11
  
Le titre de ce livre pourrait paraître provocateur: “La vie dans la mort”. C’est Le titre de ce livre pourrait paraître...
88
INDEXINDEX (pour l’informatique)(pour l’informatique)
 PréfacePréface
 Première partie :Première partie : La Pastorale d...
INDEX:INDEX:
PPréfaceréface
IntroductionIntroduction
Ière Partie:Ière Partie: La Pastorale de la Santé dans l’EgliseLa Pas...
IIème PARTIE :IIème PARTIE :THEMES CENTRAUX DANS LA PASTORALETHEMES CENTRAUX DANS LA PASTORALE
DE LA SANTEDE LA SANTE
Chap...
Chapitre II:Chapitre II: LA DOULEUR, ENIGME OULA DOULEUR, ENIGME OU
MYSTERE ?MYSTERE ?
IntroductionIntroduction
Types de c...
IntroductionIntroduction
1.1.Soins palliatifsSoins palliatifs
2.2.Soins palliatifs SpirituelsSoins palliatifs Spirituels
c...
Chapitre IV:Chapitre IV: LA SANTELA SANTE
I.I. Qu’est ce que la santé ?Qu’est ce que la santé ?
1.1. DéfinitionsDéfinition...
Chapitre V:Chapitre V: PROFIL DU PROFESSEURPROFIL DU PROFESSEUR
CATHOLIQUE DE MEDECINECATHOLIQUE DE MEDECINE
Introduction:...
1717
Préface Préface 
C'est pour moi un vrai privilège de présenter ce bel ouvrage deC'est pour moi un vrai privilège de présen...
Dans une remarquable présentation pédagogique, où les imagesDans une remarquable présentation pédagogique, où les images
d...
Privée de cette grande vision de foi que nous a rappelée le ConcilePrivée de cette grande vision de foi que nous a rappelé...
Alors que les remarquables avancées du développement technologiqueAlors que les remarquables avancées du développement tec...
L'homme de l'ère informatique et de la modernité désenchantéeL'homme de l'ère informatique et de la modernité désenchantée...
Et nous méditons avec profit l'enseignement des Papes en notreEt nous méditons avec profit l'enseignement des Papes en not...
La vida en la muerte.La vida en la muerte. Ne pouvaient manquer en ce précieuxNe pouvaient manquer en ce précieux
vademecu...
IntroductionIntroduction
Grâce aux progrès des sciences et des technologies,Grâce aux progrès des sciences et des technolo...
La Biomédecine essaie d’abattre toutes les frontières. L’âgeLa Biomédecine essaie d’abattre toutes les frontières. L’âge
m...
Devant l’inexorabilité de la fin, renfermée dans ses paramètresDevant l’inexorabilité de la fin, renfermée dans ses paramè...
Nous n’entrons pas dans quelque chose d’irrationnel, maisNous n’entrons pas dans quelque chose d’irrationnel, mais
dans qu...
Comment y parvenir, comment arriver à cette conversionComment y parvenir, comment arriver à cette conversion
de la tombe a...
A ce propos, une des tâches les plus importantes que doitA ce propos, une des tâches les plus importantes que doit
accompl...
A partir de ces perspectives, j’offrirai des lignes que jeA partir de ces perspectives, j’offrirai des lignes que je
consi...
La deuxième partie appliquera ce que l’on dit être laLa deuxième partie appliquera ce que l’on dit être la
Pastorale de la...
Quant à la méthode que j’emploierai, ce sera uneQuant à la méthode que j’emploierai, ce sera une
combinaison entre présent...
Dans ce contexte, dans la présentation méthodologiqueDans ce contexte, dans la présentation méthodologique
j’entends utili...
Je dois préciser que j’avais déjà exposé ailleurs deux des thèmesJe dois préciser que j’avais déjà exposé ailleurs deux de...
Je remercie tout particulièrement le Secrétaire du Conseil Pontifical, S.EJe remercie tout particulièrement le Secrétaire ...
METHODOLOGIEMETHODOLOGIE
J’expose d’abord le texteJ’expose d’abord le texte d’un seuld’un seul
traittrait
Les points souli...
3838
3939
La première partie du livre répond à la question de savoir ceLa première partie du livre répond à la question de savoir ce...
REMARQUES PRÉLIMINAIRESREMARQUES PRÉLIMINAIRES
Fondations bibliques:Fondations bibliques:
Une réponse générale sur la sign...
PRELIMINAIREPRELIMINAIRE
Pastorale : Jn 10Pastorale : Jn 10
Ecouter la voix,Ecouter la voix, Nourrir les brebis,Nourrir le...
4444
1. LA SITUATION ACTUELLE1. LA SITUATION ACTUELLE
La première question que nous nous posons concerne la situation actuelleL...
MONDE
Total: Centres catholiques = 114.738
Hôpitaux: = 5.246
Dispensaires: = 17.530
Léproseries: = 577
Hospices: = 15.208
...
CENTRES CATHOLIQUES DECENTRES CATHOLIQUES DE
SANTÉ PAR CONTINENTSANTÉ PAR CONTINENT
15.61915.619 EN AFRIQUEEN AFRIQUE
40.5...
Professionnels de la Pastorale de la SantéProfessionnels de la Pastorale de la Santé
Evêques responsables dans les Confere...
LA PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LE MONDELA PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LE MONDE
5050
Les Points Les Points positifspositifs
Tout ce qui vient d’être mentionné est positif,Tout ce qui vient d’être mentionné e...
LES POINTS POSITIFSLES POINTS POSITIFS
Evêques chargésEvêques chargés de la Pastorale de lade la Pastorale de la
Santé, pr...
EVEQUES RESPONSABLES DE LA PASTORAL DE LA SANTÉEVEQUES RESPONSABLES DE LA PASTORAL DE LA SANTÉ
LES PROFESSIONNELS DE LA PASTORALE DE LA SANTELES PROFESSIONNELS DE LA PASTORALE DE LA SANTE
Les Points négatifsLes Points négatifs
Un premier point négatif observé dans la pastorale de la santé,c’ est Un premier po...
LES POINTS NEGATIFSLES POINTS NEGATIFS
SécularisationSécularisation
Présentation déformée,Présentation déformée, ou qui te...
 DISTORSION DE LA DOULEUR ET DE LA MORTDISTORSION DE LA DOULEUR ET DE LA MORT
5959
Au second point de la première partie du livre, sous le titre «CeAu second point de la première partie du livre, sous le t...
QU’EST-CE QUE LA PASTORALE QU’EST-CE QUE LA PASTORALE 
DE LA SANTÉ?DE LA SANTÉ?
Les EvangilesLes Evangiles
Si nous voulons...
EvangileEvangile
de lade la
SantéSanté
Vue générale des miracles dansVue générale des miracles dans
les évangilesles évangiles
L’évangile de Marc, nous énonce ce...
Vision généraleVision générale
de la guérison dans les Evangilesde la guérison dans les Evangiles
Saint MarcSaint Marc
La ...
Éléments fondamentaux pour la Éléments fondamentaux pour la 
pastorale de la santé dans les pastorale de la santé dans les...
ELÉMENTS-BASE POUR LA PASTORALE DEELÉMENTS-BASE POUR LA PASTORALE DE
LA SANTÉ DANS LES EVANGILESLA SANTÉ DANS LES EVANGILE...
Le chemin évangélique pour la Le chemin évangélique pour la 
pastorale de la santépastorale de la santé
Si nous désirons s...
LE PARCOURS ÉVANGÉLIQUE DE LALE PARCOURS ÉVANGÉLIQUE DE LA
PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LESPASTORALE DE LA SANTÉ DANS LES
EV...
CC
HH
EE
MM
II
NN
LA PASTORAL
DE LA
SANTÉ
Une synthèse pratique de la Une synthèse pratique de la 
proposition évangéliqueproposition évangélique
La synthèse pratiq...
Synthèse pratique de la proposition Synthèse pratique de la proposition 
évangélique: Le Bon Samaritainévangélique: Le Bon...
Le Bon SamaritainLe Bon SamaritainLuc 10,30-37:
LE MAGISTÈRE PONTIFICALLE MAGISTÈRE PONTIFICAL
Le Magistère pontifical, Doctrine évangélique telle qu’elle est proposée pa...
La Lecture Pontificale de
7777
LES ENSEIGNEMENTS DE JEAN PAUL II ET DELES ENSEIGNEMENTS DE JEAN PAUL II ET DE
BENOIT XVI SUR LA PASTORALE DE LA SANTEBENO...
7979
TACHE CONFIEE PAR
JEAN PAUL II
“Salvifici Doloris”
“Dolentium Hominum”
“Pastor Bonus”
“Message de L’Annee 2000”
Discours a...
JEAN PAUL II, les points saillants de la JEAN PAUL II, les points saillants de la 
Pastorale de la SantéPastorale de la Sa...
Un autre point original du serviteur de Dieu, Jean Paul II, seUn autre point original du serviteur de Dieu, Jean Paul II, ...
Jean Paul II, les points saillantsJean Paul II, les points saillants
Sur la Pastorale de la SantéSur la Pastorale de la Sa...
HARMONIA VIE-MORTHARMONIA VIE-MORT
UNE SEULE REPONSEUNE SEULE REPONSE
TACHE CONFIEETACHE CONFIEE::
8787
BENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTSBENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTS
Le Pape Benoit XVI insiste sur la rénovation et l’appro...
BENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTSBENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTS
La Pastorale de la Santé poursuit l’action du Bon Samar...
BENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTSBENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTS
Encyclique « Spe Salvi » : « L’homme a une si grande va...
TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI
Rénover et approfondir la tâche proposéeRénover et approfondir la...
TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI
Mise à jour de la compétence:Mise à jour de la compétence:
Des pr...
TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI
Le Bon SamaritainLe Bon Samaritain
La Pastorale de la Santé pours...
TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI
L’exhortation Apostolique « SacramentumL’exhortation Apostolique ...
TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI
«« Spe Salvi » : Faire vivre et faire comprendre àSpe Salvi » : F...
CŒUR DE
L’HOPITAL
Dans la ComplexiteDans la Complexite
de la medicinede la medicine
actuelleactuelle
EUCHARISTIEEUCHARISTIE
9797
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
La vie dans la mort
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La vie dans la mort

625 vues

Publié le

Sous ce titre suggestif, dont les paroles sonnent haut et clair comme un manifeste lancé avec force, le responsable au premier chef de la pastorale de la santé au sein des organismes de la curie romaine qui prêtent assistance au Saint-Père, en sa « sollicitude de toutes les Eglises », nous livre de fortes convictions, étayées sur de solides fondations, et acгoιnpagnées d'une riche documentation, pour soutenir l'action pastorale de toute l'Eglise en ce champ immense où se livre un combat décisif contre la contre-culture de mort envahissante à l'aube du nouveau millénaire.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La vie dans la mort

  1. 1. 11
  2. 2.    Le titre de ce livre pourrait paraître provocateur: “La vie dans la mort”. C’est Le titre de ce livre pourrait paraître provocateur: “La vie dans la mort”. C’est  bien le contraire qui semble plus logique: “La mort dans la vie, du moment bien le contraire qui semble plus logique: “La mort dans la vie, du moment  que la vie finit par mourir. Malgré cela, le titre du livre est plus logique qu’il que la vie finit par mourir. Malgré cela, le titre du livre est plus logique qu’il  n’apparaît, puisqu’il correspond à l’unique réalité qui donne sens à tout, et n’apparaît, puisqu’il correspond à l’unique réalité qui donne sens à tout, et  qui fait ensuite que tout soit logique. Si la vie humaine finissait avec la mort, qui fait ensuite que tout soit logique. Si la vie humaine finissait avec la mort,  rien n’aurait un sens. Ce titre touche l’aspect plus profond du Christianisme: rien n’aurait un sens. Ce titre touche l’aspect plus profond du Christianisme:  la résurrection du Christ. Il est Celui qui donne la vie dans la mort à travers la résurrection du Christ. Il est Celui qui donne la vie dans la mort à travers  la résurrection.la résurrection. Dans le livre, nous nous demandons comment cela advient et la réponse Dans le livre, nous nous demandons comment cela advient et la réponse  est:  par  la  pastorale  de  la  santé.  Nous  développons  la  réponse  en  deux est:  par  la  pastorale  de  la  santé.  Nous  développons  la  réponse  en  deux  parties: dans la première nous cherchons d’expliquer ce qu’est la pastorale parties: dans la première nous cherchons d’expliquer ce qu’est la pastorale  de la santé tandis que dans la seconde sont exposés les thèmes essentiels de la santé tandis que dans la seconde sont exposés les thèmes essentiels  qui constituent le fondement d’une authentique pastorale de la santé.qui constituent le fondement d’une authentique pastorale de la santé. Je remercie du fond du cœur la Cardinal Paul Poupard, Président émérite Je remercie du fond du cœur la Cardinal Paul Poupard, Président émérite  des  Conseils  Pontificaux  de  la  Culture  et  du  Dialogue  Interreligieux,  pour des  Conseils  Pontificaux  de  la  Culture  et  du  Dialogue  Interreligieux,  pour  m’avoir  fait  l’honneur  d’écrire  le  beau  préface  où  il  fait  une  ample  et m’avoir  fait  l’honneur  d’écrire  le  beau  préface  où  il  fait  une  ample  et  profonde présentation du livre: je suis sûr que sa lecture sera d’un grand profonde présentation du livre: je suis sûr que sa lecture sera d’un grand  profit.profit.
  3. 3. 88
  4. 4. INDEXINDEX (pour l’informatique)(pour l’informatique)  PréfacePréface  Première partie :Première partie : La Pastorale de la SantéLa Pastorale de la Santé dans l’Eglisedans l’Eglise • I.I. Situation actuelle de la Pastorale de la SantéSituation actuelle de la Pastorale de la Santé • II.II. Qu’est que la Pastorale de la Santé et que faire?Qu’est que la Pastorale de la Santé et que faire? • III.III. Comment le faire ?Comment le faire ?  Deuxième partie :Deuxième partie : Thèmes centraux dans la Pastorale de la santéThèmes centraux dans la Pastorale de la santé • I.I. Vie, Don d’amourVie, Don d’amour • II.II. La douleur, Enigme ou mystère ?La douleur, Enigme ou mystère ? • III.III. Le Viatique.Le Viatique. • IV.IV. La SantéLa Santé • V.V. Profil du Professeur catholique de MédecineProfil du Professeur catholique de Médecine 1010
  5. 5. INDEX:INDEX: PPréfaceréface IntroductionIntroduction Ière Partie:Ière Partie: La Pastorale de la Santé dans l’EgliseLa Pastorale de la Santé dans l’Eglise I.I. Situation ActuelleSituation Actuelle 1.1. Situation actuelleSituation actuelle 2.2. Points positifs et négatifsPoints positifs et négatifs II.II. Qu’est-ce que la Pastorale de la santé et que faire ?Qu’est-ce que la Pastorale de la santé et que faire ? 1.1. Les EvangilesLes Evangiles 2.2. Le Magistère PontificalLe Magistère Pontifical III.III. Comment le faire ?Comment le faire ? 1.1. Elaboration par rapport aux Ministères dans l’Eglise.Elaboration par rapport aux Ministères dans l’Eglise. 2.2. Elaboration par rapport aux objectifs.Elaboration par rapport aux objectifs. 3.3. Propositions Pratiques:Propositions Pratiques: -- DéfisDéfis -- Propositions généralesPropositions générales -- ParcoursParcours -- RéponsesRéponses 1111
  6. 6. IIème PARTIE :IIème PARTIE :THEMES CENTRAUX DANS LA PASTORALETHEMES CENTRAUX DANS LA PASTORALE DE LA SANTEDE LA SANTE Chapitre I:Chapitre I: VIE, DON D’AMOURVIE, DON D’AMOUR I-I- Base scientifiqueBase scientifique  Début de la vieDébut de la vie  Premiers Eléments de la vie humainePremiers Eléments de la vie humaine  ConclusionsConclusions II-II- Base philosophiqueBase philosophique  Opposition de ContradictionOpposition de Contradiction  Opposition de ContrariétéOpposition de Contrariété  ConclusionsConclusions III-III- Réflexion théologiqueRéflexion théologique  La vie dans la Sainte TrinitéLa vie dans la Sainte Trinité  La vie dans l’IncarnationLa vie dans l’Incarnation  La contradiction assumée dans la contrariété.La contradiction assumée dans la contrariété.  ConclusionsConclusions CONCLUSIONSCONCLUSIONS 1212
  7. 7. Chapitre II:Chapitre II: LA DOULEUR, ENIGME OULA DOULEUR, ENIGME OU MYSTERE ?MYSTERE ? IntroductionIntroduction Types de connaissancesTypes de connaissances 1. Références Médicales sur la1. Références Médicales sur la douleurdouleur 2. La Solution des grandes2. La Solution des grandes ReligionsReligions 3. Le Dialogue avec le3. Le Dialogue avec le ChristianismeChristianisme I. L’Enigme de la douleurI. L’Enigme de la douleur 1. Approche existentielle1. Approche existentielle 2. Réflexion sur l’expérience2. Réflexion sur l’expérience II- Le MystèreII- Le Mystère 1.1. Le Mal et la SouffranceLe Mal et la Souffrance 2.Le Christ assume la2.Le Christ assume la souffrance et la transformesouffrance et la transforme 1313 III.III. CommentairesCommentaires 1.Statut épistémologique1.Statut épistémologique 2. Evolution graduelle de la2. Evolution graduelle de la pensée de Jean Paul IIpensée de Jean Paul II 3. Le cœur du Mystère3. Le cœur du Mystère 4. Illumination du Mystère4. Illumination du Mystère 5. De la Souffrance à la5. De la Souffrance à la SolidaritéSolidarité 6. Solidarité constitutive en6. Solidarité constitutive en ChristChrist 7. La Souffrance vue à partir de7. La Souffrance vue à partir de la Résurrectionla Résurrection 8. Le sens de la Croix avec joie8. Le sens de la Croix avec joie ConclusionsConclusions
  8. 8. IntroductionIntroduction 1.1.Soins palliatifsSoins palliatifs 2.2.Soins palliatifs SpirituelsSoins palliatifs Spirituels catholiquescatholiques 3.3. Le Concile Vatican IILe Concile Vatican II 4. Le Viatique:4. Le Viatique: Noyau de laNoyau de la réflexionréflexion I.I. Mort et VieMort et Vie 1.1. Le Viatique, sommet de laLe Viatique, sommet de la vievie 2. L2. Le Sens de la morte Sens de la mort II. CommunionII. Communion 1.. Obscurité et solitudeObscurité et solitude 2.2. Le Viatique, la lumièreLe Viatique, la lumière 3.3. AccompagnementAccompagnement 4.4. ProportionsProportions III.III. EternitéEternité 1.. Présence EucharistiquePrésence Eucharistique 2.2. EternitéEternité 3.3. ImmutabilitéImmutabilité 44. Divinisation à travers le. Divinisation à travers le ViatiqueViatique 5. Le pont à traverser5. Le pont à traverser 6. Le dynamisme du Viatique6. Le dynamisme du Viatique ConclusionsConclusions Soins palliatifs ?Soins palliatifs ? Chapitre III:Chapitre III: LE VIATIQUELE VIATIQUE
  9. 9. Chapitre IV:Chapitre IV: LA SANTELA SANTE I.I. Qu’est ce que la santé ?Qu’est ce que la santé ? 1.1. DéfinitionsDéfinitions 2.2. NotesNotes II.II. La Santé comme tensionLa Santé comme tension vers l’harmonie :vers l’harmonie : Fond religieuxFond religieux Le vieux TestamentLe vieux Testament Le nouveau TestamentLe nouveau Testament Eléments de la définition deEléments de la définition de Santé de Jean Paul II :Santé de Jean Paul II : 1.1. TensionTension 2.2. HarmonieHarmonie 3.3. PhysiquePhysique 4.4. PsychiquePsychique 5.5. SocialeSociale 6.6. SpirituelleSpirituelle 7.7. UnificationUnification 8.8.ParcoursParcours 9.9. Diversité de SantéDiversité de Santé CONCLUSIONSCONCLUSIONS
  10. 10. Chapitre V:Chapitre V: PROFIL DU PROFESSEURPROFIL DU PROFESSEUR CATHOLIQUE DE MEDECINECATHOLIQUE DE MEDECINE Introduction:Introduction: Le Maître.Le Maître. I.I. Le Professeur catholique deLe Professeur catholique de médecinemédecine 1.1. EnseignantEnseignant 2.2. Professeur catholiqueProfesseur catholique II.II. Identité du médecinIdentité du médecin catholiquecatholique 1.1. Charte des Agents de la SantéCharte des Agents de la Santé 2.2. La vocation et l’Eglise : troisLa vocation et l’Eglise : trois caractéristiques vocationnellescaractéristiques vocationnelles A.A. ETREETRE 1.1. ProfessionProfession 2.2. Amour de DieuAmour de Dieu 3.3. La vieLa vie 4.4. La formation médicaleLa formation médicale B.B. AVECAVEC 1.1.Transparence en ChristTransparence en Christ 2. L2. La douleura douleur 3. L3. La santéa santé C.C. POURPOUR  Ouverture au patientOuverture au patient  Qualités fondamentales du médecinQualités fondamentales du médecin  Portrait du médecinPortrait du médecin  Morale et DroitMorale et Droit  Travail en équipeTravail en équipe CONCLUSIONSCONCLUSIONS 1616
  11. 11. 1717
  12. 12. Préface Préface  C'est pour moi un vrai privilège de présenter ce bel ouvrage deC'est pour moi un vrai privilège de présenter ce bel ouvrage de mon confrère, voisin et ami, le Cardinal Javier Lozano Barragan,mon confrère, voisin et ami, le Cardinal Javier Lozano Barragan, Président du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé : LAPrésident du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé : LA VIDA EN LA MUERTE.VIDA EN LA MUERTE. Sous ce titre suggestif, dont les paroles sonnent haut et clairSous ce titre suggestif, dont les paroles sonnent haut et clair comme un manifeste lancé avec force, le responsable au premiercomme un manifeste lancé avec force, le responsable au premier chef de la pastorale de la santé au sein des organismes de la curiechef de la pastorale de la santé au sein des organismes de la curie romaine qui prêtent assistance au Saint-Père, en sa « sollicituderomaine qui prêtent assistance au Saint-Père, en sa « sollicitude de toutes les Eglises », nous livre de fortes convictions, étayéesde toutes les Eglises », nous livre de fortes convictions, étayées sur de solides fondations, et acsur de solides fondations, et acггooιιnpagnées d'une richenpagnées d'une riche documentation, pour soutenir l'action pastorale de toute l'Eglisedocumentation, pour soutenir l'action pastorale de toute l'Eglise en ce champ immense où se livre un combat décisif contre laen ce champ immense où se livre un combat décisif contre la contre-culture de mort envahissante à l'aube du nouveaucontre-culture de mort envahissante à l'aube du nouveau millénaire.millénaire.
  13. 13. Dans une remarquable présentation pédagogique, où les imagesDans une remarquable présentation pédagogique, où les images de diverses couleurs retiennent l'attention du lecteur et l'aident àde diverses couleurs retiennent l'attention du lecteur et l'aident à mémoriser la synthèse des points lumineusement exposés, lemémoriser la synthèse des points lumineusement exposés, le Cardinal met en vive lumière les chiffres irnpressionnants deCardinal met en vive lumière les chiffres irnpressionnants de l'engagement millénaire de l'Eglise au service des malades et del'engagement millénaire de l'Eglise au service des malades et de l'immense cohorte de tous ceux qui souffrent dans le monde surl'immense cohorte de tous ceux qui souffrent dans le monde sur l'immensité des cinq continents, sans cacher pour autant lesl'immensité des cinq continents, sans cacher pour autant les ombres croissantes provoquées par une sécularisation galopanteombres croissantes provoquées par une sécularisation galopante aux effets ravageurs, véritable rouleau compresseur qui, si nousaux effets ravageurs, véritable rouleau compresseur qui, si nous n'y prenons garde, tend à réduire la charité en philanthropie, lan'y prenons garde, tend à réduire la charité en philanthropie, la privant de son ancrage christologique et la mutilant de saprivant de son ancrage christologique et la mutilant de sa dimension eschatologique.dimension eschatologique. « En réalité, le mystère de l'homme ne s'éclaire vraiment que« En réalité, le mystère de l'homme ne s'éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe Incarné...C'est donc par le Christ etdans le mystère du Verbe Incarné...C'est donc par le Christ et dans le Christ que s'éclaire l'énigme de la douleur et de la mortdans le Christ que s'éclaire l'énigme de la douleur et de la mort qui, hors de son Evangile, nous écrase. Le Christ est ressuscité,qui, hors de son Evangile, nous écrase. Le Christ est ressuscité, par sa mort Il a vaincu la mort, et Il nous a abondamment donnépar sa mort Il a vaincu la mort, et Il nous a abondamment donné la vie pour que, devenus fils dans le Fils, nous clamions dansla vie pour que, devenus fils dans le Fils, nous clamions dans l'Esprit : Abba, Père ! ». (Gaudium et Spes,l'Esprit : Abba, Père ! ». (Gaudium et Spes, пп° 22)° 22) 1919
  14. 14. Privée de cette grande vision de foi que nous a rappelée le ConcilePrivée de cette grande vision de foi que nous a rappelée le Concile Vatican II, la charité se mue en compassion, l'espéranceVatican II, la charité se mue en compassion, l'espérance théologalee se rapetisse en espoir humain, et le combat pour lathéologalee se rapetisse en espoir humain, et le combat pour la vie se trouve privé de sa motivation première, la sauvegarde devie se trouve privé de sa motivation première, la sauvegarde de cette image de Dieu qu'est chaque personne humaine, àcette image de Dieu qu'est chaque personne humaine, à commencer par la plus faible et la plus démunie, créée à lacommencer par la plus faible et la plus démunie, créée à la ressemblance de son Créateur et dont le corps mortel, envelopperessemblance de son Créateur et dont le corps mortel, enveloppe de l'âme immortelle, est appelé, par delà la mort terrestre, à lade l'âme immortelle, est appelé, par delà la mort terrestre, à la résurrection de la chair et à la vie éternelle, comme nous lerésurrection de la chair et à la vie éternelle, comme nous le professons dans notre Credo.professons dans notre Credo. « Comment savoir où je vais, si je ne sais d'où je viens ? », disait« Comment savoir où je vais, si je ne sais d'où je viens ? », disait justement Son Altesse Royale nonagénaire Otto de Habsbourg. Sijustement Son Altesse Royale nonagénaire Otto de Habsbourg. Si nous allons inéluctablement en ce monde fugace, du berceau à lanous allons inéluctablement en ce monde fugace, du berceau à la tombe, notre foi transcende le dramatique enfermement de cettetombe, notre foi transcende le dramatique enfermement de cette finitude périssable et l'ouvre à un avenir éternel de beauté,finitude périssable et l'ouvre à un avenir éternel de beauté, d'amour et de paix. « L'homme passe infiniment l'homme »,d'amour et de paix. « L'homme passe infiniment l'homme », écrivait naguère Pascal dans l'une de ses fulgurantes Pensées, quiécrivait naguère Pascal dans l'une de ses fulgurantes Pensées, qui ne cessent de nous donner à penser. « Je ne meurs pas, j'entrene cessent de nous donner à penser. « Je ne meurs pas, j'entre dans la vie », confiait avec foi la petite Thérèse dans l'infirmeriedans la vie », confiait avec foi la petite Thérèse dans l'infirmerie du Carmel de Lisieux, au moment de son retour au Père du Ciel.du Carmel de Lisieux, au moment de son retour au Père du Ciel. 2020
  15. 15. Alors que les remarquables avancées du développement technologiqueAlors que les remarquables avancées du développement technologique et l'influence croissante des médias sont en train de modeler un espritet l'influence croissante des médias sont en train de modeler un esprit nouveau à base de positivisme et un comportement pratique empreintnouveau à base de positivisme et un comportement pratique empreint d'un profond matérialisme, la culture dominante ne conçoit la mort qued'un profond matérialisme, la culture dominante ne conçoit la mort que comme un échec définitif dont l'échéance inéluctable est sans cessecomme un échec définitif dont l'échéance inéluctable est sans cesse repoussée sans pouvoir être définitivement conjurée. Les sciences derepoussée sans pouvoir être définitivement conjurée. Les sciences de la vie elles-mêmes semblent réduire l'homme à n'être qu'un vivantla vie elles-mêmes semblent réduire l'homme à n'être qu'un vivant parmi d'autres, voire à le dissoudre, s'il s'avérait que la vie, aussiparmi d'autres, voire à le dissoudre, s'il s'avérait que la vie, aussi complexe soit-elle, se ramenait à n'être que de la matière vulnérablecomplexe soit-elle, se ramenait à n'être que de la matière vulnérable irrémédiablement périssable. Comme la lumière qui décompose leirrémédiablement périssable. Comme la lumière qui décompose le prisme, l'homme risque de se trouver décomposé par un regardprisme, l'homme risque de se trouver décomposé par un regard clinique qui n'arrive plus à rejoindre l'être vivant lui-même en sonclinique qui n'arrive plus à rejoindre l'être vivant lui-même en son unité et intégrité personnelle.unité et intégrité personnelle. C'est dire l'importance d'une pastorale de la santé qui repose sur laC'est dire l'importance d'une pastorale de la santé qui repose sur la conviction de la transcendance de l'homme, être singulier irréductibleconviction de la transcendance de l'homme, être singulier irréductible aux autres vivants et aux mécanismes qui structurent les échangesaux autres vivants et aux mécanismes qui structurent les échanges d'énergie.d'énergie. 2121
  16. 16. L'homme de l'ère informatique et de la modernité désenchantéeL'homme de l'ère informatique et de la modernité désenchantée entre sa volonté de vivre et sa certitude de mourir a besoin deentre sa volonté de vivre et sa certitude de mourir a besoin de retrouver dans la foi en l'au-delà la force de conduire avecretrouver dans la foi en l'au-delà la force de conduire avec sérénité son mystérieux et ténébreux passage vers la lumière. Telsérénité son mystérieux et ténébreux passage vers la lumière. Tel est l'horizon que le Cardinal Barragan donne à la pastorale de laest l'horizon que le Cardinal Barragan donne à la pastorale de la santé , illustrant avec clarté comment Dieu, père de tous lessanté , illustrant avec clarté comment Dieu, père de tous les hommes, a réconcilié la mort avec la vie dans la mort et lahommes, a réconcilié la mort avec la vie dans la mort et la résurrection de son Fils bien-aimé Jésus, fils de la Vierge Marie.résurrection de son Fils bien-aimé Jésus, fils de la Vierge Marie. Particulièrement éloquente à cet égard est la présentationParticulièrement éloquente à cet égard est la présentation liminaire qu'il nous donne des fondements bibliques de laliminaire qu'il nous donne des fondements bibliques de la pastorale de la santé, à commencer par la référencepastorale de la santé, à commencer par la référence incontournable au Bon Pasteur du chapitre X de l'évangile deincontournable au Bon Pasteur du chapitre X de l'évangile de saint Jean , le bon Samaritain qui ne cesse d'inspirer l'Eglise danssaint Jean , le bon Samaritain qui ne cesse d'inspirer l'Eglise dans son inlassable charité auprès des malades et de tous ceux quison inlassable charité auprès des malades et de tous ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur âme, pour les aider à vivresouffrent dans leur corps et dans leur âme, pour les aider à vivre selon l'adage antique, mens sana in corpore sana. Avec leselon l'adage antique, mens sana in corpore sana. Avec le cardinal, nous suivons Jésus sur les chemins de Palestine,cardinal, nous suivons Jésus sur les chemins de Palestine, guérissant inlassablement les malades et ressuscitant les morts.guérissant inlassablement les malades et ressuscitant les morts. 2222
  17. 17. Et nous méditons avec profit l'enseignement des Papes en notreEt nous méditons avec profit l'enseignement des Papes en notre temps, en particulier la lumineuse Lettre Apostolique du serviteurtemps, en particulier la lumineuse Lettre Apostolique du serviteur de Dieu Jean-Paul II, Salvifici Doloris, et les appels réitérés de sonde Dieu Jean-Paul II, Salvifici Doloris, et les appels réitérés de son successeur notre pape Benoît XVI, à la formation des consciencesuccesseur notre pape Benoît XVI, à la formation des conscience et au dialogue respectueux avec les non-croyants.et au dialogue respectueux avec les non-croyants. Nourrie de ces enseignements lumineux, la pastorale de la santéNourrie de ces enseignements lumineux, la pastorale de la santé s'offre à toute l'Eglise, sous l'impulsion vigoureuse du Conseils'offre à toute l'Eglise, sous l'impulsion vigoureuse du Conseil pontifical guidé par le cardinal Barragan , à peine victorieusementpontifical guidé par le cardinal Barragan , à peine victorieusement sorti d'une grave intervention chirurgicale, dans une séquencesorti d'une grave intervention chirurgicale, dans une séquence limpide, en toutes ses composantes : retos, propuestas, caminos ,limpide, en toutes ses composantes : retos, propuestas, caminos , respuestas. La sollicitude maternelle de l'Eglise pour tous lesrespuestas. La sollicitude maternelle de l'Eglise pour tous les malades et les infirmes s'exprime dans l'enseignement demalades et les infirmes s'exprime dans l'enseignement de l'espérance de la résurrection, la sanctification des sacrements,l'espérance de la résurrection, la sanctification des sacrements, par l'onction des malades, l'eucharistie, et en particulier le saintpar l'onction des malades, l'eucharistie, et en particulier le saint Viatique, et les contacts fraternels empreints de délicatesse.Viatique, et les contacts fraternels empreints de délicatesse. 2323
  18. 18. La vida en la muerte.La vida en la muerte. Ne pouvaient manquer en ce précieuxNe pouvaient manquer en ce précieux vademecum , avec les données philosophiques, théologiques etvademecum , avec les données philosophiques, théologiques et scientifiques sur la vie et sur la mort, le profil idéal du médecinscientifiques sur la vie et sur la mort, le profil idéal du médecin chrétien et la conception catholique de la science et de l'artchrétien et la conception catholique de la science et de l'art médical. Bien loin de se substituer aux Eglises locales, le Conseilmédical. Bien loin de se substituer aux Eglises locales, le Conseil pontifical de la pastorale de la santé, comme tous les Dicastèrespontifical de la pastorale de la santé, comme tous les Dicastères de la Curie romaine, n'a d'autre but que de les aider àde la Curie romaine, n'a d'autre but que de les aider à promouvoir, orienter, développer et coordonner la sollicitude depromouvoir, orienter, développer et coordonner la sollicitude de toute l'Eglise en ce champ privilégié qui requiert une vue de foitoute l'Eglise en ce champ privilégié qui requiert une vue de foi profonde, une espérance ferme, et une charité sans œillères, à 1'profonde, une espérance ferme, et une charité sans œillères, à 1' exemple du Christ Bon Pasteur , Bon Samaritain, et divin Médecinexemple du Christ Bon Pasteur , Bon Samaritain, et divin Médecin des corps et des âmes. II faut remercier le cardinal Barragan dedes corps et des âmes. II faut remercier le cardinal Barragan de nous offrir ce précieux « service de l'amour ». ( Benoît XVI, Deusnous offrir ce précieux « service de l'amour ». ( Benoît XVI, Deus Caritas est, n° 28)Caritas est, n° 28) Du Vatican , le 11 juin 2008Du Vatican , le 11 juin 2008 Paul Cardinal PoupardPaul Cardinal Poupard Président Émérite du Conseil pontifical de la culturePrésident Émérite du Conseil pontifical de la culture EtEt Du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieuxDu Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux 2424
  19. 19. IntroductionIntroduction Grâce aux progrès des sciences et des technologies,Grâce aux progrès des sciences et des technologies, beaucoup de ce qui nous semblait avant impossible estbeaucoup de ce qui nous semblait avant impossible est devenu absolument normal aujourd'hui, déjà dans lesdevenu absolument normal aujourd'hui, déjà dans les moyens de communication. Grâce à « Internet », lemoyens de communication. Grâce à « Internet », le télégraphe a été le premier à être dépassé, et Il est difficiletélégraphe a été le premier à être dépassé, et Il est difficile maintenant que quelqu’un envoie un télégramme. Lemaintenant que quelqu’un envoie un télégramme. Le monde merveilleux de la téléphonie mobile, nous permetmonde merveilleux de la téléphonie mobile, nous permet d’être toujours plus près l’un de l’autre. Lesd’être toujours plus près l’un de l’autre. Les « vidéoconférences » nous font communiquer en temps« vidéoconférences » nous font communiquer en temps réels avec des sons et des images. Il semblerait que toutréels avec des sons et des images. Il semblerait que tout soit possible à notre époque, si ce n’est pas dans notresoit possible à notre époque, si ce n’est pas dans notre actualité, c’est dans une virtualité qui promet un futuractualité, c’est dans une virtualité qui promet un futur proche ou lointain avec des technologies jusqu’à présentproche ou lointain avec des technologies jusqu’à présent inattendues. Sans oublier pour cela le domaine de lainattendues. Sans oublier pour cela le domaine de la Biogénétique avec toutes les merveilles qu’il nous offre.Biogénétique avec toutes les merveilles qu’il nous offre.
  20. 20. La Biomédecine essaie d’abattre toutes les frontières. L’âgeLa Biomédecine essaie d’abattre toutes les frontières. L’âge moyen de l’humanité s’est allongé de manière considérablemoyen de l’humanité s’est allongé de manière considérable ces dernières années. Mais quelque chose n’a pas étéces dernières années. Mais quelque chose n’a pas été dépassé et ne le sera jamais, même à travers les plusdépassé et ne le sera jamais, même à travers les plus grands progrès des sciences et des technologies d’un futurgrands progrès des sciences et des technologies d’un futur aussi lointain qu’il puisse être, c’est la mort.aussi lointain qu’il puisse être, c’est la mort. Depuis les temps non technologiques jusqu’à nos jours,Depuis les temps non technologiques jusqu’à nos jours, nous avons voulu en vain rechercher « la source denous avons voulu en vain rechercher « la source de l’éternelle jeunesse ». Le vieillissement même des cellulesl’éternelle jeunesse ». Le vieillissement même des cellules et l’impossibilité de les remplacer au stade avancé de laet l’impossibilité de les remplacer au stade avancé de la maladie ou de l’âge lui-même, nous disent l’absurditémaladie ou de l’âge lui-même, nous disent l’absurdité scientifique de pouvoir vaincre la mort.scientifique de pouvoir vaincre la mort. 2626
  21. 21. Devant l’inexorabilité de la fin, renfermée dans ses paramètresDevant l’inexorabilité de la fin, renfermée dans ses paramètres technico-scientifiques notre société actuelle essaie de cacher latechnico-scientifiques notre société actuelle essaie de cacher la mort, mais ne trouve aucune réponse. En plus elle subitmort, mais ne trouve aucune réponse. En plus elle subit quotidiennement son échec.quotidiennement son échec. Grâce à Dieu la réalité n’est pas absorbée que dans lesGrâce à Dieu la réalité n’est pas absorbée que dans les paramètres des transformations scientifiques et technologiques. Ilparamètres des transformations scientifiques et technologiques. Il y a des domaines plus réels que ceux qui sont sujets ày a des domaines plus réels que ceux qui sont sujets à l’expérience scientifique et technologique empirique qui nousl’expérience scientifique et technologique empirique qui nous donnent la vision profonde de ce dont nous disposons réellementdonnent la vision profonde de ce dont nous disposons réellement pour obtenir des merveilles qui dépassent infiniment lespour obtenir des merveilles qui dépassent infiniment les transformations de cette réalité à travers l’instrumentalisation.transformations de cette réalité à travers l’instrumentalisation. C’est précisément la finalité de la Pastorale de la Santé.C’est précisément la finalité de la Pastorale de la Santé. Surmonter la mort en l’harmonisant avec la vie. Supposons etSurmonter la mort en l’harmonisant avec la vie. Supposons et prenons en considération toutes les sciences et technologies, sansprenons en considération toutes les sciences et technologies, sans toutefois s’arrêter là. Nous les passons en entrant dans la réalitétoutefois s’arrêter là. Nous les passons en entrant dans la réalité même. Nous savons que la densité de la réalité ne se résout pasmême. Nous savons que la densité de la réalité ne se résout pas en termes de quantité. Sa qualité est telle que ce qui est plus réelen termes de quantité. Sa qualité est telle que ce qui est plus réel reste dans le clair obscur du mystère.reste dans le clair obscur du mystère. 2727
  22. 22. Nous n’entrons pas dans quelque chose d’irrationnel, maisNous n’entrons pas dans quelque chose d’irrationnel, mais dans quelque chose qui éblouit, car en se basant sur ladans quelque chose qui éblouit, car en se basant sur la rationalité maximum, il la passe en dépassant notrerationalité maximum, il la passe en dépassant notre capacité et en demandant une connaissance non empiriquecapacité et en demandant une connaissance non empirique mais au-delà de l’empirique. C’est une connaissance qui vamais au-delà de l’empirique. C’est une connaissance qui va au-delà d’une connaissance ciblée à ce qui est manipulable.au-delà d’une connaissance ciblée à ce qui est manipulable. C’est une connaissance basée sur ce qui est observable,C’est une connaissance basée sur ce qui est observable, mais pour cette observation il faut une autre vision appeléemais pour cette observation il faut une autre vision appelée la foi. Ainsi, ce qui est observable se transforme enla foi. Ainsi, ce qui est observable se transforme en adorable. C’est cette connaissance transformée enadorable. C’est cette connaissance transformée en adoration qui peut finalement nous donner l’unique manièreadoration qui peut finalement nous donner l’unique manière de surmonter la mort par la mort elle-même, et la fairede surmonter la mort par la mort elle-même, et la faire devenir source de vie inépuisable.devenir source de vie inépuisable. 2828
  23. 23. Comment y parvenir, comment arriver à cette conversionComment y parvenir, comment arriver à cette conversion de la tombe au berceau ? C’est ce qui m’a amené à dresserde la tombe au berceau ? C’est ce qui m’a amené à dresser ces quelques idées par rapport au travail que nousces quelques idées par rapport au travail que nous déployons au Conseil Pontifical pour les agents de la santé,déployons au Conseil Pontifical pour les agents de la santé, pour la Pastorale de la Santé. Il est certain que c’est lepour la Pastorale de la Santé. Il est certain que c’est le noyau de la rédemption que le Christ nous offre, et quinoyau de la rédemption que le Christ nous offre, et qui dépasse de beaucoup ce que l’on peut dire dans ladépasse de beaucoup ce que l’on peut dire dans la Pastorale de la Santé. Mon intention est de ne dessiner quePastorale de la Santé. Mon intention est de ne dessiner que quelques idées de l’Evangile, à partir de la manière dont lesquelques idées de l’Evangile, à partir de la manière dont les Papes l’ont entendu par rapport à cette pastorale, et àPapes l’ont entendu par rapport à cette pastorale, et à partir du travail que nous faisons dans ce Dicastère pourpartir du travail que nous faisons dans ce Dicastère pour arriver à cette merveille divine : concilier la vie avec laarriver à cette merveille divine : concilier la vie avec la mort et la mort avec la vie ; l’harmonie entre la vie et lamort et la mort avec la vie ; l’harmonie entre la vie et la mort.mort. 2929
  24. 24. A ce propos, une des tâches les plus importantes que doitA ce propos, une des tâches les plus importantes que doit accomplir ce Dicastère, c’est d’informer sur tout ce qui se rapporteaccomplir ce Dicastère, c’est d’informer sur tout ce qui se rapporte à la Pastorale de la Santé. Il est donc important de répondre à laà la Pastorale de la Santé. Il est donc important de répondre à la question : qu’est-ce que la Pastorale de la Santé ? Apporterquestion : qu’est-ce que la Pastorale de la Santé ? Apporter certaines idées pour arriver à cette réponse est l’objectif que jecertaines idées pour arriver à cette réponse est l’objectif que je prétends et essaierai de réaliser de la manière suivante :prétends et essaierai de réaliser de la manière suivante : Le livre se répartira en deux parties. Dans la première partie,Le livre se répartira en deux parties. Dans la première partie, après une présentation globale de la Pastorale de la Santéaprès une présentation globale de la Pastorale de la Santé j’aborderai trois points : tout d’abord la situation de la Pastoralej’aborderai trois points : tout d’abord la situation de la Pastorale de la Santé dans le monde, avec ses points positifs et négatifs :de la Santé dans le monde, avec ses points positifs et négatifs : j’essaierai après de répondre à la question qu’est-ce que laj’essaierai après de répondre à la question qu’est-ce que la Pastorale de la Santé du point de vue de la perspective desPastorale de la Santé du point de vue de la perspective des Evangiles et de la doctrine du Magistère Pontifical ; enfin, jeEvangiles et de la doctrine du Magistère Pontifical ; enfin, je présenterai ce qu’il est nécessaire de faire pour la réalisation deprésenterai ce qu’il est nécessaire de faire pour la réalisation de cette Pastorale de la Santé : défis, propositions, parcours etcette Pastorale de la Santé : défis, propositions, parcours et réponses.réponses. 3030
  25. 25. A partir de ces perspectives, j’offrirai des lignes que jeA partir de ces perspectives, j’offrirai des lignes que je considère importantes pour planifier la Pastorale de laconsidère importantes pour planifier la Pastorale de la Santé aussi bien au niveau de notre Dicastère qu’à celuiSanté aussi bien au niveau de notre Dicastère qu’à celui des Conférences Episcopales des Diocèses et desdes Conférences Episcopales des Diocèses et des Paroisses ; comme également à partir des différentsParoisses ; comme également à partir des différents charismes religieux, Ordres et Congrégations religieuses quicharismes religieux, Ordres et Congrégations religieuses qui s’occupent de la Pastorale de la Santé dans le mondes’occupent de la Pastorale de la Santé dans le monde entier.entier. Je conclurai la première partie du livre en parlant de laJe conclurai la première partie du livre en parlant de la manière dont j’essaie de porter à terme mon intention :manière dont j’essaie de porter à terme mon intention : indiquer que Dieu notre Père a réconcilié la mort avec la vieindiquer que Dieu notre Père a réconcilié la mort avec la vie dans la mort et la résurrection de son Fils et Notre Seigneurdans la mort et la résurrection de son Fils et Notre Seigneur Jésus Christ.Jésus Christ. 3131
  26. 26. La deuxième partie appliquera ce que l’on dit être laLa deuxième partie appliquera ce que l’on dit être la Pastorale de la Santé à ses points cruciaux, en essayant dePastorale de la Santé à ses points cruciaux, en essayant de développer en quatre chapitres les thèmes de la vie, de ladévelopper en quatre chapitres les thèmes de la vie, de la souffrance et de la mort en même temps que le Sacrementsouffrance et de la mort en même temps que le Sacrement du Viatique ; le dernier chapitre répondra à la questiondu Viatique ; le dernier chapitre répondra à la question sur le comment communiquer de nos jours ces véritéssur le comment communiquer de nos jours ces vérités profondes du Christianisme à nos contemporains, même duprofondes du Christianisme à nos contemporains, même du point de vue académique.point de vue académique. La réflexion que je présente maintenant pourrait servir deLa réflexion que je présente maintenant pourrait servir de simple GUIDE POUR LA PASTORALE DE LA SANTE. Unsimple GUIDE POUR LA PASTORALE DE LA SANTE. Un Guide très général qui, selon les différentes circonstances,Guide très général qui, selon les différentes circonstances, devra se pratiquer dans les Diocèses et dans les Paroisses.devra se pratiquer dans les Diocèses et dans les Paroisses. 3232
  27. 27. Quant à la méthode que j’emploierai, ce sera uneQuant à la méthode que j’emploierai, ce sera une combinaison entre présentation écrite et en même tempscombinaison entre présentation écrite et en même temps audiovisuelle.audiovisuelle. Il est dit que la culture de l’homme a traversé troisIl est dit que la culture de l’homme a traversé trois grandes formulation : orale, écrite et audiovisuelle ; lagrandes formulation : orale, écrite et audiovisuelle ; la culture orale se structure dans la rencontre entre lesculture orale se structure dans la rencontre entre les hommes ; la culture écrite dans le livre et dans la loi ;hommes ; la culture écrite dans le livre et dans la loi ; l’audiovisuelle dans la nouvelle et le spectacle. Il est ditl’audiovisuelle dans la nouvelle et le spectacle. Il est dit aussi qu’aujourd’hui nous nous trouvons justement dans laaussi qu’aujourd’hui nous nous trouvons justement dans la culture audiovisuelle où prévaut la technique commeculture audiovisuelle où prévaut la technique comme grande gagnante des limitations d’espace et de temps [1].grande gagnante des limitations d’espace et de temps [1]. [1]Cfr. MORANDE P. [1]Cfr. MORANDE P. El indiferentismo religioso en AmEl indiferentismo religioso en América Latina.érica Latina. DesafíosDesafíos 3333
  28. 28. Dans ce contexte, dans la présentation méthodologiqueDans ce contexte, dans la présentation méthodologique j’entends utiliser les trois instruments de transmissionj’entends utiliser les trois instruments de transmission culturelle de façon à ce que les idées fondamentalesculturelle de façon à ce que les idées fondamentales exposées dans le texte ordinaire puissent émerger aussiexposées dans le texte ordinaire puissent émerger aussi bien à travers les écrits, les voix, les images, la couleur etbien à travers les écrits, les voix, les images, la couleur et le mouvement ; Ce texte sera interrompu au point où ille mouvement ; Ce texte sera interrompu au point où il sera utile d’insérer une synthèse ou une image ou unsera utile d’insérer une synthèse ou une image ou un vidéoclip. Cette présentation peut être vue à l’écran devidéoclip. Cette présentation peut être vue à l’écran de l’ordinateur. Pour cela un CD offert est joint à la 3l’ordinateur. Pour cela un CD offert est joint à la 3ee page depage de couverture du livre. La présentation audiovisuelle contient 9couverture du livre. La présentation audiovisuelle contient 9 vidéoclips et 643 diapositives. Les vidéoclips expliquent envidéoclips et 643 diapositives. Les vidéoclips expliquent en synthèse les parties du livre et se trouvent avant lasynthèse les parties du livre et se trouvent avant la présentation de ces parties.présentation de ces parties. 3434
  29. 29. Je dois préciser que j’avais déjà exposé ailleurs deux des thèmesJe dois préciser que j’avais déjà exposé ailleurs deux des thèmes exposés ; Ici, ils sont plus développés du fait qu’ils sont pertinentsexposés ; Ici, ils sont plus développés du fait qu’ils sont pertinents au noyau de la Pastorale de la santé et à cause de la nouveautéau noyau de la Pastorale de la santé et à cause de la nouveauté dans la méthode, car ce qui serait de par lui-même abstrait,dans la méthode, car ce qui serait de par lui-même abstrait, j’essaie de l’exposer de manière sensible et concrète à travers lesj’essaie de l’exposer de manière sensible et concrète à travers les différents mouvements, images et couleurs. Je me réfère auxdifférents mouvements, images et couleurs. Je me réfère aux chapitres deux et quatre de la deuxième partie du livre ; Ceschapitres deux et quatre de la deuxième partie du livre ; Ces thèmes ( la souffrance et le médecin ), je les avais déjàthèmes ( la souffrance et le médecin ), je les avais déjà développés dans le livre « Téologia y Medicina », EDB (2001).développés dans le livre « Téologia y Medicina », EDB (2001). Ce livre vient de mes expériences personnelles vécues en presqueCe livre vient de mes expériences personnelles vécues en presque 12 ans, comme Président du Conseil Pontifical pour les Agents de12 ans, comme Président du Conseil Pontifical pour les Agents de la Santé (pour la Pastorale de la Santé).la Santé (pour la Pastorale de la Santé). Il est de mon devoir de remercier tous ceux qui ont rendu possibleIl est de mon devoir de remercier tous ceux qui ont rendu possible la publication de ce livre dans sa complexité audiovisuelle.la publication de ce livre dans sa complexité audiovisuelle. 3535
  30. 30. Je remercie tout particulièrement le Secrétaire du Conseil Pontifical, S.EJe remercie tout particulièrement le Secrétaire du Conseil Pontifical, S.E Mons. José Luis Redrado, le Sous-secrétaire, R.P Felice Ruffini M.I,Mons. José Luis Redrado, le Sous-secrétaire, R.P Felice Ruffini M.I, pour sa collaboration efficace, le R.P. Père Federico Lombardi S.J, pourpour sa collaboration efficace, le R.P. Père Federico Lombardi S.J, pour l’enregistrement des « Vidéoclips » dans le CTV, Sœur Juliana Gomesl’enregistrement des « Vidéoclips » dans le CTV, Sœur Juliana Gomes Resende pour sa précieuse collaboration, le Père Charles Namugera,Resende pour sa précieuse collaboration, le Père Charles Namugera, Mons. Antonio Soto et tous ceux qui m’ont aidé dans la mise en ordre,Mons. Antonio Soto et tous ceux qui m’ont aidé dans la mise en ordre, la traduction et la correction du livre dans les différentes langues.la traduction et la correction du livre dans les différentes langues. J’adresse aussi des remerciements particuliers à la Maison d’EditionJ’adresse aussi des remerciements particuliers à la Maison d’Edition « Velar » pour le travail excellent qui a été réalisé.« Velar » pour le travail excellent qui a été réalisé. Que Notre Dame pour la « Santé des malades » veuille accepter cetQue Notre Dame pour la « Santé des malades » veuille accepter cet effort et le rendre efficace pour les malades, et pour tant deeffort et le rendre efficace pour les malades, et pour tant de professionnels et agents de la santé qui entendent pratiquer leur foi àprofessionnels et agents de la santé qui entendent pratiquer leur foi à travers l’exercice de la médecine.travers l’exercice de la médecine. Ville du Vatican, le 15 août, jour de l’assomption de Notre Dame,Ville du Vatican, le 15 août, jour de l’assomption de Notre Dame, 2008.2008. Javier Card. Lozano BarragànJavier Card. Lozano Barragàn Président du Conseil Pontifical pour les Opérateurs de la SantéPrésident du Conseil Pontifical pour les Opérateurs de la Santé (Pour la Pastorale de la Santé).(Pour la Pastorale de la Santé). 3636
  31. 31. METHODOLOGIEMETHODOLOGIE J’expose d’abord le texteJ’expose d’abord le texte d’un seuld’un seul traittrait Les points soulignés dans le texte, jeLes points soulignés dans le texte, je les illustre par desles illustre par des images, desimages, des synthèses et des vidéoclips.synthèses et des vidéoclips. Les images et les synthèses, je lesLes images et les synthèses, je les revêts derevêts de différentesdifférentes couleurscouleurs selonselon la séquence des idées.la séquence des idées. Il s’agit d’une présentationIl s’agit d’une présentation MultimédialeMultimédiale qui est plus qu’unequi est plus qu’une simple répétition.simple répétition. 3737
  32. 32. 3838
  33. 33. 3939
  34. 34. La première partie du livre répond à la question de savoir ceLa première partie du livre répond à la question de savoir ce qu’est la pastorale de la santé. La réponse est articulée en troisqu’est la pastorale de la santé. La réponse est articulée en trois points: 1. L’état actuel de la pastorale de la santé dans le monde.points: 1. L’état actuel de la pastorale de la santé dans le monde. 2. Ce qu’il faut faire. 3. Comment faire. Dans l’introduction à cette2. Ce qu’il faut faire. 3. Comment faire. Dans l’introduction à cette partie est présentée de façon essentielle ce qu’est la pastorale departie est présentée de façon essentielle ce qu’est la pastorale de la santé, en unissant ensemble ce que dit le Christ de lui mêmela santé, en unissant ensemble ce que dit le Christ de lui même dans l’Evangile selon Saint Jean comme Pasteur et son ordre à sesdans l’Evangile selon Saint Jean comme Pasteur et son ordre à ses apôtres de guérir les malades dans les Evangiles selon Saint Marcapôtres de guérir les malades dans les Evangiles selon Saint Marc et Saint Luc.et Saint Luc. Pour ce qui regarde l’état actuel de la pastorale de la santé dansPour ce qui regarde l’état actuel de la pastorale de la santé dans le monde, il est beaucoup important de relever le nombrele monde, il est beaucoup important de relever le nombre considérable des centres de pastorale de la santé gérés parconsidérable des centres de pastorale de la santé gérés par l’Eglise Catholique. Il montre l’importance d’avoir des idées clairesl’Eglise Catholique. Il montre l’importance d’avoir des idées claires sur ce qu’est la pastorale de la santé. On relève dans cette partiesur ce qu’est la pastorale de la santé. On relève dans cette partie les points positifs et les points négatifs à tenir en considération.les points positifs et les points négatifs à tenir en considération. 4040
  35. 35. REMARQUES PRÉLIMINAIRESREMARQUES PRÉLIMINAIRES Fondations bibliques:Fondations bibliques: Une réponse générale sur la signification de la pastorale de la santé vientUne réponse générale sur la signification de la pastorale de la santé vient évidemment de la parole de Dieu. C’est le Seigneur qui nous dit en quoiévidemment de la parole de Dieu. C’est le Seigneur qui nous dit en quoi consiste la pastorale de la santé et toutes nos réflexions ne sont qu’unconsiste la pastorale de la santé et toutes nos réflexions ne sont qu’un développement de ce qu’il nous enseigne.développement de ce qu’il nous enseigne. En général, nous pouvons dire que le chapitre 10 de l’évangile de Jean, oùEn général, nous pouvons dire que le chapitre 10 de l’évangile de Jean, où Jésus nous déclare qu’il est le bon Pasteur (Jn 10, 1-21), nous offre uneJésus nous déclare qu’il est le bon Pasteur (Jn 10, 1-21), nous offre une première approche pour comprendre l’ensemble de la pastorale de lapremière approche pour comprendre l’ensemble de la pastorale de la santé. En résumé, nous pouvons dire qu’il se concentre sur trois pointssanté. En résumé, nous pouvons dire qu’il se concentre sur trois points essentiels: il parle à ses brebis et elles l’écoutent; il nourrit ses brebisessentiels: il parle à ses brebis et elles l’écoutent; il nourrit ses brebis jusqu’à donner sa vie pour elles; et il les rassemble dans l’enclos desjusqu’à donner sa vie pour elles; et il les rassemble dans l’enclos des brebis, où elles convergent et où il les défend contre les loups.brebis, où elles convergent et où il les défend contre les loups. Pour comprendre le lien entre l’Église et la santé, nous devons analyser laPour comprendre le lien entre l’Église et la santé, nous devons analyser la mission des disciples et des apôtres. Dans le chapitre 10 de Luc, lesmission des disciples et des apôtres. Dans le chapitre 10 de Luc, les disciples sont envoyés soigner les malades (Lc 10,9) et chez Marc, chapitredisciples sont envoyés soigner les malades (Lc 10,9) et chez Marc, chapitre 16, lorsque le Christ envoie finalement les apôtres, il leur ordonne de16, lorsque le Christ envoie finalement les apôtres, il leur ordonne de guérir les malades (Mc 16,18).guérir les malades (Mc 16,18). Or, si nous voulons réunir ces deux concepts, soin pastoral et santé, etOr, si nous voulons réunir ces deux concepts, soin pastoral et santé, et voir comment nous pourrions mener à bien la pastorale de la santé, nousvoir comment nous pourrions mener à bien la pastorale de la santé, nous pouvons unir le chapitre 10 de Jean au chapitre 16 de Marc (maispouvons unir le chapitre 10 de Jean au chapitre 16 de Marc (mais également Lc, ch. 10). En les lisant ensemble, nous constatons que laégalement Lc, ch. 10). En les lisant ensemble, nous constatons que la pastorale de la santé consiste à soigner les malades et à leur fairepastorale de la santé consiste à soigner les malades et à leur faire entendre la voix du Christ, en les nourrissant jusqu’à donner notre vieentendre la voix du Christ, en les nourrissant jusqu’à donner notre vie pour eux, en les réunissant tous au troupeau du Christ et en les défendantpour eux, en les réunissant tous au troupeau du Christ et en les défendant contre les loups.contre les loups.
  36. 36. PRELIMINAIREPRELIMINAIRE Pastorale : Jn 10Pastorale : Jn 10 Ecouter la voix,Ecouter la voix, Nourrir les brebis,Nourrir les brebis, Mourir pour les brebis.Mourir pour les brebis. Santé: Mc 16Santé: Mc 16 ““Curate infirmos”Curate infirmos” Jn 10Jn 10 Mc 16=Mc 16=
  37. 37. 4444
  38. 38. 1. LA SITUATION ACTUELLE1. LA SITUATION ACTUELLE La première question que nous nous posons concerne la situation actuelleLa première question que nous nous posons concerne la situation actuelle de la pastorale de la santé dans l’Église.de la pastorale de la santé dans l’Église. Selon les statistiques, 114.738 centres de santé catholiques existentSelon les statistiques, 114.738 centres de santé catholiques existent aujourd’hui dans le monde, y compris les asiles, les dispensaires, lesaujourd’hui dans le monde, y compris les asiles, les dispensaires, les orphelinats, les centres de réhabilitation et de rééducation, les centresorphelinats, les centres de réhabilitation et de rééducation, les centres pour les mères et les enfants, etc. La plupart de ces centres ont étépour les mères et les enfants, etc. La plupart de ces centres ont été construits au niveau des paroisses, des diocèses, d’autres encore sontconstruits au niveau des paroisses, des diocèses, d’autres encore sont nationaux et dirigés par des évêques, des congrégations, des ordresnationaux et dirigés par des évêques, des congrégations, des ordres religieux ou des organisations d’entraide.religieux ou des organisations d’entraide. Il faut souligner que la plupart des conférences épiscopales disposent d’Il faut souligner que la plupart des conférences épiscopales disposent d’ un département pour la pastorale de la santé, dirigé par un évêqueun département pour la pastorale de la santé, dirigé par un évêque expressément nommé par la conférence épiscopale.expressément nommé par la conférence épiscopale. En outre, il existe différentes associations pour la pastorale de la santéEn outre, il existe différentes associations pour la pastorale de la santé aumôniers, religieux et religieuses, médecins, infirmières, pharmaciens,aumôniers, religieux et religieuses, médecins, infirmières, pharmaciens, bénévoles, hôpitaux, tous en contact constant avec les autoritésbénévoles, hôpitaux, tous en contact constant avec les autorités sanitaires, au niveau diocésain, national et international.sanitaires, au niveau diocésain, national et international. Pour plus de précision, comme nous l’avons déjà dit plus haut, nous avonsPour plus de précision, comme nous l’avons déjà dit plus haut, nous avons 114.738 Centres de la Pastorale de la Santé, dont 5.246 hôpitaux , 17.530114.738 Centres de la Pastorale de la Santé, dont 5.246 hôpitaux , 17.530 Dispensaires , 577 Léproseries, 15.208 Hospices, 9.616 Orphelinats,Dispensaires , 577 Léproseries, 15.208 Hospices, 9.616 Orphelinats, 10.939 Maisons d’accueil, 13.485 Centres de Consultation familiaux,10.939 Maisons d’accueil, 13.485 Centres de Consultation familiaux, 31.312 Centres d’éducation ou de rééducation sociale, 10.82531.312 Centres d’éducation ou de rééducation sociale, 10.825 Etablissements divers. Leur répartition par continent est de: 15.619Etablissements divers. Leur répartition par continent est de: 15.619 centres en Afrique; 40.583 en Amérique; 20.322 en Asie; 35.929 encentres en Afrique; 40.583 en Amérique; 20.322 en Asie; 35.929 en Europe; et 2.285 en Océanie [2]Europe; et 2.285 en Océanie [2] [2][2] Annuarium Statisticum Ecclesiae,Annuarium Statisticum Ecclesiae, 2005, 355-366, (Vatican) 20082005, 355-366, (Vatican) 2008
  39. 39. MONDE Total: Centres catholiques = 114.738 Hôpitaux: = 5.246 Dispensaires: = 17.530 Léproseries: = 577 Hospices: = 15.208 Orphélinats: = 9.616 Crèches: = 10.939 Consultations matrimoniales: = 1.,485 Centres de rééducation: = 31.312 Autres: = 10.825
  40. 40. CENTRES CATHOLIQUES DECENTRES CATHOLIQUES DE SANTÉ PAR CONTINENTSANTÉ PAR CONTINENT 15.61915.619 EN AFRIQUEEN AFRIQUE 40.58340.583 ENEN AMERIQUEAMERIQUE 20.32220.322 EN ASIEEN ASIE 35.92935.929 EN EUROPEEN EUROPE
  41. 41. Professionnels de la Pastorale de la SantéProfessionnels de la Pastorale de la Santé Evêques responsables dans les Conferences épiscopales, Evêques, Pasteurs, Assistants. Associations: Chapelains Religieux Médicins Infirmiers Pharmaciens Volontaires Hôpitaux (A.I.S.A.C.) Autorités sanitaires
  42. 42. LA PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LE MONDELA PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LE MONDE
  43. 43. 5050
  44. 44. Les Points Les Points positifspositifs Tout ce qui vient d’être mentionné est positif,Tout ce qui vient d’être mentionné est positif, mais nous voudrions souligner plusmais nous voudrions souligner plus particulièrement:particulièrement: la présence d’évêques chargés de la pastorale dela présence d’évêques chargés de la pastorale de la santé, dans chaque conférence épiscopale;la santé, dans chaque conférence épiscopale; l’efficacité des Associations de médecins etl’efficacité des Associations de médecins et d’infirmières catholiques, et des pharmaciens;d’infirmières catholiques, et des pharmaciens; le commencement d’une union des hôpitauxle commencement d’une union des hôpitaux opérant au sein de l’Église catholique;opérant au sein de l’Église catholique; le bénévolat catholiquele bénévolat catholique;; et l’intérêt de plusieurs conférences épiscopales àet l’intérêt de plusieurs conférences épiscopales à l’égard de la pastorale de la santé, manifesté à cel’égard de la pastorale de la santé, manifesté à ce Conseil pontifical au cours de leur visiteConseil pontifical au cours de leur visite adad LiminaLimina..
  45. 45. LES POINTS POSITIFSLES POINTS POSITIFS Evêques chargésEvêques chargés de la Pastorale de lade la Pastorale de la Santé, présents à chaque ConférenceSanté, présents à chaque Conférence EpiscopaleEpiscopale Efficacité de laEfficacité de la FIAMCFIAMC et duet du CICIAMSCICIAMS et de laet de la FIPC.FIPC. Début de l’union desDébut de l’union des HôpitauxHôpitaux catholiquescatholiques Union desUnion des Aumôniers hospitaliersAumôniers hospitaliers Le Bénévolat catholique.Le Bénévolat catholique. VisiteVisite “Ad Limina”“Ad Limina”
  46. 46. EVEQUES RESPONSABLES DE LA PASTORAL DE LA SANTÉEVEQUES RESPONSABLES DE LA PASTORAL DE LA SANTÉ
  47. 47. LES PROFESSIONNELS DE LA PASTORALE DE LA SANTELES PROFESSIONNELS DE LA PASTORALE DE LA SANTE
  48. 48. Les Points négatifsLes Points négatifs Un premier point négatif observé dans la pastorale de la santé,c’ est Un premier point négatif observé dans la pastorale de la santé,c’ est  la sécularisation. À cause d’elle, la douleur, la souffrance et la mort la sécularisation. À cause d’elle, la douleur, la souffrance et la mort  sont dissimulées ou présentées de manière déformée. sont dissimulées ou présentées de manière déformée.  Très souvent, une fausse idée de la vertu de charité est introduite, Très souvent, une fausse idée de la vertu de charité est introduite,  c’est-à-dire présentée comme une simple philanthropie, de manière c’est-à-dire présentée comme une simple philanthropie, de manière  à être mieux acceptée dans le monde contemporain. à être mieux acceptée dans le monde contemporain.  Très  souvent,  la  Pastorale  de  la  Santé  est  assombrie  par  les Très  souvent,  la  Pastorale  de  la  Santé  est  assombrie  par  les  ombres de la douleur, et n’est vue que comme quelque chose de ombres de la douleur, et n’est vue que comme quelque chose de  motivé uniquement par la compassion de l’homme. Même dans les motivé uniquement par la compassion de l’homme. Même dans les  milieux religieux , c’est avec prudence qu’on en parle. Beaucoup ne milieux religieux , c’est avec prudence qu’on en parle. Beaucoup ne  voient pas la charité en tant qu’amour gratuit et don de soi-même, voient pas la charité en tant qu’amour gratuit et don de soi-même,  mais  comme  réaction  émotive.  On  oublie  que  la  charité  est mais  comme  réaction  émotive.  On  oublie  que  la  charité  est  essentielle  à  la  foi  chrétienne,  puisque  l’on  essaie  d’éliminer  son essentielle  à  la  foi  chrétienne,  puisque  l’on  essaie  d’éliminer  son  élément  essentiel:  l’incorporation  à  la  souffrance  du  Christ  mais élément  essentiel:  l’incorporation  à  la  souffrance  du  Christ  mais  aussi à sa résurrection.aussi à sa résurrection. Si la foi et la charité échouent, la vertu d’espérance est également Si la foi et la charité échouent, la vertu d’espérance est également  affaiblie  et,  au  lieu  de  célébrer  la  victoire  de  Jésus-Christ  sur  la affaiblie  et,  au  lieu  de  célébrer  la  victoire  de  Jésus-Christ  sur  la  souffrance  et  la  mort,  la  pastorale  de  la  santé  est  simplement souffrance  et  la  mort,  la  pastorale  de  la  santé  est  simplement  centrée sur  une certaine compassion philanthropique.centrée sur  une certaine compassion philanthropique. Dans  le  monde  des  religieux  en  particulier,  on  remarque  une   Dans  le  monde  des  religieux  en  particulier,  on  remarque  une    diminution de leur présence dans la Pastorale de la Santé.diminution de leur présence dans la Pastorale de la Santé.
  49. 49. LES POINTS NEGATIFSLES POINTS NEGATIFS SécularisationSécularisation Présentation déformée,Présentation déformée, ou qui tente deou qui tente de cacher la douleur, la souffrance et la mort.cacher la douleur, la souffrance et la mort. Fausse idée de laFausse idée de la CharitéCharité comme purecomme pure assistance au malade (Comme pur programmeassistance au malade (Comme pur programme social)social) Affaiblissement de laAffaiblissement de la foifoi dans la Résurrectiondans la Résurrection Affaiblissement de la vertu deAffaiblissement de la vertu de l’l’ EspéranceEspérance.. DiminutionDiminution des agents de la Pastorale dedes agents de la Pastorale de la Santé.la Santé.
  50. 50.  DISTORSION DE LA DOULEUR ET DE LA MORTDISTORSION DE LA DOULEUR ET DE LA MORT
  51. 51. 5959
  52. 52. Au second point de la première partie du livre, sous le titre «CeAu second point de la première partie du livre, sous le titre «Ce qu’il faut faire», nous entrons dans le développement de ce qu’estqu’il faut faire», nous entrons dans le développement de ce qu’est la pastorale de la santé. Nous le présentons à deux niveaux: aula pastorale de la santé. Nous le présentons à deux niveaux: au premier, les Evangiles, on se demande comment se comportepremier, les Evangiles, on se demande comment se comporte Jésus quand il guérit les malades; nous trouvons ainsiJésus quand il guérit les malades; nous trouvons ainsi l’authentique notion de ce qu’est la pastorale de la santé et,l’authentique notion de ce qu’est la pastorale de la santé et, ensuite, ce que nous devons faire pour la réaliser. Nousensuite, ce que nous devons faire pour la réaliser. Nous examinons 22 miracles de guérison que fait notre Seigneur et, deexaminons 22 miracles de guérison que fait notre Seigneur et, de sa conduite, nous retenons 15 éléments indispensables pour unesa conduite, nous retenons 15 éléments indispensables pour une vraie pastorale de la santé.vraie pastorale de la santé. Nous nous demandons, ensuite, comment ils ont lu l’Evangile duNous nous demandons, ensuite, comment ils ont lu l’Evangile du salut dans le Magistère Pontifical les deux derniers Pontifes :salut dans le Magistère Pontifical les deux derniers Pontifes : Jean-Paul II et Benoît XVI. Cette lecture est articulée suivant lesJean-Paul II et Benoît XVI. Cette lecture est articulée suivant les trois ministères classiques dans l’Eglise: Parole, Sanctification ettrois ministères classiques dans l’Eglise: Parole, Sanctification et Communion.Communion. 6060
  53. 53. QU’EST-CE QUE LA PASTORALE QU’EST-CE QUE LA PASTORALE  DE LA SANTÉ?DE LA SANTÉ? Les EvangilesLes Evangiles Si nous voulons approfondir la réponse que nousSi nous voulons approfondir la réponse que nous avons suggérée dans nos remarquesavons suggérée dans nos remarques introductives, nous pouvons considérerintroductives, nous pouvons considérer succinctement 4 points:succinctement 4 points: Une revue générale des guérisons accomplies parUne revue générale des guérisons accomplies par le Christ; l’énumération des éléments de basele Christ; l’énumération des éléments de base dérivés de ces guérisons, la voie évangélique quedérivés de ces guérisons, la voie évangélique que nous pouvons tracer sur la base de ces éléments,nous pouvons tracer sur la base de ces éléments, et la synthèse de cette voie dans le modèle duet la synthèse de cette voie dans le modèle du «bon Samaritain».«bon Samaritain».
  54. 54. EvangileEvangile de lade la SantéSanté
  55. 55. Vue générale des miracles dansVue générale des miracles dans les évangilesles évangiles L’évangile de Marc, nous énonce ces miracles: la guérison de la belle-mère deL’évangile de Marc, nous énonce ces miracles: la guérison de la belle-mère de Pierre, du paralytique conduit à Jésus par le toit, la résurrection de la fille dePierre, du paralytique conduit à Jésus par le toit, la résurrection de la fille de Jaïre, la guérison de la femme hémorroïsse, de l’homme à la main desséchée, duJaïre, la guérison de la femme hémorroïsse, de l’homme à la main desséchée, du sourd muet, de l’aveugle de Bethsaïde et du lépreux.[3]sourd muet, de l’aveugle de Bethsaïde et du lépreux.[3] Mathieu relate la guérison du serviteur du Centurion, de deux hommes aveugles,Mathieu relate la guérison du serviteur du Centurion, de deux hommes aveugles, de l’aveugle muet et de deux aveugles de Jéricho.[4]de l’aveugle muet et de deux aveugles de Jéricho.[4] Chez Luc, nous avons la résurrection du fils de la veuve de Naïm, la guérison deChez Luc, nous avons la résurrection du fils de la veuve de Naïm, la guérison de la femme bossue dans la synagogue, de l’hydropique, de dix lépreux et celle dela femme bossue dans la synagogue, de l’hydropique, de dix lépreux et celle de Malco [5]Malco [5] Jean parle de la guérison du fils du centurion, du paralytique de Bethsaïde, d’unJean parle de la guérison du fils du centurion, du paralytique de Bethsaïde, d’un aveugle et de la résurrection de Lazare.[6]aveugle et de la résurrection de Lazare.[6] Les évangiles relatent en tout 22 miracles, mais il est évident que souvent, pourLes évangiles relatent en tout 22 miracles, mais il est évident que souvent, pour les synoptiques, différents évangélistes parlent du même miracle.les synoptiques, différents évangélistes parlent du même miracle. Il existe aussi des références de miracles de guérison en général. LesIl existe aussi des références de miracles de guérison en général. Les évangélistes nous disent ensuite que dans certaines occasions le Christ a guéri deévangélistes nous disent ensuite que dans certaines occasions le Christ a guéri de nombreux malades.nombreux malades. [3] Mc 1,29-32; 40-45; 2,1-12; 3,1-8; 5,21-43; 7,31-37; 8,22-26.[3] Mc 1,29-32; 40-45; 2,1-12; 3,1-8; 5,21-43; 7,31-37; 8,22-26. [4][4] Mt 8,5-13; 9,27-31; 12,22-23; 20,29-34.Mt 8,5-13; 9,27-31; 12,22-23; 20,29-34. [5] LC 7,11-17; 13,10-13; 14,1-6; 17,11-19; 22,50-51.[5] LC 7,11-17; 13,10-13; 14,1-6; 17,11-19; 22,50-51. [6] Gv 4,46-54; 5,1-9; 9,1-7; 11,38-44.[6] Gv 4,46-54; 5,1-9; 9,1-7; 11,38-44. Nous ne tenons pas compte, ici, des interventions du Seigneur contreNous ne tenons pas compte, ici, des interventions du Seigneur contre les esprits immondes.les esprits immondes.
  56. 56. Vision généraleVision générale de la guérison dans les Evangilesde la guérison dans les Evangiles Saint MarcSaint Marc La Belle-mère de Pierre, le  paralytique descendu du toît,  l’homme avec la main  sèche, la fille de Jaïre,  l’hémorroïsse, le sourd- muet, l’aveugle de Bethsaide Saint MatthieuSaint Matthieu Le serviteur du Centurion,  les deux aveugles, le sourd- muet, les deux aveugles de  Jéricho.  Saint LucSaint Luc La résurrection à Naim,  la bossue, l’hydropique,  les dix lépreux, Malchus. Saint JeanSaint Jean Le fils du Centurion, le  paralytique de Betsaide,  un aveugle, Lazzare.  TOTAL: 22 Miracles
  57. 57. Éléments fondamentaux pour la Éléments fondamentaux pour la  pastorale de la santé dans les pastorale de la santé dans les  évangilesévangiles En méditant sur ces récits, nous pouvons identifier lesEn méditant sur ces récits, nous pouvons identifier les éléments qui, ayant été développés par Jésus-Christéléments qui, ayant été développés par Jésus-Christ lorsqu’il soignait les malades, seront toujours présents danslorsqu’il soignait les malades, seront toujours présents dans la pastorale de la santé;la pastorale de la santé; Toucher le Christ, voir le Christ, l’entendre, la résurrection,Toucher le Christ, voir le Christ, l’entendre, la résurrection, le salut, la vie, les vertus théologales de foi, d’espérance etle salut, la vie, les vertus théologales de foi, d’espérance et de charité, la prière, la louange, la reconnaissance, l’amitié,de charité, la prière, la louange, la reconnaissance, l’amitié, la compassion, le pardon, l’identification personnelle dula compassion, le pardon, l’identification personnelle du malade et le tact.malade et le tact. En résumé, il y a 15 niveaux majeurs dans l’approche duEn résumé, il y a 15 niveaux majeurs dans l’approche du Christ pour soigner le malade, à considérer lorsqu’on veutChrist pour soigner le malade, à considérer lorsqu’on veut indiquer la direction que doit suivre la pastorale de la santéindiquer la direction que doit suivre la pastorale de la santé dans la voie évangélique.dans la voie évangélique.
  58. 58. ELÉMENTS-BASE POUR LA PASTORALE DEELÉMENTS-BASE POUR LA PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LES EVANGILESLA SANTÉ DANS LES EVANGILES Toucher DieuToucher Dieu Voir DieuVoir Dieu Entendre DieuEntendre Dieu RésurrectionRésurrection SalutSalut VieVie Vertus théologalesVertus théologales PrièrePrière LouangeLouange RemerciementRemerciement AmitiéAmitié CompassionCompassion PardonPardon IdentificationIdentification DélicatesseDélicatesse TOTAL: 15TOTAL: 15 élémentséléments
  59. 59. Le chemin évangélique pour la Le chemin évangélique pour la  pastorale de la santépastorale de la santé Si nous désirons souligner, sur la base des éléments mentionnésSi nous désirons souligner, sur la base des éléments mentionnés plus haut, le chemin que doit emprunter la pastorale de la santéplus haut, le chemin que doit emprunter la pastorale de la santé afin de suivre les traces du Christ, le bon Pasteur, dans le soin desafin de suivre les traces du Christ, le bon Pasteur, dans le soin des malades, nous pouvons dire:malades, nous pouvons dire: Que le chemin de la pastorale de la santé consiste à réaliser le lienQue le chemin de la pastorale de la santé consiste à réaliser le lien vital entre le monde de la santé et Jésus-Christ, en montrant savital entre le monde de la santé et Jésus-Christ, en montrant sa présence salvifique comme une source d’amour et comme unprésence salvifique comme une source d’amour et comme un moyen de maîtriser la vie.moyen de maîtriser la vie. Dans cette pastorale de la santé, il faut écouter et voir le Christ etDans cette pastorale de la santé, il faut écouter et voir le Christ et être plein d’espoir pour la résurrection.être plein d’espoir pour la résurrection. Chacun doit être réellement ami, plein de tact et s’identifier àChacun doit être réellement ami, plein de tact et s’identifier à chaque malade, doit être plein de compassion, capable dechaque malade, doit être plein de compassion, capable de pardonner, libéré de toute forme d’aliénation et faire en sorte quepardonner, libéré de toute forme d’aliénation et faire en sorte que la pastorale de la santé converge à la fois dans la résurrection dula pastorale de la santé converge à la fois dans la résurrection du Seigneur et dans la sienne.Seigneur et dans la sienne. Pour suivre ce chemin, les trois vertus de foi, d’espérance et dePour suivre ce chemin, les trois vertus de foi, d’espérance et de charité doivent être vivifiées, approfondies au moyen de la prièrecharité doivent être vivifiées, approfondies au moyen de la prière de supplique, de recommandation et de gratitude au Seigneur.de supplique, de recommandation et de gratitude au Seigneur.
  60. 60. LE PARCOURS ÉVANGÉLIQUE DE LALE PARCOURS ÉVANGÉLIQUE DE LA PASTORALE DE LA SANTÉ DANS LESPASTORALE DE LA SANTÉ DANS LES EVANGILESEVANGILES Le parcours de la Pastorale de la Santé se fait à travers un contact vital entre le monde de la Santé et le Christ, qui montre le Seigneur comme source d’amour et patron de la vie, comme unique présence salvifique. Dans cette Pastorale, il faut entendre et voir Dieu dans le ferme espoir de la résurrection. Il faut qu’ une belle amitié et de la douceur naissent en s’assimilant à chaque personne, en compatissant, en pardonnant et en respectant la dignité de chacun. Il faut tout faire pour que cette Pastorale converge dans la résurrection du Seigneur et dans la nôtre. Il faut continuellement revitaliser les trois vertus théologales de la foi, de l’espérance et de la charité qui s’approfondissent à travers la prière de demande, d‘action de grâce et de louanges.
  61. 61. CC HH EE MM II NN LA PASTORAL DE LA SANTÉ
  62. 62. Une synthèse pratique de la Une synthèse pratique de la  proposition évangéliqueproposition évangélique La synthèse pratique peut être atteinte si nous voyons dansLa synthèse pratique peut être atteinte si nous voyons dans la parabole du bon Samaritain (Lc 10, 25-36) le Christ lui-la parabole du bon Samaritain (Lc 10, 25-36) le Christ lui- même (l’emblème de notre Conseil pontifical).même (l’emblème de notre Conseil pontifical). Dans cette parabole, on peut identifier huit éléments:Dans cette parabole, on peut identifier huit éléments: 1) le bon Samaritain est pleinement conscient de la réalité;1) le bon Samaritain est pleinement conscient de la réalité; il voit l’homme blessé; 2) il éprouve de la compassion, il estil voit l’homme blessé; 2) il éprouve de la compassion, il est ému; 3) il le soigne, il verse de l’huile et du vin sur sesému; 3) il le soigne, il verse de l’huile et du vin sur ses blessures; 4) il partage ce qu’il a, il dépose le blessé surblessures; 4) il partage ce qu’il a, il dépose le blessé sur son âne; 5) il le confie à des personnes compétentes, ilson âne; 5) il le confie à des personnes compétentes, il confie le blessé aux soins du propriétaire de l’auberge; 6) ilconfie le blessé aux soins du propriétaire de l’auberge; 6) il le paie, lui donne deux deniers, il est vraiment généreux;le paie, lui donne deux deniers, il est vraiment généreux; 7) si quelque chose manque...; 8) il vérifie le résultat,7) si quelque chose manque...; 8) il vérifie le résultat, quand il revient.quand il revient.
  63. 63. Synthèse pratique de la proposition Synthèse pratique de la proposition  évangélique: Le Bon Samaritainévangélique: Le Bon Samaritain Etre conscient de laEtre conscient de la réalité:réalité: voir le blessévoir le blessé Se compatir:Se compatir: s’émouvoirs’émouvoir Guérir:Guérir: Lui met de l’huile et du vin.Lui met de l’huile et du vin. PartagePartage ses biens:ses biens: il met le blessé sur sonil met le blessé sur son chevalcheval Aller chez le gensAller chez le gens compétentscompétents : le: le propiétairepropiétaire Dépense sonDépense son argent:argent: deux déniers.deux déniers. Sans limitesSans limites, genérosité, si quelque chose, genérosité, si quelque chose manque...manque... Atteste lesAtteste les résultats:résultats: quand je rentre...quand je rentre...
  64. 64. Le Bon SamaritainLe Bon SamaritainLuc 10,30-37:
  65. 65. LE MAGISTÈRE PONTIFICALLE MAGISTÈRE PONTIFICAL Le Magistère pontifical, Doctrine évangélique telle qu’elle est proposée parLe Magistère pontifical, Doctrine évangélique telle qu’elle est proposée par le Magistère en particulier des Papes Jean Paul II et Benoit XVIle Magistère en particulier des Papes Jean Paul II et Benoit XVI La réponse nous la trouvons surtout dans 9 documents:La réponse nous la trouvons surtout dans 9 documents: DolentiumDolentium Hominum, Pastor Bonus, Salvifici Doloris, Message pour l’année 2000Hominum, Pastor Bonus, Salvifici Doloris, Message pour l’année 2000 (Message pour la Journée Mondiale du Malade dans l’année jubilaire),(Message pour la Journée Mondiale du Malade dans l’année jubilaire), NovoNovo Millennio ineunteMillennio ineunte et dans les discours du Pape Benoit XVI au Conseilet dans les discours du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical de la Pastorale de la Santé à l’occasion de ses ConférencesPontifical de la Pastorale de la Santé à l’occasion de ses Conférences internationales, de sa VIIe Assemblée Plénière, des Journées Mondiales duinternationales, de sa VIIe Assemblée Plénière, des Journées Mondiales du Malade et dans ses EncycliquesMalade et dans ses Encycliques Deus Caritas estDeus Caritas est etet Spés SalviSpés Salvi. [7]. [7] Dans ces documents les Papes établissent les tâches du Dicastère etDans ces documents les Papes établissent les tâches du Dicastère et l’objectif même du Conseil Pontifical.l’objectif même du Conseil Pontifical. (de manière constitutive, dans le Motu Proprio(de manière constitutive, dans le Motu Proprio Dolentium HominumDolentium Hominum etet dans la Constitution Apostoliquedans la Constitution Apostolique Pastor BonusPastor Bonus).). Ce qui est proportionnellement valable pour la Pastorale de la Santé pasCe qui est proportionnellement valable pour la Pastorale de la Santé pas seulement du Conseil Pontifical mais aussi de toute l’Eglise.seulement du Conseil Pontifical mais aussi de toute l’Eglise. [7] JEAN PAUL II,[7] JEAN PAUL II, Salvifici DolorisSalvifici Doloris, 26;, 26; Pastor BonusPastor Bonus, 152-153;, 152-153; Dolentium HominumDolentium Hominum, 2-6;, 2-6; MessageMessage of the Holy Father for the World Day of the Sick for the Year 2000of the Holy Father for the World Day of the Sick for the Year 2000, n. 13, in, n. 13, in Dolentium HominumDolentium Hominum 4242 (1999) 9;(1999) 9; Novo Millennio ineunteNovo Millennio ineunte, 28-58., 28-58. Discours du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour laDiscours du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé à l’occasion de la XXe conférence Internationale sur le génome humain, 19Pastorale de la Santé à l’occasion de la XXe conférence Internationale sur le génome humain, 19 novembrenovembre 2005;2005; Discours du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé àDiscours du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé à l’occasion de sa VIIe Assemblée Plénière, 22 mars 2007;l’occasion de sa VIIe Assemblée Plénière, 22 mars 2007; BENOIT XVI, EncycliqueBENOIT XVI, Encyclique Spés Salvi,Spés Salvi, n°39;n°39; Message pour la Journée Mondiale du Malade 2006, 9; Message pour la Journée Mondiale du MaladeMessage pour la Journée Mondiale du Malade 2006, 9; Message pour la Journée Mondiale du Malade 2007, 2; Message pour la Journée Mondiale du Malade 2008, 4.2007, 2; Message pour la Journée Mondiale du Malade 2008, 4.
  66. 66. La Lecture Pontificale de 7777
  67. 67. LES ENSEIGNEMENTS DE JEAN PAUL II ET DELES ENSEIGNEMENTS DE JEAN PAUL II ET DE BENOIT XVI SUR LA PASTORALE DE LA SANTEBENOIT XVI SUR LA PASTORALE DE LA SANTE 7878
  68. 68. 7979
  69. 69. TACHE CONFIEE PAR JEAN PAUL II “Salvifici Doloris” “Dolentium Hominum” “Pastor Bonus” “Message de L’Annee 2000” Discours a la Conference Internationale et Messages divers “Novo Millennio Ineunte”
  70. 70. JEAN PAUL II, les points saillants de la JEAN PAUL II, les points saillants de la  Pastorale de la SantéPastorale de la Santé.. Nous ne nous référons qu’au Magistère des derniers PontifesNous ne nous référons qu’au Magistère des derniers Pontifes en mentionnant toutefois la richesse des enseignements deen mentionnant toutefois la richesse des enseignements de Pie XII et Paul VI.Pie XII et Paul VI. Une synthèse de la doctrine de Jean Paul II sur la PastoraleUne synthèse de la doctrine de Jean Paul II sur la Pastorale de la Santé nous dit que la seule réponse aux problèmesde la Santé nous dit que la seule réponse aux problèmes vitaux de l’existence, qui sont la maladie et la mort qui gagnevitaux de l’existence, qui sont la maladie et la mort qui gagne l’absurde, c’est lorsque le Christ Notre Seigneur incorpore lal’absurde, c’est lorsque le Christ Notre Seigneur incorpore la souffrance, la douleur et la mort de chacun à sa passion, sasouffrance, la douleur et la mort de chacun à sa passion, sa mort et sa résurrection. De notre côté, c’est lorsque nousmort et sa résurrection. De notre côté, c’est lorsque nous remercions le Seigneur de ce don de la rédemption et nousremercions le Seigneur de ce don de la rédemption et nous nous laissons envahir par la présence du Christ souffrant etnous laissons envahir par la présence du Christ souffrant et heureux. Déjà le Christ sur la croix avait le visage heureuxheureux. Déjà le Christ sur la croix avait le visage heureux et souffrant au plus haut degré. Et l’on voit l’évidence de laet souffrant au plus haut degré. Et l’on voit l’évidence de la Lettre Apostolique « Salvifici Doloris », l’exhortationLettre Apostolique « Salvifici Doloris », l’exhortation apostolique « Novo Millenio Ineunte » et le Motu Proprioapostolique « Novo Millenio Ineunte » et le Motu Proprio « Dolentium Hominum » avec lequel ce Dicastère fut créé.« Dolentium Hominum » avec lequel ce Dicastère fut créé. 8181
  71. 71. Un autre point original du serviteur de Dieu, Jean Paul II, seUn autre point original du serviteur de Dieu, Jean Paul II, se réfère au concept de la santé. A l’OMS (Constitution de l’OMS,réfère au concept de la santé. A l’OMS (Constitution de l’OMS, 1948) la santé avait été définie comme « l’état de bien-être1948) la santé avait été définie comme « l’état de bien-être physique, mental et social complet, et pas seulementphysique, mental et social complet, et pas seulement l’absence de maladies »l’absence de maladies » Dans son message jubilaire de l’an 2000 pour la JournéeDans son message jubilaire de l’an 2000 pour la Journée Mondiale du Malade, Jean Paul II nous dit que «Mondiale du Malade, Jean Paul II nous dit que « nonnon seulement la santé ne s’identifie pas par l’absence deseulement la santé ne s’identifie pas par l’absence de maladie, mais c’est comme une tension vers une pleinemaladie, mais c’est comme une tension vers une pleine harmonie et un équilibre sain au niveau physique, psychique,harmonie et un équilibre sain au niveau physique, psychique, spirituel et social. Dans cette perspective, la même personnespirituel et social. Dans cette perspective, la même personne est appelée à mobiliser toutes ses énergies disponibles pourest appelée à mobiliser toutes ses énergies disponibles pour développer sa vocation et le bien des autres »développer sa vocation et le bien des autres » n.13.n.13. 8282
  72. 72. Jean Paul II, les points saillantsJean Paul II, les points saillants Sur la Pastorale de la SantéSur la Pastorale de la Santé La Pastorale de la SantèLa Pastorale de la Santè RéponseRéponse aux problèmes existentiels les plusaux problèmes existentiels les plus urgents qui affligent l’humanité touchée par laurgents qui affligent l’humanité touchée par la souffrance, par l’abandon et par la maladie.souffrance, par l’abandon et par la maladie. La douleur, la souffrance et la mort,La douleur, la souffrance et la mort, Elles n’ont une réponse que dans la passion, laElles n’ont une réponse que dans la passion, la mort et la résurrection de Christ.mort et la résurrection de Christ. La Santé c’est:La Santé c’est: LaLa tension vers l’harmonietension vers l’harmonie,, et paset pas seulement l’absence de maladies qui rendseulement l’absence de maladies qui rend l’homme capable d’accomplir la mission quel’homme capable d’accomplir la mission que Dieu lui a confié, selon la phase de la vie dansDieu lui a confié, selon la phase de la vie dans laquelle il se trouve.laquelle il se trouve.
  73. 73. HARMONIA VIE-MORTHARMONIA VIE-MORT UNE SEULE REPONSEUNE SEULE REPONSE
  74. 74. TACHE CONFIEETACHE CONFIEE::
  75. 75. 8787
  76. 76. BENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTSBENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTS Le Pape Benoit XVI insiste sur la rénovation et l’approfondissement de laLe Pape Benoit XVI insiste sur la rénovation et l’approfondissement de la Pastorale de la Santé qui prend en considération la grande masse dePastorale de la Santé qui prend en considération la grande masse de connaissances diffusées par les moyens de communication sociale et leconnaissances diffusées par les moyens de communication sociale et le haut niveau d’éducation de ceux qui reçoivent ces connaissances.haut niveau d’éducation de ceux qui reçoivent ces connaissances. Il faut former la conscience de manière claire et profonde spécialementIl faut former la conscience de manière claire et profonde spécialement dans les applications génétiques afin que chaque découverte scientifiquedans les applications génétiques afin que chaque découverte scientifique serve au bien complet de l’être humain, en protégeant toujours sa dignitéserve au bien complet de l’être humain, en protégeant toujours sa dignité inviolable.inviolable. Il est par conséquent nécessaire d’avoir des Conseillers compétents etIl est par conséquent nécessaire d’avoir des Conseillers compétents et formés, pour recycler la compétence des Prêtres et des Educateurs afinformés, pour recycler la compétence des Prêtres et des Educateurs afin qu’ils puissent prendre leur responsabilité conformément à leur foi, et enqu’ils puissent prendre leur responsabilité conformément à leur foi, et en même temps établir un dialogue respectueux et loyal avec les nonmême temps établir un dialogue respectueux et loyal avec les non croyants.croyants. Cette Pastorale de la Santé doit garantir une réponse immédiate auxCette Pastorale de la Santé doit garantir une réponse immédiate aux attentes d’une aide efficace à chacun.attentes d’une aide efficace à chacun. Il faut donc étudier la méthodologie voulue pour aider les personnes, lesIl faut donc étudier la méthodologie voulue pour aider les personnes, les familles et la société, pour assurer une présence incisive de l’Eglise aufamilles et la société, pour assurer une présence incisive de l’Eglise au niveau pastoral. Il faut combiner la loyauté avec le dialogue,niveau pastoral. Il faut combiner la loyauté avec le dialogue, l’approfondissement théologique avec la capacité de médiation.l’approfondissement théologique avec la capacité de médiation. 8888
  77. 77. BENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTSBENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTS La Pastorale de la Santé poursuit l’action du Bon Samaritain et met auLa Pastorale de la Santé poursuit l’action du Bon Samaritain et met au centre le droit inaliénablecentre le droit inaliénable de chaque personne à l’assistance sanitaire.de chaque personne à l’assistance sanitaire. Le moteur qui fortifie les agents de la pastorale de la Santé, c’estLe moteur qui fortifie les agents de la pastorale de la Santé, c’est l’amour.l’amour. Dans l’encyclique « Deus Caritas est » et dans l’Exhortation ApostoliqueDans l’encyclique « Deus Caritas est » et dans l’Exhortation Apostolique « Sacramentum Caritatis » les agents de la Pastorale de la Santé« Sacramentum Caritatis » les agents de la Pastorale de la Santé trouvent un engagement spécial pour l’assistance des malades:trouvent un engagement spécial pour l’assistance des malades: L’Eucharistie est cette force d’amour.L’Eucharistie est cette force d’amour. Dans les hôpitaux, la Chapelle doit être le cœur qui bat, où Jésus s’offreDans les hôpitaux, la Chapelle doit être le cœur qui bat, où Jésus s’offre au Père pour la vie de l’humanité.au Père pour la vie de l’humanité. Donnée aux malades avec respect et esprit de prière, l’Eucharistie estDonnée aux malades avec respect et esprit de prière, l’Eucharistie est la lymphe vitale qui les réconforte et donne à leur âme la lumièrela lymphe vitale qui les réconforte et donne à leur âme la lumière intérieure pour vivre avec foi et espérance les conditions de la douleurintérieure pour vivre avec foi et espérance les conditions de la douleur et de la souffrance [8].et de la souffrance [8]. [8]Cf. Discours du Pape du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé à l’occasion[8]Cf. Discours du Pape du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé à l’occasion de sa XXe Conférence internationale sur le Génome humain, 19 novembre 2005. Discours du Pape Benoitde sa XXe Conférence internationale sur le Génome humain, 19 novembre 2005. Discours du Pape Benoit XVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé à l’occasion de sa VIIe Assemblée plénière. 22 marsXVI au Conseil Pontifical pour la Pastorale de la Santé à l’occasion de sa VIIe Assemblée plénière. 22 mars 2007.2007. 8989
  78. 78. BENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTSBENOIT XVI : LES POINTS SAILLANTS Encyclique « Spe Salvi » : « L’homme a une si grande valeur pour DieuEncyclique « Spe Salvi » : « L’homme a une si grande valeur pour Dieu qu’il s’est fait lui-même homme pour pouvoir compatir avec l’homme dequ’il s’est fait lui-même homme pour pouvoir compatir avec l’homme de manière très réelle avec sa chair et avec son sang, comme il est dit dans lamanière très réelle avec sa chair et avec son sang, comme il est dit dans la Passion de Jésus. De là dans chaque souffrance est entré quelqu’un qui laPassion de Jésus. De là dans chaque souffrance est entré quelqu’un qui la partage et la soutient: de là se diffuse le réconfort pour chaque souffrance,partage et la soutient: de là se diffuse le réconfort pour chaque souffrance, le réconfort de l’amour de Dieu, et fait naitre ainsi l’étoile de l’espérance »le réconfort de l’amour de Dieu, et fait naitre ainsi l’étoile de l’espérance » [9][9] Dans les messages à l’occasion de la Journée Mondiale du Malade il nousDans les messages à l’occasion de la Journée Mondiale du Malade il nous dit : « J’invite ceux qui sont éprouvés par la maladie, à offrir au Père, endit : « J’invite ceux qui sont éprouvés par la maladie, à offrir au Père, en union avec Christ, leur condition de souffrance, certains que chaqueunion avec Christ, leur condition de souffrance, certains que chaque épreuve reçue avec résignation est méritoire et attirera la bienveillanceépreuve reçue avec résignation est méritoire et attirera la bienveillance divine sur toute l’humanité » [10]divine sur toute l’humanité » [10] A travers ses membres et ses Institutions, l’Eglise continue à être aux côtésA travers ses membres et ses Institutions, l’Eglise continue à être aux côtés de ceux qui souffrent et des moribonds, en essayant de conserver leurde ceux qui souffrent et des moribonds, en essayant de conserver leur dignité dans ces moments significatifs de l’existence humaine » [11]dignité dans ces moments significatifs de l’existence humaine » [11] « La Pastorale de la Santé doit tirer de l’Eucharistie, la force nécessaire« La Pastorale de la Santé doit tirer de l’Eucharistie, la force nécessaire pour secourir efficacement l’homme et l’aider à comprendre la valeurpour secourir efficacement l’homme et l’aider à comprendre la valeur salvatrice de la souffrance [12]salvatrice de la souffrance [12] [9]Spe Salvi, 39[9]Spe Salvi, 39 [10]Message pour la Journée Mondiale du Malade, 2006, n.9.[10]Message pour la Journée Mondiale du Malade, 2006, n.9. [11] Message pour la XVe Journée Mondiale du Malade, 2007, n. 2[11] Message pour la XVe Journée Mondiale du Malade, 2007, n. 2 [12][12] Message pour la Journée Mondiale du Malade, 20008, n.4Message pour la Journée Mondiale du Malade, 20008, n.4 9090
  79. 79. TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI Rénover et approfondir la tâche proposéeRénover et approfondir la tâche proposée dans la Pastorale de la Santé :dans la Pastorale de la Santé :   Qui prend en considération Qui prend en considération la masse croissantela masse croissante de de  connaissances diffusées par les mass media.connaissances diffusées par les mass media. Et le Et le haut niveau d’éducationhaut niveau d’éducation de ceux à qui elle s’adresse.de ceux à qui elle s’adresse. Formation de la conscience:Formation de la conscience: Profonde et claire.Profonde et claire. Dans lesDans les applications génétiques.applications génétiques. Pour assurer que chaque nouvelle découverte scientifique serve Pour assurer que chaque nouvelle découverte scientifique serve  pour pour le bien complet de la personne.le bien complet de la personne. Dans leDans le respect constant pour sa dignité.respect constant pour sa dignité. Avoir des conseillers:Avoir des conseillers: Formés etFormés et compétentscompétents 9191
  80. 80. TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI Mise à jour de la compétence:Mise à jour de la compétence: Des prêtres et des EducateursDes prêtres et des Educateurs afin qu’ils soient capables deafin qu’ils soient capables de prendre leurs responsabilités conformément à leur foi.prendre leurs responsabilités conformément à leur foi. ConcilierConcilier un dialogue respectueux et fidèle avec les nonun dialogue respectueux et fidèle avec les non croyants.croyants. Cette tâche estCette tâche est indispensableindispensable pour rénover la Pastorale de la Santé :pour rénover la Pastorale de la Santé : Garantir une réponse immédiateGarantir une réponse immédiate aux attentes de chacun pour une aide efficace,aux attentes de chacun pour une aide efficace, Etudier une méthodologie appropriée,Etudier une méthodologie appropriée, Pour les famillesPour les familles Pour la sociètè.Pour la sociètè. Pour garantir unePour garantir une présence incisive de l’Egliseprésence incisive de l’Eglise au niveau pastoralau niveau pastoral UnirUnir Loyauté et dialogueLoyauté et dialogue Approfondissement théologique et capacitéApprofondissement théologique et capacité de médiation.de médiation.9292
  81. 81. TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI Le Bon SamaritainLe Bon Samaritain La Pastorale de la Santé poursuit l’action du BonLa Pastorale de la Santé poursuit l’action du Bon SamaritainSamaritain Les Droits HumainsLes Droits Humains Au centre il faut qu’il y ait le droit inaliénable de chaqueAu centre il faut qu’il y ait le droit inaliénable de chaque personne à l’assistance de la Santé.personne à l’assistance de la Santé. Le moteur de l’agent de la Pastorale de laLe moteur de l’agent de la Pastorale de la Santé.Santé. Il se ranime avec le mandat de l’amour comme la forceIl se ranime avec le mandat de l’amour comme la force motrice de la Pastorale de la Santé.motrice de la Pastorale de la Santé. L’encyclique « Deus Caritas est » et l’ExhortationL’encyclique « Deus Caritas est » et l’Exhortation Apostolique « Sacramentum Caritaris »,Apostolique « Sacramentum Caritaris », Elles trouvent une application spéciale dans la PastoraleElles trouvent une application spéciale dans la Pastorale de la Santé.de la Santé. 9393
  82. 82. TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI L’exhortation Apostolique « SacramentumL’exhortation Apostolique « Sacramentum Caritatis » :Caritatis » : L’EucharistieL’Eucharistie LaLa force pour soigner le malade et lui donner leforce pour soigner le malade et lui donner le sens de la souffrancesens de la souffrance La ChapelleLa Chapelle Dans les hôpitaux,Dans les hôpitaux, la Chapelle doit être lela Chapelle doit être le centrecentre du cœurdu cœur qui batqui bat,, où Jésus s’offre à son Père pour laoù Jésus s’offre à son Père pour la vie de l’humanité.vie de l’humanité. La lymphe vitale.La lymphe vitale. L’Eucharistie donnée au malade dans le respect etL’Eucharistie donnée au malade dans le respect et l’esprit de la prière, estl’esprit de la prière, est la lymphe vitale qui lela lymphe vitale qui le réconforteréconforte et donne à son âme la lumière intérieureet donne à son âme la lumière intérieure pour vivre dans la foi et l’espérance les conditions depour vivre dans la foi et l’espérance les conditions de sa maladie et de sa souffrance.sa maladie et de sa souffrance. 9494
  83. 83. TACHE CONFIEE PAR BENOIT XVITACHE CONFIEE PAR BENOIT XVI «« Spe Salvi » : Faire vivre et faire comprendre àSpe Salvi » : Faire vivre et faire comprendre à celui qui souffre, que lecelui qui souffre, que le Christ partage etChrist partage et supporte sa souffrance.supporte sa souffrance. C’est laC’est la « avec passion »« avec passion » de la passion dude la passion du ChristChrist C’est ainsi que l’en entendC’est ainsi que l’en entend l’Eucharistie.l’Eucharistie. C’est leC’est le réconfortréconfort pour chaque souffrancepour chaque souffrance Messaggi 2006-2008:Messaggi 2006-2008: Ainsi l’Eglise aux côtés de celui qui souffreAinsi l’Eglise aux côtés de celui qui souffre protège saprotège sa dignité.dignité. La souffrance a toute laLa souffrance a toute la valeur.valeur. Que l’homme obtient par l’Que l’homme obtient par l’EucharistieEucharistie 9595
  84. 84. CŒUR DE L’HOPITAL Dans la ComplexiteDans la Complexite de la medicinede la medicine actuelleactuelle EUCHARISTIEEUCHARISTIE
  85. 85. 9797

×