Visite du Salon MIDEST          et remise du Prix spécial des Trophées MIDEST 2011                                        ...
Visite du Salon MIDEST          et remise du Prix spécial des Trophées MIDEST 2011    2. Les actions menées pour aider les...
Visite du Salon MIDEST          et remise du Prix spécial des Trophées MIDEST 2011Le prix que je vous remets met à l’honne...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intervention de M. Eric Besson sur MIDEST 2011

477 vues

Publié le

Allocution de M. Eric Besson, Ministre chargé de l'industrie, sur le salon MIDEST 2011 à l'occasion de la remise des Trophées MIDEST de l'excellence industrielle.
www.midest.com

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
477
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention de M. Eric Besson sur MIDEST 2011

  1. 1. Visite du Salon MIDEST et remise du Prix spécial des Trophées MIDEST 2011 Mercredi 16 novembre 2011 Intervention d’Eric BESSON, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique auprès du Ministre de l’Economie, des Finances et de l’IndustrieMonsieur le Président du MIDEST,Madame la Directrice du MIDEST,Mesdames, Messieurs,C’est un grand plaisir pour moi d’être parmi vous aujourd’hui pour cette visite du Salon MIDESTde la sous-traitance.Le MIDEST est en effet un Salon qui est à la fois le plus important en Europe dans le domaine dela sous-traitance, avec plus de 40 000 professionnels représentés, et qui permet de donner uneimage de la sous-traitance différente de celle qui est parfois véhiculée, à savoir celle d’uneindustrie qui serait en déclin et condamnée par les délocalisations.Vous le savez comme moi, la sous-traitance, c’est plus de 30 000 entreprises en France, descentaines de milliers de salariés et un chiffre d’affaires estimé à près de 68 milliardsd’euros.La sous-traitance, c’est également un maillon essentiel de notre industrie, constitué à la foisde petites PME, d’entreprises de taille intermédiaire, et parfois de très grands groupes qui ontfait notre renommée à l’étranger comme Technip.Les entreprises que j’ai rencontrées aujourd’hui lors de ma visite sont toutes des entreprisesmotivées et exportatrices, fières de leur métier, de leur savoir-faire et de leur réussite. Cesont ces entreprises, ces réussites, que nous devons tous valoriser encore davantage.Ce sera mon message aujourd’hui : avant de remettre le Prix spécial du jury, je souhaite vousredire l’importance du de la sous-traitance pour ce Gouvernement, et les efforts que nousavons faits pour aider les sous-traitants, notamment dans une période difficile comme celleque nous connaissons actuellement. 1. L’importance de la sous-traitanceJe partage la conviction qu’une grande nation industrielle n’est rien sans ses sous-traitants.Le modèle allemand est là pour nous le rappeler : c’est grâce à la force de son réseau productifque l’Allemagne tire mieux son jeu que d’autres pays comparable.C’est dans ce cadre que l’une des préconisations majeures des Etats généraux de l’industrieétait la création de filières industrielles, afin que tous, notamment les sous-traitants, puissentéchanger sur les enjeux et les priorités.C’est cette conviction forte qui nous a amenés à engager une série d’actions fortes depuis 2007.Seul le prononcé fait foi 1
  2. 2. Visite du Salon MIDEST et remise du Prix spécial des Trophées MIDEST 2011 2. Les actions menées pour aider les sous-traitantsLa création en avril 2010 de la médiation de la sous-traitance est un premier élémentfondamental pour le développement d’une sous-traitance pérenne et de relations pluséquilibrées au sein de nos filières industrielles.Au terme d’une première année de fonctionnement, je crois que l’action de Jean-Claude VOLOTa constitué une réelle plus-value pour la sous-traitance. Ainsi, au bout d’un an, ses actions demédiation ont concerné 13 000 entreprises, avec un taux de succès de 85 %. Cela représente442 000 emplois confortés !Par ailleurs, 170 grandes entreprises, dont des références internationales comme SIEMENS,EIFFAGE ou LEGRAND, ont signé la Charte de bonnes pratiques régissant les relations entredonneurs d’ordres et sous-traitants.Autre mesure en faveur des sous-traitants, la loi de modernisation de l’économie, avec desdélais de paiement inter-entreprise qui ont été réduits en moyenne de 5 jours depuis 2009. Celareprésente un impact positif en termes de trésorerie de 4 milliards d’euros, dont 3 milliardsd’euros pour les PME.Je veux également revenir sur la suppression de la taxe professionnelle, qui représente unebaisse annuelle de fiscalité de 6,3 milliards d’euros pour les entreprises. Certes, c’est uneréforme générale, qui touche l’ensemble de l’économie et de l’industrie française, mais laréforme a atteint son principal objectif, avec un gain de 2,2 milliards d’euros pour l’industrie.Enfin, je l’évoquais, la structuration de notre industrie en filières industrielles, avec 12 Comitésstratégiques de filières créés depuis l’année dernière. Cette structuration en filière estrenforcée par les crédits ouverts dans le cadre des investissements d’avenir, avec notamment6,5 milliards d’euros bénéficiant aux filières industrielles et aux PME.Je voulais donc, par ma présence aujourd’hui sur ce Salon, vous confirmer l’importance pour ceGouvernement de préserver une sous-traitance forte et pérenne.Je sais à cet égard que vous faites face à une conjoncture économique difficile. La situationest contrastée selon les secteurs industriels, mais beaucoup d’entre vous craignent unediminution des carnets de commandes dans les mois à venir.C’est dans cette conjoncture économique difficile que les dispositifs créés depuis 2007devront donner toute leur mesure. Je pense à ceux que je viens de citer à l’instant, je penseégalement au dispositif de la médiation du crédit, présidée par Gérard RAMEIX, et qui permetde donner une bouffée d’oxygène aux entreprises menacées d’un manque d’accès aux crédits.Il faut que vous, sous-traitants, sollicitiez dès que vous identifiez des difficultés les servicesde la médiation de la sous-traitance et ceux de la médiation du crédit. Mes services auMinistère de l’industrie sont également à votre disposition pour vous aider et vous orienter. 3. La remise du Prix spécial du juryJ’en viens maintenant à la remise du Prix spécial du Jury des trophées MIDEST.J’ai l’honneur de remettre ce Prix aujourd’hui à Jean-Luc BRILLANCEAU, directeur général desFondeurs de France.Seul le prononcé fait foi 2
  3. 3. Visite du Salon MIDEST et remise du Prix spécial des Trophées MIDEST 2011Le prix que je vous remets met à l’honneur les 430 entreprises et 36 000 salariés du secteurde la fonderie. Avec un chiffre d’affaire de 5,4 milliards d’euros, en hausse de 16 % par rapportà 2009, les fondeurs français ont repris en 2010 la 2ème place européenne derrière l’Allemagne.La fonderie est également un secteur exportateur, qui contribue à hauteur de 800 millionsd’euros à notre balance commerciale. Vous réussissez, malgré une concurrence internationaleexacerbée, à créer de la richesse et de l’emploi.Le prix qui vous est décerné récompense la réalisation d’un guide sur la transmission dusavoir-faire technique. Ce guide répond à une question essentielle pour l’avenir de la fonderiefrançaise. Vos entreprises sont en effet confrontées à un vieillissement de leur population,avec 25 % de vos salariés qui ont plus de 50 ans. Il est donc crucial que ces salariés parmi les plusâgés puissent transmettre leurs savoir-faire aux plus jeunes.Je vous en remercie encore, pour l’action que vous menez au bénéfice de la transmissiondes savoirs, et de la pérennité d’une sous-traitance forte et de qualité, et vous souhaite uneexcellente continuation.Seul le prononcé fait foi 3

×