IST & Compagnie
Choix du projet 
Au cours du Semestre 3 (Sept. 2013 – Jan. 2014), dans le cadre de l’UE 1.2 : santé 
publique, nous avons ...
Représentation 
Notre jeu se présente donc sur le principe d’un jeu de l’oie, comportant 32 questions 
divisées en 4 catég...
Preuves de l’adéquation 
Objectifs : 
Les objectifs principaux déterminés sont : 
• Comparer les principales IST d’origine...
Résultats attendus 
Ce jeu de l’oie a bien permis les échanges entre les élèves. Les débats étaient 
pertinents ce qui a f...
Annexes 
Photo du jeux en application
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Jeux de société : IST & Compagnie

638 vues

Publié le

Faire un apport théorique par rapport aux IST de façon ludique, auprès d'un public jeune.

Au cours du Semestre 3, nous avons mené une enquête auprès d’une classe de secondes concernant leurs connaissances par rapport aux Infections Sexuellement Transmissibles et le comportement qu’ils adoptent en regard, pour leur faire un apport par la suite.
Nous devions ensuite choisir un outil pour nitre intervention, nous avons opté pour un jeux de l'oie. En effet, ceci nous semblait approprié pour amener le débat et le questionnement entre élèves, tout en apportant des connaissances.Notre jeu se présente donc sur le principe d’un jeu de l’oie, comportant 32 questions divisées en 4 catégories (Mode de contamination des IST, Symptômes des IST, Relation et prévention, Complications des IST) permettant un apport théorique de façon ludique.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
638
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jeux de société : IST & Compagnie

  1. 1. IST & Compagnie
  2. 2. Choix du projet Au cours du Semestre 3 (Sept. 2013 – Jan. 2014), dans le cadre de l’UE 1.2 : santé publique, nous avons mené une enquête auprès d’une classe de secondes concernant leurs connaissances par rapport aux Infections Sexuellement Transmissibles et le comportement qu’ils adoptent en regard. Suite à l’analyse de ces questionnaires, nous avons pu noter un réel manque d’informations et de connaissances ; autant sur les différentes IST, que sur les comportements responsables à adopter. Certaines personnes disent se sentir assez informées mais nous pouvons remarquer, en fonction de leurs réponses, qu’il y a un manque de connaissances/informations. Nous devions intervenir dans cette classe. Ce qui nous a parut le plus adapté fi un jeu de société. En effet, ceci nous semblait approprié pour amener le débat et le questionnement entre élèves, tout en apportant des connaissances. Pour sa création, nous nous sommes inspirés de plusieurs jeux existants empruntés à l’IREPS. Sachant que nous intervenions auprès de groupe de quinze élèves, nous avons choisi de créer deux plateaux afin de favoriser les échanges en petits groupes d’affinités.
  3. 3. Représentation Notre jeu se présente donc sur le principe d’un jeu de l’oie, comportant 32 questions divisées en 4 catégories (Mode de contamination des IST, Symptômes des IST, Relation et prévention, Complications des IST) permettant un apport théorique de façon ludique. Pour cela il nous semblait judicieux de diviser la classe en deux, selon des groupes d’affinité ; au sein de ce groupe de jeu, il a été décidé que les élèves se mettent par équipes de 2 ou 3, pour répondre aux questions. Ce jeu se déroule sur environ une demi-heure. Au début, les participants lancent un dé pour savoir sur quelle case ils vont démarrer le jeu, ensuite ils avancent selon leur réponse ; si la réponse à la question est correcte les participants avancent de trois cases et si la réponse est mauvaise ou incomplète ils n’avancent que d’une case. Pour que l’action se déroule convenablement, il était convenu que leur professeur se tienne à distance de la classe pendant ce temps, pour permettre la création d’un climat de confiance entre nous et les élèves. Nous avons également insisté auprès des élèves en leur signifiant que tout ce qu’ils exprimaient devait rester confidentiel.
  4. 4. Preuves de l’adéquation Objectifs : Les objectifs principaux déterminés sont : • Comparer les principales IST d’origine bactérienne et virale • Déduire la conduite à tenir à la suite d’une prise de risque ou contamination • Repérer, les structure d’accueil, d’aide et de soutien • Indiquer et justifier les moyens de contraceptions • Que les élèves aient un comportement responsable face aux IST, qu’ils soient capable de repérer les situations à risque et de se protéger en regard, mais également qu’ils soient capable de se faire dépister en cas de conduite à risque A la fin de notre, nous avons distribués un questionnaire afin d’évaluer notre action, les élèves ont notés : Sur le plan théorique : • On remarque une évolution des connaissances entre notre enquête de santé publique et les questionnaires récupérés à la fin de l’action. Sur le plan pédagogique : • Satisfaction générale • La plupart se sont senti écouté par l’intervenant et par le groupe • La quasi-totalité des élèves ont senti l’action bénéfique et pense avoir appris quelque chose
  5. 5. Résultats attendus Ce jeu de l’oie a bien permis les échanges entre les élèves. Les débats étaient pertinents ce qui a favorisé leur mémorisation. Le jeu était également adapté étant d’une courte durée, ce qui a permis aux élèves de resté attentifs aux apports qui étaient fait par nous ou même par d’autres élèves. Cependant, certains élèves ne se sentait peut être pas à l’aise ou pas concernés par le sujet, rendant leurs participation moindre. Nous pensons que le fait d’avoir réalisé deux plateaux de jeux pour pouvoir créer deux groupes d’affinités (entre 5-8 élèves) a permis de favoriser les échanges. Nous pouvons noter que notre action a eu un impact sur leurs connaissances sur les IST au regard de l’analyse des questionnaires. Cependant, une évaluation de leurs connaissances aurait été nécessaire à plus long terme afin d’évaluer ce qu’ils ont réellement retenu, notamment pour savoir s’ils savent repérer les situations à risques et les conduites à adopter en regard (protection, dépistage).
  6. 6. Annexes Photo du jeux en application

×