TOUT LE MONDE PEUT INNOVER !
LIVING LAB (n. m.) Structure de recherche et d’innovation
ouverte, passant par une co-création avec les usagers finaux, in...
Pourquoi un Living Lab ?
Objectifs du Living Lab
Former des étudiants transversaux et créatifs
Développer des projets concrets et innovants
Mettre ...
Formons des T-Students !
I-Student :
Intensivité
T-Student :
Transversalité
Actuellement, nous formons des étudiants-exper...
Développer des projets innovants
Les projets sont la clé de voûte du Living Lab
Leur réalisation nécessite la rencontre de...
Développer le rôle citoyen de
l’Enseignement Supérieur
L’élitisme doit être scientifique, et non pas social.
Actuellement,...
La Méthode
1 - Découvrir
Conférences-évènements par des personnalités inspirantes
2 - Rencontrer
Partir sur le terrain: pa...
Les projets du Living Lab
Pôle « Challenges »
• Challenge E-Pocrate
• Challenge iGEM
Pôle « Santé et Technologies »
• Robo...
• Lancement: 15 Octobre, à Paris Descartes
• Remise des prix: 8 Février, Cité des Sciences
“Réinventer la relation médecin...
Pour débuter l’année 2015-2016, le Living Lab Paris Descartes s’associe à Agorize et participe
au Challenge E-pocrate, le ...
• Début: Dès Octobre 2015, au CRI
• Finale: Septembre 2016, à Boston
Compétition mondiale de biologie synthétique
CHALLENG...
Le Living Lab permet à des étudiants de s’intégrer à l’équipe Bettencourt du Centre
de Recherches Interdisciplinaires pour...
Fondements
Une start-up française, Leka, à développé un robot
en forme de ballon permettant de développer les
capacités re...
eNABLE : réseau de FabLabs pouvant être sollicités
pour créer des prothèse de main mécaniques en se
basant sur des plans o...
Innovation en prévention
Les étudiants constituent une population particulièrement vulnérable à une
multitude de risques f...
Artistes à l’Hôpital
A l’heure où la technologie se fait de plus en plus présente en Santé, il est
nécessaire de rééquilib...
PARTENAIRES
Contacts
Lucas GAUER Thaïs WALTER
livinglab@parisdescartes.fr Facebook/Instagram/Youtube
Notes personnelles
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Développer la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes

522 vues

Publié le

Présentation du Living Lab de la Faculté de Médecine Paris Descartes.
Objectif: former des étudiants transversaux en travaillant sur des projets concrets dans le domaine de la Santé.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
522
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Développer la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes

  1. 1. TOUT LE MONDE PEUT INNOVER !
  2. 2. LIVING LAB (n. m.) Structure de recherche et d’innovation ouverte, passant par une co-création avec les usagers finaux, intégrée dans un écosystème de partenariats public-privé-citoyens.
  3. 3. Pourquoi un Living Lab ?
  4. 4. Objectifs du Living Lab Former des étudiants transversaux et créatifs Développer des projets concrets et innovants Mettre en valeur le rôle citoyen de l’Enseignement Supérieur
  5. 5. Formons des T-Students ! I-Student : Intensivité T-Student : Transversalité Actuellement, nous formons des étudiants-experts monovalents. Nous voulons leur apporter des compétences transversales favorisant une culture de l’ouverture et le dialogue interprofessionnel. VS.
  6. 6. Développer des projets innovants Les projets sont la clé de voûte du Living Lab Leur réalisation nécessite la rencontre de profils différents et amène les étudiants à développer des compétences de manière pragmatique. Un projet porté par le Living Lab doit être une solution concrète à une problématique du domaine de la Santé. Abouti, ce projet devient un service ou un produit utilisable, valorisable et exportable.
  7. 7. Développer le rôle citoyen de l’Enseignement Supérieur L’élitisme doit être scientifique, et non pas social. Actuellement, les étudiants sont pour beaucoup issus d’un milieu protégé. Les raisons en sont multiples, mais un des moyens de favoriser la mixité sociale dans l’Enseignement Supérieur est de faire se rencontrer des populations qui n’ont pas pour habitude de travailler ensemble. Que ce soit par la nature même du projet ou par les moyens nécessaires à sa réalisation, les étudiants du Living Lab seront en contact avec des acteurs sociaux. Ils absorberont une connaissance concrète du terrain tout en y jouant le rôle d’ambassadeurs.
  8. 8. La Méthode 1 - Découvrir Conférences-évènements par des personnalités inspirantes 2 - Rencontrer Partir sur le terrain: patients, associations, pros… 3 - Créer S’initier au Design Thinking, au prototypage… 4 - Partager Présenter son idée lors d’évènements publics Diffuser son projet, publier ses résultats…
  9. 9. Les projets du Living Lab Pôle « Challenges » • Challenge E-Pocrate • Challenge iGEM Pôle « Santé et Technologies » • Robots et troubles du développement • MyHumanKit / eNABLE Pôle « Médecines » • Innovation en prévention • Artistes à l’hôpital
  10. 10. • Lancement: 15 Octobre, à Paris Descartes • Remise des prix: 8 Février, Cité des Sciences “Réinventer la relation médecin-patient à l’heure du numérique”
  11. 11. Pour débuter l’année 2015-2016, le Living Lab Paris Descartes s’associe à Agorize et participe au Challenge E-pocrate, le 1er concours d'innovation en e-santé rassemblant facultés, hôpitaux, start-ups et entreprises. Dès le mois d’octobre 2015, les étudiants pourront former des groupes avec des étudiants issus d’autres formations et seront amenés à développer des idées de projets ayant pour thème « La relation médecin-patient à l’heure des nouvelles technologies». Ces groupes seront ensuite coachés par des professionnels et pourront concrétiser leurs idées, en vue de la grande finale le 8 Février 2016 à la Cité des Sciences et de l’Industrie.
  12. 12. • Début: Dès Octobre 2015, au CRI • Finale: Septembre 2016, à Boston Compétition mondiale de biologie synthétique CHALLENGE Inventer de nouvelles fonctions biologiques
  13. 13. Le Living Lab permet à des étudiants de s’intégrer à l’équipe Bettencourt du Centre de Recherches Interdisciplinaires pour le challenge iGEM 2016. CHALLENGE Le challenge iGEM est le premier concours mondial de biologie synthétique : réunissant plus de 240 équipes d’étudiants dans 32 pays, cette compétition amène les étudiants de tout niveau académique à manipuler des Biobricks fournies par le MIT sous la forme d’un kit. Ces Biobricks sont des portions d’ADN codant pour des fonctions de base (promoteurs, gènes reporters, nucléases, protéines membranaires, récepteurs et ligands…), et peuvent être assemblées par les étudiants au sein de cellules vivantes afin de créer de nouvelles fonctions biologiques n’ayant que leur imagination pour limite. Inventer de nouvelles fonctions biologiques
  14. 14. Fondements Une start-up française, Leka, à développé un robot en forme de ballon permettant de développer les capacités relationnelles des enfants autistes. Problématique - Données du robot non analysées - Solidité du robot encore insuffisante - Evaluation et développement de l’utilisation « Robots et troubles du développement chez l’enfant » Champ d’action du Living Lab : - Travailler avec les services hospitalo-universitaires pour développer des applications permettant le développement de capacités motrices/relationnelles/empathiques/sensorielles des enfants. - Exploiter les données recueillies par le robot pour participer à la recherche clinique. Santé et Technologies
  15. 15. eNABLE : réseau de FabLabs pouvant être sollicités pour créer des prothèse de main mécaniques en se basant sur des plans open source. Depuis 2013, plus de 1500 mains mécaniques ont ainsi été créées, principalement pour des enfants. My Human Kit : Mettre à disposition en open source une prothèse de membre myoélectrique utilisant des composants standards, peu onéreux et ainsi mettre à la portée de tous ce type de prothèse jusque-là très couteux. MyHumanKit et eNABLE Le Living Lab met en place des partenariats avec des FabLabs locaux pour participer à deux initiatives solidaires :
  16. 16. Innovation en prévention Les étudiants constituent une population particulièrement vulnérable à une multitude de risques faisant déjà l’objet de campagnes de prévention intensives. Le Living Lab rassemble étudiants, médecins, designers, architectes, sociologues ou encore développeurs afin d’inventer ensemble de nouveaux types d’interventions en prévention pour les étudiants, et pourra les tester grâce au soutien du Centre d’Epidémiologie Clinique de l’Hôtel-Dieu à Paris, en vue de les généraliser ensuite. Suicide Addictions Contraception ISTs « Notre santé est une chose bien trop importante pour la confier aux seuls médecins » Voltaire
  17. 17. Artistes à l’Hôpital A l’heure où la technologie se fait de plus en plus présente en Santé, il est nécessaire de rééquilibrer la balance en faisant cohabiter davantage l’art avec le soin. Le Living Lab a pour projet d’étudier l’art en tant qu’exutoire pour les patients ou les soignants, voir même en tant que véritable outil thérapeutique. En lien avec la chaire de Philosophie de la Santé de l’Hôtel-Dieu, des artistes et des soignants, nous souhaitons mettre en place plusieurs actions autour de l’art en Santé : plâtres comme supports d’œuvres originales, art pour les soignants… « L’autre médecine personnalisée »
  18. 18. PARTENAIRES
  19. 19. Contacts Lucas GAUER Thaïs WALTER livinglab@parisdescartes.fr Facebook/Instagram/Youtube
  20. 20. Notes personnelles

×