75
SOMMAIRE
Notes en vrac
p.2
Télécommunications
et commerce de
détail
p.3
Les conférences
avec Skype
Entreprise
p.4
Nouve...
T
14 DÉCEMBRE 2016
TECHNOLOGIES SANS FIL
Bell teste du 5 G
Même si on peine à
utiliser les possibilités
des réseaux cellul...
tèmee sysec lav
ationommunictème de cdu sys
ee 1+1 et télémaintRedondanc
s pour surourstème de secSys
Fiabilité
oblèmee d’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

75LHoubart

16 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
16
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

75LHoubart

  1. 1. 75 SOMMAIRE Notes en vrac p.2 Télécommunications et commerce de détail p.3 Les conférences avec Skype Entreprise p.4 Nouvelles et commentaires p. 12 Le Wi-Fi : toujours en évolution! p. 14 www.infotelecom.ca DÉCEMBRE 2016 Dans ce numéro : COMMUNICATIONS UNIFIÉES Les conférences avec Skype Entreprise TECHNOLOGIES SANS FIL Le Wi-Fi : toujours en évolution! ÉDITORIAL Télécommunications et commerce de détail DÉCEMBRE 2016 À NE PAS Télécom 2017 : 25 et 26 avril Genesys achète Interactive Intelligence Les 10 prédictions de Gartner
  2. 2. T 14 DÉCEMBRE 2016 TECHNOLOGIES SANS FIL Bell teste du 5 G Même si on peine à utiliser les possibilités des réseaux cellulaires actuels, Bell planifie déjà la prochaine génération de la technologie, le 5G, qui devrait offrir des vitesses six fois plus rapides que maintenant. Bell vient de réaliser un essai à son centre d’innovation sans fil de Mississauga en collaboration avec Nokia. On prévoit que le 5 G sera disponible généralement dans un horizon de cinq à sept ans. Bell sera de retour au Télécom 2017, le 25 avril prochain, et présentera, notamment, une session sur les centres de contacts. • connectivité d’un ordinateur portatif dans une station d’arrimage; • amélioration des équipements de réalité virtuelle (plus de câble); • flux multimédia audio et vidéo (inter- connexion d’un appareil avec un projecteur); • station de jeux; • jeux d’un appareil à un autre; • téléchargement rapide de films HD; • application réseau. «Les certifications de l’Alliance Wi-Fi permettent historiquement de faire avancer le développement et l’adoption des technologies à large bande dans l’industrie, et nous espérons que 2017 sera l’année où le WiGig fera une percée grâce au programme de certification Wi-Fi», a expliqué Phil Solis, directeur de recherche chez ABI Research. Un des points forts de cette norme est que les usagers pourront se servir des applications très exigeantes en bande passante, sans interférence. Naturellement, la sécurité est toujours au cœur des préoccupations et cette nouvelle norme utilisera aussi le standard WPA2. On prévoit qu’il y aura environ un milliard d’appareils compatibles en 2020, ce qui devrait inclure les points d’accès branchés au réseau résidentiel, les téléphones intelligents et les ordinateurs portatifs. Mais ça, nous ne le saurons qu’en 2020… il faut bien garder un peu de suspense! Imaginez transférer la saison finale de Trône de fer en deux secondes, sur une borne de l’aéroport, en attendant votre vol. Si votre appareil est en mode d’économie d’énergie, la vitesse maximale sera de 2,5 Gb/s, il faudra alors un GROS sept secondes pour transférer le même film. Plus de raison d’être en retard pour monter à bord! LOUIS HOUBART Louis Houbart est un consultant en technologies sans fil qui œuvre dans ce domaine depuis 1979. Formateur émérite depuis 1988, il a écrit et donné d’innombrables cours, conférences et ateliers sur ce sujet. Un de nos collaborateurs réguliers d’Infotélécom, Louis est membre de la Communauté des consultants en télécommunications. Vous pouvez le joindre au (514) 777-5973 ou par courriel à louis.houbart@consultcomtechno.com. LE WI-FI : toujours en évolution! e Wi-Fi ne fait pas exception aux autres technologies sans fil qui ne cessent de voir de nouvelles versions arriver, alors que les dernières ne sont pas encore implantées à grande échelle. Le Wi-Fi sera plus rapide. L’Alliance Wi-Fi commence actuellement à certifier des téléphones intelligents, des ordinateurs portables, des routeurs et d’autres appareils qui incorporeront une technologie Wi-Fi ultrarapide appelée WiGig. Non, il n’y a pas d’erreur de frappe : le WiGig pourrait délivrer le double de la vitesse maximale actuelle. Le WiGig fonctionne uniquement à courte portée, environ 10 mètres du point d’accès. Ce qui veut dire que si vous avez un routeur et un appareil compatible, vous ne pourrez atteindre ces vitesses que dans la même pièce probablement. C’est ce qu’appelle Kevin Robinson, VP marketing de l’Alliance Wi-Fi, une «in-room technology». C’est comme avec le cellulaire : de petites cellules qui offrent une couverture limitée, mais d’excellentes vitesses, lorsqu’on y est connecté. Alors que le 802.11ac peut, en théorie, rouler des vitesses allant jusqu’à 4,5 Gb/s, la norme WiGig, elle peut théoriquement aller jusqu’à 8 Gb/s et cette norme, c’est le 802.11ad. Avais-je oublié de vous dire que pour atteindre ces vitesses, il faudra que vos appareils soient compatibles avec la bande de fréquences de 60 GHz? Eh oui, une nouvelle bande s’ajoutera au 2,4 et 5 GHz déjà en service. Ce qu’il y a de bon, comme toutes les nouvelles normes, c’est qu’elles sont rétrocompatibles avec les fréquences et les vitesses actuelles. La proximité permet de réaliser de nombreux bénéfices. Voici le tableau publié par l’Alliance Wi-Fi : La technologie intéresse de grands joueurs de l’industrie, tels que Facebook et Google. Voici certains domaines d’applications où le WiGig pourrait tirer son épingle du jeu : L
  3. 3. tèmee sysec lav ationommunictème de cdu sys ee 1+1 et télémaintRedondanc s pour surourstème de secSys Fiabilité oblèmee d’un présencns, même en pr onctionnalitéer la fsure pour asenanc tèmee du sysaillance défouter trmont esde jusqu’à 32 sit ege de jusqu’à 2 000 utilisatPrise en char ommxion pour des connetème multicSys éensibilitExt o de téléphonenant un seul numér oitss dispositifs à des endrde plusieur eanctd et à disandarts seures utilisatr l xiononnesibilité de cs et poseur esentanspareations trmunic enseignemepour plus de ra/kx-nsxgo.panasonic.cezVisit signant un seul numérariés en asv e daciltion fGes Solutions pour l xibilitéeFl nts SÉRIE KX-N DE COMMUNILE NOUVEAU SERVEUR NSX TIONS D’ENTREPRISEATC TECHNOLOGIES SANS FIL La caractéristique «beamforming», incluse dans la norme 802.11ad, permet d’envoyer les données dans la direction de l’usager. Cela maximise la portée et l’efficacité du signal, sans toutefois inonder la salle de signaux inutiles et de créer des interférences. Les discussions de l’Alliance L’Alliance Wi-Fi, qui a noué des liens avec l’«USB Implementers Forum » (USB-IF), a transféré les spécifications du WiGig. Il y a de fortes possibilités que les produits de l’Alliance comprennent des fonc- tionnalités USB. Ceci pourrait donc donner plus de flexibilité pour connecter sans fil des appareils USB. L’Alliance a aussi une entente avec la «Video Electronic Standards Association» (VESA) afin de faciliter la certification de produits. Cette collaboration pourrait définir la prochaine génération d’appareils de projection sans fil. Ceci pourrait permettre l’interconnexion entre des casques multimédias et des moniteurs ou des projecteurs HDTV sans fil, par exemple. Les prochaines normes En seulement 15 ans, le Wi-Fi a beaucoup évolué en passant de connexions à faible débit à une technologie très polyvalent. Voici un résumé de la progression de cette technologie. • 802.11af : une norme à bas débit, mais à longue portée pour des détecteurs et des contrôleurs qui utilisaient les fréquences non utilisées du spectre de la télévision (White Space). Un projet toujours à TélédataRB et Excel Télécom Services Telist Inc. qui détient l’interconnecteur Télédata RB de Laval, vient d’acheter Excel Télécom de Brossard. Les deux entités continueront d’opérer de leurs bureaux respectifs de Laval et de Brossard. Le nom Services Telist disparaîtra au profit de celui d’Excel Télécom qui est un partenaire reconnu de Mitel, Panasonic, babyTEL, Comwave et Rackforce (TeraGo). l’étape de proposition. Son surnom : «White-Fi». • 802.11ah : semblable au 802.11af, mais dans la bande de 900 MHz. Idéal pour de longues transmissions avec une faible puissance. Son surnom : «Low Power Wi-Fi». Conclusion Que ce soit la technologie 802.11ah, le 802.11af ou le 802.11ad, ces trois normes changeront le Wi-Fi que nous connaissons aujourd’hui. Ces trois nouvelles normes démontrent clairement que le Wi- Fi a beaucoup évolué depuis les dernières années. Avec les révisions que l’IEEE fait annuellement sur le protocole 802.11, il est fort à parier que les prochaines années seront tout aussi intéressantes. Bonnes communications! Lien vers les images Tableau Wigig Wigig logo Technologie

×