Insertion et réemploi :
l’économie circulaire à l’échelle
d’un territoire
Economie circulaire et Ecologie Industrielle
1
V...
Une
Association
loi 1901,
bientôt une
SCIC ?
Un territoire
d’intervention
pluri régional
Le Massif central
Des thématiques...
Economie Circulaire
Ecologie Industrielle
et Territoriale
• Remise en contexte et définitions
• 2 exemples :
• La Démarche...
Développement Durable ???
Notre planète a des frontières…Elle est limitée…
Son stock de ressources naturelles l’est
égalem...
D’une économie linéaire….
5
…à une économie circulaire
6
Définition ADEME
L’économie circulaire peut se définir comme un
système économique d’échange et de production
qui, à tous ...
L’Economie Circulaire
3 domaines, 7 axes d’action
8
ECO-CONCEPTION
ECOLOGIE INDUSTRIELLE
ET TERRITORIALE
ECONOMIE DE LA
FO...
Végétaux
Champignons
bactéries
Carnivores Herbivores
L’Ecologie Industrielle et territoriale est une stratégie collective ...
Ecologie industrielle et territoriale
NEXTER
MICHELIN
REVILLON
SICAREV
BROCELIANDE BM
Plastiques
C3R
TRI
d’EMMA
CEGELEC
Filière de collecte et valorisation des
...
Nov 2010- Déc 2011
• Projet DGCIS
• Partenariat
CCI/Agglo/Pays/Alec42
• Bilans de flux dans 20
entreprises
• Choix de 2
th...
Démarche EIT dans le Bassin Roannais
• Une nouvelle filière vertueuse de collecte et de
valorisation des déchets plastique...
14
Construire un projet de développement territorial autour de la ressource
laine, sur les axes élevage, transformation, t...
15
Projet de « coopération
territoriale pour la
structuration d’un pôle
laine en Pays de Saugues »
Université
Blaise Pasca...
16
Des difficultés pour passer à l’action
• Souhait des Ateliers de la Bruyère de voir les autres
acteurs s’engager
• Pas ...
Co-construire une vision commune du Pôle Laine et élaborer un plan d’actions pour la concrétiser,
en vue de proposer un pr...
Axe 01 : Développer les activités économiques de production et transformation autour de la
laine sur le territoire
01.01 :...
19
Création de l’association Pôle Laine, le 18/03/15
Réponse à l’appel à projets PTCE
Colloque européen sur le lavage d...
Démarche longue  Il faut
veiller à maintenir la
mobilisation et la dynamique
Démontrer concrètement « que
ça marche »
Met...
Economiques, sociaux et environnementaux pour les
acteurs et le territoire
Création de relations de
confiance au sein d’un...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Maceo ess lozère 26-11-15

418 vues

Publié le

Maceo ess lozère 26-11-15

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
418
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
98
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Or sur ce système fini nous exerçons une pression qui croît de manière exponentielle depuis un siècle
    Cette pression peut s’illustrer par notre démographie : nous sommes aujourd’hui près de 7 milliards d’habitants sur terre, en 2050, nous serons 9 milliards
    Cette pression a des conséquences sur les ressources naturelles. On parle avant tout pétrole, métaux rares,…
    Moins de l’accès à l’eau douce, aux terres agricoles,
    Nos modes de vie ont également des conséquences : sur la conso d’engrais, que les écosystèmes ont le plus grand mal à absorber, la concentration de CO2 et le changement climatique, l’extinction d’espèces,…
    Ces quelques exemples illustrent le déséquilibre environnemental global auquel nous avons à faire face
    et qui aggrave le déséquilibre, qu’on a appelé Nord/Sud ou PD/PVD, de répartition des richesses
    Je vais prendre l’exemple du changement climatique : ce sont les pays développés qui par leur mode de vie génèrent le plus de gaz à effet de serre, et en même temps ce sont eux qui auront les plus grandes capacités pour s ’adapter au changement climatique qui est en cours.
    Les pays en voie de développement vont voir leurs conditions de vie, déjà difficiles, s’aggraver et n’ont aujourd'hui pas les moyens de s’adapter
  • L’économie circulaire s’organise sur 3 domaines :
    En agissant sur l’offre au travers des acteurs économiques (MIEUX PRODUIRE)
    En agissant sur la demande et le comportement des consommateurs qu’ils soient citoyens ou entreprises (MIEUX CONSOMMER)
    En intervenant sur la gestion des déchets (MIEUX GERER LES DECHETS)

    et 7 axes d’action.
    Le premier domaine vise à développer
    l’approvisionnement durable et l’éco-efficacité des activités économiques
    l’éco-conception, qui vise à minimiser tous les impacts environnement sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit
    l’écologie industrielle et territoriale, qui une organisation de type industrielle, mise en place par plusieurs acteurs d’un même territoire pour optimiser la gestion des ressources (matières, énergies)
    et à la frontière du domaine suivant, l’économie de la fonctionnalité qui relève de l’offre mais aussi de la demande : dite aussi économie fonctionnelle, elle privilégie l’usage à la possession et tend à vendre les services liés à un produit plutôt que le produit lui-même.

    Le second domaine vise à développer la consommation responsable au travers des achats raisonnés et performants ainsi qu’une utilisation conforme à l’usage normal du produit. Il s’agit aussi de prolonger la durée d’usage par le réemploi, la réparation et la réutilisation.
    Globalement ces deux domaines intègrent notamment les politiques de prévention des déchets et de très forte réduction de l’obsolescence dite programmée ou accélérée des produits.
    A noter également l’interdépendance des actions et l’importance majeure des comportements : la réparation n’est possible que si le produit a été éco-conçu pour cela ; réciproquement les efforts d’éco-conception sont vains si les utilisateurs jettent le produit après usage sans chercher à le réparer ou le faire réutiliser par d’autres

    Le troisième domaine, plus ancien, vise à recycler le maximum de déchets.

     Rappeler l’organisation du cycle de conférences de la PF21 sur l’Eco circulaire : aujourd’hui l’EIT, fin 2014 l’éco-conception, début 2015 l’économie fonctionnelle.
  • En 2013, un programme de recherche-action, intitulé « Développement d’un projet de coopération territoriale pour la structuration d’un pôle laine en Pays de Saugues » mené par le CERAMAC, Laboratoire de géographie de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, et un groupe d’acteurs du Pays de Saugues, coordonné par les Ateliers de la Bruyère a mis en évidence fin 2013 l’intérêt d’un projet de coopération territoriale pour la construction d’un Pôle Laine en Pays de Saugues sur 2 axes
    Un axe production, transformation et commercialisation impliquant l’ensemble des acteurs, des éleveurs aux transformateurs.
    Un axe patrimonial, culturel et touristique.
  • Maceo ess lozère 26-11-15

    1. 1. Insertion et réemploi : l’économie circulaire à l’échelle d’un territoire Economie circulaire et Ecologie Industrielle 1 Véronique Guiraud Chef de projet Economie Circulaire v.guiraud@maceo.pro 07 77 39 07 01
    2. 2. Une Association loi 1901, bientôt une SCIC ? Un territoire d’intervention pluri régional Le Massif central Des thématiques d’intervention : Tourisme Construction durable Energie TIC Economie Circulaire Commerce de proximité …. Un réseau d’adhérents et de partenaires : Consulaires, Collectivités, Entreprises, Associations, Enseignement- recherche Un objectif : Proposer un accompagnement sur mesure des projets de développement durable des territoires du Massif central Des compétences projet Animation/coordinat ion Ingénierie financière Communication Macéo C’est
    3. 3. Economie Circulaire Ecologie Industrielle et Territoriale • Remise en contexte et définitions • 2 exemples : • La Démarche Ecologie Industrielle et Territoriale du Bassin Roannais • Le Pôle Laine du Pays de Saugues 3
    4. 4. Développement Durable ??? Notre planète a des frontières…Elle est limitée… Son stock de ressources naturelles l’est également…. …Ainsi que sa capacité a absorber les rejets solides, liquides et gazeux de l’activité humaine 4 Consommation d’engrais Consommation d’eau doucePopulation Concentration atmosphérique CO2 Extinction d’espèces Déséquilibre environnemental global Déséquilibre de répartition des richesses
    5. 5. D’une économie linéaire…. 5
    6. 6. …à une économie circulaire 6
    7. 7. Définition ADEME L’économie circulaire peut se définir comme un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus 7
    8. 8. L’Economie Circulaire 3 domaines, 7 axes d’action 8 ECO-CONCEPTION ECOLOGIE INDUSTRIELLE ET TERRITORIALE ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITE CONSOMMATION RESPONSABLE (achat, utilisation) RECYCLAGE ALLONGEMENT DE LA DUREE D’USAGE (réemploi, réparation, réutilisation) APPROVISIONNEMENT DURABLE, ECO-EFFICACITE Graphique ADEME
    9. 9. Végétaux Champignons bactéries Carnivores Herbivores L’Ecologie Industrielle et territoriale est une stratégie collective de développement économique durable qui prend comme modèle celui des écosystèmes naturels pour repenser les flux entre acteurs économiques d’un territoire afin de dégager des bénéfices économiques et sociaux pour le territoire et ses acteurs, tout en limitant les prélèvements de ressources et les impacts environnementaux. Ecologie industrielle et territoriale
    10. 10. Ecologie industrielle et territoriale
    11. 11. NEXTER MICHELIN REVILLON SICAREV BROCELIANDE BM Plastiques C3R TRI d’EMMA CEGELEC Filière de collecte et valorisation des plastiques du Bassin Roannais Matière 1ère Recyclage PLASSON SYLVIDE Aujourd’hui : 50 structures collectées 100T/an Un développement qui se poursuit De nouvelles filières visées
    12. 12. Nov 2010- Déc 2011 • Projet DGCIS • Partenariat CCI/Agglo/Pays/Alec42 • Bilans de flux dans 20 entreprises • Choix de 2 thématiques : déchets non dangereux et Matières Organiques • Projet Boucle/Macéo • GT Déchets non dangereux  Plastiques • GT Matières Organique : pré-étude de faisabilité • Recherche d’une solution opérationnelle pour la synergie Plastiques • Signature des Conventions de partenariats • Projet Méthanisation repris par l’Agglo Déc 2011-Déc 2012 Déc 2012-Déc 2013 • Janvier 2014 : Début de la collecte des plastiques • Création du Club EI, rédaction et signature de la charte • 3 réunions du Club • Audit « Energie fatale » dans 4 entreprises Depuis Janv 2014 Démarche EIT dans le Bassin Roannais
    13. 13. Démarche EIT dans le Bassin Roannais • Une nouvelle filière vertueuse de collecte et de valorisation des déchets plastiques : Bénéfices économiques pour tous les acteurs Bénéfices environnementaux Bénéfices sociaux : nouvelle activité pour C3R, la perspective d’autres filières de collecte sur le même modèle, des liens avec des entreprises qui favorisent la réinsertion des salariés de C3R • Une démarche qui s’essouffle par manque d’objectifs mobilisateurs pour les acteurs du territoire
    14. 14. 14 Construire un projet de développement territorial autour de la ressource laine, sur les axes élevage, transformation, tourisme, patrimoine et culture Lavage et fabrication d’articles de literie en laine Feutrage et fabrication d’articles en feutre 32 000 moutons, 4ème marché national ovins Les Chemins de St Jacques de Compostelle Culture et patrimoine Le Pôle Laine du Pays de Saugues
    15. 15. 15 Projet de « coopération territoriale pour la structuration d’un pôle laine en Pays de Saugues » Université Blaise Pascal de Clermont Ferrand ComCom CMA SMAT Haut Allier Laurent Laine Ateliers La Bruyère • Confirmation d’un potentiel de développement • Un axe production, transformation et commercialisation • Un axe patrimonial, culturel et touristique. • Projet bâtiment Pôle Laine lancé La naissance du projet et les acteurs
    16. 16. 16 Des difficultés pour passer à l’action • Souhait des Ateliers de la Bruyère de voir les autres acteurs s’engager • Pas de leader « légitime » • Confusion Projet de territoire/Bâtiment  Mission Macéo 1. Mettre en place une gouvernance 2. Co-construction d’une vision commune et élaboration du plan d’actions 3. Assistance aux actions en cours, accompagnement au lancement et à la conduite de nouvelles actions Le lancement du projet
    17. 17. Co-construire une vision commune du Pôle Laine et élaborer un plan d’actions pour la concrétiser, en vue de proposer un projet de développement territorial cohérent dans lequel chacun des acteurs s’engage pleinement.  Faire converger les visions et objectifs des différents acteurs du projet, dans une démarche collective, visant à (re)créer du lien entre les acteurs et à reconnaître la valeur de leurs activités.  Enrichir le travail déjà effectué suivant les 2 grands axes dégagés : • Production, transformation et commercialisation • Faire de l’insertion une véritable activité économique et de développement du territoire • Susciter de nouvelles activités économiques et conforter celles qui existent • Ramener de la plus value sur le territoire, à toutes les étapes de la filière locale, des exploitations ovines aux entreprises de transformation et de commercialisation • Patrimoine, culture et tourisme • Construire des produits et des synergies touristiques autour de la laine, spécificité du Pays de Saugues, • Collecter, préserver et valoriser le patrimoine matériel et immatériel autour de la laine. 17 Vision commune
    18. 18. Axe 01 : Développer les activités économiques de production et transformation autour de la laine sur le territoire 01.01 : Structurer la filière laine 01.02 : Développer la filière Laine 01.03 : Innover pour la filière Laine 01.04 : Dynamiser la commercialisation des produits 01.05 : Accompagner le volet RH du développement de la filière Axe 02 : Développer les activités touristiques du territoire en synergie avec les activités de la laine et le patrimoine local 02.01 : Développer les synergies autour des activités économiques de la filière laine 02.02 : Développer les activités touristiques en lien avec le patrimoine 02.03 : Innover dans l'offre touristique et se différencier 02.04 Sauvegarder, valoriser et s'appuyer sur le patrimoine historique et culturel du territoire Axe 03 : Piloter, animer, gérer collectivement et de manière cohérente le projet Pôle Laine 03.01 : Mettre en place une gouvernance collective (maîtrise d'ouvrage du projet global) 03.02 : Garantir l'engagement de chacun dans le projet collectif 03.03 : Faire du Pôle Laine un projet de territoire pour (re)créer du lien et mobiliser toutes les énergies 03.04 : Faire du Pôle Laine un marqueur identitaire pour le territoire et l'ensemble de ses activités 03.05 : Mettre en place une gestion efficace des financements, orientée vers l'opérationnel 18 Plan d’action
    19. 19. 19 Création de l’association Pôle Laine, le 18/03/15 Réponse à l’appel à projets PTCE Colloque européen sur le lavage de laine en novembre 2015 Réorganisation opérationnelle du plan d’action Avancement efficace des actions Le Pôle Laine, 1 an après
    20. 20. Démarche longue  Il faut veiller à maintenir la mobilisation et la dynamique Démontrer concrètement « que ça marche » Mettre en place une gouvernance qui porte la démarche Prévoir une animation dédiée Impliquer tous les acteurs, publics et privés pour construire avec eux une vision partagée du projet Faire collaborer des acteurs de culture différente, taille et d’envergure différentes Co-construire un plan d’action Pour conclure…. Importance du rôle « d’impulseurs » des acteurs publics
    21. 21. Economiques, sociaux et environnementaux pour les acteurs et le territoire Création de relations de confiance au sein d’un groupe d’acteurs différents, Notamment ESS et Economie classique Création d’emploi et mise en réseau ESS et Economie classique Perspectives pour l’avenir Attractivité, image du territoire et de ses acteurs Pour conclure….

    ×