Session : Juillet 2009Intervenant : Hubert KADIMAAuditeur: Manuel RAMOS
SOMMAIRESOMMAIRE 1- Qu’est-ce la persistance ? 2 – Histoire d’Hibernate 3 - Pourquoi utiliserHibernate ? 4 – Architect...
Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ? La persistance est le concept fondamental dudéveloppement d’...
Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ?
Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ?
Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ?Il faut absolument distinguer deux types depersistance: Persi...
Histoire d’HibernateHistoire d’Hibernate Les premières versions datent de novembre2001, se généralisant dans l’industrie ...
Pourquoi utiliserHibernate ?Pourquoi utiliserHibernate ? La programmation de la couche d’accès aux données avecSQL/JDBC s...
Pourquoi utiliserHibernate ?Pourquoi utiliserHibernate ? Les classes de l’API JDBC:CLASSE ROLEDriverManager Charge et con...
Pourquoi utiliserHibernate ?Pourquoi utiliserHibernate ? Tous les SGBD connus sont supportés S’intègre parfaitement dans...
Architecture HibernateArchitecture HibernateSource: Training guide1 2 3 4 5 6
Bibliothèques HibernateBibliothèques Hibernate
Architecture HibernateArchitecture HibernateSession-factory
Configuration de baseConfiguration de base Environnement nonmanagé (conteneur deservlets)
Configuration de baseConfiguration de base
Configuration de baseConfiguration de base Les étapes pour démarrer Hibernate:1. Télécharger et décompresser le pilote JD...
Configuration de baseConfiguration de base Le code suivant démarre Hibernate:
Configuration de baseConfiguration de base Environnement managé(avec un serveurd’applicationJ2EE)
Configuration avancéeConfiguration avancée Les différentes propriétés sont: Fichier de dépannagehibernate.show.sql Fich...
Configuration avancéeConfiguration avancéeHibernate.cfg.xml
Déclaration de la classe persistanteDéclaration de la classe persistante Doit obéir à unecondition : elle doit êtreun POJ...
Le fichierde mappingLe fichierde mapping Décrit comment se ferala persistance desobjets d’une classe Se place dans le mê...
Le fichierde configurationLe fichierde configuration Le placer dans lerépertoire source del’application, à la racinede la...
Etats d’un objetEtats d’un objet
Les associationsLes associations Dans le modèle objet:Références d’objetsDirectionnelles Dans le modèlerelationnel:Colon...
Les associations 1 to 1Les associations 1 to 1 Bidirectionnellessimples:
Les associations 1 to N /N to 1Les associations 1 to N /N to 1
Les associations avec table de jointureLes associations avec table de jointure
Relation d’héritageRelation d’héritage
Relation d’héritageRelation d’héritage
Manipulation des donnéesLes données sont manipulées à partir dunesession créée à partir de la sessionFactory: Chargement ...
Manipulation des données Exemple de code:
Manipulation des données INSERT INTO PLAYERVALUES(5,Henry LouisAaron,HammerinHank,1934-02-05,Mobile,AL,44)
Manipulation des données
Les types de donnéesLes types de données
Avantages Inconvénients Gain de 30 à 40% du nombre delignes de certains projets Un plus grand nombred’optimisations plus...
Hibernate face à ses concurrentsHibernate face à ses concurrents Toplink (WebGain puis Oracle) OJB (Apache Object/relati...
L’avenird’HibernateL’avenird’Hibernate La recherche plein texte Sera utilisé dans les plus grands projets Java . dutili...
L’avenird’HibernateL’avenird’Hibernate
Liste des utilisateurs HibernateListe des utilisateurs Hibernate
Démonstration 1/23
Démonstration 2/23
Démonstration 3/23
Démonstration 4/23
Démonstration 5/23 Le développement sera effectué sur laconfiguration suivante: La plateforme Java 5 Le serveurde BDMyS...
Démonstration 6/23
Démonstration 7/23
Démonstration 8/23 Implémentation: Un nouveau projet Eclipse, nommé «PetStore Hibernate », est créé. Un nouveau schéma ...
Démonstration 9/23
Démonstration 10/23 Le fichierde configuration«hibernate.cfg.xml »contient: Les paramètres deconnexion à la source dedon...
Démonstration 11/23
Démonstration 10/23 Description de laméthode :
Démonstration 10/23 Description de la méthode:
Démonstration 10/23 Dernière méthode:
Démonstration 10/23 Ecriture de la requêteHQL :
Démonstration 10/23 La requête produite,pourles paramètres «Query »= «Cats MaleWhite »et «l »=Local.UK, est lasuivante :
Démonstration 10/23 Implémentation de la classe persistante «HibItem»:
Démonstration 10/23
Démonstration 10/23 Implémentation de laclasse persistante «HibItemDetail »:
Démonstration 10/23 Implémentation de laclasse utilitaire:
Démonstration 10/23 Implémentation de laclasse de conversion:
Démonstration 10/23 Création du schéma debase de données:
Démonstration 10/23 Persistance des autres classes:
BibliographieBibliographie Documentation et bibliothèques: http://www.hibernate.org/ Communauté d’utilisateurs Java à Pa...
Les meilleures pratiquesLes meilleures pratiques Déclarez des propriétés didentifiants dans lesclasses persistantes Ne g...
Question/Réponse ?Question/Réponse ? Quelles sont les plug-ins indispensables pourconcevoir un projetJava? A quoi sert l...
Question/Réponse ?Question/Réponse ? Où installer les classesdu package HibernateCore? L’affichage desrequêtes réalisées...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation hibernate nfe103

879 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
879
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je me réfère aux spécifications de la persistance.
  • Hibernate Annotations et EntityManager >> EJB3 . Hibernate Tools >>Génère les classes de mapping à partir de la base de données. Offre un outil appelé « console Hibernate ». Hibernate extensions >>Livre CodeGenerator pour créer le fichier de mapping. Conclusion:
  • Chaque session factory contient les infos pour obtenir une connexion à la base (le driver JDBC, adresse URL), le dialecte SQL(Oracle, DB2,……)et d’autres informations. Hibernate affiche sur la console les requêtes SQL lancées>>>>la valeur de show_sql est porté à true.
  • Table par hiérarchie: 1 seule table. Table par classe fille: 3 tables. Table par classe concrète: 2 tables.
  • La SessionFactory est créée à partir d'une configuration de l'objet, et comme son nom l'indique il s'agit d'une usine pour la session objets.
  • Pour créer et persister un objet ‘BallPlayer’ dans la table ‘Player’ utilisant un API Hibernate, voir le code ci-dessus.
  • Code pour lire, ou pour créer un objet BallPlayer à partir de l’état persistant stocké dans une base de données est similaire.
  • Le type est une caractéristique puissante et fondamentale d’Hibernate. Il y’a des types primitifs, les types de mapping de date et heure (java.util), les types de mapping grands objets (binary, text, serializable, clob et blob). Il est possible de personnaliser les types par l’utilisateur . Les interfaces UserType et CompositeUserType sont proposées afin de vous permettre d’ajouter vos propres types .
  • 1) Imaginez que vous recherchez la référence d’un contrat dans votre système commercial. Vous vous souvenez juste qu’il s’agit d’une étude de portails. Vous tapez "étude portail" dans la barre de recherche sur la page d’accueil de votre application et vous avez comme premier résultat la mission que vous cherchiez : "Étude comparative de portails". Les usages ont changé et les besoins techniques sont apparus : Pouvoir indexer les contenus métiers dans des moteurs de recherche plein texte et pouvoir les requêter simplement. 3) Depuis Hibernate 3 2, Hibernate est compatible avec la spécification JPA. Hibernate est proposée comme implémentation JPA pour les serveurs d'applications JBoss et JOnAS. Le serveur d'application GlassFish, implémentation de référence JAVA EE 5, donc d'EJB 3, propose Toplink par défaut comme implémentation de JPA(4), maîs on aurait pu imaginer un choix alternatif : Hibernate ou encore OpenJPA (Apache).
  • Imaginez que vous recherchez la référence d’un contrat dans votre système commercial. Vous vous souvenez juste qu’il s’agit d’une étude de portails. Vous tapez "étude portail" dans la barre de recherche sur la page d’accueil de votre application et vous avez comme premier résultat la mission que vous cherchiez : "Étude comparative de portails".
  • La couche de persistance de cette application fait appel à deux couches: La couche de service implémentée par la classe « CatalogueEJB ». Ce composant « EJB Session stateless » contient les règles métiers. - La couche d’accès aux données met en œuvre un modèle de conception (design pattern) « DAO ». Conclusion: Cette architecture permet de séparer le modèle de données du mécanisme de persistance.
  • Nous allons nous intéresser à la couche d’accès aux données. Le modèle représente le diagramme de classe d'un sous-ensemble de la couche de persistance de PetStore
  • L'étude va présenter le développement de 3 nouvelles stratégies d'accès aux données mettant en oeuvre le framework Hibernate . Le développement d'une nouvelle stratégie va consister à concevoir et implémenter une classe d'accès aux données , implémentant l'interface « CatalogDAO », une liste de classes persistantes et un ensemble de fichiers de mapping ou d'annotations. Les trois nouvelles classes , implémentant l'interface « CatalogDAO » posséderont les méthodes d'accès suivantes.
  • La classe « HibernateCatalogDAO », implémentant l'interface « CatalogueDAO », aura la charge d'accéder aux services de persistance d'Hibernate et de retourner les données sauvegardées en base de données, dans des objets du modèle de « PetStore ».
  • La méthode « getCategory ».
  • 1. La méthode « currentSession( ) » de la classe « HibernateUtil » retourne la session Hibernate du thread courant. 2. Un objet « Transaction » est créé. 3. L'objet persistant « HibCategory », dont l'identifiant correspond au paramètre « categoryID », est retrouvé en appelant simplement la méthode « load » de l'objet « session ». Cet appel lance l'exécution d'une série de requêtes SQL pour retrouver l'état de l'objet « category », créée et initialise une nouvelle instance de la classe « HibCategory », puis, place l'objet reconstruit dans le système de cache. 4. L'objet « HibCategory » est converti en objet du modèle de données « Category ». 5. La transaction est « commitée » bien qu'aucune donnée n'ait été mise à jour. Les 3 méthodes de recherche de liste d'objets sont également construites sur le même modèle. L'implémentation de la méthode « getItems » est la suivante :
  • 1. La requête doit retourner des objets de type « HibItem » :  « from HibItem as i where ... » 2. Les objets « HibItem », dont la description contient l'un des mots passés en paramètre, doivent être retournés :  « lower(i.details[' » + localeStr + « '].description) like '% » + token + « %' » 3. Les objets « HibItem », dont le nom du produit contient l'un des mots passés en paramètre, doivent être retournés :  « lower(i.product.details[' » + localeStr + « '].name) like '% » + token + « %' » -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cette requête complexe met en oeuvre les caractérises de HQL suivantes : · navigation au travers d'une hiérarchie d'objets persistants, · accès aux données d'une table de hachage, · opérations sur les chaînes de caractères (lower, like). Une fois la requête générée, son exécution s'effectue comme nous l'avons vu dans le paragraphe précédent. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Remarque : Dans un souci de lisibilité, l'extrait de code précédent construit la requête HQL en concaténant un grand nombre de chaînes de caractères à la variable « queryStr ». Dans une implémentation réelle, un objet de type « StringBuffer » aurait été utilisée.
  • Les classes « HibCategory », « HibProduct » et « HibItem » sont construites sur le même modèle. Nous allons examiner l'implémentation de la classe HibItem dans ce paragraphe. La classe « HibItem » est un simple composant JavaBean possédant un constructeur par défaut et des accesseurs pour chacun de ses attributs.
  • Le fichier de description Hibernate.
  • Les classes « HibCategoryDetail », « HibProductDetail » et « HibItemDetail » sont construites sur le même modèle. Nous allons examiner l'implémentation de la classe « HibItemDetail » dans ce paragraphe. Elle contient les informations localisées de la classe « HibItem ». Comme « HibItem », la classe « HibItemDetail » est un simple composant JavaBean possédant un constructeur par défaut et des accesseurs pour chacun de ses attributs. Son fichier de description Hibernate est le suivant ci dessous :
  • La classe « HibernateUtil » permet de : · charger le fichier de configuration d'Hibernate et d'initialiser le singleton sessionFactory, · retourner l'objet de type « Session » associé au thread courant, · libérer l'objet de type « Session ».
  • Le rôle de la classe « Converter » est de créer des objets du modèle à partir des objets persistants Hibernate. L'objectif est de découpler ces deux ensembles d'objets afin de limiter les modifications à apporter au projet en cas d'évolution de l'une de ces deux parties. Le code source de la méthode de conversion d'un objet de type « HibItem », par exemple, est le suivant :
  • Le fichier de configuration d'Hibernate value la propriété « hibernate.hbm2ddl.auto » à « update ». Cela indique à Hibernate de mettre à jour le schéma de la base de données à chaque exécution . Lors de la première utilisation de la couche de persistance Hibernate, le schéma suivant est créé : L'absence de table associée à la classe « HibCategoryDetail » et la diversité des noms sont dues aux différents types de mapping utilisés. Nous allons les voir plus en détail :
  • 1) Liste des bibliothèques à télécharger: Core , Annotations pour les EJB3 , Tools pour générer les classes de mapping à partir de la base de données et Entity Manager .
  • Hibernate rend les propriétés d'identifiants optionnelles. Il existe beaucoup de raisons pour lesquelles vous devriez les utiliser. Nous recommandons que vous utilisiez des identifiants techniques (générés, et sans connotation métier). Hibernate laisse l'application gérer les connexions JDBC. Vous ne devriez gérer vos connexions qu'en dernier recours. Si vous ne pouvez pas utiliser les systèmes de connexions livrés, réfléchissez à l'idée de fournir votre propre implémentation de org.hibernate.connection.ConnectionProvider . Les associations unidirectionnelles sont plus difficiles à questionner. Dans une grande application, la plupart des associations devraient être navigables dans les deux directions dans les requêtes. Cela prend tout son sens lors d'un travail en équipe.
  • 2) La valeur vaut true.
  • Presentation hibernate nfe103

    1. 1. Session : Juillet 2009Intervenant : Hubert KADIMAAuditeur: Manuel RAMOS
    2. 2. SOMMAIRESOMMAIRE 1- Qu’est-ce la persistance ? 2 – Histoire d’Hibernate 3 - Pourquoi utiliserHibernate ? 4 – Architecture Hibernate(Interfaces, bibliothèques) 5 – Configuration (de base etavancée) 6 - Avantages/Inconvénients 7 - Hibernate face à sesconcurrents 8 - L’avenird’Hibernate 9 - Démonstration 10 - Bibliographie 11 – Questions et réponses ?
    3. 3. Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ? La persistance est le concept fondamental dudéveloppement d’applications C’est la couche plus basse d’une architectureapplicative
    4. 4. Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ?
    5. 5. Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ?
    6. 6. Qu’est-ce que la persistance ?Qu’est-ce que la persistance ?Il faut absolument distinguer deux types depersistance: Persistance d’objet Le modèle relationnel
    7. 7. Histoire d’HibernateHistoire d’Hibernate Les premières versions datent de novembre2001, se généralisant dans l’industrie Java 19/01/2002: Annonce de sa création par GavinKing sur le site theserverside.com Sortie de l’ouvrage ‘Hibernate in Action’ en2003, écrit par Christian Bauer Hibernate joint l’équipe JBoss.org en 2003
    8. 8. Pourquoi utiliserHibernate ?Pourquoi utiliserHibernate ? La programmation de la couche d’accès aux données avecSQL/JDBC s’est révélée fastidieuse et trop longue Lintérêt est de pouvoir changer de base de données ennayant besoin de ne modifier que la couche daccès auxdonnées Développer des classes persistantes en accord avec lescaractéristiques du langage objet : association, héritage,polymorphisme, composition et les collections Java Joindre l’univers de l’objet et du relationnel à travers lemapping objet/relationnel (ORM)
    9. 9. Pourquoi utiliserHibernate ?Pourquoi utiliserHibernate ? Les classes de l’API JDBC:CLASSE ROLEDriverManager Charge et configure le driver de la BD.Connection Réalise la connexion et lauthentification à laBD.PreparedStatement Contient la requête SQL et la transmet à laBD.ResultSet Permet de parcourir les informationsretournées par la BD dans le cas dunesélection de données
    10. 10. Pourquoi utiliserHibernate ?Pourquoi utiliserHibernate ? Tous les SGBD connus sont supportés S’intègre parfaitement dans les plus populairesserveurs d’applications J2EE, ou lesconteneurs Web tel que Tomcat Open source et simple à utiliser en définissantles objets persistés dans un fichier de mappingXML modifiable Remplace les accès à la base de données pardes appels à des méthodes objet de hautniveau.
    11. 11. Architecture HibernateArchitecture HibernateSource: Training guide1 2 3 4 5 6
    12. 12. Bibliothèques HibernateBibliothèques Hibernate
    13. 13. Architecture HibernateArchitecture HibernateSession-factory
    14. 14. Configuration de baseConfiguration de base Environnement nonmanagé (conteneur deservlets)
    15. 15. Configuration de baseConfiguration de base
    16. 16. Configuration de baseConfiguration de base Les étapes pour démarrer Hibernate:1. Télécharger et décompresser le pilote JDBC2. Import des librairies nécessaires à lutilisationdhibernate3. Choisir le pool de connexions JDBC4. Faire connaître ces propriétés à Configuration5. Créer une instance de configuration et charger lesfichiers de mapping XML en utilisant addRessource()6. Générez une SessionFactory à partir de laConfiguration en appelant buildSessionFactory().
    17. 17. Configuration de baseConfiguration de base Le code suivant démarre Hibernate:
    18. 18. Configuration de baseConfiguration de base Environnement managé(avec un serveurd’applicationJ2EE)
    19. 19. Configuration avancéeConfiguration avancée Les différentes propriétés sont: Fichier de dépannagehibernate.show.sql Fichier de propriétéshibernate.properties (voirslide précédent) Fichier de configurationhibernate.cfg.xml
    20. 20. Configuration avancéeConfiguration avancéeHibernate.cfg.xml
    21. 21. Déclaration de la classe persistanteDéclaration de la classe persistante Doit obéir à unecondition : elle doit êtreun POJO (PlainOrdinary Java Object) Implémenter unconstructeur sansargument Fournir une propriétéd’identifiant unique Elle est mappée dans lefichier comme extensionMessage. Hbm.xml
    22. 22. Le fichierde mappingLe fichierde mapping Décrit comment se ferala persistance desobjets d’une classe Se place dans le mêmerépertoire que la classeet se nommeclasse.hbm.xmlStratégie degénérationD’identifiant
    23. 23. Le fichierde configurationLe fichierde configuration Le placer dans lerépertoire source del’application, à la racinede la classe PATH Hibernate rechercheautomatiquement lefichier hibernate.cfg.xmlau démarrage.
    24. 24. Etats d’un objetEtats d’un objet
    25. 25. Les associationsLes associations Dans le modèle objet:Références d’objetsDirectionnelles Dans le modèlerelationnel:Colonne de cléétrangèrePas directionnelles
    26. 26. Les associations 1 to 1Les associations 1 to 1 Bidirectionnellessimples:
    27. 27. Les associations 1 to N /N to 1Les associations 1 to N /N to 1
    28. 28. Les associations avec table de jointureLes associations avec table de jointure
    29. 29. Relation d’héritageRelation d’héritage
    30. 30. Relation d’héritageRelation d’héritage
    31. 31. Manipulation des donnéesLes données sont manipulées à partir dunesession créée à partir de la sessionFactory: Chargement des données : session.load() Sauvegarde des données : session.save() Chargement des données non sûres :session.get() Suppression des données : session.delete() Mise à jour des données : session.update()
    32. 32. Manipulation des données Exemple de code:
    33. 33. Manipulation des données INSERT INTO PLAYERVALUES(5,Henry LouisAaron,HammerinHank,1934-02-05,Mobile,AL,44)
    34. 34. Manipulation des données
    35. 35. Les types de donnéesLes types de données
    36. 36. Avantages Inconvénients Gain de 30 à 40% du nombre delignes de certains projets Un plus grand nombred’optimisations plus faciles àmener avec cet ORM automatisé. Améliore la portabilité du codepour des changements de SGBD. Mise en valeur de la logiquemétier. Le plus populaire des frameworksORM Une couche de persistance,quelle quelle soit, a un coût. C’est une question de choixdarchitecture et de besoin Les procédures stockées sontpeu portable et peu flexible.
    37. 37. Hibernate face à ses concurrentsHibernate face à ses concurrents Toplink (WebGain puis Oracle) OJB (Apache Object/relational bridge) Castor (EXOLAB) Cocobase (Thought inc) JDO (Datanucleus) JPOX 1.2
    38. 38. L’avenird’HibernateL’avenird’Hibernate La recherche plein texte Sera utilisé dans les plus grands projets Java . dutiliser conjointement les EJB3 et Hibernate
    39. 39. L’avenird’HibernateL’avenird’Hibernate
    40. 40. Liste des utilisateurs HibernateListe des utilisateurs Hibernate
    41. 41. Démonstration 1/23
    42. 42. Démonstration 2/23
    43. 43. Démonstration 3/23
    44. 44. Démonstration 4/23
    45. 45. Démonstration 5/23 Le développement sera effectué sur laconfiguration suivante: La plateforme Java 5 Le serveurde BDMySQL 5.0 L’EDI Eclipse 3.2
    46. 46. Démonstration 6/23
    47. 47. Démonstration 7/23
    48. 48. Démonstration 8/23 Implémentation: Un nouveau projet Eclipse, nommé «PetStore Hibernate », est créé. Un nouveau schéma MySQL, nommé «hibernate », est créé. limplémentation de la couche depersistance contient un nombre réduit declasses.
    49. 49. Démonstration 9/23
    50. 50. Démonstration 10/23 Le fichierde configuration«hibernate.cfg.xml »contient: Les paramètres deconnexion à la source dedonnées La liste des fichiers demapping des classespersistantes Le paramètre d’activationdes traces SQL La configuration du cached’objets
    51. 51. Démonstration 11/23
    52. 52. Démonstration 10/23 Description de laméthode :
    53. 53. Démonstration 10/23 Description de la méthode:
    54. 54. Démonstration 10/23 Dernière méthode:
    55. 55. Démonstration 10/23 Ecriture de la requêteHQL :
    56. 56. Démonstration 10/23 La requête produite,pourles paramètres «Query »= «Cats MaleWhite »et «l »=Local.UK, est lasuivante :
    57. 57. Démonstration 10/23 Implémentation de la classe persistante «HibItem»:
    58. 58. Démonstration 10/23
    59. 59. Démonstration 10/23 Implémentation de laclasse persistante «HibItemDetail »:
    60. 60. Démonstration 10/23 Implémentation de laclasse utilitaire:
    61. 61. Démonstration 10/23 Implémentation de laclasse de conversion:
    62. 62. Démonstration 10/23 Création du schéma debase de données:
    63. 63. Démonstration 10/23 Persistance des autres classes:
    64. 64. BibliographieBibliographie Documentation et bibliothèques: http://www.hibernate.org/ Communauté d’utilisateurs Java à Paris:http://www.parisjug.org/ Université Marne la Vallée:http://www-igm.univ-mlv.fr/~dr/XPOSE2004/msamson/ «Hibernate », Christian Bauer, Gavin King, CampusPress(Open Source Reference), 07/2005 Application démo de Hibernate:http://caveatemptor.hibernate.org
    65. 65. Les meilleures pratiquesLes meilleures pratiques Déclarez des propriétés didentifiants dans lesclasses persistantes Ne gérez pas vous même les connexionsJDBC Préférez les associations bidirectionnelles Placez chaque mapping de classe dans sonpropre fichier
    66. 66. Question/Réponse ?Question/Réponse ? Quelles sont les plug-ins indispensables pourconcevoir un projetJava? A quoi sert la classeconfiguration? Quel est l’utilité del’interface Query? Le package HibernateCore associé au plug-inHibernate synchronizer. Regroupe les infos demapping et d’accès auxBase de données. Pour récupérerlesenregistrements d’unebase répondant à unerequête HQL
    67. 67. Question/Réponse ?Question/Réponse ? Où installer les classesdu package HibernateCore? L’affichage desrequêtes réalisées parHibernate peuvent êtreactivés dans le fichierde configuration? Dans le sous répertoireWEB-INF/lib del’application web. Modifier simplement lavaleur de l’attribut del’élément <property>dont l’attribut name vauthibernate.show_sql.

    ×