D E F I N I T I O N S 	     •  Q	         Qu’est-­‐ce	  que	  l’iden/té	  en	  ligne	  ?	                        une	  en/...
D E F I N I T I O N S 	                    L’anonymat	  existe-­‐t-­‐il	  réellement	  sur	  internet	  ?	  	     •  Q	   ...
F I C H E 	   D ’ I D E N T I T E 	                                        L E 	   C A S 	   D E 	   G O O G L E 	     •  ...
POSITIONS	  DES	  DIRIGEANTS	     •  Q	         -­‐	  En	  lançant	  en	  2011,	  	  Google	  +,	  les	  dirigeants	  souh...
POLEMIQUES	  &	  OPPOSITIONS	     •  Q	         Jean-­‐Noel	   Jeanneney	   (homme	   poliAque)	   Craint	   que	   Google...
MOYENS	  DE	  GESTION	  DE	  L’IDENTITE	                    •  e	  service	  Google	  «	  Me	  on	  the	  Web	  »	        ...
MOYENS	  DE	  GESTION	  DE	  L’IDENTITE	                    •  ’usurpa/on	  d’iden/té	                     L   •  Q	      ...
F I C H E 	   D ’ I D E N T I T E 	     •  Q	                               L E 	   C A S 	   F A C E B O O K 	           ...
POSITIONS	  DES	  DIRIGEANTS	                    •  anonymat	  en	  ligne	  doit	  disparaître	                     L   • ...
L E S 	   P O L E M I Q U E S 	                                                                      & 	   O P P O S I T I...
MOYENS	  DE	  GESTION	  DE	  L’IDENTITE	                    •  e	  respect	  de	  la	  vie	  privée	                     L...
MOYENS	  DE	  GESTION	  DE	  L’IDENTITE	                    •  a	  visibilité	  des	  informa/ons	  et	  du	  contenu	    ...
F I C H E 	   D ’ I D E N T I T E 	     •  Q	                               L e 	   c a s 	   A P P L E 	                 ...
C o m m u n i c a / o n 	   d ’A P P L E 	     •  Q	         Un	  engagement	  de	  confiden/alité	  en	  ligne	  	  :	    ...
L E S 	   D O N N E E S 	                    Données	  personnelles:	  	     •  Q	         Données	  qui	  peuvent	  être	...
USAGES	  DES	  COOKIES	  	                                                                          &	  AUTRES	  TECHNOLOG...
L E S 	   D O N N E E S 	                    Données	  non	  personnelles:	     •  Q	         Données	  dont	  la	  forme	...
P O L E M I Q U E S 	   & 	   O P P O S I T I O N S 	                    • LETTRE	  D’INFORMATION	  2011,	   	  A	  l’inte...
L E S 	   P O L E M I Q U E S 	     •  Q	         Etude	  du	  Wall	  Street	  Journal	                    Sur	  101	  des...
L E S 	   P O L E M I Q U E S 	                    Etude	  du	  Wall	  Street	  Journal	     •  Q	  Introduc/on	   GOOGLE	...
L E S 	   P O L E M I Q U E S 	                    Etude	  du	  Wall	  Street	  Journal	                                  ...
C O N C L U S I O N 	                    	  Les	  3	  acteurs	  veulent	  récolter	  le	  plus	  de	  données	     •  Q	  ...
L'identité en ligne (2)
L'identité en ligne (2)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'identité en ligne (2)

217 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
217
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'identité en ligne (2)

  1. 1. D E F I N I T I O N S   •  Q   Qu’est-­‐ce  que  l’iden/té  en  ligne  ?   une  en/té  réelle  (la  personne)     Une  en/té  virtuelle  (sa  ou  ses  représenta/on(s)  Introduc/on   numériques).     GOOGLE   Qu’est-­‐ce  que  l’anonymat  ?   «  En  fait,  il  faut  différencier  le  pseudonymat  de  l’anonymat  :   FACEBOOK   le   pseudonymat   est   le   fait   de   masquer   sa   véritable   iden/té   par  un  procédé  d’avatarisa/on  là  où  l’anonymat  repose  sur  le   fait   de   ne   laisser   aucune   trace   de   son   passage   (comme   l’IP   APPLE   par   exemple).   Pour   l’internaute   commun,   être   anonyme   se   définit  donc  simplement  par  la  créa/on  d’un  faux  profil.  »  Conclusion   Antoine  DUPIN,  communiquer  sur  les  réseaux  sociaux  (2010)  
  2. 2. D E F I N I T I O N S   L’anonymat  existe-­‐t-­‐il  réellement  sur  internet  ?     •  Q   «  La  réponse  est  simple  :  seule  une  infime  par3e  des  experts  arrivent   à  être  vraiment  anonymes  ».  Introduc/on   GOOGLE  FACEBOOK   APPLE  Conclusion   PB:   Dans   qu’elle   mesure   l’internaute   peut-­‐il   gérer  son  iden/té  en  ligne  ?  
  3. 3. F I C H E   D ’ I D E N T I T E   L E   C A S   D E   G O O G L E   •  Q   Google  est  une  société  qui  a  été  fondée  en  1998,  dans  la  sillicone   valley,  en  Californie.    Introduc/on   Produits  :   La  société  est  principalement  connue  pour  son  moteur  de  recherche   mais  aussi  pour  ses  autres  produits  ; GOOGLE   •  echerche  Google R •  outube Y •  oogle  Chrome GFACEBOOK   •  oogle  Earth G •  mail   G APPLE   Chiffre  d’affaire  :  50,  2  milliards  de  dollars  Conclusion   Mission  :  «  d’organiser  l’informa/on  à  l’échelle  mondiale  et  de  la   rendre  universellement  accessible  et  u/le  »
  4. 4. POSITIONS  DES  DIRIGEANTS   •  Q   -­‐  En  lançant  en  2011,    Google  +,  les  dirigeants  souhaitent  abolir   les  pseudonymes.  Introduc/on   -­‐  La  mul/plica/on  des  services  proposés  par  Google  engrange   une  demande  accrue  de  renseignements  sur  les  u/lisateurs.   GOOGLE   -­‐  Objec/f:  commercial  FACEBOOK   «   Google   croise   ces   données   pour   affiner   les   profils   des   u/lisateurs,   et   améliorer   le   ciblage   des   publicités   APPLE   sur  internet  »   Barbara  Cassin,  Google-­‐moi  Conclusion  
  5. 5. POLEMIQUES  &  OPPOSITIONS   •  Q   Jean-­‐Noel   Jeanneney   (homme   poliAque)   Craint   que   Google   abuse   de  sa  posiAon,  notamment  en  recueillant  des  données  très  privées   des  internautes  uAlisant  ses  services.  Introduc/on   ONG  Privaty  inferna/onal,  :  «  ennemie  du  respect  de  la   confidenAalité  en  raison  de  la  surveillance  totale  des   GOOGLE   uAlisateurs  »  FACEBOOK   Exper/se  informa/que  de  la  CNIL     «  Google  peut  contrôler  toutes  les  données  personnelles  d’un   individu,  Google  pourrait  se  transformer  en  une  redoutable  société   APPLE   de  surveillance  »  .   Polémique  Google  +  Conclusion  
  6. 6. MOYENS  DE  GESTION  DE  L’IDENTITE   •  e  service  Google  «  Me  on  the  Web  »   L •  Q   “Ma  présence  sur  le  Web    vous  permet  de  recevoir  des  noAficaAons  lorsque  vos données   personnelles   s’affichent   sur   le   Web.   CeRe   foncAonnalité   sert   à   vous     alerter   lorsque   vos   informaAons   personnelles,   votre   adresse   e-­‐mail   ou   votre   numéro  de  téléphone  notamment,  sont  publiées  en  ligne.  »  Introduc/on   GOOGLE   Cri/que  :  FACEBOOK   «   Service   limité,   les   foncAonnalités   qui   permeRent   de   gérer   son   idenAté   en   ligne   sont  sommaires»   APPLE    Benoit  DESCLARY,  consultant  média  sociauxConclusion  
  7. 7. MOYENS  DE  GESTION  DE  L’IDENTITE   •  ’usurpa/on  d’iden/té   L •  Q   -­‐  Google  uAlise  diverses  technologies  pour  nous  protéger  de  l’usurpaAon   d’idenAté  en  ligne  et  garanAr  la  sécurité  de  votre  compte  Google.Introduc/on   •  es    condi/ons  d’accès    et  l’interface  de  Google  + L -­‐  Si  les  pseudos  tels  que  «  Lucky  Luke»  sont  acceptés,  les  noms  et  prénoms  de   GOOGLE   l’internaute  resteront  néanmoins  visibles  sur  son  profil  donc  aucune  protecAon   possible  de  la  vraie  idenAté).    FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  8. 8. F I C H E   D ’ I D E N T I T E   •  Q   L E   C A S   F A C E B O O K   -­‐  Facebook  est  un  site  de  réseau  social  qui  a  été  fondé  en  2004.  Introduc/on   -­‐  Slogan  :  "Facebook  vous  permet  de  rester  en  contact  avec  les   personnes  qui  comptent  dans  votre  vie".   GOOGLE  FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  9. 9. POSITIONS  DES  DIRIGEANTS   •  anonymat  en  ligne  doit  disparaître   L •  Q   «  Je  pense  que  lanonymat  sur  Internet  doit  disparaître.  Les  gens  se   comportent  beaucoup  mieux  lorsque  leur  véritable  nom  est  visible.  Je   pense  que  les  gens  se  cachent  derrière  lanonymat  et  ont  le  sen3ment   de  pouvoir  dire  ce  quils  veulent  derrière  des  portes  closes",  Introduc/on   Randi  Zuckerberg.  Directrice  marke3ng  du  réseautage  de  Facebook  (jusqu’en   août  2011)   GOOGLE   •  a  géolocalisa/on   L Une  applicaAon  de  géolocalisaAon  automaAque  sera  lancée  mi-­‐mars   2013.  FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  10. 10. L E S   P O L E M I Q U E S   &   O P P O S I T I O N S   •  n  impéra/f  social  dangereux   U •  Q   Ne  pas  être  inscrit  sur  Facebook  est  le  signe  dune  potenAelle   dangerosité,  et  aurait  un  lien  avec  la  dépression  chez  certains  jeunes.  Introduc/on   GOOGLE  FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  11. 11. MOYENS  DE  GESTION  DE  L’IDENTITE   •  e  respect  de  la  vie  privée   L •  Q   «   Le   respect   de   votre   vie   privée   nous   3ent   à   cœur.   Notre Poli3que  du3lisa3on  des  données    a  été  établie  dans  le  but     de   vous   informer   sur   la   manière   dont   vous   pouvez   u3liser   Facebook   pour   publier   des   informa3ons   et   sur   la   manière  Introduc/on   dont   nous   collectons   et   u3lisons   votre   contenu   et   vos   données   personnelles.   Nous   vous   encourageons   à   lire   la   Poli3que   d’u3lisa3on   des   données   et   à   la   consulter   afin   de   GOOGLE   prendre  des  décisions  aver3es  ».   Randi  Zuckerberg  FACEBOOK   • «  Poli/que  de  véritable  iden/té  »     •  e  nom  et  le  pseudonyme   L APPLE   «   Les   u3lisateurs   de   Facebook   donnent   leur   vrai   nom   et   de   vraies   informa3ons  les  concernant,  et  nous  Conclusion   vous   demandons   de   nous   aider   à   ce   que  cela  ne  change  pas  ».   Randi  Zuckerberg  
  12. 12. MOYENS  DE  GESTION  DE  L’IDENTITE   •  a  visibilité  des  informa/ons  et  du  contenu   L •  Q   «   Lorsque   vous   publiez   du   contenu   ou   des   informa3ons   avec   le   paramètre   «   Public   »,   cela   signifie   que   vous   permeWez   à   tout   le   monde,   y   compris   aux   personnes   qui   n’u3lisent   pas   Facebook,   d’accéder   à   ces   informa3ons   et   de   les   u3liser,   mais   aussi   de   les  Introduc/on   associer  à  vous  (c’est-­‐à-­‐dire,  votre  nom  et  l’image  de  votre  profil)  ».   Randi  Zuckerberg   GOOGLE  FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  13. 13. F I C H E   D ’ I D E N T I T E   •  Q   L e   c a s   A P P L E   •  MulAnaAonale  américaine  créée  en  1976  Introduc/on   •  Une  des  Big  Four  d’Internet  avec  Google,  Facebook  et  Amazon     GOOGLE  FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  14. 14. C o m m u n i c a / o n   d ’A P P L E   •  Q   Un  engagement  de  confiden/alité  en  ligne    :   -­‐  Quelles  sont  les  données  personnelles  collectées  ?   -­‐  Comment  sont  uAlisées  les  données  à  caractère  personnel  ?  Introduc/on   -­‐  Cookies  et  autres  technologies   -­‐  DivulgaAon  à  des  Aers   GOOGLE   -­‐ Prestataires  de  service                                                                                                                                           -­‐  ProtecAon  des  données  à  caractère  personnel  FACEBOOK   -­‐  Intégrité  et  conservaAon  de  ces  données   -­‐  Accès  à  ces  données   -­‐ Services  de  géolocalisaAon     APPLE   -­‐ Peu  d’interven/ons  des  dirigeants    Conclusion  
  15. 15. L E S   D O N N E E S   Données  personnelles:     •  Q   Données  qui  peuvent  être  uAlisées  de  manière  unique  ou   contacter  une  seule  personne.   Créa/on  d’un  iden/fiant   Partage  de  contenus  avec   Aux  Etats-­‐Unis  Introduc/on   Apple,  achat,   contacts   enregistrement  d’un   nouveau  produit     GOOGLE   Nom     Nom   Numéro  de  sécurité  sociale     Numéro  de  téléphone   Numéro  de  téléphone  FACEBOOK   Mail   Mail   Adresse  postale     Adresse  postale     APPLE   Coordonnées  bancaires    Conclusion   ObjecAf  :  markeAng  et  publicité    
  16. 16. USAGES  DES  COOKIES     &  AUTRES  TECHNOLOGIES     •  Q   Balises  «    pixel  tag  »  :     PermeRent  d’envoyer  des  messages  électroniques  dans  un  format  que   les  clients  peuvent  lire  et  de  savoir  si  le  message  a  été  ouvert    Introduc/on   Objec/fs:   Mieux  comprendre  le  comportement  du  consommateur     GOOGLE   Mesurer  l’audience  et  l’efficacité  des  publicités      FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  17. 17. L E S   D O N N E E S   Données  non  personnelles:   •  Q   Données  dont  la  forme  ne  permet  pas  de  faire  un  rapprochement   direct  avec  une  personne  en  parAculier   -­‐  éAer     MIntroduc/on   -­‐  angue   L -­‐  ode  postal   C -­‐ ndicaAf  régional   I GOOGLE   -­‐ denAfiant  unique  de  l’appareil   I -­‐  ocalisaAon   L -­‐  useau  horaire     FFACEBOOK   Apple  se  donne  le  droit  de  collecter,  d’uAliser,  de  transférer  et  de   divulguer  ces  données  à  quelque  fin  que  ce  soit.         APPLE   Objec/f  :  marke/ng  et  publicité    Conclusion  
  18. 18. P O L E M I Q U E S   &   O P P O S I T I O N S   • LETTRE  D’INFORMATION  2011,    A  l’inten/on  des  parlementaires  «  Préserver  la  liberté  de  circuler  librement   et  anonymement  face  au  développement  de  la  géolocalisa/on  »  -­‐  Alex  Türk,  président  de  la  CNIL     «  Que  la  géolocalisaAon  soit  mise  en  œuvre  par  objet  (par  l’usage  de  puces  RFID  ou  GPS,   exclusivement  dédiées  à  ceRe  tâche)  ou  par  effet  (l’usage  d’un  passe  Navigo,  d’une  carte   bancaire,  des  caméras  de  vidéoprotecAon  ou  de  la  biométrie  permeRent,  par  exemple,   de  connaître  les  déplacements  de  son  Atulaire),  l’omniprésence  de  ces  technologies  dans  Introduc/on   nos  sociétés  conduit  à  s’interroger  sur  leurs  conséquences  en  maAère  de  respect  de  la   vie   privée   :   la   liberté   d’aller   et   venir   anonymement   a-­‐t-­‐elle   toujours   un   sens   dans   une   société  de  traçabilité  permanente  ?  Les  révélaAons  quant  à  la  possible  géolocalisaAon,  à   GOOGLE   leur   insu,   des   uAlisateurs   de   mobiles   Apple   montrent,   une   fois   encore,   que   la   démocraAsaAon   de   ceRe   technologie   a   entraîné   un   certain   nombre   de   dérives,   par   exemple  en  maAère  de  smartphones.  (…)  Les  dangers  liés  à  un  déploiement  non  maîtrisé   de   ces   disposiAfs   sont   réels.   N’est-­‐il   pas   urgent,   aujourd’hui,   que   le   Parlement   se   saisisse  FACEBOOK   de   ceRe   problémaAque,   en   menant   une   réflexion   sur   les   moyens   de   mieux   encadrer   l’uAlisaAon  de  ceRe  technologie  »   APPLE  Conclusion  
  19. 19. L E S   P O L E M I Q U E S   •  Q   Etude  du  Wall  Street  Journal   Sur  101  des  applicaAons  les  plus  courantes  pour  iOS,  56  communiquent   des  éléments  d’idenAté  personnelles  à  d’autres  sociétés  à  notre  insu.  Introduc/on   «  Nous  avons  établi  de  fortes  protec3ons  concernant  la  vie  privée  de   nos  clients,  en  par3culier  vis-­‐à-­‐vis  des  données  de  géolocalisa3on",   GOOGLE    Tom  NEUMAYR,  porte-­‐parole  dApple.  "Vie  privée  et  confiance  sont   extrêmement  importants"      FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  20. 20. L E S   P O L E M I Q U E S   Etude  du  Wall  Street  Journal   •  Q  Introduc/on   GOOGLE  FACEBOOK   APPLE  Conclusion  
  21. 21. L E S   P O L E M I Q U E S   Etude  du  Wall  Street  Journal   LocalisaAon     IdenAfiant  du  téléphone   •  Q  Introduc/on   GOOGLE  FACEBOOK   Amazon   APPLE   Google/Admob   Google/DoubleClick  Conclusion  
  22. 22. C O N C L U S I O N    Les  3  acteurs  veulent  récolter  le  plus  de  données   •  Q   précises  sur  les  internautes    Un  même  objec/f  commercial  Introduc/on        Facebook  et  Google  veulent  abolir  l’anonymat   GOOGLE   Les  géants  américains  ne  se  sentent  pas  concernés   par  les  réglementa/ons  européennes  en  ma/ère  FACEBOOK   de  protec/on  des  données  personellles     Paradoxe   entre   un   désir   de   surreprésenta/on   et   de   APPLE   protec/on  de  l’iden/té.   Fabrice   Rochelandet,   «   économie   des   données   personnelles   et  de  la  vie  privée  »  Conclusion  

×