La répercussion des réseaux sociaux sur la santé mentale des adolescents. 
« Ce n’est pas le réseau social en lui-même qui...
En bref… 
Cette intervention a pour but de pousser le public à réfléchir sur la pratique des réseaux sociaux qu’ils ont. E...
 Débutez l’intervention en rappelant les objectifs de cette dernière. 
 Faire le point sur la notion de respect d’autrui...
Les amener à réfléchir sur le terme que l’on pourrait utiliser à la place des « amis » utilisé sur les réseaux sociaux : «...
 Quand vous n’avez plus accès à une connexion internet, comment vous sentez vous ? Les amenez à se questionner sur commen...
Ce n'est pas le réseau social en lui-même qui est dangereux, c'est l'utilisation que l'on en a.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ce n'est pas le réseau social en lui-même qui est dangereux, c'est l'utilisation que l'on en a.

318 vues

Publié le

Favoriser une bonne utilisation des réseaux sociaux au sein d’un public cible afin de limiter les répercussions néfastes sur leur santé mentale.

Dans le cadre de notre formation, nous avons élaboré un projet dans le but de mener une action de prévention auprès d’un public cible. Ce projet nous a également permis d’acquérir et d’améliorer des compétences dans le domaine de l’éducation et de la prévention à la santé.

Ce projet se compose d'un support de neuf cartes et d'un manuel support afin d'aider les professionnels à utiliser et à comprendre le but de cette intervention.

En pièces jointes :
- Le diaporama présentant notre sujet en format PDF
- Le support soignant pour accompagner les soignants lors de l'intervention en format PDF

Envoyé par la poste :
- Le CD comportant le diaporama et le support soignant
- Le support de neuf cartes
- Le support soignant

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
318
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ce n'est pas le réseau social en lui-même qui est dangereux, c'est l'utilisation que l'on en a.

  1. 1. La répercussion des réseaux sociaux sur la santé mentale des adolescents. « Ce n’est pas le réseau social en lui-même qui est dangereux, c’est l’utilisation que l’on en a. » Objectifs : Objectif général : - Favoriser une bonne utilisation des réseaux sociaux au sein d’une classe de quatrième afin de limiter les répercussions néfastes sur leur santé mentale. Objectifs spécifiques : - Informer et sensibiliser les jeunes. o Aider les adolescents à prendre conscience de leurs propres comportements sur les réseaux sociaux. o Proposer une action adaptée à la population ciblée o Leur donner les moyens adaptés pour qu’ils utilisent à bon escient les réseaux sociaux. o Amener les adolescents à comprendre ce qu’est la santé mentale et comment la préserver. o Qu’ils soient capables de déceler les pièges des réseaux sociaux. o Leur donner des outils pour qu’ils soient capables de prendre des décisions face aux influences, bonnes ou mauvaises des réseaux sociaux. Objectifs opérationnels : - Réaliser un support pédagogique pour faciliter la communication sur les réseaux sociaux avec les collégiens. - Aborder les thèmes suivants : les bonnes pratiques, les dangers, les paramètres de confidentialité, la notion d’amitié, … - Rencontre d’un public cible dans une salle adaptée. Mots clés :  Réflexion  Réseaux sociaux  Questionnement sur sa pratique personnelle et celle de son entourage.
  2. 2. En bref… Cette intervention a pour but de pousser le public à réfléchir sur la pratique des réseaux sociaux qu’ils ont. En effet, aujourd’hui, toutes les tranches d’âge sont touchées par la pratique des réseaux sociaux… à bon… ou mauvais escient… Ainsi, cette discussion basée sur un support de cartes pourra amener dans les heures, les journées voire dans les mois qui suivent des changements de comportements face aux réseaux sociaux. Nous ne sommes pas là dans le but de dire « c’est bien » ou « ce n’est pas bien ». Nous intervenons dans la finalité de les amener à réfléchir. Modalités d’organisation :  Temps d’animation : Variable selon les groupes de personnes. Cependant, prévoir environ une intervention d’1h30-2h. La mise en place de la salle et le rangement ne sont pas comptés.  Règles à respecter : Cette intervention est prévue pour onze personnes dont deux intervenants. Chaque élève a une carte avec une question écrite dessus ce qui fait neuf cartes au total.  Matériels nécessaires : o Le support de cartes o Le support écrit pour le personnel soignant. Déroulement de la séance :  Disposez les chaises nécessaires en rond.  Faites installer les élèves où ils le souhaitent tout en vous laissant deux places non côte à côte.
  3. 3.  Débutez l’intervention en rappelant les objectifs de cette dernière.  Faire le point sur la notion de respect d’autrui, sur le secret professionnelle…  Commencez par revenir sur la définition de base d’un réseau social. « Ce sont des plates-formes qui offrent aux internautes la possibilité d’interagir et de former des groupes thématiques (amis, famille, etc…). Ils permettent de publier et donc d’échanger du texte, des photos, de la musique, des vidéos, des commentaires. Les réseaux orientent et structurent les interactions entre les internautes en fonction de thématiques spécifiques propres aux groupes. Ils peuvent comprendre ou non, une messagerie, des outils de sondage, un blog, …1 »  Chaque élève pioche une carte.  Sur chaque carte est écrit un numéro.  Quand arrive le numéro, l’élève lit la question et essaie d’y répondre. Lorsque l’élève y a répondu, chaque étudiant répond. Commençons par la première question :  Avez-vous une idée du temps que vous passez chaque jour sur les réseaux sociaux ? Les élèves ont du mal à exprimer cette notion de durée. Ainsi, il faut encore une fois les amener à se questionner. De ce fait, il est préférable de reformuler la question. « Est-ce que vous vous y connecter la journée ? Le soir, à partir de quelle heure ? Jusqu’à quelle heure le soir ? Pendant les cours ?... » Les amener à se questionner si c’est beaucoup ou peu…  Qu’est-ce que l’amitié pour vous ? Dans un premier temps, il faut les amener à donner des mots qui peuvent leur rappeler l’amitié. Une fois une définition donnée par les collégiens, leur rappeler la nôtre : « Sentiment d’affection entre deux personnes : attachement, sympathie qu’une personne témoigne à une autre. » « Affection réciproque entre au moins 2 personnes, entraide, écoute, soutien, bienveillance, passer de bons moments ensemble, s’ouvrir à d’autres façons de penser, prendre en compte l’autre, partage des valeurs, de principe, liens privilégiés, sans jugement de l’autre. » 1 MINISTERE DE LA COMMUNICATION FRANÇAISE, Internet et les jeunes, guide des usages, vol. 2, [s. d.], p. 96.
  4. 4. Les amener à réfléchir sur le terme que l’on pourrait utiliser à la place des « amis » utilisé sur les réseaux sociaux : « contact ».  Savez-vous protéger vos données ? Souvent, ils ne savent pas. Trouvez l’icône « Raccourcis de confidentialité » ou « paramètres de confidentialité ». Ensuite, cliquez sur « affichez plus de paramètres ». A ce moment-là, réglez tous les items à « Amis seulement ». Ainsi, seuls vos amis peuvent voir vos données personnelles (photos, vidéos, statuts, …)  A votre avis, comment pouvez-vous utiliser les réseaux sociaux à des fins utiles ?  Pour les devoirs  Pour prendre des nouvelles  Pour planifier des activités  Lorsqu’on est malade, prendre les devoirs  Rencontrer des anciens amis  Connaitre des nouvelles musiques  Connaitre de nouvelles célébrités  Suivre l’actualité des personnes célèbres, sportifs…  A partir de quelle heure n’utilisez-vous plus internet ? Selon l’heure, les amenez à se questionner sur « est-ce que c’est tard ? Pas tard ? » Conséquences s’il se couche tard :  Moins de temps de sommeil  Difficulté de se lever le matin  Risque d’endormissement en cours  Moins d’attention pendant les cours  Baisse des résultats scolaires
  5. 5.  Quand vous n’avez plus accès à une connexion internet, comment vous sentez vous ? Les amenez à se questionner sur comment il explique ce comportement.  Pensez-vous que l’on puisse tout dire de sa vie privée ? Non : Gens malhonnêtes qui peuvent se servir des éléments de notre vie privée. Faire le lien avec la question sur les paramètres de confidentialités.  Savez-vous quel usage peut être fait de vos photos et/ou vidéos ?  Pour d’autres profils  Des personnes peuvent se faire passer pour vous.  Pour des moqueries  Quels sont les méfaits d’un réseau social ? A votre avis qu’est-ce qui peut être dangereux ?  Intrusion dans la vie privée  Piratage de profil, dérobage de données personnelles  Ne pas savoir à qui on communique des informations personnelles  Harcèlement, insultes, racisme  Escroqueries  Mauvaises informations  Perturbation du temps de sommeil  Impact sur les cours Avantage : Permet d’aborder les thèmes principaux en référence avec les pratiques tout en prenant compte chaque individu. Limite : Il s’agit d’une activité que les jeunes adolescents connaissent très bien. Il est donc nécessaire de connaitre le sujet sur le bout des doigts.

×