Introduction à la gestion de projet !

791 vues

Publié le

Introduction aux bases de la gestion de projet et présentation du contexte de l'exercice. Une présentation simple et pragmatique des enjeux et du contexte général du management de projets informatiques.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
791
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction à la gestion de projet !

  1. 1. LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Loïc CHARPENTIER 05/11//2013
  2. 2. TYPOLOGIES DE PROJETS
  3. 3. PROJETS EN RÉGIE • Le prestataire s’engage contractuellement à un engagement de moyen. • Pourquoi ? • Quel risque ?
  4. 4. PROJETS AU FORFAIT : • Le prestataire s’engage sur la base d’un montant forfaitaire à un engagement de résultat. • Pourquoi ? • Quels risques ?
  5. 5. POURQUOI LA GESTION DE PROJET ?
  6. 6. COORDONNER L’EFFORT Périmètre Qualité Coût Délai
  7. 7. GARANTIR LA CIRCULATION D’INFORMATION • Interlocuteurs : • Client • Prestataire • Equipe fonctionnelle • Instance de pilotage • Direction
  8. 8. DANS QUEL CONTEXTE
  9. 9. DE LOURDES RESPONSABILITÉS Client • • • • • Respect des délais Respect de la qualité Respect du cadre financier Demande de fonctionnalité Exigence de visibilité Direction • • • • Respect du cadre financier Respect du relationnel Tenu du planning Impératif d’activité Equipe projet • • • Exigence de clarté Demande de souplesse Exigence de communication Prestataire • • • • Demande d’information Demande de souplesse Exigence d’information Respect du cadre financier
  10. 10. DE NOMBREUSES VARIABLES • La charge : nombre de personnes travaillant sur le projet par type (interne ou externe), par unité de temps, par phase du projet. • Le coût : masse salariale, formation, matériels, frais annexes (téléphone, fournitures, etc). • L’avancement : – tâches réalisées, tâches à venir ; – jalons ; – date de fin initiale, date de fin réelle ; – nombre de tâches terminées par rapport au nombre de tâches prévues ; – avancement du projet (en pourcentage) ; – retard de validation et de livraison des livrables. • Les ressources : nombre de jours de formation du personnel, d’arrêt maladie et d’absence. • Le suivi de réalisation : charge prévisionnelle et effective de réalisation et délai de résolution d’un problème. • Le suivi de la mise en oeuvre du projet : charge nécessaire pour le démarrage de l’application sur un site et dates effectives de démarrage. • La maintenance : nombre de demandes de maintenance corrective, évolutive.
  11. 11. UNE RECONNAISSANCE DIFFICILE Client «La gestion de projet est-elle nécessaire ? » Direction « le chef de projet doit tenir nos engagements Equipe projet Prestataire « le chef de projet ne produit pas et ne comprend pas…» Source :www.dilbert.com
  12. 12. LE RÔLE DU CHEF DE PROJET
  13. 13. APPLICATION DU CADRE D’EXÉCUTION Consultation/AO Expression du besoin L'étude d'opportunité L'étude de faisabilité L'étude détaillée L'étude technique Cahier des charges Formalisation du besoin client
  14. 14. MANAGER UN PROJET • Anticiper les événements, • un pilotage proactif plutôt qu’un contrôle tardif • Être flexible & réactif, • • durant les premières phases du projet pour pouvoir prendre en compte les modifications Avoir une vision globale et systémique, • pour apporter des solutions adaptées à tous les problèmes.
  15. 15. IDENTIFICATION DES RISQUES Identified Risks Probability Counter-measures • Pedagogical tree reviewed and validated with XYZ experts. • Creation of a principle storyboard to present the future pedagogical storyboards and the forecasted activities*. Inadequate pedagogical choices • Our developments are tested on the XYZ platform before delivery. Compatibility errors Graphic aspects not in compliance with XYZ expectations • Mockups based on the XYZ graphical identity will be sent to XYZ for feedbacks. • Templates are created to validate the global design of the training modules. Frequent project meetings A shared project planning Team organization (project management is share over several actors) XYZ team availability Delayed project delivery • • • • Translation errors • A translation process has been set up by Energitim. • An online editor is available for localized experts to proofread modules. Training module duration potential increase • Early warning can be triggered off during the knowledge transfer with regards to the commercial proposition. • Warnings and advice are given during the pedagogical tree conception. • During the pedagogical storyboard phase, Energitim will control the global duration of the module and will warn XYZ for potential impact low average high
  16. 16. UNE GESTION MULTI-FACETTES • Gestion de ressources humaines • Gestion de la communication projet • Disponibilités des collaborateurs • Compétences des collaborateurs • • Gestion des plannings • Gestion des comptes rendus • Gestion des comités de pilotage Gestion de ressources matérielles • Gestion de la documentation projet • Serveurs, supports physiques, • Licences logicielles, … • Gestion de ressources financières • Gestion de la relation client • Réunion projet • Gestion des commandes externes • Contact téléphonique • Gestion des avenants • Avant-vente • ….
  17. 17. UN EXEMPLE • Création d’un site internet de publication de contenu éditoriaux et d’animations scientifiques à destination des enfants/ados • Contexte : • Démarrage du projet le 15 mai 2012 • Client : Service communication d’un gros industriel • Expertise : Le client dispose d’un expert en animation scientifique • Existant : • Une version 1 du site est déjà existante • Un prototype d’une v2 du site a déjà été réalisée mais laissé en l’état. • Les animations scientifiques doivent être sonorisée (voix-off) • Le client souhaite être autonome sur la mise à jour Quels risques (questions) identifiez vous ? En combien de temps ce projet peut-il être mené sachant que la charge est estimée à 40 j/h ?
  18. 18. UN EXEMPLE • Risques potentiels : • Démarrage fin mai : proximité des congés d’été, indisponibilité potentielle des interlocuteurs et de l’équipe projet. • Gros industriel / Service de communication : Service potentiellement très sollicité, les retours clients peuvent donc être longs. • Service de communication : Sensible à l’image et au contenu éditorial, le respect de la charte graphique et la qualité des textes doivent être irréprochables. • Site existant : la comparaison avec le site existant est inévitable, les forces et faiblesses sont à étudier en amont. • Prototype v2 non finalisé : le projet a été stoppé ? Quels ont été les freins ? Est-ce un échec ? Y’at-il des a priori ? • Voix-off : le client a-t-il conscience du cout d’un acteur voix-off ? Comment ont été réalisées les voixoff du prototype ? • Le public est enfant/ado : les deux publics sont très différents, le client doit potentiellement prévoir deux accès afin de ne pas s’adresser de la même manière à ces deux cibles. • Le client veut être autonome : Quel est sa compétence en informatique ? La solution doit être adaptée à son niveau ? Quelle doit être sa marge d’autonomie.
  19. 19. UN EXEMPLE
  20. 20. MÉTHODOLOGIE PROJET Sources : les schémas appartiennent à leurs auteurs.
  21. 21. METHODOLOGIE PROJET Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes. Chaque projet a ses spécificités qui conduisent à définir la méthode la moins mauvaise qui résulte le plus souvent du dosage subtil de plusieurs méthodes.
  22. 22. Bon projet !

×