Dr Philippe BLANCHEMAISON - ParisTRAITEMENT DES TROUBLES DE LA MENOPAUSEPAR LUXOPUNCTURE (REFLEXOTHERAPIE INFRAROUGE)• RAP...
afmeLa luxopuncture est basée sur un appareil médical géné-rant un rayonnement infrarouge.Cette technique est utilisée dan...
afmeConcernant la prise de poids consécutive à la ménopause                                                               ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Afme dr blanchemaison slide share

1 421 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 421
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Afme dr blanchemaison slide share

  1. 1. Dr Philippe BLANCHEMAISON - ParisTRAITEMENT DES TROUBLES DE LA MENOPAUSEPAR LUXOPUNCTURE (REFLEXOTHERAPIE INFRAROUGE)• RAPPEL Lacupuncture intervient dans la régulation de lactivité hormonale et permettrait de réguler, entre autres, les tauxLa ménopause est un phénomène naturel et incontourna- d œstrogènes.ble de la vie des femmes. Les bouffées de chaleur, subies par plus de 50% desCette étape se produit généralement entre 4S et SS femmes, sont causées par la stimulation excessive de lhy-ans et se décompose en deux phases: pothalamus qui commande le fonctionnement des ovaires pour compenser la baisse du taux d œstrogènes. Quand- Avant la ménopause, la pré-ménopause, durant de 2 à leur taux diminue, on observe une dilatation des vaisseaux7 ans. Pendant cette période, lovulation devient irrégu- sanguins et donc une augmentation rapide de la tempé-lière, on observe tout dabord une baisse de la production rature corporelle. Les réflexothérapies comme lacupunc-de progestérone, pouvant être à lorigine dune prise de ture agissent par stimulation du système nerveuxpoids, de rétentions ou de gonflement des seins. Les taux autonome qui lui-même régule la production de neuro-dœstrogènes diminuent plus lentement mais peuvent va- médiateurs.rier brutalement, causant des troubles incommodants tels En régulant lactivité hormonale, une réflexothérapie sup-que: bouffées de chaleur, troubles du sommeil, modifica- prime, ou du moins atténue de manière significative, lestion de lhumeur. .. bouffées de chaleur, ce symptôme le plus répandu de la- Après la ménopause, la post-ménopause qui voit la pro- ménopause.duction dœstrogènes cesser totalement. Le vieillissementde la peau saccentue, le risque de maladies cardiovascu- En parallèle, elle permet une amélioration du sommeil etlaires, dostéoporose.. augmente. de lhumeur, en agissant sur les taux de sérotonine et de mélatonine.Pour lutter contre les tracas de la ménopause,il existe plusieurs solutions: Lacupuncture permettrait également de réduire les ré- tentions et gonflements en relançant les flux lympha-- Le THS (traitement hormonal de substitution) a long- tiques.temps été considéré comme la meilleure réponse auxbouffées de chaleur. Compte tenu du risque majoré po- • LA LUXOPUNCTUREtentiel de cancer du sein et dinfarctus, lerapport béné-fice-risque doit être évalué au cas par cas. AI Principe Il ya plusieurs obstacles à la mise en place dune réflexo-- Les réflexothérapies comme lacupuncture: de nom- thérapie telle que lacupuncture au sein dun cabinet mé-breuses études [1] [2] [3] [4] [5] [6] démontrent les bé- dical :néfices de lacupuncture sur linconfort provoqué par la - absence de consensus sur la prise en charge du patientménopause. En Suisse, lHôpital Universitaire de Genève (nombre de séances, nombre de zones réflexes stimuléesouvre un service dacupuncture spécialement dédié au pendant une séance, suivi du patient...)traitement du syndrome de la ménopause. - manque de répétitivité des résultats dans la stimulation par aiguille- Les phyto-œstrogènes : ces molécules proches des œs- - disparité dans la durée et la qualité des formations dis-trogènes se retrouvent dans le soja. Ceux-ci sont présen- pensées.tés sous forme de compléments alimentaires. Des étudesscientifiques sont en cours pour valider leur efficacité. De ce fait, les résultats qui sont atteints en acupuncture sont très aléatoires. .Certaines études et méta-analyses mettent en avant des La luxopuncture donne une possibilité au médecin de ra-résultats intéressants dans la prise en charge des troubles tionnaliser cette approche en proposant un traitementde la ménopause par acupuncture. standard et homogène, accessible à tous. Avril 2012
  2. 2. afmeLa luxopuncture est basée sur un appareil médical géné-rant un rayonnement infrarouge.Cette technique est utilisée dans la prise en charge desdéséquilibres hormonaux tels que ceux à lorigine destroubles de la ménopause. Elle est simple à mettre enplace au cabinet, avec une journée de formation.Lobjectif est de supprimer ou du moins réduire les trou-bles de la ménopause suivants:• Bouffées de chaleur• Poussées de sudation• Troubles du sommeil Quelques zones réflexes et leurs indications:• Fatigue et irritabilité• Episode dépressifBI Matériel PE1 :La luxopuncture stimule les points réflexes au moyen dun régulation du systèmerayonnement infrarouge. La zone couverte par le faisceau hormonal, anxiétéest denviron 30mm2, facilitant la localisation et donc lastimulation de la zone réflexe. LUXOPUNCTURE ACUPUNCTUREr---"-"--/-~l Faisceau divergent I~-"I---I Aiguille ou Laser Localisationfacile Localisation difficile MC6 :CI Méthode renforcement général de lorganisme, régulation duLors du premier entretien, le médecin réalise un bilan des rythme cardiaque •symptômes: fréquence et intensité des bouffées de cha-leur, poussées de sudation, troubles du sommeil et de lhu-meur, épisodes dépressifs ...Ensuite, le traitement peut commencer. 2 séances la pre- • ...t RT6 : régulation du système hormonal,mière semaine sont planifiées puis 1 séance par semaine bouffée de chaleurs,pour un total de 7 séances sur 6 semaines. • poussées de sudation RN6 : troubles du sommeilAvant de sinstaller sur la table de soins, la personne en-lève simplement ses chaussures. Le médecin stimule unetrentaine de zones réflexes réparties sur le corps et cor- DI Résultatsrespondant aux différents troubles subis. Les résultats de la première évaluation en luxopunctureAu début de chaque séance, le médecin consigne dans la sur 31 femmes sont très positifs: environ 90% desfiche de suivi lévolution des troubles. femmes ayant suivi le traitement sont satisfaites, les bouf- fées de chaleur étant supprimées pour 40% dentre elles,Après les 7 séances, la patiente complète le questionnaire et fortement diminuées pour les 50% restantes, retrou-de sortie et de satisfaction. Il a été observé que les effets vant par là-même un confort de vie satisfaisant.de la Luxopuncture ou de lacupuncture durent entre plu-sieurs mois et plusieurs années, parfois, les troubles ne se La Luxopuncture, grâce à son action réflexe, présentemanifestent plus. Il faut informer la patiente du fait quau lavantage dune absence de risque médical ou deffet se-retour des symptômes, elle doit revenir pour suivre 3 condaire indésirable. Il nexiste aucune interaction avec unséances de stabilisation, espacées dune semaine. éventuel traitement en cours (THS). Avril 2012
  3. 3. afmeConcernant la prise de poids consécutive à la ménopause Intensité bouffées de chaleur et sudations (score 0-10)(en moyenne les femmes prennent environ 7 kg), seul unrééquilibrage alimentaire avec une phase hypocalorique 7,0 ,....,.--------------.~pour la phase de perte de poids peut permettre auxfemmes de retrouver leur poids de forme. Il faudra doncleur proposer des séances de luxopuncture pour la réduction " :;; 4,0 1-"-~--""~~o_=_-==~~~,-"-"--"L~ c:de leur surcharge pondérale [7]. .! 3,0 ,;----- .E• EVALUATION RÉALISÉE ENTRE 1,0 h~......-~,~~~~~~~"~~ 0,0 +-,----r"-_----,--~~___,._~_,_~___lJANVIER ET MARS 2009 2 3 4 5 6 7 SéancesDonnées recueillies par questionnaire, scoring et examenclinique. 3/ SATISFACTION EN FIN DE TRAITEMENT• Nombre de sujets étudiés: 31 Satisfaction des sujets en fin de traitement• Age moyen des sujets: 54 ans (Mini 48, Maxi 65)• Age moyen au début des troubles: 50 ans (Mini 32 ans, Satisfaits 90.3 % 1Maxi 57 ans)• Nombre de séances: 7 sur 6 semaines • CONClUSION A côté des traitements conventionnels de la ménopause1/ TROUBLES DE LA MENOPAUSE déjà maitrisés et validés, lapproche thérapeutique par ré- flexothérapie donne la possibilité au médecin davoir desCe tableau représente le pourcentage des patientes ayant résultats concrets sur les symptômes de la péri-ménopauseobtenu le résultat mentionné: sans aucun effet secondaire.Pourcentagé des patientes Suppression Réduction • BIBLIOGRAPHIE 1. Painovich JM, Shufelt CL, Azziz R, Yang ~ Goodarzi MO, Braun- Bouffées de chaleur 40 % 47 % stein GD, Karlan B~ Stewart PM, Merz CN. Poussées de sudation 54 % 38 % A PILOT RA ND OMIIED, SINGLE-BLIND, PLACEBO-CONTROLLED TRIAL OF TRADITIONAL ACUPUNCTURE FOR VASOMOTOR SYMP- Fatigue 71 % 19 010 TOMS AND MECHANISTIC PATHWAYS OF MENOPAUSE Troubles du sommeil 39 % 50 % MENOPAUSE 2012 Jan; 19(1):54-61. Borud E, White A Irritabilité 36 % 52 % 2. A REVIEW OF ACUPUNCTURE FOR MENOPAUSAL PROBLEMS. Episode dépressif 46 % 39 % MATURITAS 2010;jan 7: 1-4 3. Borud tt; Alraek t, White A, Fonnebo V, Eggen Ae, Hammar2/ BOUFFEESDE CHALEUR ET SUDATIONS M, Astrand LI, Theodorsson E, Grimsgaard S. 4. THE ACUPUNCTURE ON HOT FLUSHES AMONG MENOPAUSAL WOMEN (ACUFLASH) STUD~ A RANDOMIIED CONTROLLED TRIAL.Cestableaux représentent la moyenne sur les 31 patientes MENOPAUSE 2009; 16(3):484-93de lévolution du nombre et de lintensité des épisodes de 5. laborowska E, Brynhildsen J, Damberg S, Fredriksson M,bouffées de chaleur et de poussées de sudation. Lindh-Astrand L, Nedstrand E, Wyon ~ Hammar M EFFECTS OF ACUPUNCTURE, APPLIED RELAXATION, ESTROGENS Nombre bouffées de chaleur et sudations /24h AND PLACEBO ON HOT FLUSHES lN POSTMENOPAUSAL WOMEN: AN ANALYSIS OF TWO PROSPECTIVE, PARALLEL, RANDOMIIED STU- 7,0 r-~------~-~-------- DIES. CLlMACTERIC 2007;10(1):38-45 6,0 Kronenberg F, Fugh-Berman A. .t: ~"""""""~_~~"~ ••••.• ",,,! -+- Bouffées chaleur 6. COMPLEMENTARY AND ALTERNATIVE MEDICINE FOR MENOPAU- •.. ~ 5,0 os -.Ir- Sudations SAL SYMPTOMS: A REVIEW OF RANDOMIIED, CONTROLLED TRIALS. Q. 4,0 ... QI ANN INTERN MED. 2002 Nov 19;137(10):805-13. i 3,0 r--~~--" Newton KM, Buist DS, Keenan NL, Anderson LA, LaCroix Al. ::2 -! 2,0 USE OF ALTERNATIVE THERAPIES FOR MENOPAUSE SYMPTOMS: RE- II. 1,0 SULTS OF A POPULATION-BASED SURVEY. 0,0 +-, ~---,.---,--,--------,---- OBSTET GYNECOL. 2002 Jul; 100(1): 18-25. 2 3 4 5 6 7 AddaJ-M. 7. LUXOPUNCTURE: UNE AIDE DECISIVE DANS LA PRISE EN CHARGE Séances DES SURCHARGES PONDERALES. Revue AFME. 2011 Dec : 5-11 AVfil2012 1

×