Revue de presse - Octobre 2013

534 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
534
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
130
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revue de presse - Octobre 2013

  1. 1. revue de presse Lettres de châteaux octobre 2013 Lettres de Châteaux - Marie-Stéphane Malbec 05 56 44 63 50 - ms.malbec@lettres-de-chateaux.com
  2. 2. Surface approx. (cm²) : 165 N° de page : 7 Page 1/1 LE VIN L'innovation, cette fois, n'est pas venue d'une star du vignoble maîs d'un second rôle - formule qui, dans cette bouche, n'a rien de péjoratif Au début de ce mois, le Château Castera, domaine du nord Medoc, souvent moins connu, hélas, pour ses vins d'aujourd'hui que pour avoir, au XVI1 siecle, accueilli a plusieurs reprises Montaigne, dont le frere administrait alors le domaine, eut l'idée d'organiser, pour quèlques journalistes venus des lointains arrondissements parisiens, une dégustation de six bouteilles de son millesime 2006 reveUne revolution est en marche dans le monde de nues des quatre coms du globe Sept en verite, si la dégustation des vins Et elle n'est pas pres de I on ajoute le flacon témoin, qui, lui, n'avait jamais s arrêter Elle est nee avec cette mondialisation quitte le Bordelais Toutes étaient parties, en 2011, qui, partout sur la planete, met les grandes bouvers l'Allemagne, le Bresil, teilles a portée de mam du consommateur, maîs, la Chine, les Etats-Unis, le Mexique et Tahiti Six des a notre connaissance, curieusement, elle ne s'était, jusque-la, pas matérialisée Cette revoluvingt pays d'exportation du tion n'a pas de nom maîs on pourrait l'appeler Château Castera A l'exception, naturellement, de « dégustation méridienne » Elle consiste a effectuer la dégustation coml'expatriée allemande, touparative de plusieurs exemplaires d un cru du tes sont revenues, par même millesime expédie bateau, au printemps 2013 sous différentes latitude Sao Paolo, Shanghai, des Et le même exercice New York et Mexico pourrait d'ailleurs être On croyait, On croyait, avec Mondécline par longitude taigne justement, que les avec Voila qui donne une voyages formaient la jeud i m e n s i o n n o u v e l l e , Montaigne, nesse ' Eh bien, rien n'est dynamique, a la dégusta- que les voyamoins sûr Car, a la dégustion, pratique statique ges formaient tation, c'est apres un simdont les amateurs peiple aller-retour Bordeauxla jeunesse ? naient a s extirper F r a n c f o r t que Castera Chacun en connaît, en Eh bien, rien 2006, grand classique du effet les deux grandes nord Medoc, tout en equifigures historiques La n'est moins libre et en retenue, fait dégustation verticale, qui sûr. meilleure figure Le plus consiste a goûter plusieurs ample et le plus frais, tandis que le voyage en Amemillésimes d'un même vin Et la dégustation hori- Château Castera 2006 rique a ferme un peu le vm, ou que I epopee mexizontale qui consiste a Medoc déguster plusieurs vins 14,50 euros la bouteille (prix special caine lui a donne un petit coup de vieux • lecteurs wineclub lesechos fr) d'un même millesime LA CHRONIQUE DC JEAN-FRANCIS PECRESSE Révolution CASTERA 4662208300502/XME/AHR/1 Eléments de recherche : CHATEAU CASTERA : uniquement le vignoble et les vins situé à Saint-Germain d'Esteuil (33), toutes citations Les Echos week-end - 31 Octobre 2013
  3. 3. Les Echos -Week-end – 18 octobre 2013
  4. 4. Les Echos -Week-end – 18 octobre 2013
  5. 5. Les Echos -Week-end – 18 octobre 2013
  6. 6. Les Echos / 04 et 05 Octobre 2013
  7. 7. 02 OCT 13 Quotidien Paris OJD : 323303 14 BOULEVARD HAUSSMANN 75438 PARIS CEDEX 09 - 01 57 08 50 00 Surface approx. (cm²) : 363 N° de page : 41 Page 1/1 Des châteaux et des vins Le magazine « L'Ombre d'un doute » retrace l'histoire du Bordelais, de l'Antiquité romaine au XXe siècle. L BLAISE DE CHABALIER * (Sdechab histoire des vins de Bordeaux est intimement liée à celle de la France. Franck Ferrand nous l'explique avec sa passion habituelle, dans « L'Ombre d'un doute », dont lu premier numero dc la saison est diffusé ce mercredi sur France 3. Au fil de l'émission, dont la nouvelle formule oublie le côté investigation, c'est à un voyage dans le temps parmi les prestigieux châteaux du Médoc auquel sont conviés les téléspectateurs. Dès l'Antiquité romaine, la vigne pousse dans le Bordelais, une terre pourtant pauvre. C'est au Moyen Age, grâce à Aliénor d'Aquitaine, que les vins de cette région, immense à l'époque, connaissent un essor inédit. Après son mariage, qu'elle fait rapidement annuler, avec celui qui est devenu Louis VH, Aliénor s'éprend d'TIenri Plantagenêt. Celle qui fut brièvement reine de France est prête à se faire couronner souveraine d'Angleterre. C'est ce qui lui arrive une fois que son nouveau mari, qu'elle épouse en 1152, s'impose sur le trône de Londres. Montaigne, propriétaire de vignes C'est une chance pour l'Aquitaine, qu'on appelle alors la Gascogne. Le commerce vers l'Angleterre du vin de Bordeaux, du « French claret », un breuvage jeune et léger, se développe. Dans les archives britanniques, un parchemin de 1203, montre à l'écran, atteste de l'importance de ces ventes. Si la domination anglaise, commercialement fructueuse, est appréciée des Bordelais, le roi de France la combat. Le TALBOT 5120667300505/XSB/OTO/1 l'un des beaux châteaux du Médoc qui ont fait l'histoire de Bordeaux et de sa région. 17 juillet 1453, les Anglais sont définitivement chasses de ce qu'on nommait aussi la Guyenne, après la défaite du Britannique John Talbot, propriétaire d'un vignoble (le château Talbot existe toujours) et dc ses hommes, vaincus par l'armée de Charles VII lors de la bataille de Castillon. Selon le général André Cousine, historien, cet épisode, qui marque la fin dc la guerre de Cent Ans, est « le Waterloo de kl nation gasconne ». Au milieu du XVIe siècle, en pleine guerre de religion, Montaigne, philosophe mais aussi propriétaire de vignes et proche du roi Henri III, reçoit Henri dc Navarre afin de le convaincre de se convertir au catholicisme. Devenu Henri IV, le souverain fait assécher les marais du Médoc. Un tournant décisif est pris à la fin du XVIe siècle par Arnaud III de Pontac, propriétaire du domaine de Haut-Brion. Un cru retenu dans le fameux classement de 1855 parmi les quatre premiers. Aux côtés de Château Lafite, Château Latour et Château Margaux. Pontac met au point une technique qui permet de faire vieillir le viii. Le breuvage devient plus foncé, meilleur et plus cher. Une révolution. Ce nouveau vin, finalement produit par tous les châteaux bordelais, séduit d'abord l'Angleterre et les Flandres, mais reste inconnu à Versailles. Une anomalie à Le Figaro et vous / 02 Octobre 2013 Eléments de recherche : CHATEAU TALBOT : vin de Gironde (33), toutes citations laquelle le duc de Richelieu remédie en le faisant apprécier de Louis XV. Autre moment marquant : l'Occupation. Elle contraint les Rothschild, propriétaires de château Lafite et château Mouton, persécutés comme tant d'autres Juifs, à quitter leurs domaines. La baronne Philippine de Rothschild explique avec émotion que son père, Philippe, alors que sa femme a péri à Ravcnsbrùck, retrouve son vignoble après le conflit. Et le baron accepte que le « Weinfuhrer », qui avait bien géré son vignoble pendant la guerre, commercialise son vin outre-Rhin. Un aspect étonnant de la magie des vins de Bordeaux. •
  8. 8. Cuisine Actuelle - Octobre 2013
  9. 9. Maisons et Décors Méditerranée / Octobre-Novembre 2013
  10. 10. M Le Magazine du Monde – 25 octobre 2013
  11. 11. M Le Magazine du Monde – 25 octobre 2013
  12. 12. Sud Ouest - 24 Octobre 2013
  13. 13. L’Alsace – 09 octobre 2013
  14. 14. L’Alsace – 09 octobre 2013
  15. 15. VIN Centre Presse - 18 Octobre 2013
  16. 16. La Revue du Vin de France – Octobre 2013
  17. 17. Terre de Vins ( HS Saint-Emilion) – Octobre 2013
  18. 18. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 V&S News – Du 18 au 24 octobre 2013
  19. 19. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 http://avis-vin.lefigaro.fr - 2 octobre 2013
  20. 20. Larvf.com – 22 octobre 2013
  21. 21. Larvf.com – 22 octobre 2013
  22. 22. fémivin.com – 01 octobre 2013
  23. 23. fémivin.com – 01 octobre 2013

×