CABINET MGRH
Sacré cœur I n° 8252 DAKAR
août 15 |CABINET MGRH | 00221 77 056 56 47 / 33 824 18 90
PLEINS FEU SUR
LE BABY-B...
2 AU CŒUR DE L’ACTUALITE
Le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de
l’Artisanat (MFPAA), M. Mam...
ENCEINTE ET CHEF
D'ENTREPRISE : COMMENT
FAIRE ?
La femme d’aujourd’hui occupe
différentes fonctions, qui, il n'y a pas si
...
INTRODUCTION
Le retour d'un congé maternité est une
phase délicate. Pour votre collaboratrice,
qui revient déphasée et anx...
6 INFORMATIONS UTILES
BESOIN D’UN EMPLOI OU DE CHANGER D’EMPLOI
DEPOSEZ VOS CANDIDATURES SUR :
MGRHSENEGAL@GMAIL.COM
MANIT...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La newsletter de mgrh 32

194 vues

Publié le

baby boom

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
194
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La newsletter de mgrh 32

  1. 1. CABINET MGRH Sacré cœur I n° 8252 DAKAR août 15 |CABINET MGRH | 00221 77 056 56 47 / 33 824 18 90 PLEINS FEU SUR LE BABY-BOOM AU TRAVAIL EDITORIAL CITATIONS DE LA SEMAINE « Votre collaboratrice la plus proche vous annonce, les yeux brillants, qu'elle va bientôt devenir maman? Bien sûr, vous êtes heureux pour elle, mais l'idée de vous en priver pendant de longs mois refroidit quelque peu votre enthousiasme. » http://www.chefdentreprise.com/ CONTENU AU CŒUR DE L’ACTUALITE 200 JEUNES FORMES AUX METIERS DES MINES 2 OMAR GUEYE PLAIDE POUR UNE FORMATION DE QUALITE 2 PLEINS FEUX SUR LA GESTION DES CONGES COMMENT ANNONCER SA GROSSESSE A SON EMPLOYEUR ? 3 ENCEINTE ET CHEF D'ENTREPRISE : COMMENT FAIRE ? 3 PREPARER LE RETOUR D'UNE SALARIEE PARTIE EN CONGE MATERNITE 4 INFORMATIONS UTILES 5 NOUS CONTACTER 5 Le test est positif, vous êtes enceinte ! Chouette ! Vous nagez en plein bonheur et imaginez déjà votre vie future avec Bébé. Mais très vite, les petits tracas de la vie quotidienne reviennent et les questions se bousculent dans votre tête : comment concilier grossesse et travail ? Comment l’annoncer à mon patron et comment va-t-il prendre la nouvelle ? Qu’en est-il question droit du travail pour la femme enceinte ? Y a-t-il des aménagements des conditions de travail ? Qu’en est-il des indemnités ? Vais-je retrouver mes missions à mon retour de congé maternité ? http://www.famili.fr/,enceinte-au-travail,638,388695.asp La grossesse suscite à la fois de la joie et des frayeurs pour la femme active. En effet outre la fatidique heure de l’annonce à son employeur, concilier grossesse et travail n'est pas toujours évident. De même cette réalité touche l’employeur. Il sera en effet important de mettre en place un processus de gestion du phénomène. Heureusement, le droit du travail vient à la rescousse. En effet la loi prévoit des droits qu’il est important de connaître. Au Sénégal, trois principes réglementaires sont à respecter :  L’interdiction de licenciement : Le Code du travail interdit le licenciement des travailleuses enceintes durant le congé de maternité (Art. 143).  L’interdiction de faire effectuer des travaux dangereux : Des décrets fixent la nature des travaux interdits aux femmes et aux femmes enceintes (Art. 142 du Code du Travail).  Le droit de reprendre le même poste : le droit de retourner au même poste de travail n'est pas clairement prévue par le Code du travail mais il est implicite à l'art. 143 que la travailleuse a le droit de retourner au même poste après jouissance de son congé de maternité. EDITION 8, NUMERO 32
  2. 2. 2 AU CŒUR DE L’ACTUALITE Le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA), M. Mamadou Talla, a procédé, cette semaine à Ndendory, au lancement officiel des actions de formation par apprentissage de 200 jeunes dans les métiers des mines… En vue de favoriser le recrutement des jeunes de la région de Matam dans les exploitations des phosphates dans la localité et de promouvoir un environnement social apaisé pour les entreprises exploitantes, l’Office national de formation professionnelle (ONFP), le Conseil départemental de Kanel et les mines des phosphates de Matam (SERPEM et SOMIVA), viennent de signer une convention tripartite. Cette convention, qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre de formations qualifiantes au bénéfice des jeunes de Matam pour favoriser leur recrutement dans l’exploitation des phosphates de Matam, a été fortement saluée par les autorités locales de la région présentes lors de la cérémonie. En l’occurrence, les maires des différentes collectivités du département de Kanel, des conseillers économiques, des parlementaires, le président du Conseil départemental, Abdoulaye Anne et Daouda Dia, questeur à l’Assemblée nationale, qui se sont décerné un satisfecit du lancement officiel des actions de formation des métiers de mine aux jeunes de la région. Au total 200 jeunes seront qualifiés dans 11 métiers avec comme objectifs fixés l’obtention d’une qualification dans des secteurs jugés d’appoint. Il s’agit des spécialistes en gaz, carburants et énergie solaire, de logisticiens et superviseurs de la chaîne logistique, de mécaniciens, de restaurateurs alimentation et de maçons… En plus des manutentionnaires et gestionnaires d’entrepôt, de chimistes laborantin, techniciens-gestionnaires d’ouvrage hydraulique, il y a aussi les métiers d’agents de sécurité et gardiennage, d’agents d’entrepôt et de nettoyage, d’assistants au chargé de relation avec les communautés. Tout un programme de formation qui, de l’avis du ministre s’inscrit dans le cadre général de la politique de qualification professionnelle des demandeurs impulsée par l’ONFP, en synergie avec les institutions publiques, les collectivités locales, les branches professionnelles, les partenaires techniques et financiers. «Le président de la République a fait de l’Education, en général, et de la Formation professionnelle, en particulier, une des priorités de ses actions de développement. Pour soutenir la croissance économique, l’engagement du MFPAA sera toujours constant. Ce département ministériel contribuera toujours à trouver toutes solutions adéquates autour de la lancinante question de l’emploi des jeunes et des femmes à travers des formations qualifiantes orientées vers les besoins de notre pays», a déclaré le ministre de la Formation professionnelle de l’Apprentissage et de l’Artisanat. Cette rencontre de Ndendory, a permis de remettre aux femmes des attestations reçues après des formations menées avec l’appui de la coopération italienne. www.sudonline.sn La formation des jeunes dans le secteur maritime est un atout considérable pour la politique de développement des secteurs publics et économiques du Sénégal, a plaidé jeudi 6 août Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, en marge de la cérémonie de Remise de diplômes à la 51ème promotion de l’Ecole nationale de formation maritime (Enfm). «La formation des personnels navigants constitue un défi à relever pour tirer de réels profits d’un environnement professionnel de plus en plus efficient», a-t-il déclaré. «Dans un contexte mondial concurrentiel découlant de l’harmonisation de la formation maritime, il faudrait des portefeuilles de compétences qui constituent un avantage certain pour un emploi stable», a-t-il expliqué. Selon le ministre: «Qu’il s’agisse de pêche, de commerce, de tourisme, d’exploitation minière, l’espace maritime offre d’énormes potentialités», a martelé. Le ministre a magnifié les efforts consentis par l’école nationale de formation maritime pour se mettre aux normes et programmes internationaux définis par la convention de l’organisation maritime internationale sur les programmes de veille et de formations des personnels navigants maritime. «Cette conformité à l’environnement international confère à notre pays une place sur la liste blanche de l’ONU nous permettant ainsi d’exporter de la main d’œuvre maritime qualifiée», a-t-il dit. Il a, en outre, fait mention des projets inscrits dans le plan d’action prioritaire 2014-2015 du Pse au compte de l’année 2015 relatif à l’amélioration de la plateforme portuaire pour faire du Sénégal un hub maritime international. A cette cérémonie, les 30 meilleurs étudiants des six sections qui composent la formation ont été récompensés. www.sudonline.sn 200 JEUNES FORMES AUX METIERS DES MINES OMAR GUEYE PLAIDE POUR UNE FORMATION DE QUALITE
  3. 3. ENCEINTE ET CHEF D'ENTREPRISE : COMMENT FAIRE ? La femme d’aujourd’hui occupe différentes fonctions, qui, il n'y a pas si longtemps étaient encore réservées au sexe masculin. Une simple fonctionnaire peut facilement partir en congé maternité, comme l’autorise le droit. Son employeur se chargera de son remplacement ou pourra donner la gestion de sa tâche à un de ses collègues de travail. Est-ce le cas pour la future maman chef d’entreprise ? Peut-elle s’absenter pour vivre la fin de sa grossesse, puis son accouchement et enfin s'occuper de son enfant, sans porter préjudice à sa carrière ? La réponse est non. Effectivement, tout chef d’entreprise est souvent irremplaçable. Et même si en matière de droit et de cotisations sociales, les avantages accordés aux femmes chefs d’entreprises sont les mêmes que pour toutes les collaboratrices, les "mompreneurs" continuent à travailler de chez elle en même temps qu’elles s’occupent de leurs enfants et évitent ainsi tout dérangement nuisant à l’avancement de leur travail. Ces conditions sont forcément tributaires d’un accord préalablement établi entre la chef d’entreprise et son entourage familial. De plus en plus de réseaux, blogs et autres forum de "mompreneurs" sont apparus sur la toile pour aider ces supermamans à "gérer", et on ne saurait trop leur conseiller d’y adhérer afin d’échanger des idées, rester à la page et s’entraider à surmonter les difficultés qui se rapportent à cette période critique. http://www.petite-entreprise.net/ COMMENT ANNONCER SA GROSSESSE A SON EMPLOYEUR ? Les règles pour annoncer sa grossesse à son employeur C’est une très bonne nouvelle : vous êtes enceinte. Après avoir annoncé l’heureuse nouvelle à vos proches, vous allez devoir avertir votre employeur. Inventaire des bonnes pratiques et des petites bourdes à éviter. QUAND PREVENIR SON EMPLOYEUR ? La loi ne prévoit pas de délai légal. En clair, rien ne vous oblige à prévenir votre employeur. Mais dans la pratique, il est vivement conseiller de révéler son état de grossesse suffisamment tôt, ne serait-ce que pour bénéficier d'éventuels avantages légaux et conventionnels (aménagement de poste par exemple), ainsi que de la protection contre le licenciement prévue par la loi. Si vous en avez la possibilité, annoncez la bonne nouvelle verbalement lors d’un rendez-vous avec votre employeur. Présentez-lui un certificat médical attestant de votre grossesse et précisez la date présumée de votre accouchement ainsi que les dates de votre congé maternité. Vous pouvez aussi faire votre annonce par courrier et de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception. L’ART ET LA MANIERE D’ANNONCER SA GROSSESSE  On choisit le moment opportun On évite de coincer son patron entre deux réunions, avant ou après le déjeuner (gare aux nausées !). Si une mauvaise nouvelle vient de tomber, on n’hésite pas non plus à repousser le dit rendez-vous.  On prépare son speech la veille Si votre patron ne s’y attend pas, cette grossesse va immédiatement déclencher une foule d’interrogations chez lui : « Et vous vous arrêtez quand ? Combien de temps… Et le congé maternité ? » Soyez au clair sur tous ces points administratifs.  On reste soignée Ce n’est parce que vous êtes enceinte que les tongs doivent remplacer les sandales, le t-shirt informe, la blouse légère. L’apparence compte, et si vous débarquez débraillée, alors que d’ordinaire vous êtes tirée à quatre épingles, votre supérieur risque de voir cette mutation physique d’un mauvais œil. Et imaginer le pire pour les mois à venir…  On se libère de la culpabilité S’excuser d’être enceinte. C’est la dernière des choses à faire. Si vous n’assumez pas votre grossesse, qui le fera pour vous ? Chaque année 530 000 bébés naissent de mères qui travaillent, vous n’êtes donc pas une exception. Il y a de grande chance que votre interlocuteur soit lui aussi parent. Abordez votre grossesse comme un bel événement faisant partie de la vie. D’autant que vous allez partir quatre mois, pas de quoi déstabiliser la vie d’une entreprise.  On ne s’épanche pas sur ses divers maux de grossesse Qu’on se mette d’accord. Même s’il paraît très conciliant, votre boss ne se soucie guère de vos nausées, douleurs abdominales et autre maux de grossesse. Le mauvais calcul : présenter sa maternité comme un état handicapant. Gardez vos petites misères (et vos grandes joies) pour vous.  On reste rassurant Soyez rassurante, montrez que vous avez tout prévu et que vous avez très envie de poursuivre votre carrière, encore plus avec ce bébé à venir. Dites-lui que, sauf imprévu, vous allez assurer votre mission jusqu’à votre départ en congé maternité. Et que pour la suite, vous mettez dès à présent tout en œuvre, pour que votre remplacement se passe le mieux possible. TEMOIGNAGE « Ça tombait plutôt mal… Ma supérieure était elle aussi enceinte. J’avais vraiment l’impression que ma grossesse n’arrivait pas au bon moment, moi qui avais tant lutté pour tomber enceinte. En plus, d’après mes calculs, j’allais partir une semaine avant son retour. Après avoir angoissé pendant plusieurs jours, je me suis décidée. Je suis montée voir ma patronne. A peine rentrée dans son bureau, avec cet air confus que je me déteste, j’annonce : « Il faut que je vous dise quelque chose ». « Tu es enceinte », m’a-t-elle répondu du tac au tac. « Euh oui, comment le savez-vous ? » « Tu ne viens pas me voir souvent, alors là, soit tu voulais une augmentation, soit c’était pour m’annoncer ta grossesse et vu ton sourire… ». Elle m’a du coup embrassée chaleureusement. J’étais soulagée. Je regrette, en revanche, de ne pas avoir été plus claire sur la date de mon congé maternité. Car du coup, à chaque fois qu’elle rentrait dans le bureau, elle me disait « Tu pars quand déjà ? ». Pas très agréable… » http://www.infobebes.com/ 3 PLEIN FEUX SUR LE THEME DE LA SEMAINE : PLEINS FEUX SUR LE BABY-BOOM AU TRAVAIL
  4. 4. INTRODUCTION Le retour d'un congé maternité est une phase délicate. Pour votre collaboratrice, qui revient déphasée et anxieuse de retrouver sa place. Et pour vous, qui devez organiser la transition. Quelques conseils pour l'accueillir dans les meilleures conditions. Votre collaboratrice la plus proche vous annonce, les yeux brillants, qu'elle va bientôt devenir maman? Bien sûr, vous êtes heureux pour elle, mais l'idée de vous en priver pendant de longs mois refroidit quelque peu votre enthousiasme. Outre le casse-tête du remplacement, vous ne pouvez-vous empêcher d'appréhender le retour: combien de temps avant qu'elle ne se remette dans le bain? Retrouvera-t-elle la même implication après une «rupture» de quelques mois et un bouleversement naturel, certes, mais loin d'être anodin? «Les absences longues sont rarement bien vécues dans les PME, souligne Emmanuel de Prémont, directeur général du cabinet de conseil en ressources humaines Finaxim. Les congés maternité en particulier sont sources de bouleversement dans la relation de l'entreprise avec sa salariée, qui rentre souvent métamorphosée.» Et c'est là une dimension à ne pas négliger, Le retour d'un congé maternité est une phase délicate. Pour votre collaboratrice, qui revient déphasée et selon la psychologue du travail Sylvie Sanchez-Forsans, qui conseille de préparer le départ avant de penser au retour: «Laissez-lui le temps de dire au revoir et impliquez-la dans l'organisation de son absence.» La phase d'adaptation, à son retour, n'en sera que plus courte. «Si vous choisissez de la remplacer, prévoyez une période de transition suffisante pour qu'elle puisse briefer son ou sa remplaçante», conseille, de son côté, Nathalie Olivier-Bichard, directrice du cabinet RH Conseil PME et auteur de La Boîte à outils RH de l'entrepreneur La boîte à outils RH de l'entrepreneur, de Nathalie Olivier-Bichard, Editions Dunod, 2006,23 euros. . Votre collaboratrice retrouvera ainsi plus facilement ses marques, surtout si votre entreprise est en pleine mutation. Repenser l'organisation. JobinLive, jeune société de vidéo-recrutement de huit salariés, s'est vu privée de sa responsable commerciale en pleine phase de développement. «Nous avons dû repenser notre organisation et recruter deux personnes pour la remplacer», témoigne Thomas de Williencourt, son directeur général. La responsable commerciale s'est elle-même impliquée dans la formation de ses suppléants, sûre de retrouver sa place dans une entreprise en croissance, qui embauchera ses remplaçants s'ils font l'affaire, mais ne se privera pas d'elle pour autant. Ce n'est pas toujours le cas quand l'effectif est stable depuis des années et qu'un remplacement est vécu comme une menace par la collaboratrice sur le départ. «Quand le remplaçant se révèle compétent, le chef d'entreprise n'envisage pas toujours le retour de sa collaboratrice avec enthousiasme!», note Emmanuel de PREMONT. C'est un peu le dilemme d'Alexis C, gérant d'une agence de location de voitures employant 8 salariés. «La remplaçante de mon assistante commerciale est tellement brillante que je n'ai pas envie de m'en séparer.» Pourtant, Alexis sait qu'il ne peut pas se permettre de créer de poste. Il devra donc se résoudre à laisser partir la perle rare. Et pour cause: la loi vous contraint à proposer à une jeune femme de retour de congé maternité un poste et un salaire équivalents à ceux dont elle bénéficiait avant son départ. Alors, autant faire que son retour se passe dans les meilleures conditions. Premier réflexe, plus ou moins naturel selon les relations que vous entretenez avec elle: gardez le contact pendant son congé maternité. «Quelques coups de fil ou mails pour la tenir au courant de l'actualité de l'entreprise et de l'avancement de ses dossiers, un ou deux déjeuners informels en présence de ses plus proches collaborateurs: tout cela contribue à ce qu'elle ne se sente pas oubliée», préconise Sylvie Sanchez-Forsans. Une recette appliquée à la lettre par Anne Hardy et Michèle Brischoux, qui dirigent l'agence de communication H&B. A la tête d'une équipe presque exclusivement féminine, elles sont rodées en la matière! «Neuf congés maternité en 13 ans, compte Michèle Brischoux. Et malgré la difficulté organisationnelle que pose chaque remplacement, nous accueillons sereinement ces nouvelles.» Anne Hardy insiste, de son côté, sur l'aspect festif du retour: «Peut-être parce que nous sommes des femmes et que nous sommes aussi passées par là, nous essayons de partager cette étape importante de la vie de nos collaboratrices.» Il est important que votre salariée vous sente un peu concerné par l'événement. «Le jour de la naissance, nous avons affiché l'heureuse nouvelle en salle de réunion», raconte Thomas de Williencourt (JobinLive), encore ému par la première maternité de sa toute jeune entreprise. Avec ses collaborateurs, il lui a même offert de la layette siglée au nom de la société! Mais c'est au retour de la jeune femme que tout se joue. Plutôt que de la submerger de dossiers ultra-urgents, accordez-lui quelques jours de «mise en route». «Laissez-lui le temps de s'acclimater à la situation, conseille Sylvie Sanchez-Forsans. Votre collaboratrice a été coupée assez longtemps des réalités du travail, elle a pouponné, vécu dans un autre univers. Par conséquent, sa façon de réagir a changé.» Attention aussi à ne pas tomber dans le travers classique du rendement à court terme. Enfin, ne sanctionnez pas son avancement. Certes, l'année du congé maternité est rarement celle des augmentations mirobolantes. Par une sorte d'accord tacite, la salariée qui a été absente de longs mois ne réclame pas de promotion exceptionnelle. «Ce n'est pas une raison pour la «punir» d'avoir eu son bébé», insiste Nathalie Olivier-Bichard. Le choix entre devenir maman et faire carrière n'est plus de ce siècle. Alors, offrez-vous aussi une belle réputation de respect de la parité. http://www.chefdentreprise.com/ 4 PREPARER LE RETOUR D'UNE SALARIEE PARTIE EN CONGE MATERNITE
  5. 5. 6 INFORMATIONS UTILES BESOIN D’UN EMPLOI OU DE CHANGER D’EMPLOI DEPOSEZ VOS CANDIDATURES SUR : MGRHSENEGAL@GMAIL.COM MANITOURH@GMAIL.COM BESOIN D’INTERIM OPTEZ POUR UNE EXPERTISE APPROUVEE A VOTRE SERVICE POUR VOTRE FORMATION EN LICENCE ET MASTER OPTEZ POUR UNE ECOLE UNE MISSION UNE VISION CERTIFICATION COACHING RETROUVEZ MGRH SUR LES RESEAUX SOCIAUX CONGE ET VACANCES AU SENEGAL ELECTIONDELEGUE DU PERSONNEL CONGE MATERNITE Les employées ont droit à 14 semaines (98 jours) de congé de maternité. De ces 14 semaines, 8 semaines de congé de maternité doivent être accordées après la naissance de l'enfant. Le congé de maternité peut être prolongé de 3 semaines de plus si la femme travailleuse est malade pour des raisons tenant aux couches et à la naissance de l'enfant. (Art. 143 du Code du Travail) REVENUS L'indemnité de maternité se calcule à raison de la moitié du salaire journalier effectivement perçu lors de la dernière paie. (Art. 17, 20, 27&132 du Code de la Sécurité Sociale) SOINS MEDICAUX GRATUITS La femme en état de grossesse, pour bénéficier des allocations prénatales, doit subir des visites médicales, obstétricales périodiques avant le 3e mois, vers le 6e mois et le 8e mois de la grossesse (art. 16 du Code de la Sécurité Sociale). Les prestations médicales sont prévues dans l'Action Sanitaire, Sociale et Familiale. Cette institution est responsable de 40% à 80% des frais médicaux et pharmaceutiques et d'hospitalisation. L'Action Sanitaire, Sociale et Familiale comprend, entre autres, les soins médicaux de la mère et de l'enfant. (www.secusociale.sn) http://www.votresalaire.org/ BONNE SEMAINE

×