SOLUTIONS STANDARD vs.
DEVELOPPEMENTS SPECIFIQUES
POUR LA MISE EN PLACE D’UN ERP
Mastère Spécialisé “ERP Management” Année...
Remerciements
• Membres du jury
• Intervenants lors du cursus
• Promotion 2014-2015 MS « ERP Management »
18/12/2015 3
Pourquoi le choix de ce thème?
Référent ERP entreprise utilisatrice
Appel aux Intégrateurs ou éditeurs pour trouver des so...
Introduction
• Implémenter ERP pour une entreprise:
– Activité onéreuse
– Activité complexe
– Consommatrice en temps
– Con...
Introduction (Suite)
• Réussite projet implémentation et migration
ERP: Partenaires
– Intégrer ERP dans le SI de l’entrepr...
Introduction (Fin)
• Projet implémentation et migration ERP: Risques
– Dépassement de budget
– Potentiels retards
– Pauvre...
3
2
1
Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de
l’ESN.
Problématique sous l’angle du client
final.
Synthèse.
PLAN de l...
1 Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de
l’ESN
2
3
4
PLAN
Problématique sous l’angle du client final
Synthèse
Quest...
Adaptabilité ERP aux besoins
métier
• Caractéristiques clés de l’ERP
– Contient nativement des processus de gestion du
SI ...
Adaptabilité ERP aux besoins
métier (Suite)
• Fonctionnalités non couvertes par ERP:
– Version logicielle existante de l’é...
Adaptabilité ERP aux besoins
métier (Fin)
• Le progiciel choisi ne peut pas toujours s’adapter à
l’organisation qui s’équi...
Nouveaux enjeux de l’ERP par
rapport aux besoins métier:
L’ère de l’ERP postmoderne
• Besoin croissant pour les entreprise...
Nouveaux enjeux de l’ERP par
rapport aux besoins métier:
L’ère de l’ERP postmoderne
• Les ERP vont devoir s’adapter face à...
Nouveaux enjeux de l’ERP par
rapport aux besoins métier
L’économie connectée – Editeur SAP
• 2010: Commercialisation d’Han...
Nouveaux enjeux de l’ERP par
rapport aux besoins métier
L’économie connectée – Editeur SAP
• Nouvelle version suite logici...
Nouveaux enjeux de l’ERP par
rapport aux besoins métier
L’économie connectée – Editeur SAP
• Tous les utilisateurs sous in...
LA REGLE DES 80 / 20
Solutions standard : 80%
Développements spécifiques: 20%
18/12/2015 18
2 Problématique sous l’angle du client final
1
3
4
5
PLAN
Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de l’ESN
Synthèse
Que...
Quel ERP
choisir?
Multitude de solutions sur le
marché
Utilisable par toutes les entités
du groupe / entreprise ?
2118/12/...
Problématique sous l’angle du
client final
• Evaluation des besoins de l’entreprise
• Définition du périmètre du projet
18...
Problématique sous l’angle du
client final
• Le soutien de la direction générale
• La constitution de l’équipe projet
18/1...
Problématique sous l’angle du
client final
• La planification du projet
18/12/2015 24
Raisons expliquant le dépassement de...
Stratégie « Best of breed »
Problématique sous l’angle du
client final
18/12/2015 25
Problématique sous l’angle du
client final
Avantages
• Diversité offre commerciale
• Coûts moindres que « ERP tout en
1 »
...
Problématique sous l’angle du
client final
36
25
23
10
4 2
Source: Panorama Consulting’s 2013 ERP Report©
Personnalisation...
Problématique sous l’angle du
client final
• Répartition des coûts dans le budget d’un projet
ERP
– Infrastructure & matér...
Problématique sous l’angle du
client final
• Rentabilité d’un projet ERP
– Le Retour Sur Investissement (ROI):
• Analyse d...
Problématique sous l’angle du
client final
Cas d’étude18/12/2015 30
Module
Solution
existante
Interfacée à
JDE
Solution ci...
3 Synthèse
1
2
4
PLAN
Problématique sous l’angle du client final
Questions & Réponses
Problématique sous l’angle de l’édit...
Synthèse (Avantages)
SOLUTIONS STANDARDS
• Base de données unique pour
toutes les fonctions de
l’entreprise
• Processus de...
Synthèse (Inconvénients)
SOLUTIONS STANDARDS
• Moins de flexibilité
• Captivité vis-à-vis de
l’éditeur ou de l’intégrateur...
Synthèse
• Implémentation efficace si:
• Adéquation entre solution et Intégrateur / Editeur
• Adéquation entre solution et...
Pourquoi le choix de ce thème?
Pas de solution toute faite
Compromis:
Flexibilté vs. Standardisation
Système unique multif...
Synthèse
• Le présent sujet a été pour moi un voyage
intéressant aux confins des domaines:
• techniques,
• organisationnel...
18/12/2015 37
4 Questions & Réponses
1
2
3
PLAN
Synthèse
Problématique sous l’angle du client final
Problématique sous l’angle de l’édit...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

SOLUTIONS STANDARDS vs DEVELOPPEMENTS SPECIFIQUES_Blanc

399 vues

Publié le

Solutions standards ou développements spécifiques ? Solutions standards et développements spécifiques ? Solutions standards et/ou développements spécifiques ?
Voici quelques-unes des questions possibles que se posent, ou à tout le moins que doivent se poser les principales parties prenantes d’un projet ERP ; à savoir les SSII ou les ESN, les éditeurs de progiciels et les entreprises utilisatrices. Ces questions posées très en amont du démarrage du projet (phase d’avant-vente notamment) doivent trouver des réponses pertinentes au regard des besoins répertoriés par les opérationnels métiers (Finance, Logistique, Vente, Distribution, Production…). La réponse à toutes ces problématiques est primordiale au vu des investissements ainsi que des enjeux financiers, humains et stratégiques pour l’entreprise utilisatrice de l’ERP.
L’activité d’une entreprise est d’assurer sa rentabilité, tout en restant compétitif et en gagnant des parts de marché. Ceci est encore plus vrai avec l’avènement d’une ère où les marchés sont de plus en plus volatiles, que les différents acteurs habilités (clients, fournisseurs, entreprises…) sont de plus en plus connectés entre eux.
Les décideurs ont donc besoin d’organisations agiles et flexibles afin de mesurer le retour d’investissement non pas en année mais en semaines.
Le présent sujet de thèse est une réflexion sur l’équilibre qui doit être trouvé entre les solutions standards et les développements spécifiques, au travers d’expériences partagées par certains acteurs du monde des Systèmes d’Information (SI) en général et des ERP en particulier ; mais aussi au travers de mon expérience personnelle.

Publié dans : Logiciels
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
399
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Référent ERP pendant plusieurs années dans une entreprise utilisatrice

    Appel aux intégrateurs ou éditeurs pour trouver des solutions à nos besoins métier

    Partenaires disent souvent ERP a la capacité de s’adapter et de répondre à nos besoins

    Mastère Spécialisée: Vision plus globale des choses


  • Des stratégies doivent être adoptées.

    Parmi ces stratégies, figure:

    le choix d’une solution standard éprouvée par des années de retour d’expérience

    ou alors le choix d’une solution spécifique répondant aux besoins propres du client final.
  • Caractéristiques clés de l’ERP

    Contient nativement des processus de gestion du SI (Standard & Bonnes Pratiques)
    Intégration native
    Nécessaire adaptabilité du standard aux spécificités organisationnelles de l’entreprise ou de ses processus métier
  • Fonctionnalités non couvertes par ERP:

    Intégrées dans version logicielle existante de l’éditeur

    Faire partie de la feuille de route de l’éditeur

    En dernier recours, clients peuvent commander des développements spécifiques afin de combler les écarts résiduels entre les besoins métier et le standard


    Les grands ERP : vaste couverture fonctionnelle mais limite, ne peut gérer tous les processus de l’entreprise de bout en bout
  • Durant implémentation, équipe de consultants s’évertuant durant des mois à faire correspondre les processus de l’entreprise à ceux ayant conduit à la conception des ERP.
    Le progiciel choisi ne peut pas toujours s’adapter à l’organisation qui s’équipe
    Le choix d'une solution devient fortement structurant pour l'entreprise, et, au-delà d'un simple paramétrage, ce sera à l'organisation de s'adapter au progiciel (et non l'inverse...).

    Captivité de l’entreprise utilisatrice d’ERP vis-à-vis de l'éditeur

    Adaptation possible uniquement au travers de développements spécifiques pour rajouter les fonctionnalités manquantes.

    Engendre couts non négligeables pour l’entreprise

    Projets retardés et non respect des délais

    Fragilité, incapacité à évoluer (montées en versions)

    Retour sur investissement uniquement au bout de plusieurs années ou pire ne se matérialisait jamais

    Cas extrême: abandon de la solution pour un autre produit et règlement du litige devant les tribunaux

    Manque de souplesse des ERP; difficulté des entreprises à être réactives aux opportunités du marché

  • Les besoins des entreprises en matière de solutions informatiques ont considérablement évolué

     et les principaux éditeurs de PGI/ERP doivent en permanence s'efforcer d'intégrer

    ou de mettre à jour les fonctionnalités nouvellement requises comme:
  • 2010: Commercialisation d’Hana (serveur en mémoire)

    Objectif: proposer à ses clients des solutions décisionnelles capables de réaliser des analyses de données en s'approchant du temps réel.

    2015: Réécriture ensemble des solutions sous Hana

    Toutes les briques de l'offre SAP (ERP, CRM, SCM...) vont ainsi pouvoir bénéficier de la vitesse d'exécution d'Hana

    Plus de différence entre transactionnel et décisionnel.

  • Nouvelle version de la suite logicielle S4 for SAP HANA

    Accessible via n’importe quel type de terminal: Desktop ou mobile

    Proposée en mode Saas (cloud privé ou public)

    Développements actuels et futurs (Applications type Simple, Simple Finance, Simple Logistics) se feraient uniquement sur la plateforme « in memory » HANA

    Etape essentielle: transition de l’ERP sur HANA
  • 2 questions:

    Tous les utilisateurs sous infrastructure R/3 doivent-ils obligatoirement passer sur «S4 for Hana » ?

    Nombreux développements spécifiques réalisés pour interfacer les versions actuelles de l’ERP avec le SI de l'Enterprise, aucune insatallation n’est identique à une autre.

    Modèle économique monde des ERP, éditeur ne participe pas à l’installation et donc n’a pas de visibilité sur la base installée

    Simplification et standardisation voulue par SAP n’est pas pour tout de suite,

  • On peut tout aussi bien appliquer la règle des 80 / 20 (principe de Pareto) dans la répartition entre la solution standard et les développements spécifiques possibles;
    ceci pour faciliter la maintenance de la solution et les montées en version.

    En effet, à quoi bon s’éparpiller dans des développements spécifiques, quand on peut se concentrer sur son cœur de métier, sur ce que les SSII ou les ESN ou encore les éditeurs savent faire correctement.



    Dans l’industrie logicielle, ce principe s’applique dans les domaines suivants :
    Résoudre 20% des erreurs pour un logiciel amènerait à gérer 80% des anomalies répertoriées pour ce logiciel.
    80% de la valeur qu’un logiciel utilisé par une entreprise apporte à cette entreprise, est fournie par 20% des fonctionnalités de ce logiciel.
    80% des utilisateurs n’exploitent que 20% des fonctionnalités d’un logiciel
    80% de la valeur de tout projet sera le résultat de 20% des activités.


  • Au-delà de l’aspect sécuritaire et de l’organisation interne de l’entreprise induits par la gestion des autorisations,

    tout projet d’harmonisation des rôles au sein de l’organisation structure profondément l’organisation de façon à coller au plus près à l’ERP

    et donc quelque part de la standardiser par rapport à l’ERP.
  • Cette revue va se faire en prenant comme exemples des bonnes pratiques


    Mode projet
    Bonnes pratiques

  • D’où l’importance de désigner dès le début du projet les meilleures ressources pour faire partie intégrante de l’équipe projet.


    On ne parle pas ici uniquement de ressources IT mais de toutes les ressources métier confondues.

  • Planifier est absolument vital pour la réussite du projet ERP. Plusieurs organisations sous-estiment l’évaluation initiale de la charge de travail au moment du choix de la solution ERP.

    Ce qui conduit souvent à des malentendus plus tard dans le déroulement du projet, notamment, dans la compréhension des processus actuels de l’entreprise et leur évolution afin d’en tirer le maximum d’avantage et d’efficacité pour l’entreprise.

    Afin d’éviter ces incompréhensions, et avant de choisir un ERP, les entreprises doivent mener un audit interne sur les processus et les procédures actuels. De plus, il est recommandé que l’équipe chargée d’évaluer et de choisir la solution ERP, soit composée de ressources parties prenantes de tous les domaines de l’entreprise.


    Dans son enquête pluriannuelle  2014 Clash of the Titans  sur les données effectives d’implémentations des ERP à travers le monde, Panorama Consulting Solutions constate que les caractéristiques techniques et fonctionnelles des ERP interviennent moins dans l’allongement de la durée des projets.

    Analyse comparative (conduite entre mai 2012 et septembre 2013) entre les 3 titans du monde des ERP (SAP, Oracle et Microsoft Dynamics)
    400 clients dans 31 pays
    9 catégories

    En effet, les principales raisons du non-respect du planning sont soit:

    d’ordre organisationnel,

    liées à la formation des utilisateurs finaux,

    ou relatif à la reprise et à la cohérence des données

    ou encore dues à des estimations de durée du déploiement non réalistes.
  • « Best of breed »

    Certaines entreprises notamment les startups, les TPE ou les PME adoptent une stratégie « Best of breed »

    solution logicielle spécialisée dans un domaine métier et qui se veut littéralement la meilleure de sa catégorie
  • (solution logicielle spécialisée dans un domaine métier et qui se veut littéralement le meilleur de sa catégorie).

    une possible utilisation en mode SaaS qui permet une plus grande flexibilité (facilité de déploiement par le biais d’un simple navigateur web, interface web épuré, facilité de maintenance – tous les utilisateurs travaillant sur une même version ; mises à jour automatiques et réalisées par l’éditeur)

  • Enquête menée entre septembre 2012 et janvier 2013

    Auprès de 172 clients ayant implémenter un ERP
  • Parmi plusieurs raisons motivant l’implémentation d’un ERP pour une organisation, figure:

    l’atteinte d’un substantiel ROI. Une analyse de rentabilité précisant les coûts, les bénéfices attendus et le ROI lors d’une implémentation d’ERP fait partie intégrante des éléments permettant de décider d’initier ou non un projet ERP.

    Coût Global de Possession représente une évaluation du coût global de possession d’un bien (un système informatique par exemple) tout au long de son cycle de vie.
    Le TCO intègre dans son calcul l'ensemble des coûts générés par la possession et l'utilisation du système :

    Lorsque la solution en place nécessite un équipement technologique important (les ERP par exemple), il n'est pas possible d'établir un calcul de ROI (Return On Investment) sans considérer le calcul du TCO. Le poids du coût de fonctionnement pénalise la rentabilité du système. Selon la valeur du TCO, le retour sur investissement peut être plus ou moins long à être atteint.


  • La solution standard « le tout SAP » proposée par l’intégrateur a progressivement évolué vers une solution hybride associant les modules SAP (FI-CO-PS, MM et HCM) avec d’autres solutions logicielles alternatives comme Cobra, Integrity et Notilus…


    Les raisons de ce choix peuvent être multiples. Il peut simplement être dû aux limites du produit. C’est le cas notamment du module SAP TV qui ne gère pas ou difficilement les organigrammes d’approbation depuis les demandes de missions jusqu’au déroulement complet de la mission, et le paiement de la note de frais au collaborateur.

    Cela peut également être dû un conservatisme de la part des équipes métier habituées à travailler avec un produit ou un processus et qui ne souhaiteraient pas en changer pour un autre pour des raisons plus ou moins subjectives.
     
    Points positifs de ce projet ERP:
    Simplification du paysage du SI en passant de 6 applications différentes à 3. L’ERP SAP ayant intégré la majorité des fonctions (Comptabilité, Contrôle de gestion, Gestion de projet, Logistique, RH et paye).
    Diminution du nombre d’interfaces à gérer de 3 à 2
    Diminution du nombre de bases de données à administrer de 6 à 3
    Réduction de la durée de la période de clôture de 19 jours à 9 jours ouvrés.
    Rationalisation et intégration des processus entre les différents départements de l’entreprise (Comptabilité, Logistique, RH, Contrôle de Gestion)
     
    Points négatifs du projet ERP
    Pas assez de recul sur la solution cible du projet d’autant plus que le mode opérationnel n’est pas le même (travaux avec refacturation au taux journalier avec une marge fixe contre travaux avec facturation au forfait)
    Projet très court (moins d’un an) pour la mise en œuvre.
     
  • Mais il ne faut jamais aller trop loin dans le spécifique.

    En effet, dans ce cas, on perd tout l'intérêt du progiciel. Un intérêt qui passe notamment par la maintenance du progiciel et la montée de version.

    De plus, dans le cadre d'une politique de croissance externe, un ERP le plus standard possible intégrera d'autant mieux dans son système d'information l'entreprise rachetée et vice versa (fusion –acquisition).
  • Quoi qu'il en soit, il n'existe pas de solution toute faite ; le déploiement d'un ERP étant personnel à chaque entreprise.

    En effet, par nature, ce déploiement implique des compromis :

    Compromis entre la flexibilité versus la standardisation au sein de l’entreprise.

    Compromis entre la mise en place d’un système unique (monolithique) pour toutes les différentes fonctions de l’entreprise versus une approche sur mesure par fonction.

    Ce faisant, le choix entre « Solutions standards ou développements spécifiques ? Solutions standards et développements spécifiques ? Solutions standards et/ou développements spécifiques ? » n’est pas un choix binaire.
    Il existe en effet des arguments probants penchant en faveur de l’une ou de l’autre solution.

  • Quoi qu'il en soit, il n'existe pas de solution toute faite ; le déploiement d'un ERP étant personnel à chaque entreprise.

    En effet, par nature, ce déploiement implique des compromis :

    Compromis entre la flexibilité versus la standardisation au sein de l’entreprise.

    Compromis entre la mise en place d’un système unique (monolithique) pour toutes les différentes fonctions de l’entreprise versus une approche sur mesure par fonction.

    Ce faisant, le choix entre « Solutions standards ou développements spécifiques ? Solutions standards et développements spécifiques ? Solutions standards et/ou développements spécifiques ? » n’est pas un choix binaire.

    Il existe en effet des arguments probants penchant en faveur de l’une ou de l’autre solution.


  • Ce faisant, le présent sujet a été pour moi un voyage intéressant aux confins des domaines:

    techniques,
    organisationnels,
    humains
    voire économiques.
  • SOLUTIONS STANDARDS vs DEVELOPPEMENTS SPECIFIQUES_Blanc

    1. 1. SOLUTIONS STANDARD vs. DEVELOPPEMENTS SPECIFIQUES POUR LA MISE EN PLACE D’UN ERP Mastère Spécialisé “ERP Management” Année 2014 – 2015 Thèse soutenue publiquement par Lionel MAMBOU Le 12 novembre 2015 sur le campus de Cergy (95) Membres du jury: Jérôme MORGES (Directeur des opérations & Directeur campus Cergy – EISTI) Pierre DAUGE (Responsable du pôle ERP – EISTI) Emmanuel HUBERT (Responsable administratif des mastères spécialisés – EISTI)
    2. 2. Remerciements • Membres du jury • Intervenants lors du cursus • Promotion 2014-2015 MS « ERP Management » 18/12/2015 3
    3. 3. Pourquoi le choix de ce thème? Référent ERP entreprise utilisatrice Appel aux Intégrateurs ou éditeurs pour trouver des solutions à nos besoins métiers ERP capable de s’adapter et de répondre à tous vos besoins 18/12/2015 4
    4. 4. Introduction • Implémenter ERP pour une entreprise: – Activité onéreuse – Activité complexe – Consommatrice en temps – Consommatrice en ressources humaines • Objectifs visés: – Optimisation des processus – Réduction des coûts 18/12/2015 5
    5. 5. Introduction (Suite) • Réussite projet implémentation et migration ERP: Partenaires – Intégrer ERP dans le SI de l’entreprise: communication avec les autres applications du SI – Ressources et savoir-faire – Intégrateur: Editeur ERP ou ESN 18/12/2015 6
    6. 6. Introduction (Fin) • Projet implémentation et migration ERP: Risques – Dépassement de budget – Potentiels retards – Pauvrement planifié et piloté • Effets sur la productivité voire la pérennité d’une entreprise • Stratégies pour la réussite projet implémentation et migration ERP: – Solutions standards – Et / ou Solutions spécifiques 18/12/2015 7
    7. 7. 3 2 1 Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de l’ESN. Problématique sous l’angle du client final. Synthèse. PLAN de la PRESENTATION 4 Questions & Réponses 18/12/2015 8
    8. 8. 1 Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de l’ESN 2 3 4 PLAN Problématique sous l’angle du client final Synthèse Questions & Réponses 18/12/2015 9
    9. 9. Adaptabilité ERP aux besoins métier • Caractéristiques clés de l’ERP – Contient nativement des processus de gestion du SI (Standard & Bonnes Pratiques) – Intégration native – Nécessaire adaptabilité du standard aux spécificités organisationnelles de l’entreprise ou de ses processus métier 18/12/2015 10
    10. 10. Adaptabilité ERP aux besoins métier (Suite) • Fonctionnalités non couvertes par ERP: – Version logicielle existante de l’éditeur – Faire partie de la feuille de route de l’éditeur – Clients commandent des développements spécifiques pour couvrir les écarts résiduels entre les besoins métier et le standard • Les grands ERP : – vaste couverture fonctionnelle – Limitation: ne peuvent gérer tous les processus de l’entreprise de bout en bout 18/12/2015 11
    11. 11. Adaptabilité ERP aux besoins métier (Fin) • Le progiciel choisi ne peut pas toujours s’adapter à l’organisation qui s’équipe • L’organisation s'adapte au progiciel (et non l'inverse...). • Captivité de l’entreprise utilisatrice d’ERP vis-à-vis de l'éditeur • Adaptation possible uniquement au travers de développements spécifiques pour rajouter les fonctionnalités manquantes. • Engendre coûts non négligeables pour l’entreprise • Manque de souplesse des ERP; difficulté des entreprises à être réactives aux opportunités du marché 18/12/2015 12
    12. 12. Nouveaux enjeux de l’ERP par rapport aux besoins métier: L’ère de l’ERP postmoderne • Besoin croissant pour les entreprises pour l’agilité et capacité de réaction • Intégrer ou mettre à jour de nouvelles fonctionnalités: – Collaboration croissante (interne ou externe) – Digitalisation accrue de tous les métiers – Mobilité et nomadisme des collaborateurs – Contraintes économiques – Environnement légal et réglementaire 18/12/2015 13
    13. 13. Nouveaux enjeux de l’ERP par rapport aux besoins métier: L’ère de l’ERP postmoderne • Les ERP vont devoir s’adapter face à ces contraintes • A horizon 2018, l’ère de l’ERP monolithique (Un seul ERP pour couvrir tous les besoins) est désormais révolue. • Solution ERP hybride: combinaison applications disponibles sur le cloud et un cœur de fonctionnalités de base hébergé « in situ » (Finance, Fabrication) 18/12/2015 14
    14. 14. Nouveaux enjeux de l’ERP par rapport aux besoins métier L’économie connectée – Editeur SAP • 2010: Commercialisation d’Hana (serveur en mémoire) • Objectif: Proposer à ses clients des solutions décisionnelles capables de réaliser des analyses de données en s'approchant du temps réel. • 2015: Réécriture ensemble des solutions pour Hana • Toutes les briques de l'offre SAP (ERP, CRM, SCM...) vont ainsi pouvoir bénéficier de la vitesse d'exécution d'Hana • Simultanéité entre transactionnel et décisionnel. 18/12/2015 15
    15. 15. Nouveaux enjeux de l’ERP par rapport aux besoins métier L’économie connectée – Editeur SAP • Nouvelle version suite logicielle S4 for SAP HANA • Accessibilité: Desktop ou mobile • Hébergement: mode Saas (cloud privé ou public) • Développements actuels et futurs (Applications type Simple, Simple Finance, Simple Logistics, Simple HR) uniquement plateforme « in memory » HANA • Etape essentielle: transition de l’ERP sur HANA 18/12/2015 16
    16. 16. Nouveaux enjeux de l’ERP par rapport aux besoins métier L’économie connectée – Editeur SAP • Tous les utilisateurs sous infrastructure R/3 doivent-ils obligatoirement passer sur «S4 for Hana » ? • Nombreux développements spécifiques réalisés pour interfacer les versions actuelles de l’ERP avec le SI de l'Enterprise. Aucune installation n’est identique à une autre. • Modèle économique monde des ERP: éditeur ne participe pas à l’installation et donc n’a pas de visibilité sur la base installée • Simplification et standardisation voulue par SAP ne sera peut-être pas pour tout de suite. 18/12/2015 17
    17. 17. LA REGLE DES 80 / 20 Solutions standard : 80% Développements spécifiques: 20% 18/12/2015 18
    18. 18. 2 Problématique sous l’angle du client final 1 3 4 5 PLAN Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de l’ESN Synthèse Questions & Réponses 18/12/2015 20
    19. 19. Quel ERP choisir? Multitude de solutions sur le marché Utilisable par toutes les entités du groupe / entreprise ? 2118/12/2015
    20. 20. Problématique sous l’angle du client final • Evaluation des besoins de l’entreprise • Définition du périmètre du projet 18/12/2015 22
    21. 21. Problématique sous l’angle du client final • Le soutien de la direction générale • La constitution de l’équipe projet 18/12/2015 23
    22. 22. Problématique sous l’angle du client final • La planification du projet 18/12/2015 24 Raisons expliquant le dépassement de la durée initiale du projet (en %) 2011 2012 2013 Extension du périmètre initial du projet 17 29 29 Problématiques organisationnelles 14 20 29 Problématiques de reprise de données 14 17 29 Planning irréaliste 8 11 25 Contraintes de ressources 13 17 21 Contraintes de Formation 10 15 17 Problématiques sur les fonctionnalités du fournisseur d'ERP 8 4 13 Problématiques Techniques 7 14 8 Gestion des priorités au sein du projet 10 12 8 ERP (2014 Clash of the Titans, Panorama Consulting Solutions)
    23. 23. Stratégie « Best of breed » Problématique sous l’angle du client final 18/12/2015 25
    24. 24. Problématique sous l’angle du client final Avantages • Diversité offre commerciale • Coûts moindres que « ERP tout en 1 » • Niveaux fonctionnels performants • Possible utilisation en mode Saas • Diminution de la dépendance vis- à-vis éditeur/intégrateur Inconvénients • Coexistence de plusieurs systèmes • Données disparates et non cohérentes • Temps important pour mises à jour, montées en version et patches • Grand effort d’intégration des logiciels au sein du SI Stratégie « Best of breed » 18/12/2015 26
    25. 25. Problématique sous l’angle du client final 36 25 23 10 4 2 Source: Panorama Consulting’s 2013 ERP Report© Personnalisation mineure (1 - 10% du code modifié) Quelques personnalisations (11 - 25% du code modifié) Personnalisations significatives (26 - 50% du code modifié) Pas de personnalisation Personnalisations extrêmement poussées (plus de 50% du code modifié) Personnalisation totale, développements maison, solutions "best of breed" Niveaux de développements spécifiques (%)18/12/2015 27
    26. 26. Problématique sous l’angle du client final • Répartition des coûts dans le budget d’un projet ERP – Infrastructure & matériel: 10 à 20 % – Licences du progiciel: 15 à 50 % • Maintenance: 20 à 30% du budget annuel des licences – L’intégration: 35 à 80 % 18/12/2015 28
    27. 27. Problématique sous l’angle du client final • Rentabilité d’un projet ERP – Le Retour Sur Investissement (ROI): • Analyse de Rentabilité = Bénéfices – Coûts • Outil financier dans décision initier ou non projet ERP • Critère de sélection appel d’offres • Evaluation du niveau de succès d'un projet ERP – Le Coût Total de Possession (TCO): • Coût global d’un bien tout au long de son cycle de vie • Ensemble des coûts générés par possession et utilisation 18/12/2015 29
    28. 28. Problématique sous l’angle du client final Cas d’étude18/12/2015 30 Module Solution existante Interfacée à JDE Solution cible Solution retenue Interfacé à SAP Administration des ventes N/A Non En dehors du scope En dehors du scope N/A Finance (AP, AR, GL, FA) Finance JD Edwards - SAP FI SAP FI SAP Contrôle de Gestion Cobra Non SAP CO, PS Cobra, SAP CO, PS SAP Trésorerie XRT (Citrix) Oui SAP TR Integrity (Citrix) Oui manuel Logistique Maximo Oui SAP MM SAP MM SAP RH & Paye SAP externalisé Non SAP HCM SAP HCM SAP Voyages & Notes de frais Notilus (Saas) Oui SAP TV Notilus (Saas) Oui manuel
    29. 29. 3 Synthèse 1 2 4 PLAN Problématique sous l’angle du client final Questions & Réponses Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de l’ESN 18/12/2015 31
    30. 30. Synthèse (Avantages) SOLUTIONS STANDARDS • Base de données unique pour toutes les fonctions de l’entreprise • Processus de base identiques • Solutions clé en mains • Plus de stabilité • Moins de coûts initiaux • Moins de coûts récurrents • Facilité de montée en version DEVELOPPEMENTS SPECIFIQUES • Interfaçage avec le SI • Avantage compétitif • Atténue le risque de changement organisationnel • Localisation par pays 18/12/2015 32
    31. 31. Synthèse (Inconvénients) SOLUTIONS STANDARDS • Moins de flexibilité • Captivité vis-à-vis de l’éditeur ou de l’intégrateur DEVELOPPEMENTS SPECIFIQUES • Coûts élevés (Déploiement, montées en version) • Maintenance difficile • Cycle d’implémentation plus long • ROI plus long et plus difficile à atteindre 18/12/2015 33
    32. 32. Synthèse • Implémentation efficace si: • Adéquation entre solution et Intégrateur / Editeur • Adéquation entre solution et culture de l’entreprise Ère de l’ERP monolithique révolue. Cloud, mobilité et le social Architecture informatique ERP: SOA? IAE? ou cloud (Saas)? Certaines modules (Finance, Fabrication) = Standard 18/12/2015 34
    33. 33. Pourquoi le choix de ce thème? Pas de solution toute faite Compromis: Flexibilté vs. Standardisation Système unique multifonctions vs. approche par fonction 18/12/2015 35 Synthèse
    34. 34. Synthèse • Le présent sujet a été pour moi un voyage intéressant aux confins des domaines: • techniques, • organisationnels, • humains • voire économiques. 18/12/2015 36
    35. 35. 18/12/2015 37
    36. 36. 4 Questions & Réponses 1 2 3 PLAN Synthèse Problématique sous l’angle du client final Problématique sous l’angle de l’éditeur ou de l’ESN 18/12/2015 38

    ×