Etude statistique des données fournies par la CCIJP
Sommaire
Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012 . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4

1. Dans...
4. Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires
et rarement à des fonctions de direction

. . . ...
Introduction : Stagnation du nombre de cartes
accordées en 2012
En 2012, le nombre de journalistes encartés s’élève à 37.4...
1 Dans quels secteurs d’activité
les journalistes encartés
travaillent-ils ?

Quel est leur profil ?
Combien gagnent-ils ?...
Dans quels secteurs d’activité les journalistes
encartés travaillent-ils ?
Quel est leur profil ? Combien gagnent-ils ?
1....
Les journalistes qui ont obtenu la carte de presse pour la première fois et qui
travaillent en presse écrite sont 62% en 2...
Répartition par sous-secteur d’activité
Graph.3 : Ensemble

des cartes

JOURNAL

Presse magazine 28,7%

1

TV généraliste ...
1.2. Une moyenne d’âge toujours plus élevée
La moyenne d’âge des journalistes encartés ne cesse de progresser : en 2012,
e...
Graph.6 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d’âge
de 2000 à 2012 (en effectif)
Moins de 26 ans

De 2...
Graph.7 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d’âge
de 2000 à 2012 dans le secteur de la presse écrite...
1.3. Baisse du nombre de journalistes en CDI et augmentation des
journalistes pigistes
En 2012, 73,7% des journalistes enc...
Plus forte proportion de CDI en presse écrite
Graph.11 : Répartition des journalistes encartés par type de contrat
et par ...
1.4. Type de contrat et âge : augmentation des contrats
précaires parmi les plus jeunes
Graph.12 : Répartition
contrat en ...
1.5. Rémunérations : des écarts qui se creusent entre les
revenus les plus faibles et les revenus les plus élevés pour les...
1.6. Rémunérations : Légère amélioration du côté des pigistes et
des CDD
Graph.14 : Répartition des journalistes
mensuels ...
Graph.15 : Répartition des journalistes
mensuels moyens en 2011 (en %)
2,0%

1,3% 0,1%

0,1%

2,5%

en

CDD

selon les rev...
1.7. Rémunérations hommes/femmes : réduction des écarts
pour les CDI mais pas pour les CDD et les pigistes
Tableau 6 : Moy...
Rémunérations par secteur : production audiovisuelle et télévision
en tête
Tableau 7 : Moyennes et médianes des salaires e...
2 Qui sont les journalistes

qui obtiennent la carte pour
la première fois ?

Les journalistes détenteurs de la carte de j...
Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte
pour la première fois ?
Les premières cartes sont de plus en plus demand...
Graph.17 : Evolution
fois , par classe d ’ âge
Moins de 26 ans

du nombre de journalistes encartés pour la première
de

20...
2.1. Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les
premières demandes
Graph.18 : Répartition

des premières demande...
Près de 90% de contrats « précaires » en production audiovisuelle
parmi les premières demandes
Graph.19 : Répartition des ...
2.2. Une légère augmentation du nombre de journalistes encartés
pour la première fois et issus d’un cursus reconnu
La CPNE...
Tableau 10 : Moyennes d’âge
diplôme en 2012

des journalistes encartés par type de

Diplômés d’un cursus
reconnu

Diplômés...
3 Le papier, un support qui

baisse régulièrement,
surtout parmi les premières
demandes

Les journalistes détenteurs de la...
Le papier, un support qui baisse régulièrement,
surtout parmi les premières demandes
Graph.21 : Evolution

du pourcentage ...
Les chiffres transmis par la CCIJP sur le nombre de journalistes travaillant sur
Internet ne permettent pas de circonscrir...
4 Toujours plus de femmes

journalistes, avec des contrats
plus précaires
et rarement à des fonctions
de direction

Les jo...
Toujours plus de femmes journalistes, avec des
contrats plus précaires et rarement à des fonctions
de direction
4.1. Une f...
C’est en presse écrite que les femmes sont les plus nombreuses
Graph.25 : Répartition Hommes/Femmes par secteur d’activité...
4.2. Nette progression des femmes parmi les premières
demandes
Graph.26 : Répartition Hommes/Femmes
2000 à 2012 (en effect...
4.4. Des femmes plus concernées par les contrats précaires
Graph.28 : Répartition Hommes/Femmes

par type de contrat en

F...
4.5. Des fonctions de direction majoritairement occupées par
des hommes
Les fonctions de direction sont majoritairement oc...
5 Conclusion

Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012

09/2013

36
Conclusion
Le nombre de journalistes a légèrement augmenté en 2012, mais cette augmentation est faible (+0,5%). Elle est p...
Créez votre profil métier en ligne sur :  cartographie.metiers-presse.org

Cartographie
des métiers de la presse

Retrouve...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journalistes

315 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
315
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journalistes

  1. 1. Etude statistique des données fournies par la CCIJP
  2. 2. Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1. Dans quels secteurs d’activité les journalistes encartés travaillent-ils ? . . . . . . . . . . Quel est leur profil ? Combien gagnent-ils ? 5 1.1 - La presse écrite continue de perdre du terrain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . 6 ZOOM SECTEURS - Répartition par sous-secteur d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . 8 1.2 - Une moyenne d’âge toujours plus élevée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . 9 ZOOM SECTEURS - Un vieillissement régulier, mais qui diffère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 selon les secteurs d’activité 1.3 - Baisse du nombre de journalistes en CDI et augmentation des journalistes . . . . . . 12 pigistes ZOOM SECTEURS - plus forte proportion de CDI en presse écrite . . . . . . . . . . . . . . . . 1 3 1.4 - Type de contrats et âge : augmentation des contrats précaires parmi . . . . . . . . . . . . . 14 les plus jeunes 1.5 - Rémunérations : des écarts qui se creusent entre les revenus les plus . . . . . . . . . . . . 15 faibles et les revenus les plus élevés pour les journalistes en CDI 1.6 - Rémunérations : Légère amélioration du côté des pigistes et des CDD . . . . . . . . . . . 16 1.7 - Rémunérations hommes/femmes : réduction des écarts pour les CDI . . . . . . . . . . . . . 18 mais pas pour les CDD et les pigistes ZOOM SECTEURS - Rémunérations par secteur : production audiovisuelle . . . . . . 19 et télévision en tête 2. Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte pour la première fois ? . . . . . . . . 20 2.1 - Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les premières demandes . . . . 2 3 ZOOM SECTEURS - Près de 90% de contrats "précaires" en production . . . . . . . 2 4 audiovisuelle parmi les premières demandes 2.2 - Une légère augmentation du nombre de journalistes encartés pour . . . . . . . .. . . . . . . . 25 la première fois et issus d’un cursus reconnu 3. Le papier, un support qui baisse régulièrement, surtout parmi les premières demandes . . . . . . . . . . . . . . . 27 Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 2
  3. 3. 4. Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires et rarement à des fonctions de direction . . . . . . 30 4.1 - Une féminisation qui se poursuit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 ZOOM SECTEURS - C’est en presse écrite que les femmes sont . . . . . . . . . .. . . . . . . . 32 les plus nombreuses 4.2 - Nette progression des femmes parmi les premières demandes . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 33 4.3 - Plus de femmes que d’hommes parmi les plus jeunes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 4.4 - Des femmes plus concernées par les contrats précaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 4.5 - Des fonctions de direction majoritairement occupées par des hommes . . . . . . . . . . 35 ZOOM SECTEURS - Davantage de rédactrices en chef en presse écrite . . . . . . . . . 35 et en Production AV 5. Conclusion ....................... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 36 Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 3
  4. 4. Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012 En 2012, le nombre de journalistes encartés s’élève à 37.477,  soit 191 journalistes de plus qu’en 2011 (+0.5%). Tableau 1 : Nombre de cartes accordées en 2012 Evolution 2011/2012 Total de cartes accordées 37.477 +0,5% 2.053 Renouvellements 5,5% +6,0% 35.424 Premières demandes 94,5% +0,2% Graph.1 : Evolution du nombre de journalistes encartés, de 1975 à 2012 (en effectif) Nombre de journalistes 40 000 37 415 33 314 35 000 37 477 37 286 30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 13 635 5 000 0 1975 1980 1985 1990 1995 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 En 2010, on constatait pour la première fois une baisse du nombre de journalistes encartés (-1,31% par rapport à 2009). Cette baisse s’est poursuivie en 2011 (-0,35%). En 2012, on assiste à une légère reprise (+0,5%). Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 4
  5. 5. 1 Dans quels secteurs d’activité les journalistes encartés travaillent-ils ? Quel est leur profil ? Combien gagnent-ils ? Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 5
  6. 6. Dans quels secteurs d’activité les journalistes encartés travaillent-ils ? Quel est leur profil ? Combien gagnent-ils ? 1.1. La presse écrite continue de perdre du terrain La presse écrite constitue toujours le premier secteur d’activité des journalistes, avec 24.741 journalistes encartés en 2012. Cependant, ce secteur diminue régulièrement et représente aujourd’hui 66% des demandes de cartes. Graph.2 : Nombre secteur d ' activité de cartes accordées par PRESSE 2012 2012012 12 2 PRESSE SE SE 20 PRES ES PR TV TV Radio Radio 66% 14,8% 9,5% 1 2,5% Presse écrite Presse écrite 7% réponses Non 37.477 cartes accordées Prod AV Non réponses Presse écrite Presse écrite TV TV 62% 20,2% 11,2% Radio Radio 3,7% 1 Non réponses 3,1% 2.053 premières demandes Prod AV Non réponses Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 6
  7. 7. Les journalistes qui ont obtenu la carte de presse pour la première fois et qui travaillent en presse écrite sont 62% en 2012. Leur nombre diminue d’année en année : ils étaient 63% en 2011 et 70% en 2000. Le secteur de la télévision, quant à lui, passe de 13,9% en 2011 à 14,8% en 2012. Leur nombre s’élève à 5.532. Le nombre de journalistes encartés pour la première fois dans ce secteur augmente également : il passe de 17,9% en 2011 à 20,2% en 2012. En radio, le pourcentage de journalistes encartés s’élève à 9,5% de journalistes. Il est de 11,2% parmi ceux encartés pour la première fois. 3.563 journalistes déclarent travailler en radio. En production et agences de presse audiovisuelles, le pourcentage des journalistes encartés s’élève à 2,5% et à 3,7% pour les journalistes encartés pour la première fois (4,8% en 2011). Ils sont au nombre de 948 en 2012. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 7
  8. 8. Répartition par sous-secteur d’activité Graph.3 : Ensemble des cartes JOURNAL Presse magazine 28,7% 1 TV généraliste publique 50,6% TV thématique privée 18,2% PQR 23,6% Presse spécialisée 19,5% 2 Radio de service public 61% Radio privée 39% TV généraliste privée 12,3% PQN 11,4% TV thématique publique 11,8% Agence de presse 9,4% TV locale privée 6,2% Presse hebdo régionale 7,4% TV locale publique 0,8% Graph.4 : Première demandes JOURNAL Presse magazine 27% 1 TV généraliste privée 34,9% Radio privée 58% Presse spécialisée 24,6% 2 TV généraliste publique 21,2% Radio de service public 42% PQR 18,9% TV thématique publique 20,5% PQN 10,7% TV locale privée 13,7% Agence de presse 9,5% TV généraliste publique 9,2% Presse hebdo régionale 9,3% TV locale publique 0,5% 1 . Dont presse hebdomadaire nationale 2 . La presse spécialisée inclut la presse professionnelle Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 8
  9. 9. 1.2. Une moyenne d’âge toujours plus élevée La moyenne d’âge des journalistes encartés ne cesse de progresser : en 2012, elle s’élève à 42,9 ans (42,7 ans en 2011). Ce sont les journalistes encartés permanents qui sont les plus âgés, avec une moyenne d’âge de 43,7 ans. La moyenne d’âge des journalistes pigistes est légèrement inférieure (39,3 ans). Celle des journalistes en CDD est la plus basse : 31,4 ans. Graph.5 : Ensemble des journalistes encartés par classe d’âge en 2012 (en effectif et en %) Ensemble des cartes accordées Premières demandes 45% 40% 35% 30% 25% 20% 39,7% 38,9% 15% 23,6% 10% 13,4% 5% 0% 30,1% 29,7% 7,2% 4,4% moins de 26 ans de 26 à 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 56 ans 12,2% 0,8% 57 ans et plus Les journalistes encartés de plus de 45 ans représentent 42,3% de l’ensemble des journalistes encartés, en augmentation de 0,8 point par rapport à l’année précédente (41,5%). Parmi les journalistes encartés pour la première fois, ils sont 8%. Les journalistes encartés de moins de 35 ans représentent 28% de l’ensemble des journalistes. Ils ont 78,6% parmi les premières demandes de cartes. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 9
  10. 10. Graph.6 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d’âge de 2000 à 2012 (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus 14 000 12 000 11 296 11 140 10 000 8 830 8 000 6 000 4 572 4 000 2 000 1 636 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Les courbes d’âge témoignent d’un vieillissement régulier des journalistes encartés : la courbe des 26-34 ans baisse depuis 2004 et celle des 35-44 ans baisse depuis 2006, tandis que les courbes des 45-56 ans et des 57 ans et plus augmentent régulièrement sur la période. Quant à la courbe des moins de 26 ans, elle évolue peu sur la période et on constate une légère reprise de 2011 à 2012, probablement liée à une population plus jeune dans l’audiovisuel. Un vieillissement régulier, mais qui diffère selon les secteurs d’activité Tableau 2 : Moyennes d’âge par secteur d ’ activité en Toutes cartes accordées 2012 1ère demande Presse écrite 43,3 ans 31,4 ans Télévision 40,3 ans 28 ans Radio 41,2 ans 28,1 ans Prod AV 36,6 ans 27 ans C’est en presse écrite que la moyenne d’âge est la plus élevée, et en production et agences de presse audiovisuelles qu’elle est la plus basse. Ce vieillissement est particulièrement important parmi les secteurs de la presse écrite et de la télévision. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 10
  11. 11. Graph.7 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d’âge de 2000 à 2012 dans le secteur de la presse écrite (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus 9 000 8 073 7 544 8 000 7 000 6 000 5 397 5 000 4 000 3 000 2 820 2 000 1 000 906 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 En presse écrite, on constate une baisse régulière de la courbe 26-34 ans (malgré une légère reprise de 2009 à 2010). La courbe des 35-44 ans baisse depuis 2010. La courbe des 45-56 ans augmente depuis 2010, et celle des 57 ans et plus est en augmentation sur l’ensemble de la période. Graph.8 : Evolution du nombre de journalistes encartés par classe d’âge de 2000 à 2012 dans le secteur de la télévision (en effectif) Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus 2 000 1 800 1 600 1 711 1 650 1 400 1 411 1 200 1 000 800 600 405 354 400 200 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 En télévision, les courbes des 35-44 ans et des 45-56 ans augmentent régulièrement sur la période. La courbe des 26-34 ans, irrégulière, baisse depuis 2007, même si on constate une légère hausse de 2011 à 2012. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 11
  12. 12. 1.3. Baisse du nombre de journalistes en CDI et augmentation des journalistes pigistes En 2012, 73,7% des journalistes encartés sont en CDI, alors qu’ils étaient 74,2% en 2011. Le nombre de journalistes pigistes et en CDD augmente depuis 2010 : en 2012, ils représentent 21,3% de l’ensemble des journalistes encartés, soit 0,8 point de plus qu’en 2011. La progression du nombre de journalistes en CDD est plus importante que celle des journalistes pigistes depuis 2008. Cependant, la situation s’inverse depuis 2011 avec une nouvelle augmentation des pigistes. Graph.9 : répartition des journalistes par type de contrat en 2012 (en%) 3,8% 17,5% 73,7% CDI Pigistes CDD Graph.10 : Evolution du nombre de journalistes pigistes et en CDD de 2000 à 2012 (en effectif) Pigistes CDD 7 000 6 000 6 311 6 096 6 169 6 550 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 1 000 1 399 1 490 1 428 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 12
  13. 13. Plus forte proportion de CDI en presse écrite Graph.11 : Répartition des journalistes encartés par type de contrat et par secteur d’activité en 2012 (en %) Pigistes CDI 100% 90% 80% CDD 5,8% 5,6% 4,9% 14,6% 20,2% 10,9% 17,5% 70% 40,1% 60% 50% 40% 79,1% 74,0% 77,2% 30% 48,3% 20% 10% 0% Presse écrite Télévision Radio Prod AV Si la presse écrite est le secteur où les journalistes sont les plus âgés, c’est également dans ce secteur que le nombre de journalistes en CDI est le plus élevé, avec un pourcentage qui s’élève à 79,1%.  Cependant, ce pourcentage a baissé dans tous les secteurs de 2011 à 2012. Il a perdu 0,2 point en presse écrite, 2,7 points en télévision, 0,7 point en radio, et 1,7 point en production et agences de presse audiovisuelles.  A l’opposé, le pourcentage de pigistes augmente dans tous les secteurs sauf en presse écrite : + 1,9 point en télévision, + 1 point en radio, + 3,1 points en production et agences de presse audiovisuelles. C’est dans ce dernier secteur que la moyenne d’âge est la plus basse, ce qui peut expliquer que le nombre de pigistes et de CDD y soit plus élevé.    En presse écrite, on observe une augmentation du nombre de CDD de 2,2 points. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 13
  14. 14. 1.4. Type de contrat et âge : augmentation des contrats précaires parmi les plus jeunes Graph.12 : Répartition contrat en 2012 (en %) des journalistes encartés par âge et par type de Pigistes 100% 90% 80% 7,7% 26,2% CDD 15,3% CDI 13,8% 14,9% 85,3% 84,3% de 45 à 56 ans 57 ans et plus 25,3% 70% 60% 50% 41,7% 40% 82,8% 67,0% 30% 20% 10% 32,1% 0% moins de 26 ans de 26 à 34 ans de 35 à 44 ans Le nombre de pigistes et de CDD est particulièrement important parmi les moins de 26 ans (67,9%). Ce chiffre est en constante progression : il s’élevait à 50% en 2009, à 60% en 2010 et à 63,2% en 2011. Dans la tranche d’âge 26-34 ans, un journaliste sur trois a un contrat précaire (33%). Cette proportion est en augmentation d’une année sur l’autre. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 14
  15. 15. 1.5. Rémunérations : des écarts qui se creusent entre les revenus les plus faibles et les revenus les plus élevés pour les journalistes en CDI Le salaire moyen d’un journaliste en CDI s’élève en 2012 à 3.790 euros bruts mensuels. Pour les pigistes, il est de 2.257 euros bruts mensuels, et pour les journalistes en CDD, de 2.506 euros bruts mensuels. Graph.13 : Revenus 1,1% mensuels moyens des journalistes en 0,4% 6,3% 1,4% De 500 à 1.000 euros De 1.001 à 1.500 euros 6,7% 7,8% CDI De 1.501 à 2.000 euros 10,1% De 2.001 à 2.500 euros De 2.501 à 3.000 euros 18,8% 14,5% De 3.001 à 4.000 euros De 4.001 à 5.000 euros De 5.001 à 6.000 euros De 6.001 à 10.000 euros 31,0% De 10.001 à 40.000 euros En 2012, 8,5% des journalistes encartés en CDI gagnent moins de 2000 euros bruts mensuels par mois en 2012. Ce chiffre est en baisse, puisqu’il était de 8,9% en 2011 et de 9,2% en 2010. 55,6% d’entre eux gagnent entre 2000 et 4000 euros mensuels bruts. Ce pourcentage est en baisse depuis deux ans : ils étaient 57,2% en 2011 et 58% en 2010. En revanche, les tranches des 4000 euros bruts mensuels et plus augmentent, passant de 30% en 2010 à 32% en 2011 et à 34% en 2012. Tableau 3 : Moyennes d’âge des journalistes en CDI... … Qui gagnent moins de 2.000 euros bruts mensuels 36,8 ans … Qui gagnent de 2.000 à 4.000 euros bruts mensuels 41,3 ans … Qui gagnent 4.000 euros bruts mensuels et plus 49,4 ans Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 15
  16. 16. 1.6. Rémunérations : Légère amélioration du côté des pigistes et des CDD Graph.14 : Répartition des journalistes mensuels moyens en 2011 ( en %) 0,3% 0,8% 1,8% 0,5% pigistes selon les revenus Non réponse Moins de 500 euros 7,0% De 500 à 1.000 euros 12,2% De 1.001 à 1.500 euros 12,2% De 1.501 à 2.000 euros 17,3% 12,5% De 2.001 à 2.500 euros De 2.501 à 3.000 euros De 3.001 à 4.000 euros 16,7% 18,8% De 4.001 à 7.000 euros De 7.001 à 10.000 euros Plus de 10.000 euros En 2012, la proportion de pigistes qui gagnent moins de 1.500 euros bruts mensuels s’élève à 30%. Leur proportion diminue de 2,1 points de 2011 à 2012. La proportion de journalistes pigistes qui gagnent entre 1.500 et 2.500 euros reste identique en 2012. Ils sont 35,2% en 2011 et 35,5% en 2012. La proportion de ceux qui gagnent plus de 2.500 euros bruts mensuels augmente : ils passent de 31,3% à 32,8%. Tableau 4 : Moyennes d’âge des journalistes pigistes ... … Qui gagnent moins de 1.500 euros bruts mensuels 39,9 ans … Qui gagnent de 1.500 à 2.500 euros bruts mensuels 37,8 ans … Qui gagnent 2.500 euros bruts mensuels et plus 40,1 ans La moyenne d’âge des journalistes pigistes n’augmente pas avec la rémunération. La moindre valorisation de leur expérience professionnelle avec l’âge est une des caractéristiques de la population des pigistes, comparée à celles des autres populations de journalistes. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 16
  17. 17. Graph.15 : Répartition des journalistes mensuels moyens en 2011 (en %) 2,0% 1,3% 0,1% 0,1% 2,5% en CDD selon les revenus De 500 à 1.000 euros De 1.001 à 1.500 euros 4,2% De 1.501 à 2.000 euros 12,4% De 2.001 à 2.500 euros 15,3% De 2.501 à 3.000 euros 21,2% De 3.001 à 4.000 euros De 4.001 à 5.000 euros De 5.001 à 6.000 euros 20,2% De 6.001 à 10.000 euros 20,9% De 10.001 à 40.000 euros Plus de 40.000 euros Le nombre de journalistes qui gagnent moins de 1.500 euros bruts mensuels diminue parmi les journalistes encartés en CDD : ils étaient 17,4% en 2011 et sont 14,9% en 2012. Leur proportion stagne dans la tranche 1.500 / 2.500 euros mensuels bruts (42,1%) et augmente de 2,6 points dans la tranche de ceux qui gagnent plus de 2.500 euros par mois (43,2%). Tableau 5 : Moyennes d’âge des journalistes en CDD... … Qui gagnent moins de 1.500 euros bruts mensuels 28 ans … Qui gagnent de 1.500 à 2.500 euros bruts mensuels 28,7 ans … Qui gagnent 2.500 euros bruts mensuels et plus 35,2 ans Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 17
  18. 18. 1.7. Rémunérations hommes/femmes : réduction des écarts pour les CDI mais pas pour les CDD et les pigistes Tableau 6 : Moyennes et médianes type de contrat en 2012 ( en euros) CDi des salaires et des piges par Pigistes CDD Moyenne Médiane Moyenne Médiane Moyenne Médiane Ensemble 3.790 3.487 2.257 2.000 2.506 2.346 Femmes 3.513 3.300 2.178 1.967 2.426 2.300 Hommes 4.002 3.638 2.348 2.043 2.616 2.400 1ère demande 2.441 2.297 1.882 1.733 1.914 1.839 Renouvellement 3.830 3.510 2.308 2.052 2.807 2.600 Diplômés d’un cursus reconnu 4.222 3.813 2.354 2.194 2.781 2.505 Diplômés d’un cursus non reconnu 3.721 3.426 2.235 1.954 2.431 2.247 En 2012, l’écart de revenus entre hommes et femmes en CDI est de 12,2%. Il a baissé de 1,2 point d’une année sur l’autre et rejoint le niveau de 2010 (12,3%). Ce phénomène peut être en partie lié à l’âge, les femmes étant plus jeunes que les hommes. L’écart chez les pigistes est de 7,2%, en augmentation de 0,4 point par rapport à l’année précédente. Pour les CDD, l’écart est de 7,3%, en augmentation de 1 point par rapport à 2011. Un journaliste diplômé d’un cursus reconnu en CDI ou en CDD gagne en moyenne 12% de plus qu’un journaliste diplômé d’un cursus non reconnu.  L’écart est moins important parmi les journalistes pigistes. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 18
  19. 19. Rémunérations par secteur : production audiovisuelle et télévision en tête Tableau 7 : Moyennes et médianes des salaires et des piges par type de contrat et secteur en 2012 (en euros) CDi Pigistes CDD Moyenne Médiane Moyenne Médiane Moyenne Médiane Presse écrite 3.701 3.391 2.162 1.913 2.440 2.300 Femmes 3.457 3.219 2.057 1.857 2.444 2.300 Hommes 3.901 3.521 2.287 1.987 2.432 2.340 4.325 3.936 2.506 2.348 2.677 2.523 Femmes 3.951 3.677 2.539 2.381 2.422 2.374 Hommes 4.552 4.099 2.473 2.296 2.996 2.711 3.585 3.441 2.106 1.806 2.037 1.859 Femmes 3.373 3.300 2.049 1.800 1.957 1.854 Hommes 3.718 3.536 2.162 1.810 2.121 1.884 4.656 3.814 2.986 2.521 3.415 3.350 Femmes 4.152 3.500 2.864 2.600 3.109 2.971 Hommes 4.924 4.000 3.139 2.418 3.825 3.823 Télévision Radio Prod AV Ce sont les secteurs de la production et des agences de presse audiovisuelles, et de la télévision qui ont les rémunérations les plus élevées, quel que soit le type de contrat. Ainsi, si ces secteurs regroupent davantage de contrats précaires, ils sont également ceux où l’on est le mieux payé.  Ce sont également dans ces secteurs que les écarts de salaires entre hommes et femmes sont les plus importants : pour un journaliste en CDI travaillant dans le secteur de la production et des agences de presse audiovisuelles, l’écart de salaire est de 15,7%. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 19
  20. 20. 2 Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte pour la première fois ? Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 20
  21. 21. Qui sont les journalistes qui obtiennent la carte pour la première fois ? Les premières cartes sont de plus en plus demandées par des femmes, et concernent de plus en plus de contrats dits « précaires ». Dans certains secteurs, les journalistes qui demandent la carte pour la première fois sont de plus en plus âgés. Féminisation, précarité et obtention plus tardive de la carte… Telles sont les grandes caractéristiques des premières demandes, ces caractéristiques variant d’un secteur à l’autre. Graph.16 : Evolution du nombre des premières demandes de 2000 à 2012 3 500 3 200 3 000 2 500 2 703 2 499 2 229 2 232 2 000 2 055 2 090 1 500 2 252 1 936 2 053 2 081 2 116 1 855 1 000 500 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Le nombre de premières demandes diminue sur l’ensemble de la période, mais on constate une légère reprise depuis 2010 : elles augmentent de 4,4% de 2010 à 2011 et de 6% de 2011 à 2012. La moyenne d’âge des journalistes qui ont obtenu la carte pour la première fois s’élève à 30,2 ans. Tableau 8 : Moyennes d’âge Ensemble des journalistes des premières demandes en 2012 30,2 ans Journalistes en CDI 33,3 ans Journalistes pigistes 28,9 ans Journalistes en CDD 27,3 ans Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 21
  22. 22. Graph.17 : Evolution fois , par classe d ’ âge Moins de 26 ans du nombre de journalistes encartés pour la première de 2000 De 26 à 34 ans à 2012 (en effectif) De 35 à 44 ans De 45 à 56 ans 57 ans et plus 1 800 1 600 1 400 1 200 1 000 798 816 800 600 400 276 200 147 16 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Le nombre de journalistes qui demandent la carte pour la première fois diminue parmi les journalistes de moins de 35 ans. Le nombre des moins de 26 ans baisse depuis 2001, même si on assiste à une légère reprise en 2012 (+11,9%). Les 26-34 ans voient leur nombre baisser depuis 2007, et se stabiliser depuis 2010. A l’opposé, ils sont plus nombreux à demander la carte pour la première fois parmi les 45-56 ans depuis 2010. Il s’agit probablement de reconversions professionnelles vers le journalisme. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 22
  23. 23. 2.1. Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les premières demandes Graph.18 : Répartition des premières demandes par type de contrat Premières demandes Ensemble des journalistes 80% 70% 60% 50% 40% 77,6% 30% 20% 38,8% 10% 37,7% 18,4% 4,0% 23,5% 0% CDI Pigistes CDD La part des journalistes encartés pour la première fois, en CDI, a légèrement baissé de 2011 à 2012, passant de 39% à 38,8% (contre 77,6% pour l’ensemble des journalistes). Quant au nombre de pigistes encartés pour la première fois, il a augmenté de 3,6 points de 2011 à 2012 (37,7% en 2012 contre 34,1% en 2011). Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 23
  24. 24. Près de 90% de contrats « précaires » en production audiovisuelle parmi les premières demandes Graph.19 : Répartition des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et par secteur d’activité Pigistes CDI CDD 100% 90% 22,5% 80% 23,4% 24,3% 42,1% 70% 31,9% 60% 47,0% 51,7% 50% 40% 47,4% 30% 45,6% 20% 28,7% 24,9% 10% 10,5% 0% Presse écrite Télévision Radio Prod AV En production et agences de presse audiovisuelles, 89,5% des journalistes encartés pour la première fois sont pigistes ou en CDD. En télévision, ils sont 75,1%, en radio, 71,3% et en presse écrite, 54,4%. Tableau 9 : Revenus de cartes en 2012 mensuels bruts moyens des premières demandes CDI Pigistes CDD Presse écrite 2.496 € 1.852 € 1.984 € TV 2.552 € 1.946 € 1.895 € Radio 1.880 € 1.535 € 1.616 € Prod AV 2.378 € 2.972 € 1.929 € On notera que c’est en production et agences de presse audiovisuelles que les pigistes ont les revenus les plus élevés. Néanmoins, la moyenne des revenus d’un pigiste est plus basse que celle d’un journaliste en CDI ou en CDD : dans le secteur de la radio, elle est de 1.535 euros bruts mensuels, soit 110 euros de plus que le SMIC. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 24
  25. 25. 2.2. Une légère augmentation du nombre de journalistes encartés pour la première fois et issus d’un cursus reconnu La CPNEJ3 reconnaît 13 cursus de formation au journalisme4. En 2011, ont été pris en compte les diplômés de Sciences Po, école reconnue en 2010. Le nombre de journalistes encartés pour la première fois et issus d’un cursus reconnu s’élève à 296. Ils étaient 276 en 2011. Leur proportion reste donc faible (14,4% des premières demandes). Parmi l’ensemble des journalistes, leur nombre s’élève à 5.501 en 2012, soit 14,7% de l’ensemble des journalistes encartés (16% en 2011). Graph.20 : Répartition des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et de cursus en CDI 2012 Pigistes + CDD 100% 80% 57,0% 60% 85,3% 40% 43,0% 20% 0% 14,4% Cursus reconnus Cursus non reconnus La moyenne d’âge des journalistes encartés pour la première fois et issus d’un cursus reconnu est de 25,8 ans et de 31 ans pour ceux issus d’un cursus non reconnu. Leur insertion est donc a priori plus facile, même s’ils sont plus souvent en CDD ou pigistes. Cela traduit le fait que l’entrée sur le marché du travail, qui se fait plus tôt pour les journalistes issus d’un cursus reconnu, passe de plus en plus souvent par l’obtention d’un contrat « précaire ». 3 . Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes - CPNEJ . La liste des 13 cursus reconnus sont disponible sur le site de la Conférence nationale des métiers du journalisme CNMJ : www.cnmj.fr/basedoc/ecoles-journalisme-reconnues/ 4 Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 25
  26. 26. Tableau 10 : Moyennes d’âge diplôme en 2012 des journalistes encartés par type de Diplômés d’un cursus reconnu Diplômés d’un cursus non reconnu Journalistes en CDI 27,2 ans 33,7 ans Journalistes pigistes 25,7 ans 29,7 ans Journalistes en CDD 25,3 ans 27,8 ans La moyenne d’âge plus élevée des journalistes issus d’un cursus non reconnu est probablement liée à la difficulté à demander une carte (l’obtention de celle-ci étant liée au niveau de revenus, plus faible pour ces journalistes). Leur situation professionnelle et leur entrée sur le marché du travail sont a priori plus difficiles que pour les journalistes diplômés d’un cursus reconnu. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 26
  27. 27. 3 Le papier, un support qui baisse régulièrement, surtout parmi les premières demandes Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 27
  28. 28. Le papier, un support qui baisse régulièrement, surtout parmi les premières demandes Graph.21 : Evolution du pourcentage de journalistes encartés pour la première fois par type de support ( en Papier Télévision Agence %) en 2012 Radio Internet Multimédia 80% 70% 60% 50% 40% 32,7% 30% 20% 20,50% 10% 9,7% 6,1% 5,0% 0% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Le papier poursuit sa baisse : en 2000, le papier était déclaré par 67% des journalistes encartés pour la première fois. En 2012 il est déclaré par 32,7% des journalistes, soit deux fois moins.  Le support Internet5 est à 9,6% (quasi identique à 2011), la télévision à 20,5% (20,7% en 2011), Internet à 9,7% (10,2% en 2011) et le multimédia à 5% (6,4% en 2011)6 . Le support Internet comprend tous les sites d’information qui diffusent sur Internet, les pure players, mais aussi les titres de presse qui ont développé un site internet. 5 6 . Le taux de non réponses est particulièrement élevé en 2012 (16,3%) et peut fausser les résultats. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 28
  29. 29. Les chiffres transmis par la CCIJP sur le nombre de journalistes travaillant sur Internet ne permettent pas de circonscrire précisément leur nombre. Le point de vue de Jean-Marie Charon. De la difficulté de dénombrer les journalistes travaillant pour un support numérique... Questions à Jean-Marie Charon, sociologue spécialisé dans l’étude des médias et du journalisme Pourquoi ne parvient-on pas à quantifier précisément les emplois des journalistes dans le secteur numérique ? Cette évaluation devient très difficile tant se multiplient les situations de rédactions produisant de l’information pour plusieurs supports, avec le développement d’une notion de compétence « plurimédia » ou de « polyaptitude ». Ce phénomène est quasiment la règle en presse quotidienne. Il est devenu fréquent dans les hebdomadaires, beaucoup moins dans les mensuels. En radio et en télévision, il progresse, certes plus lentement. Quels journalistes déclarent leur emploi sur support numérique ? Seuls les journalistes employés par les pure players d’information, aux rédactions très légères, déclarent spontanément l’emploi sur support numérique. Pour les autres, c’est plus aléatoire, en fonction de la part de leur temps consacré à chaque support. En même temps, l’image des supports peut également jouer, le numérique étant davantage valorisé chez les jeunes journalistes, alors que les plus anciens rechignent sans doute davantage à en faire état. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 29
  30. 30. 4 Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires et rarement à des fonctions de direction Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 30
  31. 31. Toujours plus de femmes journalistes, avec des contrats plus précaires et rarement à des fonctions de direction 4.1. Une féminisation qui se poursuit En 2012, on compte 45,7% de femmes journalistes encartés pour 54,3% d’hommes. Ce pourcentage est en constante évolution depuis 2000 (il s’élevait à 39,9% en 2000). Graph.22 et 23 : Répartition Hommes/Femmes en 2012 et 2000 (en %) 2000 2012 11,2% 39,9% Femmes Hommes 60,1% Femmes 54,3% 20,2% 45,7% Hommes 62,0% En 2012, on compte 17.138 femmes journalistes pour 20.339 hommes. Graph.24 : Répartition Hommes/Femmes de 2000 à 2012 Femmes parmi les journalistes encartés Hommes 25 000 20 026 20 000 16 788 16 880 15 000 10 000 20 627 20 406 20 339 17 138 13 288 5 000 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 31
  32. 32. C’est en presse écrite que les femmes sont les plus nombreuses Graph.25 : Répartition Hommes/Femmes par secteur d’activité en 2012 (en %) Femmes Hommes 100% 90% 80% 70% 52,7% 58,8% 58,8% 54,4% 47,3% 41,2% 41,2% 45,6% Presse écrite Télévision Radio Prod AV 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Le pourcentage de femmes augmente régulièrement dans l’ensemble des secteurs : +0,8 point en presse écrite de 2011 à 2012, +0,6 point en télévision, +0,3 point en radio, et +1,4 point en production et agences de presse audiovisuelles. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 32
  33. 33. 4.2. Nette progression des femmes parmi les premières demandes Graph.26 : Répartition Hommes/Femmes 2000 à 2012 (en effectif) parmi les premières demandes de Femmes Hommes 1 800 1 600 1 400 1 083 1 200 1 154 1 000 800 853 899 600 400 200 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Les femmes sont en nette progression parmi les premières demandes de cartes comparées aux hommes (+ 6,6% de 2011 à 2012, + 5,4% pour les hommes). En 2012, elles sont 56,2% contre 43,8% d’hommes. 4.3. Plus de femmes que d’hommes parmi les plus jeunes Graph.27 : Répartition par encartés en 2012 ( en %) tranche d ’ âge et par genre des journalistes Femmes Hommes 100% 90% 80% 70% 44,5% 46,1% 53,6% 58,3% 46,4% 41,7% 60% 65,1% 50% 40% 30% 55,5% 53,9% 20% 34,9% 10% 0% moins de 26 ans de 26 à 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 56 ans 57 ans et plus Les femmes sont plus nombreuses dans les classes d’âge inférieures (moins de 26 ans et de 26 à 34 ans). On note cependant une baisse d’un point du pourcentage des femmes parmi les moins de 26 ans, de 2011 à 2012, alors que leur pourcentage a augmenté dans toutes les autres classes d’âge. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 33
  34. 34. 4.4. Des femmes plus concernées par les contrats précaires Graph.28 : Répartition Hommes/Femmes par type de contrat en Femmes 2012 (en %) Hommes 100% 90% 80% 70% 46,6% 41,9% 53,4% 58,1% Pigistes 56,6% CDD 60% 50% 40% 30% 20% 43,4% 10% 0% CDI Les femmes représentent 58,1% des CDD en 2012 (+0,2 point par rapport à 2011), et 53,4% des pigistes, comme en 2011. Graph.29 : Répartition Hommes/Femmes par type de contrat en 2012 ( en %) parmi les premières demandes Femmes Hommes 100% 90% 80% 43,5% 46,1% 56,5% 53,9% CDI 70% Pigistes 40,3% 60% 50% 40% 30% 59,7% 20% 10% 0% CDD Les femmes restent majoritaires parmi les premières demandes, quel que soit le type de contrat, mais les évolutions sont contrastées d’une année sur l’autre : de 2011 à 2012, on constate une augmentation du nombre de femmes en CDI parmi les journalistes encartés pour la première fois (+3,1 points), ainsi que parmi les journalistes en CDD (+3,2 points). Leur pourcentage baisse parmi les pigistes (-4,4 points). Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 34
  35. 35. 4.5. Des fonctions de direction majoritairement occupées par des hommes Les fonctions de direction sont majoritairement occupées par des hommes, mais on remarque des améliorations sensibles dans certains secteurs d’activité, en particulier en presse écrite et en production et agences de presse audiovisuelles. Les cinq qualifications dites de « direction » représentent à elles seules 21,3% de l’ensemble des journalistes encartés. Elles sont occupées à 37,6% par des femmes et à 62,4% par des hommes en moyenne. Ainsi, si en 2012, on est à parité sur la fonction de reporter rédacteur (50% de femmes, 50% d’hommes), c’est encore loin d’être le cas pour les fonctions de direction. Les femmes sont un peu mieux représentées parmi la fonction de chef de rubrique (52,2%), soit 0,5 point de plus en une année. La fonction de directeur de la rédaction reste peu féminisée (26,2% de femmes) et accuse une baisse de 0,9 point de 2011 à 2012. La fonction de rédacteur en chef est à 66% masculine. Cependant, on constate une progression du nombre de femmes, puisqu’elles représentaient 32,5% de cette fonction en 2011 et sont 34% en 2012. La fonction de rédacteur en chef adjoint présente un nombre de femmes un peu plus élevé : 36,4% de femmes (36,6% en 2011). La fonction de chef de service regroupe 37,9% de femmes en 2012, soit 0,7 point de plus qu’en 2011. Davantage de rédactrices en chef en Presse écrite et en Production AV Graph.30 : Proportion par rapport à 2011 des rédactrices en chef en 2012 et évolution JOURNAL 36,8% 26,3% 23,5% 23% + 2,4 pts +6,3 pts - 0,4 pts -1,4 pts Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 35
  36. 36. 5 Conclusion Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 36
  37. 37. Conclusion Le nombre de journalistes a légèrement augmenté en 2012, mais cette augmentation est faible (+0,5%). Elle est plus importante parmi les premières demandes de cartes (+ 6%). La presse écrite constitue toujours le premier secteur d’activité des journalistes, mais il diminue régulièrement : 62% des journalistes encartés pour la première fois y travaillent (- 8 points par rapport à 2000). Le papier poursuit également sa baisse : en 2012, ce support concerne 32,7% des journalistes, contre 67% en 2000. La difficulté à exercer l’activité de journaliste est à mettre en rapport avec le vieillissement de la population, traduisant une arrivée plus tardive des journalistes sur le marché du travail : en 2012, un journaliste encarté a en moyenne 42,9 ans, et le nombre de journalistes qui demandent la carte pour la première fois augmente parmi les plus de 45 ans. On constate cependant des différences d’un secteur à l’autre : c’est en presse écrite que cette moyenne est la plus élevée (43,3 ans) et en production et agences de presse audiovisuelles qu’elle est la plus basse (36,6 ans). Elle se traduit également par un nombre élevé de contrats précaires : 61,2% des journalistes encartés pour la première fois en 2012 sont pigistes ou en CDD. Ce sont les jeunes qui sont les plus concernés par les contrats précaires : parmi les moins de 26 ans, deux journalistes sur trois sont pigistes ou en CDD (67,9 %), soit 17,9 points de plus en quatre ans. Tous les secteurs ne se ressemblent pas : le nombre de contrats précaires est très élevé en production et agences de presse audiovisuelles (51% des journalistes), alors qu’en presse écrite, il s’élève à 20,4%. C’est également en production et agences de presse audiovisuelles que la moyenne d’âge est la plus basse (36,6 ans). Si les rémunérations sont plus élevées en production audiovisuelle et en télévision, ce sont également dans ces secteurs que les écarts de rémunération entre femmes et hommes sont les plus importants (15,7% en production et agences de presse audiovisuelles). La féminisation se poursuit d’année en année : les femmes sont 45,7% en 2012 et 56,2% parmi les premières demandes. C’est en presse écrite qu’elles sont les plus nombreuses (47,3%). Leur situation est globalement plus précaire que celle des hommes : leur pourcentage augmente parmi les CDD (58,1%) et les pigistes (53,4%). Si leur nombre n’augmente guère parmi les fonctions de direction (un tiers de femmes en moyenne), on constate des différences d’un secteur à l’autre : la proportion de femmes rédactrices en chef est de 36,8% en presse écrite, 23,5% en télévision et 23% en radio. Les journalistes détenteurs de la carte de journaliste professionnel en 2012 09/2013 37
  38. 38. Créez votre profil métier en ligne sur :  cartographie.metiers-presse.org Cartographie des métiers de la presse Retrouvez tous nos rapports sur :  www.metiers-presse.org 3OBS0015 - V02 Culture Communication Médias Loisirs Opca et Opacif Fonds de formation des auteurs Département Recherche et Développement 66, rue Stendhal - CS 32016 75990 Paris Cedex 20 Tél. : 01 44 78 77 85 n.barret@afdas.com www.afdas.com

×