Luca NobileUniversité de Bourgogne – EA 4178 CPTC – Grelisc    L’analogie acoustico-visuelle dans      l’expérience maloum...
0a. L’expérience maloume-takette• L’expérience dite maloume-takette est l’une des plus  célèbres preuves expérimentales du...
0b. De quoi il s’agit•   Dans la version de Köhler, il s’agit    d’une expérience très simple, que    chacun peut reprodui...
0c. Enjeux actuels• Ramachandran et Hubbard  (2001) ont indiqué l’aire du  cortex qui pourrait être  responsable de cette ...
0d. Notre questionnement             Interroger cette expérience élaborée par des psychologues            dans la perspect...
1a. Analyse articulatoire•    /malumǝ/ : : /takɛtǝ/=•    /m/ : : /t/     [constrictive sonore labiale nasale] : :     [occ...
1b. Analyse acoustique                              (effectuée grâce au logiciel libre Praat)•   /malumǝ/ : : /takɛtǝ/=•  ...
1c. Bilan                           L’analogie entre les mots et les                               figures se base sur une...
2a. Chaque trait a-t-il sa valeur ?• Mêmes les figures se différencient entre elles (et s’associent aux mots)  par une acc...
2b. Nouvelles expériences                              Pour répondre à cette question                  nous avons commencé...
3a. Nouvelles paires de mots               Les traits consonantiques suffisent à assurer l’analogie   Des traits vocalique...
3b. Curviligne :: Angulaire          Sonore::sourd et continu::explosif sont les traits dominants100%                    5...
3c. Obtus :: Aigu                   Sonore::sourd et nasal::oral sont les traits dominants       Continu::explosif semble ...
3d. Continu :: Discontinu       Significativement, le trait continu::explosif regagne la deuxième position100%            ...
3b. Régulier :: Irrégulier               Consensus beaucoup plus étriqué          Prédominance inattendue du lieu d’articu...
3e. Fréquent :: Espacé100%       50%                             0%                             50%      100%             ...
∞. Conclusion                          Quelques résultats provisoires                     qui deviennent des hypothèses à ...
Merciluca.nobile@u-bourgogne.fr     www.lucanobile.eu  L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans                       ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nobile - Analogie acoustico-visuelle maloume-takette

5 829 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 829
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 925
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nobile - Analogie acoustico-visuelle maloume-takette

  1. 1. Luca NobileUniversité de Bourgogne – EA 4178 CPTC – Grelisc L’analogie acoustico-visuelle dans l’expérience maloume-takette Tozeur, 3-6 octobre 2012 Colloque international « Langage et analogie. Figement. Argumentation »
  2. 2. 0a. L’expérience maloume-takette• L’expérience dite maloume-takette est l’une des plus célèbres preuves expérimentales du symbolisme phonétique. – Conçue par Wolfgang Köhler (Gestalt Psychology, 1929). – Reprise en France par Michel Peterfalvi (Recherches expérimentales sur le symbolisme phonétique, 1970). – Redécouverte aujourd’hui aux EU par Vilayanur Ramachandran (The Tell-Tale Brain, 2011).• Elle démontre que la plupart des personnes perçoivent une analogie entre la forme visuelle de certaines figures et la forme phono-articulatoire de certains sons linguistiques. L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle 2 dans lexpérience maloume-takette
  3. 3. 0b. De quoi il s’agit• Dans la version de Köhler, il s’agit d’une expérience très simple, que chacun peut reproduire et vérifier dans sa classe, par exemple. takette• On montre aux étudiants une paire de figures, l’une curviligne, l’autre angulaire.• On leur demande d’y associer une paire de noms sans signification, maloume comme maloume et takette.• On constate que 90% à 100% des personnes choisissent maloume pour la figure curviligne, takette pour la figure angulaire. 90% à 100% L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 3 lexpérience maloume-takette
  4. 4. 0c. Enjeux actuels• Ramachandran et Hubbard (2001) ont indiqué l’aire du cortex qui pourrait être responsable de cette synesthésie acoustico-visuelle: le gyrus angulaire.• Situé au carrefour entre les aires auditive, visuelle et tactile, le gyrus angulaire assure la « traduction » entre des structures formelles similaires provenant de domaines sensoriels différents.• Il est contigu à l’aire de • Ramachandran et Hubbard proposent de voir dans la Wernicke et participe avec elle synesthésie acoustico-visuelle l’un des mécanismes à l’élaboration de l’information fondamentaux du processus évolutif qui a aboutit à la sémantique. signification linguistique. L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 4 lexpérience maloume-takette
  5. 5. 0d. Notre questionnement Interroger cette expérience élaborée par des psychologues dans la perspective technique et théorique de la linguistique1. Quels sont les gestes phono-articulatoires qui nous font percevoir l’analogie acoustico-visuelle maloume-takette? a. Analyse des traits articulatoires b. Analyse des traits acoustiques2. Ces traits opèrent-ils de façon confondue ou on peut espérer distinguer la valeur de chaque trait? a. Expériences avec de nouvelles paires de noms b. Expériences avec de nouvelles paires de figures3. Interroger les traits distinctifs c’est essayer de résoudre la « principale difficulté » identifiée par Jakobson et Waugh (1979) dans les recherches de « phonétique impressive » sur la valeur significative des phonèmes (Grammont 1933). L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 5 lexpérience maloume-takette
  6. 6. 1a. Analyse articulatoire• /malumǝ/ : : /takɛtǝ/=• /m/ : : /t/ [constrictive sonore labiale nasale] : : [occlusive sourde dentale orale]• /l/ : : /k/ [constrictive sonore alvéolaire latérale] :: [occlusive sourde vélaire]________________________________ • [ouvert-relâché] : : [fermé-tendu] • [continu] : : [explosif] • [voisé] : : [non-voisé] • [disséminé] : : [concentré]• /u/ : : /ɛ/ [postérieure labiale] : : [antérieure non-labiale]________________________________ • [postérieur] : : [antérieur] • [arrondi] : : [étiré] • [disséminé] : : [concentré] L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 6 lexpérience maloume-takette
  7. 7. 1b. Analyse acoustique (effectuée grâce au logiciel libre Praat)• /malumǝ/ : : /takɛtǝ/=• /111111/ : : /010101/ • [tout-continu] : : [tout-explosif]• /ma/ : : /ta/• /l/ : : /k/________________________________ • [continu] : : [explosif] • [sonore] : : [sourd] • [grave] : : [aigu]• /u/ : : /ɛ/________________________________ • [grave] : : [aigu] L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 7 lexpérience maloume-takette
  8. 8. 1c. Bilan L’analogie entre les mots et les figures se base sur une accumulation de traits phonoarticulatoires convergents. /malumǝ/ /takɛtǝ/ Articulation• Relâchement musculaire • Tension musculaire• Constriction continue d’un flux d’air • Obstruction+explosion du flux de l’air• Dissémination des points d’effort • Concentration d’un point d’effort Audition• Continuité sonores/voyelles • Discontinuité sourdes/voyelles• Régularité périodique du son • Irrégularité apériodique du bruit• Basse fréquence du voisement • Haute fréquence des sifflements L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 8 lexpérience maloume-takette
  9. 9. 2a. Chaque trait a-t-il sa valeur ?• Mêmes les figures se différencient entre elles (et s’associent aux mots) par une accumulation de traits graphico-visuels : – curviligne vs angulaire – moins saillant vs plus saillant – continu vs discontinu – saillance espacée vs fréquente• L’association entre les traits phono-articulatoires des faux mots et les traits graphico-visuels des figures, opère-t-elle nécessairement de façon cumulative et confondue?• Ou on peut essayer de distinguer des analogies plus précises et combinables entre certains traits phono-articulatoires et certains traits graphico-visuels? L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 9 lexpérience maloume-takette
  10. 10. 2b. Nouvelles expériences Pour répondre à cette question nous avons commencé à tester de nouvelles expériences• Interroger de nouvelles paires de • 3b. Expériences avec des mots pour isoler les traits phono- nouvelles paires de figures pour articulatoires isoler les traits graphico-visuels• nimou::kitou (seuls traits consonantiques) • {continuité}::{discontinuité}• dougot::deggy (seuls traits vocaliques)• melly::tokou (consonnes contre voyelles) • {régularité}::{irrégularité}• gavada::cafata (sonore vs sourd) • {curviligne}::{angulaire}• soujaffe::tougappe (constrictif vs occlusif)• nimougne::zivuge (nasal vs oral) • {obtus}::{aigu}• dotousse::gocouche (antérieur vs postérieur) • {saillant}::{plat} L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 10 lexpérience maloume-takette
  11. 11. 3a. Nouvelles paires de mots Les traits consonantiques suffisent à assurer l’analogie Des traits vocaliques contraires ne neutralisent pas les traits consonantiques100% 50% 0% 50% 100% CUMUL DE TRAITS 97,1% maloume 2,9% CUMUL DE TRAITS 2,9% takette 97,1% CONSTRICTIF + SONORE + NASAL 95% nilou 5% 5% kitou 95% SOURD + OCCLUSIF + ORAL SONORE 92,6% gavada 7,3% 7,3% cafata 92,6% SOURD LABIO-VELAIRE 84,6% dougot 15,3% 15,3% deggy 84,6% PALATAL C-GRAVES + V-AIGUES 80,9% melly 19,1% 19,1% tokou 80,9% C-AIGUES + V-GRAVES L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 11 lexpérience maloume-takette
  12. 12. 3b. Curviligne :: Angulaire Sonore::sourd et continu::explosif sont les traits dominants100% 50% 0% 50% 100% CUMUL DE TRAITS 100% maloume 0% CUMUL DE TRAITS 0% takette 100% SONORE 91,3% gavada 8,6% 8,6% cafata 91,3% SOURD CONTINU 76,8% soujaffe 18,8% 15,9% tougappe 79,7% EXPLOSIF NASAL 66,6% nimougne 20,2% 28,9% zivouge 60,8% ORAL DENTAL 57,9% dotousse 28,9% 30,4% gocouche 57,9% VELAIRE L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 12 lexpérience maloume-takette
  13. 13. 3c. Obtus :: Aigu Sonore::sourd et nasal::oral sont les traits dominants Continu::explosif semble moins pertinent car les deux figures sont angulaires100% 50% 0% 50% 100% CUMUL DE TRAITS CUMUL DE TRAITS 11,1% takette 88,8% 88,8% maloume 11,1% SONORE 84,4% gavada 15,5% 17,7% cafata 82,2% SOURD NASAL 82,2% nimougne 15,5% 17,7% zivouge 80% ORAL CONTINU 68,8% soujaffe 22,2% 24,4% tougappe 68,8% EXPLOSIF VELAIRE 48,8% gocouche 26,6% 28,8% dotousse 44,4% DENTAL L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 13 lexpérience maloume-takette
  14. 14. 3d. Continu :: Discontinu Significativement, le trait continu::explosif regagne la deuxième position100% 50% 0% 50% 100% CUMUL DE TRAITS 82,2% bouba 15,5% 13,3% kiki 82,2% CUMUL DE TRAITS SONORE 77,7% vadaga 17,7% 20% fataca 75,5% SOURD CONTINU 71,1% soujave 20% 24,4% toucabe 68,8% EXPLOSIF NASAL 71,1% mégnane 22,2% 28,8% véjaze 64,4% ORAL VELAIRE 40% gaquiche 46,6% 42,2% datisse 44,4% DENTAL L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 14 lexpérience maloume-takette
  15. 15. 3b. Régulier :: Irrégulier Consensus beaucoup plus étriqué Prédominance inattendue du lieu d’articulation100% 50% 0% 50% 100% DENTAL 63,7% datisse 30,4% 33,3% gaquiche 60,8% VELAIRE SONORE 56,5% vadaga 39,1% 40,5% fataca 55% SOURD CONTINU 52,1% soujave 43,4% 47,8% toucabe 49,2% EXCLUSIF NASAL 50,7% mégnane 43,4% 46,3% véjaze 46,3% ORAL CUMUL DE TRAITS 44,9% bouba 49,2% 46,3% kiki 46,3% CUMUL DE TRAITS L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 15 lexpérience maloume-takette
  16. 16. 3e. Fréquent :: Espacé100% 50% 0% 50% 100% NASAL 65,3% mégnane 30,7% 23% véjaze 73% ORAL VELAIRE 61,5% gaquiche 30,7% 34,6% datisse 61,5% DENTAL CUMUL DE TRAITS 57,6% bouba 38,4% 42,3% kiki 53,8% CUMUL DE TRAITS SONORE 42,3% vadaga 53,8% 57,6% fataca 38,4% SOURD CONSTRICTIF 38,4% soujave 50% 50% toucabe 38,4% OCCLUSIF L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 16 lexpérience maloume-takette
  17. 17. ∞. Conclusion Quelques résultats provisoires qui deviennent des hypothèses à vérifier1. Expériences avec de nouveaux mots sur les anciennes figures : a. Les traits consonantiques sont plus importants que les traits vocaliques b. La sonorité est plus importante que les autres traits consonantiques2. Expériences avec de nouveaux mots sur de nouvelles figures : a. [sonore::sourd] ≈ {curviligne::angulaire}; {obtus::aigu}; {continu::discontinu}; {régulier::irrégulier} b. [continu::explosif] ≈ {curviligne::angulaire}; {continu::discontinu} c. [antérieur::postérieur] ≈ {régulier::irrégulier} d. [nasal::oral] ≈ {obtus::aigu}3. Savoir que [continu::explosif] ≈ {continu::discontinu} peut nous aider à interpréter des oppositions comme effleurer::battre. L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 17 lexpérience maloume-takette
  18. 18. Merciluca.nobile@u-bourgogne.fr www.lucanobile.eu L. Nobile, Lanalogie acoustico-visuelle dans 18 lexpérience maloume-takette

×