CABINET MGRH
Sacré cœur I n° 8252 DAKAR
mars 15 | CABINET MGRH | 00221 77 056 56 47 / 33 824 18 90
PLEINS FEU SUR
LA RESPO...
2 EMPLOI DES JEUNES AU SENEGAL : 42% DES DEMANDEURS D’EMPLOI
NE SONT PAS QUALIFIES
Sur les 78 000 jeunes demandeurs d’empl...
INTRODUCTION
La situation économique actuelle,
ainsi que la dégradation des rapports
entre l’homme et la nature incitent à...
RSE Sénégal est un bulletin
d’information électronique diffusé
par le cabinet CFPMI auprès d’un
réseau de dirigeants, cadr...
Déposez vos candidatures sur :
mgrhsenegal@gmail.com
Besoin d’intérim optez pour
Une expertise approuvée à votre
service
I...
Comment faire un bilan social
BONNE SEMAINE
6 INFORMATIONS UTILES
RETROUVER LE CONTENU SUR LES RESEAUX
SOCIAUX DU CABINET ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La newsletter de mgrh 9

226 vues

Publié le

vivre la RSE

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
226
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La newsletter de mgrh 9

  1. 1. CABINET MGRH Sacré cœur I n° 8252 DAKAR mars 15 | CABINET MGRH | 00221 77 056 56 47 / 33 824 18 90 PLEINS FEU SUR LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L’ENTREPRISE EDITORIAL Citations de la semaine CONTENU AU CŒUR DE L’ACTUALITE EMPLOI DES JEUNES AU SENEGAL : 42% des demandeurs d’emploi ne sont pas qualifiés 2 PLEINS FEUX SUR LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L’ENTREPRISE RSE : C’est quoi ? 3 RSE : Est-ce seulement l’affaire des grandes entreprises 4 OFFRE DE LA SEMAINE 5 INFORMATIONS UTILES Comment faire un bilan social 6 Nous contacter 6 La RSE, responsabilité sociétale de l’entreprise, c’est l’intégration volontaire par l’entreprise des préoccupations sociales, sociétales, environnementales et de gouvernance à sa stratégie, à sa gestion et aux relations avec ses parties prenantes. La RSE est un moyen pour l’entreprise de renforcer ses profits à court, moyen et long terme. Un concept à point nommé, dame nature n’étant plus tolérante ! Elle se rebelle nous rappelant que si la raison d’être de l’entreprise n’est pas de sauver la planète, elle ne saurait se désintéresser de son avenir. « L’écologie, c’est pas plus compliqué que le reste ! », Matthieu Lambeaux "je voudrais dire que l’entreprise, quand elle comprend sa responsabilité sociétale comme étant d’abord un véritable levier de performance pour elle, alors, ce n’est plus un coût mais un investissement et au bout du compte une stratégie gagnante." Patrick Widloecher EDITION 2, NUMERO 9
  2. 2. 2 EMPLOI DES JEUNES AU SENEGAL : 42% DES DEMANDEURS D’EMPLOI NE SONT PAS QUALIFIES Sur les 78 000 jeunes demandeurs d’emploi par an, plus de 32 760 n’ont pas de qualification. Venu présider l’ouverture du premier salon de l’emploi de Pikine, samedi, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Protection civique a fait cette révélation, en s’exprimant sur la politique de l’emploi. Selon les chiffres livrés par le ministre Mame Mbaye Niang, il y a 100 000 demandeurs d’emploi, chaque année. ‘’Sur ces 100 000 demandeurs d’emploi, les 78% (78 000) sont des jeunes. Et parmi cette population de jeunes, 42% (32 750) n’ont pas de qualification. Cela veut dire qu’ils ne sont pas diplômés, ils n’ont pas de profession. Donc, ils n’ont pas de savoir-faire’’. Le ministre de dire qu’il ‘’y a un problème’’. Pour s’adapter à cette situation, le ministre a indiqué le changement de paradigme opéré dans la politique du président de la République en matière de lutte contre le chômage. Avec notamment le programme des domaines agricoles communautaires, qui a été financé par la Banque africaine de développement à hauteur de 17,8 milliards, et réservé exclusivement aux jeunes et aux femmes. ‘’On va s’implanter à Keur Momar Sarr, Keur Samba Kane, et nous allons essayer d’aménager 500 ha pour les jeunes de Sangalkam. Mais, si nous ne trouvons pas des formations professionnelles aux jeunes, le problème du chômage des jeunes va se pérenniser. Et c’est dans ce sens que 17 lycées techniques professionnels sont en train d’être construits’’, a annoncé M. Niang. Le ministre a aussi révélé qu’il y a plus de 600 millions bancables qui sont disponibles pour cette année, et qui n’attendent que des preneurs. Il a aussi précisé que les financements ne se font plus sur la base de la clientèle politique et ou de la proximité avec le régime. Concernant les 200 emplois promis au collectif des groupements et associations initiateurs du salon, Mbaye Niang a annoncé qu’une entreprise dénommée WAP va recruter exclusivement au niveau des jeunes de la banlieue. ‘’Mais il faudra qu’on cherche les meilleurs profils, les plus appropriés, les plus capables, afin de faire de bons résultats’’, a-t-il prévenu. www.sen360.com CABINET MGRH Sacré cœur I n° 8252 DAKAR mgrhsenegal@gmail.com
  3. 3. INTRODUCTION La situation économique actuelle, ainsi que la dégradation des rapports entre l’homme et la nature incitent à trouver de nouveaux modes de gestion de nos modes de vie. L’impact de l’activité humaine sur l’environnement est déjà connu et débattu lors de conférences internationales, sans pour autant apporter des changements profonds dans la mentalité de la société, ignorante vis-à-vis de l’état de la planète. Cependant, les habitudes commencent à évoluer, car la planète et les problèmes sociétaux s’invitent dans notre sphère privée. Nous prenons conscience de notre faiblesse et constatons que l’individualisme ne représente pas le bon model sociétal à prendre en compte. Il faut adapter son fonctionnement, oser de nouveaux modes de gestion, concevoir et organiser ses actions en se rapportant au monde (environnement et société) actuel et futur. Secteur qui concerne une grande partie de la population, les services à la personne concentrent des ressources humaines peu explorées jusqu’à présent, mais ayant un énorme pouvoir de diffusion de bonnes pratiques de développement durable. LA RSE : C’EST QUOI La responsabilité sociétale et environnementale (RSE) représente l’intégration volontaire par une structure, des pratiques en faveur du développement durable. Cette démarche se traduit par la mise en place d’un cahier des charges comprenant des actions concrètes, pour améliorer le cadre de vie de la société. Intégrer le développement durable dans les services à la personne, pourquoi ? Puisque que le secteur des services à la personne fait partie intégrante des principes de développement durable, la Plateforme des services et de l’aide à la personne souhaite poursuivre une démarche d’harmonisation des enjeux sociaux, environnementaux et économiques. L’objectif est de semer dès aujourd’hui les graines de la responsabilité et du respect pour la planète, afin d’améliorer le cadre de vie présent et futur. Cette initiative de responsabilité sociétale et environnementale comprend : - la réalisation d’un état des lieux (par l’intermède d’un questionnaire de positionnement), suivi par - la mise en œuvre d’actions permettant de réduire les pollutions, de préserver les ressources naturelles, une meilleure prise en compte de rapports humains, avec les améliorations à apporter. Puisque les intervenants (salariés et bénévoles des structures adhérentes de la Plateforme) représentent des vrais relais auprès de la population, ils peuvent diffuser les bonnes pratiques de développement durable, en montrant l’exemple lors de leurs interventions chez les bénéficiaires. Les objectifs majeurs de ce projet sont : - faire comprendre les enjeux du développement durable au quotidien ; - intégrer les bonnes pratiques en termes d’enjeux sociaux liés au travail (lutte contre les discriminations, qualité et égalité à l’emploi, …) ; - apprendre comment appliquer des gestes éco-responsables en matière d’économies d’électricité, d’eau, de chauffage, de déplacements propres, de diminution et de recyclage des déchets, de protection de la biodiversité, … . Le développement durable n’est pas que la protection de l’environnement ! En 1992, lors du Sommet de la Terre des Nations Unies de Rio, le concept de développement durable s’enrichit de nombreux critères sociaux, tels que l’amélioration du bien-être humain, qui prend en compte : la santé, les libertés des individus, le travail des femmes, la cohésion sociale, l’alimentation, la répartition des richesses et la lutte contre la pauvreté, les activités culturelles, la reconnaissance des minorités autochtones, … . Le concept de développement durable se cache derrière de nombreuses politiques, soucieuses de la place de l’être humain dans la société : - La dignité humaine ; - La famille ; - Les politiques d’intégration des personnes en situation de handicap dans la société ; - La solidarité entre les générations ; - La lutte contre les discriminations entre hommes et femmes, au travail et dans la société. RSE – Pourquoi ? Même si la RSE (norme ISO 26 000) n’est pas encore obligatoire pour les structures de petite taille, elle devient progressivement une valeur incontournable du monde des entreprises. - Un bon impact sur la réputation, car être responsable représente une preuve de qualité par tous les acteurs qui entrent en contact avec la structure (concurrence, employés, bénéficiaires etc) ; - Une forte publicité positive – valorisation de votre activité ; - Les salariés seront plus motivés, car ils sauront que la structure respecte leur bien-être au travail ; - Etant donné l’intérêt affiché par les dirigeants politiques quant au développement durable, les pouvoirs publics seront enclins à protéger le secteur d’activité ; - La fidélisation des bénéficiaires. - Une opportunité de croissance, car en adoptant un comportement responsable, votre structure montre qu’elle est à l’écoute des besoins de son environnement. La tendance est au respect de tous les droits et de l’environnement. Ainsi, le bénéficiaire privilégie une structure responsable au dépend des autres.  Intégrer la RSE au fonctionnement de la structure génère des économies d’énergies, et par conséquent une diminution des coûts de production ;  La structure responsable gagne en compétitivité face à la concurrence qui ignore les principes de développement durable ; La RSE engendre une diminution des risques liés aux crises, car la structure prend les précautions nécessaires en termes de gestion des ressources naturelles. http://la-plateforme.org/ 3 PLEIN FEUX SUR LE THEME DE LA SEMAINE : RESPONSABILITE SOCIALE ET ENVIRONEMENTALE
  4. 4. RSE Sénégal est un bulletin d’information électronique diffusé par le cabinet CFPMI auprès d’un réseau de dirigeants, cadres d’entreprises, décideurs nationaux et internationaux intéressés par l’actualité des entreprises sénégalaises dans le domaine du développement durable et la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). Une quinzaine de grandes entreprises du Sénégal soutiennent et financent l’initiative RSE Sénégal, lancée en 2008. Une initiative qui peine à se développer, malgré les enjeux qui la sous tendent. Extraits commentés d’une communication publiée dans l’édition de février 2012 de ce bulletin, à lire en détail sur le site de RSE Sénégal OBJECTIFS DE L’INITIATIVE RSE SENEGAL « L’avenir que nous voulons » dépend aujourd’hui plus qu’hier de la contribution des entreprises dans des projets de développement durable ayant un impact sur les Objectifs du Millénaire pour Développement (OMD) et qui répondent à des enjeux que nous considérons comme majeurs pour les entreprises des pays de l’Afrique de l’Ouest :  l’emploi des jeunes et la lutte contre la pauvreté afin de garantir une paix sociale dans nos pays,  le renforcement de la compétitivité des entreprises par une élévation de la qualification des ressources humaines et la valorisation de produits et services locaux dans la chaîne d’approvisionnement,  et surtout, la réappropriation de l’Ethique et des principes de la RSE pour une meilleure transparence, gouvernance et intégrité au niveau des pouvoirs publics et dans le milieu des affaires. AU-DELA DES DISCOURS, BIEN PEU D’ACTES Le constat de terrain est édifiant en Afrique de l’Ouest : depuis le Sommet de Rio, il n’y a pas eu de réelle appropriation des principes de développement durable et de la RSE par l’Entreprise et les parties prenantes :  Il y a un réel décalage entre l’acceptation des principes directeurs de la RSE dans les milieux de l’entreprise, et leur mise en application au quotidien.  Les organisations professionnelles n’ont pas fait du Développement Durable un cheval de bataille, et se limitent à accompagner timidement les initiatives de rencontres, fora, etc… sans en assurer le suivi.  Les organisations de travailleurs n‘ont pas su saisir l’opportunité de créer un cadre d’échanges équilibré avec le patronat et de contribuer à l’élaboration de stratégies,  La société civile n’a pas pris conscience de l’opportunité d’agir pour l’amélioration de son cadre de vie et dans la gestion des affaires publiques. Tout se passe comme si les principes directeurs du Développement Durable et de la RSE n’avaient pas de prise réelle et immédiate sur les fondamentaux du développement. ANALYSE CITATION : De fait, le profil type des entreprises qui répondent depuis peu favorablement à la RSE correspond à des grandes entreprises publiques, des filiales de multinationales et des entreprises privées nationales en position dominante sur leur marché ou soumises aux contraintes du marché international, et dont la démarche mêle mécénat, philanthropie et actions sociales déroulées sans réel plan directeur. On note en effet que les activités sociales des entreprises ont peu d’impact réel sur les enjeux de société : la formation professionnelle et l’emploi, l’éducation de base, la santé, la préservation de la nature, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, le fonctionnement de l’Administration publique. La définition et la conduite de programmes RSE commence seulement à germer dans l’esprit de certains dirigeants. Et de ce fait, la RSE est encore perçue dans les PME et dans l’opinion publique comme une préoccupation de nantis, sans réel impact sur le développement de l’entreprise. Elle apparait également comme un transfert par l’Etat d’une partie de ses responsabilités régaliennes à l’entreprise privée, sans possibilité de retour, ce qui dans l’environnement difficile actuel, constitue une charge supplémentaire. www.vivredurable.net 4 RSE : Est-ce seulement l’affaire des grandes entreprises ?
  5. 5. Déposez vos candidatures sur : mgrhsenegal@gmail.com Besoin d’intérim optez pour Une expertise approuvée à votre service INTITULE DU POSTE : BUSINESS DEVELOPER Qualification du poste : MARKETING Lieu d’exercice de la fonction : DAKAR Secteur : TELECOM Début : Dès que possible ACTIVITES ET COMPETENCES SPECIFIQUES Définition d’un business plan et de la politique commerciale afin d’optimiser les ventes auprès des différents canaux de distribution. Assurer le développement des ventes de Smartphones et de tablettes au Sénégal MISSIONS Gestion d’un portefeuille de clients : - Minimiser les risques et les coûts financiers (répartition du CA entre les clients, réseaux de distribution, etc.) : - Négocier et construire les conditions commerciales dans le cadre de limites préétablies (contrats, tarifs, remises et rabais, accord de services et participations publicitaires, conditions de paiement). - Développer notre portefeuille clients par la réalisation d’un programme régulier de visites, de contacts téléphoniques, de prospections, bilans d’activité, enquête de satisfaction - Mettre en œuvre des actions promotionnelles sur son secteur en accord avec son responsable. - La maîtrise et le suivi des plans Marketing-Vente en point de vente (implantations linéaires, DN, merchandising) - S’assurer de l’exécution des commandes (délai, conformité, facturation, paiement). - Etre responsable de la réalisation des objectifs (budgets et clients) - Préparer des plannings de ventes et d’achats en coordination avec le service import afin d’évincer des coûts de stockages. - Elaborer des études de marché et de la concurrence. Recueillir et transmettre à sa hiérarchie des informations sur le marché et la concurrence. Par ailleurs, un reporting hebdomadaire (commercial, marketing, SAV, financier) devra être transmis au siège a Paris. - Lancer les nouvelles gammes de produits par l’établissement de dossier de présentation, de mailing auprès des différentes enseignes, de fiches produit, de salons etc. Avoir une bonne connaissance des nouveaux produits par l’établissement d’une relation quotidienne avec le service import et qualité. - Coordination et négociation du SAV auprès de nos clients en collaboration avec notre service SAV. PROFIL : Issu(e) d’une formation commerciale, en possession d’un troisième cycle, le/la candidat(e) a acquis une expérience de la vente de produits High-tech et plus particulièrement de la téléphonie mobile. Il ou elle justifie d’une expérience réussie sur les réseaux de distribution multi canal de type retail et opérateurs. Le/la candidat(e) est reconnu(e) pour ses qualités de développeur avant tout ainsi que pour sa rigueur et son dynamisme. Il apprécie les challenges et les contextes stimulants, sur un poste à forte dimension entrepreneuriale, avec la possibilité de devenir à terme responsable de la zone. Il devra être proactif, esprit de service, autonome, force de proposition. La pratique de l’anglais et du français est indispensable. 5 OFFRE DE LA SEMAINE
  6. 6. Comment faire un bilan social BONNE SEMAINE 6 INFORMATIONS UTILES RETROUVER LE CONTENU SUR LES RESEAUX SOCIAUX DU CABINET MGRH Toutes les entreprises installées au Sénégal et ayant plus de cinquante employés (50), sont tenues de faire un bilan social annuel avec l’Inspection régionale du Travail, avant le 30 mai de l’année en cours. Ce bilan est un document récapitulatif des principales données chiffrées de la situation de l'établissement dans le domaine social au cours de l'année civile écoulée Qui peut faire la demande ? Toute entreprise. Quand peut-on faire la demande ? Entre le 1er janvier et le 30 mai de l'année en cours. Quels sont les documents à fournir ? Un formulaire à remplir et pouvant être téléchargé sur ce site Quel est le coût ? Gratuit. Quelle est la nature de la pièce délivrée ? Un exemplaire du formulaire visé. Quel est le délai de délivrance ? 48 heures. Comment renouveler ? Refaire la même démarche chaque année. Que faire en cas de perte ? Refaire la même démarche. Où s'adresser ? - Inspection du Travail de chaque région - Direction des Statistiques du Travail et des Etudes (DSTE) http://www.servicepublic.gouv.sn/ CABINET MGRH Sacré cœur I n° 8252 DAKAR 00221 77 056 56 47 / 33 824 18 90 mgrhsenegal@gmail.com “We enhance your human resources” www.cabinet-mgrh.org

×