Ami valorisation - Guide du Répondant

635 vues

Publié le

Lancé par la Région PACA et l’ADEME, cet Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) permet de vous inscrire pour bénéficier d’un accompagnement (formation, conseil…) pour construire votre projet de valorisation et partage de bonnes pratiques énergétiques.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
635
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ami valorisation - Guide du Répondant

  1. 1. Appel à manifestation d’intérêt « Soutien au partage des bonnes pratiques énergétiques » Sommaire : 1 – Un Appel à Manifestation d’Intérêt issu du terrain : 2 – Participants attendus et modalités de réponse 2.1 – Participants attendus 2.2 – Modalités calendaires 2.3 – Modalités de réponse 3 – Fiche de manifestation d’intérêt (a télécharger) 4 – Annexe 1 : Guide de réponse 5 - Annexe 2 : Exemple de réponse à l’AMI
  2. 2. 1 – Un Appel à Manifestation d’Intérêt issu du terrain :Ces dernières années, les projets innovants sur la thématique énergétique se sont multipliés,atteignant plusieurs milliers sur le territoire régional, mais force est de constater que cesréalisations sont peu connues et que ce potentiel régional est sous-valorisé.Afin d’amplifier les efforts dans la lutte contre le changement climatique1, la stratégierégionale vise à démultiplier ces initiatives opérationnelles. L’objectif est de renforcer lepartage des savoir-faire et donner envie à d’autres professionnels de rejoindre lesdémarches éco-responsables soutenues par la Région Provence-Alpes-Côte dAzur etl’ADEME.Pour ces raisons, une concertation des acteurs professionnels2 du territoire régional a étémise en place entre avril et novembre 2012 sur la question : « comment mieux valoriser etpartager les bonnes pratiques énergétiques ? ».Ce travail collectif a fait émerger des besoins et a débouché sur des propositionsopérationnelles de soutien à la valorisation et au partage, comme l’importance de pouvoir : - S’informer, échanger sur le sujet (guide, boîte à outils, plateforme d’échanges) - Se former (story telling, méthodes participatives, etc) - Etre accompagné, bénéficier d’un regard extérieur - Et enfin pouvoir être soutenu financièrement (principalement pour mobiliser des ressources humaines, ou faire appel à des compétences spécifiques (méthodes participatives, etc)L’IMPLICATION de représentants du public cible (public visé par le projet devalorisation) dans la conception et la mise en œuvre des actions de valorisation est unfacteur de réussite incontournable.C’est dans ce cadre que la Région Provence-Alpes-Côte dAzur et l’ADEME proposent unprogramme d’échanges et d’accompagnement autour des questions de valorisation etpartage de bonnes pratiques énergétiques.L’objectif du présent Appel à Manifestation d’Intérêt (A.M.I) est d’identifier, en vue de lesaccompagner, les acteurs qui souhaitent s’engager dans une démarche de valorisation deleurs bonnes pratiques énergétiques ou de celles de leurs adhérents.1 Les consommations d’énergie sont responsables de 85% des émissions de gaz à effet de serre en Provence-Alpes-Côte d’Azur et le secteur du transport et du bâtiment sont à l’origine respectivement de 12 et 5 millions detonnes équivalent CO2 en 2009.2 Il s’agit de collectivités, de structures associatives, d’acteurs et d’opérateurs privés…
  3. 3. 2 – Participants attendus et modalités de réponse2.1 – Participants attendusCet Appel à Manifestation d’Intérêt s’adresse à tous les acteurs professionnels3 souhaitantentrer dans une démarche de valorisation et de partage (hors champ EEDD4) :  d’une ou plusieurs de leurs bonnes pratiques énergétiques,  ou d’une ou plusieurs bonnes pratiques énergétiques de leurs adhérents.Ces bonnes pratiques doivent être relatives à l’énergie et la lutte contre le changementclimatique et avoir bénéficié:  d’un financement régional (démarche AGIR, AGIR (+), CREER, PACA Labs, Agenda 21…) portant sur un projet ou des investissements relatifs aux économies d’énergie et/ou aux énergies renouvelables.  d’autres financements de projets énergétiques (convention ADEME-Région, départements, Europe…)Il sera porté une attention particulière aux projets permettant le partage de « processus » etsavoir-faire (« comment on s’y est pris, comment on a mobilisé nos réseaux », etc).Les déposants devront veiller à impliquer des représentants du public visé par leurs actions devalorisation dès la conception de leurs projets. La participation du public cible sera un critèred’attention particulière pour l’éligibilité à cette AMI.Les déposants éligibles au présent AMI seront accompagnés dans un parcours destiné à :  former et outiller les acteurs régionaux pour la valorisation et la diffusion de leurs bonnes pratiques énergétiques,  favoriser les échanges, le partage d’expériences et les coopérations entre les acteurs régionaux souhaitant ou s’étant déjà engagés dans la valorisation et le partage de leurs bonnes pratiques énergétiques,  enfin, les acteurs souhaitant s’engager durablement dans une démarche de valorisation et de partage des bonnes pratiques pourront bénéficier d’un accompagnement pour la formalisation de leur projet opérationnel jusqu’au stade de l’établissement du dossier de demande de financement.2.2 – Calendrier :  Publication de l’appel à manifestation d’intérêt : 15 janvier 2013  Réception des candidatures à l’appel à manifestation d’intérêt : au plus tard le 15 mars 2013.  Première journée du parcours d’échange pour la valorisation et le partage des bonnes pratiques énergétiques (à priori tous les candidats) : avril 2013.3 association, collectivité, syndicat mixte, PME, CFA, etc4 Education à l’Environnement et au Développement Durable
  4. 4. 2.3 – Modalités de réponse :Les candidats devront remplir la fiche de manifestation d’intérêt ci-jointe.A déposer ou envoyer par voie postale ou électronique avant le 1er mars 2013, au ServiceEnergie Climat Air de la Région : Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Direction du Développement Soutenable et du Climat, Service Energie Climat Air A l’attention de : Marie-Aimée Quadrio maquadrio@regionpaca.fr 7 Place Jules GUESDE, 13481 Marseille CEDEX 20
  5. 5. Fiche de Manifestation d’Intérêt Pour un accompagnement à la valorisation et au partage des bonnes pratiques énergétiques en région Provence-Alpes-Côte d’Azur A retourner avant le 15 mars 2013 Région Provence-Alpes-Côte d’Azur Direction du Développement Soutenable et du Climat Service Energie Climat Air - Marie-Aimée Quadrio 27 Place Jules GUESDE 13481 Marseille CEDEX 20 Ou par mail à : maquadrio@regionpaca.frCette fiche doit être signée par le représentant légal de la collectivité oul’organisme souhaitant participer à la démarche.Pour vous aider à remplir la fiche : un guide ainsi que des exemples de projets de valorisation sont en annexes.Un benchmark et des outils sont également disponibles sur (onglet « Ressources ») : http://agirregionpaca.tumblr.com/Rappel : Les déposants devront veiller à impliquer des représentants du public visépar leurs actions de valorisation dès la conception de leurs projets. La participation dupublic cible sera un critère d’attention particulière pour l’éligibilité à cette AMI.IDENTIFICATION DE LA (OU DES) PERSONNE(S) CANDIDATE(S) POURPARTICIPER AU PARCOURS D’ECHANGES ET D’ACCOMPAGNEMENT(pour les collectivités, a minima un élu et un responsable technique)Nom(s), prénom(s), fonction(s) : 1
  6. 6. Coordonnées complètes : Adresse, : Numéro de téléphone : Courriel :RENSEIGNEMENTS SUR LA COLLECTIVITE OU L’ORGANISMENom de la structure :Statut : Association Etablissement Collectivité Entreprise Autre(précisez)Coordonnées :Compétences ou domaines d’activité de la structure :RENSEIGNEMENTS SUR LE PROJET DE VALORISATIONIntitulé de l’opération :Présentation de(s) bonne(s) pratique(s) sur les questions énergétiques que vous souhaitezpartager :Quels sont les objectifs visés par votre envie de valorisation et de partage ? La mobilisation d’un public cible : citoyens / festivaliers/ personnes internes à votrestructure Le partage de méthodes et techniques entre professionnels / pairsPrécisez :Public(s) cible(s) ? (typologie du public, leur nombre, etc) :Territoire d’action ? (secteur géographique local, régional…) :Présentez les actions envisagées en matière de valorisation et de partage des bonnespratiques énergétiques (précisez comment les personnes concernées par l’échange serontimpliquées) : 2
  7. 7. Présentez l’équipe et les compétences internes que vous pourriez mobiliser sur leprojet :Avez-vous déjà envisagé de faire appel à des compétences extérieures pour : la vulgarisation de documents techniques ? (si oui, précisez : ) la réalisation d’animations participatives ? (si oui, précisez : ) la réalisation de vidéos ? (si oui, précisez : ) l’utilisation des outils numériques ? (si oui, précisez : ) Autres ? (si oui, précisez : )Avez-vous déjà identifié des partenaires ou des relais pour donner plus d’impact àvotre projet de valorisation ?Calendrier et pérennité : indiquer si la continuité de l’action dans le temps est envisagée(mise à jour, etc) ?Je soussigné(e), (nom et qualité du signataire) , vous informe de l’intérêt que macollectivité / mon organisme porte à cette démarche qui vise à favoriser la réflexion sur ledéveloppement d’une démarche de valorisation et de partage des bonnes pratiquesénergétiques.Pour cela, la (les) personne(s) identifiée(s) ci-dessus participera(ont) au parcoursd’accompagnement proposé, soit à minima 2 journées de formation ou d’échanges sur lepremier semestre 2013.Fait à , leCachet et signature : Téléchargez la fiche en format word pour pouvoir la renseigner 3
  8. 8. ANNEXE 1 : Guide de réponse1. Nom, statut et coordonnées du porteur de projet2. Compétences ou domaines d’activité :Indiquer le domaine d’activité de votre structure, son objet social, par exemple : hébergementtouristique, centre de formation d’apprentis, association d’aide à domicile, agriculteur etc...3. Présentation de(s) bonne(s) pratique(s) sur les questions énergétiques que vous souhaitezpartager:Expérience(s) ayant bénéficié d’un financement régional type AGIR, AGIR (+), Agenda 21,CREER, PacaLabs, etc. portant sur un projet ou des investissements relatifs aux économiesd’énergie et/ou aux énergies renouvelables ; ou d’autres financements de projetsénergétiques (départements, FREE, Europe….)4. Quels sont les objectifs visés par votre envie de valorisation et de partage- Précisez les objectifs : par exemple permettre au grand public d’adopter les éco-gestes,sensibiliser les enfants à la thématique énergétique avec une approche ludique, créer unréseau d’ambassadeurs des bonnes pratiques énergétiques, être identifié par ses pairscomme un centre de ressources sur la thématique énergie, transférer les enseignements dela démarche projet…5. Présentez les actions envisagées en matière de valorisation et de partage des bonnespratiques énergétiques :- Précisez les moyens (ou pistes de moyens) à mettre en œuvre pour atteindre les objectifsexprimés (ex : organisation de temps de partage et d’échange sur des thématiques clés,organisation d’animations, organisation de visite de sites exemplaires, réalisation d’outilsthématiques pratiques et/ou méthodologiques…).- Expliquez comment votre action s’inscrit dans le temps (ex : S.A.V après les visites de sitesexemplaires, animation d’un blog, récurrence des animations…).6. Présentez l’équipe et les compétences internes que vous pourriez mobiliser sur le projet :- Précisez les compétences et la disponibilité des personnes susceptibles d’intervenir sur ceprojet. Indiquez également leur position dans votre institution/organisation. Expliquer en quoices personnes ont des compétences qui viendront servir la bonne réalisation du projet (profild’animateur multimédia, aisance rédactionnelle, amateurs photos, profil chargé decommunication etc.…)7. Avez-vous déjà envisagé de faire appel à des compétences extérieures :- Précisez pour quel type de prestations : la vulgarisation de documents techniques, laréalisation d’animations participatives, la réalisation de vidéos, l’utilisation des outilsnumériques, formalisation d’une stratégie de valorisation et d’échange…8. Avez-vous déjà identifié des partenaires ou des relais pour donner plus d’impact à votreprojet de valorisation ?- Précisez s’il s’agit de partenaires financiers et/ou opérationnels. 4
  9. 9. ANNEXE 2 : Exemples de réponses à l’A.M.IEXEMPLE 1 : Faire connaître au niveau local les atouts de la réhabilitation thermique1. Nom, statut, coordonnées : CFA BTP Saturne etc.2. Compétences ou domaines d’activité : Le CFA BTP Saturne est engagé dans unedémarche d’Agenda 21 avec l’objectif notamment de sensibiliser et de responsabiliser lessalariés et les apprentis aux enjeux énergétiques. Nous menons également un projet derénovation thermique de nos bâtiments. Et nous souhaitons mettre en place un projet debilan thermique des logements résidentiels.3. Présentation de(s) bonne(s) pratique(s) sur les questions énergétiques que voussouhaitez partager:Le CFA BTP est spécialisé dans l’enseignement de techniques de réhabilitationsperformantes des bâtiments, notamment l’isolation en paille de lavande.4. Précisez les objectifs visés par votre envie de valorisation et de partage : la mobilisation des citoyens / des festivaliers/ des personnes internes à votre structure le partage de méthodes et techniques entre professionnels / pairsPrécisez :Il s’agit de partager les savoir-faire des apprentis et formateurs en matière de réhabilitationthermique auprès des acteurs du territoire : habitants et entreprises BTP, au travers d’unprojet participatif valorisant les apprentis et engageant les usagers/habitants vers demeilleures réhabilitations de leur logement.Décrivez qui va bénéficier de vos actions, leur nombre, etc :Nous souhaitons diffuser au grand public les bonnes pratiques énergétiquesprofessionnelles. Dans un premier temps, nous pourrions toucher les habitants de notrecommune soit environ 3 500 personnes.Nous souhaitons également partager auprès du public professionnel, et notamment lesentreprises locales de bâtiment (soit une cinquantaine d’entreprises) nos compétences dansle domaine de la rénovation thermique.5. Présentez les actions envisagées en matière de valorisation et de partage des bonnespratiques énergétiques :Nous aimerions intégrer dans notre programme pédagogique la création et l’animation d’unblog sur les bonnes pratiques pour mieux isoler sa maison et éviter les déperditionsthermiques. Nous pourrions nous appuyer sur des cas pratiques en lien avec notre projet debilan thermique. Le blog intégrerait à la fois un volet « Do it Yourself » pour le grand public,mais également un volet professionnel avec de la veille sur les filières, les produits… 5
  10. 10. 6. Présentez l’équipe et les compétences internes que vous pourriez mobiliser sur le projet :Nous nous appuierons sur l’équipe pédagogique en place pour encadrer et faire connaitre leprojet. Les apprentis seront les piliers de ce programme en se transformant en rédacteurs,vidéastes, photographes… L’appétence des jeunes pour les outils numériques représente unavantage certain dans ce projet.7. Avez-vous déjà envisagé de faire appel à des compétences extérieures pour : la vulgarisation de documents techniques ? la réalisation d’animations participatives ? la réalisation de vidéos ? l’utilisation des outils numériques ? oui pour former les enseignants autres ? (si oui, précisez) : ……………………………………………….8. Avez-vous déjà identifié des partenaires ou des relais pour donner plus d’impact à votreprojet de valorisation ?La mairie s’est montrée très intéressée par ce projet, et pourrait nous aider à le faireconnaitre et le diffuser. Le réseau des CFA BTP constituera également un relai primordialpour notre action. Il nous a déjà demandé d’intervenir lors d’un prochain salon pourprésenter notre initiative et souhaiterait que nous puissions accueillir des directeurs d’autrescentres pour leur montrer concrètement ce que nous avons entrepris, voir former lesprofesseurs.9. Calendrier et pérennité : indiquer si la continuité de l’action dans le temps est envisagée(mise à jour, etc) ?L’action est prévue sur un an. La pérennité de l’accompagnement à l’isolation et l’animationdes partenaires locaux est primordiale mais n’a pas encore été défini en détail. Unpartenariat avec l’espace Info Energie est à envisager pour nous aider à bâtir cettecontinuité. 6
  11. 11. EXEMPLE 2 : Créer et animer un réseau d’éco-ambassadeurs de l’énergie : « et si tous lesaides à domiciles devenaient des éco-ambassadeurs… »1. Nom, statut, coordonnées : La Croix-Rouge etc2. Compétences ou domaines d’activité La Croix-Rouge est une association loi 1901 d’aide àdomicile.3. Présentation de(s) bonne(s) pratique(s) sur les questions énergétiques que voussouhaitez partager:Le projet « Ambassadeur de lénergie » de la Croix-Rouge sappuie sur un réseau detravailleurs sociaux qui a pour fonction non seulement daider le quotidien des personnes àmobilité réduite en intervenant à domicile pour des heures de ménage, de cuisine ou petitstravaux mais également pour offrir des conseils de réduction de sa consommation dénergie.Conscient de la précarité du métier (temps partiel, faible revenu) et des publics attirés parces métiers, couplé à lingratitude de certaines tâches, la Croix-Rouge sest donnée pourobjectif de former ces salariés aux écogestes afin de les valoriser dans leur métier et de leurdonner dautres fonctions au sein du domicile. Cette nouvelle dimension« environnementale » donne du sens à leur travail.4. Précisez les objectifs visés par votre envie de valorisation et de partage : la mobilisation d’un public cible le partage de méthodes et techniquesPrécisez : Le projet s’adresse aux salariés de l’organisation et aux bénéficiaires des services.Décrivez qui va bénéficier de vos actions, leur nombre, etc) :Il s’agit de mobiliser les « ambassadeurs de l’énergie », de favoriser de nouvelles recrues ausein du personnel d’aide à domicile pour les impliquer dans cette action de sensibilisationaux éco-gestes.La mobilisation passera par deux sous objectifs :- créer un réseau des ambassadeurs. Aujourd’hui le personnel est formé via un organismede formation, mais il n’y a pas de rencontre, d’échange entre les ambassadeurs- faire connaître le projet « ambassadeur de l’énergie » sur le territoire (les citoyens, lespublics précaires) ainsi qu’auprès des aides à domicile.Le public concerné (les aides à domicile) est certes précaire mais ouvert à lapprentissage.Sa volonté de donner plus de sens à son métier font de lui une ressource humaine qui peutsinvestir pour apprendre de nouveaux usages. Lappropriation des outils numériques étantun enjeu sociétal pour ces publics (fracture sociale et numérique étant cumulative), il devientnécessaire de se tourner vers des structures qui ont cet enjeu pour objet social à savoir lesERIC.5. Présentez les actions envisagées en matière de valorisation et de partage des bonnespratiques énergétiques :- former les aides à domicile, ambassadeurs de l’énergie, à lanimation dun blog (béaba delinternet pour faire parler des citoyens qui s’intéressent à leur facture énergétique)- création d’une plaquette d’information que les aides à domicile puissent remettre au foyerpour expliquer les avantages d’adopter des écogestes ainsi que leurs rôles 7
  12. 12. - animer et faire émerger un réseau dambassadrice (organisation de RDV collectif, autour demoment convivial, témoignage et tutorat des anciens auprès des nouveaux ambassadeurs...)- investir les réseaux sociaux notamment facebook pour garantir encore plus de lisibilité à ladémarche « ambassadeur de l’énergie ».6. Présentez l’équipe et les compétences internes que vous pourriez mobiliser sur le projet :La force de la Croix-rouge repose sur ses « ambassadrices » et sur son potentiel pour enfaire un réseau. A défaut de moyen humain et de temps dédié à la valorisation, cesassistantes daide à domicile peuvent-être un vecteur intéressant pour faire parler du projet.Les compétences éditoriales et communicationnelles seront acquises pendant le projet.C’est le partenariat avec un organisme de formation / espace public numérique qui permetd’assurer les compétences attendues (web, communication, animation réseau)7. Avez-vous déjà envisagé de faire appel à des compétences extérieures pour : la vulgarisation de documents techniques ? : oui, c’est un souhait, mais à qui s’adresser ? la réalisation d’animations participatives ? la réalisation de vidéos ? : par un prestataire externe l’utilisation des outils numériques ? : Un ERIC* Autres ? (si oui, précisez) : ………………….8. Avez-vous déjà identifié des partenaires ou des relais pour donner plus d’impact à votreprojet de valorisation ?LERIC* de la Moutonne est particulièrement intéressé pour proposer un accompagnementet un apprentissage aux Ambassadrices.LERIC offre lavantage de proposer un lieu équipé dordinateur, logiciel, internet, petitéquipement et surtout dêtre animé par un médiateur numérique. Un planning de RDVcollectif pourra alors senvisager, avec des accès libre possible.9. Pérennité : indiquer si la continuité de l’action dans le temps est envisagée (mise à jour,etc) ?L’action est prévue sur deux ans. Ensuite, la pérennité de l’animation du réseaud’ambassadeur passera par…….*Espaces Régionaux Internet Citoyen : cest le label régional en Provence-Alpes-Côte dAzurqui désigne des Espaces Publics Numériques (EPN) ou plus largement des lieux daccèspublic à l’Internet. Ils sont animés par des "médiateurs numériques" qui ont pour missiondaccompagner tous les citoyens et les acteurs locaux à mieux comprendre et vivre lasociété de linformation et de la communication en permettant leur initiation ouperfectionnement aux outils du numérique. Cela se concrétise par des ateliers collectifs, delaccompagnement individuel ou simplement de laccès libre. Pour que tous puissent yaccéder, le coût daccès à ces services est modique. 8
  13. 13. EXEMPLE 3 : Co-construction et diffusion d’un guide sur les prestations des traiteurs eco-responsables en région PACA1. Nom, statut, coordonnées : Equi’sol, etc2. Compétences ou domaines d’activité : L’association Equi’sol fait partie du pole sur laconsommation responsable…..3. Présentation de(s) bonne(s) pratique(s) sur les questions énergétiques que voussouhaitez partager:De plus en plus de traiteurs proposent des prestations « developpement durable » : alimentsde saison, locaux, voire bio, tri des déchets, vaisselle dure ou bio-dégradable, etc. Autant dedémarches qui contribuent à des économies d’énergie importantes ainsi qu’à lasensibilisation du public consommateur.L’idée est de valoriser ces nouveaux savoir-faire et mettre en relation ces traiteurs avec lesd’acheteurs recherchant des prestations responsables, afin de diffuser ce type de prestation.4. Précisez les objectifs visés par votre envie de valorisation et de partage : la mobilisation d’un public cible le partage de méthodes et techniques Autre : Mise en lien entre offre et demande concernant les prestations de traiteursDécrivez qui va bénéficier de vos actions, leur nombre, etc : - Ex : 100 traiteurs sur le territoire régional - Ex : 200 acheteurs à définir (enquête) - Les Réseaux de ces acheteurs (ex : plateforme des festivals éco-responsables, plateformes des acheteurs éco-responsables, etc) - Ex : 1000 repas éco-responsables servis5. Présentez les actions envisagées en matière de valorisation et de partage des bonnespratiques énergétiques :L’objectif est d’impliquer une dizaine de traiteurs responsables et d’acheteurs pour bâtir unguide-annuaire correspondant aux besoins de chacun ainsi que sa stratégie de diffusion (ilne s’agit pas uniquement de l’imprimer puis le laisser dormir dans les tiroirs).Les acheteurs peuvent être des collectivités, des associations (festivals, etc) et desentreprises. Une enquête sera réalisée pour mieux connaître cette cible et définir commentla toucher. Il est pressenti que les services « communication » et « achat » des collectivitésseront ciblés en priorité.A terme, l’objectif est de recenser une centaine de prestataires privés et que le guide soitconsulté chaque année par un nombre d’acheteurs qui reste à définir (sur les bases d’uneenquête pour connaître le marché). Le projet comprend donc les étapes suivantes : - Identification et implication du « noyau » de professionnels pour co-définir le projet - Réalisation d’un état des lieux des pratiques des traiteurs et des profils des acheteurs (ou benchmark si données existantes) - Définition du contenu du guide (annuaire, cahier des charges, information sur les différents labels ou autres données demandées) - Définition d’une stratégie de mise en lien entre acheteurs et traiteurs - Mise en œuvre (guide, animation) - Evaluation/ observatoire - Définition de la stratégie de pérennisation (mise à jour de l’annuaire, veille règlementaire, etc) 9

×