Lionel CAMMARATA | MARS 2015
TENDANCES DE CONSOMMATION
“La consommation collaborative”
LES CONCEPTS
Source: http://www.collaborativeconsumption.com/wp-
content/uploads/2014/12/95cc4a52d7a44234bcbaea5ca9cfe8a5....
DÉFINITION: CONSOMMATION COLLABORATIVE
Il s’agit de nouvelles formes de consommation des biens et services
rendues possibl...
DÉFINITION: CONSOMMATION COLLABORATIVE
La consommation collaborative n’est qu’une des composantes de
l’économie collaborat...
LES ÉLÉMENTS MOTEURS DU PHÉNOMÈNE
Les moteurs d’ordre technologique permettant de:
-informer, réunir des acheteurs et clie...
COMMENT UNE ENTREPRISE PEUT-ELLE
EXPLOITER LES OPPORTUNITES
DE L’ECONOMIE COLLABORATIVE ?
«Vendre l’UTILISATION et non l’ACHAT»
Approche
Il s’agit de substituer la vente d’une fonction d’usage d’un produit à la v...
«Vendre l’UTILISATION et non l’ACHAT»
-produits dont l’utilisation est limitée dans le temps (produits pour les
enfants: p...
« Accroître l’EXPLOITATION de ses ressources / celles de ses
clients»
Approche
Augmenter le taux d’utilisation d’une resso...
«Accroître l’EXPLOITATION de ses ressources / celles de ses
clients»
3)Création d’une place de marché pour aider ses membr...
«Aider ses clients à REVENDRE / ÉCHANGER leurs produits»
Approche
Faciliter via la création / le partenariat avec des plac...
ENJEUX FUTURS
Des interrogations concernant les futures lois et modalités de régulation
qui seront mises en oeuvre par les...
ENJEUX FUTURS
Des interrogations toujours
actuelles concernant l’adoption
grandissante? par les
consommateurs de cette
dém...
CONTACT
Lionel CAMMARATA
Innovation Intelligence & Training Management
lionel.cammarata@luxinnovation.lu
MERCI
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

conference inspiring women mars 2015 conso collaborative cammarata

225 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
225
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

conference inspiring women mars 2015 conso collaborative cammarata

  1. 1. Lionel CAMMARATA | MARS 2015 TENDANCES DE CONSOMMATION “La consommation collaborative”
  2. 2. LES CONCEPTS Source: http://www.collaborativeconsumption.com/wp- content/uploads/2014/12/95cc4a52d7a44234bcbaea5ca9cfe8a5.png
  3. 3. DÉFINITION: CONSOMMATION COLLABORATIVE Il s’agit de nouvelles formes de consommation des biens et services rendues possibles par la technologie (TIC surtout) où: -la propriété n’est plus obligatoire pour l’utilisation d’un bien -la notion d’accès devient prépondérante On distinguera: 1) la consommation collaborative qui se substitue à la propriété, par l’adoption de comportements de : -prêt, -échange, -location, ... 2) la consommation collaborative basée sur la propriété, qui vise la réutilisation de biens d’occasion au travers de comportements de: -dons, -échange, -vente Source: “Collaborative Consumption and the Consumer” Institut für ökologische Wirtschaftsforschung, Berlin
  4. 4. DÉFINITION: CONSOMMATION COLLABORATIVE La consommation collaborative n’est qu’une des composantes de l’économie collaborative
  5. 5. LES ÉLÉMENTS MOTEURS DU PHÉNOMÈNE Les moteurs d’ordre technologique permettant de: -informer, réunir des acheteurs et clients à une échelle géographique mondiale, trouver les produits-services, échanger avec les membres, se rassurer (systèmes de notation), payer en sécurité, faciliter les transactions en situation de mobilité,... Les moteurs d’ordre économique -La crise économique et la volatilité du coût des matières premières incitent à: • optimiser son pouvoir d’achat pour le consommateur «receveur» • dégager un revenu complémentaire pour le consommateur «offreur» -Développement de l’emploi en free-lance (Uberisation de la société) Les moteurs d’ordre sociétaux -La recherche de sens dans la consommation -Sentiment de communauté, de partage et de participation entre les utilisateurs Les moteurs de nature environnementale -La sensibilité envers un comportement respectueux de l’environnement ??? (réduction de l’empreinte carbone, durée de vie étendue d’un produit,...)
  6. 6. COMMENT UNE ENTREPRISE PEUT-ELLE EXPLOITER LES OPPORTUNITES DE L’ECONOMIE COLLABORATIVE ?
  7. 7. «Vendre l’UTILISATION et non l’ACHAT» Approche Il s’agit de substituer la vente d’une fonction d’usage d’un produit à la vente de ce même produit Applications et Exemples 1)Transformer son Business Model en «Product-as-a-Service» Le modèle s’applique aux produits ayant les caractéristiques suivantes: -produits perdant de la valeur après leur usage (films,...) B2C: Netflix -produits dont le coût d’achat est élevé et l’utilisation temporaire B2B: Loxam (machines de chantier) B2C / B2B: Peugeot avec Mu, Daimler AG avec Car2Go (voitures)
  8. 8. «Vendre l’UTILISATION et non l’ACHAT» -produits dont l’utilisation est limitée dans le temps (produits pour les enfants: poussettes,...) B2C: Familib B2C: Amazon Kindle Unlimited (livres) -produits dont l’utilisation est limitée par le caractère connoté «mode» du produit (sacs,...) B2C: Sacsdeluxe 2)Créer sa place de marché de location de service d’usage (multiproduits, ou monoproduit) P2P: Zilok (location de tous produits) P2P: Zipcar (location de véhicules)
  9. 9. « Accroître l’EXPLOITATION de ses ressources / celles de ses clients» Approche Augmenter le taux d’utilisation d’une ressource grâce à: -un partenariat avec une place de marché -la création d’une place de marché pour soi / ses membres Exemples 1)Utilisation de places de marché pour optimiser certaines de ses ressources Espace (parking, espace de travail...) B2B: Liquidspace (location d’espace de travail) Ex: partenariat Marriott-Liquidspace 2)Création de sa plateforme de partage pour optimiser ses propres ressources Compétences / Matériels / Temps B2B: Maschinenring (association dans le secteur de l’agriculture et de la forêt) -partage de machines entre agriculteurs, -prêt de personnel selon le niveau de charge de travail P2P: MyWays créée par DHL (faciliter la livraison de colis pour le dernier kilomètre)
  10. 10. «Accroître l’EXPLOITATION de ses ressources / celles de ses clients» 3)Création d’une place de marché pour aider ses membres à optimiser leurs ressources (temps, espace, compétence, argent) Espace (logement, parking, espace de travail...) P2P: AirBnB (partage de son hébergement) P2P: Carparking (partage de sa place de parking) Temps P2P: BlaBlaCar (partage de temps de transport) Compétences P2P: Feastly (partage de repas) P2P: 99design (design)
  11. 11. «Aider ses clients à REVENDRE / ÉCHANGER leurs produits» Approche Faciliter via la création / le partenariat avec des places de marché, la (re)vente, l’échange, ou le don de biens entre personnes Exemples 1)Création / partenariat avec une place de marché pour faciliter la revente par ses clients de biens acquis dans votre entreprise: -création de sa propre place de marché B2C: IkeaFamily -partenariat avec une place de marché B2C: Partenariat entre Partagonia et Ebay 2)Création d’une place de marché multithématique ou spécialisée de vente ou d’échange B2C, P2P, C2B: Ebay, PriceMinister (multithématique), Etsy (artisanat) P2P: Toyswap (Echange de jouets)
  12. 12. ENJEUX FUTURS Des interrogations concernant les futures lois et modalités de régulation qui seront mises en oeuvre par les politiques Taxation -quelles activités seront fiscalisées ? -quand une activité ponctuelle deviendra taxable ? -comment sera structurée la fiscalité lorsque les échanges n’engageront pas d’argent ? Licences et certification -pour les personnes engagées dans une activité occasionnelle, à partir de quel moment une licence sera-t-elle obligatoire ? -y aura-t-il une distinction selon que l’activité est for-profit ou non ? Uitlisation du foncier -comment utiliser le foncier pour de multiples activités dans l’économie collaborative? Gestion du risque -assurance des clients, responsabilité des fournisseurs de services Protection des données des clients
  13. 13. ENJEUX FUTURS Des interrogations toujours actuelles concernant l’adoption grandissante? par les consommateurs de cette démarche La confiance n’est pas encore acquise pour bon nombre de consommateurs potentiels, même aux Etats-Unis ! Source: Is sharing the new buying? - Nielsen
  14. 14. CONTACT Lionel CAMMARATA Innovation Intelligence & Training Management lionel.cammarata@luxinnovation.lu MERCI

×