous les métiers, et présent dans toutes les zones géographiques, le dépar- tement conformité a pour mission principale de protéger les actifs les plus importants, entre autres, les clients et la réputation de la banque. Un autre segment toujours très por- teur depuis de nombreuses années est celui de la relation clientèle et plus particulière- ment à distance lié au développement des banques en ligne. Les conseillers clientèle sur plateforme ainsi que les back-office ban- caires offrent le plus de possibilités en CDI. Dans le secteur de l’Assurance avec la digitalisation, il y aura à terme de moins en moins besoin de gestionnaires au niveau Bac+2 et les profils recrutés le seront en majorité au niveau Bac+5. Les postes de commerciaux sont toujours très demandés que ce soit en face à face ou par téléphone à destination des particuliers, des professionnels ou des entreprises. De façon générale, les candidats ayant une expertise technique forte que se soit sur les postes d’actuaires, comptables assurance, comptables bancaire, juristes marchés, crédoc … devraient trouver rapi- dement du travail. Les profils avec une bonne maîtrise de l’Anglais sont de plus en plus deman- dés tous métiers confondus. FRANCINE AUFRAY Manager France, Kelly Services “L’ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE EST ASSEZ RAPIDE SI LE CANDIDAT FAIT SES PREUVES RAPIDEMENT” linkfinance.fr 8
  7. 7. PRÉFACE • PANORAMA DES CARRIÈRES “QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVI- SAGEABLES ?” Les métiers sont nombreux avec des possibilités d’évolution vers du manage- ment d’une équipe. Les postes de comptable, contrôleur fi- nancier, directeur financier, gestionnaire et Responsable paie sont récurrents. Des formations spécifiques préparent aux métiers bancaires. Les études peuvent être courtes ou longues selon la profession choisie. Par exemple, un BAC + 2/3 pour les chargés de clientèle et un BAC + 5 pour des postes d’en- cadrement ou une carrière en finance de marché avec un niveau d’anglais opérationnel à courant. Dans le secteur de l’Assurance les métiers sont nombreux : beaucoup sont liés à la souscription des contrats et à la gestion des sinistres et demandent une grande technicité. Des écoles comme l’ENASS et l’ESA forment à ces métiers mais des nouveaux masters spécialisés en assurance, en raison d’un réel be- soin, voient le jour dans les universités. Le secteur a une image « vieillotte » qui ne correspond pas du tout à la réalité. “QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?” Les postes en paie, les contrôleurs de ges- tion, les consolideurs et les comptables généraux sont toujours très recherchés idéalement avec une expérience en cabi- net d’audit ou d’expertise comptable. Comme indiqué précédemment les profils dans le domaine de la Sécurité Financière mais aussi les profils en back et middle office tels que les gestionnaires et les valorisateurs de portefeuilles. Dans le domaine de l’Assurance, les postes de commerciaux sont toujours très demandés : souscripteurs, chargés de clientèle, conseillers commerciaux. Cette année, en raison notamment du contrôle de l’ACPR, de nombreux gestionnaires as- surance Vie et décès ont été recrutés pour des missions d’intérim ou des CDD de longue durée afin de traiter les contrats en déshérence et de rechercher de manière active les bénéficiaires. Les formations effectuées en alternance sont très prisées des recruteurs car les candidats bénéficient alors déjà d’une véritable expérience et n’ont pas unique- ment des connaissances théoriques. “COMMENT FAIRE SON CHOIX DE CAR- RIÈRE QUAND ON EST ÉTUDIANT OU JEUNE DIPLÔMÉ ? ” Il est judicieux de ne pas se focaliser sur la recherche d’un CDI et en tout cas de poursuivre dès le début de ses recherches plusieurs canaux. Les missions d’intérim et les CDD peuvent constituer un excellent tremplin professionnel pour un jeune diplômé. Elles sont très opérationnelles et le jeune diplômé pourra, valoriser sa capacité d’adaptation en plus de l’exper- tise technique acquise. Elles lui permettent soit d’enrichir son curriculum vitae, soit même de se voir proposer un CDI à l’issue de son contrat. Les salons dédiés au recrutement per- mettent de pouvoir échanger directement avec des professionnels, d’entrevoir des métiers moins connus du grand public. Il est également recommandé de lire la presse spécialisée afin de bien connaître les formations les plus prisées. “LES MISSIONS D’INTÉRIM ET LES CDD PEUVENT CONSTITUER UN EXCELLENT TREMPLIN PROFESSIONNEL POUR UN JEUNE DIPLÔMÉ” linkfinance.fr 9
  8. 8. AUDIT & CONSEIL linkfinance.fr 10 AUDIT & CONSEIL REGARDS CROISÉS Jean-Marc Mickeler – Associé Directeur des ressources Humaines, Deloitte P. 11 Romain Werlen – Directeur senior, Page Personnel P. 12 John Kennedy – Responsable Mastère Spécialisé Audit et Conseil, ESCP Europe P. 13 MÉTIERS EN VUE Auditeur financier P. 14 Auditeur interne P. 16 Consultant transaction services P. 18 AVIS SUR LES RECRUTEURS Deloitte P. 20 EY P. 21 KPMG P. 22 Mazars P. 23 PwC P. 24 10 11 14 20
  9. 9. AUDIT & CONSEIL • REGARDS CROISÉS Audit & Conseil, l’interview RH. “NOUS VALORISONS LA QUALITÉ DE LA FORMATION DU CANDIDAT ET LA SPÉCIALI- SATION” “QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN AUDIT & CONSEIL ?” Pour répondre au mieux aux enjeux de nos clients, le Cabinet recrute pour ses différents métiers 1 000 collaborateurs, dont 700 jeunes diplômés. Nous recru- tons en plus 500 stagiaires. “QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVI- SAGEABLES ?” Deloitte propose quatre métiers : Audit, Conseil, Financial Advisory et Risk Ser- vices. Avec un cursus de formation très étoffé, l’apprentissage sur le terrain, la possibilité d’évoluer d’un métier / secteur/ pays vers un autre et la facilitation de la préparation aux DCG, DSCG et Diplôme d’actuariat, les collaborateurs évoluent rapidement vers des postes à responsabi- lités au sein du Cabinet ou en entreprise. “POURQUOI CHOISIR L’AUDIT ET LE CONSEIL ?” En tant qu’experts indépendants, les au- diteurs jouent un rôle capital pour une en- treprise. La diversité des problématiques auxquelles ils sont confrontés développe leur capacité d’adaptation et de réactivi- té. Ce métier améliore aussi leur sens de l’organisation, leur capacité de rédaction et de synthèse et leur fournit une vision complète de l’entreprise. Les consultants accompagnent les entre- prises dans des projets de transformation et de recherche de la performance. Ils ren- forcent leur compréhension des problé- matiques stratégiques des organisations grâce à la diversité des missions et enri- chissent leurs compétences techniques, technologiques et méthodologiques. “QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?” Chez Deloitte, nous favorisons la diversi- té des profils. Chaque année, le Cabinet recrute 60 % d’étudiants issus d’écoles de commerce, 20 % d’écoles d’ingénieurs et 20 % d’universités. A la rentrée 2014, Deloitte a également ac- cueilli dans ses locaux une promotion de collaborateurs préparant le DSCG, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation en alternance. “QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOP- TER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?” Pour effectuer un stage au sein du Cabi- net, nous valorisons la qualité de la forma- tion du candidat et la spécialisation dans le métier pour lequel il postule. D’autre part, des expériences dans le secteur financier sont recherchées. Pour entrer en tant qu’auditeur junior, il est préférable d’avoir préalablement effectué un stage en audit. Le stage de fin d’étude au sein du Cabinet est notamment un bon tremplin pour être recruté en CDI. JEAN-MARC MICKELER Associé Directeur des ressources humaines Deloitte “LA DIVERSITÉ DES PROBLÉMATIQUES AUXQUELLES LES AUDITEURS SONT CONFRONTÉS DÉVELOPPE LEUR CAPACITÉ D’ADAPTATION ET DE RÉACTIVITÉ” linkfinance.fr 11
  10. 10. AUDIT & CONSEIL • REGARDS CROISÉS Audit & Conseil, l’interview Expert. “EN CABINET D’AUDIT, L’ÉVOLUTION D’UNE CARRIÈRE EST TRÈS STRUCTURÉE” “QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN AUDIT & CONSEIL ?” Le secteur de l’audit & conseil est porteur pour les jeunes diplômés. On estime que les acteurs majeurs du secteur prévoient entre 800 et 1 300 embauches en CDI dont la majorité est réservée aux profils débutants. Le secteur se porte donc bien. Les grands acteurs du secteur appliquent une stratégie d’embauche orientée vers les jeunes diplômés à qui ils offrent une formation solide au métier. “QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVI- SAGEABLES ?” En cabinet d’audit, l’évolution d’une car- rière est très structurée. Un Auditeur com- mence consultant Junior, puis consultant Confirmé. Il peut ensuite avoir accès à des postes d’encadrement : Chef de mission ou Manager puis Associé. Après une première expérience en cabi- net, le candidat peut choisir de rejoindre la direction financière d’une entreprise, auquel cas les postes qui s’offrent à lui sont : Auditeur interne, Contrôleur de Ges- tion ou Responsable Financier en fonction de son nombre d’années d’expérience. S’il a eu l’occasion de se spécialiser dans un secteur d’activité, son CV sera alors le bienvenu dans les entreprises du domaine et bien sûr chez ses anciens clients. “POURQUOI CHOISIR UNE CARRIÈRE EN AUDIT & CONSEIL ?” Un début de carrière au sein d’un cabinet d’audit & conseil est «la voie royale» pour qui ambitionne un poste au sein d’une Direction Financière. Le fait de travailler avec des clients diffé- rents, ce qui est l’essence même du cabi- net, apporte une diversité de missions qui rend le poste attrayant. Il s’agit d’un métier en constant renouvellement qui évolue au fil des années en fonction des probléma- tiques rencontrées par les entreprises. “QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOP- TER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?” Le premier conseil que je donnerais à un étudiant qui souhaite s’orienter vers ces métiers est de débuter durant sa formation par un stage au sein d’un cabinet. Cela lui ouvrira plus de portes en tant que jeune diplômé et lui permettra également de se faire une idée précise du secteur. Il faut donc anticiper. L’Audit évolue sans cesse et se tourne de plus en plus vers une gestion qui dépasse le territoire français afin de prendre en main les problématiques globales des clients. En conséquence, la maîtrise de l’anglais est un atout sérieux. Le métier d’Auditeur nécessite des dépla- cements fréquents ; la mobilité sera une qualité appréciée par les recruteurs. ROMAIN WERLEN Directeur Senior Page Personnel “UN DÉBUT DE CARRIÈRE AU SEIN D’UN CABINET D’AUDIT EST «LA VOIE ROYALE» POUR QUI AMBITIONNE UN POSTE AU SEIN D’UNE DIRECTION FINANCIÈRE” linkfinance.fr 12
  11. 11. AUDIT & CONSEIL • REGARDS CROISÉS Audit & Conseil, l’interview Grande Ecole. “LES CABINETS CHERCHENT DES TÊTES BIEN FAITES” “QUEL EST L’INTÉRÊT D’UNE CARRIÈRE EN AUDIT ET CONSEIL?” Les cabinets offrent des opportunités de réaliser un parcours sur mesure en profitant de la diversité de métiers, de domaines et expertises. Près de 8 % de la masse salariale est investie en formation qui assure les cours de for- mation technique et managériale. “POURQUOI LES ÉTUDIANTS SONT INTÉRESSÉS PAR CES MÉTIERS ?” Les activités des cabinets ne sont pas en ligne avec la conjoncture économique. Ils continuent d’embaucher, ils constituent toujours un bon débouché car la certifica- tion des comptes ne disparaît pas avec la récession. Les offres de services par les cabinets sont multidisciplinaires et les pas- serelles entre les missions d’audit et de conseil attirent les meilleurs embauchés. “QUELLES SONT LES COMPÉTENCES ET QUALITÉS NÉCESSAIRES POUR RÉUSSIR ?” L’auditeur est dynamique, se déplace, rencontre des clients, pose des questions, négocie, communique. Il est donc essen- tiel qu’il possède de bonnes qualités de communication à la fois orale et écrite, et qu’il parle des langues étrangères. Au-de- là d’une solide formation, les cabinets cherchent des têtes bien faites, avec une personnalité équilibrée. “COMMENT ONT ÉVOLUÉ CES MÉTIERS CES DERNIÈRES ANNÉES ?” Concernant les évolutions des activi- tés d’audit, les tendances peuvent être résumées en une phrase – «un décloison- nement des métiers de l’audit et conseil». Les équipes d’audit sont désormais des équipes multidisplinaires et qui donnent une injection de consulting dans l’audit, qui permet d’enrichir les diagnostics et d’apporter davantage de valeur ajoutée aux clients. En outre, la base clientèle est plus grande incluant le secteur public, l’éducation et l’environnement. “QUELS SONT VOS CONSEILS POUR UN ÉTUDIANT QUI SOUHAITE DÉMAR- RER UNE CARRIÈRE EN A&C?” Avant de démarrer il faut réfléchir autour de mots clés – préparation et perception. La préparation, c’est de se renseigner sur les activités des cabinets. Concernant la perception, n’oubliez pas qu’il y a toujours deux perceptions – celle de l’étudiant, et celle des cabinets qui cherchent les profils atypiques et les jeunes qui ont du potentiel. Ces deux perceptions ne sont pas incompatibles mais l’étudiant doit bien comprendre les perceptions des cabinets. JOHN KENNEDY Professeur émérite Responsable Mastère Spécialisé Audit & Conseil ESCP Europe “LES ACTIVITÉS DES CABINETS NE SONT PAS EN LIGNE AVEC LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE. ILS CONTINUENT D’EMBAU- CHER” linkfinance.fr 13
  12. 12. RÉSUMÉ DES AVIS Recommandé par 97% des professionnels Note globale : Intérêt du métier Diversité des missions Perspectives d’évolution Responsabilités Equilibre vie pro / privée LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR LES PROFESSIONNELS POUR PAR- LER DE LEUR MÉTIER AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE AUDITEUR FINANCIER linkfinance.fr 14 PRÉSENTATION L’auditeur financier (ou auditeur externe), à la différence de l’auditeur interne inter- vient sur les problématiques financières de l’entreprise. L’auditeur contrôle et vérifie les comptes des entreprises. Il travaille en collaboration étroite avec le directeur finan- cier. Il peut travailler dans de nombreux secteurs. PROFIL DEMANDÉ De formation supérieure (Ecole de Com- merce/ Gestion, Master, DCSG option comptabilité audit), complétée d’une expé- rience de 2-3 ans en Cabinet d’Audit. RÉMUNÉRATION Salaires débutants : 32 K€. Salaires expérimentés : 40 K€. TYPE D’EMPLOYEUR Cabinets d’audit et de conseil. MISSIONS PRINCIPALES L’auditeur réalise son audit financier avec deux sources d’informations : les do- cuments comptables exposant les recettes et les dépenses (à savoir les factures clients et les factures fournisseur) et des interviews de dirigeants. Il peut alors : - Contrôler la régularité et la sincérité des comptes annuels ; participer activement au processus de contrôle des différents cycles d’audit (achats-fournisseurs, ventes-clients, trésorerie, immobilisations corporelles, personnel....). - Garantir la fiabilité des résultats auprès des administrations. - Rencontrer et interroger les dirigeants de la société, consulter tous les documents financiers, analyser les derniers comptes annuels ; conseiller les dirigeants de divers secteurs d’activités (industrie, services, associations….). - Réaliser des missions de commissariat aux comptes : audit de comptes sociaux et consolidés, émission de rapports où apparaissent de nombreux conseils et re- commandations, voire des plans d’action, destinés à améliorer le fonctionnement et la gestion d’un secteur. L’auditeur financier est censé apporter une dimension critique à la gestion et aux méthodes de l’entreprise. Les auditeurs externes juniors sont très souvent amenés à suivre une formation interne pour appréhender les méthodes de travail propres aux cabinets d’audit. Dans l’ensemble, ses missions sont proches de celles de l’au- diteur interne, à ceci près que la fonction de conseil est plus développée. Une autre différence tient au fait qu’il doit prendre connaissance de la réalité de l’entreprise cliente dans son ensemble. Méthodologique Investissement Equipe Formation Motivation International Pluridisciplinaire Relationnel Rigueur Stress Stimulant
  13. 13. AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE L’AVIS DE ROMAIN, AUDITEUR FINANCIER, CABINET D’AUDIT linkfinance.fr 15 Pour être recruté en cabinet, cela passe par des entretiens avec des opérationnels ou des respon- sables, des tests de procédures et surtout des contrôles sur les comptes. ATTRAITS DU MÉTIER : En un mot, c’est la diversité. Je change de clients presque toutes les semaines ce qui me permet de voir en peu de temps une grande variété d’environnements, de voir comment les choses fonctionnent chez chacun et de rencontrer des gens passion- nés par leur métier. Ainsi, ça me per- met d’identifier rapidement quelles sont les bonnes pratiques et les axes d’attention pour mes travaux. Et pour chaque mission, je travaille avec des collaborateurs et des managers dif- férents. Cela me permet également d’apprendre beaucoup de chacun, de profiter de leur expérience et à mon tour de la partager. Bientôt, je pourrai prendre en charge de petites missions et encadrer les nouveaux auditeurs. En un an, j’ai travaillé pour une ving- taine de clients (mutuelles, sociétés industrielles, agences de voyage, caisses de retraite, institutions pu- bliques, associations...) et avec une quarantaine de personnes de mon cabinet. Peu de métier peuvent se vanter d’une telle diversité. Et pour moi qui suis au début de ma carrière profes- sionnelle, c’est important. Enfin, une expérience en audit financier est unanimement considérée comme un véritable tremplin ou un coup d’accé- lérateur pour sa carrière profession- nelle et ne manquera pas d’ouvrir de nombreuses portes en entreprise. POINTS NÉGATIFS : Les journées de l’auditeur sont par- fois longues et stressantes, surtout lorsqu’il est en mission dans plusieurs sociétés à la fois. Chaque mission, chaque client a ses spécificités, son univers et son langage. Au début et même après plusieurs an- nées d’expérience, il n’est pas facile de gérer plusieurs dossiers en même temps. En période de clôture (janvier – avril), les deadlines sont parfois très serrées et malgré tout, il faut rendre un travail de qualité, aussi bien dans le fond que dans la forme. QUALITÉS ESSENTIELLES : De très bonnes connaissances en comptabilité sont bien évidemment nécessaires en tout premier lieu. Mais surtout, le métier d’auditeur demande rigueur, esprit d’analyse et une bonne aisance relationnelle. “L’audit dans des cabinets structurés vous enseigne énormément surtout les premières années où il y a un décalage entre la théorie apprise à l’école et la réalité du terrain.” ZOHAIR, Auditeur financier senior “Pour réussir en tant qu’auditeur, il faut à mes yeux avoir un sens aigu de la rigueur, un atta- chement au travail bien fait et à la précision, une relative aisance relationnelle (puisque c’est un métier d’équipe avant tout) et une capacité à prendre du recul sur son travail quotidien.” ANONYME, Auditeur Junior “Les entreprises aiment les jeunes qui savent s’investir.” ANONYME, Auditeur Financier “L’audit externe a pour vocation de certifier les comptes produits par la société. Il permet d’abord aux actionnaires d’avoir une idée non pas plus précise mais plus fiable de la situation de l’en- treprise. Il permet ensuite d’avoir une meilleure crédibilité auprès des tiers.” ANONYME, Auditeur Junior >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LE MÉTIER D’AUDITEUR FINANCIER…
  14. 14. RÉSUMÉ DES AVIS Recommandé par 97% des professionnels Note globale : Interêt du métier Diversité des missions Perspective d’évolution Responsabilité Equilibre vie pro / privée LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR LES PROFESSIONNELS POUR PAR- LER DE LEUR MÉTIER AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE AUDITEUR INTERNE linkfinance.fr 16 PRÉSENTATION L’auditeur interne a pour mission d’aider l’entreprise à atteindre ses objectifs en évaluant ses processus de management des risques et de contrôle interne, son organisation et en faisant des propositions pour renforcer son efficacité. PROFIL DEMANDÉ Formation en Finance de niveau Bac +5 (Université, École de commerce). Une ex- périence en contrôle de gestion, en audit ou en conseil est un plus. RÉMUNÉRATION Salaires débutants : 35 K€. Salaires expérimentés : 45 K€. TYPE D’EMPLOYEUR Entreprises tous secteurs. MISSIONS PRINCIPALES Une mission type d’un Auditeur Interne consiste à auditer un département ou un service, celle-ci passe par plusieurs phases : - Respect et efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques: recenser les risques et les procédures de contrôle du groupe ; contrôler la perti- nence et l’application de ces procédures par la réalisation d’audits ; élaborer des recommandations pour en améliorer l’efficacité ; évaluer l’efficacité du contrôle interne nécessaire à l’établissement des comptes de l’entreprise et à la perfor- mance opérationnelle en accord avec les obligations légales et les exigences des actionnaires. - Définition du plan d’audit : analyser les structures financières et les schémas or- ganisationnels de l’entreprise ainsi que les données externes pour identifier et évaluer les risques financiers comptables et organisationnels ; établir le plan an- nuel d’audit. - Réalisation des missions d’audit : préparer la mission par la définition précise de l’objectif et du programme de travail correspondant ; intervenir dans le site ou les départements concernés par le biais de différentes méthodes : observation, dialogue avec les collaborateurs concernés sur leurs méthodes et leurs travaux quotidiens, tests... Méthodologique Investissement Equipe Varié Ecoute International Esprit de synthèse Relationnel Rigueur Enrichissant Confiance
  15. 15. AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE L’AVIS DE FRANÇOIS, AUDITEUR INTERNE linkfinance.fr 17 Après 3 ans d’audit financier, et des missions très variées, j’ai ressenti le besoin de m’investir plus en profondeur dans un seul et même secteur. Je me suis donc tourné vers l’audit interne, qui me permettait de mettre à profit mes compétences pour découvrir le fonctionnement d’une entre- prise et de son activité dans les moindres détails. ATTRAITS DU MÉTIER : Le principal attrait du métier réside dans la stimulation intellectuelle qu’il offre. Les problématiques et les marchés rencontrés peuvent aussi se révéler très différentes d’un pays à l’autre. Tout ceci impose donc de sai- sir et de comprendre rapidement les problématiques, afin de décortiquer et de rendre intelligibles des proces- sus qui ne le sont pas toujours. Le second attrait du métier réside dans son caractère pédagogique. Le but n’est pas non seulement de contrôler, mais aussi d’aider les opérationnels à prendre du recul sur leurs tâches quotidiennes. Ceci im- plique de savoir expliquer, véhiculer les bonnes pratiques, et d’affermir les liens et la cohésion du Groupe. Enfin, le métier d’auditeur interne permet de jouir d’une vue d’en- semble sur la stratégie, les résultats et les choix du Groupe. Au bout de quelques années, on établie des liens de confiance avec les cadres dirigeants de l’entreprise, et on se constitue un véritable réseau interne. POINTS NÉGATIFS : Une certaine frustration peut naître à la suite de certaines missions, lorsque les recommandations émises ne sont pas appliquées ou pas suivies. Dans ce cas précis, on peut avoir l’impres- sion d’avoir travaillé pour rien. Enfin, le sentiment peut parfois naître de ne pas participer pleinement au succès de l’entreprise, d’être toujours dans une position de contrôle et ja- mais dans une position d’action. C’est d’ailleurs certainement pour cela que la plupart des auditeurs internes prennent par la suite des postes opé- rationnels en direction financière. QUALITÉS ESSENTIELLES : Il faut enfin réussir à conjuguer humi- lité et confiance en soi : humilité afin de pouvoir créer des liens avec tous les acteurs de l’entreprise, quelque soit leur niveau dans la hiérarchie ; et confiance en soi, car il faut parfois savoir remettre ses interlocuteurs en cause, être sûr de son fait, et ne pas se laisser désarçonner. Pour finir, un peu d’humour est in- dispensable : pour prendre du recul, ne pas se laisser submerger par la pression ou le stress et surtout par- tager les bons, comme les mauvais moments, avec son équipe. “Cette diversité ainsi que les responsabilités importantes qui nous sont confiées permettent d’acquérir une expérience et des compé- tences très rapidement.” PIERRE-EMILE, Auditeur Interne “L’Auditeur Interne doit être avant tout curieux et persévérant. Il doit aimer apprendre et doit savoir être concis. Une autre qualité essen- tielle de l’Auditeur est de savoir être convain- quant et savoir négocier. ” AURELIE, Auditeur Interne , SGCIB Montréal “L’Audit est une activité indépendante et objec- tive, qui donne à une entreprise une assurance sur le degré du maîtrise de son activité” ANONYME, Auditeur Interne “L’esprit d’équipe, la capacité à communiquer, et l’adaptabilité sont primordiaux car l’auditeur est amené à travailler au sein d’une équipe, à en chan- ger régulièrement au gré des missions. La rigueur et l’organisation sont également importantes” ANONYME, Auditeur Interne >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LE MÉTIER D’AUDITEUR INTERNE…
  16. 16. RÉSUMÉ DES AVIS Recommandé par 80% des professionnels Note globale : Intérêt du métier Diversité des missions Perpective d’évolution Responsabilité Equilibre vie pro / privée LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR LES PROFESSIONNELS POUR PAR- LER DE LEUR MÉTIER AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE CONSULTANT TRANSACTION SERVICES linkfinance.fr 18 PRÉSENTATION Le consultant transaction services réalise des missions d’acquisition, de cession ou de resctructuration pour le compte de clients d’un cabinet d’audit et de conseil. Les consultants transaction services ont des profils situés entre l’auditeur financier et le banquier d’affaires et ont avant tout un rôle de conseil. Ils interviennent sur des missions qui durent de quelques semaines à quelques mois, aussi bien en France qu’à l’étranger. PROFIL DEMANDÉ Formation en Finance de niveau bac +5 (Université, Ecole de Commerce ou d’Ingé- nieur). Anglais courant. RÉMUNÉRATION Salaires débutants : 30 K€. Salaires expérimentés : 45 K€. TYPE D’EMPLOYEUR Cabinets d’audit et de conseil. MISSIONS PRINCIPALES Les missions principales du consultant en transaction services sont diverses. Débutant ou junior, le consultant en TS assure la veille et le suivi du marché, répond aux appels d’offres, participe aux due-diligences. Confirmé, il supervise les réponses aux appels d’offres, valide et conduit les opérations de due diligences. Manager, il définit les objectifs et les tâches de l’équipe (assistants, seniors), suit ses activités, opère une revue critique de ses travaux, identifie des cibles potentielles. Il gère les projets. Associé, il identifie des opportunités potentielles (cibles) pour le client et propose des deals. Une mission type du consultant transaction services passe par plusieurs phases : - Une première phase de la mission consiste à mener une analyse stratégique de l’entreprise acquise ou cédée : analyser les performances financières historiques ; analyser le budget et les business plan ; identifier les indicateurs opérationnels et financiers de performance. - Ensuite, le consultant va modéliser les effets comptables de la transaction : élabo- rer différents types de modèles avancés ; réaliser des tests d’audit pour réajuster le prix d’acquisition ou de cession ; rédiger les conclusions des tests. Dynamique Investissement Equipe Humble Motivation International Compétences Relationnel Rigueur Stress Jeune Varié
  17. 17. AUDIT & CONSEIL • MÉTIERS EN VUE L’AVIS D’EMMANUEL, CONSULTANT TRANSACTION SERVICES linkfinance.fr 19 Un consultant du département Transactions Support d’Ernst & Young intervient principalement dans le cadre de transactions d’entreprises, auprès de groupes internationaux et de fonds d’investissements. Il s’agit d’analyser la performance financière passée des sociétés pour identifier les principaux leviers de création de valeur et ainsi évaluer les différentes hypothèses de perfor- mance future des entreprises. ATTRAITS DU MÉTIER : Ce métier me permet d’aborder différents aspects, tous très complé- mentaires. En effet, il s’agit d’abord de comprendre l’activité et le mo- dèle économique des sociétés ana- lysées. Dans ce cadre, les consul- tants d’Ernst & Young travaillent sur une grande variété de missions et avec divers interlocuteurs, ce qui est particulièrement enrichissant. Parallèlement, les collaborateurs du département Transaction Advisory Services ont la possibilité d’enrichir leur parcours au sein du cabinet avec le programme de rotation interne « OneTas ». A titre personnel, j’ai ainsi eu la chance de développer une double compétence de consultant en tran- sactions et en évaluation et modéli- sation financière. POINTS NÉGATIFS : Tous les métiers ont des aspects moins attrayants. Mon expérience au sein du département Transac- tions reste néanmoins très positive, notamment en raison de la richesse de mes missions. QUALITÉS ESSENTIELLES : Le métier de consultant en transac- tions suppose de la lucidité et de bonnes compétences techniques. Savoir analyser les situations pour po- ser les bonnes questions et remettre en cause l’information disponible, tout en gardant en permanence à l’esprit le contexte de la transaction, sont également des qualités clefs. Trois principaux conseils : ayez les idées claires sur les principaux sujets de technique financière ; cultivez votre goût d’apprendre sans cesse ; et enfin, sachez qu’avec l’expérience, les qualités d’interaction et de mana- gement d’équipe deviennent essen- tielles : donc veillez aussi à votre épanouissement personnel ! “Le métier de consultant en transactions suppose de la lucidité et de bonnes compétences techniques.” EMMANUEL, Consultant transaction service “On est en contact rapidement avec des DAF, des diri- geants d’entreprises. L’aspect relationnel du métier est particulièrement appréciable. Nos analyses apportent également une vraie valeur ajoutée et influencent fortement les décisions de nos clients. Nous n’avons pas de spécialisation sectorielle, ce qui nous permet de découvrir de nombreux domaines d’activité.” ANONYME, Consultant Transaction Service “Il s’agit d’abord de comprendre l’activité et le modèle économique des sociétés analysées.” ANONYME, Consultant Transaction Services, EY “On fait l’acquisition de compétences comp- tables et financières. C’est une vraie école d’application des savoirs théoriques appris lors de sa formation.” ANONYME, Consultant Transaction Services, EY >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LE MÉTIER DE CONSULTANT TRANSACTION SERVICES…
  18. 18. AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS DE RENAUD, MANAGER M&A, TRAN- SACTION SERVICES DELOITTE linkfinance.fr 20 BILAN : J’ai pu évoluer très rapidement chez Deloitte, tant verticalement qu’hori- zontalement. J’ai été en effet promu Manager dans mon département actuel après avoir fait deux ans et demi d’audit, 6 mois de fiscalité et 6 mois de Transaction Services. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : J’ai pu développer des compétences techniques en comptabilité, fiscalité, finance d’entreprise. J’ai d’ailleurs pro- fité des ressources mises à disposition des collaborateurs pour passer mon diplôme d’expertise-comptable et une maîtrise en droit des affaires. J’ai éga- lement développé des compétences managériales, puisque j’ai été amené à manager rapidement une voire deux équipes simultanément. Il existe peu de métiers dans lesquels on a de telles responsabilités au bout d’un ou deux ans d’expérience. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : J’ai particulièrement apprécié de travailler sur des secteurs différents. Enfin, le fait de pouvoir se rendre dans des entreprises et groupes très différents les uns des autres permet d’acquérir des compétences secto- rielles (luxe, télécoms, hôtellerie) mais aussi de s’adresser à des interlocu- teurs de niveaux et départements différents (directeurs financiers, contrôleurs de gestion, comptables, responsables des ressources hu- maines, juristes etc.), ce qui permet de renforcer son adaptabilité. L’esprit de promotion est très présent et permet de s’appuyer sur un réseau interne qui favorise les échanges tant professionnels que personnels. Nom- breux de mes amis actuels sont issus de Deloitte. Par ailleurs, le cabinet propose une très bonne formation continue et un encadrement en règle générale de très grande qualité. En France, 6 500 collaborateurs servent des entreprises multinatio- nales, françaises et étrangères, des institutions publiques, ainsi que des dizaines de milliers de petites et moyennes entreprises. Des références prestigieuses : Air France-KLM, Bic, BNP Paribas, Boi- ron, Carrefour, EDF, France Télécom, L’Oréal, Natixis BP, Yoplait... “En tant qu’assistante manager j’ai un portefeuille de clients à gérer, Deloitte m’a permis d’acquérir une grande adaptabilité et la capacité à réagir et savoir traiter rapidement de nouvelles situations.” MARIE, Assistante Manager en audit bancaire “Deloitte permet de développer à la fois des compétences managériales, nous sommes amenés à encadrer rapidement une équipe sur le terrain mais permet également de développer nos connaissances techniques étant confrontés à de nombreuses problématiques comptables ou règlementaires.” ANONYME, Assistante “Très bonne formation, excellente ambiance de travail, possibilité d’avoir rapidement une respon- sabilité, diversité des missions.” ANONYME, Auditeur Junior “Deloitte est une entreprise qui permet aux sala- riés talentueux de s’épanouir, sans jamais «sta- gner» dans leurs fonctions.” ANONYME, Consultant Senior >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR DELOITTE… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 83% DES SALARIÉS ET EX-SALARIÉS INTERROGÉS RECOMMANDENT CETTE ENTREPRISE
  19. 19. AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS DE VINCENT, AUDITEUR ET CONSULTANT IT EY linkfinance.fr 21 BILAN : J’en suis pleinement satisfait car ce cabinet me permet de développer mes compétences en systèmes d’in- formations, d’agrandir mon réseau, de découvrir des secteurs d’activités variés et également d’avoir déjà certaines responsabilités. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : J’ai du m’adapter au contexte et aux exigences du métier. J’ai ainsi pu comprendre le rôle de l’auditeur et intégrer la démarche d’audit appliquée lors d’une mission. Par ailleurs, j’ai dû apprendre à être plus rigoureux, or- ganisé et méthodique, et également à communiquer avec le client (entretien, etc...) afin d’être en phase avec les exigences de l’audit. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : Comme précisé ci dessus, l’am- biance de travail est très agréable du fait du dynamisme et de la jeunesse de l’entreprise qui collent à mes attentes. De nombreux événements sont organisés par les employés (urban foot tous les Lundis, afterwork fréquents., etc..). La culture très ouverte de l’entreprise permettant d’échanger avec tout le monde sans distinction hiérarchique est égale- ment un aspect m’ayant particuliè- rement étonné. De plus, au terme de chaque mission, un retour sur le travail personnel réalisé est effectué par le responsable hiérarchique ce qui permet de s’améliorer continuel- lement. Le système de « grades » consistant à évoluer chaque année est également un point particuliè- rement stimulant. J’ai également été agréablement surpris par les conditions de travail chez EY. En effet, les horaires ne sont pas si horribles. Il est en effet tout à fait possible d’avoir une activité sportive ou sociale régulière en semaine. Entreprise dynamique, peu de poids hierarchique, évolution rapide MAIS peu d’avantages (pas de salle de sport, peu d’avantages CE, etc...). Depuis le 1er juillet 2013, Ernst & Young est devenu EY et rassemble au- jourd’hui 167 000 associés et collabo- rateurs à travers le monde, dans près de 150 pays. Que vous intégriez l’au- dit, le conseil, les métiers juridiques, la fiscalité, ou les transactions, vous pourrez très tôt avoir des responsabili- tés et relever des défis stimulants. “J’ai apprécié la qualité des clients, qui crée la qualité des missions et l’accumulation de succès; le sens du travail en équipe et la solidarité entre tous les participants”. DOMINIQUE, Associé, EY Conseil “Points forts de l’entreprise : Possibilité de tra- vailler dans différents secteurs d’activité. Amélio- ration des compétences. ” ANONYME, Auditeur Junior “Expérience formatrice, goût du challenge, Culture américaine. ” ANONYME, Auditeur Financier “Il s’agissait de ma première expérience qui fut plus que réussie suite à la réalisation de mes différentes missions” ANONYME, Auditeur Junior >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR EY… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 81% DES SALARIÉS ET EX-SALARIÉS INTERROGÉS RECOMMANDENT CETTE ENTREPRISE
  20. 20. AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS DE CHARLOTTE, MANAGER AUDIT FINANCIER MAZARS linkfinance.fr 22 BILAN : Mes années Mazars ont été une belle aventure humaine. J’ai eu entre 20 et 25 clients, ce qui m’a permis de rencontrer des interlocuteurs nombreux en particulier en direction financière. La progression a été très rapide. En quelques années je suis devenu manager. J’ai également réussi à maintenir un bon équilibre de vie entre l’ambition profession- nelle et la vie privée. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : J’ai développé des compétences à plusieurs niveaux. Au niveau tech- nique, j’ai acquis une expertise en finance d’entreprise, en contrôle interne, en normes françaises et IFRS…Au niveau managérial, je me suis également enrichie. J’encadre actuellement des équipes de 4 à 12 personnes, selon les clients. J’ai aussi renforcé mes aptitudes au niveau RH en réalisant des entretiens de recrutements ou en participant à des séminaires de formation. Depuis quelques temps je fais également de la prospection commerciale, ce qui me permet de développer mes compé- tences en répondant notamment aux appels d’offres. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : J’ai apprécié l’environnement qui est très « challengeant ». Les promotions sont annuelles, ce qui constitue une vraie reconnaissance du travail réa- lisé. La diversité des équipes et des clients me plaisent aussi beaucoup, j’apprécie l’ambiance de travail et le fait de travailler avec des collabora- teurs jeunes. La moyenne d’âge chez Mazars est de 31 ans. Mazars est un cabinet en pleine crois- sance qui évolue dans un contexte très concurrentiel. J’apprécie le fait que ce soit un cabinet français, à taille humaine, avec un positionnement de challenger. Nous sommes au plus proches des décisions stratégiques, ce qui est intéressant. La politique de rémunération des collaborateurs est également plus attractive. Mazars est un groupe international de 13 500 collaborateurs présent dans 71 pays, spécialisé dans l’audit et le conseil. En France, Mazars regroupe 37 implantations et fédère les compétences et le profession- nalisme de 2500 collaborateurs. Mazars audite aujourd’hui, à l’échelle internationale, plus de 500 sociétés cotées sur plus de 50 marchés, dont 13 appartenant au CAC 40 en France. “Il n’y a pas de planning imposé. Autre point positif, on peut choisir les personnes avec qui l’on souhaite travailler. C’est important de pouvoir travailler avec des gens qu’on apprécie”. YOAN, Manager Audit “On apprend à bien choisir son équipe et à la faire progresser. Mon poste comprend également un volet plus commercial puisque je m’occupe des réponses aux appels d’offres et fais aussi de la prospection. C’est un nouveau challenge inté- ressant pour moi qui est très plaisant et une belle évolution dans ma carrière professionnelle.” MATHIEU, Senior Manager Audit “On se fait rapidement un réseau au sein du cabi- net et on apprend beaucoup.” HÉLÈNE, Assistante Audit “En plus de vos missions, on vous laisse l’oppor- tunité de développer de nouveaux projets. Par exemple, si je veux proposer une nouvelle offre commerciale sur le développement durable, je peux le faire. Par ailleurs, comme mes activités sont diverses, les saisons passent et ne se res- semblent pas” NATHALIE, Manager accompagnement comptable et financier >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR MAZARS… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 94% DES SALARIÉS ET EX-SALARIÉS INTERROGÉS RECOMMANDENT CETTE ENTREPRISE
  21. 21. AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS DE FANNY, AUDITRICE FINANCIÈRE KPMG linkfinance.fr 23 BILAN : Après 3 ans en ESC spécialité audit et consulting, je connaissais la théo- rie et la pratique mais l’application à la réalité des entreprises m’a permis d’acquérir des bases techniques solides, des méthodes de travail. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : Je n’aborde plus le travail de l’auditeur de la même manière : j’ai acquis du recul face à mes différentes missions ce qui me permet d’analyser les comptes et la situation financière de l’entreprise préalablement à l’audit en lui-même, ce que je ne faisais pas lors de mes débuts. Cette maturité me permet d’appréhender les risques liés à l’entité, ce qui est primordial dans le travail d’un auditeur financier en vue de la certification des comptes. De plus, je dirai qu’au fur et à mesure de mon évolution chez KPMG, j’ai pris confiance en moi. Les responsabili- tés qui nous sont au fur et à mesure confiées m’ont permis de m’affirmer professionnellement et d’afficher ainsi une certaine autorité naturelle nécessaire. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : La formation tout d’abord : nous sommes tous les ans formés avec des formations nous faisant part des nouveautés, actualités, focus sur des évolutions de la profession. La diversité : KPMG encourage son personnel à développer ses envies. Ainsi, je suis animatrice au niveau de KPMG France pour les salariés juniors et j’ai aussi pu animer des petits dé- jeuner ou réunions pour des clients. C’est une autre facette du métier de pouvoir transmettre ce que j’ai acquis de part mes 6 années d’expérience. L’Esprit d’équipe : j’ai la chance d’être au sein d’une équipe à taille hu- maine où nous travaillons ensemble et pouvons ainsi partager sur des problématiques techniques. Nous montons des projets ensemble ce qui est valorisant. KPMG, membre du réseau KPMG international est le premier groupe français de services pluridiscipli- naires (audit, conseil, expertise comptable, droit et fiscalité). Il em- ploie près de 7 300 salariés dans 217 implantations, au service des socié- tés cotées et groupes internationaux, des PME, des groupes familiaux, de l’économie sociale et solidaire et des collectivités publiques. “Intégrer un big permet d’apprendre énormément en peu de temps. C’est une excellente « école de la vie ». Le « staff » est qualifié, compétent ce qui crée un milieu favorable aux échanges d’expérience, ce qui est très stimulant intellectuellement.” ANNE-SOPHIE, Auditrice Senior “Ce que j’apprécie chez KPMG, c’est tout d’abord l’ambiance de travail qui reste conviviale, de nom- breux événements sont organisés afin de souder les équipes. A mon avis cette entreprise est des- tinée aux personnes qui souhaitent relever des challenges et qui ont une soif d’apprendre.” ANONYME, Assistant confirmé “Certaines périodes sont certes un peu chargées et demandent beaucoup d’investissement, mais c’est une expérience très enrichissante profes- sionnellement et personnellement.” CAROLE, Auditrice Senior “Points forts de l’entreprise : L’intéressement et la participation de la part des salariés et hauts placés.” ANONYME, Auditeurr >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR KPMG… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 79% DES SALARIÉS ET EX-SALARIÉS INTERROGÉS RECOMMANDENT CETTE ENTREPRISE
  22. 22. AUDIT & CONSEIL • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS DE KADI, AUDITRICE FINANCIÈRE SENIOR, SECTEUR BANCAIRE PWC linkfinance.fr 24 BILAN : Je dresse un bilan très positif de mon expérience chez PwC car elle m’a permis d’accéder à une for- mation de qualité reconnue sur le marché. J’ai pu évoluer rapidement en ayant des feedbacks et conseils réguliers sur mon travail et mes axes de développement. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : En termes de savoir-faire, mon expérience chez PwC m’a permis de développer un regard critique, celui de l’auditeur, sur les données qui me sont présentées. J’ai été formée à appli- quer une méthodologie rigoureuse fondée sur une approche de l’audit par les risques. En termes de savoir-être cette expé- rience m’a appris à travailler en équipe et à déléguer, à m’adapter rapidement à mon environnement (diversité des missions et des clients). J’ai également acquis ma première expérience de management. Dès le grade de junior 2, j’ai été amenée à coacher des juniors et stagiaires dans la réalisation de leurs missions, puis au grade de senior à évaluer la contribution des juniors dans l’équipe et réaliser des feed- backs sur leurs interventions. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : J’ai particulièrement apprécié l’esprit de promo qui règne au sein de l’entreprise. Fraîchement diplômée, à mon intégration dans le cabinet, je me suis retrouvée dans un groupe de jeunes auditeurs du même âge. Le haut degré d’exigence du cabinet en termes d’investissement et de qualité de la prestation ont favorisé l’émulation, tout en nous conduisant à développer de forts liens de com- plicité et d’entraide entre collègues. Le principal point fort de PwC est son implantation internationale. Par rapport à ses concurrents, je dirai que l’entreprise a su se distinguer par la formation. Leader mondial de l’Audit et du Conseil, PwC est un acteur de référence dans l’ensemble de ses métiers et offre à ses clients une prestation intellectuelle globale, efficace, à haute valeur ajoutée au travers de ses principales expertises : audit, conseil, transactions, straté- gie, expertise comptable et juridique et fiscal... “Un mode de fonctionnement rôdé, où la forma- tion des nouveaux est indispensable à la péren- nité du cabinet : du coup, on est à la fois toujours tiré vers le haut, et amené à en faire de même avec les nouveaux.” DAVID, Auditeur Junior 2 “J’ai pu apprendre beaucoup et rapidement. J’ai découvert divers secteurs d’activité, me permet- tant de développer mes connaissances et d’avoir une bonne ouverture d’esprit. La diversité des équipes et des clients m’ont permis de dévelop- per une forte adaptabilité.” RACHEL, Auditeur superviseur “Une bonne expérience qui est reconnue sur un CV, qui permet d’effectuer des tâches variées mais aussi d’évoluer graduellement.” ANONYME, Consultantr “Je suis très satisfaite d’avoir pu travailler chez PwC. Cela m’a permis de maîtriser d’un bout à l’autre l’établissement d’un bilan et d’un compte de résultat, d’avoir de bonnes bases fiscales et sociales également.” ANONYME, Controleur & Auditeur >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR PWC… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 97% DES SALARIÉS ET EX-SALARIÉS INTERROGÉS RECOMMANDENT CETTE ENTREPRISE
  23. 23. Depuis 1995, Huxley Banking & Financial Services s’est imposé comme un des cabinets de recrutement les plus influents auprès des organismes bancaires et financiers à travers le monde. Chaque jour, plus de 350 consultants apportent leurs expertises du recrutement pour mettre en relation les talents d’aujourd’hui et de demain avec les institutions financières. Nous traitons avec chaque candidat de manière individuelle pour mieux comprendre leurs compétences et leurs attentes et les accompagner dans la recherche de nouvelles opportunités. Que celle-ci soit temporaire ou permanente, nos consultants spécialisés vous orienterons vers le poste de vos rêves dans les domaines suivants: · Actuariat & Souscription · Finance & Comptabilité · Front Office · Middle Office · Gestion de projet · Recherche et Analyse Quantitative · Conformité & Régulation · Management et analyse des Risques · Technologies de l’information (Infrastructure, Sécurité, Audit IT, Developpement…) · Experts en logiciels financiers BANKING & FINANCIAL SERVICES LAUREAT DU PRIX HITC DU MEILLEUR CABINET DE RECRUTEMENT SUR LE RISQUE ET L’INFORMATIQUE DU SECTEUR BANCAIRE ET FINANCIER. ” “ CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR NOS OFFRES Pour en savoir plus sur notre équipe de Paris : Tel : 01 42 99 38 11 Email : paris@huxley.com Visit : www.huxley.com
  24. 24. FINANCE D’ENTREPRISE linkfinance.fr 26 FINANCE D’ENTREPRISE REGARDS CROISÉS David Brault – Président Fondateur, Objectif Cash P. 27 Bruno Fadda – Directeur, Robert Half P. 28 Marc Bollecker – Directeur du département Management, Université de Haute Alsace P. 29 MÉTIERS EN VUE Contrôleur de gestion P. 30 Trésorier P. 32 Directeur administratif et financier P. 34 AVIS SUR LES RECRUTEURS GDF Suez P. 36 LVMH P. 37 Orange P. 38 Pernot-Ricard P. 39 PSA Peugeot Citroën P. 40 26 27 30 36
  25. 25. FINANCE D’ENTREPRISE • REGARDS CROISÉS Finance d’entreprise, l’interview RH. “ON N’APPREND PAS SON MÉTIER EN 2 ANS. LES ENTREPRISES SE MÉFIENT DES ZAPPEURS” “QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN FINANCE D’ENTRE- PRISE ?” Les entreprises recrutent au cas par cas dans les fonctions support. C’est la conséquence de la crise et du manque de visibilité dans les affaires mais nous constatons tout de même des rotations sur les postes. Pour mémoire il y a en- core 10 ans, « l’espérance de vie » d’un Directeur Financier dans sa fonction était de 7 ans. Aujourd’hui elle est que de 3 ou 4 ans. “QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVI- SAGEABLES?” La financiarisation de l’économie fait son chemin…Démarrer sa carrière dans la finance d’entreprise ne ferme aucune porte. Au contraire, l’audit et le contrôle de gestion restent toujours des voies royales. Après 4 ou 5 ans dans un groupe, beaucoup de Contrôleurs Financiers sont appelés à évoluer. Il n’y a pas une semaine sans que j’apprenne qu’un CFO que je connais est devenu CEO…Difficile de progresser dans la gouvernance si on ne sait pas parler chiffres… “POURQUOI CHOISIR DE TRAVAILLER EN FINANCE D’ENTREPRISE ?” Finance de marché ou finance d’entre- prise ? La finance de marché force à l’hy- per spécialisation. Dans la finance d’entreprise on voit plus de choses. On s’ouvre aux autres fonctions ... on est au cœur du réacteur … on comprend com- ment fonctionne l’entreprise de l’intérieur. “QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?” Les personnes avec qui on peut dialoguer. Ceux qui savent se mettre à la portée de tous … qui sont capables de sortir de leur jargon … Attention toutefois à ne pas vou- loir brûler les étapes … J’entends souvent des jeunes dire je fais 6 mois d’audit ici, puis 6 mois dans une banque d’affaire et 6 mois ensuite dans un cabinet de conseil. On n’apprend pas son métier en 2 ans. Les entreprises se méfient des zappeurs. Elles privilégient la loyauté et la fidélité dans les promotions et les rémunérations. “QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOP- TER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?” Pour être recruté il faut être actif et visible sur le marché mais pas trop. Les fonctions dans la finance d’entreprise restent des fonctions support où qualité rime avec utilité et humilité. Je rencontre parfois des managers qui en font trop. Il ne s’agit pas de savoir se vendre mais plutôt de savoir se faire acheter. Il faut souvent se mettre en veille, attendre le bon moment, faire preuve de patience. DAVID BRAULT Président Fondateur Objectif Cash Cabinet indépendant spécialisé dans la Direction Financière Opérationnelle & Management de transition “IL N’Y A PAS UNE SEMAINE SANS QUE J’APPRENNE QU’UN CFO QUE JE CONNAIS EST DEVENU CEO” linkfinance.fr 27
  26. 26. FINANCE D’ENTREPRISE • REGARDS CROISÉS Finance d’entreprise, l’interview Expert. “NOUS OBSERVONS UNE LÉGÈRE RECRUDES- CENCE DES CRÉATIONS DE POSTES” “QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN FINANCE D’ENTRE- PRISE ?” Nous évoluons principalement dans un marché de remplacement. Mais, depuis quelques mois, nous observons une légère recrudescence des créations de postes. Notre marché commence à être plus fluide. “QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVI- SAGEABLES?” Les contrôleurs de gestion restent des profils toujours aussi recherchés pour leur capacité à piloter la performance de l’activité et à identifier et mettre en œuvre des actions de réduction de coûts. Les grands groupes quant à eux ren- forcent leurs équipes de contrôle et d’audit interne et recrutent également des contrôleurs financiers pour leurs filiales. “POURQUOI CHOISIR DE TRAVAILLER EN FINANCE D’ENTREPRISE?” Tout d’abord parce que c’est un marché durablement porteur. Quels que soient leur contexte économique, leur taille, leur secteur d’activité, toutes les entreprises se doivent d’établir leurs comptes, de contrôler leurs coûts et de piloter leur performance financière. Les profils les plus compétents pour les accompagner ne sont ni forcément nombreux, ni dispo- nibles. Ensuite, parce que cette filière propose de très belles opportunités de carrière pour qui sait évoluer et valoriser ses compétences. “QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?” Dès le début de sa formation, il est impor- tant de se spécialiser et de cumuler de l’expérience. Dans les métiers de la comp- tabilité, les diplômés d’un BTS avec une alternance et/ou une première expérience au sein d’un cabinet d’expertise comp- table, constituent à titre d’exemple des profils très recherchés. Dans les métiers du contrôle de gestion et de l’audit, ce sont essentiellement les diplômés d’Ecole de Commerce et les Master 2 en gestion / finance qui ont effectué des stages longs ou une année de césure en entreprise qui vont être les plus recherchés. Ces futurs diplômés sont pratiquement assurés de trouver un emploi très rapidement. “QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOP- TER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?” Je donnerais deux principaux conseils : cultiver son employabilité immédiate en multipliant les expériences en entreprise tout au long du cursus de formation initiale; envoyer des candidatures spon- tanées ciblées et personnalisées : il faut vraiment privilégier la qualité au nombre. BRUNO FADDA Directeur Robert Half Cabinet de recrutement spécialisé “DÉS LE DÉBUT DE SA FORMATION ; IL EST IMPORTANT DE SE SPÉCIALISER ET DE CUMULER DE L’EXPÉRIENCE” linkfinance.fr 28
  27. 27. FINANCE D’ENTREPRISE • REGARDS CROISÉS Finance d’entreprise, l’interview Universitaire. “CETTE DIVERSITÉ EST SOURCE D’EMPLOIS ET D’OPPORTUNITÉS” “QUEL EST L’INTÉRÊT D’UNE CARRIÈRE EN FINANCE D’ENTREPRISE ?” La finance d’entreprise recouvre une palette très variée de métiers à des niveaux de responsabilité très diffé- rents : contrôleur de gestion, auditeur, comptable, consolideur, trésorier, credit manager. Cette diversité est source d’emplois et d’opportunités. Par ailleurs, le changement de trajec- toire et les évolutions de carrière sont fréquents : on voit ainsi très souvent des contrôleurs de gestion évoluer vers des postes de responsable (voire directeur) administratif et financier ou vers des directions opération- nelles, des trésoriers se diriger vers le contrôle de gestion ou vers la respon- sabilité de leur service. “QUELLES SONT LES COMPÉTENCES ET QUALITÉS NÉCESSAIRES POUR RÉUSSIR ?” Des compétences techniques et informa- tiques permettant de traiter des données sont essentielles, notamment en comp- tabilité, gestion budgétaire, calcul de coût, analyse financière, gestion de la trésorerie… Mais au-delà de ces compé- tences, la rigueur est particulièrement utile car ce sont des métiers du contrôle et de l’analyse. C’est la capacité aussi à prendre du recul par rapport aux chiffres qui est exigée pour pouvoir conseiller des dirigeants et des managers. L’anglais devient évidemment incontournable. Enfin, la mobilité géographique est un atout majeur pour pouvoir évoluer au sein d’une entreprise ou dans d’autres groupes. “COMMENT ONT ÉVOLUÉ CES MÉTIERS CES DERNIÈRES ANNÉES?” Certains de ces métiers ont déjà considé- rablement évolué notamment en raison de deux phénomènes : l’externalisation à l’étranger d’activités à faible valeur ajoutée, par exemple en comptabilité ; l’automatisation par l’informatique d’ac- tivités courantes de saisie qui nécessite de moins en moins d’opérateurs. De ce fait, dans des entreprises disposant de systèmes informatiques performants ou ayant délocalisé, les postes ont pu évoluer vers l’analyse et le conseil, vers le contrôle de gestion notamment. “QUELS SONT VOS CONSEILS POUR UN ÉTUDIANT QUI SOUHAITE DÉ-MAR- RER UNE CARRIÈRE EN FINANCE D’EN- TREPRISE ?” On peut lui recommander d’acquérir le maximum d’expériences professionnelles avant de démarrer sa carrière. Les forma- tions dans le domaine sont nombreuses à proposer l’apprentissage. A défaut, il est évidemment indispensable de multiplier les stages et les emplois d’été dans des services de contrôle de gestion et finan- ciers ne restreignant pas ses choix à un seul secteur géographique ou d’activité. MARC BOLLECKER Professeur des Universités en Sciences de gestion et Directeur du département Management Université de Haute Alsace “LA FINANCE D’ENTREPRISE RECOUVRE UNE PALETTE TRÈS VARIÉE DE MÉTIERS À DES NIVEAUX DE RESPONSABILITÉ TRÈS DIFFÉRENTS” linkfinance.fr 29
  28. 28. LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR LES PROFESSIONNELS POUR PAR- LER DE LEUR MÉTIER FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE CONTRÔLEUR DE GESTION linkfinance.fr 30 PRÉSENTATION Le contrôleur de gestion participe à l’élaboration des prévisions budgétaires et des business plans. Il veille à leur respect au cours de l’année, analyse les écarts et propose des mesures correc- tives. Il est rattaché au directeur adminis- tratif et financier. PROFIL DEMANDÉ DECG et DCG très appréciés ; formation en gestion et comptabilité de niveau bac +5 (Université, École de Commerce). Expé- rience : un stage (année de césure) en cabinet d’audit est un plus pour intégrer de grands groupes. RÉMUNÉRATION Salaires débutants : 30 K€. Salaires expérimentés : entre 40 K€. TYPE D’EMPLOYEUR Entreprises tous secteurs d’activité. MISSIONS PRINCIPALES Les missions principales du contrôleur de gestion sont : - Élaboration des procédures et outils de gestion : élaborer et mettre en place les outils de reporting destinés à la direction générale, définir les principales orienta- tions des contrôles et indicateurs à mettre en place, et le cadre du reporting desti- né à la direction générale, concevoir les tableaux de bord de l’activité (hebdoma- daires, mensuels ou trimestriels) ; mettre en place et améliorer les procédures de gestion et d’optimisation des flux d’information financière. - Prévisions : participer à la définition des objectifs, réaliser des études écono- miques et financières, élaborer le plan à moyen terme, établir des prévisions de fin d’année sur la base des budgets corrigés des événements de la période en cours ; construire les principaux états financiers sur 3 ou 5 ans en projetant les résultats actuels de l’entreprise, les estimations de l’année en cours et les objectifs stratégiques définis par la direction générale. - Analyse et reporting : obtenir et collecter toute information susceptible d’agir sur le résultat de l’entreprise, la traduire en éléments financiers, analyser mensuellement les performances de l’entreprise par l’étude des écarts des résultats par rapport aux budgets et objectifs ; rédiger les synthèses de commentaires de l’activité. - Élaboration et pilotage du processus budgétaire : définir les procédures de construction budgétaire, collecter, analyser et synthétiser les données budgétaires venant des départements opérationnels et des centres de profit, produire les documents de synthèse budgétaire, formaliser et éditer le document complet qui servira de guide tout au long de l’année, intégrer les éléments budgétaires aux grilles de suivi des résultats mensuels ou trimestriels. Méthodologique Organisation Equipe Analyse Motivation International Pluridisciplinaire Relationnel Rigueur Stress Stimulant RÉSUMÉ DES AVIS Recommandé par 91% des professionnels Note globale : Intérêt du métier Diversité des missions Perspectives d’évolution Responsabilités Equilibre vie pro / privée
  29. 29. FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE L’AVIS DE LAURENT, CONTRÔLEUR DE GESTION linkfinance.fr 31 Au vu de mon parcours, je recom- mande de réaliser une mission en alternance, si possible dans un groupe international, pour prendre en main toutes les différentes missions d’un contrôleur de gestion pendant un an, puisque le contrôleur doit répondre à des échéances importantes au cours d’une année : les clôtures, la réali- sation du budget, le montage des prévisions budgétaires, etc. ATTRAITS DU MÉTIER : Je vois plusieurs avantages à cette fonction : surtout si on occupe la fonction de contrôleur de gestion opérationnel, nous avons une vue globale et complète de l’entre- prise car nous devons analyser tous les coûts dans leur intégralité. En conséquence, nous avons des contacts réguliers avec de nombreux services de l’entreprise. Puisqu’on est au coeur du processus financier, on collecte un flux important d’infor- mations, ce qui rend la mission très intéressante. De plus, le contrôleur de gestion est amené à participer activement à la prise de décisions auprès des responsables opéra- tionnels et fonctionnels; de ce fait, il s’agit d’un interlocuteur clé au sein de l’entreprise ; sa parole et ses ana- lyses comptent. Il est là pour conseil- ler, informer et alerter les preneurs de décisions. POINTS NÉGATIFS : Cependant, un contrôleur de gestion doit affronter plusieurs difficultés, d’une part, le métier peut être consi- déré par les salariés de l’entreprise comme très strict voire même anti- pathique. On pose de nombreuses questions, on scrute les moindres dépassements significatifs par rapport au budget notamment, ce qui peut nous donner une image froide. Pour pallier cet obstacle, je conseille de développer un profond sens du contact voire même d’utiliser l’humour pour obtenir la confiance d’un plus grand nombre et dédramatiser notre fonction. D’autre part, la mission peut s’installer dans une certaine répéti- tivité, chaque mois, en effet, on doit répondre aux mêmes échéances, les clôtures, la fiabilisation du résultat etc. Un candidat à un poste de contrôleur de gestion doit prendre conscience du fait qu’il devra effectuer des tâches courantes qui s’enchaineront au fil des mois. QUALITÉS ESSENTIELLES : On attend d’un contrôleur de gestion qu’il soit pragmatique et qu’il ait un fort esprit relationnel: on doit en effet expliquer avec clarté la situation des comptes d’un périmètre d’activité, en conséquence, il doit savoir se faire comprendre rapidement et de ma- nière efficace. Il doit développer, par ailleurs, un profond sens de l’analyse, il se fera remarquer par sa capacité d’«aller au-delà» des chiffres et égale- ment de prise de recul. “La routine peut s’installer si l’on ne se remet pas ré- gulièrement en cause soit dans sa façon de travailler soit sur le périmètre couvert par son travail.” MICHEL, Contrôleur de gestion support achat “Ce métier oblige à avoir une certaine rigueur mais aussi à travailler en équipe ce qui est pour moi très intéressant. La communication est primordiale pour acquérir certains chiffres et la diffusion des tableaux de bords peut avoir un rôle très important pour la direction stratégique de l’entreprise. D’où une forte responsabilité qui peut être gratifiante.” ANONYME, Contrôleur de gestion “Les différents acteurs de l’entreprise doivent être conscients de l’intérêt du contrôle de gestion en tant qu’outil d’amélioration des performances et non le considérer comme un outil de contrôle de leur activité” VALÉRIE, Contrôleuse de gestion “Le goût des chiffres et une excellente utilisation des systèmes d’information sont requis pour le poste de contrôleur de gestion. Mais il est éga- lement nécessaire d’avoir un bon relationnel et d’être à l’écoute.” SAMBA, Contrôleur de gestion >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LE MÉTIER DE CONTRÔLEUR DE GESTION…
  30. 30. RÉSUMÉ DES AVIS Recommandé par 91% des professionnels Note globale : Intérêt du métier Diversité des missions Perspectives d’évolution Responsabilités Equilibre vie pro / privée LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR LES PROFESSIONNELS POUR PAR- LER DE LEUR MÉTIER FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE TRÉSORIER linkfinance.fr 32 PRÉSENTATION Le trésorier gère au quotidien la tréso- rerie des activités de l’entreprise, établit les prévisions de trésorerie, assure les mises à jour, gère, suit et rend compte des placements des entités dont la gestion est confiée au service financier. Le trésorier est le garant de la liquidité quotidienne de l’entreprise. Il gère, anticipe et sécurise les flux de trésorerie en veillant à assurer la couverture des besoins financiers. PROFIL DEMANDÉ De formation supérieure (Ecole de Com- merce/ Gestion, Master, DCG, DSGG option comptabilité audit), complétée d’une expé- rience de 2-3 ans en Cabinet d’audit. RÉMUNÉRATION Salaires débutants : 38 K€. Salaires expérimentés : entre 45 K€. TYPE D’EMPLOYEUR Entreprises tous secteurs d’activité. MISSIONS PRINCIPALES Les missions principales du trésorier sont : - Gestion des flux et des soldes : gérer les liquidités (gestion des encaissements et des paiements) ; analyser quotidiennement les positions bancaires des différents comptes dans les différentes banques ; équilibrer les comptes et placer les éven- tuels excédents de trésorerie ; assurer le financement des besoins. - Budget et prévisions de trésorerie : établir le budget de trésorerie mensualisé avec les éléments fournis par le contrôle de gestion et le directeur financier ; évaluer précisément dans ce cadre la position nette de trésorerie de fin d’année et d’endettement net afin de pouvoir au mieux définir les besoins de financement externe à solliciter auprès des banques ou de la maison mère. - Reporting mensuel et hebdomadaire : élaborer et communiquer une synthèse hebdomadaire de la position de trésorerie consolidée, analysant les principaux flux de décaissement et d’encaissement de la semaine et les prévisions pour la semaine à venir; analyser et expliquer les écarts entre le budget et les flux consta- tés en réel; en tirer les éventuelles conclusions en termes de frais ou produits financiers, contrôler la comptabilisation correcte des opérations de trésorerie; - Financements d’investissements : participer au montage de financement d’acquisi- tions d’entreprise ou d’actifs importants ; proposer des solutions de refinancement de filiales par la mise en place de prêts, de garanties ou de recapitalisation. - Gestion des relations bancaires : mettre en place les lignes de crédit nécessaires définies avec les plans de financement et prévisions de trésorerie ; négocier et contrôler les conditions bancaires appliquées. Pragmatisme Communication Equipe Adaptable Motivation Dynamique Organisation Prioritiser Rigueur Stress Evolution
  31. 31. FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE L’AVIS D’ARNAUD, TRÉSORIER linkfinance.fr 33 Diplômé de DESS Finance d’En- treprise et pratique des marchés financiers je me suis tout d’abord orienté vers la Banque, comme analyste crédit puis comptable de fonds d’investissement. J’ai rejoint un groupe Américain pour prendre en charge la gestion du cash sur l’Europe. L’excellente qualité des équipes de cette entreprise et son organisation m’ont permis d’augmenter consi- dérablement mes compétences, le service Trésorerie étant un service indépendant et important dans l’organisation Corporate. ATTRAITS DU MÉTIER : Le métier est très technique, il touche à la fois des problématiques de régulation, de risque (change) et d’informatique ce qui est stimulant intellectuellement. Les défis y sont plus excitants qu’en comptabilité. La trésorerie peut être véritablement au croisement de l’ensemble des activi- tés du groupe. A ce titre le trésorier doit comprendre son entreprise pour lui apporter un plus, voire faire évo- luer ses pratiques. Mais cela dépend grandement du poids de la trésorerie dans l’organisation. POINTS NÉGATIFS : En France clairement la fonction trésorerie est sous-évaluée en importance, par rapport aux entre- prises Anglo-saxonne. Les décisions stratégiques financières proposées par un Trésorier aux USA relèvent en France du domaine du DAF voire du DG. De plus encore trop souvent la gestion des partenaires bancaires est vue comme une fonction régalienne du DAF qui va cantonner son trésorier à la gestion des flux. Autre point négatif majeur, le métier étant technique il est plus difficile pour un Trésorier d’évoluer dans le cadre d’une mobilité extérieure vers des fonctions autres que la trésorerie. En France une fois encore les DAF. ont des formations comptables, pas financière surtout dans les groupes de taille moyenne. QUALITÉS ESSENTIELLES : Qualité principale l’intégrité. Dans Za- dig de Voltaire ce dernier choisit comme trésorier le seul des candidats qui n’a pas volé son maître. Bien que nous ne soyons pas en charge d’encours équivalent à ceux que gèrent les traders, un certain sang-froid est indispensable. Il faut se considérer en formation permanente et analyser un environne- ment changeant. Un esprit analytique et un bon sens de la pédagogie, il faut pouvoir pré- senter des évènements complexes en termes clairs, spécialement sur les problématiques de change. “Vous avez pour mission de gérer au mieux la trésorerie d’une société ou d’un groupe. C’est un challenge permanent. ”. PASCAL, Trésorier Group “Il faut savoir anticiper, avoir un très bon relation- nel, savoir travailler en équipe, avoir une vision globale, être source de propositions et ne pas avoir peur des périodes de stress.. C’est un poste très complet et valorisant. Je ne peux que le conseiller.” ANTOINE, Trésorier “C’est un emploi qui demande des connaisances financières et des systèmes d’information. Il faut savoir s’adapter à diverses situations.” LAURA, Trésorière “Crise financière oblige, l’activité connaît un certain court-termisme. La gestion des liquidités et des ressources au sens large devient un enjeu majeur, immédiat ; la gestion d’actifs, les place- ments de long terme, passent au second plan” DAMIEN, Trésorier >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER…
  32. 32. RÉSUMÉ DES AVIS Recommandé par 98% des professionnels Note globale : Interêt du métier Diversité des missions Perspectives d’évolution Responsabilité Equilibre vie pro / privée LES MOTS CLÉS LES + REPRIS PAR LES PROFESSIONNELS POUR PAR- LER DE LEUR MÉTIER FINANCE D’ENTREPRISE • MÉTIERS EN VUE DIRECTEUR ADMINISTRATIF FINANCIER linkfinance.fr 34 PRÉSENTATION Le directeur administratif et financier est garant de la bonne gestion administrative et financière de l’entreprise. Il contrôle la bonne exécution de la stratégie et des procédures définies avec la direction générale et coordonne les services dont il a la charge. PROFIL DEMANDÉ De formation Bac+5 en Ecole supérieur de Commerce, ou en Ecole d’Ingénieur, ou en Institut d’Etudes Politiques spécialisé en gestion, ou droit des affaires, ou res- sources humaines, ou finance-comptabilité, ou en contrôle-comptabilité-audit justifiant d’une expérience de 5 ans minimum. RÉMUNÉRATION Salaires expérimentés : 70 K€. TYPE D’EMPLOYEUR Entreprises tous secteurs d’activité. MISSIONS PRINCIPALES Les missions principales d’un Directeur administratif et financier sont : - Manager des équipes en charge des activités suivantes : comptabilité, trésorerie, fiscalité, contrôle de gestion, audit, droit, ressources humaines, communication, système d’information, services généraux, achats. - Définir les principales orientations des systèmes de contrôle et mettre en place les procédures de gestion et les indicateurs nécessaires au suivi des activités et au reporting à la direction. - Garantir la fiabilité des comptes de l’entreprise et l’établissement des documents financiers et comptables en conformité avec la législation et superviser la conso- lidation des données financières pour que les normes comptables françaises et internationales (IFRS) soient appliquées. - Élaborer les plans de financement de l’entreprise et valider les budgets de trésore- rie répondant aux besoins de financements externes. - Organiser les conseils d’administration, les assemblées générales dans le respect des obligations légales. - Superviser les services administratifs du personnel (paie, contrats de travail, dos- siers du personnel) et définir les besoins et moyens nécessaires à l’optimisation des systèmes d’information et de gestion. - Garantir la fiabilité des informations financières et superviser les missions d’audit interne des services de l’entreprise. Méthodologique Varié Equipe Organisé Stratégique Collaboration Pluridisciplinaire Relationnel Rigueur Altruisme Stimulant
  33. 33. FINANCE D’ENTREPRISE• MÉTIERS EN VUE L’AVIS DE SYLVAIN, DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER linkfinance.fr 35 Le poste de DAF en PME est pluridisciplinaire (comptabilité, contrôle de gestion, fiscalité, trésorerie, droit, RH, relations internes et externes,..) d’un haut niveau de collaboration, en gé- néral membre du Codir, souvent bras droit du dirigeant. Il exige une bonne capacité à manager les équipes, de la méthode, car beau- coup de dossiers sont ouverts en même temps, de la résistance au stress, une vision élevée du modèle économique. ATTRAITS DU MÉTIER : Pour moi le CFO d’un groupe en est sans aucun doute le numéro 2. La mission de ses équipes Finance est d’éclairer le chemin à travers une bonne compréhension des chiffres clés à tous les niveaux de responsabilité. Progressive- ment, la production et la lecture de ces chiffres s’est complétée de responsabilités accrues au niveau de la fiabilité, des contrôles, de la qualité des prévisions, des sys- tèmes d’information. C’est l’une des fonctions les plus complètes de l’entreprise, avec un impact direct sur tous les autres membres du Comité Exécutif. POINTS NÉGATIFS : Ce niveau de responsabilités sup- pose une symbiose parfaite avec la Direction Générale. Il reste par exemple difficile d’être régulière- ment le vecteur de mauvaises nou- velles. C’est pourquoi un change- ment de DG s’accompagne souvent très vite d’un nouveau DAF… De plus le Directeur Financier ne peut plus prétendre avoir l’exclusivité de la compréhension des chiffres de l’entreprise : il doit prendre le temps de convaincre le Comité de Direc- tion sur lequel il n’a le plus souvent qu’une autorité fonctionnelle. QUALITÉS ESSENTIELLES : Les compétences techniques restent indispensables, mais ne sont qu’un pré requis. Il s’agit de pouvoir né- gocier avec les différents experts et intervenants, internes et externes, en parlant le même langage. Dans la mesure où les normes et les enjeux évoluent en permanence, il me semble qu’un minimum d’une dizaine d’années d’expérience est également primordial, plus encore que dans d’autres postes de dirigeants. Les facteurs clés de réussite dans ce rôle peuvent sembler contradictoires: une grande rigueur, de très bonnes qualités de communication, et une certaine modestie car personne, même le créateur des tableaux de bord, ne peut détenir à lui seul la vérité ou le pouvoir d’influencer les décisions de l’entreprise. “C’est un investissement de tous les instants qui nécessite une pluridisciplinarité et une organisation sans faille.” PATRICK, Directeur administratif et financier “Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est le coté social et relationnel que je trouve le plus stimulant. Le fait de mélanger au mieux une ap- proche très technique et rigoureuse, typique des hommes de chiffres et finances, avec l’interac- tion multiple avec tous les apporteurs d’intérêts internes et externes aux entreprises est un défi continue.” LIVIO, Directeur administratif et financier “Être le garant de la pérennité de la société.” ANONYME, Directeur administratif et financier “Très varié, il n’y a jamais de monotonie car vous touchez à plein de sujets. En fonction de la taille de l’entreprise, vous êtes rapidement à la croi- sée des chemins et intervenez comme garant du bon fonctionnement de la société.” FRÉDÉRIC, Directeur administratif et financier >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LE MÉTIER DE DAF…
  34. 34. FINANCE D’ENTREPRISE • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS D’OLIVIER, CONTRÔLEUR INTERNE, GDF SUEZ GDF SUEZ linkfinance.fr 36 BILAN : Mon travail consiste entre autre à ap- porter mon appui aux équipes dans la sécurisation des processus, dans la rédaction de procédures, dans la formulation et le suivi de plans d’actions, dans un objectif d’amélio- ration continue et de fiabilisation de l’information. C’est une expérience dont je tire un bilan très positif, car elle a été pour moi une porte d’entrée dans le monde de l’entreprise, qui plus est un grand groupe international aux activités variées dans le domaine de l’énergie (production, exploitation, services, environnement etc.). J’ai ainsi pu être en contact avec des opérationnels aux métiers diversifiés, et donc comprendre l’organisation et l’activité du Groupe. L’avantage de travailler dans un grand groupe comme GDF SUEZ est d’être confronté à la multiplicité des enjeux et des problématiques liés à son activité, tels que la Sécurité industrielle, la Gouvernance d’en- treprise, l’Approvisionnement, etc. En outre, la taille de cette entreprise favorise les opportunités profession- nelles, en France comme à l’étranger, sur lesquelles je pourrai m’appuyer lorsque je souhaiterai évoluer. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : Esprit d’analyse, indispensable dans la compréhension des processus et la formulation de recommandations, esprit de synthèse pour la rédaction de procédures, rapports, notes etc. Rigueur et sens de l’organisation. Bon sens relationnel, car l’on travaille en permanence avec les équipes. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : L’image positive véhiculée par GDF SUEZ. Un cœur de métier riche et dynamique. Les formations accessibles en interne ou en externe : c’est une entreprise qui s’investit dans l’évolution de ses collaborateurs. GDF SUEZ est un acteur mondial de l’énergie et expert dans 3 métiers : électricité, gaz naturel, services à l’énergie. Le Groupe soutient une évolution de la société dans une transition énergétique qui repose autant sur le développement écono- mique que le progrès social et la pré- servation des ressources naturelles. “Chez GDF SUEZ on trouve les technologies les plus avancées ainsi que l’organisation qui permet d’en tirer le meilleur profit.”. HAMID, Ingénieur “En dépit de sa taille qui peut parfois engendrer une certaine inertie, le groupe s’adapte continuel- lement aux conditions de marché en adaptant sa structure de façon à répondre au mieux aux besoins du client en dégageant un maximum de synergies” ANONYME, Auditeur Junior “Les points forts de l’entreprise se résument beaucoup à l’esprit de famille” ANONYME, Gestionnaire de baux tertiairer “J’ai débuté dans ce qui était à l’époque le vivier du groupe c’est-à-dire dans une ambiance jeune, stimulante et dynamique bien loin des clichés que l’on peut avoir sur cette entreprise. L’évolution des marchés et le fait de bénéficier d’une hauteur de vue rend également le travail très intéressant.” ANONYME, Analyste à la direction stratégique du groupe >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR GDF SUEZ… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 88% DES SALARIÉS ET EX-SALARIÉS INTERROGÉS RECOMMANDENT CETTE ENTREPRISE
  35. 35. FINANCE D’ENTREPRISE • AVIS SUR LES RECRUTEURS L’AVIS DE CORENTIN, CONTRÔLEUR DE GESTION, HENNESSY LVMH. LVMH linkfinance.fr 37 BILAN : Mon expérience actuelle dépasse réellement mes attentes, tant d’un point de vue purement professionnel que personnel. COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES : Les compétences sont vastes tant le contrôle de gestion de la société Hennessy est complet. Chacunes de mes tâches m’impliquent énormément, car quotidiennement elles permettent d’échanger avec l’ensemble des membres du département finance, de travailler sur des supports très variés (revue de presse, documents comp- tables, rapports/analyses d’experts ...) et surtout : d’avoir une véritable valeur ajoutée, qui sera reconnue auprès des membres du service. AVANTAGES & INCONVÉNIENTS : Aujourd’hui et dans le cadre de mon apprentissage, le plus important me semble être la valeur ajoutée de mes travaux. J’apprends énormément, accentué par l’aspect international et multi positionnement d’Hennessy. Les travaux sont très intéressants (donc impliquant), permettant de dé- couvrir dans un cadre idéal le métier de Contrôleur de Gestion La société (et plus globalement le Groupe LVMH) est dotée de grandes valeurs humaines : un CE très perfor- mant, un cadre de travail chaleureux, des outils de travail efficaces, des personnes impliquées et avenantes. Plusieurs événements «team building» sont réalisés, et on ressent réellement cette esprit Maison, accentué par le positionnement de leader d’Hennes- sy, et de la qualité de son savoir faire. Leader mondial du luxe, LVMH Moët Hennessy - Louis Vuitton dispose d’un portefeuille unique de plus de 60 marques prestigieuses. Fidèle à sa vocation de mécène, le Groupe s’implique également dans les domaines de la culture et du patrimoine, de l’action humanitaire et de l’éducation et apporte son soutien aux jeunes créateurs. “Les compétences que j’ai pu développées au sein du groupe sont notamment liées à l’excel- lence des méthodes de gestion financière, comp- tables et de reporting.” ANONYME, Comptabilitét “Les points forts du groupe résident d’une part dans la qualité des compétences de chaque collaborateur, mais également dans la dyna- mique du groupe à s’attarder à vouloir « tirer vers le haut » l’ensemble de son personnel...” MARC, Accounting Manager “J’ai apprécié l’ambiance du travail, et l’éfficacité dans la production.” ANONYME, Contrôleur de gestion “Le bilan de mes années LVMH est très positif, tant sur le plan humain que professionnel. J’ai pu côtoyer des personnes de très haut niveau dans chaque domaine, et faire partie du N°1 mondial du luxe.” ANONYME, Accounting Manager >> LIRE + D’AVIS + D’AVIS SUR LVMH… Note globale : Salaire / Avantages Evolution de carrières Management Culture Equilibre vie pro / privée 83% DES SALARIÉS ET EX-SALA- RIÉS INTERROGÉS RECOM- MANDENT CETTE ENTREPRISE

×