Des compétences, des ressources,  un territoire qualifié pour l’IndustrieRevue de presseRevue de presse      Lancement du ...
Des compétences, des ressources, un territoire qualifié pour l’Industrie               Presse écrite                      ...
Samedi 23 mars 2013
Samedi 23 mars 2013
Des compétences, des ressources, un territoire qualifié pour l’Industrie               Presse web                         ...
plan métropolitain pour lemploi dans lindustrie               http://www.lillemetropole.fr/cms/home/actualites/economie-em...
vendredi 22 mars 201314h00 à Tourcoing :Lancement du plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrieLe Secrétaire Généra...
> ActualitésLa métropole lilloise redécouvre l’intérêt de l’industrieLe 22 mars 2013Le plan métropolitain pour l’emploi es...
Lancement du Plan métropolitain pour lemploi dans lIndustrie. Centre Européen des textilesinnovants (CETI) - 13 heures 30 ...
Mercredi 3 avril 2013Métropole lilloise : la Maison de l’emploi de Tourcoing coordonne un planpour répondre aux besoins de...
Le plan prévoit « le développement des compétences par des actions emploi-formation » sur le territoire de lamétropole. « ...
Dossier de presseLancement du plan Métropolitain pour             l’emploi dans l’industrie                               ...
PLAN 1. Communiqué de presse du lancement                   p3 2. Le secteur de l’industrie                           p4  ...
1.Communiqué de presseLancement du Plan Métropolitain pour l’emploi dans l’industrie au CentreEuropéen des Textiles Innova...
2.Le secteur de l’industrieLe paradoxe industrielL’économie française a de grands atouts : des pôles industriels d’excelle...
Plus de deux tiers des emplois directs (hors intérim) sont concentrés dans les industriesde technologie moyenne et faible ...
Des besoins en recrutements importants<< En MétropoleEn 10 ans, 43 000 emplois industriels qualifiés à hautement qualifiés...
3.Quelques idées reçuesLindustrie française va-t-elle disparaître ?On pourrait le penser au regard de lévolution de lemplo...
L’industrie ne recrute pasFin septembre 2012, l’Insee comptabilisait un peu moins de 3,3 millions de salariés dansl’indust...
4.Plan Métropolitain pour l’emploi dansl’industrieContexteDès 2012, le Service Public de l’Emploi Métropolitain (SPEM), an...
...Autour d’une même ambition,celle de fédérer l’ensemble des acteurs de l’emploi, du développement économique, de laforma...
5.La Minute « Poitout »             La Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing a choisi François             Poitout, artiste pei...
6.La Minute des coulisses                    Stéphanie Clauwaert, la Direccte                      Isabelle Lenfant, Pôle ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier Plan métropolitain pour l'emploi dans l'industrie

1 059 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 059
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier Plan métropolitain pour l'emploi dans l'industrie

  1. 1. Des compétences, des ressources, un territoire qualifié pour l’IndustrieRevue de presseRevue de presse Lancement du Plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrie Vendredi 22 mars 2013 au CETI Contact Nora Khelifi Chef de projet - Plan Métropolitain pour l’emploi dans l’Industrie n.khelifi@emploi-lystourcoing.fr 07 62 41 16 79 La Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing est cofinancée par l’Union Européenne
  2. 2. Des compétences, des ressources, un territoire qualifié pour l’Industrie Presse écrite La Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing est cofinancée par l’Union Européenne
  3. 3. Samedi 23 mars 2013
  4. 4. Samedi 23 mars 2013
  5. 5. Des compétences, des ressources, un territoire qualifié pour l’Industrie Presse web La Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing est cofinancée par l’Union Européenne
  6. 6. plan métropolitain pour lemploi dans lindustrie http://www.lillemetropole.fr/cms/home/actualites/economie-emploi/pl... Un plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrie jeudi 21/03/2013 Au Centre Européen des Textiles Innovants ( CETI), au coeur du site de lUnion, ce vendredi 22 mars 2013, la Région Nord-Pas de-Calais, Lille Métropole , Pôle Emploi et la CCI Grand Lille lancent le Plan métropolitain pour lemploi dans lindustrie. Quatrième région de France avec plus de 200 000 salariés dans 6900 entreprises industrielles, l’industrie est une force économique de la métropole qui, pourtant, peine à recruter. Dès 2012, le Service Public de l’Emploi Métropolitain (SPEM), animé par le Secrétaire Général de la Préfecture du Nord, Sous-préfet de l’arrondissement de Lille, décide de faire de l’attractivité du secteur et de la revalorisation des métiers de l’industrie, l’un de ses axes de travail prioritaire en initiant une série d’actions auprès des professionnels de l’emploi et du grand public. Aujourd’hui, il souhaite donner un nouvel élan à cette dynamique portée par une gouvernance partenariale impliquant la Région, Lille Métropole, Pôle Emploi et la CCI Grand Lille. Ce plan d’actions se décline selon 5 axes : Anticiper les mutations et définir une stratégie commune ; Orienter les publics en mobilisant les professionnels de l’emploi et le grand public ; Développer des compétences par des actions emploi-formation ; Accompagner le changement en sécurisant les parcours ; Communiquer sur le plan autour d’une identité commune et partagée. Son ambition est de fédérer l’ensemble des acteurs de l’emploi, du développement économique, de la formation tout au long de la vie et des branches professionnelles pour redynamiser l’industrie sur le territoire. Il sera animé par la Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing, désignée par le Service Public de l’Emploi Métropolitain. Maison de lEmploi Lys-Tourcoing Tél : 03 20 28 82 20 Haut de page http://www.lillemetropole.fr/cms/home/actualites/economie-emploi/plan-metropolitain-pour-lemploi.html Économie & Emploi
  7. 7. vendredi 22 mars 201314h00 à Tourcoing :Lancement du plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrieLe Secrétaire Général de la Préfecture du Nord, Sous-préfet de l’arrondissement de Lille, la Région, LilleMétropole Communauté Urbaine, Pôle Emploi, la CCI Grand Lille et la Maison de l’Emploi Lys-Tourcoinglancent le Plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrie.Lancement du plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrieVendredi 22 Mars à 14h00Lieu :Au Centre Européen des Textiles Innovants41 rue des Métissages à TourcoingBâtiment A, Salle de conférenceContact :Julie DemeyerCommunication03 20 28 82 20j.demeyer@emploi-lystourcoing.frIl y a 0 commentaire à cet article.http://www.clubdelapressenpdc.org/14h00-a-tourcoing-lancement-du-plan-metropolitain-pour-l-emploi.html
  8. 8. > ActualitésLa métropole lilloise redécouvre l’intérêt de l’industrieLe 22 mars 2013Le plan métropolitain pour l’emploi est sur les rails.A l’occasion de la semaine de l’industrie, la communauté urbaine de Lille a officialisé au CETI (Tourcoing) son planmétropolitain pour l’emploi dans l’industrie. Premier enjeu : trouver des salariés pour des entreprises en difficultépour recruter. Dans la métropole, l’industrie emploie 43000 salariés dans 3300 établissements, dont 6800 dans lachimie, 6500 dans les biens d’équipement, 5900 dans le textile, 5700 dans les biens de consommation et 5100 dansl’agroalimentaire, pour les principales branches industrielles.Sur l’arrondissement, selon l’enquête annuelle BMO, 1400 projets de recrutement avaient été recensés en 2010, dont49% s’avéraient difficiles.Côté belge, les besoins sont encore plus importants : 3200 projets étaient recensés dans le secteur industriel en 2011,dernière référence en date citée par le document d’appui du plan métropolitain. Celui-ci prévoit cinq axes de travailsans guère d’aspérité : anticiper les mutations et définir une stratégie commune, orienter les publics avec les profes-sionnels de l’emploi, développer des compétences par des actions emploi-formation, accompagner le changement ensécurisant les parcours, communiquer autour d’une identité commune.L’agglo lilloise, dont l’emploi industriel représentait 39,6% des emplois en 1974, a vu ce chiffre tomber à 11%, unniveau très faible par rapport aux conurbations équivalentesC’est Michel-François Delannoy, vice-président au développement économique de Lille Métropole, qui a un peuréveillé la salle sur un vibrant plaidoyer pour l’industrie. « Nous sommes très impressionnés de voir combien certainsélus sont soumis à la dictature du sommeil : je veux que mes habitants soient tranquilles, qu’il n’y ait pas de camion,pas de bruit, pas de transport en commun. Mais la tranquillité absolue, c’est la mort économique ! Ce courant là estbeaucoup plus puissant qu’on ne le pense », déplore l’élu PS qui a ironisé : « On ne peut pas trouver l’industrie extraor-dinaire en Allemagne tout en ne voulant pas implanter une usine à côté de chez soi ».Olivier DucuingMots-clefs : emploi, industrie, Lys Tourcoing, Maison de l’emploi, Michel-François Delannoy, Pôle emploihttp://www.eco121.fr/la-metropole-lilloise-redecouvre-linteret-de-lindustrie/
  9. 9. Lancement du Plan métropolitain pour lemploi dans lIndustrie. Centre Européen des textilesinnovants (CETI) - 13 heures 30 - 16 heures. Lancement du plan métropolitain pour lemploi danslIndustrie rassemblant lensemble des partenaires du Service Public de lEmploi de larrondissementde Lille autour des axes dintervention suivants : 1- Orienter: Sensibilisation et mobilisation desprofessionnels de lemploi et du grand public ; 2- Monter en compétence: Actions Emploi-formationdes demandeurs demploi ; 3- accompagner le changement: sécurisation des parcours et transitionprofessionnelle des salariés ; 4- Anticiper : veille, prospective, articulation avec le niveau régional etnational, identification des secteurs industriels prioritaires.http://www.ecodunord.fr/index.php/15-region/314-agenda-de-l-economie-du-nord-mars-2013
  10. 10. Mercredi 3 avril 2013Métropole lilloise : la Maison de l’emploi de Tourcoing coordonne un planpour répondre aux besoins des entreprises industriellesContact : Maison de l’emploi Lys Tourcoing, Gallianne Coudert, communication, 06 16 94 16 79, g.coudert@emploi-lystourcoing.frÀ lire aussi Nord : la mission locale de Tourcoing expérimente une offre de services fondée sur un accueil à flux tendudes jeunes AEF n° 179952 du mardi 19 mars 2013 - PE Pôle emploi Nord-Pas-de-Calais s’allie à ses homologues flamandet wallon pour développer l’emploi transfrontalier AEF n° 174956 du jeudi 22 novembre 2012 - PELa Maison de l’emploi Lys-Tourcoing met en oeuvre un « plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrie » destiné àrépondre aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises dans l’arrondissement de Lille. Lancé le 22 mars2013 au centre européen des textiles innovants, à Tourcoing, ce plan implique LMCU (Lille métropole communautéurbaine), Pôle emploi, la CCI Grand Lille et le conseil régional Nord-Pas-de-Calais. Il s’appuie sur des actions desensibilisation impulsées depuis quelques mois par la préfecture du Nord auprès du grand public et des professionnelsde l’emploi pour lutter contre le déficit d’image du secteur.Dans la métropole lilloise, les tensions sur le marché du travail sont particulièrement vives dans les métiers de lamétallurgie, de la mécanique, de l’usinage, de la chaudronnerie et de la maintenance. « Ces difficultés de recrutements’expliquent par la mauvaise image de l’industrie mais aussi par la concurrence avec le marché du travail belge, oùles salaires sont souvent plus élevés », indique lundi 25 mars à l’AEF Isabelle Lenfant, directrice territoriale de Pôleemploi pour les bassins de Roubaix et de Tourcoing. « La situation est préoccupante : l’Éducation nationale ferme desformations faute de candidats, alors que dans cinq ans les entreprises auront des besoins importants », constate-t-elle.« OSEZ L’INDUSTRIE ! »Baptisé « Osez l’industrie ! », le plan porté par la MDE Lys-Tourcoing a pour ambition de coordonner et d’amplifier lesactions des acteurs de l’emploi, du développement économique et de la formation sur le territoire. Il met en œuvre lespriorités définies dans les contrats d’objectifs sectoriels signés par les branches professionnelles en cohérence avec leCPRDF (AEF n°162964). « En rassemblant les forces et les compétences, nous allons gagner en fluidité et en efficacité», indique mercredi 27 mars à l’AEF Nora Khelifi, chef de projet. Un « groupe d’experts » d’une quinzaine de personnesva travailler à la mise en place du plan et à sa diffusion.Les dix missions locales de la métropole ont désigné deux correspondants, l’un sur le « versant Nord-Est » (Roubaix,Tourcoing, vallée de la Lys), l’autre sur le bassin lillois. La MDE Lys-Tourcoing a écrit aux six autres maisons de l’emploi duterritoire pour trouver des modalités de collaborations. Un autre défi consiste à amener les branches professionnellesà travailler ensemble, car elles sont parfois en concurrence, dans un contexte de pénurie de main d’œuvre. Une chartepartenariale de gouvernance sera signée courant juin.CAPTER 1 000 EMPLOIS EN 2013« Nous allons sensibiliser le grand public et mobiliser les professionnels, en mettant d’abord la focale sur les métiers dela métallurgie, de l’électricité, de la maintenance et du textile. Puis nous allons travailler, à partir du second semestre2013, sur l’agroalimentaire et le recyclage », détaille Nora Khelifi. Les espaces info-formation, implantés par le conseilrégional dans les maisons de l’emploi et les missions locales, seront en première ligne pour porter les messages.Un forum emploi-formation sera aussi organisé avec les entreprises et les organismes de formation. Pôle emploi vatravailler avec les branches, notamment avec l’UIMM, sur la valorisation des métiers.
  11. 11. Le plan prévoit « le développement des compétences par des actions emploi-formation » sur le territoire de lamétropole. « Nous allons faire un effort de rationalisation des actions qui sont déjà menées par Pôle emploi, lesOpca et le conseil régional », explique Nora Khelifi. « Nous allons aussi déployer un plan de gestion territoriale desemplois et des compétences en utilisant un outil développé par la MIE (maison de l’emploi) de Roubaix », ajoute-t-elle. Objectif : capter 1 000 emplois dans les entreprises en 2013. En parallèle, une veille prospective sur les besoinsd’emploi et de formation est menée par le comité de bassin d’emploi Lille métropole.L’industrie représente 12 % des emplois salariés du secteur privé dans la métropole lilloise, soit 8 points de moinsqu’en région Île-de-France et 6 points de moins qu’à Lyon. Près de 1 400 projets de recrutement ont été recensésdans les métiers industriels dans l’arrondissement de Lille mais aussi 3 200 en Belgique.Contact : Maison de l’emploi Lys Tourcoing, Gallianne Coudert, communication, 06 16 94 16 79, g.coudert@emploi-lystourcoing.frÀ lire aussi Nord : la mission locale de Tourcoing expérimente une offre de services fondée sur un accueil à flux tendudes jeunes AEF n° 179952 du mardi 19 mars 2013 - PE Pôle emploi Nord-Pas-de-Calais s’allie à ses homologuesflamand et wallon pour développer l’emploi transfrontalier AEF n° 174956 du jeudi 22 novembre 2012 - PEDépêche n° 180754 © Copyright AEF - 1998/2013
  12. 12. Dossier de presseLancement du plan Métropolitain pour l’emploi dans l’industrie Contacts Presse : Gallianne Coudert – 06 16 94 16 79 g.coudert@emploi-lystourcoing.fr Julie Demeyer – 03 20 28 82 20 j.demeyer@emploi-lystourcoing.fr
  13. 13. PLAN 1. Communiqué de presse du lancement p3 2. Le secteur de l’industrie p4 A. Le paradoxe industriel B. L’industrie en Région C. L’industrie en Métropole D. Des besoins en recrutement importants 3. Quelques idées reçues p7 4. Plan Métropolitain pour l’emploi dans l’industrie p9 5. La minute Poitou p 11 6. La minute des coulisses p 12
  14. 14. 1.Communiqué de presseLancement du Plan Métropolitain pour l’emploi dans l’industrie au CentreEuropéen des Textiles Innovants (CETI) – Vendredi 22 Mars 2013 –4ème région de France avec plus de 200 000 salariés dans 6 900 entreprisesindustrielles, l’industrie est une force économique de la métropole qui, pourtant, peine àrecruter.Aujourd’hui, le Secrétaire Général de la Préfecture du Nord, Sous-préfet del’arrondissement deLille, souhaite donner une nouvelle dynamique portée par une gouvernance partenarialeimpliquant la Région, Lille Métropole Communauté Urbaine, Pôle Emploi et la CCI GrandLille, autour d’un plan d’actions décliné en 5 axes :● Anticiper les mutations et définir une stratégie commune ;● Orienter les publics en mobilisant les professionnels de l’emploi et le grand public ;● Développer des compétences par des actions emploi-formation ;● Accompagner le changement en sécurisant les parcours ;● Communiquer sur le plan autour d’une identité commune et partagée.Ce plan, animé par la Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing, a une ambition : celle de fédérerl’ensemble des acteurs de l’emploi, du développement économique, de la formation toutau long de la vie avec les branches professionnelles pour redynamiser l’industrie sur leterritoire. Marc-Etienne Pinauldt Secrétaire Général de la Préfecture du Nord Jean-Luc Deroo Sous-préfet de l’arrondissement de Lille Président de la Maison de l’Emploi Pierre de Saintignon Lys-Tourcoing Premier Vice-président du Conseil Régional Philippe Hourdain Nord-Pas de Calais Président de la Chambre de Commerce Michel-François Delannoy et d’Industrie Grand Lille Maire de Tourcoing Karim Khetib Premier Vice-président de Lille métropole Directeur Régional de Pôle emploi Nord-Pas communauté urbaine délégué à la de Calais gouvernance et au développement ont le plaisir de vous inviter à cet événement le : Vendredi 22 mars 2013 à 14h00 au Centre Européen des Textiles Innovants 41 rue des Métissages - 59335 Tourcoing Cedex
  15. 15. 2.Le secteur de l’industrieLe paradoxe industrielL’économie française a de grands atouts : des pôles industriels d’excellence mondiale,des grands groupes puissants et développés à l’international, un tissu dynamique de PMEinnovantes, une recherche scientifique reconnue mondialement et des formationssupérieures et techniques de grande qualité, une productivité horaire du travailimportante, des infrastructures de qualité, des services publics et une énergie électriquefacteurs d’attractivité.Néanmoins depuis plusieurs années, l’industrie dans son ensemble fait face à unparadoxe grandissant. À l’origine de 75 % des exportations et de 85 % des dépenses derecherche et développement, elle demeure un pilier fondamental de l’économie française.Pourtant, elle recrute de moins en moins. La filière n’emploie aujourd’hui que 13 % de lapopulation active, soit 3,36 millions de personnes. Un taux qui ne cesse de s’éroder sousl’effet combiné : • des gains de productivité permis par l’automatisation et les progrès dans l’organisation; • des relocalisations dans les pays à bas salaires ; • de la concurrence grandissante des pays émergents ; • de la crise financière et de ses conséquences (diminution des investissements, etc.).Face aux difficultés que rencontre l’industrie française aujourd’hui, le gouvernement asouhaité lui donner un nouvel élan par la mise en œuvre du Pacte pour la croissance, lacompétitivité et l’emploi annoncé le 6 novembre 2012.Le Pacte pour la croissance, la compétitivité et l’emploi, autour de 35 mesures, vise àrenforcer l’économie française et à avoir une politique industrielle ambitieuse pourconstruire ensemble un nouveau modèle français compétitif et solidaire.L’industrie en Région Le Nord – Pas-de-calais est la 4e région industrielle française avec 226 500 emplois dans l’industrie dont les intérimaires, en position de leader dans plusieurs domaines : • 1ère région française pour le ferroviaire, la métallurgie, le verre et la vente à distance • 2e pour l’automobile, le papier-carton, les industries graphiques et le textile • 3e pour la plasturgie • 4e pour l’agro-alimentaire et la mécanique… Un salarié sur trois travaille dans l’industrie et les services associés, représentant une part importante de notre économie. Les 14 plus gros employeurs industriels représentent près de 25 % des effectifs des établissements industriels de plus de 20 salariés. Une majorité d’établissements est liée à l’automobile et se situe au top100 des premières usines de France.
  16. 16. Plus de deux tiers des emplois directs (hors intérim) sont concentrés dans les industriesde technologie moyenne et faible qui représentent 97 % des 80 400 destructionsd’emploi de l’industrie régionale, un tiers pour les premières, deux tiers pour lessecondes. Les industries de haute technologie occupent 4 fois moins de salariéscomparativement à la France.L’industrie en MétropoleDans la Métropole lilloise 3300 établissements pour 43 000 emplois ont été recensésdans les 5 principales branches du secteur industriel.Ce dernier représente 12 % des emplois salariés (du secteur privé), soit 8 points demoins qu’en Région et en France et 6 points de moins que Lyon.La chimie/pharmacie 6772 emploisLes biens d’équipement 6534 emploisLe textile 5873 emploisLes biens de consommation 5737 emploisL’Agro-alimentaire 5107 emplois
  17. 17. Des besoins en recrutements importants<< En MétropoleEn 10 ans, 43 000 emplois industriels qualifiés à hautement qualifiés et 100 000 emploisdans les services à l’Industrie ont été créés.Cependant, de nombreuses entreprises régionales rencontrent, malgré tout, desdifficultés pour recruter.Besoins de recrutement en 2012 sur arrondissement de Lille (BMO – Pôle emploi) Près de 1 400 projets de recrutement dans les métiers industrielsSoit 5% de lensemble des projets de recrutement 2012 dont 49% jugés difficilesMétiers industriels avec besoins de recrutement Nombre DifficileOuvriers non qualifiés des IAA 205 3%TAM maintenance et environnement 118 69%Autres ouvriers qualifiés de type industriel 86 69%Ouvriers non qualifiés du textile 76 20%Ouvriers qualifiés maintenance en mécanique 67 83%En métropole lilloise, ces tensions sur le marché du travail se ressentent toutparticulièrement sur les métiers de la métallurgie pour les métiers de la mécanique, del’usinage, de la chaudronnerie et de la maintenance (hausse de 20% des déclarationsd’embauche entre 2011 et 2012).<< En BelgiqueBesoins de recrutement en 2011 sur Flandres (BMO – Pôle Emploi) 3 200 projets de recrutement dans les métiers industrielsSoit 22% de lensemble des projets de recrutement 2011 dont 71% jugés difficiles Métiers industriels avec besoins de recrutement Nombre Ouvriers non qualifiés des IAA 238 Autres ouvriers non qualifiés de type industriel 231 Soudeurs qualifiés 226 Ouvriers qualifiés bois et ameublement 198 Techniciens en électricité et électronique 191 Sources : Préfecture du Nord, CBE, Lille Métropole, AFPA.
  18. 18. 3.Quelques idées reçuesLindustrie française va-t-elle disparaître ?On pourrait le penser au regard de lévolution de lemploi.Quon en juge : alors que le nombre demplois industriels sélevait à 5,9 millions en 1970,il nétait plus que de 3,8 millions en 2009, soit 14,6 % de lemploi total seulement.Mais si la chute est réelle, elle doit être relativisée : lindustrie génère plus demplois quilny paraît.En outre, de nombreux emplois de type industriel sont désormais offerts par les services.La baisse du nombre demplois industriels sexplique pour un tiers par les gains deproductivité continus réalisés dans ce secteur. Source : Alternative Economique, Janvier 2012Lindustrie est un monde vieillissantDésindustrialisation oblige, on entend quotidiennement parler de suppressions de postes,de migration des compétences vers les pays émergents, de descente aux enfers degroupes industriels qui faisaient jadis office de fleurons... "Il y a pourtant de bellesopportunités à saisir, notamment pour accompagner les entreprises à linternational oupour exercer dans les secteurs les plus porteurs", remarque Alain Gavand, directeur ducabinet de recrutement Alain Gavand Consultants.Lindustrie "nest pas un bloc uniforme, mais un secteur très hétérogène". Il y a les hautsfourneaux, mais la France peut aussi senorgueillir dune constellation de champions dansdes secteurs aussi diversifiés que lénergie (EDF, Areva, Veolia, Total...), laviation(Dassault Aviation, Eurocopter...), les cosmétiques (LOréal), et lagro-alimentaire(Danone)... Source : L’Express, Juin 2012 L’industrie est un milieu d’hommes Cest en partie exact, selon Alain Gavand. "Lindustrie reste un milieu majoritairement masculin", estime-t-il. "Ce qui est surtout lié au fait que les écoles dingénieurs attirent à ce jour encore peu détudiantes." Le nucléaire, la mécanique comme linformatique -pour ne citer queux- peinent à féminiser leurs équipes. Mais des efforts louables sont faits. De nombreux groupes, tels Coca Cola et Total, ont en effet mis en place des démarches "diversité" pour renforcer la place des femmes dans les équipes, y compris celles de direction. Source : L’Express, Juin 2012
  19. 19. L’industrie ne recrute pasFin septembre 2012, l’Insee comptabilisait un peu moins de 3,3 millions de salariés dansl’industrie française, un chiffre qui révélait un recul de l’emploi industriel ces derniersmois. Pourtant, si le solde d’emplois est négatif et que des plans sociaux sont en coursdans certains secteurs, les industriels continuent d’embaucher.Voire de chercher désespérément des collaborateurs, car il existe plus d’une dizaine demétiers en tension. Du domoticien qui saura comment mettre en route votre chaudièrevia internet aux conducteurs de systèmes automatisés dans l’industrie agroalimentaire.Les raisons de l’ouverture de ces nouveaux postes sont multiples : le remplacement desalariés âgés qui partent à la retraite, les mobilités entre entreprises qui libèrent despostes ou encore les créations d’activités sur de nouveaux secteurs. Source : L’Usine Nouvelle, Mars 2013
  20. 20. 4.Plan Métropolitain pour l’emploi dansl’industrieContexteDès 2012, le Service Public de l’Emploi Métropolitain (SPEM), animé par le SecrétaireGénéral de la Préfecture du Nord, Sous-préfet de l’arrondissement de Lille, décide defaire de l’attractivité du secteur et de la revalorisation des métiers de l’industrie, l’un deses axes de travail prioritaire en initiant une série d’actions auprès des professionnels del’emploi et du grand public.Il en ressort que : • l’Industrie ouvre des possibilités d’insertion professionnelle notamment pour les jeunes ; • le secteur est marqué par la transversalité des métiers comme celui de la maintenance ; • le secteur est en déficit d’image auprès des professionnels de l’emploi, du public et des jeunes en particulier ; • le secteur de l’Industrie et ses évolutions sont méconnus des professionnels de l’emploi ; • Il y a aujourd’hui des inadéquations entre la qualification de la demande et la qualification de l’offre, décalage qui risque de croître dans les années à venir ; • Le secteur subit la concurrence des entreprises industrielles belges qui recrutent des français (attractivité salariale).Fort de ces constats, le SPEM a décidé de faire de l’attractivité du secteur et de larevalorisation de l’image des métiers de l’industrie, son axe de travail prioritaire par unesérie d’actions de sensibilisation auprès du grand public et des professionnels de l’emploi. Aujourd’hui, il souhaite donner un nouvel élan à cette dynamique portée par une gouvernance partenariale impliquant la Région, Lille métropole communauté urbaine, Pôle Emploi et la CCI Grand Lille. Une action coordonnée Un plan d’actions décliné en 5 axes... 1. Anticiper les mutations et définir une stratégie commune ; 2. Orienter les publics en mobilisant les professionnels de l’emploi et le grand public ; 3. Développer des compétences par des actions emploi-formation ; 4. Accompagner le changement en sécurisant les parcours ; 5. Communiquer sur le plan autour d’une identité commune et partagée.
  21. 21. ...Autour d’une même ambition,celle de fédérer l’ensemble des acteurs de l’emploi, du développement économique, de laformation tout au long de la vie et des branches professionnelles pour redynamiserl’industrie sur le territoire.Animé par la Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing, désignée par le Service Public del’Emploi Métropolitain.Quelques exemples d’actions : • Action de sensibilisation des professionnels (Pôle Emploi, Missions Locales, CIO,…) en Mars 2013 autour du métier « Electricien d’équipement industriel » • Conférence débat autour de la « Flexisécurité » dans l’industrie • Réalisation d’un atlas des perspectives des métiers industriels - en cours • Lancement du Plan de Gestion des compétences et Territoire (GTEC) Industrie avec pour objectif : 1000 emplois référencés en 2013. Contact Gestion de projets Nora KHELIFI Chef de projet - Plan Métropolitain pour l’emploi dans l’Industrie 07 62 41 16 79 0 320 288 220 n.khelifi@emploi-lystourcoing.fr
  22. 22. 5.La Minute « Poitout » La Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing a choisi François Poitout, artiste peintre Tourquennois, pour illustrer dans le cadre de la semaine de l’Industrie, le lancement du Plan métropolitain pour l’emploi dans l’industrie. Biographie Né en octobre 1958, François Poitout a vécu six ans au Maroc où son père enseignait. En 1968, il rejoint la France avec sa famille pour s’installer à Béziers. Après avoir effectué ses études à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, on lui propose un poste d’enseignant en Arts Appliqués à L’ESAAT de Roubaix. François peint depuis toujours et se passionne pour l’histoire de l’art. C’est à l’occasion d’une exposition à l’usine de la « Tossée » qu’il révèlera vraiment ses talents de peintre du patrimoine industriel du Nord qui continue à alimenter son inspiration. La rencontre du peintre avec la Tossée sera fondatrice et le peintre enchainera ensuite plusieurs expositions qui le feront connaître. Son œuvre Depuis plusieurs années, à l’occasion de ses voyages, François Poitout réalise des carnets de voyage qui donneront naissance à de nombreuses toiles. Son art est étroitement lié à sa vie. Il se nourrit de ses découvertes, de ses rencontres. Son inspiration part d’une réalité ordinaire, authentique qu’il retranscrit avec dynamisme. La matière, le geste, la couleur, la lumière surgissent pour révéler ce qu’il y a derrière cette réalité. Il donne ainsi à sa peinture une autre dimension plus poétique, plus spatiale. En passant du net au flou, du monde concret à l’immatérialité, il nous fait rêver, voyager….. www.fpoitout.com
  23. 23. 6.La Minute des coulisses Stéphanie Clauwaert, la Direccte Isabelle Lenfant, Pôle Emploi David Vansteenkiste, Préfecture du Nord Christophe Debaisieux, Mission Locale Tourcoing-Vallée de la Lys Fabienne Delabouglise, CCI Grand Lille Nora Khelifi, Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing

×