Aperçu de la maturité des industries
françaises en Knowledge Management
          Soutenance de thèse professionnelle
    ...
Introduction

                                            KM = facteur clé de succès des
                                 ...
Plan de la présentation

       ► Phase d’enquête
               • Sociétés interviewées
               • Outil d’évaluati...
Enquête : sociétés interviewées
                                                                             Énergie / Ind...
Enquête : outil d’évaluation utilisé

       ► Basé sur le Knowledge Management Assessment Tool (KMAT) d’Arthur Andersen e...
Enquête : mise en garde sur les résultats
                                  Biais


                                      ...
Résultats : analyse globale (1/2)
       ►        Maturité en KM : notes par société et par pôle
                         ...
Résultats : analyse globale (2/2)

       ► Commentaires additionnels
               • « KM » souvent limité à l’aspect do...
Résultats : analyse détaillée (1/2)

       ► Analyse par classe de Chiffre d’Affaires
      CA (M€)                      ...
Résultats : analyse détaillée (2/2)
       ► Analyse par type de métier dominant
                   Métier dominant       ...
Recommandations (1/3)

                              Leadership
                          Diffusion vision DG             ...
Recommandations (2/3)

                            Savoir Tacite
      Capture des infos lors de conversations informelles...
Recommandations : le système de mesures (3/3)
       ► Pourquoi un système de mesures ?
               •    « On ne manage...
Conclusion

       ► Cette étude a permis de montrer que :
               • GC plutôt que GED même si « KM » est un mot à ...
Merci de votre présence et de votre attention.

                                           Des questions ?




MS ITMP - Y...
Exemple de bilan des actifs immatériels

       ► Bilan diffusé par la société Celemi en 1995 dans son rapport annuel

   ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aperçu de la Maturité des Industries Françaises en Knowledge Management

1 625 vues

Publié le

Publié dans : Business, Technologie
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Bonjour,
    très bon article . J'aimerai approfondir ou mieux connaitre les outils d'évaluation de la maturité du KM dans une organisation. Pourriez vous me procurer la documentation ou m'indiquer une source .
    Cordialement.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
30
Actions
Partages
0
Téléchargements
53
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aperçu de la Maturité des Industries Françaises en Knowledge Management

  1. 1. Aperçu de la maturité des industries françaises en Knowledge Management Soutenance de thèse professionnelle Groupe ESIEE - Mastère Spécialisé ITMP 2007 Yannick Le Gall, le 26/10/2007
  2. 2. Introduction KM = facteur clé de succès des projets et des organisations ≠ méthodologies proposées KM = mot à la mode : par les experts : SECI, BSC, GED vs GC capital immatériel, etc. Décalage entre théorie et pratique, notamment dans l’industrie ► Évaluer la maturité en KM d’un échantillon d’industries françaises c’est-à-dire voir ce qui est fait par rapport à ce qui est préconisé par les experts ► Promouvoir le KM et ses bonnes pratiques en proposant des axes d’amélioration MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 2
  3. 3. Plan de la présentation ► Phase d’enquête • Sociétés interviewées • Outil d’évaluation utilisé • Mise en garde sur les résultats ► Résultats • Analyse globale • Analyse détaillée en fonction des caractéristiques des entreprises ► Recommandations ► Conclusion MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 3
  4. 4. Enquête : sociétés interviewées Énergie / Industrie chimique Ingénierie Industrie alimentaire Production / exploitation Environnement Ingénierie et Production Défense / aéronautique Industrie Lourde Métier Secteur dominant d’activité < 10 ans 10 sociétés 10 - 50 ans (A à J) > 50 ans Effectif Age Chiffre < 500 M€ < 1 000 pers. 500 - 1 000 M€ d’affaires 1 000 - 5 000 M€ 1 000 - 5 000 pers. 5 000 - 10 000 pers. 5 000 - 10 000 M€ > 10 000 pers. > 10 000 M€ ► Interview d’une personne par entreprise MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 4
  5. 5. Enquête : outil d’évaluation utilisé ► Basé sur le Knowledge Management Assessment Tool (KMAT) d’Arthur Andersen et développé par David Skyrme & associates ► 10 pôles du KM sont évalués au moyen de 5 questions / pôle Leadership Mesures Processus Savoir explicite Savoir tacite Vision stratégique, Capital immatériel, Connaissances Inventaire des Experts, feed-back rôle du savoir, performance, vitales, utilisation, connaissances, base réunions clients / responsabilité, reporting des actifs, veille, propriété de données, fournisseurs, promotion du KM bénéfices du KM intellectuelle, responsabilité des conversion des benchmark KM bases, boîte à idées conversations Centre du savoir Exploitation Culture / Structure Personnel Technologie Bibliothèque, Image de la société Brassage et Rôles, compétences Intranet quot;user alimentation en auprès des clients et transmission des et bonnes pratiques friendlyquot;, partage de connaissances pairs informations, diffusion KM, reconnaissance données, multimédia, extérieures, de l'expertise des compétences réseau cartographie ► Attribution d’une note à chaque question en fonction des réponses données : • 0 = rien de fait • 7 = bien • 3 = quelques actions mises en œuvre • 10 = excellent, doit servir d’exemple • 5 = correct MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 5
  6. 6. Enquête : mise en garde sur les résultats Biais Ancienneté Échantillon Historique de représentatif ? l’interviewé Vision d’un seul collaborateur Évaluation de la maturité Manque en fonction des réponses d’expérience obtenues ??? de l’enquêteur MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 6
  7. 7. Résultats : analyse globale (1/2) ► Maturité en KM : notes par société et par pôle Société A B C D E F G H I J Moy. 01 - Leadership 7.4 4.4 5.4 6.8 0.6 4.4 1.8 5.0 6.4 8.2 5.0 02 - Mesures 5.4 2.6 3.0 3.8 2.2 2.2 2.0 3.8 3.8 5.8 3.5 03 - Processus 6.4 7.4 4.2 7.2 4.8 3.2 5.0 5.0 7.2 8.0 5.8 04 - Savoir explicite 7.8 8.4 7.4 8.4 6.0 6.6 3.6 5.8 8.4 8.0 7.0 05 - Savoir tacite 6.8 5.8 5.4 6.0 4.6 5.4 2.8 3.2 4.0 6.2 5.0 06 - Centre du savoir 6.8 8.8 2.2 6.8 3.6 4.0 5.4 4.0 6.4 8.4 5.6 07 - Exploitation 7.0 5.0 2.7 6.3 2.0 4.0 2.7 5.0 5.7 6.7 4.7 08 - Culture / Structure 6.8 4.0 6.0 7.8 3.6 5.0 3.2 4.0 4.2 7.4 5.2 09 - Personnel / compétences 7.0 5.2 4.4 6.0 2.6 4.4 3.0 3.2 6.0 7.6 4.9 10 - Infrastructure technologique 9.0 8.8 4.6 8.2 5.0 5.4 3.2 6.2 6.2 9.0 6.6 Moyenne 7.0 6.0 4.5 6.7 3.5 4.5 3.3 4.5 5.8 7.5 5.3 Légende < 3 > 3 et < 5 > 5 et < 7 >7 ► Principaux Commentaires • Disparités entre les sociétés • Disparités entre les pôles • GC plutôt que GED MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 7
  8. 8. Résultats : analyse globale (2/2) ► Commentaires additionnels • « KM » souvent limité à l’aspect documentaire • Pas ou peu de lien entre KM et stratégie d’entreprise • Absence de système de mesure global même si ≠ indicateurs dans ≠ départements • Il existe rarement un inventaire des connaissances bien détaillé • Manque de ressources et/ou de temps pour les activités de KM • Service KM dans la moitié des entreprises • Pas assez d’utilisation des retours d’expérience • Consignation des conversations informelles souvent absente • Culture de l’individu et non des équipes MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 8
  9. 9. Résultats : analyse détaillée (1/2) ► Analyse par classe de Chiffre d’Affaires CA (M€) < 500 500 - 1 000 1 000 - 5 000 5 000 - 10 000 >10 000 Moyenne des notes 4.0 6.7 4.5 5.4 5.9 • La maturité en KM n’est pas une histoire d’argent ! • Notes < 5 : Leadership, Culture/Structure et Personnel/compétences à améliorer Stratégie orientée affaire et méconnaissance des bénéfices du KM Limitation des moyens consacrés au KM ► Analyse par classe d’effectif Effectif (personnes) < 1 000 1 000 - 5 000 > 10 000 Moyenne des notes 4.0 5.2 5.9 • Plus on est nombreux, plus on est mûr en KM ! • ≠ entre [1 000 - 5 000] et [>10 000] : Processus, Centre du savoir, Technologie • Présence d’un service KM au sein des sociétés dont effectif > 10 000 personnes MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 9
  10. 10. Résultats : analyse détaillée (2/2) ► Analyse par type de métier dominant Métier dominant Production Ingénierie / Production Ingénierie Moyenne des notes 3.8 5.9 6.2 • Augmentation de la maturité par les activités d’ingénierie • Réalisation de projets ⇒ besoin d’informations + génération de nouvelles connaissances ► Analyse par secteur d’activité Secteur Industries Industrie Environnement Défense / Énergie / d’activité Alimentaires Lourde Aéronautique Industrie chimique Moyenne 3.4 4.5 5.7 6.0 6.3 des notes • Secteur le plus mûr ⇒ Énergie / Industrie chimique • Nombreuses actions à mettre en place pour les Industries Alimentaires MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 10
  11. 11. Recommandations (1/3) Leadership Diffusion vision DG H Rappel bénéfices du KM B F Sponsoring DG Processus Gestion des infos et connaissances extérieures Propriété Intellectuelle F Benchmark pratiques de KM Connaissances liées aux processus métiers C Knowledge Bottleneck Centre du savoir / Technologie Guide de navigation / consultation des bases, C F H harmonisation, up-date infrastructure Exploitation Discours vers clients et pairs du type : je sais C F capitaliser et je crée de la valeur via le KM MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 11
  12. 12. Recommandations (2/3) Savoir Tacite Capture des infos lors de conversations informelles A B D F J Transfert des Deep Smarts C Dégager le temps des experts H I Réalisation de guides de savoir-faire Cours de maître via webex Personnel / Compétence et Culture / Structure Rôles et resp. KM dans chaque département Incitation par mise en place d’objectifs KM annuels B C F H I Reconnaissance (€ ou promotion) Reconnaissance indirecte (voyage, journée KM, etc.) Mesures A B C D F H I J Mise en place, suivi et reporting du capital immatériel MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 12
  13. 13. Recommandations : le système de mesures (3/3) ► Pourquoi un système de mesures ? • « On ne manage que ce que l’on mesure » • Mesurer les effets du KM • Justifier la mise en place d’un système formel de KM • Aligner le système KM avec la stratégie de l’organisation ► Outil préconisé : le bilan des actifs immatériels de K-E. Sveiby Composante Externe Composante Interne Compétence (humain) - Clients satisfaits / loyaux qui - Processus, procédures écrites, - Connaissances et compétences améliorent l’image de livres, guides, R&D, bases de - Leadership de l’organisation l’entreprise données, brevets, etc. - Capacité à innover - Fiabilité, qualité des - Ce qui reste dans l’entreprise fournisseurs quand les employés sont rentrés chez eux le soir ► Cet outil permet de mesurer les effets du KM car : • Objectif principal du KM = valeur du capital immatériel de l’entreprise • Objectif du KM = assurer la rentabilité, l’épanouissement des hommes et la croissance de l’organisation MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 13
  14. 14. Conclusion ► Cette étude a permis de montrer que : • GC plutôt que GED même si « KM » est un mot à la mode • Il existe de fortes disparités en terme de maturité • Entreprise la plus mûre : effectif >10 000 personnes, âge > 50 ans, CA > 10 000M€, secteur Énergie / industrie chimique et ingénierie comme métier dominant ► Malgré ces disparités, il y a des éléments communs à améliorer : • KM ⇒ souvent activité secondaire • Absence de tableaux de bord de type Capital Immatériel • Gestion des connaissances intuitive et non véritable Knowledge Management ► Constat fait ici est-il valable pour : • L’ensemble des sociétés évoluant dans le domaine de l’industrie ? • Le secteur tertiaire ? • D’autres pays où la culture du management est plus présente qu’en France ? ► Un changement de paradigme est-il possible ? MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 14
  15. 15. Merci de votre présence et de votre attention. Des questions ? MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 15
  16. 16. Exemple de bilan des actifs immatériels ► Bilan diffusé par la société Celemi en 1995 dans son rapport annuel Nos clients Notre organisation Notre personnel (composante externe) (composante interne) (compétences) Croissance / renouvellement Croissance / renouvellement Croissance / renouvellement - Croissance CA = 44% - % investissement en IT / VA = 11% - Années d’expérience professionnelle - Clients améliorant image = 40% du - Clients améliorant l’organisation = moyenne = 7.8 CA 44% du CA - Clients améliorant les compétences = - % produits R&D / VA = 18% CA 43% - % investissement total dans - Compétence totale des experts = 298 ans organisation / VA = 33% - Niveau moyen de formation = 2.3 Rentabilité Rentabilité Rentabilité - Évolution du CA / client = 4% - Proportion de changement dans le - VA par expert en couronnes = 867 personnel administratif = 4% - VA par salarié = 665 - Croissance du CA par membre du personnel administratif = 20% Stabilité Stabilité Stabilité - Commandes renouvelées = 66% - Turnover du personnel administratif - Turnover des experts = 10% - % en CA des 5 + gros clients = 41% = 0% - Ancienneté des experts = 2.3 - Années d’ancienneté du personnel - Age moyen de tous les employés = 34 administratif = 3 - Ratio de bleus = 64% MS ITMP - Yannick Le Gall, le 26/10/2007 16

×