newsletter # 9 
newsletter des arbitresnewsletter des arbitres  
de football américainde football américain  
SOMMAIRE  
E...
LE SAVIEZ‐VOUS ?  
Le flag ou mouchoir de pénalité a été 
utilisé  pour  la  1ère
  fois  le  17  octobre 
1941.  C’est  D...
page 3 sur  9 
STATUT SOCIAL ET FISCAL DES ARBITRES 
 
 
La plupart des arbitres, juges ou délégués ne tiennent pas à jour...
POSTE DE SECOURS 
 
 
La consistance des postes de secours établis à l’occasion des rencontres sportives est don‐
née par ...
LE SAVIEZ‐VOUS ?  
Au commencement de la NFL, il n’y 
avait que 3 arbitres sur le terrain, l’Arbi‐
tre Principal, le Juge ...
page 6 sur  9 
J1 30 min
J2 45 min
J3 30 min
Etirements
30 secondes
Circuit Abdominaux & Lombaires
Série Répétitions Récup...
page 7 sur  9 
PROBLEMATIQUE DU MOIS (1/2)  
Le bloc sous la ceinture 
 
La rubrique « Problématique du mois » détaille le...
PROBLEMATIQUE DU MOIS (2/2)  
Le bloc sous la ceinture ‐ Partie 3: restrictions concernant les joueurs situés 
dans l’arri...
TEST NOVEMBRE  
Q1  –  A utilise du « no‐huddle » (Pas de conseil). 3ème et 4 pour A sur les 32 
yards de B. A81 qui sur l...
page I sur  II 
RESTRICTIONS POUR LES MATCHS 9 CONTRE 9 (1/2)  
Les rencontres de football jouées à 9 contre 9 (Cadet, Jun...
page II sur  II 
RESTRICTIONS POUR LES MATCHS 9 CONTRE 9 (2/2)  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Règle 2.26.1 
Plaquer consi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Refnews 09 - novembre 2010 v3

213 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
213
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Refnews 09 - novembre 2010 v3

  1. 1. newsletter # 9  newsletter des arbitresnewsletter des arbitres   de football américainde football américain   SOMMAIRE   Edito             page 01  Formations           page 02  Statut des arbitres      page 02  Formations ARR          page 03  Poste de secours         page 04  Préparation physique page 05  Problématique          page 07  Test mensuel          page 09  Cahier spécial          page    I  Anniversaires    Sylvain DEWITTE  05/11/1960  Julien FERREIRA  21/11/1987  Arya POURHASSAN  24/11/1982  Alain FABRE  27/11/1962  Gilles GESLIN  28/11/1961      Equipe de rédaction  Thomas DUTRIEUX  Sébastien ROBILLARD  Stéphane LASCOURS  Juan PEREZ CANTO  Bien entendu pour faire vivre  cette  newsletter  nous  avons  besoin de vos contributions :  articles, photos, etc.  Contacts :  thomasdutrieux@infonie.fr  sebrobi97@gmail.com  slasc@free.fr  jperezcanto@free.fr  page 1 sur  9  novembre 2010  EDITO   La saison sportive est lancée avec l’entrée en lice des compétitions jeunes  en fonction du nombre d’équipes par poule : J11 depuis la mi‐octobre, ce‐ lui du J9 et cadet depuis fin octobre et début de ce mois. Pas mal de re‐ ports ont été demandés et acceptés par la CFA, ce qui complique un peu  les affectations des arbitres sur les rencontres gérées par les CRA.    Quelques belles affiches ont déjà eu lieu, avec un bel engouement et bon  état d’esprit.    Il est essentiel que les résultats soient remontés aux ligues puis à la fédé‐ ration afin de mettre à jour les différents classements sur le site fédéral,  seul classement officiel de toutes nos compétitions. Voir par ailleurs.    Conformément à la loi du 10 octobre 2006, « Statut social et fiscal des ar‐ bitres », nous, arbitres, juges ou délégués, sommes tenus de tenir à jour  un tableau récapitulatif des sommes, primes et autres frais. Lire par ail‐ leurs.    Juan PEREZ CANTO  Responsable des Arbitres  Rappel sur le nombre de  joueurs par catégorie  Catégorie  Jeu à  Nbre  mini  Nbre  maxi  Spécificité  SENIOR D1&D2  11  22  60    SENIOR D3  11  22  16  60  60  2ème  saison de D3 à 11 : dernière saison où une équipe venant du  Régional peut se présenter avec 16 joueurs au lieu de 22.  SENIOR Reg  11   9  22  12  60  36    JUNIOR  11  22  60  3ème  saison de Jr à 11, et donc passage à 22.  JUNIOR  9  12  36    CADET  9  12  36    MINIME  9  14  36  Jamais moins de 12 joueurs valides. M2+ ne peut jouer qu’en ligne.  Positions établies en fonction du gabarit pour tous les joueurs, qu’ils  soient B2+ / M1 ou M2. C’est une règlementation spécifique.  BENJAMIN  9  14  36  Pas de catégorie benjamin en rencontre « officielle » pour le mo‐ ment. 
  2. 2. LE SAVIEZ‐VOUS ?   Le flag ou mouchoir de pénalité a été  utilisé  pour  la  1ère   fois  le  17  octobre  1941.  C’est  Dwight  BEEDE,  entraineur  de  l’Université  de  Youngstown  State,  qui  a  eu  l’idée  d’utiliser  un  mouchoir  pour signaler les fautes.          Avant  cela,  les  arbi‐ tres  utilisaient  un  klaxon  ou  un  sifflet  pour  signaler  les  fautes.          Le flag n’a été utilisé la première fois en  NFL le 17 septembre 1948.      CHAMPIONNATS     CHAMPIONNATS EN LIGNE  Retrouver tous les résultats de tous les  championnats  nationaux,  D1,  D2,  D3,  J11,  J9,  C,  en  ligne  sur  le  site  fédéral,  rubrique  Championnats  :  http:// www.fffa.org/index.php?act=2,22,,      SMS    Un  numéro  de  portable  à  été  mis  en  place  pour  l’envoie  des  résultats  afin  que les championnats soit mis à jour :  06  45  16  77  23.  Il  suffit  d’envoyer  un  SMS  rappelant  le  championnat,  les  équipes et le score.    Vous  pouvez  également  envoyer  les  scores  à  la  FFFA,  à  l’adresse  suivante  viesportive@fffa.org   Merci  aux  ligues  qui  le  font  déjà,  en  espérant  que  les  autres  vont  suivre  le  pas.  FORMATIONS    Les dates des différentes formations ARC D1 &  D2 sont finalisées, avec l’affectation des diffé‐ rentes équipes sur les lieux de formation.    Il vous est demandé de répondre rapidement  aux invitations qui vous ont été faites, afin d’optimiser, à moindre  coût,  les  besoins  en  logistique  et  hébergement  éventuels.  Je  compte sur votre implication.    Les  équipes  hôtes  mettrons  en  place  une  opposition  avec  des  jeux scriptés , afin que les ARC D1&D2 soient mis en situation.    Formations ARC D1&D2 :  page 2 sur  9  07 nov.10  Clermont  Giants   Servals  06 nov.10  Fontenay  Météores   Gladiateurs   Pygargues  06 nov.10  Aix  Argonautes   MFA   Centurions   Dauphins   Iron‐ Mask  14 nov.10  Pradet  Canonniers   Iron Mask   Argonautes   Dauphins  13 nov.10  St Ouen  Gaulois   Cougars   Molosses   Flash  21 nov.10  Cenon  Kangourous  21 nov.10  Chambéry  Aigles   Centaures   Black Panthers  27 nov.10  Evry  Corsaires   Chevaliers   Templiers   Argonautes    Gladiateurs  27 nov.10  Amiens  Spartiates   Vikings  LICENCES   L’extranet devrait fonctionner et nous devrions  avoir le plaisir, pour certains, de voir les nou‐ velles feuilles de licenciés courant de ce mois.    Les  premières  feuilles,  ancien  modèle,  ainsi  que les listings et engagements des présidents de clubs doivent  être remontées à la fédération pour compilation, cela garantis‐ sant la conformité des renseignements.    Il  est  important  que  tous  les  licenciés  figurent  sur  le  listing  :  joueur, non‐joueur, chaîneurs et arbitres clubs, ceci afin de pou‐ voir  
  3. 3. page 3 sur  9  STATUT SOCIAL ET FISCAL DES ARBITRES      La plupart des arbitres, juges ou délégués ne tiennent pas à jour le relevé annuel d'activité  sur lequel les indemnités d'arbitrage doivent être portées.    Par application de la loi d'Octobre 2006 concernant les arbitres, juges ou délégués, il est  demandé à ceux‐ci de remplir le formulaire tout au long de l'année. Ce formulaire mentionne les indemnités  perçues durant la saison, et permettra ainsi à l'arbitre de savoir s'il est au dessus ou en dessous des 14,5% du  plafond annuel de la sécurité sociale (soit 5020 Euros pour l’année 2010), ce plafond étant soumis à variation  chaque année.    Ceux qui dépassent ce montant devront OBLIGATOIREMENT en faire la déclaration à la direction financière de  la FFFA. Tous devront impérativement conserver ce formulaire pendant 3 ans (plus l'année en cours) afin de  prouver, s'il en est besoin, au trésor public ou à la sécurité sociale, qu'ils ne sont redevables d'aucune charge.    Cette exigence qui touche tous les arbitres sans exception, est faite essentiellement pour protéger les arbi‐ tres afin qu'ils puissent parer à toute éventualité en cas de contrôle par les autorités publiques.    Ce formulaire devra être transmis à la fédération en fin d’année. Fiscalement c’est l’année civile qui est de  rigueur, et donc ce tableau doit recenser précisément les notes de frais et les différentes rubriques, du 1er   janvier au 31 décembre.    Le formulaire FFFA a été envoyé à toutes les ligues et à tous les responsables de CRA, afin qu’ils le fassent sui‐ vre à tous nos licenciés concernés par l’arbitrage. Il sera à disposition sur le site très prochainement. Si il ne  vous arrive pas, merci de nous contacter.      Juan Perez Canto  Responsable des arbitres  COMMISSIONS REGIONALES D’ARBITRAGE  Cursus Amiens 2010   14 candidats se sont présentés lors du Junior Bowl II d’Amiens, pendant lequel les équipes  présentes se sont affrontées dans la joie, la bonne humeur, et une franche communication  entre tous les acteurs, que ce soit les joueurs, les entraîneurs et les arbitres.    Tous les candidats ont réussi leurs supervisions, et nous leur souhaitons de bons matchs sur nos différents  terrains, laissons leur un peu de temps afin de s’aguerrir et de se perfectionner avec les règles de jeu et les  mécaniques.    Un grand merci aux organisateurs qui ont dû mettre en place toute la logistique et l’organisation sur un mois,  après la défection de plusieurs ligues, et l’obligation de trouver un point de chute.    A déplorer également une défection de dernière minute la veille de l’évènement, qui nous a obligé à tout re‐ prendre concernant les supervisions et les ateliers prévus pour nos candidats.    Un article avec photos et commentaires sera réalisé pour le prochain numéro.    Juan Perez Canto  Responsable des arbitres 
  4. 4. POSTE DE SECOURS      La consistance des postes de secours établis à l’occasion des rencontres sportives est don‐ née par une grille ministérielle, fonction de la dangerosité du sport.    Pour ce qui concerne le football américain, en l'absence d'un médecin diplômé, l’organisa‐ teur doit prévoir la présence d’une équipe de 4 personnes dont un chef d’intervention diplômé d’état et de  trois personnes titulaires du Certificat de Formation d’Activité aux premiers Secours en équipe. RPC FA Art  8.1.5).a).    Dans un 2ème temps, les préfectures sont en charge de gérer, sous leur responsabilité, le nombre de secou‐ ristes ou de moyens de protections en cas de rassemblement de personnes. En clair :   le premier point concerne notre sport et donc la présence d'un médecin ou de l’équipe de Premiers Se‐ cours pour nos licenciés,   le deuxième point concerne la sécurité que l'organisateur doit mettre en place pour la manifestation en  elle même, et donc la sécurité des personnes, le public, en tribune et autour du stade, en dehors des  moyens requis pour assurer la protection de nos licenciés.    Les aspects  médicaux liés aux acteurs de la rencontre, joueurs et arbitres, ne rentrent pas dans le 2ème  point.    Le 2ème point va également avec la nécessité de mettre en place une billetterie pour connaître le nombre de  personnes présentes dans l'enceinte du stade, en cas d’aléa ou de problème nécessitant de connaitre le nom‐ bre de personnes présentes dans l’enceinte du stade.    Donc, il faut, dans le cadre de la loi :   une équipe médicale pour nos licenciés, conforme à nos statuts, si pas de médecin.   une 2ème équipe médicale pour les spectateurs, le nombre de secouristes variant en fonction du nom‐ bre de personnes, billets, délivrés.    A aucun moment, les moyens pourraient être mutualisés et mis en communs, puisque le document préfecto‐ ral ne parle pas des obligations particulières liées à la pratique de notre sport.      Juan Perez Canto  Responsable des arbitres  page 4 sur  9  COMMISSIONS REGIONALES D’ARBITRAGE   Stage ARR Eaubonne 2010    19 ARR se sont présentés au stage d’Eaubonne avec, pour la première fois, la présentation  de vidéos sur les signaux et les mécaniques AP. 6 ARR, absents pour raisons personnelles et professionnelles  seront conviés à la cession de rattrapage lors du stage des nationaux qui aura lieu en janvier 2011.      Juan Perez Canto  Responsable des arbitres 
  5. 5. LE SAVIEZ‐VOUS ?   Au commencement de la NFL, il n’y  avait que 3 arbitres sur le terrain, l’Arbi‐ tre Principal, le Juge de Mêlée et le Ju‐ ge de Chaine.    Le juge de champs apparaît en 1929,  Le juge de Champs Arrière apparaît en  1947,  Le juge de ligne apparaît en 1965,  Le juge de Coté apparaît en 1978.      BLAGUE   Au tabac du coin, une jeune et jolie bu‐ raliste vient s’installer pour la première  fois derrière son comptoir.   Se présente alors un type adipeux qui  soudain, devant elle, lève les mains en  l’air  en  faisant  semblant  de  palper  de  l’argent, puis redescend ses mains pour  se  gratter  les  parties,  pour  finir  en  si‐ mulant  avec  sa  main  droite  une  mas‐ turbation.  La  jeune  fille,  courroucée  :  « Mais enfin ! ça ne va pas ? Qu’est ce  que  vous  voulez,  espèce  de  gros  per‐ vers ! »    Le  gros  type  se  ré‐exécute,  toujours  sans un mot : il lève les mains en l’air  en  faisant  semblant  de  palper  de  l’ar‐ gent, puis redescend ses mains pour se  gratter les parties, et termine en simu‐ lant  une  masturbation  avec  sa  main  droite.    Cette fois, la jeune fille va chercher son  patron : « Il y a un gros type obscène  qui  fait  des  gestes  dégoutants  devant  moi !!! »    Le patron, voyant le gars, lui répond :  «  C’est Robert, il est sourd et muet . Il  veut juste un millionnaire, un morpion  et un solitaire ! »    PREPARATION PHYSIQUE :  Programme de remise en forme    Tous  les  joueurs,  quelque  soient  leur  activité,  s’entraînent et se mettent en condition pour avoir  une excellente forme le jour de la compétition.    L’arbitre également doit être capable de tenir la distance et d’être  prêt physiquement. En parfaite condition physique, un arbitre aura  une  meilleure  prestation,  tant  du  point  de  vue  mental,  que  du  point vue physique. Ses déplacements , sa vitesse, sa promptitude  à faire face à une situation inhabituelle doivent être au mieux afin  que cela n’interfère pas avec les situations de jeu.    En collaboration avec Nicolas PREVOST, voici un programme à sui‐ vre pour rester ou se mettre en condition avant le début de la sai‐ son.                                                    (schémas en grande taille page suivante)  page 5 sur  9  J1 30 min J2 45 min J3 30 min Etirements 30 secondes Circuit Abdominaux & Lombaires Série Répétitions Récupération 5 30 + 20 + 40 + 45s 30s +30s + 20s + 45s 1 min Circuit musculation Série Répétitions Récupération 4 15 30 sec  / 3 min PROGRAMME DE REMISE EN FORME
  6. 6. page 6 sur  9  J1 30 min J2 45 min J3 30 min Etirements 30 secondes Circuit Abdominaux & Lombaires Série Répétitions Récupération 5 30 + 20 + 40 + 45s 30s +30s + 20s + 45s 1 min Circuit musculation Série Répétitions Récupération 4 15 30 sec  / 3 min PROGRAMME DE REMISE EN FORME
  7. 7. page 7 sur  9  PROBLEMATIQUE DU MOIS (1/2)   Le bloc sous la ceinture    La rubrique « Problématique du mois » détaille les droits et obligations des joueurs en trois  parties :   septembre 2010 : qu’est ce qu’un bloc sous la ceinture ?   octobre 2010 : restrictions concernant les joueurs situés sur la ligne offensive   novembre 2010 : restrictions concernant les joueurs de l’arrière‐champ offensif    Attention : les articles consacrés au bloc sous la ceinture concernent uniquement le jeu à 11. Rappelons qu’au‐ cun bloc sous la ceinture n’est autorisé à 9 !      Partie 3 : restrictions concernant les joueurs situés  dans l’arrière champ offensif    2.1‐ Définition    Un joueur de l’arrière champ offensif est un joueur situé en  retrait par rapport à la ligne d’engagement. Pour ne pas être  placé  illégalement  le  joueur  doit  être  clairement  derrière  cette ligne (1 yard au moins).      2.2‐ La Tackle Box    La Tackle Box est une zone rectangulaire fermée par :   la zone neutre,   les  deux  lignes  parallèles  aux  lignes  de  touche  à  5  yards du centre,   la ligne de fond de la zone d’embut de A.      2.3‐ Le bloc sous la ceinture    Le bloc sous la ceinture réalisé par un joueur situé dans l’ar‐ rière champ offensif est légal si le joueur est situé dans la  Tackle Box et qu’il n’est pas en mouvement au snap.    Le quarterback est par définition situé dans cette zone au  snap, il peut donc légalement boquer sous la ceinture.  7 yards 7 yards Tackle box BLOC SOUS LA CEINTURE Joueurs de l’arrière champ (dans la tackle box) CGT G T TE 5 yards 5 yards Tackle box TACKLE BOX
  8. 8. PROBLEMATIQUE DU MOIS (2/2)   Le bloc sous la ceinture ‐ Partie 3: restrictions concernant les joueurs situés  dans l’arrière champ offensif              2.3‐ Le bloc sous la ceinture (suite)                                      Les joueurs de l’arrière champ offensif situés à l’extérieur de la Tackle Box au moment du snap, qu’ils soient  en mouvement ou non, ne peuvent bloquer sous la ceinture qu’à condition que le bloc soit réalisé dans une  direction opposée à la balle au snap, ou qu’il soit réalisé 10 yards au‐delà de la zone neutre. Dans tous les au‐ tres cas le bloc sous la ceinture n’est pas autorisé pour ces joueurs.    Cette restriction vaut également pour les joueurs de l’ar‐ rière champ offensif qui sont en mouvement au moment  du snap et qu’ils soient situés dans ou hors de la Tackle  Box au moment du snap.      Conclusion    Le bloc sous la ceinture est une technique qui peut s’a‐ vérer dangereuse. Et si par défaut la règle prévoit que le  bloc  sous  la  ceinture  est  légal,  de  nombreuses  restric‐ tions s’appliquent aux joueurs.    Les arbitres doivent être très attentifs à ce type d’action  et doivent sanctionner les actes illégaux lorsqu’ils sont  commis.          Stéphane LASCOURS  page 8 sur  9  7 yards 7 yards Tackle box BLOC SOUS LA CEINTURE Joueurs de l’arrière champ (hors de la tackle box) CGT G T TE 7 yards 7 yards Tackle box BLOC SOUS LA CEINTURE Joueurs de l’arrière champ (en mouvement au snap) CGT G T TE
  9. 9. TEST NOVEMBRE   Q1  –  A utilise du « no‐huddle » (Pas de conseil). 3ème et 4 pour A sur les 32  yards de B. A81 qui sur le jeu précédent avait fait un tracé au milieu du ter‐ rain, ne s’est pas réuni avec les autres au milieu du terrain pour entendre les  consignes et va immédiatement se positionner, environs à 1 yard de sa tou‐ che avant le signal de balle prête à jouer. Au snap A81 descend jusqu’aux 20  yards de B où il reçoit la passe avant légale et est immédiatement plaqué. a – 1ère et 10 pour A sur les 20 yards de B. Jeu légal b – Formation illégale. 5 yards de pénalité du point précédent. 3ème et 9  pour A sur les 37 yards de B  c – Tactique déloyale. 3ème et 19 pour A sur les 47yards de B    Q2  –  4ème et 10 pour A sur ses 20 yards. Le coup de pied de A12 est bloqué  et la balle roule jusqu’aux 23 yards de A. B27 fait un muff en essayant de  contrôler la balle et la balle roule de nouveau jusqu’aux 17 yards de A où  A37 se saisit de la balle et botte de nouveau. La balle sort en touche sur les  45 yards de A.  a – Botté légal. Bale à B. 1ère et 10 pour B sur les 45 yards de A  b – Botté illégal. 1ère et 10 pour B sur les 8,5 yards de A  c – Balle morte lorsqu’A37 se saisit de la balle. 1ère et 10 pour A sur ses  17 yards    Q3  –  3ème et 7 pour A sur les 15 yards de B. A mène d’un point. Il reste 10  secondes à jouer et le temps tourne. A18 reçoit le snap directement du cen‐ tre et fait semblant de « spiker » (jeter au sol) la balle. La défense s’arrête. Il  fait ensuite une passe avant légale pour A82 qui reçoit la balle dans la zone  d’en‐but. Le chrono arrive à zéro.  a – Touchdown pour A. Pas besoin de faire la transformation  b  – Tactique illégale. 15 yards de pénalité du point précédent. Ce sera  3ème et 22 pour A sur les 30 yards de B  c – La balle devient morte au moment de la feinte. Pas de score, le match  est terminé    Q4 – Pendant une transformation au pied sur les 3 yards de B, B54 est prati‐ quement collé au nose‐guard. Juste après le snap, B54 saute en l’air et lève  ses bras pour bloquer la balle. Il retombe sur le guard A57. Avant de sauter  B54 sautillait sur place. La transformation est ratée.  a – Faute de B54. A peut refaire la transformation sur les 1,5 yards de B  b – La faute de B54 sera appliquée sur le kick off suivant sur les 45 yards  de A  c – Pas de faute. Transformation ratée et kick off sur les 30 yards de A    Q5  –  3ème et 8 pour A sur ses 22 yards. Au moment où le Q.B. A16 recule  pour  faire  une  passe  avant,  B32  initie  un  contact  et  saisit  A81  sur  les  26  yards de A. A81 essaie de faire un tracé vers le milieu du terrain. A16 fait  une passe avant légale, vers A81 qui est positionné sur ses 30 yards. Mais  juste avant que la balle arrive, A81 est heurté par le safety B23. La passe est  incomplète.  a – Usage illégal des mains de 32. 1ère et 10 pour A sur ses 32 yards . La  passe interférence est déclinée par A  b  – L’usage illégal des mains est automatiquement décliné. 1ère et 10  pour A sur ses 30 yards  c  – Passe interférence de B. 1ère et  10 pour A sur ses 37 yards.  page 9 sur  9  RESULTATS OCTOBRE       Q1–  b : Faute – La pénalité est de 5 yards  du point de faute et perte du tenu. Règle  2‐12‐1b, 2‐12‐1d, 7‐1‐6b, D.H. 7‐1‐6I     Q2‐  c  :  Le jeu est légal. Pas de pénalité.  Règle 9‐3‐3c. Exc3      Q3‐  c : Faute de A pour coup de pied libre  en  touche,  et  options  pour  B.  Règle  4‐2‐ 3a, 6‐2‐1      Q4‐  a :  avant ratée, balle morte et 1ère  et  10 pour B sur ses 25 yards. Règle 4‐1‐3i, 7‐ 3‐2b     Q5‐  a  :  1ère  et 10 pour B sur ses 3 yards.  Règle 4‐1‐3j, 7‐2‐2a Exc. 2, 10‐2‐2a
  10. 10. page I sur  II  RESTRICTIONS POUR LES MATCHS 9 CONTRE 9 (1/2)   Les rencontres de football jouées à 9 contre 9 (Cadet, Junior, Régional…) sont globalement  régis par les règles du football.    Toutefois quelques aménagements sont appliqués pour faciliter et sécuriser le jeu. Ce Ca‐ hier en présente une synthèse.      Règle 2.15.4‐c  Un support est un ustensile qui surélève la balle afin de la botter. Si un support est utilisé, il ne doit pas éle‐ ver la base de la balle de plus de 2,54 cm au dessus du sol (D.H.2.15.4.I).    Exception : lors des compétitions cadets et minimes, le support ne doit pas élever la base de la balle de  plus de 5,08 cm au dessus du sol.    Règle 3.2.1  Le temps de jeu :  4 x 12 minutes (temps décompté) en senior  4 x 12 minutes (temps décompté) en junior  4 x 20 mn (temps continu) en cadet.  4 x 15 mn (temps continu) en minimes.    Lorsque le décompte en temps continu est utilisé, le chronomètre sera arrêté seulement lors des temps mort  d’équipe et lors de blessures.    La règle des 5 jeux (Exception : 3.2.3) est appliquée à 2 minutes de la fin de chaque période pour les ren‐ contres en temps continu.    Définition des 5 jeux : Lorsqu'il ne reste que 2 minutes dans chaque mi‐temps, 5 actions de balle vivante (au  total) seulement sont jouées (EXCEPTION : Règle 3.2.3).    Les 5 jeux comprennent les coups de pieds de remise en jeu et leur retour, les transformations, et tout jeu  devant être rejoué suite à des fautes de balle vivante appelées. En cas de faute de balle morte et avant le  snap, le jeu n’est pas compté dans les 5 et sera rejoué.    Règle 1.4.1  En attaque il doit y avoir 5 joueurs sur la ligne de mêlée (dont 3 non éligibles avec des numéros compris en‐ tre 50 et 79).    Une formation légale est une formation d’attaque dans laquelle il n’y a pas plus de 4 joueurs dans l’arrière  champ.       Tight end  Guard  Centre  Guard  Split end     o  o  o  o  o        50 à 79  50 à 79  50 à 79     o        o        Wide receveur        Quarterback              o     o           Halfback     Halfback     Cahier spécial n°2Cahier spécial n°2  
  11. 11. page II sur  II  RESTRICTIONS POUR LES MATCHS 9 CONTRE 9 (2/2)                                 Règle 2.26.1  Plaquer consiste à saisir ou à encercler un adversaire avec la (les) main(s) ou le(s) bras (Exception : lors des  compétitions cadets et minimes, le plaquage doit être initié au‐dessus de la ceinture).  La cuillère n’est pas considérée comme un plaquage et est autorisée sur le porteur de balle.    Règle 9.1.2.e  Nul n’est autorisé à bloquer sous la ceinture lors d’un tenu.    Règle 9.1.3.a  Lorsque de toute évidence un coup de pied de mêlée va être donné, aucun adversaire ne heurtera en cou‐ rant ni ne brutalisera le botteur ou le placeur d'un coup de pied placé (D.H.5.2.2.I et D.H.9.1.3.I, III et VI). Ex‐ ception : lors des compétitions cadets et minimes, aucun joueur de l'équipe qui reçoit ne se trouvera à  moins de deux yards du botteur ou placeur d'un coup de pied placé, (field goal ou transformation).  Cahier spécial n°2Cahier spécial n°2  

×