COMPTE-RENDU             LUDOVIA 2012D. Maïssa, H. Laffez, P. Estrate, D. Cohen
THÈME:          LE PLAISIR DAPPRENDRE• De nombreuses tables rondes, leurs thèmes étaient ensuite approfondis durant des at...
• Parmi   les questions récurrentes: • Comment centraliser les informations remontant des expérimentations (pas assez de r...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cr ludovia 2012

365 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
365
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cr ludovia 2012

  1. 1. COMPTE-RENDU LUDOVIA 2012D. Maïssa, H. Laffez, P. Estrate, D. Cohen
  2. 2. THÈME: LE PLAISIR DAPPRENDRE• De nombreuses tables rondes, leurs thèmes étaient ensuite approfondis durant des ateliers (5 par des personnels de lAcadémie): nomadisme, serious games, ENT, réseaux sociaux...Un grand nombre dexpérimentations étaient présentées (http://www.ludovia.org/2012/category/a-la- une/) • Une grande diversité dintervenants (enseignants, chercheurs, administratifs, collectivités, CRDP, entreprises...), permettant de croiser les regards sur les problématiques travaillées: plus de 650 participants.• Un grand intérêt de tous pour les nouveaux usages numériques nomades (tablettes et choix de matériels, problèmes techniques et solutions, la question des ressources...).• Tousles niveaux denseignements étaient présents: 1er et 2nd degré, université. La place des parents dans la nouvelle donne numérique fut aussi abordée.
  3. 3. • Parmi les questions récurrentes: • Comment centraliser les informations remontant des expérimentations (pas assez de remontées selon la DEGESCO) ? • Comment mieux former les enseignants (formation initiale/ continue, avant le concours) ? • Comment mieux intégrer les nouveaux outils numériques aux enseignements ? • La question des ressources (encore peu nombreuses). • Malgré lexcellente organisation, plusieurs remarques: la durée des tables rondes, le nombre des intervenants (7/8 pour 1h30) a laissé un goût dinachevé car trop peu de temps de parole pour chacun. Les ateliers pourraient être plus longs et plus nombreux (plus efficaces car ils rapprochent les intervenants et le public). En conclusion, cet événement tend à prouver quil existe un grand nombre dexpérimentations (beaucoup de disciplines engagées), que les nouvelles pratiques numériques commencent à prendre une certaine ampleur (résultats des expérimentations académiques globalement positives), malgré des questionnements récurrents (matériels, sécurité, logistique, coûts, infrastructure...).

×