Madame, Monsieur,Nous attirons votre attention sur le fait que vous ne serez plus informés des actions deprospection comme...
Première puissance économique du continent, le pays concentre aujourd’hui environ 66% duPIB de l’Afrique australe et 30% d...
LIle Maurice, 1865 km² et 1,3 millions d’habitants, jouit d’une des économies les plusperformantes parmi les pays en voie ...
MadagascarAncienne colonie française devenue indépendante le 26 juin 1960, Madagascar est une île de581.540 km² peuplée d’...
Les opportunités suivantes sont à surveiller :- réseau routier à construire ou à réhabiliter (financements internationaux)...
Ambassade de Madagascar à Bruxelles :Liva A. RAHARIJAONAConseiller EconomiqueEmbassade de MadagascarAvenue de Tervueren 27...
Carlson Wagonlit Travel       BTC Brussels – Team 4       Av du Boulevard – Bolwerklaan 21 B-1210 BrusselsDemandez Nicole,...
ENGAGEMENT DE PARTICIPATION           Mission économique Afrique du Sud, Maurice et/ou Madagascar                         ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mission Ile Maurice Madag

824 vues

Publié le

Informations concernant MISSION Afrique du Sud , Maurice , Madagascar

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
824
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mission Ile Maurice Madag

  1. 1. Madame, Monsieur,Nous attirons votre attention sur le fait que vous ne serez plus informés des actions deprospection commerciale de lAWEX par courrier postal. Le présent mailing, que vouslayez reçu par mail ou par fax, est par conséquent le seul document que vous recevrezconcernant lopération annoncée ci-après.Vous noterez également que toutes les données relatives aux actions de prospectioncommerciale sont également disponibles dans le module "Programme" de notre siteinternet www.awex.be, au départ duquel il vous est loisible de vous inscrire parformulaire électronique.L’AWEX (Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers), a le plaisir devous annoncer l’organisation d’une prochaine Mission commerciale en Afrique du Sud, à l’Ile Maurice et à Madagascar du 19 au 30 octobre 20111. Le marché.LAfrique du Sud confirme sa bonne tenue économique en maintenant une croissancemoyenne nationale proche des 5%. Cette croissance a atteint des sommets de 8 % pour laprovince du Gauteng (Johannesburg), 6.5 % pour le Kwazulu Natal (Durban) et 6 % pour leWestern Cape (Cape Town).L’économie nationale a été stimulée par des grands projets réalisés en vue de l’accueil de laCoupe du Monde de Football 2010, à savoir notamment le TGV Pretoria – Johannesburg –Airport International, le développement de zones résidentielles, commerciales et industrielleset de nouvelles exploitations minières (chrome, platine, fer, or).L’ensemble de ces grands travaux ont totalisé des investissements pour 260 milliards de rands(100 rand= 10,28 € ou 1€ = 9,72 rand).
  2. 2. Première puissance économique du continent, le pays concentre aujourd’hui environ 66% duPIB de l’Afrique australe et 30% du PIB de l’Afrique subsaharienne. La province duGauteng compte 350 des 500 sièges sociaux des plus grandes entreprises en Afrique. Marchéen pleine expansion, l’Afrique du Sud est aussi devenue la principale porte d’entrée aumarché d’Afrique australe.Sur le plan social, il est à constater une croissance rapide du pouvoir d’achat essentiellementparmi la population africaine et depuis les trois dernières années avec une progressionannuelle de ce pouvoir d’achat de plus 22 % par an. Cette situation n’est pas sans créer desdifficultés importantes de production. Des pénuries répétitives voient le jour au niveau de ladisponibilité des biens de consommations (énergie, pétrole, ciment, briques, etc…)Les secteurs à privilégier actuellement sont : les matériaux de construction et leséquipements industriels nécessaires à leur production, les équipements du secteur destélécommunications et de l’information, les produits alimentaires, le tourisme, les services engénéral, les technologies vertes, l’environnement et l’investissement immobilier.Les taux de change se stabilisent depuis que la Reserve Bank n’intervient plus quemodérément sur le marché des changes.Johannesburg se confirme comme étant un centre de redistribution incontournable pourapprovisionner les marchés de la Région et même de lAfrique centrale (Angola, Républiquedémocratique du Congo,…).Les secteurs suivants sont à privilégier:- Les matériaux de construction et les équipements nécessaires à leur production ;- Les produits de haute technologie liés à lélectronique, linformatique, les télécommunications et linformation ;- Les produits alimentaires ;- Le tourisme ;- Les technologies vertes et l’environnement ;- L’investissement immobilier ;- Les services en général ;- La maintenance et la formation professionnelle.
  3. 3. LIle Maurice, 1865 km² et 1,3 millions d’habitants, jouit d’une des économies les plusperformantes parmi les pays en voie de développement. Son PIB a connu une croissancemoyenne de l’ordre de 4,7% entre 2000 et 2005. En 2009, elle était de 2,8%. Partant d’uneéconomie axée, à l’origine, sur la culture de la canne à sucre, l’île s’est progressivementmétamorphosée en une économie robuste qui a su se diversifier en s’appuyant surl’agriculture, la production industrielle orientée vers l’exportation, le tourisme, les servicesfinanciers ainsi que sur les secteurs des technologies de l’information et de la communication.Hormis son attrait touristique, l’île Maurice est un carrefour géographique situé aux portes desmarchés émergents que sont l’Inde, l’Afrique et l’Extrême Orient.Face à la crise mondiale, le gouvernement mauricien a établit des priorités pour amener lepays sur le chemin de l’autonomie énergétique et agro-alimentaire.Des budgets importants sont attribués à ce secteur ainsi qu’à ceux de l’énergie durable, del’eau, du traitement des déchets et des TIC en privilégiant les partenariats de transfert desavoir-faire.En outre, le gouvernement mauricien offre des facilités aux investisseurs un régime fiscalavantageux comme par exemple : - un impôt sur les sociétés et sur le revenu de 15% au maximum ; - une exonération du capital, des dividendes et des droits à l’importation sur les équipements; - le capital, le dividende et tous profits peuvent être rapatriés librement ; - pas de minimum imposé pour le capital social.Opportunités d’affaires- consolidation des industries traditionnelles ;- diversification de la base industrielle ;- développement des secteurs émergents, y compris celui des services ;- secteurs manufacturiers ;- agro-industrie ;- énergie et environnement ;- tourisme et immobilier ;- sciences de la vie et biomédical ;- secteurs émergents, E-formation ;- services aux entreprises internationales.Remarque : L’Ile Maurice développe le concept « Maurice-Ile Durable » en privilégiant lessecteurs liés aux énergies renouvelables et au maintien de la qualité de son environnement.
  4. 4. MadagascarAncienne colonie française devenue indépendante le 26 juin 1960, Madagascar est une île de581.540 km² peuplée d’environ 20 millions d’habitants (immigrants malais, indiens, chinois,africains et arabes).Le pays a connu une forte croissance économique quasi ininterrompue depuis1995(exception faite de 2002) avec une accélération jusqu’en 2008 (estimation de 7,2%). Lesgrands moteurs actuellement sont les grands projets miniers et les TIC.Le secteur primaire (agriculture, pêche et secteur forestier) représente 28% du PIB et aaugmenté de 4,1 % en 2008.Le secteur agricole occupe la majeure partie de la population et 30.000 km² de terres fertilesont été mises à la disposition des investisseurs pour accroître les exportations de vanille,épices, huiles essentielles, plantes médicinales, haricots, litchis, coton et production de lait. Lapriorité du gouvernement malgache est dans le développement de l’agro-industrie.Le secteur secondaire représente près de 15% du PIB. Sa croissance a été solide en 2008(+10,8%) grâce à la construction des grands projets miniers (+28% pour les industriesextractives), et une amélioration de la fourniture en électricité aux industries (+6%).Le secteur minier contribue pour 4% au PNB mais devrait en représenter 30% en 2012. Desinvestissements de plus de 2 milliards d’euros sont en cours dans le cobalt, le nickel etl’ilménite. Des prospections sont effectuées dans le secteur du pétrole, de l’uranium, de l’or etdes pierres précieuses.L’énergie est également un souci majeur du Gouvernement et la compagnie nationaled’électricité (JIRAMA) procède régulièrement au renouvellement ou à l’augmentation deséquipements des centrales de production. La production hydroélectrique doit passer de 64%à 76% de la production totale d’électricité.Le secteur tertiaire tirait en 2008 la croissance vers le haut (+15,6%). Les secteurs pharesétaient le BTP et les infrastructures (+64%), les télécommunications (+48,7%) et lestransports (+11%). Le secteur des télécommunications a connu une forte accélération durantla période 2005-2010 grâce à une progression rapide du nombre d’abonnés de la premièreliaison internet à débit en fibre optique et grâce au câble Lion, en service depuis 2009. Denouvelles liaisons haut-débit sont attendues (Eassy, Seacom).Depuis 2009, le pays subi les effets de la crise économique mondiale et en 2010, la croissancen’a été que de 0,6%.Le pays offre de nombreux incitants à l’investissement comme par exemple:- un régime hors taxes pour les industries exclusivement exportatrices;- une protection renforcée des investissements (membre de l’Agence Internationale pour la garantie des investissements, nouvelle loi sur les investissements) ;- un guichet unique pour les investisseurs ;- un accès à la propriété foncière pour les investissements supérieurs à 500.000-, USD ;- des incitations fiscales dans des secteurs ciblés (mines, tourisme)Pour les investisseurs belges particulièrement, il y a lieu de noter d’un Accord de protectiondes investissements a été signé en 2007.
  5. 5. Les opportunités suivantes sont à surveiller :- réseau routier à construire ou à réhabiliter (financements internationaux) ;- télécommunication (câble fibre optique à installer entre Madagascar et Durban et inter- connexion des principales villes du pays) ;- centrales de production d’énergie- dragage des ports- mines (ressources minières exceptionnelles)- tourisme (nombreux parcs naturels; infrastructures hôtelières) ;- agro-alimentaire (processing et packaging) ;- agriculture biologique ;- bio carburant- textiles- services (technologies des communications et de l’information).2. Coordonnées importantes :Attaché économique et commercial de l’AWEX basé en Afrique du Sud et couvrantl’Afrique australe :Jean-Louis CROUGHSAttaché Economique et Commercial pour la Wallonie et Bruxelles.Tél.: 00 27 11 884 5581 ou 5582 ou 4655Fax: 00 27 11 884 1771E-Mail: walbru.jnb@icon.co.zaAntenne logistique Madagascar :Etienne ANSLOTAffaires & DroitConseils - AnalysesHilton MadagascarSuite 405ANOSY. ANTANANARIVOMAGAGASCARTél : +261.20.22.217.00F ax : +261.20.22.381.51Gsm : +261.32.07.66297E-mail : anslot@moov.mgNouvelle antenne logistique en Ile Maurice :Robert FRENKELTél.: 00 32 475 76 57 57Fax: 00 32 71 40 10 38E-Mail: rfrenkel@mauriwal.comRue René Maingard de la Ville es OffransRoches BrunesBeau BassinILE MAURICE
  6. 6. Ambassade de Madagascar à Bruxelles :Liva A. RAHARIJAONAConseiller EconomiqueEmbassade de MadagascarAvenue de Tervueren 276, 1150 BruxellesEmail: liva.raharijaona@madagascar-embassy.euStandard Ambassade : 32 2 770 1726www.madagascar-embassy.euMonsieur Liva Alain RAHARIJAONA, Conseiller Economique auprès de lAmbassade deMadagascar en Belgique est à la disposition de ceux qui souhaiteraient obtenir desinformations sur Madagascar.3. La missionMercredi 19/10/11 Bruxelles (19h32) Paris(21h29) Paris(23h20) Johannesburg (09h50 le 20/10/11)Jeudi 20/10 au samedi 22/10 Contacts individuels à Johannesburg.Samedi 22/10 Johannesburg (13h35) Mauritius (19h35)Dimanche 23/10 Journée libreLundi 24/10 et mardi 25/10 Contacts à MauritiusMercredi 26/10 Mauritius (13h) Antananarivo (13h40)Jeudi 27/10 au samedi 29/10 Contacts à AntananarivoDimanche 30/10 Antananarivo (00h55) Paris(10h55) Paris(12h35) Bruxelles(14h15)4. Budget prévisionnel (à titre indicatif, tarif vol individuel) Avion : Prix des vols : Classe économique : 1847,89 € Classe affaires : 4796,89 € Hôtel : + /- 150 EUR/nuit (prix moyen à titre indicatif)Rappel : vous disposez ci-dessus d’une proposition de programme horaire de la mission.Vous êtes libres d’établir votre planning personnel, de vous limiter à un des trois paysproposés ou den visiter dautres à loccasion de cette mission.Pour cela, je vous invite à contacter d’urgence votre agence de voyage ou l’agence choisie parl’AWEX, à savoir :
  7. 7. Carlson Wagonlit Travel BTC Brussels – Team 4 Av du Boulevard – Bolwerklaan 21 B-1210 BrusselsDemandez Nicole, Seher ou Stacey… Tél. : +32 (0)2 258 85 04 Fax : +32 (0)2 201 94 50 E-mail : team4btc.bru.be@contactcwt.comRem. : si vous avez recours à une autre agence ou un autre circuit, je vous saurez gré decommuniquer à l’agent traitant votre programme personnel.5. Aide financière de lAWEX Lincitant "Assistance Prospection – Etudes de Marchés nouveaux hors Union Européenne", pour autant que les conditions déligibilité soient respectées, peut soutenir vos efforts de prospection commerciale à létranger, à loccasion de la présente initiative. Si vous souhaitez des renseignements à ce sujet, je vous invite à prendre contact avec la Direction des Incitants financiers de lAWEX (Mme Sofia KABAYIZA - Tél. : 02/421.85.68, M. Christophe SERVAIS – Tél. : 02/421.85.67 et Mme Dominique BADOT – Tél. : 02/421.85.97).Pour lintroduction effective de votre demande, je vous invite à privilégier le recours auformulaire électronique disponible sur le site web de lAwex à ladresse : www.awex.be-Aides à lexport – En savoir plus - Soutiens Financiers – Choisir lincitant – Formulaireélectronique. Attention : Cette demande doit être introduite avant le début de la missionN.B. : Vous recevrez très prochainement une invitation à un séminaire d’information ausujet des marchés visés par cette action qui se tiendra au Centre régional de l’Awex àNamur le 7 septembre prochain. Nous espérons vous y rencontrer.En cas dintérêt de votre part pour cette mission, nous vous invitons à compléter le formulaireélectronique relatif à cette action et nous le retourner pour le 12 septembre au plus tard.Espérant que cette initiative retiendra votre attention, je vous prie de croire, Madame,Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs. Philippe SUINEN Administrateur général.
  8. 8. ENGAGEMENT DE PARTICIPATION Mission économique Afrique du Sud, Maurice et/ou Madagascar du 19 au 30 octobre 2011Je soussigné(e) ……………………………. agissant en qualité de …………………….pour la société…………………………………………………………………………………Adresse complète : …………………………………………………………………………...…………………………………………………………………………………………………..Tél. : ……………………………………….. Fax. : …………………………………………..GSM : : ……………………………………E-mail : …………………………………….Site internet : …………………………………..Activités : ………………………………………………………………………………………N° de TVA : ……………………………………………………… …………………………… Je marque mon accord pour participer à l’action reprise dans le titre et m’engage àrespecter les conditions générales de participation. Je marque mon accord pour une partie du programme de la mission, à savoir : Je compte prolonger ma mission dans le(s) pays suivant(s) :Date : ………………………………. Signature : ………………………….Merci d’envoyer votre réponse avant le 12/09/2011 à l’attention de Henri CHALONAgence wallonne à l’Exportation et aux Investissements EtrangersPlace Sainctelette, 21080 BruxellesTél : 02/421 84 84 Fax : 02/421 87 75E-mail : h.chalon@awex.be

×