ETAT ET DEVELOPPEMENT DES DIFFERENTES FORMES DE
COLLABORATION
Evènement Jive – Lecko – SCOR – le 5 novembre 2015
L’offre est morcelée
et avec un important
chevauchement
fonctionnel
La collaboration
n’est pas une
question d’outil
La col...
HIER
 Partager l'information
de référence
 Communiquer avec
quelques uns
 Coproduire
LES BESOINS DE COLLABORATION EVOLU...
EMERGENCE DE NOUVELLES PRATIQUES DITES DE
PRODUCTIVITÉ INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE
FOULE /
INDÉTERMINÉE
QUELQUES UNS /
IDEN...
EntrepriseArchivag
e
Métier
Base
documentaire
& app. métier
EquipeEspace partagé
CollaborateurEspace
individuel
Domaine d’...
L’ÉMERGENCE DES NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL COLLABORATIVES
ET SOCIALES S’ASSOCIE AVEC UNE ÉVOLUTION CULTURELLE
Niveau
d...
MESSAGERIE
(MAIL)
GED
3
GED
2
GED
1
RSE
(FLUX D’ACTIVITÉ)
GED
3
GED
2
GED
1
RSE
MESSAGERIE
INSTANTANÉE
MESSAGERIE
INSTANTA...
LA COLLABORATION EST ORPHELINE
DG
LES MÉTIERS
DSI
?
PRÉSENTER UNE OFFRE DE SERVICE AVEC UNE ENTRÉE PAR LES
USAGES
GED DRIVE
MESSAGERIE
INSTANTANÉE
MAILRSE
RSE
Site or RSE
S’APPUYER SUR LA CAPACITÉ
DE PRISE D’INITIATIVE POUR
IMPULSER DE NOUVELLES
PRATIQUES
S’APPUYER SUR LA CAPACITÉ
DE PRISE D’INITIATIVE POUR
IMPULSER DE NOUVELLES
PRATIQUES
S’APPUYER SUR LA CAPACITÉ
DE PRISE D’INITIATIVE POUR
IMPULSER DE NOUVELLES
PRATIQUES
BILAN
Pas d’approche
monolithique
des usages
Seuls les changements
de pratiques
permettent une
adoption
Créer un effet de ...
Merci
PROGRAMME
 9h15 : Etat des différentes formes de
collaboration (Arnaud Rayrole – Lecko)
 9h35 : Outiller des besoins mul...
Etat et développement de la collaboration en entreprise
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etat et développement de la collaboration en entreprise

651 vues

Publié le

La collaboration est employée continuellement dans le contexte de la transformation numérique; elle traite de la productivité de chacun au mode de management de l’innovation, en passant par la gestion des expertises. L’offre logicielle déployée en entreprise est tout aussi riche au point de créer de la confusion auprès des utilisateurs, et cette complexité ralentit la progression des projets de transformation. Comment l'entreprise peut-elle clarifier l'offre collaborative et développer les usages dans ce contexte ?

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
651
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
72
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Questions de gouvernance : Face à ces recouvrements fonctionnelle : ou est la légitimité de l’entreprise, celle du collaborateur à choisir sa manière de collaborer ?
  • Qui porte l’offre collaborative ?
    Les leviers classiques (usage unique, solution unique, intégration) ne fonctionnent plus (communiquer = mail, pas RSE, pas chat, pas RSE)
    Accepter le chevauchement fonctionnel et la multiplicité des solutions. 
    Donner des repères aux collaborateurs : guider, acculturer
  • Mobiliser les plus volontaires pour développer des initiatives dans le cadre des projets de transformation
    Créer un lien plus direct entre managers et opérationnels, faciliter la prise de parole dans l’entreprise.
  • Mobiliser les plus volontaires pour développer des initiatives dans le cadre des projets de transformation
    Créer un lien plus direct entre managers et opérationnels, faciliter la prise de parole dans l’entreprise.
  • Etat et développement de la collaboration en entreprise

    1. 1. ETAT ET DEVELOPPEMENT DES DIFFERENTES FORMES DE COLLABORATION Evènement Jive – Lecko – SCOR – le 5 novembre 2015
    2. 2. L’offre est morcelée et avec un important chevauchement fonctionnel La collaboration n’est pas une question d’outil La collaboration est orpheline L’entreprise n’est pas légitime pour imposer
    3. 3. HIER  Partager l'information de référence  Communiquer avec quelques uns  Coproduire LES BESOINS DE COLLABORATION EVOLUENT AUJOURD’HUI  Gérer la sur- information  Mobiliser  Coordonner DEMAIN  Élargir les processus au non métier (col blanc, col bleu)  Intégration de l'explosion des volumes d'informations générées par les applications et objets métiers
    4. 4. EMERGENCE DE NOUVELLES PRATIQUES DITES DE PRODUCTIVITÉ INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE FOULE / INDÉTERMINÉE QUELQUES UNS / IDENTIFIABLES EPHÉMÈRE messagerie instantanée Messagerie GED DRIVE Réseau social d’entreprise IMMÉDIATETÉ / URGENCE PERSISTANT Partage de document ASYNCHRONE Conversation EMERGENCE DE NOUVEAUX USAGES ET SOLUTIONS ASSOCIEES
    5. 5. EntrepriseArchivag e Métier Base documentaire & app. métier EquipeEspace partagé CollaborateurEspace individuel Domaine d’application de la gouvernance de l’information Domaine d’application de la gouvernance de « l’entreprise 2.0 » Gouvernance de l’information et des pratiques collaboratives PRATIQUES DE COLLABORATION PROPRES PRATIQUES D’ENTREPRISE
    6. 6. L’ÉMERGENCE DES NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL COLLABORATIVES ET SOCIALES S’ASSOCIE AVEC UNE ÉVOLUTION CULTURELLE Niveau des usages actuels Niveau des usages ciblés pour un projet de management TRANSFORMATION Niveau des usages ciblés pour un projet informatique MODERNISATION Mobiliser, traiter la multiplicité des contacts Echanger, se coordonner Collaborer autour du document
    7. 7. MESSAGERIE (MAIL) GED 3 GED 2 GED 1 RSE (FLUX D’ACTIVITÉ) GED 3 GED 2 GED 1 RSE MESSAGERIE INSTANTANÉE MESSAGERIE INSTANTANÉE LA PLACE DES OUTILS DE COLLABORATION EVOLUE LECTEUR RÉSEAUPOSTE DE TRAVAIL DRIVE MAIL
    8. 8. LA COLLABORATION EST ORPHELINE DG LES MÉTIERS DSI ?
    9. 9. PRÉSENTER UNE OFFRE DE SERVICE AVEC UNE ENTRÉE PAR LES USAGES
    10. 10. GED DRIVE MESSAGERIE INSTANTANÉE MAILRSE
    11. 11. RSE Site or RSE
    12. 12. S’APPUYER SUR LA CAPACITÉ DE PRISE D’INITIATIVE POUR IMPULSER DE NOUVELLES PRATIQUES
    13. 13. S’APPUYER SUR LA CAPACITÉ DE PRISE D’INITIATIVE POUR IMPULSER DE NOUVELLES PRATIQUES
    14. 14. S’APPUYER SUR LA CAPACITÉ DE PRISE D’INITIATIVE POUR IMPULSER DE NOUVELLES PRATIQUES
    15. 15. BILAN Pas d’approche monolithique des usages Seuls les changements de pratiques permettent une adoption Créer un effet de levier en s’appuyant sur ceux qui incarnent les changements
    16. 16. Merci
    17. 17. PROGRAMME  9h15 : Etat des différentes formes de collaboration (Arnaud Rayrole – Lecko)  9h35 : Outiller des besoins multiples (Marc Bonis Charancle - Jive Software)  9h55 : Témoignage de la SCOR (Didier Masse - SCOR)  10h15 : Echanges COMMENT CLARIFIER LA NOTION DE COLLABORATION AU SEIN DE L’ENTREPRISE ? Un événement organisé par &

    ×